Winamp Logo
Présence | Radiola Cover
Présence | Radiola Profile

Présence | Radiola

French, Cultural, 1 season, 97 episodes, 2 days, 9 hours, 28 minutes
About
Des histoires habitées, imparfaites et singulières. Un podcast pour ouvrir ses oreilles à la multiplicité des réels, des vécus et des voix toutes aussi précieuses les unes que les autres.
Episode Artwork

La résonance de nos hymnes - Quel est notre Pays ?

Dans ce documentaire des témoignages personnels et intimes réfléchissent sur ces questions : La patrie, est ce la terre des pères, sur laquelle on est venus au monde ? Quel est notre pays, si ses frontières ont été mouvantes, si on a dû le quitter, si on n’en a jamais possédé ? Est ce un territoire ou se pourrait-il qu’il soit inscrit dans l’imaginaire ? Quel serait, alors, son hymne ? Les hymnes sont ici un prétexte pour poser des questions sur l’identité, le sentiment d’appartenance : l’air de rien , en musique. Seconde partie d’un documentaire radiophonique de Loredana Bianconi, en conversation avec Jean-François Gava, Alain Mihali, Anne Morelli, Claudio Pazienza et Jan Vroman. / Réalisation: Loredana Bianconi / Production: Halolalune Production / Avec le soutien de FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
3/20/202443 minutes
Episode Artwork

La résonance de nos hymnes

Des souvenirs se pointent, malicieux : Une grand-mère dont l’hymne était L’Internationale. Des parents obligés d’entonner l’hymne fasciste dans les années ’20 – ’40 en Italie. Une enfant italienne chantant à tue-tête la Brabançonne à l’école primaire, question de prouver son intégration en Belgique. Ce qu’elle préférait, elle, – ce qu’elle préfère ? – c’était l’hymne du ‘Piave’ datant de la première guerre mondiale que lui chantait son grand-père. Ça fait beaucoup d’hymnes différents pour une seule famille ! On tend l’oreille aux paroles : Patrie, frontières, sang, dieu… On se rebiffe devant la réaction émotionnelle que des airs de marche peuvent malgré tout – malgré nous – susciter. Et l’émotion confrontée à des interprétations plus sensibles le chant d’une exilée, la fanfare d’excombattants. C’est embarrassant et interpellant. Et chez les autres ? Qu’évoque ce sujet ? On a envie d’éveiller la curiosité des autres et de croiser des avis. De mener une petite enquête. Peut-être les hymnes sont-ils un prétexte pour poser des questions que l’on ne s’est jamais vraiment posées. L’air de rien, en musique…   Première partie d’un documentaire radiophonique de Loredana Bianconi en conversation avec Jean-François Gava, Alain Mihali, Anne Morelli, Claudio Pazienza et Jan Vroman. / Réalisation: Loredana Bianconi / Production: Halolalune Production / Avec le soutien de FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
3/19/202451 minutes, 23 seconds
Episode Artwork

Récréation sonore

1,2,3 piano, déclinaison incroyable de touch touch en tout genre, petit poisson rouge… Immersion dans un univers ludique, enfantin et quelque peu intemporel, avec comme question : « Qui est-ce que te l’a appris ? » Parce que les enfants s’apprennent plein de choses entre elleux. / Réalisation: Strabisme auditif / Avec le soutien de Karoo - Bourse podcast -
3/18/202413 minutes, 37 seconds
Episode Artwork

De la Madré à la Guerrière

Entre son père qui a quitté le Maroc pour travailler en Belgique sans avoir pu faire d’études, et son fils né en Belgique déscolarisé très jeune, Latifa, la fille devenue mère, se découvre petit à petit Guerrière pour faire face aux violences institutionnelles et policières dont elle est témoin. Avec pudeur mais sans retenue, Latifa déroule les fils, lève les tabous, et retisse les liens entre ces trois générations. / Réalisation: Maud Girault / Mixage: Aurélien Lebourg / Avec le soutien de Bruxelles nous appartient (BNA) - Fédération Wallonie-Bruxelles -
3/17/202430 minutes, 38 seconds
Episode Artwork

Courage, fuyons !

Dans le dédale des ruelles, sur la place du marché aux puces, dans les cuisines intérieures ou dans la chaleur d’un café, je pose la même question aux habitant.es : « au cours de votre vie, avez-vous fui quelque chose? ». On me raconte des bribes de vie, on me recommande à un voisin, on se passe le mot. De bouche à oreilles, ma collecte d’histoires brasse les mémoires, remue le passé, s’amuse des sonorités, et voilà que la fuite prend des airs d’éloge qu’on ne lui connaissait pas. Une philosophie politique de la vie se fait jour. Un certain art de la fuite. / Réalisation: Celia Dessardo / Mixage: Aline Gavroy / Montage: Valène Leroy / Production: alter ego films / Avec le soutien de ACSR - FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Fonds Gulliver -
2/12/202451 minutes, 5 seconds
Episode Artwork

Existence souterraine

Partage d’un moment en compagnie de Vincent Duseigne, explorateur d’univers enfouis. Il se balade et récolte des bribes d’un passé industriel, d’une mémoire minière oubliée et cachée. L’univers des souterrains, envoutant et dangereux, est devenu une passion pour lui. Dans un silence glaçant, il s’enfonce dans la pénombre. Au gré de la marche, il raconte ses trouvailles et se livre dans ces galeries labyrinthiques. / Réalisation: Mathilde Gougeau / Prise de son: Jeanne Debarsy / Mixage: Jeanne Debarsy / Montage: Jeanne Debarsy Mathilde Gougeau / Production: ACSR / Avec le soutien de FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
2/12/202442 minutes, 13 seconds
Episode Artwork

Corps sales // Ville sèche : J’peux pas dire au Monsieur c’est fermé (2/3)

Dans les années 1990, plus de 90% des logements bruxellois ont désormais une salle de bain. Pouvoir se laver en ville ne semble plus être un service public indispensable. Pourtant, à Bruxelles, les crises sociales rendent l’accès au logement toujours plus compliqué et de plus en plus de personnes se retrouvent à la rue. Dans ce deuxième épisode, Fabienne, Nadia et Aloys racontent leur travail aux bains communaux ou dans de nouvelles structures associatives. Elles témoignent des bouleversements, des relégations et des nouveaux défis. Ces lieux aux identités multiples tentent de répondre aux besoins : simple douche ou services sociaux de première ligne. Devant des besoins qui grandissent, comment garantir l’accès à l’eau pour toutes et tous ?     / Réalisation: Sophie Richelle Pauline Bacquaert / Mixage: Roxane Brunet Bastien Hidalgo Ruiz / Prise de son: Sophie Richelle Pauline Bacquaert Guillaume Abgrall / Composition musicale: Sébastien Schmitz Guillaume Abgrall / Série : Corps sales // Ville sèche / Production: Par Chemins et Ruines / Avec le soutien de ACSR - FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Innoviris - ULB-FNRS -
2/12/202424 minutes, 41 seconds
Episode Artwork

Checkpoint 2007

Liste incomplète d’entraves sur les territoires occupés : checkpoints fixes, checkpoints volants, obstacles placés sur les routes entre villages dont cubes de béton, remparts de terre, grillages le long des routes principales et portails en fer dont certains sont de temps en temps ouverts. / Réalisation: Fabienne Laumonier Irvic D’Olivier / Mixage: Irvic D’Olivier
2/12/202429 minutes, 14 seconds
Episode Artwork

Corps sales // Ville sèche : Ce qu’il faut pour sortir la tête de l’eau (3/3)

Aujourd’hui à Bruxelles, près de 10% de la population connaît des difficultés d’accès à l’eau. Dans ce troisième épisode, Coulouko, Martin et Christelle nous racontent la réalité de se laver hors/sans/mal chez soi. Malgré les quelques douches communales qui subsistent, malgré les douches associatives qui se font plus nombreuses, les conséquences sont dramatiques. Manque de place, d’information, d’argent. Les besoins sont immenses et ils ne cesseront de s’amplifier tant que l’accès à un logement décent, à un titre de séjour et aux droits sociaux ne seront pas réalité. / Réalisation: Sophie Richelle Pauline Bacquaert / Mixage: Roxane Brunet Bastien Hidalgo Ruiz / Prise de son: Sophie Richelle Pauline Bacquaert Guillaume Abgrall / Composition musicale: Sébastien Schmitz / Série : Corps sales // Ville sèche / Production: Par Chemins et Ruines / Avec le soutien de ACSR - FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Innoviris - ULB-FNRS -
2/12/202426 minutes, 24 seconds
Episode Artwork

Clean my Rights : Bagarre et feu de joie (2/2)

Ce deuxième épisode vous plonge au coeur de la lutte des femmes qui se trouvent à la marge : les travailleuses domestiques sans-papiers. « Vos toilettes propres, nos propres papiers ! » scandent-elles en choeur. Oscillant entre la colère et la joie, ielles sont déterminé·es à mener à bien leur lutte sans précédent. Leur mobilisation interroge notre propre rapport au nettoyage, au niveau individuel comme sociétal. / Réalisation: Lou Lampaert Nadia Vossen Juliette Cordemans / Mixage: Ryan Kurlekar / Série : Clean my Rights / Production: IHECS
2/12/202419 minutes, 37 seconds
Episode Artwork

Corps sales // Ville sèche : Cette baignoire, c’était la mer (1/3)

Dans la Bruxelles des années 1960, 60% des logements étaient encore sans salle de bain. Dans ce premier épisode, Alfred, Alexandrina et Chantal font remonter leurs souvenirs des bains communaux. Leurs témoignages racontent les sensations d’un rituel ordinaire. Le basculement aussi, lorsque la salle de bain dans les logements devient la norme. Entre fermetures des bains et besoins qui demeurent, quelles conséquences sur la fabrique d’une ville accueillante, la place des communs et le droit à la dignité ? / Réalisation: Pauline Bacquaert Sophie Richelle / Mixage: Roxane Brunet Bastien Hidalgo Ruiz / Prise de son: Pauline Bacquaert Sophie Richelle Guillaume Abgrall / Composition musicale: Sébastien Schmitz Guillaume Abgrall / Série : Corps sales // Ville sèche / Production: Par Chemins et Ruines / Avec le soutien de ACSR - FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Innoviris - ULB-FNRS -
2/12/202423 minutes, 50 seconds
Episode Artwork

Clean my Rights : Poussière sous tapis (1/2)

Dans cet épisode, des travailleuses du nettoyage se livrent sur leur quotidien. Les conditions de travail et de vie qui empirent. Le rythme effréné qui s’accélère encore. Les douleurs physiques. La fierté de leur travail. Les violences qu’elles subissent. Le soutien qui se crée entre travailleur·ses. L’intrication des différents systèmes d’oppression. Le désintérêt généralisé. L’irrespect envers leur travail et leur personne. Ces faits sont loin d’être isolés : ils découlent directement du système de la sous-traitance qui permet opacité et non-respect de la législation. / Réalisation: Lou Lampaert Nadia Vossen Juliette Cordemans / Mixage: Ryan Kurlekar / Série : Clean my Rights / Production: IHECS
2/12/202419 minutes, 10 seconds
Episode Artwork

La Zone

Chaotique alors qu’essentiellement sédimentaire, laissant apparaître à vif, un temps encore, de multiples fragments et trames du passé. Amorces et rebuts, matières et matériaux, récits et évocations, traces de vie faiblissantes et gestes arrêtés qui coexistent et s’entrelacent en nappes. Une multiplicité physique et mentale que la ville, espace de pouvoir saturé, recouvre souvent de son univoque et officielle Histoire et que les campagnes, espaces vaincus et nostalgiques, craignent ou désavouent. / Réalisation: Dominique Baguette Didier Demorcy / Production: Privé : Le Garp asbl / Avec le soutien de ACSR -
2/12/202411 minutes, 7 seconds
Episode Artwork

La fugue et le canon

« La fugue et le canon » est un documentaire choral en trois mouvements, sur l’expérience de l’enfermement par plusieurs mineures jugées comme délinquantes. Elles racontent in situ leur passage en IPPJ (Institut Publique de Protection de la Jeunesse). La parole est à nu, les pensées se déploient, le temps s’épaissit. De par leurs expériences et leurs partages, se tisse au fur et à mesure de la pièce une réflexion profonde et complexe sur les dispositifs de protection et de répression des jeunes. / Réalisation: Cabiria Chomel / Mixage: Christophe Rault / Montage: Cabiria Chomel / Prise de son: Cabiria Chomel / Mise en onde: Jeanne Debarsy / Production: Le Bruit et la fureur / Avec le soutien de ACSR - FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
2/11/202453 minutes, 19 seconds
Episode Artwork

s’HABrITER : Escales (4/5)

Pour s’HABrITER, nous avons besoin d’escales Des lieux-repères qui permettent de souffler Et de reprendre son souffle / Réalisation: Aurélie Ehx / Série : s’HABrITER / Production: L’autre lieu – RAPA Asbl (Recherche-Action sur la Psychiatrie et les Alternatives) / Avec le soutien de Service de l'education permanente de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
1/19/202413 minutes, 44 seconds
Episode Artwork

Eprouver le silence : La parole de l'enseignant (1/3)

La vie de Pascal bascule alors qu’il a 25 ans. Enseignant du « dharma » (enseignements du Bouddha), Pascal prend à coeur son rôle de « traducteur ». Il envisage la méditation comme une pratique pragmatique et laïque qu’il entend mettre à la portée de tous. Sa parole joue un rôle fondamental dans l’adhésion des pratiquants. Elle établit des règles, explicite des concepts, transmet une certaine représentation de l’esprit et du corps. / Réalisation: Sara Le Menestrel / Série : Eprouver le silence / Production: Direction de l’Image et du Son (DIS), EHESS / Avec le soutien de La direction de la communication et la Délégation Paris-Centre du CNRS - Le laboratoire Mondes américains et le Centre d'études nord-américaines (EHESS/CNRS) -
1/19/202430 minutes, 15 seconds
Episode Artwork

s’HABrITER : Cartographies (5/5)

Pour s’HABrITER, on a besoin d’une carte Pas une carte qui nous aide à trouver notre chemin Une carte pour apprendre à nous mouvoir, à nous déplacer, à changer de perspective / Réalisation: Aurélie Ehx / Série : s’HABrITER / Production: L’autre lieu – RAPA Asbl (Recherche-Action sur la Psychiatrie et les Alternatives) / Avec le soutien de Service de l'education permanente de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
1/19/20248 minutes, 46 seconds
Episode Artwork

s’HABrITER : Etymologies (1/5)

s’HABrITER, c’est la friction de deux mots : – Habiter / qui vient du latin habituari et qui désigne « le fait de se comporter d’une certaine façon », une manière d’être – Abri / qui vient du verbe s’abrier, un ancien verbe français signifiant, dans le vocabulaire de la marine, « intercepter le vent » s’HABrITER, ce serait : construire des manières d’être dans la tempête, des façons d’être attentif.ves aux vents qui soufflent. Et c’est peut-être bien plus une affaire de mouvement qu’une histoire de protection ou de repli. / Réalisation: Aurélie Ehx / Série : s’HABrITER / Production: L’autre lieu – RAPA Asbl (Recherche-Action sur la Psychiatrie et les Alternatives) / Avec le soutien de Service de l'education permanente de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
1/19/202418 minutes, 5 seconds
Episode Artwork

La Chienne de Naha

Le conte de « La Chienne de Naha » évoque l’origine du premier couple, dans le territoire des Indiens Triquis, à Naha, un lieu introuvable aujourd’hui sur les cartes du Mexique. « La chienne de Naha », c’est Adam et Eve au pays des Triquis. Premier couple, premier crime, et la sortie du paradis où le monde animal et le monde des hommes vivaient en harmonie. Un documentaire qui aborde les abus de pouvoir dont les femmes sont victimes dans une société patriarcale et machiste. Un plaidoyer pour leur émancipation par l’éducation des filles. Sélectionné au Festival Longueur d’Ondes à Brest (2008) / Réalisation: Caroline Lamarche / Production: Halolalune Production / Avec le soutien de FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Promotion des lettres - RTBF - SACD Belgique - SCAM Belgique -
1/19/202441 minutes, 4 seconds
Episode Artwork

Eprouver le silence : A l'écoute (3/3)

Anna, Marie et Michel ont été chacun suivis au Centre de lutte contre le cancer de Clermont-Ferrand. Ils décident d’y suivre un cycle de huit séances de méditation ainsi qu’une demi-journée en silence, enseignés par une médecin spécialisée dans la douleur. Leurs façons de s’emparer de cette pratique éclairent les difficultés éprouvées au cours de leur prise en charge et la place singulière de l’enseignante médecin à l’écoute du vécu de leur maladie. / Réalisation: Sara Le Menestrel / Série : Eprouver le silence / Production: Direction de l’Image et du Son (DIS), EHESS / Avec le soutien de La direction de la communication et la Délégation Paris-Centre du CNRS - Le laboratoire Mondes américains et le Centre d'études nord-américaines (EHESS/CNRS) -
1/19/202434 minutes, 59 seconds
Episode Artwork

petit T

Entre réalité et fiction, fiction tirée du réel et réalité qui dépasse la fiction, « petit T » convoque plus de 50 rencontres et témoignages : experts, gens de terrain, apprenants, enfants, parents, grands-parents…. Chacun·e prend la parole et donne un point de vue choral sur l’illettrisme en Belgique francophone (2010). / Réalisation: Linda Lewkowicz / Avec le soutien de Fonds du Côté Des Ondes -
1/19/202446 minutes, 50 seconds
Episode Artwork

s’HABrITER : Equipements (2/5)

Pour s’HABrITER, on a besoin d’équipements : des sens affutés, qui permettent d’entendre l’inaudible, de voir l’invisible, de sentir l’imperceptible ; des mots et des récits ajustés, pour produire des effets profonds sur nos vies ; un rythme décalé, altéré, pour faire d’autres découvertes ; une conception du temps modifiée, pensée sous forme de couches, dans un imbroglio où on ne peut faire fi du passé ; un espace-temps palpitant au sein duquel il s’agit de composer. / Réalisation: Aurélie Ehx / Série : s’HABrITER / Production: L’autre lieu – RAPA Asbl (Recherche-Action sur la Psychiatrie et les Alternatives) / Avec le soutien de Service de l'education permanente de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
1/19/202412 minutes, 4 seconds
Episode Artwork

Eprouver le silence : Thérapeutiques (2/3)

Mathieu est médecin psychiatre dans un hôpital de la région parisienne. Au cours de sa formation à la thérapie cognitive basée sur la mindfulness, il rencontre Manuela, psychothérapeute qui forme les professionnels de soin à ce protocole au cours de retraites. Cette pratique les amène tous les deux à faire l’expérience d’un état psychique spécifique. Dissociation, hallucination, expérience spirituelle, mystique ? Leurs regards croisés en explore la dimension thérapeutique. / Réalisation: Sara Le Menestrel / Série : Eprouver le silence / Production: Direction de l’Image et du Son (DIS), EHESS / Avec le soutien de La direction de la communication et la Délégation Paris-Centre du CNRS - Le laboratoire Mondes américains et le Centre d'études nord-américaines (EHESS/CNRS) -
1/19/202431 minutes, 19 seconds
Episode Artwork

s’HABrITER : Equipage (3/5)

s’HABrITER, ça ne se fait jamais seul.e Il y a à s’entourer d’une foule de comparses humain.e.s et autres qu’humain.e.s / Réalisation: Aurélie Ehx / Série : s’HABrITER / Production: L’autre lieu – RAPA Asbl (Recherche-Action sur la Psychiatrie et les Alternatives) / Avec le soutien de Service de l'education permanente de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
1/19/202417 minutes, 4 seconds
Episode Artwork

Carte postale du Sarek

Petite carte postale d’une expédition en Laponie. Une semaine en ski de randonnée nordique dans le silence des montagnes du Sarek, en Laponie suédoise. Et dans le silence… Un son, mystérieux.     Ce n’est pas la première fois que je traverse un bout de ce haut plateau montagneux qu’est le Sarek, un des derniers endroits sauvages d’Europe. Cette fois, j’y vais avec mes micros, pour écouter le paysage. La semaine est exceptionnelle : aucun souffle de vent. Et donc (quasi) aucun son. Quoique, dans le lointain, on entend comme une ligne de basse. Un son ténu, très lointain, très grave. Aujourd’hui encore, je me demande de quoi il s’agissait.   Cette carte postale est un apéritif avant le documentaire Sarek Jietna. Écoutez-le ici. / Réalisation: Anne Versailles / Production: TSIMzoom asbl / Avec le soutien de ACSR -
12/15/20234 minutes, 22 seconds
Episode Artwork

Le dyptique Afghan : L'interview

Kamran nous raconte ici sa vie en Afghanistan, pourquoi il a dû partir, son voyage où il a failli mourir plusieurs fois et le pire… Son arrivée en Belgique. / Réalisation: Alain de Halleux / Série : Le dyptique Afghan / Production: L’Indien Production / Avec le soutien de FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
12/15/202345 minutes, 55 seconds
Episode Artwork

Le dyptique Afghan : Les gars du fond de l'église

Plusieurs centaines de réfugié.e.s afghan.e.s resteront un an dans l’église du Béguinage, un an dans l’ombre et l’humidité. Au début, les médias sont là, mais petit à petit les voilà seuls. Le groupe se désintègre. Les derniers à y croire sont tapis là, au fond de l’église… / Réalisation: Alain de Halleux / Série : Le dyptique Afghan / Production: L’Indien Production / Avec le soutien de FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
12/15/202346 minutes, 15 seconds
Episode Artwork

La Sardine et le Loup de mer

Naguère, au verso des cartes de navigation, on trouvait le récit d’une aventure maritime exemplaire pour parfaire l’éducation des jeunes marins. En 2014, j’enfile un ciré jaune et embarque à bord du voilier d’un vieux loup de mer pour traverser la Manche. S’engage une conversation autour d’un savoir-faire, d’une pratique: il paraît que la meilleure façon d’apprendre la navigation, c’est de prendre la mer. / Réalisation: Nicolas François / Mixage: Aurélien Lebourg / Montage: Aurélia Balboni / Prise de son: Bertrand Romefort / Avec le soutien de FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
12/15/202349 minutes, 39 seconds
Episode Artwork

Comme un bruit de machine à coudre

« Le cinéma commence avec le bruit d’une machine à coudre », dit Jean-Pierre en souriant. « À l’époque, Louis Lumière était malade et alité et il s’est mis à penser au système à griffes de la machine à coudre de sa mère. Puis, pendant la nuit, il dessina les plans de son appareil. » Jean-Pierre Verscheure restitue, chez lui, à l’aide de moyens techniques rares, les sons originels des films. Passionné par l’évolution des techniques, ce technicien-archéologue ramène à la vie des images et des sons qui appartiennent à l’histoire du cinéma. Des sons oubliés, perdus, inconnus. Des sons comme on en fait plus. Comme un bruit de machine à coudre raconte des histoires de sons et des sons qui font Histoire, attirant avec gaieté notre oreille pour nous faire redécouvrir des œuvres et, partant, un certain rapport d’écoute au monde. / Réalisation: Sophie Bruneau / Production: alter ego films / Avec le soutien de FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles - RTBF - "Du côté des ondes" (SACD, SCAM, Promotion des lettres belges) -
11/13/202340 minutes, 4 seconds
Episode Artwork

Le prix de l'exil

Rabia vient du Maroc, de Oujda, une ville à l’économie laminée et où les regards ne se tournent plus que vers « El Kharij », l’extérieur, comme disent certains pour désigner l’Europe. Rêvant de changer sa destinée et celle de sa famille, Rabia a décidé de rejoindre cette Belgique inconnue, fantasmée et riche en promesses de lendemains meilleurs. Elle ne connaît pas encore le prix de l’exil. « Nous sommes tous appelés à partir de chez nous, nous entendons tous l’appel du large (…), le besoin de quitter la terre natale, parce que souvent elle n’est pas assez riche, assez aimante, assez généreuse pour nous garder auprès d’elle. » Tahar Ben Jelloun / Réalisation: Yasmina Hamlawi / Montage: Jeanne Debarsy / Mixage: Jeanne Debarsy / Production: ACSR / Avec le soutien de FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Promotion des lettres - RTBF - Sacd - SCAM -
11/13/202350 minutes, 56 seconds
Episode Artwork

Belong Anywhere

En 1913, l’entreprise belge Solvay installa à Rosignano (IT, Toscane) une usine de bicarbonate de soude. Elle occupa et aménagea le paysage, et elle construisit une nouvelle ville pour ses ouvriers. Pendant plus de 100 ans, les activités de la production de cette matière ont affecté et transformé les corps et les esprits des habitant·es en profondeur. Puis, l’usine commença à réduire sa production et ses besoins en main d’œuvre. Au fur et à mesure des années, beaucoup d’ouvriers quittèrent la ville. Aujourd’hui, les maisons des ouvriers du Villaggio Solvay, sont revendues ou mises en location sur Airbnb pour les touristes pendant l’été. Ailleurs, à partir de 1946, des Italien·nes arrivèrent par milliers en Belgique dans le cadre des accords « bras contre charbon » pour travailler dans les mines de charbon de la région liégeoise. Iels vécurent pour la plupart dans des logements de fortunes, des baraquements, et au milieu des fumées noires des entreprises sidérurgiques. Gaby Mazzantini, est née en Toscane et elle est venue habituer à Seraing avec son mari, arrivé en Belgique avec sa famille dans le cadre des « accords ». C’est elle qui nous raconte et entremêle ces deux histoires. / Réalisation: Chloé Malcotti / Montage: Hélène Clerc-Denizot Chloé Malcotti / Prise de son: Hélène Clerc-Denizot / Production: Hypernuit RTBF La Première / Avec le soutien de ACSR - FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Fonds Gulliver -
11/13/202352 minutes, 56 seconds
Episode Artwork

Le Jala'a de Sumegne

Sumegne, aussi profond que malicieux, se positionne dans le monde de l’art contemporain avec un regard fondamentalement nègre et revigorant. C’est avec une simplicité virtuose qu’il décortique pour nous des thèmes magistraux tels que le rapport entre art et spiritualité, l’école libre de la tradition et une définition de l’art. Au gré de ses récits, d’oeuvre en oeuvre, il partage sa vision du monde avec l’ancrage de celui qui observe son environnement au quotidien et avec l’humour de celui qui, s’amuse à voir l’humain gesticuler. / Réalisation: Didier Tcheuileu Pounsi / Avec le soutien de )))RESSAC((( Post-production -
11/13/202351 minutes, 14 seconds
Episode Artwork

Un printemps oublié

Vingt ans après le mouvement étudiant de 1989, il ne reste presque plus aucune trace de ces événements dans la société chinoise d’aujourd’hui. Le pouvoir a réussi à instaurer un tabou complet autour de ces cinquante jours qui ont bien failli le faire vaciller. Au fil des années qui passent, ce tabou a fait basculé ce printemps 1989 dans l’oubli ; les jeunes d’aujourd’hui ne savent rien ou quasi rien de tout cela. Autre génération, autre époque, ils ne sont d’ailleurs que très peu préoccupés par les revendications pour une démocratisation du régime telles qu’exigées par les étudiants de 1989. « Un printemps oublié » propose d’une part de revenir sur le mouvement en lui-même, en recueillant la parole des témoins de l’époque et d’autre part d’interroger la transmission (ou plutôt la non-transmission) de cette mémoire, en allant à la rencontre de la jeunesse chinoise d’aujourd’hui. / Réalisation: Olivier Meys / Mise en onde: Irvic D’Olivier / Production: RTBF La Première ACSR / Avec le soutien de FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
11/13/202350 minutes, 25 seconds
Episode Artwork

Bella ciao

Après avoir entendu un ami jouer Bella Ciao, dans une maison bruxelloise, et avoir éprouvé, comme à chaque fois, une émotion indescriptible, Christine van Acker a décidé de tenter de remonter jusqu’à sa source. Cela commence, en Belgique, puis continue en Italie, au gré des rencontres, parfois imprévues, où elle découvrira l’étendue internationale de ce chant de refus et d’espoir qui fut d’abord une berceuse (comme nombre de chansons de lutte). Sergio Diotti, un ami conteur, l’a guidé et a traduit leurs entretiens, en Italie. Notamment, avec des anciennes mondines, ouvrières dans les rizières. Quelqu’un, là-bas, nous a dit : « Il y a du sang et des morts derrière ces paroles ». Depuis, cette chanson n’a cessé de surgir à nouveau dès qu’une colère commençait à gronder face à une injustice. De l’importance de rester attentifs à la notion de résistance à l’heure actuelle face à des oppressions dont le discernement s’avère de plus en plus difficile. / Réalisation: Christine van Acker / Production: Les grands lunaires / Avec le soutien de FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles - RTBF -
11/13/202351 minutes, 55 seconds
Episode Artwork

Les mangeurs de hérissons

Ils  chassent au lance pierre et détestent l’usine, ils chinent aux vieux fers et mangent le niglo (hérisson)… Marie, Canard, Lolita, Christophe et Titi sont des voyageurs. Les mangeurs de hérissons, premier documentaire sonore de Cabiria Chomel, dresse le portrait d’une famille se définissant comme « baraki ». Au travers de leurs récits, du son des moteurs et de la ferraille, émerge une ligne mémorielle d’une communauté marginalisée. / Réalisation: Cabiria Chomel / Mixage: Christophe Rault / Montage: Cabiria Chomel Christophe Rault / Prise de son: Cabiria Chomel / Production: BNA-BBOT / Avec le soutien de FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
11/13/202346 minutes, 34 seconds
Episode Artwork

Le Secret de Bonne-Ma

Je suis Clémentine, fille de Christine, petite-fille de Marie-Louise. Quand j’ai eu 10 ans, ma Bonne-Maman, ma grand-mère maternelle, a révélé un grand secret. Puis on n’en a plus jamais parlé. Des années plus tard, j’ai décidé d’aller questionner les vivantes, pour comprendre. Comprendre d’où je venais, et comprendre l’impact de ce secret sur les générations en dessous. J’ai donc questionné les deux sœurs de ma Bonne-Maman, puis ma tante et ma mère, et enfin ma sœur. / Réalisation: Clémentine Lénelle
11/13/202326 minutes, 29 seconds
Episode Artwork

Nous sommes trop jeunes, nous ne pouvons plus attendre

« C’est difficile de faire son propre portrait… Par rapport au sujet évoqué, je suis d’abord quelqu’un qui a perdu son enfant. Et évidemment pas que ça, mais c’est quelque chose qui laisse une trace irrémédiable. Je suis aussi une mère qui a un autre enfant. Je suis sagefemme. Et puis je suis une femme d’un âge mur. Je ne sais pas ce que je peux te dire d’autre ?» Loubna a 20 ans quand elle disparait au Kazakhstan emportée par la rivière. Ses parents racontent son absence, leur cheminement dans le deuil. Un récit intime à plusieurs voix qui témoigne de l’amour de vivre. / Réalisation: Clara Alloing / Production: Film! asbl RTS RTBF La Première / Avec le soutien de Fonds Gulliver -
10/20/202343 minutes, 5 seconds
Episode Artwork

Vies de Château

Les sons que voici ont été imaginés comme une extension au colloque « portrait de Pays, textes, images, sons » organisé par Sophie Lécole Solnychkine, David Martens et Jean-Pierre Montier. Il s’est tenu au château de Cerisy du 3 au 10 juillet 2019. J’y ai baladé mes micros à l’affût de ce qui pourrait faire portrait : ambiances du dedans, ambiance du dehors, bruits quotidiens, bruits insolites, voix qui passent, voix qui s’invitent en somme de ces sons qui font la vie de château. / Réalisation: Joachim Glaude / Avec le soutien de Ku Leuven -
10/20/202338 minutes, 55 seconds
Episode Artwork

VOIX OFF

Je rencontre des amis: « Vous avez aussi une petite voix dans la tête? ». Tiens! Ils n’y avaient pas fait attention. « Elle vous raconte quoi? Elle parle comment? ». En fait, il s’agit avant tout de parler de méditation de façon indirecte. C’est aussi la découverte de différents univers intérieurs. / Réalisation: Alain de Halleux / Production: L’Indien Production / Avec le soutien de FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
10/20/202349 minutes, 56 seconds
Episode Artwork

Sur le fil

Ils sont des corps épuisés, des âmes désincarnées. Ils ne voient rien venir, ils tombent. Une plongée vertigineuse. Une apnée sous les abysses d’un quotidien qui semblait pourtant sourire à la réussite professionnelle. Ils sont frappés par cette nouvelle pathologie de civilisation nommée BURN OUT. Au travers d’un récit croisé, Joëlle, Karim, Mélodie et Pascal nous racontent comment ils ont affrontés cette perte d’énergie vitale, cette perte de sens. Ont-ils pu poser leurs limites ? A tâtons, ils commencent alors l’apprentissage de la survie, la recherche d’un nouveau souffle. Ils tissent le fil de leur renaissance. Un fil suspendu entre deux murs, sur lequel ils vont devoir trouver leur fragile équilibre./ Production: IAD
7/21/202326 minutes, 59 seconds
Episode Artwork

Corps habités

« Corps habités » rassemble les paroles, les mondes, de trois personnes aux vécus singuliers. Ce documentaire pose alors une question : quelle relation a-t-on à son corps en changement ? Marie est nostalgique de ses années passées à danser. Son corps, qui l’a progressivement lâchée, l’a isolée. Mimi accompagne paisiblement les évolutions du sien, qui reste magnifique aux yeux de Marc, son amour de toujours. Christelle, quant à elle, aide-ménagère, assiste à la perte de contrôle progressive de ce corps qui est aussi son outil de travail. Ce documentaire fait le récit de ces corps vieillissants en donnant la parole à celles qui les habitent. / Réalisation: Emilie Eickhoff Louis Van Ginneken / Montage: Yvan Hanon / Production: Farrago / Avec le soutien de FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
7/21/202343 minutes, 53 seconds
Episode Artwork

Trait pour trait

Ni totalement fiction, ni exclusivement documentaire, ce portrait explore une zone de circulation où modèle et portraitiste se rencontrent. Comme un jeu de cligne-musette où les rôles de celui qui compte et de celui qui se cache seraient rendus poreux. Enregistrées lors de cinq tombées de nuit consécutives dans l’intimité du salon, les paroles de Nadia invitent l’auditeur à une partie de colin-maillard ; yeux bandés et bras tendus, libre de deviner les contours d’un visage qui prend inlassablement la tangente. / Réalisation: Joachim Glaude / Mise en onde: Joachim Glaude
6/16/202316 minutes, 43 seconds
Episode Artwork

Los Santos

« Je vous invite à survoler mers et océans, traverser de vastes plaines, et arriver dans les Andes boliviennes… Là où ciel et terre s’effleurent et se confondent. Là-haut vivent les Kallawayas, un peuple, dont les traditions se sont transmises depuis des millénaires, se faufilant habilement à travers le treillis du monde moderne. Lors de Todos Los Santos, la fête des morts, les âmes des vivants et celles des défunts se rejoignent à l’unisson révélant l’harmonie d’une culture singulière. » / Réalisation: Jeanne Debarsy / Production: Brouillon auto Brouillon auto / Avec le soutien de FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
6/16/202348 minutes, 22 seconds
Episode Artwork

Au boulot !

La mémoire, c’est un joli mot très usité, mais ça se travaille ! Et puisqu’on parle de travail… Olivier Meys et Arnould Chapel font de la réanimation et secouent les vieux (et si tenaces) démons du Dieu-Travail à travers cinquante ans d’archives radiophoniques. / Réalisation: Olivier Meys
6/16/202314 minutes, 13 seconds
Episode Artwork

Canal Strip

Le Coco Beach est un café bruxellois. La bière est à 2 euros. Les serveuses sont seins nus. Le patron n’est intéressé que par le football. On y parle français, flamand et bruxellois. L’endroit est petit et modeste, les tables sont en bois, les chaises aussi. Dans un coin de la salle, une petite scène avec, en son centre, une barre verticale. Ici, c’est ouvert du lundi au vendredi de midi à minuit. Mais c’est le vendredi qu’il y a le plus d’ambiance. Olivier ouvre son bar à midi. Souvent, une heure après l’ouverture, un vendeur de “caricoles” ambulant propose ses petits escargots servis avec du bouillon de légumes.   « Canal Strip » propose à l’auditeurice de découvrir le monde interlope, glauque et joyeux d’un des derniers bar à strip-tease bruxellois. Un endroit où les filles dansent de midi à minuit au milieu des ouvriers et des hommes d’affaires. Un endroit où l’on parle politique et affaires sociales en buvant une bière et en glissant un petit billet dans la culotte de la danseuse. A travers des interviews de filles qui y travaillent ou qui y ont travaillé, de clients ou de petits amis, on découvre des lignes de vie, singulières, qui cheminent en parallèle et parfois se rencontrent pour nous donner de vrais instants de réflexion sur la condition d’être au monde. / Réalisation: Sarah Moon Howe / Production: RTBF La Première / Avec le soutien de FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles - RTBF -
5/19/202343 minutes, 12 seconds
Episode Artwork

Violeta et Nora : Violeta

Violeta et Nora viennent de Colombie et du Maroc. Leurs parcours de vie les ont amenées à habiter Bruxelles où elles font des travaux domestiques chez des particuliers ou dans des hôtels. Sans titre de séjour légal, elles sont davantage exposées à l’exploitation dans les secteurs du travail de soin. Dans ces deux récits à la première personne, paysages sonores, création musicale originale et poésie des langues sont autant d’entrées pour faire entendre leur réalité quotidienne. Violeta et Nora développent des stratégies de résistance individuelles et collectives pour prendre soin de leur santé mentale et physique. Du souffle au cri, c’est toute la puissance de ces femmes et de leur corps qui surgit. / Réalisation: Anaïs Carton Chloé Despax / Mixage: Christophe Rault / Composition musicale: Pak Yan Lau / Série : Violeta et Nora / Production: CBAI / Avec le soutien de ACSR - FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
5/19/202316 minutes, 53 seconds
Episode Artwork

Les Radieuses

Elles sont belges, d’origine marocaine et nées en Algérie. Elles vivent à Bruxelles depuis plus de quarante ans et, pour la première fois, elles retournent sur les lieux de leur enfance. Fatima, Malika, Mokhtaria et Louisa nous entraînent dans leurs quartiers à Oran, « ville radieuse ». Par delà leurs retrouvailles se dessine, en filigrane, une Histoire algéro-marocaine. Ensemble, elles lèvent le voile sur un tabou qui n’en est plus et partent en quête de leurs souvenirs. / Réalisation: Sarah Segura Thibault Coeckelberghs / Montage: Guillaume Abgrall / Production: Comme un Lundi GSARA asbl / Avec le soutien de FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles - La Loterie nationale -
5/19/202349 minutes, 58 seconds
Episode Artwork

Magma Matters

TW : Ce documentaire évoque des violences sexistes et sexuelles   Nous souhaitons par ce documentaire sincère et direct, en forme de recherche en action, repositionner la question de la maladie au cœur d’une perspective globale – dans son rapport au vivant. Loin d’apporter une réponse toute faite à ce que serait un bon traitement de la maladie, le récit fait émerger des questionnements. Ceux-ci resteront ouverts en touchant plus largement des problématiques sensibles, sociétales et politiques qui nous concernent toustes. A travers des rencontres, des personnes parlent de ce qui se tissent dans leurs intimités sans tabou ni déterminisme – entre ami.e.s ou dans des cabinets de thérapeutes, à l’écoute de chercheureuses et spécialistes. / Réalisation: Clarice Calvo-Pinsolle Léa Roger / Mixage: Jeanne Debarsy / Prise de son: Armance Durix Léa Roger Clarice Calvo-Pinsolle / Sound design: Clarice Calvo-Pinsolle Léa Roger / Composition musicale: Clarice Calvo-Pinsolle Léa Roger / Production: Echo-souffleur Asbl / Avec le soutien de ACSR - FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Phonurgia Nova (Résidence 2022) - Studio Euphonia -
5/19/202356 minutes, 55 seconds
Episode Artwork

Violeta et Nora : Nora

Violeta et Nora viennent de Colombie et du Maroc. Leurs parcours de vie les ont amenées à habiter Bruxelles où elles font des travaux domestiques chez des particuliers ou dans des hôtels. Sans titre de séjour légal, elles sont davantage exposées à l’exploitation dans les secteurs du travail de soin. Dans ces deux récits à la première personne, paysages sonores, création musicale originale et poésie des langues sont autant d’entrées pour faire entendre leur réalité quotidienne. Violeta et Nora développent des stratégies de résistance individuelles et collectives pour prendre soin de leur santé mentale et physique. Du souffle au cri, c’est toute la puissance de ces femmes et de leur corps qui surgit. / Réalisation: Anaïs Carton Chloé Despax / Mixage: Christophe Rault / Composition musicale: Pak Yan Lau / Série : Violeta et Nora / Production: CBAI / Avec le soutien de ACSR - FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
5/19/202317 minutes, 37 seconds
Episode Artwork

Les transmissions : Bompa (3/3)

Anne, Antoine, Nathalie, sa fille Corinne et sa petite-fille Cindy nous racontent leurs souvenirs de famille, ou comment la Grande Histoire se traduit au quotidien, à travers les générations. ‘Bompa’ signifie ‘bon papa’ ou ‘grand-père’ en patois bruxellois. C’est ainsi que Charles, ancien ouvrier communiste, résistant et déporté, est affectueusement surnommé par toute sa famille. ‘Bompa’, c’est à la fois l’histoire du combat d’un homme et de sa résilience. C’est également l’histoire d’une famille tout au long du 20e siècle, confrontée à la guerre et à la transformation du monde ouvrier bruxellois. / Réalisation: Florence Rasmont Guillaume Abgrall / Mixage: Bastien Hidalgo Ruiz / Série : Les transmissions / Production: CegeSoma – Archives GSARA asbl / Avec le soutien de ACSR -
4/21/202326 minutes, 4 seconds
Episode Artwork

La pêche

Pièce réalisée collectivement par Choé et Nora dans le cadre de la formation La Coquille 2014-2015.
4/21/20237 minutes, 28 seconds
Episode Artwork

Autopoïèse

Derrière le rideau blanc d’une salle d’opération, se dresse un décor abstrait, celui d’un voyage qui prendrait sa source au coeur même d’une blessure. C’est ainsi que dans un état semi conscient, je reçois la visite du centaure Chiron. Il m’indique un passage, un tout petit espace, une synapse, d’où provient un chant bien étrange… Partant d’un événement vécu et des rencontres du réel, Autopoïèse propose des chutes et des variations, une descente vers la fiction, la poésie et la mythologie. / Réalisation: Anne Lepère / Mixage: Jeanne Debarsy / Mise en onde: Jeanne Debarsy / Production: Brouillon auto / Avec le soutien de ACSR - FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
4/21/202341 minutes, 8 seconds
Episode Artwork

Les transmissions : Le Secret (2/3)

Anne, Antoine, Nathalie, sa fille Corinne et sa petite-fille Cindy nous racontent leurs souvenirs de famille, ou comment la Grande Histoire se traduit au quotidien, à travers les générations. Le secret. En 1968, Antoine apprend par son père que ce dernier a combattu auprès des Allemands durant la guerre. Antoine tient le secret toute sa vie, jusqu’à ce qu’il se décide à enquêter et sortir du silence. Dans cet épisode, Antoine nous fait le récit de ses recherches et de ses interrogations sur la grande et la petite histoire. Une plongée introspective à la poursuite de faits qui ont marqué sa famille et sa mémoire à jamais.   / Réalisation: Florence Rasmont Guillaume Abgrall / Mixage: Bastien Hidalgo Ruiz / Série : Les transmissions / Production: GSARA asbl CegeSoma – Archives / Avec le soutien de ACSR -
4/21/202320 minutes, 27 seconds
Episode Artwork

les cailloux meurent aussi

Un jour, une chimiste se rend compte qu’elle entend certains atomes parler. Elle se lie d’amitié avec deux d’entre eux. Ensemble, ils partent se promener dans une usine désaffectée de transformation du charbon, en banlieue de Charleroi. Mais le périple leur échappe légèrement… Souvenirs d’extraction, errances électroniques, amertume d’une matière considérée pour ce qu’elle peut faire, jamais pour ce qu’elle est. Moiteur rassurante, tiède et cosmique.   Dans la galerie de la mine, la chimiste trouve un livre, qu’elle ramène dans le monde physique. Ce livre est à l’objet sonore ce qu’un corps est à un esprit. L’un ne peut exister sans l’autre. Y sont abordées les questions de transition numérique et d’extraction minière. La colère, la tristesse, la joie fusionnent, le temps ne fera pas demi-tour.     Vous pouvez trouver ce livre à Bruxelles (La Vieille Chéchette, Librairie Par chemins et Météores) ou sur Etsy. / Réalisation: Mathilde Schoenauer Sebag / Montage: Mathilde Schoenauer Sebag / Prise de son: Jeanne Debarsy Aurélien Lebourg Emmanuel Botteriaux / Production: Transcultures Brouillon auto Brouillon auto Brouillon auto Brouillon auto Brouillon auto Brouillon auto / Avec le soutien de ACSR - FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
4/21/202351 minutes, 43 seconds
Episode Artwork

Les transmissions : De mère en fille (1/3)

Anne, Antoine, Nathalie, sa fille Corinne et sa petite-fille Cindy nous racontent leurs souvenirs de famille, ou comment la Grande Histoire se traduit au quotidien, à travers les générations. De mère en fille. C’est l’histoire d’une mère qui ne s’est jamais remise de sa déportation. C’est également l’histoire d’une fille, née dans l’après-guerre, tiraillée entre l’admiration pour sa mère résistante et les douleurs du quotidien familial. C’est aussi l’histoire d’un conflit entre deux générations de femmes militantes, chacune emportée par les grands combats de leur époque. / Réalisation: Guillaume Abgrall Florence Rasmont / Mixage: Bastien Hidalgo Ruiz / Prise de son: Guillaume Abgrall / Série : Les transmissions / Production: GSARA asbl CegeSoma – Archives / Avec le soutien de ACSR - FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Service public de programmation de la politique scientifique fédérale belge (BELSPO) -
4/21/202322 minutes, 45 seconds
Episode Artwork

Plaisir de lire

Les librairies d’occasion sont des lieux que j’affectionne. Elles me rappellent la maison de mon enfance, remplie d’étagères et de piles de livres. J’ai eu envie de partir à la rencontre de libraires et de lecteurs pour partager avec eux, simplement, mon amour pour le livre et la lecture. À la mémoire de Baptiste Kada. / Réalisation: Fabrice Kada / Prise de son: Roxane Brunet Bastien Hidalgo Ruiz Fabrice Kada / Montage: Roxane Brunet Fabrice Kada / Mixage: Jeanne Debarsy / Production: ACSR / Avec le soutien de FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
3/17/202340 minutes, 7 seconds
Episode Artwork

Le travail à tous les étages

En Septembre 2010, Noémie Carcaud et Fabienne Laumonier prennent résidence au sein de l’entreprise de désamiantage SBMI, près de Mons. Pendant leur séjour, elles établissent un questionnaire sur le travail auquel elles soumettent les différents salariés de l’entreprise. Ouvriers, patrons, secrétaires, comptables, commerciaux, chefs de chantier, répondent, en leur nom, aux mêmes questions. « Le travail à tous les étages » est une polyphonie de réponses, un audit sonore autour du travail ! / Réalisation: Fabienne Laumonier / Montage: Fabienne Laumonier Sylvain Malbrant / Mixage: Sylvain Malbrant / Production: ACSR
3/17/202327 minutes, 31 seconds
Episode Artwork

L'année du singe

Au bord de la rivière Daning, un village, une famille, la famille Guo. Aujourd’hui la rivière est devenu lac, un immense lac de plus de 600 km de long, modifiant complètement le paysage et la vie des habitant·es. / Réalisation: Olivier Meys / Mise en onde: Irvic D’Olivier / Production: ACSR
3/17/202338 minutes, 43 seconds
Episode Artwork

A Trap Toi

D’avril à Juin 2022 ont eu lieux tous les mercredi après midi, des ateliers d’expérimentation collective de radio et musique électronique à l’IPPJ de Saint Servais (Institution Publique de Protection de la Jeunesse) avec six jeunes filles âgées de 12 à 18 ans. Ceci a abouti à la pièce sonore « A trap Toi », où se tissent des instantanés de l’atelier – espace précieux d’expression libre – et des récits, aux formes diverses, qui témoignent de leurs expériences au sein de l’institution. Une mélopée façon trap qui touche et pique. / Réalisation: Cabiria Chomel Léa Roger Celia Jankowski / Mixage: Aurélien Lebourg / Montage: Cabiria Chomel
3/17/202326 minutes, 55 seconds
Episode Artwork

Zoé de 1 à 7

« Zoé de 1 à 7 », c’est le portrait d’une jeune femme que rien n’arrête. On la suit dans un de ses dimanches après-midis bien remplis. Et parce qu’elle sait que l’avenir sera différent, il n’est pas permis de perdre une miette du temps présent. Zoé est une sirène à l’appétit de vie débordant et communicatif ! De quoi garder la tête hors de l’eau en ces temps rébarbatifs.   Ce portrait est diffusé dans le cadre de l’émission STORIES ON AIR, produite par l’association ART2WORK en partenariat avec l’ACSR et Radio Panik Écoutez la première émission sur Radio Panik ici ! / Réalisation: Hanna El Fakir / Mixage: Roxane Brunet / Production: ART2WORK Brouillon auto / Avec le soutien de ACSR - Radio Panik -
3/17/202326 minutes, 45 seconds
Episode Artwork

La petite musique de la baraque

Aller-retour du nord de la France jusqu’en Belgique, à la rencontre des « baraqueux » et de leurs client.e.s. De baraques en fritkot, de bus en roulottes, Juliette et Maria récoltent les témoignages, les bruits de fritures, les discussions anodines. Elles troquent contre frites, harengs et bières les souvenirs des habitué.e.s et des ami.e.s belges restituant leur attachement à ces restaurants populaires en voie de disparition. Ce documentaire est né du désir qu’elles ne disparaissent pas du patrimoine mémoriel, une façon de dire non à la friterie, mais “oui à la frituur”, et définitivement non à “ la dictaterie du sous poeteriat” comme l’affirmait Jean-Pierre Verheggen… / Réalisation: Juliette Boutillier Maria Grazia Noce / Mixage: Brice Cannavo / Montage: Brice Cannavo / Prise de son: Anne-Sophie Papillon / Production: Le Crayon libre / Avec le soutien de Brouillon d’un rêve - FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
3/17/202352 minutes
Episode Artwork

ça et là

Arpenter la ville à l’écoute de paroles errantes : monologues égarés en bordure, maelström envoûtant des foules, bribes de conversations, chants secrets ou voix synthétiques, toutes ces traces vocales appartiennent au paysage sonore de la ville. Dans la ville, le son est fait de murmures, de rumeurs, de voix lointaines ou intimes, de mélodies ou de fracas. Il nous touche ou nous agresse. Partir du principe du field recording et enregistrer en binaural des sons bruts de la ville et ses habitant.es. Ici les paroles errantes ce sont des mots d’amour, des mots irritants, des mots criés, des mots susurrés… Ils deviennent le roman sonore de la ville écrit par ces passant.e.s. Une création réalisée à l’occasion d’un atelier à « Bruxelles nous appartient », proposé par Monica Fantini porteuse du projet « écouter le monde », et Christophe Rault. Les participant.e.s ont arpenté leur ville, capté des sons, monté, coupé, mixé. Ils ont raconté une autre histoire de Bruxelles. De la prise de son au montage. L’atelier démarre par une réflexion sur l’errance, et sur ces voix qui habitent l’espace public, bribes de conversation, revendications, chants, monologues, voix synthétiques d’annonce dans les gares. Avec une certitude : ce maelstrom sonore pourrait livrer des informations sur la ville, sur ses habitants et sur l’errance qui existe dans toute métropole. / Réalisation: Petro (Laure) Gatelier / Mixage: Flavien Gillié / Montage: Petro (Laure) Gatelier / Prise de son: Petro (Laure) Gatelier / Production: BNA-BBOT
2/10/20238 minutes, 2 seconds
Episode Artwork

Sexualité sous surveillance : Prisonnière de son corps (1/3)

Que faire quand son propre corps file entre ses doigts ? Prendre sur soi, oublier, se résigner, accepter de ne plus être maître de son corps. Quel est l’impact de la surveillance sur l’intimité de ces femmes en prison ? / Réalisation: Céline Thérer Elise Leloup Paul-Louis Godier Lisa Guilmot Sarah Duchêne / Série : Sexualité sous surveillance / Production: IHECS
2/10/202316 minutes, 2 seconds
Episode Artwork

Sexualité sous surveillance : Contre la détention, la tendresse (2/3)

Et si trouver un peu de compagnie c’est ce qui permet aux femmes de surmonter la détention ? / Réalisation: Sarah Duchêne Lisa Guilmot Elise Leloup Paul-Louis Godier Céline Thérer / Série : Sexualité sous surveillance / Production: IHECS
2/10/202319 minutes, 23 seconds
Episode Artwork

L'histoire est faite de petites histoires ou Les dernières lettres de Stalingrad

L’Histoire ne se transmet pas que dans les manuels scolaires mais aussi à travers l’émotion de voix berlinoises découvrant une correspondance de soldats hitlériens sacrifiés. Stalingrad, janvier 1943, les dernières lettres de soldats allemands s’envolent vers l’Allemagne. Saisies, analysées, cachées, jugées insupportables, elles furent retrouvées à la fin des années 50 et publiées. Elles témoignent de sentiments universels éprouvés par des hommes sacrifiés, face à la faim, au froid et à la guerre. Entre réalité et fiction, témoignages et documents, quelles preuves historiques privilégier ? Avec cette création, Maria-Grazia Noce & Juliette Boutilliers optent pour un récit impressionniste construit à partir de lettres triviales – et peut être fausses – extraites des « dernières lettres de Stalingrad » ( Buchet Chastel). Au-delà d’une vérité ou de la nécessité d’un mensonge, le plus important n’est il pas que “l’Histoire est faite de petites histoires” comme l’affirme l’historienne des traces, protagoniste centrale de ce docu-fiction? Cette pièce dénonce l’absurdité de la guerre par ceux qui l’ont vécu, les 39 auteurs du livre et par ceux qui en ont hérité et qui lisent aujourd’hui ces lettres. / Réalisation: Maria Grazia Noce Juliette Boutillier / Mixage: Anne-Sophie Papillon / Production: Le Crayon libre / Avec le soutien de FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
2/10/202347 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Sexualité sous surveillance : Prologue (0/3)

Peu d’études concernent les femmes incarcérées et lorsqu’il y en a, elles sont généralement concentrées sur la maternité. La femme en prison est réduite à son rôle de mère. Pourtant être une femme, c’est également avoir des désirs. Alors, comment les femmes en prison vivent-elles leur sexualité dans un lieu où la surveillance fait loi? / Réalisation: Elise Leloup Sarah Duchêne Paul-Louis Godier Lisa Guilmot Céline Thérer / Série : Sexualité sous surveillance / Production: IHECS
2/10/20233 minutes, 19 seconds
Episode Artwork

Résolution

Un disque souple 45 tours uni-face, pour Monique. Comme une bouteille (vide ?) jetée à la mer, lancé sur une platine auto-recording, échoué au marché aux puces il y a 40 ans.
2/10/20231 minute, 41 seconds
Episode Artwork

Sexualité sous surveillance : S’aimer tel jour à telle heure (3/3)

Il existe trois types de visite. Les visites au carreau, les visites à table et les visites hors surveillance (VHS). Pour les couples, les VHS sont l’occasion de se retrouver juste à deux, même si le chemin administratif peut être long et les conditions difficiles. / Réalisation: Céline Thérer Paul-Louis Godier Elise Leloup Sarah Duchêne Lisa Guilmot / Série : Sexualité sous surveillance / Production: IHECS
2/10/202314 minutes, 34 seconds
Episode Artwork

Interdit de stade

Cela fait plus de dix ans que Dylan est supporter de l’Union Saint-Gilloise. Chaque dimanche, il retrouve son groupe de supporters, les Union Bhoys, dans les tribunes du stade Joseph Marien. En 2019, quand le tribunal le condamne à une année d’interdiction de stade, la vie de Dylan est bouleversée. Histoire d’une véritable atteinte à la passion. / Réalisation: Noé Béal / Mixage: Matthieu Jacob / Montage: Noé Béal Matthieu Jacob
1/13/202312 minutes, 31 seconds
Episode Artwork

Sous l’eau, les larmes du poisson ne se voient pas : Sous l'eau, les larmes du poisson ne se voient pas (3/3)

Delphine et Jeanne rencontrent la famille belge de Félix. Elles se rendent en Gaume et en Ardenne, où elles mettent la main sur des archives officielles concernant la famille Marcel-Bwanakucha. Elles accèdent au dossier médical d’Astrida et visitent l’hôpital psychiatrique où elle est décédée après vingt ans d’internement. Au fil des découvertes se dessine un récit de vie tumultueux et tragique ancré dans une société post-coloniale. / Réalisation: Jeanne Debarsy Delphine Wil / Mixage: Christophe Rault / Montage: Jeanne Debarsy Delphine Wil / Prise de son: Jeanne Debarsy Delphine Wil / Série : Sous l’eau, les larmes du poisson ne se voient pas / Production: BabelFish / Avec le soutien de ACSR - AD LIB - Support d'artistes - Babelfish asbl - FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
1/13/202352 minutes, 19 seconds
Episode Artwork

Ultrasonic City

Pièce anglophone [FR] Que peut-on encore entendre dans la ville ? A quel endroit les chauves-souris et les grillons communiquent-ils ? Quels sons peut-on percevoir dans le domaine des ultrasons ? Des sons qui seraient si hauts, que nos oreilles humaines ne peuvent les percevoir. C’est ce monde sonore qu’Ultrasonic City souhaite rendre audible, pour lui redonner place en ville et dans notre monde. [EN] What do you hear in the city? What sounds are only perceptible in the ultrasonic realm, where bats and crickets communicate? Sounds which are so high, our human ears cannot perceive them. This acoustic world becomes audible in Ultrasonic City and they get their place in the sounds of the city and the world Images ici: http://gallery3.constantvzw.org/index.php/Ultrasonic-City / Réalisation: Wendy Van Wynsberghe / Production: ACSR / Avec le soutien de FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
1/13/202320 minutes, 48 seconds
Episode Artwork

Ce que j'aurais aimé que l'on me dise

Histoires croisées à plusieurs voix. Des personnes hétéroclites témoignent de leur rapport aux identités de genres, aux normes et aux coming outs vécus. Qu’est-ce qu’iels auraient aimé/aimeraient entendre et dire ? « Ce que j’aurais aimé que l’on me dise » est un documentaire radiophonique, initié par Vinciane Zech, « la démise en boîte »*, donnant la parole aux concerné·es à propos des transidentités.   * Un projet qui permet la réalisations de films et de créations sonores, documentaires, associatifs ou collectifs visant à donner la parole aux concerné‧es et à faire des films avec les gens – et non sur eux. / Réalisation: Vinciane Zech / Mixage: Irvic D’Olivier / Montage: Irvic D’Olivier / Prise de son: Hélène Lamy Au Rousseau Vinciane Zech / Production: Halolalune Production / Avec le soutien de ACSR - FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
1/13/202348 minutes, 42 seconds
Episode Artwork

Gnawas, jour et nuit

Dans un territoire bruxellois fertile à la création, à la diffusion culturelle et dans le contexte actuel troublé, une partie de la communauté marocaine de Belgique développe de nouvelles pratiques liées à une branche captivante de son héritage, la culture gnawa. Aujourd’hui, ses membres résistent à leur manière en transmettant localement l’esthétique envoûtante d’une musique gnawa aux origines lointaines, portée par les sonorités captivantes des instruments qui lui sont propres (le guembri, le tbel et les qrâqeb) et des chants, tout en étant bordée par la dimension physique, mystique et rituelle de ces pratiques de transe. Mohamed-Saïd, Hicham, Souhaib, Saïd et Hélène vivent à Bruxelles, où ils agissent localement, avec discrétion mais aussi avec ambition et conviction, pour la transmission d’une culture dont le rôle social et culturel participe au rayonnement global de la capitale belge. / Réalisation: Chloé Despax Julien Crespin / Mixage: Christophe Rault / Avec le soutien de ACSR - FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
1/13/202349 minutes, 12 seconds
Episode Artwork

Vagues de chaleur

Imaginez qu’une créature vous parle depuis ce futur. Que pense-t-elle de nous ? Phalena, créature du futur, membre d’une société souterraine, découvre un documentaire sonore daté de 2020. Elle s’étonne d’entendre des femmes parler de ménopause, de grossesses, d’amour, d’écoféminisme, de dérèglement climatique… Inspirée par ces femmes, elle décide d’enregistrer à son tour un message destiné à la surface. “Si vous existez, vous m’entendrez par la fente, le geyser”. / Réalisation: Charo Calvo / Prise de son: Aurélien Lebourg Charo Calvo / Production: Halolalune Production RTS Semi Silent Brouillon auto Brouillon auto / Avec le soutien de ACSR - FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Fonds Gulliver - Sacd -
1/13/202354 minutes, 1 second
Episode Artwork

Sous l’eau, les larmes du poisson ne se voient pas : Sous l'eau, les larmes du poisson ne se voient pas (1/3)

Delphine s’engage sur les traces de son grand-père, Félix Marcel, missionnaire belge parti au Congo en 1934. Elle a convaincu sa mère Amélie de l’accompagner au Congo, son pays natal où elle n’est pas retournée depuis l’âge de sept ans. Amélie y rencontre son cousin, qui a une autre vision du passé. Delphine reproche à sa mère cette rupture avec ses origines et sa famille congolaise. / Réalisation: Delphine Wil Jeanne Debarsy / Mixage: Christophe Rault / Montage: Delphine Wil Jeanne Debarsy / Prise de son: Delphine Wil Jeanne Debarsy / Série : Sous l’eau, les larmes du poisson ne se voient pas / Avec le soutien de ACSR - AD LIB - Support d'artistes - Babelfish asbl - FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
1/13/202342 minutes, 52 seconds
Episode Artwork

Sous l’eau, les larmes du poisson ne se voient pas : Sous l'eau, les larmes du poisson ne se voient pas (2/3)

Delphine amène sa maman à renouer avec deux cousines au Congo. L’une d’entre elle gardait Amélie lorsqu’elle était enfant. Les souvenirs et témoignages de ces deux cousines apportent un nouvel éclairage sur les rôles et les implications de la famille congolaise. Peu à peu émerge le personnage d’Astrida Bwanakucha, la grand-mère de Delphine, jusqu’à présent mise à l’écart du récit familial. Delphine et Jeanne rentrent en Belgique avec l’intention de creuser l’histoire méconnue de cette femme. / Réalisation: Delphine Wil Jeanne Debarsy / Mixage: Christophe Rault / Montage: Delphine Wil Jeanne Debarsy / Prise de son: Delphine Wil Jeanne Debarsy / Série : Sous l’eau, les larmes du poisson ne se voient pas / Production: BabelFish / Avec le soutien de ACSR - AD LIB - Support d'artistes - Babelfish asbl - FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
1/13/202346 minutes, 31 seconds
Episode Artwork

Cœur d'aubergine

Clément, trente-neuf ans, célibataire, cherche la rencontre qui va changer sa vie. Armé de son seul smartphone, il se prête au jeu de la drague et de la séduction en ligne. Bienvenue à bord de ce kaléidoscope sonore pour un voyage au centre de Grindr, un documentaire autobiographique où Clément Braive pose un regard sur sa génération et questionne le célibat et le désir. / Réalisation: Clément Braive / Mise en onde: Clément Braive / Production: L’autre / Avec le soutien de ACSR - FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
11/25/202242 minutes, 34 seconds
Episode Artwork

Derrière les yeux

J’ai toujours connu ma grand-mère, Eugénie, comme quelqu’un d’authentique, une conteuse, une bonne vivante, animée d’un esprit positif.  Lors de nos rencontres, nous échangeons sur sa vie et plus particulièrement sur la vie rurale dans les Ardennes. Elle me raconte sur le ton de l’humour comment à l’âge de 38 ans elle a perdu progressivement la vue. N’étant pas née à cette époque, j’avais envie d’en savoir davantage. Je découvre ainsi comment elle a fait face à cette perte. Et je me rends compte à quel point son quotidien est organisé en fonction de sa cécité : compter les marches, se repérer à la lumière. / Réalisation: Laure Gatelier / Prise de son: Bastien Hidalgo Ruiz / Mixage: Bastien Hidalgo Ruiz Laure Gatelier / Avec le soutien de FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
11/24/202249 minutes, 27 seconds
Episode Artwork

Francis

Francis a exercé pendant près de 30 ans un métier qui génère des images fortes. Qui prolonge la vie. Avec la courbure complexe de ses formes. Avec ses mouvements et ses inerties, ses violences et ses douceurs. Un métier qui crée et laisse des traces. En laissera-t-il lui, alors qu’il s’apprête à prendre sa retraite ? On ne sait pas ce que la vie nous réserve. On ne peut pas dire qui on deviendra demain. Souvent, des choses arrivent. Des signes que l’on perçoit. Des flashs, des traces qui nous emmènent sur un chemin. Qui bouleversent nos certitudes, nos projections dans le futur. C’est l’histoire de Francis. / Réalisation: Aude Piette Jérôme Mabille / Mixage: Flavien Gillié Jérôme Mabille / Prise de son: Jérôme Mabille Aude Piette / Production: ACSR / Avec le soutien de FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
11/23/202217 minutes, 2 seconds
Episode Artwork

Aux douches

Bruxelles, pis­cine des Marolles. À l’écart des plon­geoirs, des bas­sins et de l’odeur du chlore, au bout d’un long cou­loir, se trouve un espace méconnu, celui des bains-douches. Dans l’intimité d’une cabine métal­lique, les 20 minutes d’eau chaude sont pré­cieuses. Sous le tumulte de l’eau, le temps s’étire, le monde se dis­sout. La parole se libère. L’eau agit comme un révé­la­teur, fait remon­ter à la sur­face des sou­ve­nirs anciens. Il y a l’intérieur et le dehors. Avant et après. Les éclats de voix de Viviane, Alfred, Eric, Leo et Marc animent ce lieu, le font résonner. / Réalisation: Corinne Dubien / Mixage: Christophe Rault / Mise en onde: Christophe Rault / Production: ACSR / Avec le soutien de FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
11/22/202239 minutes, 14 seconds
Episode Artwork

Femmes de Gilles

À Binche, les femmes ne peuvent pas être Gilles. Pourtant, on dit qu’un homme n’est rien sans sa femme. Dans les cou­lisses du carnaval, quatre femmes d’une même famille, quatre géné­ra­tions dif­fé­rentes, racontent leur façon de vivre cet évé­ne­ment unique dans le folk­lore belge, depuis les pré­pa­ra­tifs jusqu’au grand ras­sem­ble­ment. Autrefois, si la place des femmes au sein du carnaval était une repro­duc­tion du rôle social de la femme dans la société, aujourd’hui, il semble qu’on assiste davan­tage à un jeu de rôles accepté tant par les hommes que par les femmes. Il s’agit plus de re-vivre à l’infini les sou­ve­nirs du temps passé d’une manière col­lec­tive, et de conso­li­der les liens sociaux et fami­liaux des habi­tants à l’intérieur de la cité fortifiée. / Réalisation: Vincent Matyn-Wallecan Mélanie Godin / Production: L’Arbre de Diane / Avec le soutien de ACSR - FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
11/21/202247 minutes, 28 seconds
Episode Artwork

Je parle toutes les langues, mais en arabe

En 2018, j’ai eu l’opportunité de séjourner dans la région de Marrakech Safi, à l’invitation des Halles de Schaerbeek. Je devais y conduire une résidence de création sur la notion de « sacré ». Or, comme souvent, et bien heureusement, j’ai dérivé. Et de ce voyage ont surgi plusieurs conversations auprès de différents « pratiquant·es » de la voix et de la parole : avec la poétesse et spécialiste du soufisme Touria Ikbal, une jeune chanteuse et un étudiant muezzin, le conteur et pédagogue Aziz Bouyabrine et plus particulièrement dans un dialogue riche et constant avec l’artiste et traducteur Noureddine Ezarraf. Ces rencontres m’ont mené des sommets du Haut-Atlas à la cavité d’une bouche, le long d’un sillon vocal qui mène du chant à la langue. Et dans les reliefs de ce sillon sont apparus, en creux, la mémoire des mots, les traces de la violence coloniale, un remède chanté, l’histoire des lettres et du cosmos. La conception de cette pièce m’a beaucoup interrogé. Notamment sur l’usage du français, ou encore sur ma justesse et légitimité à tenir un micro dans un contexte culturel dont j’étais très ignorante. Pourtant, c’est bien ce trouble, cet inconfort et ces dérivations qui font qu’elle demeure précieuse à mes oreilles.     « Je parle toutes les langues, mais en arabe » a été réalisée dans le cadre d’une résidence à Marrakech en 2018 sur l’invitation des Halles de Schaerbeek.   / Réalisation: Myriam Pruvot / Mixage: Christophe Rault / Montage: Myriam Pruvot / Prise de son: Myriam Pruvot / Production: ACSR Halles de Schaerbeek / Avec le soutien de Awaln'art - Fédération Wallonie-Bruxelles Internationale -
11/20/202252 minutes, 28 seconds
Episode Artwork

Yassas

« Argo » c’est le nom d’une unité mobile médicale qui fait le tour du nord de l’île d’Eubée en Grèce pour donner des soins à des personnes isolées physiquement et financièrement. Envoyée par le CHU Saint-Pierre depuis 2017, elle tente de pallier les manques, mais que faire quand les besoins sont immenses ? Également en écoute sur la revue sonore Le grain des choses. / Réalisation: Aude Verbiguié-Soum / Prise de son: Clara Alloing / Prise de son: Aude Verbiguié-Soum / Montage: Corinne Dubien / Mixage: Aurélien Lebourg / Production: Flim! / Avec le soutien de ACSR - BIJ - FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
11/19/202239 minutes, 50 seconds
Episode Artwork

Frères

Rémi et David sont frères jumeaux. Ils sont nés une nuit de décembre 1984. Rapidement, on s’est rendu compte que quelque chose n’allait pas. Les médecins ont alors posé un premier diagnostique :
 Infirme Moteur Cérébral. Leur handicap sera lourd.
 Ils ne marcheront pas et ne parleront pas. Les parents, Nadine et Michel, ne voulaient pas croire à 
ce sombre pronostic. Alors ils se sont lancés dans
 une longue bataille pour faire grandir leurs petits.   “ Dans ce récit, multiformes et prenant, de la vie de deux jumeaux nés en 1984 et identifiés comme « infirmes moteurs cérébraux », la parole est centrale, celle des deux frères d’abord, comme sujet (leur difficulté à parler), mais surtout comme matériau phonique et poétique, déclencheur d’une écoute elle-même hors norme, ralentie et rafraîchie, qui fait redécouvrir l’usage du langage.” Marie-Madeleine Mervant-Roux lors de la remise des prix au Phonurgia Nova en septembre 2020. / Réalisation: Aurélia Balboni Nicolas François / Mixage: Philippe Charbonnel / Montage: Aurélia Balboni Nicolas François / Production: Cineke / Avec le soutien de ACSR - FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Fonds Gulliver - RTBF - SCAM -
11/18/202257 minutes, 37 seconds
Episode Artwork

Rythmes (in)visibles

Comment écouter la relation entre espaces privés et publics dans la Médina de Marrakech ? Comment donner à entendre la complexe dynamique entre visibilité et invisibilité des corps genrés dans l’espace urbain ? Guidées par les oreilles et les voix de Latifa, Mina, Zahra, Meriem Saou’d, Amina, Rachida, Nadira, Khadija et Fatima, ce documentaire propose une dérive auditive dans les ruelles de la Medina de Marrakech à partir d’une perspective genrée et plurielle. En se concentrant sur l’approche orale, l’intention a été de créer un chœur multiple de voix basé sur la narration personnelle de leurs perceptions, valeurs et expériences quotidiennes de la ville, en se concentrant également sur le paysage sonore public et ses propres rythmes que ces femmes contribuent à composer. Ce projet s’inscrit dans la recherche doctorale en Arts et Sciences de l’Art menée par l’artiste entre l’ARBA et la ULB à Bruxelles: « Nouveaux genres d’écoute : voix, corps, silences et territoires ». Il a été réalisé lors d’une résidence artistique ‘LE 18’ dans le cadre du programme Qanat et en partenariat avec la Fondation Dar Bellarj à Marrakech, dans le cadre des Ateliers Collectifs.   _______________   Rencontre radiophonique avec Anna Raimondo & Salomé Voegelin   En février 2021, Anna Raimondo, l’ACSR et nadine vous invitaient à l’écoute de Rythmes (in)visibles, une dérive auditive dans les ruelles de la Médina de Marrakech à partir d’une perspective genrée et plurielle. Entre Marrakech, Bruxelles, Berlin, Paris et Mulhouze, cette écoute a été réalisée en présence de la réalisatrice, artiste et doctorante Anna Raimondo et la chercheuse, enseignante et artiste Salomé Voegelin en direct des locaux de l’ACSR. Merci à ∏Node de nous avoir permis d’émettre sur leurs ondes, à Caroline Sordia, Bastien Hidalgo Ruiz et Emma Pajevic   ACSR · Écoute collective ᴀᴄsʀ • Rythmes (in)visibles avec Anna Raimondo & Salomé Voegelin     / Réalisation: Anna Raimondo / Mixage: Bastien Hidalgo Ruiz / Montage: Anna Raimondo / Prise de son: Jeanne Debarsy Bastien Hidalgo Ruiz / Production: Deutschlandfunk Kultur – Klangkunst Radio Grenouille / Avec le soutien de ACSR - Manifesta 13 - Wallonie-Bruxelles International -
11/17/202248 minutes, 59 seconds
Episode Artwork

Je suis Frédéric

Qui est Frédéric Deschamps ? Est-il un zèbre ? Un artiste ? Un courant électrique ? Est-il un personnage principal qui mène son portraitiste par le bout du nez ?   Frédéric se raconte, se livre, se décrit. Il s’enregistre seul dans sa chambre et nous parle, il glane des sons à droite à gauche, une cafetière, une émission de télé, son père qui tousse. On recompose sa réalité à partir d’une foule de petits fragments anecdotiques tirés de son quotidien dans lequel est entremêlée sa voix qui nous parle. On glisse ainsi doucement dans son monde imaginaire, où se brouille la limite entre la réalité et la fiction. Il parle de lui, de la société, de ce qu’il vit, de ce qu’il pense. Il questionne implicitement notre société, notre réalité, notre « normalité » à travers son regard et sa différence. / Réalisation: Damien Magnette / Mixage: Christophe Rault / Production: ACSR / Avec le soutien de FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
11/16/202238 minutes, 42 seconds
Episode Artwork

Je ne suis pas née femme

À 17 ans, Lucie apprend qu’elle est née avec le MRKH. Ce ‘syndrome congénital’ touche au sexe, et, par ricochet, à la sexualité et à l’identité. Cette découverte l’atteint profondément et chamboule ses préconceptions. Elle pose par écrit ses questionnements et réflexions au fil des années. À 46 ans, depuis Bruxelles où elle vit désormais, elle fait le bilan de son périple entre les tempêtes intérieures traversées et les périodes d’accalmies. Jusqu’à quel point transformer son corps pour correspondre aux attentes des autres ? La nature est-elle injuste ou est-ce notre société qui ne tolère pas assez les différences ? Cette création sonore est son ‘coming-out’ intersexe.   « Cet important documentaire, c’est la célébration d’une acception de soi, un bilan serein des épreuves franchies et, surtout, un appel puissant à se libérer des carcans qui étouffent inutilement. » Jenny Cartwright pour Tënk.ca     Être intersexe, qu’est-ce que cela veut dire ? Lucie Robet nous en parle : Les personnes intersexes naissent avec des caractères sexuels qui ne correspondent pas à la définition traditionnelle du sexe mâle ou femelle. Elles représentent 1,7% de la population mondiale. Ces variations intersexes sont un phénomène naturel qui n’a rien de nouveau. Il en existe une quarantaine environ. Être intersexe n’est ni une orientation sexuelle, ni une identité de genre. Une personne intersexe peut être hétérosexuelle, homosexuelle, bisexuelle, pan ou asexuelle. Elle peut être une femme, un homme, les deux, ou ni l’un ni l’autre. Être intersexe ne veut pas dire la même chose qu’être transgenre. Les personnes transgenres ne se reconnaissent pas dans le genre qu’on leur a assigné à la naissance et doivent bien souvent lutter pour obtenir des traitements hormonaux et interventions chirurgicales. Quant aux personnes intersexes, elles sont encore bien trop nombreuses à subir une pression extérieure pour transformer leur corps afin de correspondre aux normes binaires (mâle ou femelle). / Réalisation: Lucie Robet / Mise en onde: Yvan Hanon / Mixage: Yvan Hanon / Production: Farrago / Avec le soutien de ACSR - FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Fonds Gulliver -
11/10/202245 minutes, 37 seconds
Episode Artwork

Bon, Jean-Michel !

Une cassette audio trouvée par hasard. Dessus, un homme, apparemment jardinier, s’adresse à un certain Jean-Michel et lui fait part de ses besoins et ses doutes. Intrigué par cette parole perdue, Henri décide de partir à sa recherche à bord de son camping-car. Il part alors pour Châtenay-Malabry, petite ville péri-urbaine du sud de Paris où se côtoient parcs et HLM, seul indice géographique qu’il possède. Il tient son journal de bord sur dictaphone et commente son périple. Pour reconstituer le portrait de cet homme, il va à la rencontre de jardiniers mais plus il avance, plus les indices s’accumulent et les pistes se multiplient. Il cherche un jardinier dans une ville de jardiniers. Déterminé à le retrouver, les indices le mènent finalement sur la piste d’un centre spirituel. / Réalisation: Gaëtan Arhuero Enrico D’Ambrosio Gildas Bouchaud / Mixage: Gaëtan Arhuero Bastien Hidalgo Ruiz Gildas Bouchaud / Montage: Gaëtan Arhuero Gildas Bouchaud / Prise de son: Gaëtan Arhuero Gildas Bouchaud / Composition musicale: Gaëtan Arhuero / Avec le soutien de ACSR - FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
11/10/202256 minutes, 14 seconds
Episode Artwork

Quand la mer se retire

À la veille de ses 34 ans, Aurélie apprend qu’elle est gravement malade. Un an après l’annonce de cette maladie, c’est ici que commence l’histoire. Une histoire vivante, une histoire animée, pleine d’humour et de joie, autour des moyens qui mènent à la résilience lorsque le fil vient à lâcher. Un récit sonore sur la catastrophe, sur la maladie, sur la vie, sur la mort et sur ce qu’il y a entre. Depuis l’autre côté du miroir, Aurélie s’est vue, à la fois très proche et à la fois très éloignée d’elle-même, comme si elle regardait une autre femme, vivre ce qu’elle traversait. À l’aide d’un micro elle se met à distance. Elle tente de faire d’elle même un objet curieux, un objet d’étude. Elle se dédouble alors pour mieux se protéger et finit par se rencontrer. Ensemble avec Pierre, son compagnon, ils tissent la toile d’un récit coloré qui traverse le temps, à la recherche de l’existence et d’une vérité qui leur appartient. / Réalisation: Aurélie Boudet Ecaterina Vidick  / Prise de son: Jeanne Debarsy / Mise en onde: Jeanne Debarsy / Mixage: Jeanne Debarsy / Production: BabelFish / Avec le soutien de ACSR - FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
11/9/202255 minutes, 9 seconds
Episode Artwork

Les mots de ma mère

Aujourd’hui, ma mère a tenté de payer le buraliste du village avec des billets de Monopoly, elle pensait qu’il ne ferait pas la différence. Elle est atteinte d’une maladie neurodégénérative appelée Démence Sémantique : une pomme, une chaise, une fleur sont des mots qu’elle ne connaît plus. Ma mère n’aura jamais conscience de sa maladie. Elle trouve qu’elle va très bien.   / Réalisation: Aurélia Balboni / Mixage: Philippe Charbonnel / Montage: Mathieu Haessler Christophe Rault Aurélia Balboni / Production: Cinétroupe Brouillon auto / Avec le soutien de FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Fonds Gulliver -
11/8/202252 minutes, 10 seconds
Episode Artwork

Des chemins de traverse

Il existe en Wallonie comme dans beaucoup d’autres endroits, des personnes à qui l’on a transmis des prières secrètes pour soigner, soulager la douleur et les maux du quotidien. Une pratique ancestrale et vivace, qui fonctionne sans que l’on ne sache vraiment ni comment ni pourquoi. Ici on se le raconte, du presque rien qui compte beaucoup. / Réalisation: Cabiria Chomel / Montage: Cabiria Chomel / Mise en onde: Jeanne Debarsy / Mixage: Jeanne Debarsy / Avec le soutien de ACSR - FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
11/7/202244 minutes, 35 seconds
Episode Artwork

On écoute la radio et parfois on l'entend

Si le son est une forme subtile de toucher, qu’en est-il de la radio ? « On écoute la radio et parfois on l’entend » est un exercice de style, un petit jeu d’écoutes gigognes qui essaie de saisir ce moment où une rencontre peut avoir lieu. / Réalisation: Jennifer Cousin / Prise de son: Flavien Gillié / Production: ACSR / Avec le soutien de FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
11/6/202214 minutes, 32 seconds
Episode Artwork

À leurs corps défendant

Vivre sans papiers, c’est toujours risquer d’être arrêté·e, enfermé·e, expulsé·e du territoire où l’on cherche l’hospitalité. Trois personnes désignées comme « illégales » à un moment de leur parcours témoignent de leur vie emmurée par l’Europe. Souhail, Rabia et Mado racontent la violence des politiques migratoires belges. L’un, depuis l’intérieur du centre fermé, évoque les violences physiques et psychologiques. L’autre, depuis l’extérieur, relate l’angoisse du risque quotidien de l’arrestation. Et la dernière, suite à sa « libération », raconte la peur, la colère et l’espoir. / Réalisation: Pauline Fonsny Anaïs Carton / Production: CBAI Contre-ciels / Avec le soutien de ACSR - Atelier Graphoui - FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles - GSARA - Zin TV -
11/5/202251 minutes, 16 seconds
Episode Artwork

Perle

Subtitled version in English here.     La vie et le corps de Fos étaient régis par sa communauté, son père, son mari. Soumise et silencieuse, voilà ce qu’on exigeait d’elle. Pour mieux marquer cette prise de pouvoir, on lui a infligé le sceau de la soumission en l’excisant dès l’âge de 6 ans.   « Pour moi, c’était normal. En tant que Somalienne, toutes les femmes du monde sont excisées. C’est ce qu’on nous dit, quand on est en Somalie. (…) Et maintenant, je suis la seule à être excisée. Et pas seulement excisée, mais vraiment infibulée. », Fos.   Fos n’a jamais voulu être cette femme-là. Exilée en Belgique, elle réalise que le mot femme mérite une toute autre définition, qu’une femme a droit à l’intégrité de son corps et à son plaisir. Elle décide alors de reconquérir sa propre vie et de se ré-approprier ce corps meurtri. Pour cela, elle choisit la reconstruction chirurgicale de son clitoris. Tel un conte sonore, Fos se dévoile, elle nous ramène à son lointain passé, à son mariage forcé et à ce jour dont tout le reste de sa vie a découlé, à ce jour où on lui a pris sa perle. / Réalisation: Yasmina Hamlawi / Mixage: Joachim Glaude / Montage: Roxane Brunet / Production: Jackal Productions RTBF La Première / Avec le soutien de ACSR - FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Fonds Gulliver -
11/4/202249 minutes, 55 seconds
Episode Artwork

Le ventre de Paul

Christophe retrouve le journal de guerre de son arrière grand-père : Paul Marulaz. Accompagné par Marion Fabien et ce journal, il nous plonge dans ces mémoires, à la frontière du souvenir. Quels sont les restes de cette drôle de guerre ? Comment peut-on retrouver une famille après tant de blessures ? / Réalisation: Christophe Rault / Réalisation: Marion Fabien / Montage: Christophe Rault / Prise de son: Christophe Rault / Production: BabelFish / Avec le soutien de ACSR - FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
11/3/202252 minutes, 16 seconds
Episode Artwork

Naufrage en pleine terre

C’est l’histoire d’un héritage, Une sorte de conte désenchanté, transmis de mère en fille, Un tas en vrac dans lequel se noue le récit d’une famille ; L’Histoire d’un trop plein, Un empaquetage sans fin d’objets que l’on porte, que l’on pousse, que l’on tire, De caisses en carton où, entre les bibelots, s’agglutinent fantômes et souvenirs. L’Histoire aussi d’un vide, Qui, brassé par les vagues de la mémoire, refait surface, Et permet d’apprivoiser le chaos et regagner de l’espace ; C’est l’Histoire d’une tragédie du quotidien, Celle d’un paysage où l’on se noie, les deux pieds ancrés dans la matière, Il était une fois … « Naufrage en pleine terre » / Réalisation: Fanny Lacrosse / Montage: Fanny Lacrosse / Mixage: Adrien Pinet / Montage: Adrien Pinet / Prise de son: Fanny Lacrosse / Sound design: Adrien Pinet
11/2/202248 minutes, 56 seconds
Episode Artwork

Léon et Antoinette

Nés au tour­nant du siècle der­nier dans un vil­lage du Condroz, Léon et Antoinette se sont mariés en 1925 et ont fondé une grande famille. Largement sexa­gé­naires aujourd’hui, leurs enfants replongent dans le passé, esquis­sant un por­trait sen­sible qui, au-delà des anec­dotes, est aussi celui d’un monde — avec son orga­ni­sa­tion sociale, son mode de vie, sa men­ta­lité, ses codes et tabous… Tissé d’éclats de mémoire, de confi­dences éparses et de silences ver­ti­gi­neux, ce témoi­gnage poly­pho­nique est une plon­gée dans l’intime, qui fait revivre une époque révo­lue et inter­roge les traces qu’elle a lais­sées. / Réalisation: Brigitte Brisbois / Prise de son: Brigitte Brisbois Christophe Rault / Montage: Christophe Rault / Mixage: Christophe Rault / Production: ACSR Brouillon auto / Avec le soutien de FACR de la Fédération Wallonie-Bruxelles -
11/1/202248 minutes, 31 seconds