Winamp Logo
Parlons B. Cover
Parlons B. Profile

Parlons B.

French, Arts, 4 seasons, 141 episodes, 4 days, 7 hours, 40 minutes
About
Mené par Nolyne Cerda, journaliste en presse féminine, "parlons B" est le podcast qui parle beauté, bien-être et plan b. L'idée ? Evoquer les beautés ou la Beauté avec un grand "B" en faisant intervenir des actrices et acteurs du milieu mais pas que. Ce sujet universel qu'est la beauté a, pendant trop longtemps, été perçu comme cliché et superficiel alors qu’il touche tout le monde et tous les domaines. Parlons B. souhaite ainsi déconstruire ces vieux schémas en interrogeant et confrontant les avis de chacun et chacune, sans limite de genre, d’univers ou de popularité. L'objectif est clair : apprendre tout en éveillant sa conscience.
Episode Artwork

☀ REPLAY ☀ Plus de cuisses qui se touchent avec Body Glory

Attention dose de bonne humeur à venir garantie ! Tant pour le sujet que mes intervenantes absolument lumineuses ! Le problème du jour : les cuisses qui se touchent et toutes ces frictions de peau qui peuvent rendre la vie impossible. Ça joue ensuite sur le moral et franchement on s’en passerait bien. C’est le constat de Chloé et Celya qui, en plus de leur job à temps plein (oui vous avez bien entendu), ont décidé de créer Body Glory une marque dotée d’un premier produit vraiment novateur. Ce stick 100% naturel à la formule clean protège et soulage des frottements inconfortables qui provoquent irritations et parfois plaies. Ensemble nous avons parlé des aléas de l’entrepreneuriat, de paillettes, du rapport au corps et de paillette encore ! Plus de doute, cet été, la jupe est de sortie et le mini short aussi ! Bonne écoute !Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
7/3/202454 minutes, 57 seconds
Episode Artwork

#111 : Garance Doré : "la vie n'est pas faite de formules !"

Salut ! Ça fait un moment que je ne vous ai pas parlé ici. Si vous avez loupé l’info, sachez que c’est parce que j’ai lancé un deuxième podcast sur la musique et la poésie qui s’appelle Vous avez un MP. Mais rassurez-vous, l’idée n’était pas d’arrêter parlons B. Juste de prendre un peu plus mon temps. Et ça m’a plutôt réussi car, je suis vraiment très heureuse de revenir vers vous avec une nouvelle invitée que j’admire depuis quelques années maintenant pour ne pas dire presque 20 ans. Elle est Corse et s’est fait connaître par ses croquis de looks à une époque où les mots « blogueur » et « influenceur » ou « créateur de contenu » n’existaient pas encore. Je pense pouvoir affirmer qu’elle a largement contribué à ce nouveau monde tout en gardant son extrême authenticité. Vous l’avez surement deviné, il s’agit bien de Garance Doré. Et si elle est dans parlons B. c’est parce qu’elle a délaissé le monde de la mode pour celui de la beauté en lançant sa marque aux formules courtes et très efficaces : Doré. Ensemble nous avons parlé de son parcours bien sûr mais aussi de burn out, de l’importance de s’écouter et de s’avoir s’arrêter et d’hydratation. Bonne écoute !Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
4/24/20241 hour, 12 minutes, 34 seconds
Episode Artwork

Bonne année 2024 <3

Salut ! Parce que cette année a été particulièrement riche et peut-être éprouvante aussi pour certaines et certains d’entre vous, je souhaite marquer le coup et la conclure avec vous qui prenez le temps d’écouter parlons B. Pour ça, j’ai eu envie de vous dire quelques mots et vous lire un passage du livre d’Elisabeth Gilbert « Comme par magie ». Pour info, c’est elle qui a écrit le fameux « Mange, pris, aime » incarné par Julia Roberts. Dans « Comme par magie », elle incite à la créativité, à aller chercher les trésors cachés en nous. Selon elle, nous en sommes toutes et tous dotés. Je la crois. Il suffit de regarder toutes les personnes que j’ai interviewées ces trois dernières années. Certaines se diraient sûrement pas créatives pour un sous et pourtant elles ont monté un concept, une marque. Il ne s’agit de vous inciter à devenir des entrepreneurs, ce n’est pas le but et je ne crois pas à la start up nation à outrance. Ici, l’idée est plutôt de vous partager une petite réflexion personnelle. L’extrait que je vais vous lire est tiré du chapitre intitulé « Culot ». Pourquoi je m’apprête à faire cela me direz-vous ? Parce que les questions que je pose à mes invité/es sont aussi pour vous. Que le principe de ce podcast est de parler de Beauté et de bien-être avec un grand B et qu’il ne s’agit pas seulement d’écouter les autres mais de prendre conscience que chaque parcours, le vôtre inclus, vaut la peine d’être écouté, raconté. C’est ça pour moi le beau. Vous avez sûrement remarqué que je conclus toujours mes épisodes par la question « à quel moment vous sentez-vous belle/beau et confiant/e ? » Je vous la pose à vous aussi maintenant.Je  vous souhaite donc beaucoup de beauté et beaucoup de culot pour 2024. A bientôt. 
1/3/20243 minutes, 54 seconds
Episode Artwork

#110. Des cosmétiques qui miment la peau

On me demande souvent comment je trouve mes sujets de podcast ou d’article. Je réponds alors que c’est grâce à toutes les informations que je reçois des nombreuses attachées de presse, grâce à mon algorithme sur les réseaux sociaux qui très orienté beauté et aussi parce que j’observe et écoute beaucoup. La marque que je m’apprête à vous présenter, elle m’a tapé dans l’oeil avant même que je la teste. La DA était réussie sans aucun doute, le wording était intriguant et je ne sais pas, l’instinct a parlé. Puis je l’ai essayée et j’ai adoré mais j’avais besoin de comprendre et vérifier ce fameux choix des mots comme « mimétisme de la peau ». Pour moi, tous les soins de la peau cherchent, d’une certaine manière à l’imiter pour la renforcer davantage. Mais c’était sans compter l’explication claire et précise de Fabienne Sebaoun, scientifique et fondatrice de Mimétique. Ensemble, nous avons parlé de chimie verte, d’actifs capables d’entrer en parfaite affinité avec la peau et de l’importance de reprendre ses études, qu’importe l’âge. Bonne écoute ! 
12/20/202339 minutes, 51 seconds
Episode Artwork

#109. PERS ou le rituel clé pour prendre soin de sa peau

La sensorialité en beauté est pour moi très importante. Je reconnais que je prête beaucoup attention à ce qu’on appelle la DA de la marque, c’est à dire à son univers, ses images, à ses packagings, à ses odeurs et à ses textures aussi. Je crois beaucoup au pouvoir du cerveau et des sensations, des émotions. Et que, certes, une formule de qualité est impérative pour avoir des résultats mais ces derniers seront décuplés si on prend du plaisir à utiliser tel ou tel produit. Un point essentiel partagé par Sophi- Lisa Precheur et Quentin Douce lorsqu’ils ont décidé de lancer PERS. Tous les deux sont issus de grands groupes de la beauté, des produits, ils en ont vu passer. Ils ont donc misé sur une routine minimaliste ultra désirable avec des textures très surprenantes. Ensemble, on a parlé des piliers essentiels pour prendre soin de sa peau et de texture évidemment. Bonne écoute ! 
12/6/202351 minutes, 21 seconds
Episode Artwork

#108. "Politiser le bien-être" de et avec Camille Teste

Ah le bien-être ! Une grande histoire depuis une petite dizaine d’années. Quand j’ai commencé le journalisme en beauté, je suis arrivée à l’explosion de ce mot et au fait que l’on ne parle plus de beauté sans évoquer la notion de bien-être. C’est simple, ce marché est l’un des plus exponentiels qui soit. Le créneau méditation et sport par exemple représenterait à lui seul plus de 500 milliards de dollars. Cet essor a favorisé la conscience de prendre soin de soi, la démocratisation des sujets de santé mentale etc. Mais il se peut aussi que vous vous soyez senti.e obligé.e d’aller bien, d’entretenir votre bien-être, d’aller faire du yoga avec plaisir mais de ne pas être à l’aise dans la salle pour de multiples raisons (manque de représentativités et diversités, élèves aux profils physiques et vestimentaires très similaires, appropriation culturelle etc.). J’ai moi-même probablement contribué à ça tant dans ma vie pro avec des articles très portés sur le sujet que dans ma vie perso. Mais je reconnais ressentir une gêne depuis quelques années. Et cet été, j’ai enfin lu le brillant livre « Politiser le bien-être » de Camille Teste publié dans la collection Sur la Table de Binge. J’ai tout simplement adoré et je me suis exclamée : enfin ! Camille est une ancienne journaliste qui est devenue prof de yoga. Je me suis donc empressée de la contacter à la rentrée et nous voilà à parler par caméras interposées. Ensemble, nous avons discuté d’injonctions, des choses qui ne vont pas dans le bien-être, des pistes à creuser pour améliorer tout cet univers qui fait du bien par ailleurs et de son futur podcast. Bonne écoute ! 
10/18/202345 minutes, 44 seconds
Episode Artwork

#107. Koba, la marque cool pour nos pieds

Le soin des pieds frôle l’obsession en ce qui me concerne. Il parait que c’est lié à mon signe astral. Amis Poissons faites moi signe si c’est votre cas aussi ! En attendant, lorsque j’ai croisé Thérèse lors du salon The New Well au Carreau du Temple à Paris cela ne pouvait que matcher entre nous car c’est précisément cette problématique qui la poussait à lancer sa marque Koba. Son problème beauté récurrent : les pieds secs et potentiellement abimés. Impossible de trouver la formule qui lui convient tout en étant abritée dans des packs tout aussi désirable. J’ai d’autant plus été conquise quand elle m’a racontée la genèse de sa marque et l’ingrédient star qu’elle met en avant : l’huile de safou, un fruit jamais utilisé jusque là en cosmétique. Intriguée, je lui ai donc proposé qu’on enregistre un épisode avant qu’elle ne s’envole le lendemain pour NY. Ensemble, nous avons parlé d’aventure familiale, du Congo, d’hydratation efficace et des up and down de l’entrepreneuriat. Bonne écoute !  
10/4/202345 minutes, 23 seconds
Episode Artwork

#106. Les odeurs et notre cerveau avec Patty Canac

Pour ce deuxième  épisode de la rentrée, j’ai voulu que l’on creuse ensemble le pouvoir des odeurs et de notre cerveau ! Et pour cela, rien de telle que l’expertise de Patty Canac. Spécialiste en aromachologie et huiles essentielles, cette passionnée associe avec brio l’art de la parfumerie et l’approche thérapeutique. Elle travaille autant auprès de parfumeurs ou de marques de soin qui accordent une grande importante aux odeurs que dans les hôpitaux pour aider et accompagner les patients. L’olfaction est un super pouvoir bien trop souvent sous estimé or Patty, parvient à raviver des mémoires effritées pour ne pas dire perdues par le biais des odeurs. Ensemble et à distance, nous avons parlé de son expérience, de son approche des huiles essentielles et de ses tips en matière d’odeur à avoir toujours sur soi. Bonne écoute !  
9/20/202345 minutes, 23 seconds
Episode Artwork

#105. Les parfums de Maison Crivelli

Ma passion pour le parfum est grande, très grande. Selon moi, c’est le super héros dans toute sa splendeur : il vous ouvre les portes de lieux merveilleux, il vous fait voyager, il vous drape de pouvoir selon l’intention et l’humeur désirée pour bien commencer la journée, et il convoque vos plus beaux souvenirs en un temps recors. Un champ des possibles infini qu’un parfumeur de niche est parvenu à raviver en moi : Maison Crivelli. Créée en 2018 par Thibaud, cette maison de haute parfumerie propose des jus particulièrement originaux. Par ce terme j’entends que la partition olfactive sort de tout ce qu’on à l’habitude de sentir, tout en restant très accessible pour les nez les moins confirmés. Ce botaniste émotionnel, comme il se définit, est un baroudeur et véritable conteur. Il a décidé d’incorporer son goût du voyage et des histoires dans ses parfums inattendus que je qualifierais de joueurs. Car les accords sont osés tout en partant de notes que vous connaissez. Ils ont juste ce twist élégant qui marquera votre sillage pour longtemps. Ensemble, nous avons parlé de son parcours, de ses origines familiales qui l’ont nettement influencées, de ses très nombreux voyages et d’odeurs évidemment. Bonne écoute !  
9/6/202353 minutes, 44 seconds
Episode Artwork

MANIFESTO : lancement de la saison 4 et sa nouvelle formule

Salut ! C’est le top départ de la saison 4 (déjà) de parlons B. J’espère que vous avez passé un très bel été et si vous êtes nouvelles / nouveaux par ici bienvenu ! Avant d’entrer dans le vif du sujet je tiens à vous dire que quelques petites choses vont changer avec de nouveaux rendez-vous en prime. Comme vous le savez, je suis seule sur ce projet que je réalise en parallèle de mon métier de journaliste. Depuis bientôt trois ans je prépare, enregistre, mène des échanges et monte des épisodes quasi hebdomadaires, seule. C’est un travail titanesque que j’adore faire.  En toute transparence, il m’arrive parfois de réussir à être rémunérée à travers des collaborations et quand c’est le cas, je le précise toujours. Sachez que cela ne change en rien ma rigueur professionnelle, que je reste la seule juge de mes épisodes et que je ne ferai jamais d’entorse à ma ligne éditoriale. Néanmoins, c’est important pour moi de vous préciser ce point car, de vous à moi, je trouve que l’on perd un peu la valeur des choses. L’accès à l’information gratuite est une véritable chance mais on oublie, souvent, que ce sont encore des personnes (pour le moment - coucou l’IA) parfois indépendantes comme moi qui travaillent dur pour décrypter, analyser, interviewer. C’est du temps, c’est de l’énergie et c’est important d’en avoir conscience. Je sais combien les mois qui arrivent vont être intenses pour ne pas dire difficiles, je sais aussi qu’il m’arrive de mettre en avant des marques qui ont un certain coût. Ça aussi, je le fais avec vigilance. Cependant, nous avons je crois toutes et tous notre part de responsabilité. Moi de redoubler d’effort et de travail pour vous proposer du contenu je l’espère de qualité. Vous, de soutenir les podcasteurs et podcasteuses que vous aimez. La bonne nouvelle c’est que cela ne demande seulement que quelques secondes de votre temps. Il suffit juste de partager, noter, commenter et taguer les épisodes que vous avez aimés. Je vous assure, ça fait une réelle différence sans parler du cercle vertueux que cela crée.  Ceci dit, sachez que la saison 4 s’annonce très riche. Les épisodes vont se réduire, parfois, à deux par mois. Mais, entre les deux, l’idée est de vous faire un petit compte rendu en quelques minutes seulement de mes lectures et autres découvertes sur la beauté au sens large. Ce nouveau rendez-vous s’intitulera « La Revue » est j’espère qu’il vous plaira. J’ai d’autres idées en stock mais j’attends de les maturer un peu avant de vous en parler.  Je vous souhaite une belle rentrée et vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour le premier épisode de la saison. Indice : il va vous faire voyager. Pas mal pour commencer ? 
8/31/20232 minutes, 57 seconds