Winamp Logo
ON(WARD) FASHION par THE GOOD GOODS Cover
ON(WARD) FASHION par THE GOOD GOODS Profile

ON(WARD) FASHION par THE GOOD GOODS

French, Fashion, 4 seasons, 137 episodes, 5 days, 11 hours, 14 minutes
About
Bienvenue dans ON(WARD) FASHION, le podcast des solutions business pour une mode durable.  Je suis Victoire Satto, co-fondatrice de The Good Goods, le premier média francophone sur la mode responsable. Sur ce podcast, je reçois des femmes et des hommes porteurs de solutions pour accélérer la transition sociale et environnementale de l’industrie de la mode.  ON(WARD) FASHION vous propose des outils tech, les conseils de marques engagées, et de partager l’expertise d’entrepreneurs à succès. Ce podcast est conçu comme une bibliothèque de solutions concrètes, centralisées et immédiatement disponibles, pour guider la mode dans son développement durable.  ON(WARD) FASHION est diffusé chaque mardi à 07h sur toutes les plateformes d’écoute. Chaque épisode est précédé d'un hashtag qui caractérise sa thématique :  #TECH ( #MARQUES  #EXPERTS (environ 60 minutes) On vous invite à vous abonner à la chaîne ainsi qu’à notre newsletter business, disponible sur thegoodgoods.fr (http://thegoodgoods.fr/), pour œuvrer avec nous au reset de cette industrie.  Bonne écoute !  On a plein de choses à vous raconter, se retrouve sur nos réseaux ? SITE & NEWSLETTER : thegoodgoods.fr  INSTAGRAM : https://www.instagram.com/onwardfashionpodcast/  LINKEDIN : https://www.linkedin.com/company/thegoodgoods/  TWITTER : https://twitter.com/_thegoodgoods  FACEBOOK : https://www.facebook.com/thegoodgoodsfr Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy (https://acast.com/privacy) pour plus d'informations.
Episode Artwork

« No Pesticides, just sneakers », une conférence sur les enjeux du coton avec VEJA

ON(WARD) FASHION, le podcast des solutions business pour une mode durable, était en captation live lors d'une conférence organisée par VEJA, sur le coton.« No Pesticides, just sneakers », une conférence sur les enjeux du coton avec VEJA2e hors série de l’été dans ONWARD, dans cet épisode, on vous propose d’assister à la conférence organisée par VEJA à Bordeaux sur le coton. Si vous avez l’impression de maîtriser le sujet, vous allez pouvoir tester vos connaissances à la lumière de celles d’expert·e·s, Luciana Batista Pereira et Orlando Rivera, venus respectivement du Brésil et du Pérou.Coton conventionnel, biologique, agro-écologique, agriculture régénérative : des pires aux meilleures pratiques, on vous dit tout sur l’or blanc et on illustre les solutions vertueuses avec l’exemple très concret des baskets VEJA.Bonne écoute !Informations pratiques :Notre échange d'1h30 a eu lieu à l'espace Darwin à Bordeaux. Nous avons reçu Orlando Rivera, directeur général de Bergman Rivera, Luciana Batista Pereira responsable du sourcing pour VEJA, François-Ghislain Morillion co-fondateur de VEJA et directeur du sourcing. La conversation s'est déroulée en anglais et en français, traduite simultanément par une personne partageant la scène. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
7/21/20231 hour, 33 minutes, 14 seconds
Episode Artwork

#EXPERT Accompagner la communication des marques. Quel rôle pour les RP à l’heure de l’urgence climatique ?

ON(WARD) FASHION, le podcast des solutions business pour une mode durable, reçoit Elodie Lavesvre, fondatrice de 187com, agence spécialiste et de renom dans les Relations Presse sport et outdoor, pour parler de l'évolution du métier et de la communication au sujet des engagements des marques depuis 15 ans.Quel rôle pour les RP à l’heure de l’urgence climatique ? Comment évolue la communication des marques et comment l’accompagner ? De l’ère du fax à l’ultra digital, du happening local à l’international débridé, des arguments hype aux allégations écologiques : s’il y a bien un domaine qui évolue presque aussi vite que les collections dans la mode, c’est la communication. Les marques se disputent l’attention des consommateurs, aujourd'hui estimée en secondes, sur des canaux toujours plus nombreux challengeant l’inventivité des responsables marketing. Editorial, images, packaging, vidéos, séjours presse, box personnalisées : nous vivons cette époque somme toute paradoxale où l’information est omniprésente et a pourtant rarement été aussi peu consistante. Alors, comment faire du bruit intelligemment quand on est une marque ? Quel budget y consacrer ? A qui s’adresser efficacement ? Comment amener sans bla bla et avec consistance des informations concernant ses engagements, sans risquer le backlash ? Le greenwashing peut-il être involontaire ? Pour aborder ces questions, on reçoit aujourd’hui femme hors du commmun : Elodie Lavesvre est cheffe d’entreprise et fondatrice de 187com, agence de Relations Presse spécialisée dans l’outdoor et le sport. Depuis plus de 15 ans, elle accompagne des marques comme Patagonia, Timberland, Redbull France, Helly Hansen ou encore l’application Strava. Entre les marques, la presse et les consommateur·ice·s, voici comment 187 a su gagner la confiance de ses partenaires, se construire un réseau et faire évoluer son métier à l'heure de la crise climatique.Bonne écoute !Site https://187com.fr/ Linkedin https://www.linkedin.com/company/187com/ Trame de l’épisodePrésentation / ParcoursLes Relations Presse en général :Qu’est ce que les relations presse ? Quel est le scope d’activités des agences ?Comment est structuré ce marché ? Historique de leur évolution depuis 15 ans ?Quelles sont les clefs pour se construire un réseau de qualité ? Pourquoi avoir décidé de créer 187 COM ? De qui se compose ton équipe ? Quels sont les métiers de l’agence ? Comment as-tu acquis et mets-tu à jour tes connaissances ? Quelles marques accompagnez-vous ? Quels critères de recrutement ? Selon toi, est-il aujourd’hui indispensable de faire appel à une agence RP quand on a une marque ? Les engagements des marques en matière de responsabilité ont-ils évolué ? Qu’est-ce qu’une agence engagée ? Quels sont les nouveaux enjeux des relations presse ? RéférencesAgence Clair de Lune MATRA E-presse Cafeyn WSN développement / Première classe Mizuno / Izi Pizi / Redbull France / Columbia / The North Face / Patagonia / Timberland / Brompton / Mustache bikes / Strava / Swift / Suunto/ Oka / Picture / Saleva / Ortovox / Helly Hansen / Nnormal / Everide / FujifilmMagazine Beau : ancien grazia Heidi SevestreBen Leconte microplastiques  Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
3/21/20231 hour, 23 minutes, 24 seconds
Episode Artwork

#MARQUE CARDO Paris: conquérir le marché de niche du bonnet de bain, élégant et responsable

ONWARD FASHION, le podcast des solutions business pour une mode durable, reçoit Emmanuelle Cardosi pour parle de CARDO Paris, une marque outsider audacieuse qui révolutionne le bonnet de bain et le swimwear, pour une pratique technique, esthétique et responsable de la natation au féminin.Conquérir le marché de niche du bonnet de bain, élégant et responsableIl aura fallu des années de recherche et développement pour (ré)-inventer une pièce honnie par tout le monde : le bonnet de bain. À 50 ans, avec deux enfants, Emmanuelle Cardosi a quitté son CDI et son background dans l'événementiel et la com pour créer en total outsider CARDO Paris, une marque à la croisée de la mode, de l’innovation, du sport, de l'entrepreneuriat…. CARDO, c’est une gamme de bonnets de bains, puis de maillots ultra-techniques, élégants et confortables. Ils sont testés par de multiples professionnelles de la natation notamment synchronisée, avant d’être mis en marché. Le défi n’étant pas assez grand, c’est aussi une marque responsable, intégralement made in France et Italie, dont les pièces sont garanties des années. Aujourd’hui, CARDO a conquis toutes les nageuses : des sportives à l’années aux bulleuses saisonnières des bords de plage, en passant par les boutiques de spas des grands hôtels de luxe. Alors, fonder une marque engagée de A à Z, sans connaissances ni réseau, c’est l'histoire d’Emmanuelle et de CARDO, pour une pratique technique, esthétique et responsable de la natation au féminin, place à elles. Bonne écoute !Le site CARDO PARIS  https://www.cardoparis.com/ CARDO sur Instagram https://www.instagram.com/cardoparis/The Good Goods : https://thegoodgoods.fr/The Good Goods sur Instagram : https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/Trame de l’épisodeINTRODUCTIONPrésentationVotre parcours PRÉSENTATION GLOBALE DE CARDO ET HISTORIQUE DE L’ENTREPRISE ÉquipePourquoi avoir créé Cardo ? Genèse de l’entreprise  ADN de la marqueMarché du swimwear aujourd’hui De quoi se compose votre bonnet ? Vos maillots ? Comment avoir réussi à développer une matière technique sans bagage dans le domaine ?Qui sont vos partenaires de confection et pourquoi les avoir choisi ?Quels avantages/inconvénients à travailler avec un petit atelier familial ? Quels éléments regarder pour s’assurer des bonnes conditions de production ? Quel est le rythme de vos collections ? Quel est votre mode de distribution ? Quelle est la difficulté de produire au-delà du 48 ? Quels ont été les premiers challenges à relever ? Quelles erreurs avez-vous faites que vous éviteriez aujourd’hui ?De plus en plus de marques responsables se lancent dans le swimwear, comment observez-vous l’évolution de la demande conso depuis votre lancement ? Est-ce que l’éco-responsabilité est l’un des facteurs qui séduit les établissements premium ? Le prix est inhérent à la qualité du produit et aux engagements de la marque, comment effectuer son positionnement ? Y’a t’il un effort de pédagogie à faire sur le segment de marché dans lequel vous vous trouvez ?Quelles sont les prochaines étapes pour Cardo Paris ? QUESTIONS D’OUVERTUREContenu surprise à découvrir dans l’épisode ! Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
2/6/20231 hour, 18 minutes, 20 seconds
Episode Artwork

#EXPERT Maxine Bédat - Contraindre la fast fashion par la loi

#EXPERT Maxine Bédat - Setting The New Standard of The Industry[ENG] Big polluters must be constrained by lawMaxine Bédat is the kind of person that dive deep into any subject. Entrepreneur, researcher, and advocate, she was a pioneer launcher of a sustainable items marketplace and company Zady, revealing in details the impact of the products. An approach so bold and unconventional that the time, that media and brands came to her to ask to share such interesting data and brilliant methods. Therefore, she realized the problem wasn’t actually so much the lack of sustainable brands but more the fact that big players ignore their impacts, remain unpunished for producing giant quantities of cheap clothing and don’t know where to start when they want to improve themselves. So was born the New Standard Institute, a global community driving the fashion industry to achieve science-based environmental & social targets, through counseling and the establishment of laws. NSI is the voice of the experts and a bridge to the law. Maxine works on a new one, the Fashion Sustainability and Social Accountability Act, aiming to hold fashion brands accountable for the environmental and social impacts of their manufacturing, sponsored by State Sen. Alessandra Biaggi and Assemblywoman Dr. Anna Kelles. Just as Maxine Bédat, we believe legislation is needed to help good companies, currently at a competitive disadvantage, investing money where others are not.This episode is full of humanity and precious pro insights, in the image of Maxine. It was also a very selfish opportunity for me to meet a role model. I hope you will enjoy it as much as I did. [FR] Établir de nouveaux standards pour l’industrie de la modeMaxine Bédat est le genre de personne qui plonge profondément dans n'importe quel sujet. Entrepreneure, chercheuse et avocate, elle a été l'une des pionnières du lancement d'un marché d'articles durables et de la société Zady, révélant en détail l'impact des produits. Une approche si audacieuse et non conventionnelle que l'époque, que les médias et les marques sont venus lui demander de partager des données aussi intéressantes et des méthodes brillantes. Par conséquent, elle a réalisé que le problème n'était pas tant le manque de marques durables, mais plutôt le fait que les grands acteurs ignorent leurs impacts, restent impunis pour produire des quantités géantes de vêtements bon marché et ne savent pas par où commencer quand ils veulent s'améliorer. eux-mêmes. Ainsi est né le New Standard Institute, une communauté mondiale qui pousse l'industrie de la mode à atteindre des objectifs environnementaux et sociaux fondés sur la science, par le biais de conseils et de l'établissement de lois. NSI est la voix des experts et un pont vers la loi. Maxine travaille sur une nouvelle loi, la Fashion Sustainability and Social Accountability Act, visant à tenir les marques de mode responsables des impacts environnementaux et sociaux de leur fabrication, parrainée par la sénatrice d'État Alessandra Biaggi et la députée Dr Anna Kelles. Tout comme Maxine Bédat, nous pensons qu'une législation est nécessaire pour aider les bonnes entreprises, actuellement désavantagées par la concurrence, à investir de l'argent là où d'autres ne le font pas.Cet épisode est plein d'humanité et de précieux insights pro, à l'image de Maxine. C'était aussi une occasion très égoïste pour moi de rencontrer un modèle. J'espère que vous l'apprécierez autant que moi.Website New Standard Institute https://www.newstandardinstitute.org/ Twitter https://twitter.com/NSIFashion2030 The Good Goods : thegoodgoods.fr Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
4/14/20221 hour, 15 minutes, 8 seconds
Episode Artwork

#MARQUE Petit Bateau - La transition active d'une marque historique

ONWARD FASHION reçoit Thomas Bucaille, responsable RSE chez Petit Bateau pour parler de la stratégie de Développement Durable et de la transition active d’une marque historique.Quelle est la stratégie de Petit Bateau en matière de Développement Durable ? Chacun·e d’entre nous a porté un jour un vêtement Petit Bateau. Du cadeau de naissance à la 2e ou 10e main, ces habits traversent les générations, de fratries en cousin·e·s, entre connaissances ou inconnu·e·s sur les plateformes de revente. Qu’est-ce qui fait la constance et la durabilité des bodys, pyjamas et autres iconiques de la marque depuis 1893 ? Si la recette est la même : un savoir-faire français, des matières d’exception et la haute exigence de tests de qualité, Petit Bateau change quelques ingrédients en faveur de la durabilité : la marque travaille intensivement à son développement durable, comme le dit mon invité, pour ses 128 prochaines années ! En 2017, Thomas Bucaille a rejoint Petit Bateau et le groupe Rocher en qualité de Directeur des Ressources Humaines puis responsable RSE. Liberté, Qualité, Durabilité, je le laisse nous raconter comment on procède à la transition active d’une marque historique. Bonne écoute ! Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
7/29/20210
Episode Artwork

#MARQUE Posidonie - Les maillots recyclés nettoient-ils vraiment les océans ?

ON(WARD) FASHION, le podcast des solutions business pour une mode durable, reçoit Lauren Peuch, fondatrice de Posidonie, pour parler des matières recyclées utilisées dans les maillots de bain. Recycler des déchets océaniques en maillots de bainD’après la WWF, 600 000 tonnes de plastique sont déversées chaque année dans l’océan. 55%* sont des filets de pêche et 10% finissent sur nos plages. S'il est facile de sensibiliser un public de consommateur·ices à cette cause, tenir la promesse d’y remédier est une autre paire de manches. Les marques qui assurent l’emploi de matières 100% issues de plastique repêché des océans sont nombreuses et l’engouement massif pour le polyester recyclé laisse à penser qu’il s’agit d’une solution miracle. Pourtant, le processus de recyclage est complexe, les filières sont encore peu structurées et l’origine de la matière transformée reste difficile à tracer. Mais du tri citoyen ou des océans, l’important n’est-il pas de recycler ? Plutôt que 100% vert et parfait, n’est-il pas plus prudent d’être 100% transparent, tant pour la planète que son discours de marque ? On fait le point avec Lauren, fondatrice de Posidonie, une marque de maillots de bain féminins en textiles recyclés, écolo-déterminée et pionnière en la matière. Je la laisse nous raconter. Bonne écoute ! Retrouver PosidonieLe site Posidonie http://posidonie.io/ Posidonie sur Instagram https://www.instagram.com/posidonie_/ Trame de l’épisode Parcours Histoire de Posidonie Quelles sont les valeurs de la marque ? Tu as deux métiers, est-ce un side project  Pourquoi le maillot ? Par quoi as- tu as commencé ?  Le sourcing des matières première Y’a t’il des limites techniques ou esthétique aux matières recyclées pour le bain ?  Quelles teintures utiliser ? Que penses-tu des textiles imprégnés ?  Quel est ton circuit de production ?  Comment faire un shooting low impact ?  Comment organises-tu ton activité sur l’année avec un monoproduit saisonnier ?  Stratégie de communication : l'écologie ou le style, par quoi as-tu commencé ?  Comment répartis-tu ton budget com : articles de presse, sponsorisation, influence ? Comment a évolué ta clientèle en un an ? (âge, supports d’achats, relation directe) Est-ce que selon toi les consommateur·ices attendent davantage d’une marque responsable ? Quel est ton coup de baguette magique pour accélérer la transition de l’industrie ?  Que souhaite t-on à Posidonie pour la suite ? Références citéesPODCAST : Selency & Visiperf, s’appuyer sur ses points de vente pour communiquer sur ses engagements https://www.thegoodgoods.fr/tech/marque-selency-visiperf-sappuyer-sur-ses-points-de-vente-pour-communiquer-sur-ses-engagements/ PODCAST : Caroline Ida, Silver Influenceuse https://www.thegoodgoods.fr/beaute/caroline-ida-silver-influenceuse-qui-rend-les-femmes-50-ans-visibles-instagram/  Blutopia WWF Coral GuardParce que tout le monde ne s’intéresse pas au business... ON(WARD) FASHION a son propre compte Instagram. Vous nous suivez ?Instagram ON(WARD) FASHION Instagram THE GOOD GOODSVous avez appris des choses et trouvé des solutions pour accélérer la transition écologique de l’industrie de la mode ? Parlez-en autour de vous ! Soutenez ON(WARD) FASHION en vous abonnant à la chaîne sur la plateforme d’écoute de votre choix, et en notant l’émission à l’aide d’un commentaire 5 étoiles sur Itunes.  Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
4/13/202153 minutes, 26 seconds
Episode Artwork

#MARQUE Valentine Gauthier - Agir en cheval de Troie

ONWARD FASHION, podcast des solutions business pour une mode durable, reçoit Valentine Gauthier, fondatrice de la maison éponyme de luxe durable, depuis 2009.Peut-on utiliser l’esthétique pour faire passer des messages artistiques, écologiques, politiques ? Valentine Gauthier a créé sa marque éponyme en 2009, un vestiaire élégant qui rend les femmes puissantes, confiantes et leur donne la possibilité de porter leurs valeurs à même la peau.Elle propose « seulement »  deux collections par an qui semblent correspondre à l’expérience du luxe véritable : un vêtement rendu rare par sa faible disponibilité, les matières et les savoir-faire qu’il emploie, sa singularité et son style intemporel. Un vêtement qui parle de connaissance de soi, de respect de l’autre, et offre la possibilité de porter ses combats dans la douceur par la seule silhouette, avant même de prendre la parole : voilà qui résume pour moi la marque de Valentine Gauthier qui défend une création responsable depuis 12 ans, à contre-courant de l’industrie.Bonne écoute ! Le site Valentine Gauthier : https://www.valentinegauthier.com/Trame de l'épisodePrésentationParcoursExpérience dans des maisons / Constats ayant mené à votre (re)définition calendaire, vos valeursRetour sur les prix qui ont jalonné votre parcours : expérience, utilité, perspectives de maintien dans le contexte post-covid (et pourquoi est-ce important le cas échéant)MARQUE ET CRÉATIONQuel ADN créatif ? Quelles sont les valeurs piliers ? Y'a t'il des compromis à faire en termes de créativité ? Comment expliquez-vous le parti pris pionnier (conscient et engagé) de la marque ? Comment cela se matérialise (parcours d'un vêtement VG du design à la vente) ? Choix des matières : où trouver les infos (provenance, impact, certifications) ? Qui sont vos partenaires / comment les démarcher et s'assurer de leur éthique / mauvaises expériences éventuelles ?DISTRIBUTION ET MARCHÉQui est la cliente type VG ? Que revendique-t-elle / que peut-elle exprimer à travers ses pièces (symbolique du boyish, notamment)D'après vous, les marques de mode éthique sont-elles des marques de mode ou de vêtements ? Le style est-il un critère de durabilité ? La pédagogie des prix est-elle nécessaire, si oui quelle est la vôtre ? Distribution VG : expliquez vos choix (petites quantités, direct, retail)MACROQuelle est votre perception de la mode aujourd'hui, particulièrement premium et luxe ? Quelles sont les prochaines étapes pour la maison VG ? Parce que tout le monde ne s’intéresse pas au business... ON(WARD) FASHION a son propre compte Instagram. Vous nous suivez ?Instagram ON(WARD) FASHION Instagram THE GOOD GOODSVous avez appris des choses et trouvé des solutions pour accélérer la transition écologique de l’industrie de la mode ? Parlez-en autour de vous ! Soutenez ON(WARD) FASHION en vous abonnant à la chaîne sur la plateforme d’écoute de votre choix, et en notant l’émission à l’aide d’un commentaire 5 étoiles sur Itunes.  Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
4/6/20211 hour, 13 minutes, 16 seconds
Episode Artwork

#MARQUE Marie Schott (Undiz, Etam, The Kooples) AnaShaf - Une marque de lingerie qui écoute les femm

ONWARD FASHION, podcast des solutions business pour une mode durable, reçoit Marie Schott, CEO de The Kooples et fondatrice d'AnaShaf, une marque de lingerie qui écoute les femmes.Pro ou uno bra, avec ou sans armatures, brassières ? bandeau ? body ? Motifs ou uni, discret ou tape à l’œil… En matière de lingerie féminine, il y a autant d’options que d’injonctions, autant de modèles que de contradictions. Comme celle de posséder 10 ensembles et de n’en porter que deux, ou de désirer vivement un nouveau modèle qu’on va finir par rêver d’enlever toute la journée. Marie Schott les appelle "Les irritants du marché". Un marché qu’elle connaît sur le bout des doigts dans toute sa diversité. Après avoir fondé Undiz, une marque de lingerie pour les 15-25 ans au sein du groupe Etam, dont elle reprend la Direction Générale, elle crée AnaShaf, une marque indépendante de lingerie légère et libératrice. AnaShaf s’adresse aux femmes en quête d'alternatives aux options conventionnelles et surtout, en quête d’écoute. En tenant compte des 4200 réponses recueillies de 15 à 75 ans, Marie a développé une marque dont l’inclusion et la dimension responsable relèvent du bon sens commun. Nous avons enregistré cet épisode trois semaines après sa prise de poste en tant que Directrice Générale de la marque The Kooples. On vous propose une petite leçon de méthodologie appliquée aux challenges en sa compagnie. Bonne écoute ! Le site AnaShaf : https://anashaf.com/Trame de l'épisodePrésentation de Marie Son parcours chez Undiz, la Direction Générale d'Etam Le rôle social d'une marque de fast-fashion De la transition chez les grands groupes La genèse d'AnaShaf Le marché de la lingerie féminine est plein d'irritants 100 interviews et 4200 questions pour écouter les femmes Les valeurs d'AnaShaf Les produits AnaShaf Sa vision pour la marque  Son nouveau poste de CEO chez The KooplesParce que tout le monde ne s’intéresse pas au business... ON(WARD) FASHION a son propre compte Instagram. Vous nous suivez ?Instagram ON(WARD) FASHION Instagram THE GOOD GOODSVous avez appris des choses et trouvé des solutions pour accélérer la transition écologique de l’industrie de la mode ? Parlez-en autour de vous ! Soutenez ON(WARD) FASHION en vous abonnant à la chaîne sur la plateforme d’écoute de votre choix, et en notant l’émission à l’aide d’un commentaire 5 étoiles sur Itunes.  Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
3/16/20211 hour, 24 seconds
Episode Artwork

#MARQUE Antoine Loredo - Kipli, la literie éco-responsable

ON(WARD) FASHION, le podcast des solutions business pour une mode durable, reçoit Antoine Loredo, cofondateur de Kipli, pour parler de l’industrie conventionnelle de la literie et ses alternatives écologiques.S’il y a bien un univers industriel qui nous est inconnu, c’est celui de la literie. Il semble que les grands noms de la literie soient les mêmes qui défilent depuis notre enfance, des leaders aux arguments redondants depuis trois décennies : “mémoire de forme”, “noyau haute densité” “multicouches” “double face” et une multitude de propriétés “anti” : de la transpiration aux acariens, des allergies aux moisissures. Bien dormir  s’apparente davantage au combat qu’à la quiétude.Cet épisode reçoit une marque dont le travail rappelle la citation de René Char "Évite l’énigmatique maladie de faire des nœuds”. Il semble que quand le marketing se complique la vie, c’est qu’il a des choses à cacher. Chez Kipli, c’est plutôt simple : du mobilier en matières naturelles, conçu localement et pour durer indéfiniment. Exit le synthétique qui représente plus de 90% de l’offre actuelle, exit les tarifs yoyos des matelas bradés toute l’année à -70%. Ensemble, on fait le point sur l'univers mystérieux de la literie conventionnelle et on parle d’alternatives sincèrement engagées. Bonne écoute ! Trame de l'épisodeINTRODUCTION Présentation d’Antoine Présentation de Kipli LE MARCHÉ La problématique identifiée, à la genèse de l’entreprise Etat de lieux de l’industrie de la literie en France et dans le monde (Groupes principaux / Fabrication (matières premières, sites de productions, assemblage, exports) / Habitudes consommateur·ices (critères de choix, durée d’usage) / Gestion de la fin de vie des produitsQuelques données sur le versant santé / la pollution intérieure KIPLIHistoire de l’entreprise, taille de l’entreprise, volumes de production annuels  Valeurs fondamentales de l’entreprise  Présenter les matières premières et expliquer ces choix  Du développement à la mise en marché : parcours de 2 produits phares  Choix du made in France et état du paysage industriel de la literie en France  Quelles certifications si existantes  Quels engagements en terme de durabilité  Distribution B2B B2C Décomposition du prix (idem, deux produits phares si plus simple) Communication : degré d’éveil du public aux problématiques de la literie conventionnelle, comment transmettre les engagements de la marque, accueil de la part des consommateur•ices  Quels changements notables depuis la pandémie côté consommateur·ices et votre adaptation éventuelle en écho ? LE BILAN CARBONE Qui a accompagné Kipli pour le réaliser ? (interne / externe) Principe de mesures et lectures Analyse du cycle de vie : les produits concernés Postes d’émission Les objectifs de Kipli (à remettre en contexte de ceux de la France)NEXT STEPS ?UN (seul !) VŒU pour accélérer la transition de l’industrie ?Parce que tout le monde ne s’intéresse pas au business... ON(WARD) FASHION a son propre compte Instagram. Vous nous suivez ?Instagram ON(WARD) FASHION Instagram THE GOOD GOODSVous avez appris des choses et trouvé des solutions pour accélérer la transition écologique de l’industrie de la mode ? Parlez-en autour de vous ! Soutenez ON(WARD) FASHION en vous abonnant à la chaîne sur la plateforme d’écoute de votre choix, et en notant l’émission à l’aide d’un commentaire 5 étoiles sur Itunes.  Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
3/9/202145 minutes, 56 seconds
Episode Artwork

#MARQUE Francus - Le sportswear masculin écologique et sans clichés

ON(WARD) FASHION, le podcast des solutions business pour une mode durable, reçoit Franck Fernier fondateur de la marque FRANCUS pour parler des matières éco-responsables et techniques dans le sportswear masculin et de communication sans clichés.Soulever de la fonte pour gonfler ses pecs, être un homme, un vrai, dopé aux protéines et prêt à parader dans les vestiaires de la salle de sport, arborant fièrement une tenue synthétique, aux couleurs préférentiellement criardes et au logo ostentatoire. Vous ne vous reconnaissez pas dans cette caricature ? Bonne nouvelle, vous êtes un homme normal. Mauvaise nouvelle, bien que vous fassiez partie des 99,9% de la gente masculine de la population vous semblez avoir été oubliés par les marques et leurs campagnes marketing. Toutes ? Non, une (encore) petite marque d’irréductibles idéalistes élève la voix et propose une gamme de sportswear adaptée aux hommes modernes. Technique, éco-responsable et livrée sans clichés. Je laisse Franck Fernier, fondateur de la marque Francus, nous raconter. Bonne écoute ! Trame de l’épisode Le site de FrancusFrancus sur InstagramIntroduction Présentation de Franck  Parcours professionnel  Un mots sur l’aventure de couple, apport à l’entreprise / compétences de Christine Quel était ton constat sur l’offre existante, en tant que consommateur ? Quel est l'ADN de Francus, en une phrase ?Le produitPourquoi un positionnement sur l’homme à l’heure du no gender, quelles sont les attentes / les spécificités ?  Par quoi avez-vous commencé (coupes, matières, démarchage des partenaires de confection) ?  Qu’est-ce qu’on attend d’une matière technique en tant que sportif ? Quelles ont été les étapes de prospection et/ou développement des matières chez Francus ? (éventuellement des échecs ou des ratés, pour quelles raisons) Les matières que vous avez finalement choisies / développées : pour quelles propriétés et selon quelles contraintes écologiques ?  Un mot sur les certifications  Est-il selon toi possible de choisir une matière omnisport idéale, pour une pratique amateur ?  Quels tests avez-vous pratiqué sur ces matières ? (Labo ou in vivo avec des sportifs) Qu’en est-il de leur durabilité / résistance dans le temps ?  Vestiaire  Avez-vous un processus de réparation en interne ? Une garantie du vêtement ? D’autres paramètres pour assurer sa durabilité Un mot sur le site de confection (circuit court, normes) Accompagnement Prix Le positionnement marketingLe produit final est sobre, loin des logos ostentatoires et couleurs flashy, pourquoi ce choix ?  Quel est votre positionnement marketing / communicationnel (hors des clichés de l’écologie ET de la masculinité) ? Question à préciser Quelles sont les prochaines étapes pour la marque ?  Comment réinventer sa gamme dans son travail sur un segment très vertical du marché ?  Anciens collègues ? Si tu avais un seul vœu pour accélérer la transition sociétale de l’industrie, lequel ce serait ? Parce que tout le monde ne s’intéresse pas au business... ON(WARD) FASHION a son propre compte Instagram. Vous nous suivez ?Instagram ON(WARD) FASHION Instagram THE GOOD GOODSVous avez appris des choses et trouvé des solutions pour accélérer la transition écologique de l’industrie de la mode ? Parlez-en autour de vous ! Soutenez ON(WARD) FASHION en vous abonnant à la chaîne sur la plateforme d’écoute de votre choix, et en notant l’émission à... Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
3/2/202136 minutes, 32 seconds
Episode Artwork

#EXPERT Christelle Bakima - La place des mannequins noires sur les podiums

ON(WARD) FASHION, le podcast des solutions business pour une mode durable, reçoit Christelle Bakima, diplômée de l'IFM, pour parler de la place des mannequins noires sur les podiums des défilés parisiens et dans les magazines, et de la condition féminine noire en France.Que reste t-il du glamour de la mode quand on en connaît les dessous ? La condition des mannequins ne semble pas briller au-delà des unes des magazines. Il s’agit d’un milieu très compétitif au sein duquel on dispose du corps de la femme et où les injustices de notre société, notamment raciales, apparaissent sous un miroir grossissant. Mon invitée du jour, Christelle Bakima, s’est penchée précisément sur l’histoire et la place des mannequins noires sur les podiums des défilés et ce qu’elle raconte de la condition féminine noire en France. Position sociale, archétypes, injonctions d’image, droits du travail… A travers un prisme mode, cet épisode déroule un sujet pluridisciplinaire, historique, économique et sociétale. On cherche à questionner directement les marques sur leur inclusivité, à l’heure du #BlackLiveMatter et de la toute puissance des réseaux sociaux. Place à Christelle.Bonne écoute !Trame de l'épisodePrésentation  Parcours Prise de conscience de la condition de Christelle en tant que femme noire Le sujet de thèse de Christelle : la place des mannequins noires sur les podiums Pourquoi ce choix ?  Historique bref de la présence noire en France  De la spécificité du corps noir féminin  Archétypes féminins noirs dans la mode Quels étaient tes modèles de représentation enfant ? Quelle est la présence des mannequins noires en France aujourd’hui ?  Quelles sont leurs conditions de travail ?  En quoi cela relève aussi d’un problème de gouvernance / RH dans les entreprises ?  Quel est le rôle des marques dans leur visibilisation ?  Quels sont les modèles aujourd’hui ?  Quel rôle joue Instagram ?  Comment remettre en question le modèle « blancheur, minceur, jeunesse » comme idéal ? Ton rapport personnel à la mode a-t-il changé depuis ce mémoire ?  Comment ce travail a-t-il été perçu ?  Une baguette magique pour accélérer la transition de l’industrie ? Références citées The Model Law La Crazy sally Aya Nakamura Camille Aumont Carnel IFM La condition noire - Pap NDiaye Supreme Models Iconic Black Women who Revolutionized Fashion - Marcella Reynolds Mélody Thomas Jennifer Padjemi Anthony VincentParce que tout le monde ne s’intéresse pas au business... ON(WARD) FASHION a son propre compte Instagram. Vous nous suivez ?Instagram ON(WARD) FASHION Instagram THE GOOD GOODSVous avez appris des choses et trouvé des solutions pour accélérer la transition écologique de l’industrie de la mode ? Parlez-en autour de vous ! Soutenez ON(WARD) FASHION en vous abonnant à la chaîne sur la plateforme d’écoute de votre choix, et en notant l’émission à l’aide d’un commentaire 5 étoiles sur Itunes.  Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
2/23/202159 minutes, 34 seconds
Episode Artwork

#TECH Boost, solution logistique éthique et responsable

ON(WARD) FASHION, le podcast des solutions business pour une mode durable, reçoit Anthony Lecossois, fondateur de la startup BOOST, une solution logistique éthique et responsable pour les achats en ligne.L’envers du e-commerce : la précarité & l’impact des plateformes logistiques Le e-commerce représente une part croissante des modalités d’achat des Français·es. Les ventes sur Internet, produits et services confondus, ont franchi le cap des 100 milliards d’euros en 2019, connaissent une progression globale de 11,6 % sur un an, majorée avec la pandémie. Si l’offre de mode responsable s’enrichit de jour en jour, l’éthique des plateformes logistiques est une des grandes oubliées de la transition, parce qu’il s’agit d’un secteur invisible, tant pour les marques qui sous-traitent que pour les consommateur·ices. Des emballages à usage unique, en grande majorité fait de plastique, des transports peu optimisés, des conditions de travail mécaniques et déshumanisées… La précarité du travail n’est pas l’apanage des pays en développement, elle existe en périphérie de nos grandes villes et s'accélère parallèlement à nos achats en ligne. BOOST, une solution logistique éthique et responsableNous sommes allés à la rencontre d’une startup à la proposition de valeurs différente : Boost est un logisticien e-commerce éthique et responsable qui s’engage à aider les marques à maîtriser l’impact de leurs envois, à améliorer durablement les conditions de travail de ses employés et à favoriser l’insertion sociale par l’emploi. Un nouveau modèle d’entreprise aussi contributive que compétitive… ON(WARD) FASHION reçoit Anthony Lecossois, son fondateur, pour nous raconter. Bonne écoute ! Contacter Boost Le fondateur Anthony Lecossois : [email protected] Le site de BOOST https://www.leboost.net/BOOST sur Linkedin https://www.linkedin.com/company/leboost/ et Instagram https://www.instagram.com/boost.log.ethique/ Trame de l'épisodePrésentation d’Anthony Présentation de BOOST L'équipe, la taille actuelle de l'entreprise Les problématiques identifiées qui ont conduit à la création de l’entreprise La solution BOOST : partie pitch en 3 minutes Quel est le positionnement de l’entreprise face à la concurrence ?  À quelle type / taille d’entreprise s’adresse ce service ?  Quels territoires / pays ?  Quels types de produits ?  Un exemple d'onboarding : mise en place du service, interface tech, étapes logistiques concernées Coût et fonctionnement (abonnement, fee fixe) ?  Comment assurer un service compétitif en améliorant le volet social et le recrutement sur les plateformes ?  Comment faire la démonstration de ce service auprès du grand public pour aider les entreprises clientes faire valoir leurs engagements RSE ? Les prochaines étapes pour BOOST? Question bonus : de la gestion de ses externalités négatives à la création d'opportunités positives, quelle est ta vision du rôle d'une entreprise en 2021 ?Parce que tout le monde ne s’intéresse pas au business... ON(WARD) FASHION a son propre compte Instagram. Vous nous suivez ?Instagram ON(WARD) FASHION Instagram THE GOOD GOODSVous avez appris des choses et trouvé des solutions pour accélérer la transition écologique de l’industrie de la mode ? Parlez-en autour de vous ! Soutenez ON(WARD) FASHION en vous abonnant à la chaîne sur la plateforme d’écoute de votre choix, et en notant l’émission à l’aide d’un commentaire 5 étoiles sur Itunes.  Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
2/16/202123 minutes, 56 seconds
Episode Artwork

#EXPERT Clémence, Keyholes & Snapshots - L'appropriation culturelle

ON(WARD) FASHION, le podcast des solutions business pour une mode durable, reçoit Clémence de la chaîne Youtube Keyholes & Snapshots, pour parler d'appropriation culturelleAujourd’hui dans ON(WARD) FASHION, on aborde un sujet transversal, à la fois politique, historique, économique, artistique. Les exemples d’appropriation culturelle sont nombreux et encore actuels, pourtant c’est un terme qui semble tabou, peu traité par les médias qui laissent souvent planer le doute sur la légitimité de l’accusation portée par la culture pillée. L’appropriation culturelle  est perçue comme un pillage identitaire qui renforce les rapports  de domination historiques entre les cultures. Il s’agit bien de racisme ordinaire. Cet épisode part à la rencontre d’une jeune femme experte pour tenter de comprendre ce qu’est l’appropriation culturelle, ce qui la différencie de l’assimilation et de l’appréciation, pourquoi la mode et la beauté sont particulièrement concernées, les conséquences sur notre société et s’il existe une façon éthique de nourrir ses inspirations artistiques en tant que marque, dans un vrai rapport d’échange. Place à Clémence, créatrice de la chaîne Youtube afro-féministe Keyholes & Snapshots et mon invitée du jour. Je remercie particulièrement Emma Assitan et Abiola Obaonrin pour leur contribution à la construction de cet entretien.Bonne écoute ! Les réseaux de ClémenceLa chaîne Youtube de Clémence : https://www.youtube.com/c/KeyholesSnapshotsSon compte Twitter https://twitter.com/Keys_SnapsTrame de l’épisodeClémence se présente Sa construction identitaire en tant que personne noir, que femme, et que femme noire Pourquoi avoir ressenti le besoin d’échanger sur ce medium (blog puis vidéo) ? Définition de l’appropriation culturelle La première fois que Clémence a conscientisé l’appropriation culturelle ? En quoi est-ce différent de l’assimilation et de l’appréciation ? Des exemples concrets dans la mode et la beauté : Miley Cyrus, Kim Kardashian Pourquoi est-ce du racisme ordinaire ? En quoi cela contribue à l'effacement de ces communauté, au maintien de la position dominée, déshumanisée,  Pourquoi cela reproduit des schémas coloniaux ? La question de l’égalité : en quels termes se font les échanges culturels, s’ils existent ? Quels messages adresser aux marques ? Comment les média façonnent-ils la connaissance et la compréhension de leur audience à ce sujet ?  Quel serait leur rôle ? S’il y avait un seul vœu à formuler pour changer les choses dans la mode ? Références citéesKiffe Ta Race  Keyholes and Snapshots Way kids see it Parce que tout le monde ne s’intéresse pas au business...ON(WARD) FASHION a son propre compte Instagram. Vous nous suivez ?Instagram ON(WARD) FASHION : https://www.instagram.com/onwardfashionpodcast/ Notre site : http://thegoodgoods.fr/ Instagram THE GOOD GOODS https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/Vous avez appris des choses et trouvé des solutions pour accélérer la transition écologique de l’industrie de la mode ? Parlez-en autour de vous ! Soutenez ON(WARD) FASHION en vous abonnant à la chaîne sur la plateforme d’écoute de votre choix, et en notant l’émission à l’aide d’un commentaire 5 étoiles sur Itunes.  Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
2/9/202151 minutes, 40 seconds
Episode Artwork

#MARQUE Atelier Coco & Rico, Clea Polar - La success story du made in France engagé

ON(WARD) FASHION, le podcast des solutions business pour une mode durable, reçoit Clea Polar pour parler de la success story de l’Atelier Coco & Rico, manufacture éthique et éco-responsable en France.J’ai commencé l’année 2021 en vous disant que j’avais de l’espoir et cet épisode ne me fait pas mentir. Aujourd'hui je vous propose une belle histoire, celle du succès d’un atelier de confection dont l’activité est florissante depuis 2 ans et demi et a littéralement explosé à partir du premier confinement. La promesse de Coco & Rico tient en quelques mots-clés : une production à la demande, made in France de vêtements et accessoires textiles vegan et éco-responsables, le tout dans des conditions équitables pour chaque partie prenante et accessible financièrement. La recette des fondateurs : pas de diplômes, pas d’école de mode, pas de réseau initial, une grande dose de travail et l’ambition de révolutionner un système par le bon sens et de valeurs sincères. Ça résonne comme un conte de fée ? C’est du concret. Je laisse Clea Polar nous raconter la success story du made in France engagé. Bonne écoute ! Trame de l’épisodePrésentation Histoire de Coco & Rico Comment Coco & Rico est devenu leader à Paris, un des plus gros atelier de production en France Valeurs clefs de l’entreprise Quels sont les services proposés par Coco & Rico  Organisation de la structure : matières, développement produit, production, contrôle qualité Comment être compétitif sur les prix et rendre le made in France accessible ? Quels type de clients  L’évolution de l’activité à l’ère du COVID, les masques Les ambitions de Coco & Rico La nouvelle gouvernance basée sur un système d'auto gérance  Coco & Rico se lance en B2B Contacter Coco & RicoEmail Clea Polar : [email protected] site : https://www.cocoetrico.com/Références citéesThe Responsible Business Tziganette Les récupérables Poétique LSF La Caserne Mairie de Paris TekynParce que tout le monde ne s’intéresse pas au business...ON(WARD) FASHION a son propre compte Instagram. Vous nous suivez ?Instagram ON(WARD) FASHION : https://www.instagram.com/onwardfashionpodcast/ Notre site : http://thegoodgoods.fr/ Instagram THE GOOD GOODS https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/Vous avez appris des choses et trouvé des solutions pour accélérer la transition écologique de l’industrie de la mode ? Parlez-en autour de vous ! Soutenez ON(WARD) FASHION en vous abonnant à la chaîne sur la plateforme d’écoute de votre choix, et en notant l’émission à l’aide d’un commentaire 5 étoiles sur Itunes.  Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
2/2/202156 minutes, 33 seconds
Episode Artwork

#EXPERT Nathalie Lebas Vautier, Good Fabric - Le cachemire durable, ça existe ?

[REDIFFUSION] ON(WARD) FASHION, le podcast des solutions business pour une mode durable, reçoit Nathalie Lebas Vautier, Good Fabric pour parler de cachemire durable. Le cachemire a toujours été une matière très appréciée du grand public. Elle a longtemps été associée au luxe, à une image premium, jusqu’à ce que la grande distribution propose à prix cassé des pulls dans toutes les déclinaisons de couleurs. Le cachemire a un peu tout  perdu : la qualité, la durabilité, le consommateur qui ne voit plus l’intérêt de dépenser davantage pour un produit apparemment similaire. Pourtant entre un cachemire durable et un cachemire conventionnel, les différences de valeurs sont colossales. La traçabilité, la bien traitance animale, les considérations environnementales et humaines… Autant de variables encore peu encadrées difficiles à assimiler par les marques, encore plus floues pour les consommateurs. Dans cet épisode, on s’interroge : qu’est-ce qu’un cachemire durable ? Pour répondre à cette question, je reçois Nathalie-Lebas Vautier, co-fondatrice de Good Fabric. Parce que tout le monde ne s’intéresse pas au business...ON(WARD) FASHION a son propre compte Instagram. Vous nous suivez ?https://www.instagram.com/onwardfashionpodcast/Notre site : http://thegoodgoods.fr/https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/Vous avez appris des choses et trouvé des solutions pour accélérer la transition écologique de l’industrie de la mode ? Parlez-en autour de vous ! Soutenez ON(WARD) FASHION en vous abonnant à la chaîne sur la plateforme d’écoute de votre choix, et en notant l’émission à l’aide d’un commentaire 5 étoiles sur Itunes.  Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
1/26/202152 minutes, 34 seconds
Episode Artwork

#EXPERT Marina Coutelan & Lancine Koulibaly, Les alternatives végétales au cuir

ON(WARD) FASHION, le podcast des solutions business pour une mode durable, reçoit Marina Coutelan & Lancine Koulibaly pour parler des alternatives végétales au cuir.Il y a quelques mois, la jeune marque de baskets éco-responsables Meeko publiait un article de blog intitulé “Pommes raisin, ananas, on fait une salade de fruit ou des baskets ?” Cela résume assez bien la représentation qu’on a des matières alternatives au cuir. Entre curiosité et scepticisme, un mélange obscur de deux composantes biosourcée et pétrochimique, à l’impact peu mesuré, à l’esthétique incertaine et au recyclage balbutiant, pourtant présentées au grand public comme la panacée écologique. Si l’enthousiasme est palpable, les informations sont encore rares et la partie la plus verte de l’offre n’est pas encore disponible à l’échelle industrielle. Cet épisode est centré sur la basket. Choix des matières, développement produit, cycle de vie, certifications, limites : on fait le tour de la question des alternatives végétales au cuir avec deux expertes : Marina Coutelan Consultante mode et éco-responsabilité et Lancine Koulibaly cofondateur de la marque de baskets végétales Umoja.Comme d’habitude, vous trouverez les références dans les notes de l’épisode. Je vous invite à vous abonner sur la plateforme d’écoute de votre choix pour être à jour des sorties d’ON(WARD) FASHION. Si vous avez quelques secondes devant vous et envie de nous soutenir, la meilleure façon de le faire est de nous laisser un commentaire 5 étoiles sur Itunes et de parler de nous autour de vous. Bonne écoute !Trame de l’ITW alternatives végétales au cuir ON(WARD) FASHIONMarina Coutelan - Lancine KoulibalyI PRESENTATIONII LES MATIERESLancine Pourquoi ne pas avoir fait le choix du cuir animal ? Marina Nous présenter les différentes familles de textilesIII LE DÉVELOPPEMENT PRODUITLancine L’exemple d’une paire de basket Marina + Lancine En pratique, comment les travailler ? IV MATURITE DU MARCHE / COMMUNICATION / MARKETINGV CERTIFICATION / MESURE D’IMPACTVI LES LIMITES CONTACT : Marina Coutelan : [email protected] Umoja Shoes : https://www.umoja-shoes.com/Parce que tout le monde ne s’intéresse pas au business...ON(WARD) FASHION a son propre compte Instagram. Vous nous suivez ?https://www.instagram.com/onwardfashionpodcast/Notre site : http://thegoodgoods.fr/https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/Vous avez appris des choses et trouvé des solutions pour accélérer la transition écologique de l’industrie de la mode ? Parlez-en autour de vous ! Soutenez ON(WARD) FASHION en vous abonnant à la chaîne sur la plateforme d’écoute de votre choix, et en notant l’émission à l’aide d’un commentaire 5 étoiles sur Itunes.  Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
1/19/20211 hour, 4 minutes, 53 seconds
Episode Artwork

#EXPERT Aude Penouty, Entada Textile, une approche systémique du sourcing durable

ON(WARD) FASHION, le podcast des solutions business pour une mode durable, reçoit Aude Penouty pour parler de sourcing durable et de sa nouvelle Master Class digitale.D’une stratégie de volume à une stratégie de valeurBonjour à toutes et à tous, bienvenue dans ce nouveau chapitre d’ON(WARD) FASHION. J’espère sincèrement que vous avez passé de belles fêtes de fin d’année avec vos proches. J’aimerais commencer la série 2021 par une proposition un peu étrange : celle de remercier 2020. Contrairement à la plupart des gens, cette année m’a donné plein d’espoirs. La pandémie est un des nombreux signes de l’effondrement, un mot habituellement plus générateur d’angoisses que d’optimisme. Pourtant, nombreux sont les changements positifs qui l’accompagnent : elle a été l’occasion sans précédent de nous relier dans un sentiment de peur collective qui s’est rapidement transformé en une ligne de défense solidaire (on l’a vu dans les épisodes avec Majdouline Sbaï ou Julien Tuferry que je vous invite à réécouter. Elle a permis au monde de se mettre sur pause quelques semaines en mars et de respirer sans carbone, à la Nature de montrer avec quelle extraordinaire puissance et vigueur elle reprend ses Droits. Elle a poussé l’industrie de la mode à réaliser l’inconscience de ses méthodes productivistes effrénées et fragmentées qui ne sont pas soutenables.Alors oui, la phase de transition dans laquelle nous sommes est très inconfortable. R&D, test & learn, agilité, résilience, reset... Le cortège de mots qui l’accompagnent témoigne bien du brouillard dans lequel nous avançons à tâtons. De “Et si” à “et après” - pour reprendre les mots de Rob Hopkins - il n’y a plus de conditionnel qui tienne. L’écologie n’est plus l’affaire de quelques illuminé·es mais bien celle de toutes & tous dans l’objectif commun d’un futur heureux. J’espère que cette chaîne de podcasts nous aidera à soulever les bonnes questions et à trouver des solutions qui chassent le brouillard. Je nous souhaite collectivement une très belle année 2021. Je vous propose de commencer avec un phare dans la nuit. Aujourd’hui je reçois Aude Penouty, Fondatrice d’Entada Textile. Entada est un bureau de conseil en transition des marques de mode, expert en sourcing matières et industriel. 2020 a conduit Aude à digitaliser ses méthodes de travail, pour continuer à interagir avec ses client·es et répondre au besoin de formation en développement durable. Elle sort une MasterClass sur le sourcing sans intermédiaire adressée à trois niveaux de compétences, des bases au deep learning. Pour Aude, la stratégie de volume doit devenir une stratégie de valeur. Le produit zéro impact ou la matière parfaite n'existent pas, la meilleure façon d'être durable est d’être économe en ressources. Son approche est systémique, désintermédiée et s’adresse aussi bien qu’aux acteurs du développement produit qu’aux donneurs d’ordre. Comme d’habitude, vous trouverez les références dans les notes de l’épisode. Je vous invite à vous abonner sur la plateforme d’écoute de votre choix pour nous soutenir et être à jour des sorties d’ON(WARD) FASHION. Si vous avez quelques secondes devant vous et envie de nous soutenir, la meilleure façon de le faire est de nous laisser un commentaire 5 étoiles sur Itunes et de parler de nous autour de vous. Très bonne écoute ! RéférencesLa Stratégie Océan Bleu : Comment créer de nouveaux espaces stratégiques Écrit par W. Chan Kim et Renée Mauborgne, professeurs à INSEAD  Les DNVB les surdoués du commerce digital de Viviane Lipskier  La Donught economy La théorie du donught Kate Raworth. Economiste britanique.  Contacter Aude Penouty - Entada Textile [email protected]  insta : Entada Textile Parce que tout le monde ne s’intéresse pas au business...ON(WARD) FASHION a son propre compte Instagram. Vous nous... Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
1/12/202152 minutes
Episode Artwork

#EXPERT Alice Esteva, 7 ans après le Rana Plaza, où en est le Bangladesh ?

ON(WARD) FASHION, le podcast des solutions business pour une mode durable, reçoit Alice Esteva pour parler du "Made in Bangladesh", 7 ans après le Rana Plaza.En avril 2021, cela fera 8 ans que le Rana Plaza s'est effondré, libérant avec lui la voix de millions de travailleurs du vêtement et appelant à la révolte des centaines de milliers d’indigné·es partout dans le monde. Si ce mal peut apparaître nécessaire, il stigmatise aujourd’hui un pays dont les efforts sont réels et mesurables pour améliorer la sécurité et les conditions de travail dans les manufactures. Le secteur du textile et de l’habillement représente 11% du PIB du Bangladesh en 2019 et 96% du total de ses exportations. Depuis 2013, le nombre d’usines est passé de 5000 à 3000, fermées entre autres après que les marques occidentales s’en soient détournées pour non conformité. Les audits et les certifications se multiplient et la productivité du pays est à ce jour peu égalée. Dans le 3e épisode d’ON(WARD) FASHION qu’on vous invite à ré-écouter, on questionnait la légitimité du “Made in” et sa signification chez des marques à distribution internationale. Que signifie Made in Bangladesh en 2020 ? Quelle est la responsabilité des marques dans la transition des pays devenus brutalement les “usines du monde” il y a 30 ans ? Faut-il changer notre regard en tant que consommateur·rice et si oui, comment ? Pour en parler, nous recevons Alice Esteva, cheffe de produit et ancienne merchandising manager à Dacca.Présentation Parcours en Inde et au Bangladesh (2018) dans un bureau d’achat  Différence entre les deux en terme d'activité Ton activité précise de merchandising manager à Dacca La vie sur place, le quotidien  Avant le Rana Plaza : étant des lieux des équipements, des droits sociaux, des relations aux marques, des certifications des usines,  Comment s'est organisé l'activité ensuite,- à quoi ressemblent les usines secure aujourd'hui ?- a évolué la législation- les relations marques / atelier de confection Développer sur les comités ACCOR & ALLIANCE Comment inciter les usines à faire partie de cette labellisation ? Coût et répartition ?  Autres certifications (ICS, BSCI Cedex, SMETA) ? Quels sont les types d'audits existant ? Évolution de la mentalité des marques ? Des acheteurs ?  Comment éduquer les marques en interne ? Dans les écoles de mode ou de commerce ? Faut-il systématiquement un tiers ?  Comment (et doit-on) éduquer les conso ?  Y'a t'il beaucoup de sous-traitance ? Comment est-il possible qu'on découvre encore des situations comme les Ouïghours en 2020 ? A qui (sur la chaîne) revient la responsabilité de s'informer ? Qu'est-ce qui fait du Bangladesh un pays dont on ne s'est pas détourné ? Que représente l'activité en terme économique et d'emploi du textile là bas ?Référence : https://www.statista.com/statistics/987707/bangladesh-export-value-garments/#:~:text=Ready%2Dmade%20garments'%20export%20value%20Bangladesh%202011%2D2020&text=In%202020%2C%20the%20export%20value,over%2034%20billion%20U.S.%20dollars.Parce que tout le monde ne s’intéresse pas au business...ON(WARD) FASHION a son propre compte Instagram. Vous nous suivez ?https://www.instagram.com/onwardfashionpodcast/Notre site : http://thegoodgoods.fr/https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/Vous avez appris des choses et trouvé des solutions pour accélérer la transition écologique de l’industrie de la mode ? Parlez-en autour de vous ! Soutenez ON(WARD) FASHION en vous abonnant à la chaîne sur la plateforme d’écoute de votre choix, et en notant l’émission à l’aide d’un commentaire 5 étoiles sur Itunes.  Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
12/14/20201 hour, 15 minutes, 25 seconds
Episode Artwork

#MARQUE, Asphalte - William Hauvette Fondateur, la précommande est-ce responsable ?

ON(WARD) FASHION, le podcast des solutions business pour une mode durable, reçoit William Hauvette, fondateur d'Asphalte, pour parler de la précommande.Aujourd’hui, la précommande est partout.  Nous y sommes habitué·es en tant que consommateurs, les jeunes marques l’utilisent de façon exclusive ou par touches sur certains produits pour tester un marché et les marques conventionnelles peuvent y voir une manière économiquementviable de solutionner la question de la surproduction. Comment ça marche, quelles en sont les vertus économiques, écologiques, qu’est-ce que ça signifie pour les clients, est-ce un modèle pérenne et adapté à n’importe quelle marque de mode et jusqu’à quelle échelle peut-on l’appliquer ? Pour répondre à ces questions, j’ai nommé William Hauvette, fondateur d’Asphalte. Asphalte existe depuis 3 ans, a lancé 30 produits au total, est en pleine croissance économique et travaille à renforcer ses engagements sociaux et renforcer son impact environnemental, en plus d’améliorer perpétuellement la qualité de ses produits.Place à William, Bonne écoute ! Le site d'Asphalte : https://asphalte.com/The Good Goods http://thegoodgoods.fr/The Good Goods sur Instagram https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/La Trame de l’épisodePrésentation  Parcours Pitcher Asphalte en 3’ Quelles vertus économiques et environnementales à ce modèle ? Du 1er au 30e produit, comment ont évolué les engagements ?  Asphalte a développé un filtre RE pour ses partenaires Comment gérer les quantités de matières quand on produit de gros volumes ? Avez-vous des stocks et si oui qu’en faire ?  Comment les clients vous découvrent au-delà de la base de données que vous avez acquise ?  Vs la fabrication à la commande ? Tu deviens CEO de Go Sport, comment tu t’y prends pour lancer un produit en précommande, est-ce possible ? Quel est le potentiel de croissance d’une marque en pré-commande ? Vous serez dans 5 ans ? Financement de la marque ?  Gouvernance ? Prochains challenges ? Depuis un an la mission écologique d'Asphalte est devenir au moins aussi forte que la mission économique Parce que tout le monde ne s’intéresse pas au business...ON(WARD) FASHION a son propre compte Instagram. Vous nous suivez ?  https://www.instagram.com/onwardfashionpodcast/Vous avez appris des choses et trouvé des solutions pour accélérer la transition écologique de l’industrie de la mode ? Parlez-en autour de vous ! Soutenez ON(WARD) FASHION en vous abonnant à la chaîne sur la plateforme d’écoute de votre choix, et en notant l’émission à l’aide d’un commentaire 5 étoiles sur Itunes.  Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
12/8/202045 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

#EXPERT - Agence Buddy Buddy, Développer un site qui tend vers la sobriété numérique

Vous êtes une marque engagée pour l'environnement. Vous êtes intransigeants sur les matières employées, attentifs aux émissions liées au transport de vos produits, vous vous êtes pris la tête sur les meilleures alternatives de packaging et incitez vos clients à prendre soin de leurs vêtements pour les faire durer. Si vous cochez toutes les cases de cette liste non exhaustive pour maîtriser votre impact, il y en a une que vous avez sans doute oubliée : celui de votre présence digitale. Des vos newsletters aux vidéos démo de vos produits, des images HD sur les réseaux sociaux au choix de votre plateforme e-commerce : chaque seconde de contenu numérique propulsée puis consultée enrichit en C02 notre empreinte digitale globale. Cette pollution est aussi massive qu’invisible, mal mesurée et peu contrôlée. Si internet était un pays, sa consommation énergétique arriverait juste derrière celle de la Chine et des Etats-Unis. Nous avons récemment transformé notre média, The Good Goods et on a souhaité le faire selon des paramètres d’éco-conception digitale. Ces paramètres sont imparfaits et évolutifs vers un objectif de sobriété numérique. Comme la mode, c’est un monde en transition. Nous avons été accompagnés par une agence de webdesign spécialisée dans la recherche et développement sur ce sujet, Buddy Buddy dont je reçois deux membres aujourd’hui , Baptiste Cayol et Jim Caignard pour en parler. Pourquoi internet pollue et peut-on construire un site web low impact sans dégrader la performance ou l’expérience client ? La réponse avec nos invités. Bonne écoute !Le site de Buddy Buddy https://www.buddybuddy.io/INTROPrésentation Baptiste Caignol + Jim Caignard, Buddy Buddy Vos parcours en synthèse et vos postes respectifs PARTIE I - Comment est construit internet ? PARTIE II - Quel est son impact ? Quelques données  Quels sont les moyens de mesure ? Quelles pollutions selon les équipements ? En quoi la dématérialisation est-elle une fausse promesse écologique ? Expliquer l’effet rebond (mise à disposition illimitée, surconsommation des services, l’usage croît plus vite que le bénéfice environnemental apporté)PARTIE III - Do it betterExiste-t-il des structures de veille (low impact website) ? En tant que pros, quels sont vos outils / sources de recherches de ces infos ? Comment construisez vous une offre dédiée ? 3 case studies selon les problématiques clients, quels sont les compromis ? Site vitrine E-commerce Media mentionner les pièges / fausses croyances (ie : les .gif dans les signatures emails) Quel est le niveau d’éveil de vos client·es face à ces problématiques ?  Est-ce que c’est un service que vous proposez systématiquement ? Y’a-t-il une différence de coût ? De dév ?  Partage de bonnes pratiques entre professionnels, y’a t’il des guidelines ?  Qu’est-ce qu’on pense de la compensation carbone ?  Un mot sur la législation ? Quel medium choisir pour se divertir pendant le confinement ? Références The Shift Project - Nouveau rapport sur l’impact environnemental du numérique : Pour une sobriété numériquehttps://theshiftproject.org/article/pour-une-sobriete-numerique-rapport-shift/Climat, l’insoutenable usage de la vidéo en lignehttps://theshiftproject.org/article/climat-insoutenable-usage-video/Explorer l’avenir pour planifier la transition énergétique  Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
12/1/20201 hour, 2 minutes, 35 seconds
Episode Artwork

#EXPERT Caroline Ida, Fifty Years of a Woman, lutter contre l'invisibilisation des femmes après 50 ans

ON(WARD) FASHION, le podcast des solutions business pour une mode durable, reçoit Caroline Ida, mannequin silver, créatrice de contenus et blogueuse pour parler de la place des femmes dans la société et leur sous-représentation dans les médias après 50 ans.Célébrer la femme "silver" dans la vie comme dans les médiasIl y a quelques semaines, nous avons été transportés par un shooting hors du commun : une marque de lingerie mettait en lumière une femme silver. Lumière est peut-être ici le mot le plus important, car cet être humain rayonne, littéralement. Elle a 60 ans et c’est une jeune mannequin. Elle est aussi blogueuse, créatrice de contenus sur Instagram et militante active pour des causes oubliées : le pro-âge plutôt que l’anti, les cheveux non colorés, la métamorphose sereine du corps des femmes après 50 ans et surtout, leur visibilité, leur droit d’exister simplement, dans la vie comme dans les médias. À 57 ans, Caroline Ida a changé de vie et dédié la sienne à la transition des marques vers plus d’inclusivité et à la place des femmes silver dans la société. En ces temps d’incertitudes, on vous pose la question : que rêver de plus que de vieillir dans la joie et la bonne santé ? Si comme nous vous répondez "pas grand chose !", pourquoi les marques de célèbrent pas davantage l'avancée en âge plutôt que la contrer ?Place à Caroline pour nous en parler.Bonne écoute !Trame de l'épisodePrésentation Parcours Rapport à son corps  Son mode de vie, la ménopause Place et visibilité des femmes de plus de 50 ans dans la société  Quid des hommes du même âge ? Pro-âge ou anti ? Son travail : blog, communauté, organisation, réseaux, mannequinat, influence  Expérience salon de la lingerie + 1er shooting avec Maison Louve  Accompagnement par une agence : cela change quelque chose ? Qu’est-ce que rapportent financièrement ces activités ? Quelles marques ne pratiquent pas l’age-washing ?  Les marques dans lesquelles Caroline se reconnaît Comment travailler avec les marques pour faire évoluer les mentalités ?Le compte Instagra m de Caroline IdaLe blog de Caroline Ida - Fifty years of a woman RéférencesShooting Maison Louve, photographe Lili Eyes Photographie  Comptes inspirants : @and.bloom, @yazemeenahParce que tout le monde ne s’intéresse pas au business...ON(WARD) FASHION a son propre compte Instagram. Vous nous suivez ?  https://www.instagram.com/onwardfashionpodcast/Vous avez appris des choses et trouvé des solutions pour accélérer la transition écologique de l’industrie de la mode ? Parlez-en autour de vous ! Soutenez ON(WARD) FASHION en vous abonnant à la chaîne sur la plateforme d’écoute de votre choix, et en notant l’émission à l’aide d’un commentaire 5 étoiles sur Itunes.  Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
11/24/202054 minutes, 10 seconds
Episode Artwork

#MARQUE RESOURCE par TBS, la basket qui réinvente une marque historique

Sur le marché la basket, nombreux sont les acteurs qui s’emparent du recyclage, présenté comme la panacée écologique. Le procédé de recyclage lui-même peut-être très énergivore, car il requiert un démantèlement complexe de la chaussure, composée de nombreux matériaux. Supprimer le démantèlement a donc été l’objectif principal de la marque TBS dans la création de RESOURCE. Cette basket éco-conçue et éco-responsable est directement broyable. Elle est aussi vegan, fabriquée avec 70% de matériaux recyclés et recyclable à 100%. Cet épisode reçoit en table ronde Anne-Laure Le Calvé - Directrice Marketing, Franck Cardin - Directeur de collections et Julien Bianchi - Directeur Général de la marque TBS pour présenter ce projet en détail. A travers RESOURCE, on parle de l’évolution des savoir-faire traditionnels du pouvoir de réinvention d’une marque historique.I Présentation Postes et parcours en bref  Historique de la Maison et chiffres actuels ADN Détail des piliers, en pratique et leur évolution depuis 40 ans  Eco-conception : que signifie ce terme pour le groupe ERAM dont vous faites partie ?  Expliquer le programme “Change for good” II Re-Source Le produit :  Choix de la basket, design, matières, teintures, assemblage Contrainte au design ? Phases de développement  Échecs / évolution & offre actuelle / perspectives  Durée de vie du produit  Collatérales Impact :  En quoi ReSource est un projet innovant en comparaison aux autres initiatives de recyclage dans la chaussure ?  Accompagnement sur l’ACV ?  Mesure d’impact ? La filière :  Développement de la filière intégrée : R&D en amont ? Structuration du parc ? Investissements ? Financements externes ? Formation des personnels  Contraintes rencontrées ?  Choix du circuit court  Distribution et communication :  Quelle stratégie ?  Accueil client ? Quel client ? Degré de compréhension / maturité du marché ?  Rôle éducatif de la marque, quels outils ?  Business :  Quel % de votre activité chaussure ? De l’activité globale ?  Rentabilité escomptée ? Effective ? Rentabilité écologique Autres marchés explorés : location notamment Extension à d’autres grammes / collections / produits ? RESOURCE est-il un projet pilote pour la transition globale de la marque ?  Est-il possible selon vous d'envisager décroître le nombre de produit annuellement proposés ? III Contexte COVID Ce que cela change :En interne dans votre organisation Dans la communication Répartition des % ventes physique/digital et perspectives dans le contexte actuel Pour vos points de vente Parce que tout le monde ne s’intéresse pas au business...ON(WARD) FASHION a son propre compte Instagram. Vous nous suivez ?  https://www.instagram.com/onwardfashionpodcast/Vous avez appris des choses et trouvé des solutions pour accélérer la transition écologique de l’industrie de la mode ? Parlez-en autour de vous ! Soutenez ON(WARD) FASHION en vous abonnant à la chaîne sur la plateforme d’écoute de votre choix, et en notant l’émission à l’aide d’un commentaire 5 étoiles sur Itunes.  Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
11/17/20201 hour, 9 minutes, 55 seconds
Episode Artwork

#TECH Tipa, Jean-Pierre Rakoutz - Remplacer les polybags par une solution biosourcée et compostable

ON(WARD) FASHION, le podcast des solutions business pour une mode durable, reçoit Jean-Pierre Rakoutz - Directeur Commercial pour la France de la marque TIPA, une start’up qui propose un matériau biosourcé et biodégradable en condition de compostabilité, pour remplacer les polybags en plastique à usage unique.Remplacer les polybag par une solution biosourcée et compostable Il y a quelques années, l’unboxing était l’activité favorite des blogueuses. L’exercice consistait à déballer devant la caméra des cartons gigantesques sur lesquels les logos des marques était ostensiblement flockés. S’en suivaient alors plusieurs minutes d’effeuillage de paquets contenants eux mêmes des boîtes, des confettis et des flyers en tout genre,généreusement constitué et/ou recouvert de plastique, non recyclé et non recyclable. Si cette pratique a été progressivement délaissée, bien souvent pointée du doigt par des citoyen/nes qui dénonce son aberration écologique, le problème des emballages reste entier. Les polybags continuent d'emballer individuellement nos vêtements, pour des motifs qui vont de la protection pendant le transport à l’optimisation de l’expérience client. Mais finalement : quel est le rôle d’un emballage ? En a-t-on réellement besoin dans un monde de livraisons express ? Jusqu’où doit-on le substituer et par quoi ? Ces questions ont été soulevées par TIPA, une start’up qui propose des emballages dans un matériau alternatif au plastique, biosourcé et biodégradable en conditions de compostabilité. Pour ce 3e épisode #TECH, j’ai le plaisir de recevoir Jean-Pierre Rakoutz, Directeur Commercial de la marque TIPA pour la France.La trame de l’épisode3.40Présentation de Jean-Pierre Rakoutz  Présentation de TIPA Problématique identifiée La fondatrice, Daphna Nissenbaum La structure, la genèse de l’entreprise Le pitch de la solution La promesse  Propriété de la matières, performances, technicité, possibilités d’impression, usage Fin de vie de l’emballage TIPA : la biodégradabilité en condition de compost Composition : polymères végétaux Biodégradabilité macro et micro  Certifications EU 13432 + ASTM D6400 : assurance de la compostabilité respective à domicile et industrielle, par le TUV Institute Impact du matériau sur la santé, certifications d’innocuité  Compostabilité / Recyclabilité : la filière de compostabilité est-elle mature ? Et les particuliers ? Comment assurer la réalité de la promesse de fin de vie différente ?  DEMAIN loi 2023 sur la collecte et le traitement de tous les bio-déchets 3 facteurs nécessaires au processus de compostage  Propriétés physiques de la matière TIPA : transparence, solidité, flexibilité Applications possibles (résine, structures de films multicouches, stratifiés) Parc outils nécessaire  Exploitation en pré-consumer ? Emballage des rouleaux de tissus B2B  Qui sont les clients actuels de TIPA dans la mode ? : Stella McCartney; Reformation, Hast, Mara Hoffman Les limites : Avec qui TIPA ne peut pas travailler (minimum de commandes) De qualité  De protection Le prix Pourquoi investir chez TIPA ?  Tendance au suremballage : qu’est ce qu’un emballage ? En a t’on besoin ? Jusqu’où doit-on les substituer (réduire, supprimer, réutiliser) ?  Connaît-on l’impact de la production (ACV) ?  TIPA vs d’autres solution B2C comme RePack / a-ton idée de l’amortissement de l’impact à long terme ?  TIPA a été récompensé par des awards Une collab de rêve pour TIPA ? https://tipa-corp.com Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
11/3/202028 minutes, 14 seconds
Episode Artwork

#MARQUE Selency & Visiperf : s’appuyer sur ses points de vente pour communiquer sur ses engagements

ON(WARD) FASHION, le podcast des solutions business pour une mode durable, reçoit Charlotte Cadé, cofondatrice de Selency et Lauren Peuch, CMO de Visiperf, pour aborder la transformation des points de vente physiques : des lieux écologiquement engagés, esthétiques en ligne comme dans le réel et connectés à des client·es ciblé·es pour un marketing de proximité.Phygital & engagé : le futur du retailDepuis la pandémie, 54% des consommateur·rices demandent plus d’innovation technologique de la part des marques pour améliorer l’expérience utilisateur·rice et 72 % se dirigent de plus en plus vers des points de vente petits et à taille humaine [1,2].Les restrictions sanitaires métamorphosent l’expérience en boutique : le/la client·e se déplace moins et prépare à l'avance sa visite sur internet. Son accueil se personnalise, parfois même sur rendez-vous et ce moment social devient privilégié dans un monde semi-confiné. D’ailleurs les boutiques physiques restent le lieu d'achat préféré des français·es qui présentent un besoin accru de proximité et de confiance dans les marques et leurs engagements.Le retail se réinvente et gomme les frontières entre offline et online, deux domaines qui présentent un point commun : l’image de marque. On vous le donne en mille : il faut qu’elle soit hautement Instagrammable.Cet épisode vous propose une immersion dans les points de vente du futur : engagés, connectés, au marketing ciblé qui sert autant l’expérience client que les performances économiques. Selency présente son offre B2B de décoration de lieux écologiques et esthétiques à l’aide de la seconde main, Visiperf booste le marketing multi-local et le drive-to store grâce à une technologie dédiée.Bonne écoute !Trame de l'épisodePrésentations  Comment votre entreprise a-t-elle vécu le confinement ?  L'offre :VISIPERF : définir le terme “multi-local” (physique, digital, à différentes échelles géographiques, sur différentes cibles)SELENCY : au départ pure player + C2C, expliquer les deux chemins parcourus à l’inverse. Quel a été le déclic pour une stratégie mixte ? Détail de l’offre ? À quelle entreprise s’adresse ce service ? Quels pays ?Vision macro : VISIPERF : votre service se révèle très pertinent en cette période mais existe depuis 2014, en quoi le coronavirus permet d'accélérer l’évolution naturelle du retail ?SELENCY : après l’uniformisation des tendances déco par Instagram et AirBNB, les intérieurs sont réhabilités, se singularisent et on s'attèle au “faire” : comment vous l’expliquez ? Le marché, concernant les consommateur·rices :Évolution de profils de consommation per & post confinement (e-commerce, moindre conso, retour à la proximité) Évolution du rapport aux marques (pour VISIPERF) / à la marque (pour SELENCY), en ce qui concerne le discours, service, UX)Les messagesComment on s’adresse à différentes cibles, différentes topologies socio-démographiques en même temps ? Différents âges, différentes habitudes en terme de recherche / transaction sur le web  ?Les marquesVISIPERF : niveau actuel constaté d’aisance web + réseaux + SEO des marques /établissements chez vos clients respectifsSELENCY : niveau actuel constaté de mise en avant (des engagements ou visuelle) des lieux physiques dans la communication habituelle de vos clients ? En pratiqueVISIPERFDu WEB : cas d’un client chez VISIPERF, Quel budget prévoir ? Développement d’interface ou plug and play (API, CRM) ? Temps de rodage ? Accompagnement / formation des équipes digitales ? Interface back office B2B ? Accords avec les réseaux sociaux ?Au PHYSIQUE :  store locator, drive to store avec infos sur les points de vente et associées (events, catalogue etc). Comment assurer la cohérence des... Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
10/26/202056 minutes, 4 seconds
Episode Artwork

#EXPERT Joaillerie éthique & génération Z : à quoi ressemble l’avenir du bijou ?

Joaillerie éthique & génération Z : à quoi ressemble l’avenir du bijou ?MERCI À NOTRE SPONSOR !Cet épisode est rendu possible grâce au soutien de Montlimart https://www.montlimart.com/, une marque de vêtements et accessoires masculins dont les trois piliers sont :- La fabrication proche : l'intégralité des collections est produite à moins de 2000 km de Saint-Pierre Montlimart et 70% en France - Les matières écologiques : le coton & la laine recyclés, le lin, le coton bio- La protection des abeilles : 100 abeilles sont parrainées pour chaque commande passée.Si comme 39% des français vous souhaitez vous tourner davantage vers des marques locales qui fabriquent à proximité, rendez-vous sur le site de Montlimart. Et si vous avez besoin d'un gage de confiance supplémentaire, sachez que Nicolas Hulot porte très bien leurs chemises ! MONTLIMART https://www.montlimart.com/L'ÉPISODE91% des personnes de génération Z (1997 et 2010) déclarent que les entreprises ne devraient réaliser des bénéfices que si elles ont un impact positif sur la société. Selon une étude Zeno parue en juin 2020. La “Z” est la génération qui façonne aujourd’hui le monde et décidera dans les prochaines décennies de vous accorder ou non son pouvoir d’achat. Nous avons choisi d’aborder la thématique de la joaillerie qui représente le Luxe par excellence. À l’échelle mondiale, chaque année, 1 600 tonnes d’Or sont extraites pour la bijouterie, elles font vivre plus de 150 millions de personnes et génèrent plus de 300 milliards de dollars de revenus. Mais lorsque l’on dépasse les symboles de richesse et de beauté et de qu’elle véhicule, l’industrie de l’Or a les mains sales. Les certifications sont rares, la traçabilité est quasiment nulle et les informations sont peu disponibles. Alors, où en sont les Maisons joaillières dans leur transition ? Quelles sont les alternatives vertueuses à disposition, comme l’Or labellisé Fairmined ? L’Or recyclé est-il une vraie solution ? Ces options sont-elles suffisantes pour répondre aux aspirations de la jeune génération ?Pour débattre de ces questions, je reçois trois experts Héloïse Shapiro, Dorothée Contour et Éric Briones en table ronde.Bonne écoute !LES SITESJEM https://www.jem-paris.com/ Héloïse & Abélard https://heloise-abelard-joaillerie.fr/ Paris School of Luxury https://paris-school-luxury.comRÉFÉRENCES Zeno juin 2020 https://www.forbes.com/sites/afdhelaziz/2020/06/17/global-study-reveals-consumers-are-four-to-six-times-more-likely-to-purchase-protect-and-champion-purpose-driven-companies/ https://www.thegoodgoods.fr/societe/impact-extraction-or/ https://www.thegoodgoods.fr/societe/quest-ce-que-le-label-dor-ethique-fairmined/ https://www.thegoodgoods.fr/societe/or-recycle/  Uncut gem le filmTRAME DE L’ÉPISODEPrésentationComment vos activités respectives se sont-elles adaptées depuis le confinement ? Le choix de l’Or (+un mot sur le diamant)La notion de valeur refuge de l’Or ; En quoi cela rend l’extraction d’or indépendante du secteur du bijou ; Le gisement d’or hors-sol ; Quel type d’or recyclé est fiable ? Quels labels ? Quelles sont les problématiques soulevées par cette matière ? Quelles alternatives existent pour une extraction minière responsable ?  Coût ? Process pour une marque en pratique ?  Traçabilité?  Quels choix responsables possibles en matière de diamants ?Uncut gem le filComment explique t’on l’opacité et la culture du mystère autour des grandes Maisons de bijoux ?  Pourquoi le luxe résiste-t-il plus que les autres industries à la demande de... Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
10/20/20201 hour, 20 minutes, 53 seconds
Episode Artwork

#TECH Ulula, Thomas Radal : une solution tech pour mesurer efficacement les risques humains

ON(WARD) FASHION, le podcast des solutions business pour une mode durable, reçoit Thomas Radal, représentant européen de la solution tech ULULA, une solution tech de worker voice pour contrôler ses chaînes d'approvisionnement.L’industrie de la mode, parce qu’elle est globalisée, souffre d’une cruelle méconnaissance de ses chaînes d’approvisionnement. Des rangs 1 à 4, il est très complexe voire impossible de savoir qui travaille et dans quelles conditions. D’ailleurs, c’est le premier argument de défense des marques accusées de faire travailler le peuple Ouïghour, ou moins récemment celui de l’entreprise de fast-fashion dont les sous-traitants exploitaient les ouvrier.es du Rana Plaza. En 2020, cela n’est plus possible, d’une part pour le respect des droits fondamentaux des Hommes, d’autre part parce que la scène internationale se charge rapidement du procès des marques grâce aux réseaux. Pour anticiper de nouveaux scandales, je vous propose aujourd’hui une solution tech qui répond à cette problématique : la startup Ulula.ULULA est une solution digitale de worker voice, un système d'interaction directement avec les ouvrier•es et communautés à grande échelle, par téléphone, pour s'assurer des bonnes conditions de vie et de travail. Elle permet de mesurer efficacement les risques humains dans les chaînes d’approvisionnement et des outils de monitoring pour améliorer ces conditions de travail, sécurité, bien être… Cette solution me semble d’autant plus pertinente à l’ère d’une pandémie qui limite nos déplacements et fragilise les partenaires dans des pays en développement. Avec plus d'un million de parties prenantes impliquées dans plus de 30 pays à travers le monde, la technologie d'Ulula aide les entreprises à détecter, atténuer et prévenir les risques de main-d'œuvre, opérationnels et environnementaux dans tous les secteurs.Sur ON(WARD) FASHION, on est convaincu•es que la transparence et la responsabilité sont les moteurs du succès commercial et social.Vous aussi ? Vous êtes au bon endroit.Bonne écoute !Présentation de Thomas Radal, parcours et rôle dans l’entreprise Présentation d’ULULA Problématique identifiée / genèse La solution ULULA : partie pitch 3’ Ouvriers formation ?  Encadrement législatif pour la protection de ces données (pas de menace de renvoi par exemple) À quelle type d’entreprise s’adresse ce service ? Quels pays ? Quelles langues ? Gain en confiance productivité ? Exemple d'onboarding / Mise en place / délai Coût ?  Rythme ? Sur quels certifications/réglementations (OIT ? SA-8000 etc) s’appuient les critères d’évaluation ? Analyse des données / Data privacy / Comment sont traités les résultats ?  Solutions d’accompagnement pour l’amélioration de ces conditions ou audit seul ? Retour d’expérience (UX/praticité + perception par les employés + utilité pour les employeurs) Positif pour améliorer la vie des employés mais également la productivité : pourquoi / comment ?  Valeur Ajoutée / agilité d’Ulula en temps de COVID Comment faire la démonstration de ce service auprès du grand public pour faire valoir ses engagements RSE en tant qu’entreprise ? Next steps pour Ulula (croissance d’activité, challenges, financement) Quel est le client idéal ? Contacts : [email protected] https://ulula.com/ https://www.facebook.com/ulula4good https://www.linkedin.com/company/ulula/ https://twitter.com/ulula4goodParce que tout le monde ne s’intéresse pas au business...ON(WARD) FASHION a son propre compte Instagram. Vous nous suivez ?  https://www.instagram.com/onwardfashionpodcast/Vous avez appris des choses et trouvé des solutions pour... Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
10/13/202029 minutes, 55 seconds
Episode Artwork

#MARQUE Faguo, Nicolas Rohr cofondateur - Mesurer / Réduire / Compenser ses émissions de CO2

Mesurer, réduire et compenser ses émissions carbone Beaucoup connaissent Faguo comme la marque qui plante un arbre pour chaque produit vendu. Il s’agit d’un des moyens de compenser ses émissions carbone. Cependant, on y voit deux écueils possibles : Premièrement, la compensation n’est pas un permis de polluer, même quand la captation de CO2 est supérieure à sa production. Il faut commencer par optimiser ses émissions et pour ça, connaître les sources de pollution sur sa chaîne de valeur ; Deuxièmement, pour démontrer qu’on réduit, il faut comparer et donc mesurer efficacement ses émissions et leur évolution dans le temps.Mesurer, réduire, compenser, idéalement grâce à un organisme tiers indépendant qui accompagne la marque avec une stratégie de développement durable, c’est la politique RSE de Faguo depuis 2008. Je vous propose d’aborder ce sujet aujourd’hui avec un des co-fondateur, Nicolas Rohr. Audit et stratégie RSE par la Fondation Good PlanetEnsemble, nous avons refait l’Histoire de Faguo https://www.thegoodgoods.fr/mode-ethique/ethique-developpement-durable-ou-en-est-faguo et questionné la marque sur les prochains défis, en attendant les résultats officiels du bilan carbone évaluant la réduction de ses émissions entre 2015 et 2020, par la Fondation Good Planet. La marque bénéficie désormais d’un statut légal d’Entreprise à Mission qui l'engage à la transparence et à l’accompagnement des clients vers une consommation et un usage responsables de leurs achats. Je crois que le sujet mérite à lui seul un épisode dédié, je vous donne d’ores et déjà rendez-vous ici dans quelques semaines pour en parler...“Le bilan carbone est le pendant du bilan financier pour une entreprise”Les questions abordées dans l’épisode :Présentation de Nicolas Rohr Présentation de Faguo Historique de Faguo et la RSE, une stratégie de petits pas  La taxation carbone des entreprises est le pendant du bilan carbone  “Faguo, c’est la marque qui plante des arbres” un message à la fois positif et réducteur Transition des matières : de la première chaussure à la collection A/H 2020 Commencer par le coton recyclé Objectif 100% des produits contenants un % croissant de matières recyclées (actuellement 65%, A/H 70%, Janvier 2021 75%) La question des emballages Intégrer la R&D chez Faguo ? Faguo a mis en place en boutiques : Des bornes de tri connectées Un service de réparation Faguo, en partenariat avec Tili Un corner de seconde main pour les produits Faguo en bon état en B2B2C Inciter au tri = contribuer à l’image jetable d’un vêtement ?  Le made in … China, Vietnam, Portugal :  Process de vérification BSCI : les critères Audit La fidélité aux partenaires et dans l’équipe Le sourcing localisé La traçabilité des matières Le transport Croissance limitée et financement quand on est une marque responsable Pourquoi trouver des investisseurs Groupe ERAM La vision de la croissance à long terme pour Faguo  Réduire les émissions C02 de la vie des équipes Chacun a une compatibilité et des objectifs annuels  Fournitures, déplacements (code d’éco-conduite, flotte hybride etc) Bureaux énergivores à Paris -> Bureaux faible émission à Nantes Devenir une Entreprise à Mission... ?  Les résultats du bilan carbone 2015-2020… Rendez-vous en janvier pour découvrir ces deux derniers points dans un... Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
10/6/202048 minutes, 23 seconds
Episode Artwork

#EXPERT Les Petits Bidons, Cyril Neves fondateur -Proposer une lessive écologique en B2C et B2B

ON(WARD) FASHION, le podcast des solutions business pour une mode durable, reçoit Cyril Neves, fondateur de la marque de lessive écologique Les Petits Bidons pour parler de leur impact environnemental, des labels existants et des alternatives propres qui préservent les océans de la pollution des eaux.Proposer une lessive écologique aux consommateurs et à l’industrie textile100% des lessives conventionnelles polluent, quelles que soient leurs formules ou leurs présentations : liquide, en tablettes, en capsule ou en poudre. Leurs composants sont en grande majorité d'origine pétrochimique, non biodégradables et rejetés massivement dans l'environnement. Malgré un éveil croissant de nos consciences écologiques dans la food, la cosmétique ou la mode, la lessive conventionnelle représente encore près de 90% de l'offre disponible et presque aucune donnée n'est accessible sur ses conséquences. Chaque jour, c’est 17 millions de lessives qui sont lancées en France dans les foyers, et je n’ai trouvé aucune données industrielles. Je suis donc partie à la rencontre d’un expert, Cyril Neves, fondateur de la marque de lessive française et éco-certifiée, Les Petits Bidons pour connaître les dessous de fabrication des détergents universels, et leurs alternatives pour un usage quotidien comme dans l’industrie textile.   Les questions abordées dans l’épisodePrésentation de Cyril Neves, son parcours professionnel D’où vient sa sensibilité écologique ?  Ce qui l’a poussé à créer les petites bidons De quoi est constituée une lessive conventionnelle ? Quelle est la recette marketing idéale pour vendre une lessive toxique / non écologique ? Pourquoi en est-on arrivés là ? Quelles sources d’informations disponibles au sujet des méfaits ? Y a t’il des études sur ces méfaits ?  Quid des alternatives vertes des grands magasins ? Quels sont les labels existants / recommandables ?  Par quoi a commencé Cyril pour créer la marque (recette, démarchage) ? Pourquoi la contrainte de la fabrication française ? Toute la chaîne de production Les Petits Bidons jusqu’au client final La politique de packaging de la marque, maintenant et à venir (le verre, la consigne) Comment aborder le marché B2C : Mode de distribution actuel Choix des abonnements  Communication éducation Est-ce que ça marche aujourd’hui économiquement ? Quels sont les autres marchés identifiés ? (Liquide vaisselle, distribution B2B)  La taille et le volume de production Les Petits Bidons peuvent-ils s’adapter à un marché B2B textile ? Les travers des pubs de lessives (sexisme, bullshit marketing sur les tâches...) Questions gouvernance :  Taille des entreprises Vie des employés  L’actu Les Petits Bidons à la rentrée (ils recrutent !)Le site Les Petits Bidons : https://lespetitsbidons.fr/Parce que tout le monde ne s’intéresse pas au business...ON(WARD) FASHION a son propre compte Instagram. Vous nous suivez ?  https://www.instagram.com/onwardfashionpodcast/Vous avez appris des choses et trouvé des solutions pour accélérer la transition écologique de l’industrie de la mode ? Parlez-en autour de vous ! Soutenez ON(WARD) FASHION en vous abonnant à la chaîne sur la plateforme d’écoute de votre choix, et en notant l’émission à l’aide d’un commentaire 5 étoiles sur Itunes.  Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
9/29/202047 minutes, 8 seconds
Episode Artwork

#TECH Tekyn, Pierre de Chanville – La production à la demande

Pierre de Chanville - TEKYN, la production à la demandeON(WARD) FASHION, le podcast des solutions business pour une mode durable, reçoit Pierre de Chanville de Tekyn. Une start’up française qui offre à l’industrie de la mode une solution de production massive à la demande, pour en finir avec la surproduction aveugle, les stocks et la destruction des invendus. Une solution écologiquement et économiquement vertueuse. Une méthode de production locale et à la demande, la fin des stocks ?En 2000, 50 milliards de vêtements étaient mis sur le marché. 20 ans plus tard, c’est plus du double. Parmi ces 100 milliards de pièces, un tiers au moins ne sera jamais vendu, et 50% des vêtements vendus ne seront jamais portés. [1] On identifie facilement deux raisons pour lesquelles nous en sommes arrivés là : premièrement la délocalisation massive de la production, réalisée à l’aveugle par une chaîne de valeur morcelée dont on ne connaît pas les parties prenantes, deuxièmement une guerre des prix régulée par une loi d’économie d’échelle : plus les quantités sont importantes, plus les coûts de production unitaire sont bas.Alors on surproduit, on stock et on détruit les invendus, après les avoir bradé à l’extrême. La promesse de ce podcast, c’est de changer la mode et on va mettre les pieds dans le plat. Cet épisode retourne les codes de la production pour remettre la mode à l’endroit, avec production la demande et à échelle industrielle. Pour en parler, on reçoit Pierre de Chanville, co-fondateur de la start’up TEKYN. Très bonne écoute ! Les questions abordées dans l’épisodePrésentation de Pierre de Chanville Présentation de Donatien Mourmant son associé Problématique identifiée dans la chaine de production La solution TEKYN : fractionner la production, mettre à disposition un stock tampon,  Gains en risk-stock, gains en BFR, fans en non destruction Pourquoi cette solution rend les marques agiles En pratique : comment ça marche ? La plateforme logistique, l’unboarding, détails d’un service clef en main, gestion des stocks amonts, réassort hebdomadaire Quels ateliers sont sollicités ? Le choix d’une localisation en France  Avec quelles taille d’entreprise peut travailler TEKYN ? DBNV, gros retailers, marque industrielles de travail à façon Comment convaincre les parties prenantes ?  Est-ce viable économiquement ? Est-ce possible partiellement ou pour la totalité de la production ? Délai de la mutation : 3 à 5 ans  Pourquoi c’est vertueux écologiquement ? Quid de la traçabilité d’amont, notamment es matières ?  Les avantages d’une chaîne de production totalement digitalisée, notamment cela matière dans son cycle de production Le positionnement de TEKYN vis à vis de l’hyperproduction pré-solde ?  Comment garantir la reproductibilité de la qualité entre les ateliers ? Y’a t’il une perte de gains initiale ? Un point de bascule ? https://www.tekyn.com/https://www.linkedin.com/organization-guest/company/tekyn-io?challengeId=AQETvEVf4_U3hgAAAXMQjPSEoWjtBfNpxuqtwIj_Q2AfUlYseJKNCs2YGLgIiIV9N5KP3T9Dnw5Wrc1HJkjGLgW3sW6bMI6Dow&submissionId=4a8968c3-4aff-1d16-e717-1621e2a2601fParce que tout le monde ne s’intéresse pas au business...ON(WARD) FASHION a son propre compte Instagram. Vous nous suivez ? Vous avez appris des choses et trouvé des solutions pour accélérer la transition écologique de l’industrie de la mode ? Parlez-en autour de vous ! Soutenez ON(WARD) FASHION en vous abonnant à la chaîne sur la plateforme... Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
9/22/202028 minutes, 21 seconds
Episode Artwork

Le Sapping devient ON(WARD) FASHION

ON(WARD) FASHIONON(WARD) FASHION est le podcast des solutions business pour accélérer la transition écologique de l’industrie de la mode. Il s’adresse (plutôt) aux professionnel•les du secteur, mais tout le monde est bienvenu !POURQUOI ON LANCE UNE NOUVELLE CHAÎNE DE PODCAST ?1) L’industrie de la mode doit devenir régénératrice Elle doit réparer la planète et pour cela, renouveler totalement ses modèles et paradigmes.Sa transition environnementale est un impératif tant écologique qu’économique, car seules les marques éthiques persisteront dans le futur. Les solutions pour cette transition sont déjà disponibles, mais elles sont encore trop peu connues et employées par les marques conventionnelles. Or ce sont ces mêmes marques qui ont un grand pouvoir (et par conséquent, une grande responsabilité) pour changer les choses. 2) La mode est une industrie visionnaireElle est par excellence un précurseur du changement, parce que c’est la plus créative de toutes ! Elle est capable de se réinventer, mais pour cela, doit être innovante et audacieuse. Après la capitale mondiale de la mode, Paris & la France doivent guider la mutation globale vers une mode durable. Malheureusement aujourd'hui, le fonctionnement de cette industrie est complexe et morcelé à travers le monde. Il présente donc une forte inertie au changement.NOUS AVONS IDENTIFIÉ DEUX CLEFS POUR SA TRANSITION- Les start’ups tech qui propose des solutions à chaque étape de la chaîne de valeurs, historiquement peu valorisées dans une industrie conservatrice ;- Les leaders du changement - marques ou expert•es - dont les idées doivent être rendues disponibles sur un espace de parole commun.ON(WARD) FASHION est une occasion sans précédent de permettre à toutes les parties prenantes de l’industrie de mutualiser leurs forces vers un objectif commun : le reset progressif de pratiques non soutenables.BIENVENUE DANS ON(WARD) FASHION ON(WARD) FASHION est un podcast businessIl est plutôt destiné aux acteur•rices de l’industrie, mais chacun•e est le bienvenu ! Il regroupe des outils tech, les conseils de marques engagées et le partage d’expertise d’entrepreneurs à succès.Il est conçu comme une banque de données centralisées, cohérentes, et en libre accès pour œuvrer à la transition des marques et des Maisons.1) 3 formats dans une seule boîte à outilsON(WARD) FASHION comprend trois types de contenus différents, identifiés par des hashtags :- #TECH : des épisodes courts (< 30’) sous forme de grand pitch de présentation des start’up proposant une solution prête à l’emploi (comme “La production à la demande” ou “L’alternative aux polybags”)- #MARQUES : un format long avec une marque prête à livrer les clefs de son succès, sur une question précise (Comme “La précommande ou “Le statut d’entreprise à mission”)- #EXPERTS : un format long, parfois en table ronde, avec des spécialistes d’un sujet sociétal (Comme “Luxe et  génération Z” ou “L’inclusivité”)2) La diffusion d’ON(WARD) FASHIONOn a choisi le podcast parce que c’est un médium contemporain. Il permet d’apprendre beaucoup de choses sur un temps court, il est adapté à nos vies à 100 à l’heure, sur le trajet du boulot, pendant qu’on cuisine ou lors d’une session footing. On apprécie beaucoup l’intimité qu’il offre avec les invité.es. Au delà des solutions qu’ils proposent, ces personnes ont à cœur d’œuvrer pour le bien commun, celui de notre société comme celui de notre planète. Et on est heureux de partager un moment de leur vie et un bout de leur vision pour s’en inspirer et faire grandir nos propres idées.Et en pratique ? ON(WARD) FASHION est diffusé chaque mardi à 07h sur toutes les plateformes d’écoutes (Apple Podcast... Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
9/17/202052 seconds
Episode Artwork

KATIA SANCHEZ - Les pulls conscients et joyeux en mohair

Katia Sanchez : des Pulls en Mohair Conscients & Joyeux Tous les 10 jours à travers ce podcast, Thegoodgoods explore les solutions qui œuvrent à la transition énergétique, sociale et éthique de l’industrie de la mode.Si on vous parle de mohair en juillet, c’est parce qu’on désaisonnalise On ralentit à ce point le rythme des collections qu’on les arrête, du moins c’est ce qu’on aimerait : précommander des pièces fabriquées petites séries, confectionnées amoureusement dans un soucis de la qualité qui relève du perfectionnisme, et considéreraient autant celui qui fabrique que le client. Si on vous parle du mohair en juillet, c’est parce qu’une certification a vu le jour en mars 2020, RMS ou Responsible Mohair Standard, qui nous permettra sous quelques mois d’utiliser et de porter un mohair respectueux de la Terre et des Hommes. Si on vous parle du mohair en juillet, c’est parce que Katia Sanchez et nous, ça fait plusieurs mois qu’on se court après. Mais quand un sujet est important, pourquoi se presser ?La fondatrice Des Petits Hauts en a quitté les sentiers il y a plusieurs années. Elle travaille aujourd’hui à une marque qui porte son nom, Katia Sanchez Paris, qui propose des pulls en mohair conscients et joyeux, fabriqués dans et pour le temps long.On laisse Katia nous raconter et vous donnons rendez-vous en septembre pour une version 2.0 du Sapping, d’ici là très bel été et bonne écoute !Les 5 mot-clefs de l’épisode : douceur, réassurance, entreprendre, éclat et passion.LES PULLS KATIA SANCHEZ EN PRÉCOMMANDE : http://katiasanchez.com/INSTAGRAM KATIA SANCHEZ https://www.instagram.com/katiasanchezparis/Très bonne écoute !Responsible Mohair Standard L’agence de conseils MU Pitti Filati Mohair 4 vents Sesia  Elevage Samil SE REPÉRER DANS L'ÉPISODEPrésentation Parcours Pourquoi créer se marque Katia Sanchez aujourd’hui ? La fabrication des pulls La matière Le label RMS L’accompagnement par l’agence RSE MU Comment limiter son impact La marque Katia Sanchez La précommande L’e-commerce Communiquer avec sa communauté Entretenir son pull en mohair Demain, Katia Sanchez ?  Les dates de la pré-commande en coursTOUT SAVOIR SUR LE MOHAIRhttps://www.thegoodgoods.fr/mode-ethique/conseils/le-b-a-ba-du-mohairTous les 10 jours à travers ce podcast, Thegoodgoods explore les solutions qui œuvrent à la transition énergétique, sociale et éthique de l’industrie de la mode.Je suis Victoire Satto et aujourd'hui je reçois Kevin Gougeon, co-fondateur de la marque N’go. N’go est une marque de baskets/sneakers équitable et solidaire, qui soutient le savoir-faire traditionnel des artisans vietnamiens issus des minorités ethniques et qui finance la construction d'écoles dans les villages marginalisés du Nord Vietnam.Made in Vietnam, c’est habituellement associé à de grandes marques de sneakers aux pratiques dénoncées plus que mises en lumière pour leurs valeurs morales. Handcrated in Vietnam, c’est une appellation qui peut poser la question de l’appropriation culturelle et des vrais moyens de s’en prémunir.Importé du Vietnam, ça irrite les défenseurs d’une production locale, mais y’a t’il un point d’ancrage... Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
7/16/202046 minutes, 20 seconds
Episode Artwork

KÉVIN GOUGEON - NGO Shoes : Baskets Sociales, Solidaires & Successful

 Tous les 10 jours à travers ce podcast, Thegoodgoods explore les solutions qui œuvrent à la transition énergétique, sociale et éthique de l’industrie de la mode.Je suis Victoire Satto et aujourd'hui je reçois Kevin Gougeon, co-fondateur de la marque N’go. N’go est une marque de baskets/sneakers équitable et solidaire, qui soutient le savoir-faire traditionnel des artisans vietnamiens issus des minorités ethniques et qui finance la construction d'écoles dans les villages marginalisés du Nord Vietnam.Made in Vietnam, c’est habituellement associé à de grandes marques de sneakers aux pratiques dénoncées plus que mises en lumière pour leurs valeurs morales. Handcrated in Vietnam, c’est une appellation qui peut poser la question de l’appropriation culturelle et des vrais moyens de s’en prémunir.Importé du Vietnam, ça irrite les défenseurs d’une production locale, mais y’a t’il un point d’ancrage géographique quand une marque distribue à l’international ? N’go est une marque co-fondée par deux amis qui n’avaient aucune expérience dans la mode mais la ferme intention d’avoir un impact social et environnemental positif sur leur génération. 3 ans après ses débuts, la marque avoisine le million d’euro de chiffre d’affaire et a ses cofondateurs pour seuls actionnaires. Elle est engagée dans la procédure de certification BCorp et en cours de réalisation d’un bilan carbone qui l’amène à faire évoluer son sourdine de matières et intégrer un processus de recyclage post-consommateur. N’go avance avec les idées claires, rapide et humble comme les réponses de Kevin à mon micro. Je le laisse nous raconter, et associe cet épisode à ces 5 mot-clefs : patrimoine, respect, détermination, label, solidarité.Bonne écoute !LE SITE DE NGO https://ngo-shoes.com/RETROUVEZ NGO DANS NOTRE ANNUAIRE DE MARQUES ENGAGÉES https://bit.ly/3dVRwEY0 - 5 Présentation éducation5 -10 Histoire de la marque 10 - 15’ Focus sur la basket15 - 20’ Comment on conquiert un partenaire dans un pays étranger quand on produit en petite quantité20 - 25 Comment éviter l’appropriation culturelle ?25 - 30 L’intérêt des labels ? 30 - Le projet Second Life de N’go35 - 40 Le futur des matières premières chez N’go45 - 50 Chiffre d’affaire et répartition géographique des ventes à 3 ans50 - 55 Croissance infinie ? 55 - 60 Les projets à venir pour N’go- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -Avant de partir, si vous appréciez le podcast, ce qui nous aide le plus pour le porter aux oreilles d'un maximum de personnes, c'est que vous preniez quelques secondes pour laisser une note étoilée sur Apple Podcast ou sur Itunes. On vous invite à :🎙Vous abonner au podcast sur la plateforme de votre choix📩Vous abonner à notre newsletter via thegoodgoods.fr pour recevoir chaque semaine la revue de presse de nos articles📸Suivre notre compte Instagram [https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/]💬Partager cet épisode avec d'autres engagés, curieux ou novices de la mode responsable Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
6/12/202059 minutes, 18 seconds
Episode Artwork

[PODCAST] MAJDOULINE SBAÏ, la Mode Doit Devenir une Industrie Réparatrice

Bonjour et bienvenue dans le Sapping, un podcast qui parle de mode responsable avec ceux qui la font.Je suis Victoire Satto, co-fondatrice du média Thegoodgoods et sur ce podcast j’explore les solutions qui œuvrent à la transition énergétique, sociale et éthique de l’industrie de la mode.Est-ce que la suite vous fait peur ? Vous faites partie des gens qui souhaitent un retour à un système de la mode classique ? Au contraire, vous comptez faire de ce virus une occasion de ralentir et de provoquer la mutation de l'industrie ? Ou vous êtes du camp des fatalistes qui pensent qu'on se dirige inexorablement vers un effondrement ?On nous annonce que les collections vont ralentir mais on ne sait pas si c'est plus pas nécessité économique que réalité écologique. Dans les news, on oscille entre les plan de relance et les placements en faillites. Et l'industrie des masques, sitôt développée sitôt délocalisée, qu'en restera t'il dans quelques mois ? Majdouline Sbaï travaille depuis des années avec Nord Créa, une association qui propose des solutions d'innovations positives et écologiques à travers des formations, des évènements comme les Fashion Green Days et un atelier de développement / conception de systèmes circulaires.Cet épisode ne vous fournira pas de réponses prêtes à l'emploi, il vous autorise au contraire à vous poser des questions, émettre des hypothèses de scénarios pour un futur souhaitable, quand bien même il serait utopique. Et on s'aventure même à célébrer les utopies qui se réalisent : Majdouline introduira en fin d'épisode Les trophées de la Mode Circulaire http://www.modecirculaire.com/, un concours ouvert à tous "Pour faire valoir des pratiques d’écoconception, de recyclage ou de nouveaux modes de distribution dans le secteur de la mode et de l’habillement". L'appel à candidatures court jusqu'au 26 juin, organisé par la Métropole Lille Europe et soutenu par l'ADEME. Ceux qui pensent que c'est impossible sont priés de ne pas déranger ceux qui essaient.BONNE ÉCOUTE !5 mot-clefs : mesure, réparation, réduction, vulnérabilité, circularité.TRAME DE L'ÉPISODE0’ Présentation 5’ Nord Créa & Fashion Green Days : relocaliser la fabrication textile et la distributionLa notion d’économie régénérative 15’ La fabrication des masques à Roubaix Injonction de gratuité de la fabrication des masques  20 La gestion de la crise en occident Chez les partenaires asiatiques, chez les petits, chez les grands La suite : « Business as usual » sans remise en question ou changement radical ? 25 Les entreprises ne changent pas mais les citoyens si 30 Un aperçu de l’effondrement, comment on grès une crise de façon collective : entreprise, pouvoirs publics, collectivités locales, médias 33 Le pouvoir de l’économie circulaire : la responsabilité des entreprises  40 Limite de croissance économique et création de valeur matérielle et immatérielle  45 Les Trophées de la Mode CirculaireRÉFÉRENCESSon livre : Une mode ethique est elle possible ? L'échiquier Fashion Green Days https://fashiongreendays.fr/ Nord Créa MEL  Trophées de la mode circulaire http://www.modecirculaire.com/ LSF DEFI AFNOR ADEME- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -Avant de partir, si vous appréciez le podcast, ce qui nous aide le plus pour le porter aux oreilles d'un maximum de personnes, c'est que vous preniez quelques secondes pour laisser une note étoilée sur Apple Podcast ou sur Itunes. On vous invite à :🎙Vous abonner au podcast... Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
6/2/202053 minutes, 50 seconds
Episode Artwork

LIONEL LE FLOCH - SUPERGREEN Végétaliser l'industrie de la chaussure masculine

 Bonjour et bienvenue dans le Sapping, un podcast qui parle de mode responsable avec ceux qui la font.Je suis Victoire Satto, co-fondatrice du média Thegoodgoods et sur ce podcast j’explore les solutions qui œuvrent à la transition énergétique, sociale et éthique de l’industrie de la mode.Aujourd’hui, on parle des alternatives végétales au cuir avec Lionel Le Floch. Lionel est styliste-développeur spécialisé dans la chaussure et confondateur de Supergreen, la première marque de chaussures végétales de ville, avec Carole Beauverger.À date, quand on cherche des alternatives au cuir, on tombe principalement sur des matériaux d’origine pétrochimique, à forte empreinte environnementale.La Cornflex, première chaussure de Supergreen, est composée majoritairement de matières végétales : fibres de maïs et lait d’hévéa dont l’impact de la transformation et la fin de vie sont bien inférieurs à celui du plastique.Le premier modèle est un derby pour homme, disponible actuellement en pré-commande en deux couleurs et la campagne connait déjà un grand succès. Grâce à une communication légère et bienveillante, elle conquiert un marché jeune, séduit par l’esthétique, pas nécessairement vegan mais bien au fait de l’impact du cuir et plus globalement de ses achats de mode. Supergreen se positionne comme une alternative plus qu’un compétiteur militant sur le marché de la chaussure masculine de ville. Les 5 mot-clefs : élégance, innovation, éveil et pouvoir végétal.Bonne écoute !LA DERBY SUPERGREEN EN PRÉ-COMMANDE https://fr.ulule.com/chaussures-supergreen/?utm_medium=medias&utm_source=Goodgoods&utm_campaign=presale_99997SE RETROUVER DANS L'ÉPISODE0-5 Présentation et parcours5-10 Industrie de la chaussure, impact des tanneries en France, Italie, AsieTannage végétal10 -15 La genèse du projet, la réaction de l’industrie du cuir15-20 Anatomie d’une chaussure Supergreen / Recyclabilité / Fin de vie du produit 20-25 Le marché de la chaussure vegan, choix du préfinancement & écueils25-30 Comment on conquiert une cible pas sensible à la cause e? Communication chez Supergreen 30-35 Jusqu’où va l’ambition de la marque ? Une chaussure biodégradable locale35-40 Les inspirations de Lionel40-45 La prochaine chaussure Supergreen et le choix de la prochaine matière; contraintes spécifiques des modèles femmes ?- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -Avant de partir, si vous appréciez le podcast, ce qui nous aide le plus pour le porter aux oreilles d'un maximum de personnes, c'est que vous preniez quelques secondes pour laisser une note étoilée sur Apple Podcast ou sur Itunes. On vous invite à :🎙Vous abonner au podcast sur la plateforme de votre choix📩Vous abonner à notre newsletter via thegoodgoods.fr pour recevoir chaque semaine la revue de presse de nos articles📸Suivre notre compte Instagram [https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/]💬Partager cet épisode avec d'autres engagés, curieux ou novices de la mode responsable Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
5/18/202045 minutes, 13 seconds
Episode Artwork

JULIEN TUFFERY / ATELIER TUFFERY - Réveiller une marque ancestrale par le digital (sans perdre ses valeurs)

Thegoodgoods fait la lumière sur les acteurs de la mode responsable. Une mode écologique, socialement engagée, inclusive et qui innove pour devenir meilleure. Aujourd’hui, Le Sapping reçoit Julien Tuffery pour comprendre comment une marque peut survivre aux crises.Cet épisode est prévu depuis longtemps, mais l’avoir enregistré pendant le confinement le rend particulièrement riche en enseignements. Julien Tuffery est la 4e génération de la famille Tuffery qui fabrique des jeans français dans les Cévennes, depuis 1892. Cet ingénieur des Grandes Écoles a repris sans préavis l’entreprise il y a 6 ans avec sa femme Myriam. Actuellement, leurs carnets de commandes débordent et ce malgré la crise, 3 embauches sont prévues cet été et quelles que soient les incertitudes futures, la marque reste campée sur son choix d’atteindre sa limite de croissance d’ici quelques années. La sérénité de Julien semble être due à deux choses : - L’Atelier Tuffery a déjà traversé de multiples crises, passant de 60 à 3 personnes du fait de la concurrence internationale dans les années 80- La résistance de la marque est due à ses valeurs intrinsèques qui sont les mêmes depuis toujours et servent de cap dans la tempête : des circuits courts, un fonctionnement très autonome, des engagements humains et écologiques sincères, une communauté confiante et solidaireLa seule chose qui ai récemment changé à l’atelier, c’est la stratégie de communication et l’adaptation du business model vers du 100% digital. Là encore, nous allons voir comment une Maison historique qui agit comme une DNVB a moins à craindre des conséquences du confinement. L’innovation n’est pas en reste, l’Atelier Tuffery s’est également donné pour mission de réinventer l’industrie manufacturière française pour préparer demain, il paraît qu’enseigner la couture peut-être sexy et que les open spaces conviviaux ne sont pas réservés qu’au secteur tertiaire. Dans cet épisode nous abordons enfin la question des masques que l’Atelier produit depuis le début du confinement, de la coordination des sites de confection et de l’effort de solidarité nationale sans précédent que connaît le secteur de la mode française. Cet épisode est une boite à outils pour l’avenir, un avenir positif et inscrit dans le temps long ! Les 5 mot-clefs de l’épisode : histoire, artisanat, digital, story-doing et baume-au-cœur (en un seul mot !) NB : Cet épisode a été enregistré à distance, ce qui explique que nos voix puissent par moment être légèrement modifiées, j’espère que ça ne vous empêchera pas de passer un bon moment, et si vous en avez la possibilité, d’écrire sur Itunes un commentaire 5 étoiles, c’est la meilleure façon de nous soutenir.Très bonne écoute !LE SITE DE L'ATELIER TUFFERY https://www.ateliertuffery.com/SE REPÉRER DANS L'ÉPISODE0-10 Parcours de Julien, bref historique de l’Atelier Tuffery- D’ingénieur des Grandes Écoles à Président de l’Atelier Tuffery- Histoire de Célestin Tuffery, Maître tailleur confectionneur de village qui crée l’Atelier en 1892 pour habiller les ouvriers d’une ligne de chemin de fer avec des vêtements chauds, solides et peu chers à fabriquer- Après la guerre, le jean passe du chantier à l’article de mode, sous l’influence américaine il devient tendance, ce sont les belles années de la confection textile à la française - Années 60s : émancipation féminine et blue jean porté par les femmes- Années 80-85 :  la crise de la délocalisation au Magreb et en Asie, l'Atelier Tuffery passe de 60 à 3 employés 10-20 Comment on sort de la crise ? - En s’appuyant sur les communautés locales et les consommateurs de proximité, historiquement attachés à la marque. En produisant en circuits courts, avec des valeurs éthiques, un savoir-faire... Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
5/1/20201 hour, 10 minutes, 9 seconds
Episode Artwork

SWANN PÉRISSÉ - L'influence responsable

Bienvenue dans Le Sapping, le podcast du sens de l'Habit. Il est produit par Thegoodgoods [http://thegoodgoods.fr/], 1er média mode et lifestyle éco-responsables.Tous les 10 jours, Thegoodgoods fait la lumière sur les acteurs de la mode responsable : écologique, socialement engagée, inclusive et qui innove pour devenir meilleure. Aujourd’hui, Le Sapping reçoit Swann Périssé pour parler d'influence positive.Swann Périssé est une femme artiste, humoriste, et une entrepreneure. Elle se produit sur scène et réalise des vidéos sur une chaine Youtube suivie par un demi million de personnes. Swann a fondé et gère sa propre société de production, l’ensemble de ses réseaux sur lesquels elle fédère des femmes et des hommes de tous les âges et milieux autour du rire. Elle a choisi cet outil pour aborder des sujets de société profonds : écologie, féminisme, féminité, respect, créativité, l’ambition d’être soi ou encore l’indépendance. Le tout avec une grande dose d’humanité et de sincérité qui la rendent unique et qui touchent individuellement ceux et celles qu’on regroupe grossièrement sour le terme de followers. Mais finalement, ces followers, sont-ils des suiveurs ou des personnes avec lesquelles on partage des expériences humaines ? Comment rester soi-même devant une audience massive et exponentielle ? Peut-on utiliser positivement son pouvoir d’influence, notamment - vous nous voyez  venir - , au service de marques dont on partage les engagements ? Avec Swann, on prend le temps. On vous emmène prendre un café avec nous dans une petit adresse parisienne, à l’époque, si lointaine, de notre liberté de mouvements. On parle de son rapport aux vêtements, de sa créativité, de Youtube en tant que métier, de sororité et du pouvoir d’exister quand on ose donner vie à ses idées. Pour le plaisir d’y être encore un peu, on a laissé le bruit du mousseux de lait en fond sonore. Les 5 mot-clefs de l’épisode : douce, authentique, téméraire, brillante, déterminée. BONNE ÉCOUTE ! SE RETROUVER DANS L’ÉPISODE3'Présentation Swann de 17 à 22 ans De Science Po Paris à l’humour Swann passe du stand up à la vidéo, puis la production et la mise en scène Pourquoi Swann a choisi Youtube comme médium en parallèle du stand up Sa première fois à l’Olympia, ce que l’on ressent seule sur scène, son amour du travail en équipe10’Différence entre comédien et humoriste, quand on incarne des personnage dans ces vidéos ? Comment on crée un personnage Sa chaine Youtube : une chaine porteuse d’histoire engagée pour changer le monde par l’humour15’D’où vient son éveil écologique ? Swann a traversé une période de précarité et à travaillé sur un marché Comment elle a appris à vivre de façon modeste, frugale Ce qui la différencie des influenceurs traditionnels qui créent du besoin (maison, vêtements, bijoux, voyages) Son amour de la France, des choses simples,17’La première rencontre entre Swann & Victoire : un fight au sujet des vêtements, son rapport aux vêtements Besoin de plus aujourd’hui, développer son style est devenu un besoin Veut travailler avec des marques engagées Pourquoi elle es très féminine, porte du moulant, des décolletés, des mini-jupes, du maquillage, Son style est choisi et assumé, c’est pour Swann une façon d’être féministe sans accepter les codes masculins pour faire du business22’Déconstruction du rapport genré : les hommes n’ont pas la liberté de se pomponner comme les femmes (vernis, mettre des robes etc) Ce qui nourrit sa créativité c’est de canaliser sa révolte, de ressentir les émotions, les retranscrire du le papier, les digérer et les transformer en un moment créatif Pourquoi le... Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
4/17/20201 hour, 2 minutes, 51 seconds
Episode Artwork

NATHALIE LEBAS-VAUTIER Du story telling au story doing

Bienvenue dans Le Sapping, le podcast du sens de l'Habit. Il est produit par Thegoodgoods [http://thegoodgoods.fr/], 1er média mode et lifestyle éco-responsables.Tous les 10 jours, Thegoodgoods fait la lumière sur les acteurs de la mode responsable : écologique, socialement engagée, inclusive et qui innove pour devenir meilleure. On sait que l’économie mondiale va être très lourdement grevée par la crise sanitaire actuelle. Un peu partout, on voit émerger l’hypothèse d’une modification profonde de nos habitudes de consommation après la crise et d’une transformation des marques vers des modèles plus raisonnés. Je ne sais pas qui mettra ses paroles en actes, mais je connais ceux qui n’ont pas attendu l’épidémie pour entreprendre le changement. Une stratégie RSE s’inscrit dans le temps long et d’un des premiers critères de son succès c’est la fidélité. Nathalie Lebas Vautier est entrepreneure engagée dans la mode durable depuis 17 ans. Elle a fondé avec son mari en 2004 une des marques éthique les plus connues en France : EkyogÀ l’époque, l’Inde ne comptait de 15 cultivateurs de coton biologique, Nathalie et Louis Marie sont partis sur le terrain à la rencontre des acteurs du bio et des organismes certificateurs qui eux aussi démarraient.En 13 ans, la marque a développé 51 magasins et 130 emplois en France. Depuis 4 ans, le couple vit une nouvelle aventure au sein de Good Fabric, une seconde entreprise qui accompagner les marques dans leur diagnostic et stratégie RSE jusque sur le terrain et dans la modification de leur business modèle. Nathalie construit son travail en imaginant la société idéale à 2030 et 2040Good Fabric est également fabricant de produits textiles certifiés pour des marques qui vont de Biocoop à Éric Bompard. Dans cet épisode on parle de coton biologique, de cachemire, des matières recyclées et des matières végétales, de la force des relations humaines pour bâtir de projets colossaux avec de petits moyens financiers, de transformation profonde effective ou sortir d’une logique bureaucratique & de marge à tout et surtout, à n’importe quel prix. Je vous propose de profiter du confinement pour refaire le zéro de nos pratiques à l’aide d’un mode d’emploi concret, basé sur des faits plus que des effets d’annonce. Je laisse la parole à Nathalie à laquelle j’associe ces 5 mot-clefs : vision, savoir-faire, savoir-être, éco-féminisme, coopération(RE-)LIRE NOTRE ARTICLE SUR LES DÉMENTIS AUTOUR DU COTON BIOLOGIQUE ET DU CACHEMIRE : https://www.thegoodgoods.fr/tgg-news/generale/dementis-sur-le-coton-biologique-cachemire-good-fabricCHiLLENGEs : NOTRE GUIDE DU CONFINEMENT RÉUSSI ! https://www.thegoodgoods.fr/formulaire-chillenges/recevoir-chillengesSE RETROUVER DANS L’ÉPISODE0’-5’ Entrepreneure engagée dans la mode durable depuis 17 ansLa création de la marque Ekyog, en commençant par structurer une filière de coton biologique en Inde, après avoir réalisé que la culture de coton est la plus polluante des cultures au monde. 200 000 personnes sont reconnues par l’OMS comme intoxiquées du fait des seuls pesticidesComment faire émerger un business engagé dans une époque où le marché n’est pas prêtL’entreprenariat : avancer en permanence en dehors de sa zone de confort Passer de la création à 51 magasins et 130 emplois en France5’-10’Le secret pour réaliser de grands projets sans avoir de gros moyensDe l’importance de se confronter à la réalité du terrain : rencontrer ses interlocuteurs sur toute la chaine de production pour connaitre leurs réalités, leur difficultés, leur métier et apporter des solutions... Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
4/3/202055 minutes, 7 seconds
Episode Artwork

THOMAS DELATTRE - IFM : La mode responsable pour les consommateurs + le marché du vintage

 Bienvenue dans Le Sapping, le podcast du sens de l'Habit. Il est produit par Thegoodgoods [http://thegoodgoods.fr/], 1er média mode et lifestyle éco-responsables.Tous les 10 jours, Thegoodgoods fait la lumière sur les acteurs de la mode responsable : écologique, socialement engagée, inclusive et qui innove pour devenir meilleure. Aujourd’hui, je reçois Romain Costa pour parler de l’influence positive et de la représentation de l’homosexualité dans les médias.  Aujourd’hui je reçois Thomas Delattre pour parler des comportements des consommateurs.Thomas est Professeur à L’IFM - Institut français de la Mode. Ses travaux de recherches portent essentiellement sur les mutations de la consommation dans la mode et le luxe, et les stratégies des entreprises pour y répondre. Plus concrètement, cet épisode s’appuie sur les résultats de deux internationales études menées par l’IFM en 2019 sur la mode responsable et la seconde main. 42% des français ont acheté moins de vêtements en volume et en valeur cette année là. Est-ce pour des raisons budgétaires ? Écologiques ? La déconsommation est-elle une contrainte ou un choix ? Quelle est la place de la mode éthique dans leur budget et avant cela, leur connaissance des matières, des labels, et des marques ? On cherche particulièrement à connaître les freins à leurs achats responsables. Si Thomas décortique ces données, c’est pour guider les marques dans leurs stratégies mais aussi pour faire la chasse aux fake news, aux idées reçues ou aux pronostics impossibles : non les millénials ne sont pas définis par leur âge, non il n’est pas possible de prédire que la seconde main dépasse le marché du neuf dans 10 ans, non l’industrie de la mode n’est pas la deuxième plus polluante au monde. Des données chiffrées et des études sérieuses… Vous vous doutez que j’avais plein de questions pour Thomas. Alors une fois n’est pas coutume, rendons la mode cérébrale le temps d’une conversation autour de 5 mot-clefs : science, crédibilité, industrie, enseignement et futur. Petit aparté avant de commencer : j’espère que vous écoutez ce podcast à l’abri, chez vous et que vos proches vont bien, que tout le monde autour de vous respecte scrupuleusement les règles de confinement. La team Thegoodgoods est au taquet en télétravail pour continuer à vous divertir et tenter de vous apprendre des choses. On vous prépare une petite surprise à guetter dans votre boite email si vous êtes abonné/e à notre newsletter et sur nos réseaux dans un deuxième temps. La période que nous traverserons au décours du confinement va être très difficile économiquement pour toutes les marques, notamment les petits acteurs engagés qui n’ont que quelques années de vie. Je vous invite à les soutenir avec des messages positifs, à suivre leur actualité, et peut-être à vous tourner vers eux quand vous aurez des achats à réaliser. Le seul bon point qu’on peut donner à cette douloureuse traversée c’est sans doute qu’elle nous apprend à vivre avec moins. On dit qu’il faut trois semaines pour se défaire de ses habitudes, je crois qu’il nous appartient de donner du bon sens à celles qu’on prendra quand on sera sortis de là. Heureusement dans l’intervalle j’ai quelques épisodes d’avance pour câliner vos oreilles. Bon courage à tous, Très bonne écoute ! TRAME DE L’ÉPISODE PREMIÈRE PARTIE : LES CONSOMMATEURS & LA MODE DURABLE0’-5’À quoi sert une étude consommateur ? Est-ce l’industrie guide le consommateur ou le consommateur guide l’industrie ? La voix et la place du citoyen sont grandissantes et orientent aujourd’hui les marques dans leurs choix stratégiques. On découvre comment.5’-10‘Il y a plusieurs façons de faire de la recherche :Académique (doctorat)Appliquée : observation consommateur et de la conjonctureQuantitative : x milliers de consommateurs pour avoir un panel... Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
3/23/202054 minutes, 51 seconds
Episode Artwork

ROMAIN COSTA - L'influence pour lutter aussi contre les phobies LGTB+

Bienvenue dans Le Sapping, le podcast du sens de l'Habit. Il est produit par Thegoodgoods [http://thegoodgoods.fr/], 1er média mode et lifestyle éco-responsables.Tous les 10 jours, Thegoodgoods fait la lumière sur les acteurs de la mode responsable : écologique, socialement engagée, inclusive et qui innove pour devenir meilleure. Aujourd’hui, je reçois Romain Costa pour parler de l’influence positive et de la représentation de l’homosexualité dans les médias. Romain Costa est architecte, également passionné par la mode et la photographie. Il lie brillamment les 3 à travers un compte Instagram aujourd’hui suivi par 126 000 personnes. Romain est en école d’architecture quand il devient influenceur malgré lui, un terme qu’il n’aime pas particulièrement d’ailleurs. Pour lui, son compte est une grande bande de potes avec laquelle il partage ses inspirations et sa sensibilité, la culture qui fait son quotidien.Son quotidien, il le vit avec un garçon. Pour certains c’est un non lieu, pour d’autres, c’est dérangeant ou anormal, d’autres encore pensent qu’il est courageux de l’assumer devant 126 000 personnes.C’est peut être ça qui résume aujourd’hui l’homosexualité dans les médias : très peu la vivent mais tout le monde a un avis sur la question.Romain lutte activement et avec bienveillance contre les phobies envers les communautés LGBTs, pour que le terme « gay » ne résume pas son identité, pour que personne n’ait à souffrir de ce qu’il n’a pas décidé d’être : attiré par quelqu’un du même sexe. Si Instagram excelle dans l’art de nous présenter des vies idéales, c’est aussi une plateforme sur laquelle la haine homophobe est sans filtre et la violence, directe ou insidieuse, quotidienne. Romain a décidé d’utiliser son influence pour fédérer dans l’intelligence. Avec pédagogie, il explique pourquoi c’est difficile d’avoir à être « accepté » par ceux qu’on aime quand on fait son coming out, pourquoi dire « tapette ou pédé », même quand on rigole, c’est blesser un peu plus chaque fois. Il essaie d’être le repère dont lui même a manqué : un homme normal, loin des clichés de La cage aux folles. Nous avons voulu donner la parole à Romain parce que nous sommes convaincus que l’influence peut-être responsable. L’influence peut servir à délivrer des messages positifs qui n’ont rien à vendre, éduquer à la tolérance, générer une émotion qui nous rappelle notre humanité. Tous différents, et tous égaux. Parce qu’il vieux vaut mieux être clivant que risquer de passer à côté de soi…Les 5 mot-clefs à cet épisode ce serait : bleu, partage, puissance, image, et visibilité.RÉSUMÉ DU PODCAST (ordre chronologique)Une éducationRomain a 30 ans et est issu du Nord de la France, il a suivi des études d’Architecture à Bruxelles en Belgique puis fondé Costa-Bonnamour avec Evane Bonnamour. Ensemble ils conçoivent des projets d’architecture, de décoration d’intérieur.Romain a grandi à Lille, dans un milieu bourgeois, ce qui est important pour expliquer son parcours. Il exerce aujourd’hui deux métiers : architecte et personnalité d’influence qui prend des photographies. Il se différencie d’un photographe car il n’en a pas la technique, il voit le monde avec l’œil d’un architecte, différemment.Il a toujours voulu exercer ce métier, son père a fait les Beaux-Arts et lui a transmis la passion du dessin, des belles choses et de la photographie très jeune.Malgré lui, il est devenu influent sur Instagram. Il démarre en 2013 aux débuts de la plateforme, délaissant Facebook, trop intrusif. Il partage alors des images avec des inconnus qui ont aussi envie de découvrir qui prend les photos, alors il se shoote de temps en temps avec un look.Un jour surréaliste, son compte explose. Instagram le feature dans les comptes à suivre lorsqu’on s’inscrit sur la plateforme. Il passe de quelques milliers à 40 000 abonnés. Il est amusé sans savoir qu’il va en faire quelque chose.  Instagram success... Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
3/13/202057 minutes, 7 seconds
Episode Artwork

MARIE-HORTENSE VARIN - Bastille : la fin du bullshit marketing du parfum ?

H2 Bienvenue dans Le Sapping, le podcast du sens de l’Habit. Tous les 10 jours, Thegoodgoods [http://thegoodgoods.fr/] fait la lumière sur les acteurs de la mode responsable : écologique, socialement engagée, inclusive et qui innove pour devenir meilleure. Aujourd’hui, nous sortons un peu du champ de la mode pour nous intéresser au parfum. De tous les secteurs : la food, la mode, la cosmétique, le parfum est celui qui a le moins évolué depuis mon enfance, en terme d’image. On voit toujours les mêmes codes, les mêmes personnalités sur les pubs des Abribus et les pages de magazine, on propose les même coffrets sur les têtes de gondole des parfumeries grand public dont sort toujours de après avoir essayé 7 flacons différents, alors que notre odorat était saturé dès l’entrée. Parfumeries dans lesquelles les côtés hommes et femmes sont géographiquement séparés.  Pourtant, on les achète, on paie de plus en plus cher pour des déclinaisons de terminologies parfum, eau de parfum auxquelles on ne comprend pas grand chose. On s’entend volontiers dire qu’on a le même qu’une/untel.le, sans broncher. Et par dessus tout : on ne sait pas quelles sont les matières premières, où elles sont transformées, si elles polluent, si elles sont dangereuses pour la santé. Alors je me suis demandée pourquoi il y avait une telle déconnexion entre ces parfumeurs et notre réalité, en tout cas la mienne. Et puis j’ai rencontré Marie Hortense Varin, la fondatrice de Bastille. Une Maison de parfums fabriqués en France, au contenu transparent, écologique, vegan et non genré. Je vous suggère de vous accrocher, cet épisode met les deux pieds dans le plat du marketing, il risque de faire désordre. Mais quoi de mieux qu’un reset pour réécrire de saines règles du jeu ? Sans pub et sans filtre, place à Marie-Hortense à laquelle j’associe ces 5 mot-clefs : audace, intégrité, épices, terroir et éclosion. L’épisode en bref ! Parfumeuse outsider Marie-Hortense a travaillé dans le conseil et la tech pour des start-ups avant de fonder Bastille, une Maison de parfums indépendante qui fabrique en France cinq « jus » naturels, non genrés, et vegan dont la composition est transparente.Marie-Hortense a toujours eu un attrait pour l’olfactif, une sensibilité aux odeurs due à une famille dans les domaines du vin et du champagne. Ces univers présentent une transformation de la matière et une poésie du produit qui sont proches.Pour elle qui n’utilisait que des cosmétiques naturels, le parfum était le seul qui ne présentait pas cette alternative. Elle en avait plusieurs dont un auquel elle était allergique. En cherchant sa composition, le rideau se lève sur cette industrie opaque, universellement protégée par la notion de « Secret Commercial ».En creusant le sujet, elle réalise que l’inquiétude de la copie, à l’origine de ce secret, n’est pas légitime. Si Coca Cola ou Nutella révèlent leurs ingrédients, il n’en est rien de leur savoir-faire ou leur formule… Il devrait en être de même pour un produit qui peut parfois contenir plus de 200 ingrédients. composé de plus de 200 ingrédients. Brève histoire du parfum dans le mondeInitialement, le parfum est associé au sacré dans l’Histoire. On le retrouve dans la tradition religieuse biblique comme un lien ou une offrande au divin. Au moyen âge ensuite, il est lié à l’hygiène car la maladie est elle associée aux mauvaises odeurs, notamment en Europe à l’époque de la peste.Cet amalgame entre parfum et santé est retrouvé au 20e siècle lors de l’épidémie de SIDA dans les années 80. Sentir bon permet d’être accepté socialement.Ensuite, au XXe siècle se développent les molécules issues de la pétrochimie, le parfum devient synonyme de soin de soi, de séduction. Les marques de prêt-à-porter développent leurs propres parfums et tout l’univers marketing qu’on lui connaît aujourd’hui, le parfum devient aussi genré.  Le marché... Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
3/2/20201 hour, 1 minute, 53 seconds
Episode Artwork

CLÉMENT MAULAVÉ - Hopaal : La meilleure marque de mode est celle qui se remet en questions

Bienvenue, vous êtes dans Le Sapping, le podcast du sens de l’Habit.Il est produit par Thegoodgoods, le 1er média mode & lifestyle éco-responsables.Je suis Victoire Satto et je reçois ici des femmes et des hommes qui agissent pour une mode de bon sens. Une mode écologique, socialement engagée, une mode inclusive qui respecte les identités et la diversité, une mode qui innove pour devenir meilleure. Aujourd'hui, j'accueille Clément Maulavé, co-fondateur et CEO de la marque HOPAAL !Une volonté de tout comprendre et une sensibilité environnementale chevillée au corps depuis l’enfance... Clément a fait du vêtement un prétexte pour avoir un impact et a choisi l’entreprenariat pour avoir la certitude d’avoir une liberté de choix. Le contexte est posé !On aborde pleins de sujets à travers Hopaal :La précommande : intérêt économique, écologique, ce que cela signifie en terme d’engagement pour le client et de datas bénéfiques pour une marque La richesse des sondages de sa communauté en amont de la création un produit  Clément fait l’anatomie de la veste AUTHENTIQUE et nous parle de l’importance de leurs tests tissus et produits et labo et dans la vie réelle avant la mise sur le marché Il raconte en détails la façon dont ils travaillent les fibres recyclées. La différence de couleurs, de qualité, de coût ou encore de disponibilité des fils en pré et post-consummers, les enjeux de la recyclabilité de leurs produits et pourquoi ça ne définit par la marque qui s’attache perpétuellement à évoluer vers la méthode la plus écologique de produire. Hopaal a développé une communication sans filtre avec sa communauté, chaque décision est présentée avec pédagogie ce qui par exemple a permis de faire accepter sans problème le changement de prix des produits quand la production est passée de l’Inde à la France Dernier tour de force en date, le projet secret Democra-Tee - le T-shirt vendu à prix coutant pour contrer la fast fashion - vient d’atteindre 1111% d’objectif sur Ulule et la campagne n’est pas terminée.En fin d’épisode, Clément se prête à un jeu mis en place dans le podcast depuis l’interview d’Arizona Muse qu’on pourrait intituler : « Qui veut prendre ma place de CEO ? » Je le challenge sur la marque Jules. Par quoi on commence pour entamer une transition quand on est une grande enseigne de fast-fashion ? Sacré chantier, je le laisse nous raconterLes 5 mots clefs de l'épisode : bien, local, recyclé, social, envergureRÉFÉRENCESSKFKHopaal St Exupéry Arizona Muse en anglais (VO)[https://podcast.ausha.co/le-sapping/arizona-muse-model-environmentalist] et en français [https://podcast.ausha.co/le-sapping/arizona-muse-fr-mannequin-activiste-environnemental]- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -Avant de partir, si vous appréciez le podcast, ce qui nous aide le plus pour le porter aux oreilles d'un maximum de personnes, c'est que vous preniez quelques secondes pour laisser une note étoilée sur Apple Podcast ou sur Itunes. On vous invite à :🎙Vous abonner au podcast sur la plateforme de votre choix📩Vous abonner à notre newsletter via thegoodgoods.fr pour recevoir chaque semaine la revue de presse de nos articles📸Suivre notre compte Instagram [https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/]💬Partager cet épisode avec d'autres engagés, curieux ou novices de la mode responsable Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
2/20/202050 minutes, 29 seconds
Episode Artwork

PODCAST PITCH : 15 Marques Engagées Se Présentent

Bienvenue, vous êtes dans Le Sapping, le podcast du sens de l’Habit.Il est produit par Thegoodgoods, le 1er média mode & lifestyle éco-responsables.Je suis Victoire Satto et je reçois ici des femmes et des hommes qui agissent pour une mode de bon sens. Une mode écologique, socialement engagée, une mode inclusive qui respecte les identités et la diversité, une mode qui innove pour devenir meilleure. ÉPISODE EXCEPTIONNELLIEN VERS L'ARTICLE SUR THEGOODGOODS.FRPodcast medley façon concours de pitch IMPACT Who’s Next, rendez-vous européen incontournable du prêt-à-porter dont nous étions partenaires lors de l’édition de Janvier 2020. On vous a sollicité sur notre compte Instagram et vous avez voté pour 15 créateurs que vous souhaitiez entendre se raconter. Voici donc un medley mettant en lumière 15 marques actrices du changement : vous allez découvrir leur univers, le type de produits qu’ils proposent, le choix des matières, leurs engagements pour la durabilité, les sites de production mais aussi les difficultés rencontrées quand ont se lance un tel défi, ce dont elles sont particulièrement fiers et les key learnings pour éviter de reproduire leurs erreurs. Ce concours à dépassé toutes nos attentes de participation, un merci format géant à tous pour cette mobilisation, un grand bravo aux marques pour leur victoire et leur motivation au quotidien dans la grande aventure de la mode responsable.Place à mes invités.e, très bonne écoute !  ALINFINI - @alinfini2012 - SANDRINE DOLE 01.51’La marque qui transforme les ceintures de sécurité en accessoires haute couture#Upcycling #Économie circulaire #ZerowasteCHAT CHÉRI - @chatcheri - BÉRANGÈRE BOULLIER 8.52’La marque de vêtements éco-responsables et bio pour les tout-petits #Coton PIMA #GOTS #Nogender CRAFT STORIES BY HUMA ADNAN - @craftstoriesbyhumaadnan - HUMA ADNAN 18.10’Les bijoux artisanaux pakistanais qui réinsèrent des femmes réfugiées politiques et de guerre#Handcraft #Solidarity #SavoirfaireAATISE - @aatise - HEIDE BAUMANN 28.53’L’éco-prêt-à-porter pour homme et femmes à la demande#Économiecirculaire #Madeinfrance #Fabricationàlademande #InclusivitéURBAN CROSS - @urbancross_off - FRÉDÉRIC WEISZ 37.10’La marque urban & sportswear éco friendly et qui œuvre contre le braconnage #cotonbio #protectiondesanimaux #solidaritéinternationaleMUSE & MARLOWE - @museandmarlowe - ALINE GIBSON 44.20’La marque de vêtements ultra féminins éco-conçus en petites séries#sloweare #slowconfection #gotsOPEN PLAN - @openplanstyle - OK SUN LEE 52.30’La marque coréenne de vêtements graphiques non genrés en matières naturelles upcyclées#upcycling #nogender #madeinkoreaLA GENTLE FACTORY - @lagentlefactory - CRISTÈLE MERTER 1.02’25’’Les bons basiques made in France en matières biologiques ou recyclées #MadeinFrance #fibresbiologiques #fibresrecyclées #réinsertionprofessionnelleLONEEL - @lo.neel - LOANNE COGNARD & FRÉDÉRIQUE MULLER 1.10’16’’Le vestiaire vegan éco-conçu pour femmes#veganpetacertified #fibredesojabananeananas #broderieàlamainMONTLIMART - @montlimart - JULIETTE & CHARLOTTE BIOTTEAU 1.16’10’’Le vestiaire masculin fabriqué à moins de 2000km qui protège les abeilles#sloweare #recycling #matièresbiologiques #parrainerlesabeillesINFANTIUM VICTORIA - @infantiumvictoria - DINIE VAN DEN HEUVEL 1.22’20’’La marque biologique certifiée GOTS et vegan pour fun & cook kids#matières naturelles #veganetbio... Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
2/10/20202 hours, 10 minutes, 52 seconds
Episode Artwork

MARIE DEMAEGDT - CELC : Le lin, matière ancestrale du futur

Bienvenue, vous êtes dans Le Sapping, le podcast du sens de l’Habit.Il est produit par Thegoodgoods, le 1er média mode & lifestyle éco-responsables.Je suis Victoire Satto et je reçois ici des femmes et des hommes qui agissent pour une mode de bon sens. Une mode écologique, socialement engagée, une mode inclusive qui respecte les identités et la diversité, une mode qui innove pour devenir meilleure. Un épisode réalisé en partenariat avec Première Vision Paris, qui s'intègre dans le cadre de la série de contenus intitulée #WonderLinen, et dédié à cette fabuleuse matière !Aujourd'hui je reçois Marie Demagdt, Directrice textile & Développement Durable à la Confédération Européenne du Lin & du Chanvre (CELC).Si le lin est pour vous une matière froissable qui ne se porte qu'en été, mon invitée devrait vous faire changer d'avis. Le lin est une matière locale, naturellement éco-responsable et durable. Elle est à la fois ancestrale et résolument futuriste. Le lin possède des propriétés techniques sans équivalent, et est aujourd'hui au service de l'habillement, de la décoration, du sport, mais aussi des transports et de la construction.84% de la production mondiale de lin est européenne et elle ne cesse de croître. Alors qui sont ses consommateurs ? Quelles sont les certifications qui assurent sa provenance et sa qualité ? Comment communiquer efficacement et sans clichés autour des performances et des innovations qui permettent aujourd'hui de décupler ces usages aujourd'hui ? Est-ce que vous saviez par exemple qu'on peut enduire le lin pour le rendre imperméable ? À Marie de nous raconter ! Les cinq mot-clefs de cet épisode : expertise, héritage, futur, agriculture, et multipotentiel.BONNE ÉCOUTE !  LIENS VERS LA CELC : SITE INTERNET : http://europeanflax.com/ FACEBOOK : https://www.facebook.com/WeAreLinen/ PINTEREST : https://www.pinterest.com/wearelinen/ INSTAGRAM : https://www.instagram.com/wearelinen/RÉFÉRENCES : CELC Linpossible 1083 Le Slip Français - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -Avant de partir, si vous appréciez le podcast, ce qui nous aide le plus pour le porter aux oreilles d'un maximum de personnes, c'est que vous preniez quelques secondes pour laisser une note étoilée sur Apple Podcast ou sur Itunes.On vous invite à :🎙Vous abonner au podcast sur la plateforme de votre choix📩Vous abonner à notre newsletter via thegoodgoods.fr pour recevoir chaque semaine la revue de presse de nos articles📸Suivre notre compte Instagram [https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/]💬Partager cet épisode avec d'autres engagés, curieux ou novices de la mode responsable Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
2/4/202035 minutes, 31 seconds
Episode Artwork

PASCAL GAUTRAND - Booster la filière laine française

Bienvenue, vous êtes dans Le Sapping, le podcast du sens de l’Habit.Il est produit par Thegoodgoods, le 1er média mode & lifestyle éco-responsables.Je suis Victoire Satto et je reçois ici des femmes et des hommes qui agissent pour une mode de bon sens. Une mode écologique, socialement engagée, une mode inclusive qui respecte les identités et la diversité, une mode qui innove pour devenir meilleure. Un épisode réalisé en partenariat avec Première Vision Paris.Aujourd'hui je reçois Pascal Gautrand pour parler de laine française. Sur 250 races de moutons existantes dans le monde, 60 se trouvent en France. Nous possédons les savoir-faire historiques permettant la transformation de la laine, les structures pour laver, peigner, filer, teindre, carder, ennoblir, confectionner et pourtant l’élevage des moutons français est encore majoritairement à destinée alimentaire. La laine française est très répandue dans l’habillement. Pascal Gautrand est le fondateur de Made In Town, une structure qui conseille et accompagne les acteurs des industries textiles créatives dans la valorisation des savoir-faire et des territoires. Concrètement, pour la laine : Pascal crée du lien sur toute la chaine de valeur du vêtement, de l’éleveur de mouton retiré en milieu rural au créateur de mode, permettant d’injecter une dose de créativité vertueuse, traçable et transparente dans les marques avec lesquelles il travaille. Pour lui, chaque territoire français porte une diversité des matières, qui permet une création naturellement locale, éco-responsable et authentique qui prémunit les designers d’une standardisation des vêtements. Raccourcir, et simplifier la chaine de valeur tout en rendant visibles ses acteurs. On ne peut être qu’emballés par le projet ! Je laisse Pascal se raconter...Les cinq mot-clefs de cet épisode : histoire, industrie, renaissance, potentiel, créativité.BONNE ÉCOUTE ! RÉFÉRENCES : Made In Town & Tricolor http://made-in-town.com/ La web série Tricolor sur la chaine Made In Town https://www.youtube.com/user/madeintowntv ENSAIT Roubaix De Bonne Facture Bonne Gueule  Balzac  Laetitia Modeste Couture Homme Le Slip Français Filature Arpin Brun de Vian-Tiran Atelier Tuffery  Union des Industries Textiles Sud IFM- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -Avant de partir, si vous appréciez le podcast, ce qui nous aide le plus pour le porter aux oreilles d'un maximum de personnes, c'est que vous preniez quelques secondes pour laisser une note étoilée sur Apple Podcast ou sur Itunes.On vous invite à :🎙Vous abonner au podcast sur la plateforme de votre choix📩Vous abonner à notre newsletter via thegoodgoods.fr pour recevoir chaque semaine la revue de presse de nos articles📸Suivre notre compte Instagram [https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/]💬Partager cet épisode avec d'autres engagés, curieux ou novices de la mode responsable Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
1/23/202045 minutes, 27 seconds
Episode Artwork

ARIZONA MUSE [FR] - Mannequin & Activiste Environnemental

Bienvenue, vous êtes dans Le Sapping, le podcast du sens de l’Habit.Il est produit par Thegoodgoods, le 1er média mode & lifestyle éco-responsables.Je suis Victoire Satto et je reçois ici des femmes et des hommes qui agissent pour une mode de bon sens. Une mode écologique, socialement engagée, une mode inclusive qui respecte les identités et la diversité, une mode qui innove pour devenir meilleure. Cet épisode est réalisé en partenariat avec Première Vision Paris, évènement majeur qui réunit deux fois par an les 6 métiers socles de la création mondiale de vêtements. Sa mission est aujourd’hui de donner la voix aux solutions en faveur de la transition écologique de l’industrie. Thegoodgoods est fier d’être partenaire de l’édition Printemps été 2021 du 11 au 13 Février à Villepinte. Retrouvez toutes les infos sur www.premièrevision.comNous avons tous des mentors dans la vie, des personnes dont les actions sont des exemples, dont la pensée nous inspire ou les paroles nous poussent à œuvrer au quotidien pour devenir une meilleure version de nous-même. Cet épisode a été pour moi l’occasion de rencontrer l’un des miens. Une femme dont la beauté d’âme est au moins égale à l’apparence, dont le discours est honnête et les engagements mesurables depuis des années dans la mode.Arizona Muse est un mannequin international qui n’a jamais oublié qu’elle est aussi un être humain. Activiste environnemental, elle s’est donné une mission : éveiller les consciences des acteurs de l’industrie au sujet de l’urgence climatique. Son approche est informée, pédagogique et toujours humble. Très vite, elle a compris qu’un discours instruit basé sur des faits scientifiques était la clef pour convaincre et qu’il valait mieux être force de proposition que d’opposition pour faire avancer les marques dans le bon sens. Au sein d’une industrie dont la transition est balbutiante, un coming out green était risqué. Comment a t’elle fait pour se faire entendre sans en être évincée ?  Comment se cultive t'elle sur le sujet ?  Qu’est ce que ça change à son rapport aux marques et aux vêtements ? Par quoi commencerait-elle si elle était PDG d’une grande enseigne ou d'un média ? Comment s’engage t’elle aux côtés d’Extinction Rebellion ? Les 5 mot-clefs à cet épisode : intelligence, bonté, optimisme, apprentissage et humanité.Un immense merci à Arizona, merci à vous d’écouter ce podcast, Très bonne écoute ! RÉFÉRENCES : ARIZONA MUSE [https://www.instagram.com/arizona_muse/] Yoox-Net à Porter Cambridge University - Sustainable Business Class Sustainable Angle, Nina Morenzi  Walmart Camille Charrière  The Guardian The Financial Times  This Much I Know XR Extiction Rebellion, Roger Hallam & Gail Bradbrook  Vogue  Greta Thunberg The Responsible Trust For Models Farms in Massachusets: Holton Valley & Threshold Town & Country Magazine- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -Avant de partir, si vous appréciez le podcast, ce qui nous aide le plus pour le porter aux oreilles d'un maximum de personnes, c'est que vous preniez quelques secondes pour laisser une note étoilée sur Apple Podcast ou sur Itunes.On vous invite à :🎙Vous abonner au podcast sur la plateforme de votre choix📩Vous abonner à notre newsletter via thegoodgoods.fr pour recevoir chaque semaine la revue de presse de nos articles📸Suivre notre compte Instagram [ Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
1/13/202048 minutes, 58 seconds
Episode Artwork

ARIZONA MUSE [ENG] - Model & Environmentalist

Welcome, you're listening to Le sapping, a French Podcast On Responsible Fashion edited by Thegoodgoods, the first french media dedicated to sustainability. My name is Victoire Satto and I welcome here the builders of a better fashion industry : ecological and socially engaged, inclusive, diverse and led by positive innovations.This episode is produced in partnership with Première Vision Paris, a major event bringing together twice a year the 6 professions of the global clothing industry. Today, Première Vision highlights solutions for an ecological transition. Thegoodgoods is proud to be an official media partner of the Spring-Summer 2021 edition taking place the 11, 12 and 13 of next February. You will find all the informations on www.premièrevision.comWe all have role-models in life, people whose actions are examples, whose thoughts inspire us or words push us daily to become a better version of ourselves. This episode was an opportunity for me to meet one of mine. A person whose beauty of soul is at least equal to appearance, with a honest speech and commitments measurable for years in the fashion industry.Arizona Muse is an international model who has never forgotten to act as a human being. She is an environmental activist and has given herself a mission: raise the awareness of the industry about the climate emergency. Her approach is well-informed, educational and humble, always. Very quickly, she understood that scientifical facts were the key to convince. She likes to encourage better than to blame.In this sometimes dark and dirty industry, a green coming out was risky. How did she manage to be heard and not ousted? How does she educate herself on the topic? What has changed in her relationship with brands and clothing? Where would she start if she was CEO of a large brand or a media? How does she get involved with Extinction Rebellion?The 5 keywords of this episode : smart, kindness, optimism, learnings and humanity.A huge thank you to Arizona, and to you for listening to this podcast,ENJOY !REFERENCES : ARIZONA MUSE [https://www.instagram.com/arizona_muse/] Yoox-Net à Porter Cambridge University - Sustainable Business Class Sustainable Angle, Nina Morenzi  Walmart Camille Charrière  The Guardian The Financial Times  This Much I Know XR Extiction Rebellion, Roger Hallam & Gail Bradbrook  Vogue  Greta Thunberg The Responsible Trust For Models Farms in Massachusets: Holton Valley & Threshold Town & Country Magazine- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -Before you go, if you liked this podcast, help us grow with a 5 stars comment on Itunes or Apple Podcast ! We would be sooooooo grateful !You are also very welcome to :🎙Subscribe to the podcast on any channel📩Subscribe to our newsletter via thegoodgoods.fr to stzy tuned about what's shaking in  sustainable fashion 📸Follow us on Instagram [https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/]💬Share this episode as many people-you-love-and-may-be-concerne-or-just-curious about the topic. HAVE AN IMPACT !  Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
1/13/202049 minutes, 7 seconds
Episode Artwork

NAWAL BONNEFOY - La Passion Du Vintage

Bienvenue dans Le Sapping, le podcast de la mode responsable par ceux qui la font.  ÉPISODE DISPONIBLE SUR ITUNES - APPLE PODCAST - SPOTIFY - DEEZER - AUSHA - & les autres !Le Sapping reçoit tous les 10 jours des femmes et des hommes qui agissent pour une mode éthique : écologique, socialement engagée, inclusive et qui innove pour devenir meilleure.Aujourd'hui, Le Sapping reçoit Nawal Bonnefoy, vintage addict et repentie de la fast-fashionNawal est bloggeuse et instagrameuse Vintage. C’est une sérial chineuse experte en la matière, particulièrement fan des années 60 et 70 auxquelles elle ajoute une touche de modernité avec une grande justesse. Son style est travaillé en conséquence et partagé dans de magnifiques shootings sur son compte Instagram, également riche en conseils et en bonnes adresses.Nawal n’a pas toujours été une acheteuse de seconde-main. C’est une ancienne addict à la fast-fashion qui a procédé à un réel sevrage. Sur son blog Serial Chineuse, elle raconte sa prise de conscience sur les conséquences de la mode sur la planète, ses envies de slow-fashion son parcours vers une garde-robe durable et éthique.Les 5 mot-clefs associés à cet épisode : élégance, suranné, imprimés, assurance et authenticité.LES RÉFÉRENCES CITÉESNawal sur Instagram @NAWALBONNEFOYLe blog Serial Chineuse [https://serialchineuse.com/]Les friperies GuerrisolVintedLive to expressL’affaire Thomas Crown avec Faye DunawayAudrey HepburnGossip GirlThe True Cost le filmLa boutique Headless St Denis PigalleL'application GEEVLes friperies de l'Île Oléron- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -Avant de partir, si vous appréciez le podcast, ce qui nous aide le plus pour le porter aux oreilles d'un maximum de personnes, c'est que vous preniez quelques secondes pour laisser une note étoilée sur Apple Podcast ou sur Itunes.On vous invite à :🎙Vous abonner au podcast sur la plateforme de votre choix📩Vous abonner à notre newsletter via thegoodgoods.fr pour recevoir chaque semaine la revue de presse de nos articles📸Suivre notre compte Instagram [https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/]💬Partager cet épisode avec d'autres engagés, curieux ou novices de la mode responsable Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
1/2/202047 minutes, 18 seconds
Episode Artwork

THOMAS HURIEZ - 1083 Le Jean Infini

Bienvenue dans le Sapping, le podcast du sens de l’Habit.Il est produit par Thegoodgoods, le 1er média mode et lifestyle éco-responsables.Je suis Victoire Satto et je reçois ici des femmes et des hommes qui agissent pour une mode de bon sens : une mode écologique, socialement engagée, une mode inclusive qui respecte les identités et la diversité, une mode qui innove pour devenir meilleure.Aujourd'hui, je reçois Thomas Huriez.Thomas est le fondateur de 1083, une marque de jeans 100% made in France depuis la filature de coton jusqu’à votre dressing. Thomas est un ingénieur informatique reconverti qui a choisi l’éthique par conviction et la mode comme outil pour changer le monde. Le terme est fort mais pas usurpé.Après le parti-pris du made in France, la précommande à succès réalisée avant tout le monde, la restauration de savoir-faire industriels français et la restructuration de la filière du jean dans l’hexagone, Thomas relève le défi du Jean Infini, le premier jean en matière 100% recyclée, consigné et 100% recyclable en fin de vie.1083 considère que la raréfaction des matières premières est un des problèmes majeurs auxquels l’industrie sera confrontée dans le futur. Avec 88 millions de jean vendus en France chaque année, nous pourrions devenir un pays producteur de coton grâce à la recyclabilité. C’est le défi relevé par le projet Mon Coton.Les missions de 1083 et l’énergie de Thomas ne s’arrêtent pas là… C’est un éternel apprenant qui semble aller au devant des challenges avec une stratégie de résolution avant-gardiste et à long-terme. L’histoire de la marque et de son fondateur viennent de paraître dans le livre autobiographique de Thomas, Re-Made en France aux éditions Dunod dont cet épisode vous donnera un bon aperçu et que je vous invite à découvrir.Les 5 mots-clefs associés à cet épisode  : ouvriers, patrimoine, impertinence intelligente et vision. Rendez-vous le 3 janvier, d’ici là très belles fêtes à tous, et bonne écoute !LE SITE DE 1083 : https://www.1083.fr/LES RÉFÉRENCES CITÉESLes Éditions Dunod Splice  CELC 1083  Thomas Eco TLC  Ademe  Hopaal  Le slip Français  La Gentle Factory  Loom- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -Avant de partir, si vous appréciez le podcast, ce qui nous aide le plus pour le porter aux oreilles d'un maximum de personnes, c'est que vous preniez quelques secondes pour laisser une note étoilée sur Apple Podcast ou sur Itunes.On vous invite à :🎙Vous abonner au podcast sur la plateforme de votre choix📩Vous abonner à notre newsletter via thegoodgoods.fr pour recevoir chaque semaine la revue de presse de nos articles📸Suivre notre compte Instagram [https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/]💬Partager cet épisode avec d'autres engagés, curieux ou novices de la mode responsable Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
12/19/201946 minutes, 57 seconds
Episode Artwork

Live Record, Soirée Créatrices & Entrepreneures - Avec Face to Face

 Bienvenue dans Le Sapping, le podcast du sens de l’Habit.Il est produit par Thegoodgoods, le 1er média mode et lifestyle éco-responsables.Je suis Victoire Satto et je reçois ici des femmes et des hommes qui agissent pour une mode de bon sens : une mode écologique, socialement engagée, une mode inclusive qui respecte les identités et la diversité, une mode qui innove pour devenir meilleure.Vous allez entendre l’histoire de 4 femmes entrepreneures et créatrices : de mode, d’accessoires et d’objets. Toutes ont en commun un changement de parcours professionnel qui les a mené à créer pour ralentir et s’épanouir à contre-courant de l’hyperproduction, de la grande distribution, de la consommation de masse. Ces femmes ont voulu partager des émotions, transmettre des valeurs et des savoir-faire dans le respect de la temporalité nécessaire à l'artisanat. Elles sont réunies et fédérées par le collectif Face to Face qui les accompagne dans la construction de leur marque. Face to Face, c’est un peu la maison de la solidarité entrepreneuriale au féminin, Marianna la fondatrice l’a développé afin de les aider à mettre en lumière leur travail et raconter leurs histoires via des évènements, des espaces de ventes éphémères, des rencontres et une market place en ligne. Pour Face to Face, la valeur ajoutée d’une marque, c’est l’Humain. Ce que transmet le créateur est aussi important que l’objet. Cette soirée était une invitation à découvrir le parcours de Céline Salomon, Pauline Darris, Élise Tsikis et Alexandra Senes. Elles ont fait au préalable l’objet de portraits vidéos que vous retrouverez dans l’article du podcast sur thegoodgoods.fr et dans les notes de cet épisode, ainsi que les citations associées aux créatrices, dont nous allons parler parlons dans le podcast. Les 5 mots-celfs de cet épisode : intimité, audace, sensibilité, puissance et liberté.Bonne écoute ! FACE TO FACE https://www.facetofaceparis.com/  CÉLINE SALOMON https://www.youtube.com/watch?v=TIxlZ-hs9VA ÉLISE TSIKIS https://www.youtube.com/watch?v=NGsglJqUh5o  PAULINE DARRIS https://www.youtube.com/watch?v=OXRLzUOa5vg  ALEXANDRA SENES https://www.youtube.com/watch?v=InlC4qrNWdM VIDÉOS : Buu Tran @kissmystory Merci à l’HÔTEL LE GRAND QUARTIER pour son accueil https://www.legrandquartier.com/- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -Avant de partir, si vous appréciez le podcast, ce qui nous aide le plus pour le porter aux oreilles d'un maximum de personnes, c'est que vous preniez quelques secondes pour laisser une note étoilée sur Apple Podcast ou sur Itunes.On vous invite à :🎙Vous abonner au podcast sur la plateforme de votre choix📩Vous abonner à notre newsletter via thegoodgoods.fr pour recevoir chaque semaine la revue de presse de nos articles📸Suivre notre compte Instagram [https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/]💬Partager cet épisode avec d'autres engagés, curieux ou novices de la mode responsable Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
12/16/20191 hour, 20 minutes, 25 seconds
Episode Artwork

BERT VAN SON Mud Jeans - Leasing & recycling pair of jeans infinitely

A PODCAST ON ECO-DENIM - A partnership between Thegoodgoods and Denim Première VisionWelcome to Le Sapping, French Podcast On Responsible Fashion.This podcast is edited by Thegoodgoods, the 1st French media on sustainable fashion. This week, Victoire Satto has the honor to welcome Bert van Son, Founder of Mud Jeans, to talk about denim.This episode is part of the #cleandenimweek : a whole week about the past & future of this iconic, global, 2-billions-a-year-sold item, standing in every wardrobe on earth. What does it take to make a pair of jeans ?  What is its social and environmental impact ?  How can we minimize it at every step of its production ?  And beyond that, what if we could reshape this whole industry in a circular economic model ? Since the beginning of his company MudJeans, in 2012, Bert van Son tries hard to answer those questions everyday. He is a pioneer in eco-conception, choosing organic cotton, non toxic dying, safe and closer partners for production... He was one of the first to use recycled materials and moreover, realized that the best way to get a good raw post-consumers cotton was to enter the circular economy in leasing pairs of jeans.Today Mud Jeans is an international and very respected brand, BCorp certified, C02 neutral and… economically viable. A journey of challenges and accomplishments he’ll tell us in details the next 45 minutes. This episode is a result of a very special partnership between Thegoodgoods and Denim Première Vision, The responsible denim fashion event, that has been a major actor in the transition of this industry by bringing together all actors and change makers of the denim supply chain, twice a year, in the event Denim Première Vision.THE NEXT EDITION WILL TAKE PLACE IN MILANO THE 10TH AND 11TH OF JUNE 2020In a circular economy, textile industry, brands and final consumers are involved and responsible, it seemed logical reunite them all during a special denim week. Now it’s time to welcome our guest,ENJOY THE EPISODE ! Mud Jeans Le Site [mudjeans.eu] Mud Jeans Sur Instagram [https://www.instagram.com/mudjeans/] Le Dernier Sustainability Report de Mud Jeans [https://www.dropbox.com/s/aw4g1ui0l05c2dc/MUD-Jeans-Sustainability-Report-20183.pdf?dl=0] GOTS / OCS [http://thegoodgoods.fr/lexique/lexique-des-labels] BCorp [http://thegoodgoods.fr/lexique/lexique-des-labels] Jeanologia [https://www.jeanologia.com/] Denim Première Vision [https://www.denimpremierevision.com/] Première Vision [https://www.premierevision.com/] Collab Mud Jeans x Sea Shepherd Hommes [https://mudjeans.eu/product-category/women-jeans/women-buy/women-mud-x-sea-shepherd/] / Femmes [https://mudjeans.eu/product-category/women-jeans/women-buy/women-mud-x-sea-shepherd/] Better Cotton Initiative OUR ARTICLE ON ORGANIC VS CONVENTIONAL COTTONhttps://www.thegoodgoods.fr/lexique/fiches-pratiques/coton-biologique-vs-conton-conventionel OUR ARTICLE ON... Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
12/10/201946 minutes, 52 seconds
Episode Artwork

PAUL LEVREZ Open Mode Festival - Libérer la création pour créer du lien social

Bienvenue dans Le Sapping, le podcast du sens de l’Habit. Il est produit par Thegoodgoods, le 1er média mode et lifestyle éco-responsables. Je suis Victoire Satto et je reçois ici des femmes et des hommes qui agissent pour une mode de bon sens : une mode écologique, socialement engagée, une mode inclusive qui respecte les identités et la diversité, une mode qui innove pour devenir meilleure.Aujourd'hui Le Sapping reçoit Paul Levrez, fondateur de l'Open Mode Festival : Un Festival de Mode Inclusif, Gratuit & Ouvert à Tous à la Villette du 13 au 15 décembre 2019 et pour la troisième année consécutive.Pour Paul, la mode appartient à chacun, la créativité est autant l’apanage du luxe que de la rue et c’est lorsque les codes se mélangent que les mentalités changent. - Pourquoi cette discipline universelle devrait-elle voir ses défilés réservés à une élite ?- Pourquoi le glamour et les paillettes qui régissent les codes de la fashion ne seraient-ils pas accessibles à tous les milieux sociaux, tous les âges, tous les genres et toutes les morphologies ? Paul a décidé de construire son festival différemment. Il nous raconte son parcours et l’épopée que représente l’organisation d’un tel évènement, l’influence de ses origines du Nord et son combat permanent pour la culture pour tous. La mode devrait être inclusive, engagée, décomplexée. Open Mode est un évènement pluridisciplinaire réunissant des créateurs artistes, des danseurs, des performateurs et le grand public pour trois jours de rassemblement festif ouvert à tous les esprits. Nous vous donnons rendez-vous les 13, 14, 15 Décembre prochains à la grande halle de la Villette dans le 19e pour trois jours d’expérience mode comme vous n’en avez jamais vécu.Spoiler de programme : Thegoodgoods est partenaire média de l’évènement et j’ai l’honneur d’être invitée au talk organisé par les Inrocks vendredi 13 à 19h. Intitulé "Les militantes de la mode éco-responsables", animée par Alice Pfeiffer, aux cotés de Maeva Bessis, Olga Pham, et Clea Polar. Place à mon incroyable invité, merci à Paul ! Bonne écoute !RÉFÉRENCES Open Mode Festival [http://openmodefestival.fr/] Art M Lille 3000 Who's Next  Ninii la marque Natoo Audrey Pirault  Melococo La Villette- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -Avant de partir, si vous appréciez le podcast, ce qui nous aide le plus pour le porter aux oreilles d'un maximum de personnes, c'est que vous preniez quelques secondes pour laisser une note étoilée sur Apple Podcast ou sur Itunes.On vous invite à :🎙Vous abonner au podcast sur la plateforme de votre choix📩Vous abonner à notre newsletter via thegoodgoods.fr pour recevoir chaque semaine la revue de presse de nos articles📸Suivre notre compte Instagram [https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/]💬Partager cet épisode avec d'autres engagés, curieux ou novices de la mode responsable Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
12/8/201952 minutes, 52 seconds
Episode Artwork

JEAN-PAUL RAILLARD - FÉDÉRATION ENVIE Green Friday©

Bienvenue dans Le Sapping, le podcast du sens de l’Habit.Il est produit par Thegoodgoods, le 1er média mode et lifestyle éco-responsables.Je suis Victoire Satto et je reçois ici des femmes et des hommes qui agissent pour une mode de bon sens : une mode écologique, socialement engagée, une mode inclusive qui respecte les identités et la diversité, une mode qui innove pour devenir meilleure. Aujourd’hui, je vous propose un épisode anti-black friday : je vous suggère de ne pas vous bousculer dans les centres commerciaux ou scroller les files d’attentes sur Amazon, mais plutôt de vous préparer un thé et partager une conversation passionnante avec mon invité.Jean Paul Raillard est Président de la Fédération ENVIE, un réseau de 50 entreprises d’insertion sociale par l’emploi de personnes. Pour créer ces emplois, ENVIE s’appuie sur l’économie circulaire et participe au développement durable, en réhabilitant des appareils électro-ménagers, certifiés et revendus. ENVIE, c’est 35 années d’inclusion, et tous les ans, 150 000 tonnes de déchets évités et 100 000 machines réparées. C’est aussi la Fédération à l’origine du Green Friday© en 2017, un mouvement contre l’incitation permanente à l’achat, la consommation de produits inutiles et la culture du tout-jetable. C’est enfin des ateliers de réparation, des évènements de sensibilisation, et une partie des bénéfices reversés à des associations. Cette année, 450 structures ont rejoint le mouvement. La première moitié de l’épisode est consacrée au parcours de Jean Paul Raillard : économie sociale et solidaire, de développement durable et de mutation industrielle. La seconde partie présente en détail le travail de la Fédération ENVIE et invite à la réflexion autour du Black et du Green FridayLes 5 mot-clefs de cet épisode : RSE, solidarité, circularité, consommateurs et just friday.QUELQUES DATES CLEFS SUR LE BLACK FRIDAYAux États-Unis, le Black Friday désigne le vendredi qui suit Thanksgiving (« action de grâce »). Le Black Friday est un grand jour de soldes qui lance la saison des achats de fin d'année. C'est dans les années 1970 que les enseignes américaines décident d'adopter cette expression pour désigner le début des achats de Noël. Au cours de ce vendredi, les boutiques et magasins lancent des périodes de soldes pour cibler les consommateurs à la recherche des meilleures remises. Quelques enseignes telles que Amazon, Cdiscount, Apple, Darty, Rakuten France, Rue du Commerce et Intersport profitent de l'occasion et proposent des codes promotionnels importants, valables seulement 24 h (durée traditionnelle du Black Friday), puis pendant tout le weekend qui suit. Les promotions ont lieu en boutiques physiques et sur internet où elles sont prolongées (cyberweek) voire désormais anticipées, démarrant la semaine qui précède. En 2018, Google Trends enregistre un nombre croissant de recherches concernant le Black Friday le mois précédant l’événement, avec une hausse de 30 % par rapport à l'an 2017. Les commerçants s'attendaient à ce que les Suisses dépensent quelque 440 millions de francs le jour de l'événement. En 2019, malgré les critiques, la croissance du Black Friday continue, avec une prévision de croissance autour de 15 % par rapport à 2018.LES LIENS VERS ENVIE ET LE GREENFRIDAY : FÉDÉRATION ENVIE [https://www.envie.org/]  GREENFRIDAY© : [https://www.greenfriday.fr/] CARTOGRAPHIE DES OPÉRATIONS [https://www.greenfriday.fr/cartographie-des-operations/ ]  Partenaires de Green Friday : DREAM ACT, RE-FER, ALTERMUNDI, EMMAUS FRANCE, ETIQUABLE CAMIFLES ACRONYMES EMPLOYÉS :SCOP : Société Coopérative de Production CHSCT : Comité d'Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail RSE :... Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
11/29/20191 hour, 4 minutes, 27 seconds
Episode Artwork

ANTOINE MOREL LE SLIP FRANÇAIS - La Responsabilité Sociétale, c'est du bon sens

Bienvenue dans Le Sapping, le podcast du sens de l’Habit.Il est produit par Thegoodgoods, le 1er média mode et lifestyle éco-responsables.Je suis Victoire Satto et je reçois ici des femmes et des hommes qui agissent pour une mode éthique : écologique, socialement engagée, inclusive et qui innove pour devenir meilleure.Aujourd’hui, j’accueille Antoine Morel, Social Media Manager et en charge du bon sens chez Le Slip Français.J’ai voulu interviewer Antoine car son parcours et son poste sont à la fois peu communs et tout à fait logiques : de la gestion des réseaux sociaux à la veille des bonnes pratiques de l’entreprise, il n’y a qu’un mot : la transparence. C’est parce que la communauté du Slip voulait connaître ses dessous qu’Antoine est devenu le garant de ses valeurs de l’entreprise.Au Slip, on raconte tout à des dizaines de milliers de followers.Ce dont on est fiers comme le Made in France; ce qui nous donne du fil à retordre (quand le dernier fournisseur d’élastiques français met la clef sous la porte); ce sur quoi on doit s’améliorer. Le tout dans la bonne humeur et avec une grande dose d’optimisme. Antoine nous explique les nouveaux challenges de l’entreprise : Dynamiser l’industrie du textile français Innover pour des alternatives matières Réinventer son modèle économique vers la circularitéDans cet épisode on désappe le Slip et si je devais lui associer 5 mot-clefs ce serait : patrimoine, témérité, savoir-faire, tricolore et possible.Cet épisode est sponsorisé par nous-mêmes... C’est à dire pas sponsorisé. C’est pour ça que je m’autorise 15 secondes d’auto-promo pour vous annoncer officiellement la sortie de notre annuaire de marques éco-responsables : ça fait deux ans qu’on engrange des connaissances, qu’on réfléchit à la notion d’éthique appliquée à la mode et qu’on vous présente des marques engagées. On a regroupé ces marques dans un annuaire intelligent qui vous permet de trouver en deux clics celle qui correspond à vos critères d’engagement social, environnemental et de style. Il est gratuit, enrichi chaque semaine avec de nouvelles marques et disponible sur thegoodgoods.fr dans la catégorie … ANNUAIRE ? Vous y trouverez bien sûr et entre autres, le Slip Français. Allez, place à Antoine.On vous attend sur thegoodgoods.fr et nos réseaux. Le Sapping sort tous les 10 jours, alors si vous souhaitez être notifié et nous soutenir, abonnez-vous !BONNE ÉCOUTE !RETROUVEZ ANTOINE & LA BANDE DU SLIP  Sur leur site https://www.leslipfrancais.fr/Sur Instagram https://www.instagram.com/leslipfrancais/Sur Facebook https://www.facebook.com/leslipfrancaisSur Linkedin https://fr.linkedin.com/company/leslipfrancais RÉFÉRENCESPatagonia Sean Villanueva O'Driscoll le grimpeur au ukulele  Patagonia Thegoodgoods http://thegoodgoods.fr/  Les Baladeurs Podcast Les Others  Le week-end en Cotentin à Saint-Vaast La Hougue Usbek & Rica Le label Lucie Enercoop Linpossible Splice  1083 Le ludo, le nouveau pull en laine française du Slip Français La laine Tricolor  Sa citation : "Le bonheur est souvent la seule chose que l’on peut donner sans l’avoir et c’est en le donnant qu’on acquiert" - Voltaire- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -Avant de... Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
11/18/201947 minutes, 14 seconds
Episode Artwork

ÉMILIE, 16 ANS EMTHING - Écologie : le combat d'une jeunesse extra-lucide

Bienvenue dans Le Sapping, le podcast du sens de l’Habit.Il est produit par Thegoodgoods, le 1er média mode et lifestyle éco-responsables.Je suis Victoire Satto et je reçois ici des femmes et des hommes qui agissent pour une mode de bon sens : une mode écologique, socialement engagée, une mode inclusive qui respecte les identités et la diversité, une mode qui innove pour devenir meilleure.Aujourd’hui, j’accueille Émilie. Émilie est la créatrice d’une chaine Youtube et d’un compte Instagram où elle partage ses combats en faveur d’un monde socialement moins inégalitaire et plus écologique. Pour elle, les deux sont intimement liés. Nous payons aujourd’hui les conséquences d’années de privilèges et de dette à la planète et des être humains entre eux, privilèges dont nous devons nous défaire pour envisager un futur durable. Elle a choisi de s’exprimer publiquement à travers ces deux canaux pour générer de l’engagement et que chacun prenne conscience de son rôle : ne plus consommer de viande, boycotter la fast-fashion, limiter l’usage du digital sont des exemples d’actions du quotidien et des messages qu’elle porte.Dans cet épisode :- elle explique pourquoi elle a choisi de s’habiller exclusivement avec de la seconde main- elle raconte son rapport aux marques, au luxe, aux médias. - on parle d’éco-culpabilité, de colère, de la difficulté de prendre publiquement la parole - de la grande dose de bienveillance nécessaire à toute personne d’influence sur les réseaux sociaux. Je ne sais pas quels combats vous meniez adolescents, mais à voir Greta Thunberg et à écouter Emilie, on dirait que l’insouciance est un privilège que n’ont plus les moins de 16 ans. Les 5 mot-clefs associés à cet épisode : culture, éco-féminisme, lucidité, circularité et peut-être bien destin. BONNE ÉCOUTE !RETROUVEZ ÉMILIE Sur Youtube [https://www.youtube.com/channel/UC9FroTROPlBHj0B175YKa8g]Sur Instagram [https://www.instagram.com/emthing/]RÉFÉRENCESShopping 2nd hand : Freep’star, Vinted  Sources d'informations : The True Cost, les documentaires Arte, Youtube, Brut, Simone Media  Une personnalité qui l'influence : Vivienne Westwood La citation : "Ce dont il ne faut pas parler, c’est cela qu’il faut dire. " Valère Novarina, représentation en 2016 pour le Théâtre de la Colline, dans le 20e arrondissement.- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -Avant de partir, si vous appréciez le podcast, ce qui nous aide le plus pour le porter aux oreilles d'un maximum de personnes, c'est que vous preniez quelques secondes pour laisser une note étoilée sur Apple Podcast ou sur Itunes.On vous invite à :🎙Vous abonner au podcast sur la plateforme de votre choix📩Vous abonner à notre newsletter via thegoodgoods.fr pour recevoir chaque semaine la revue de presse de nos articles📸Suivre notre compte Instagram [https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/]💬Partager cet épisode avec d'autres engagés, curieux ou novices de la mode responsable Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
11/6/201946 minutes, 53 seconds
Episode Artwork

ANDRÉ 32 ANS - Le sartorialisme ou l'Art de s'habiller comme un gentleman

Bienvenue dans Le Sapping, le podcast du sens de l’Habit ! Il est produit par Thegoodgoods, le 1er média mode et lifestyle éco-responsables.Je suis Victoire Satto et je reçois ici des hommes et des femmes qui agissent pour une mode de bon sens : une mode écologique, socialement engagée, une mode inclusive qui respecte les identités et la diversité, une mode qui innove pour devenir meilleure.Aujourd’hui, j’accueille André Nguyen van Nhieu. André est ce qu’on appelle un sartorialiste. Le terme Sartorial est un anglicisme qui désigne quelque chose de relatif à la mode vestimentaire, britannique en particulier. Plus communément, ce mot est associé à une personne de type généralement masculin très attentif au style et à l’élégance revêtue par le costume. Si l’on reconnaît habituellement au sartorialisme un certain raffinement, une forme de classicisme, une simplicité, c’est en réalité une vraie science vestimentaire. Le choix des matières, les coupes, les finitions, la façon, l’entretien, rien n’est laissé au hasard chez André qui est passé en quelques années des joggings aux logos ostentatoires aux costumes 3 pièces qui constituent sa garde-robe du quotidien. D’où vient cette passion ? Comment a-t-il développé cette culture ?  Comment fait-il en pratique ?  Qu’est ce que ça change dans sa vie ? Je le laisse se raconter mais si je devais associer 5 mot-clefs à cet épisode, ce serait : exigence, culture, respect, curiosité et créativité.BONNE ÉCOUTE !RÉFÉRENCESTailleur : Confident Cravate : Cinabre ParisPochette : Simonnot GaudardChemise : Howard'sPierre & Ananas : la marque n'existe plusChaussures : Septième largeurLes sources d'infos : Parisian GentlemanBonne Gueule- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Avant de partir, si vous appréciez le podcast, ce qui nous aide le plus pour le porter aux oreilles d'un maximum de personnes, c'est que vous preniez quelques secondes pour laisser une note étoilée sur Apple Podcast ou sur Itunes.N'hésitez pas également à :🎙Vous abonner au podcast sur la plateforme de votre choix📩Vous abonner à notre newsletter via thegoodgoods.fr pour recevoir chaque semaine la revue de presse de nos articles📸Suivre notre compte Instagram [https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/]💬Partager cet épisode avec d'autres engagés, curieux ou novices de la mode responsable Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
10/28/201950 minutes, 32 seconds
Episode Artwork

LAURA PERRARD - Vers un meilleur luxe ?

Bienvenue dans Le Sapping, le podcast du sens de l’habit. Il est produit par Thegoodgoods, le 1er média mode et lifestyle éco-responsables.Je suis Victoire Satto et je reçois ici des hommes et des femmes qui agissent pour une mode de bon sens : une mode écologique, socialement engagée, une mode inclusive qui respecte les identités et la diversité, une mode qui innove pour devenir meilleure.Aujourd’hui, j’ai l’honneur de recevoir Laura Perrard. Laura est la fondatrice du Journal du Luxe et du Salon du Luxe. Cet épisode a été pensé comme une fenêtre sur une industrie habituellement opaque.J’ai voulu répondre à la question suivante : Le luxe est-il ou peut-il être durable ? Luxe et durabilité sont souvent décrits comme des pléonasmes : un objet de luxe, du fait de sa rareté supposée et de sa valeur, serait durable par essence. En réalité, il n’existe pas un luxe, mais des luxes, dont la définition est propre aux références de chacun. Pour certains, c’est un objet, pour d’autres un moment, pour certains c’est une marque, pour d’autres un savoir-faire et pour beaucoup c'est malheureusement enocre un accès à l’eau potable.Historiquement, on dit que le luxe est leader de tendances et que les changements qui s’opèrent dans le secteur atteignent le marché global par débordements. Vous comprenez ainsi peut-être mieux pourquoi l’avis de Laura m’intéresse, car si cette théorie est vraie, alors la transition écologique du luxe est fondamentale et motrice des celle des autres industries. Je crois fermement qu’on doit demander beaucoup à ceux qui sont beaucoup dotés et que les changements les plus significatifs seront ceux opérés par les entreprises car elles ont du pouvoir. Je vous invite à réécouter l’épisode de Céline Puff Ardichvili sur la RSE [http://www.thegoodgoods.fr/tgg-news/generale/le-sapping-16-la-rse-pour-les-newbies-celine-puff-ardichvili] pour comprendre la notion d’entreprise contributive. Si l’industrie du luxe est un précurseur, si c’est à elle avant tout autre qu’incombe l’innovation, alors oui j’aimerais savoir comment se définit aujourd’hui le Luxe et où il en est dans sa transition. Qui mieux que Laura pour en faire l’état des lieux ?Les 5 mot-clefs de cet épisode : transparence, technologie, émotion, patrimoine et optimisme. BONNE ÉCOUTE !Retrouvez Laura : Son site : www.lauraperrard.fr Linkedin : https://www.linkedin.com/in/laura-perrard-63b4a816 Instagram : @lauperrard Twitter : https://twitter.com/lauperrard?lang=fr Pour en savoir plus sur La Kolo, son nouveau projet : http://la-kolo.fr - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Avant de partir, si vous appréciez le podcast, ce qui nous aide le plus pour le porter aux oreilles d'un maximum de personnes, c'est que vous preniez quelques secondes pour laisser une note étoilée sur Apple Podcast ou sur Itunes.N'hésitez pas également à :🎙Vous abonner au podcast sur la plateforme de votre choix📩Vous abonner à notre newsletter via thegoodgoods.fr pour recevoir chaque semaine la revue de presse de nos articles📸Suivre notre compte Instagram [https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/]💬Partager cet épisode avec d'autres engagés, curieux ou novices de la mode responsable Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
10/16/201948 minutes, 8 seconds
Episode Artwork

ÉCOLE DUPERRÉ - Que représente la "Mode éthique" pour les consommateurs

Bienvenue dans Le Sapping, le podcast du sens de l’habit. Il est produit par Thegoodgoods, le 1er média mode et art de vivre éco-repsonsables.Je suis Victoire Satto et je reçois ici des hommes et des femmes qui agissent pour une mode de bon sens : une mode écologique, socialement engagée, une mode inclusive qui respecte les identités et la diversité, une mode qui innove pour devenir meilleure.Cet épisode est un hors série, un medley réalisé les 21 et 22 septembre 2019, au cours de l’évènement Paris Aime La Mode Qui S’Engage dont nous étions partenaires [http://thegoodgoods.fr/tgg-news/events/paris-aime-la-mode-qui-s-engage].Au cours de cette journée, l’École Duperré - École de mode historique de Paris classée en 2019 par le Business Of Fashion comme l’une des meilleures au monde -, a ouvert ses portes au grand public. Elle accueillait un week-end de sensibilisation à la mode éthique à l’aide d’un parcours initiatique sur la fabrication des vêtements, des conférences et des films autour des thèmes de l’approvisionnement responsable, de la transparence et l’éducation à l’éthique dans les écoles la mode.Après une immersion chez les professionnels au sein d’un salon du prêt-à-porter, IMPACT x Who's Next [http://thegoodgoods.fr/tgg-news/impact-thegoodgoods-whos-next-podcast] (ré-écouter pour les épisodes du Sapping épisode 21 [http://thegoodgoods.fr/tgg-news/generale/le-sapping-impact-x-who-s-next-episodes-exceptionnels et épisode 22 [http://thegoodgoods.fr/tgg-news/generale/le-sapping-impact-x-who-s-next-episodes-exceptionnels-2] on a voulu connaître le point de vue des consommateurs et des jeunes créateurs sur la mode éthique :Quelle est leur définition ? Quel est leur degré d’information ?  Qu’est-ce qui les freine à acheter ?  Quelle confiance ont-ils dans le discours des marques ?On vous emmène à leur rencontre à l’école Duperré. Au début de cet épisode, vous entendrez trois femmes importantes dans le monde de la mode responsable :ISABELLE QUÉHÉOrganisatrice de l’évènement mais aussi Directrice Artistique, Fondatrice de l’Association Universal Love, Fondatrice du salon Ethical Fashion Show. Et également membre actif de Fashion Revolution France.NATHALIE RUELLEIngénieure, Professeur à l’IFM, chargée des enseignements de fabrication et politiques industrielles.CATHERINE DAURIACFashion Eco-Journalist, co-fondatrice des Fashion Green Days et de La Fabrique Idéale, membre actif de Fashion Revolution.Ce sera ensuite au tour des consommateurs participants à cette journée de s’exprimer. Cet évènement était marrainé par la créatrice Sakina MSa, dernière invitée du Sapping que vous pouvez également entendre raconter son histoire dans l’épisode 23 [http://thegoodgoods.fr/tgg-news/generale/le-sapping-de-sakina-msa-front-de-mode]. Cet épisode est exceptionnellement mené par Renaud Petit [http://thegoodgoods.fr/recherche?searchphrase=all&searchword=renaud%20petit], super star de notre team rédactionnelle, qui était présent aux côtés de Thibault lors de ce week-end et qui a assuré merveilleusement les interviews (tandis qu'aux confins du Jura, Victoire se formait au Reiki... Une true story).BONNE ÉCOUTE ! RÉFÉRENCESL’école Duperré [https://duperre.org/] L’IFM [https://www.ifmparis.fr/fr/] Ethical fashion Show [https://fr.wikipedia.org/wiki/Ethical_Fashion_Show] Universal Love [https://www.universallove.fr/] Fashion Revolution France [https://www.facebook.com/FashionRevolutionFrance/] Hummade [http://www.hummade.fr/]- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -... Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
10/7/20191 hour, 38 minutes, 4 seconds
Episode Artwork

SAKINA M'SA - Ethical and social business ? Yes she can.

Bienvenue dans Le Sapping par Thegoodgoods.Dans ce podcast, on s’intéresse à la MODE ÉTHIQUE au sens large: une mode durable, écologique, socialement engagée, une mode inclusive qui respecte les identités et la diversité, une mode innovante qui cherche au quotidien à améliorer ses pratiques. Je suis Victoire Satto et je vous souhaite la bienvenue. Cet épisode est réalisé avec le soutien de l’agence 1.618 qui porte les acteurs du luxe durable à travers le monde. Ces marques et ces artistes sont présentés à Paris, du 27 au 30 septembre au Jardin des tuileries, au sein de Première Classe, évènement historique de la Fashion WeekAujourd’hui, j’ai l’honneur de recevoir Sakina MSa. Sakina est une femme d’exception : créatrice de mode, pionnière de l’éthique, elle raconte ici comment elle est devenue chef d’entreprise à travers sa marque et la création du Front De Mode, un concept store multimarques engagées. Sakina fait du « social Business », elle a toujours travaillé avec des hommes et des femmes en réinsertion professionnelle par le travail et applique les principes de l’économie circulaire en réemployant des textiles de grandes maisons de luxe. Sakina, c’est enfin une femme qui porte les femmes. Depuis plusieurs années, elle donne du temps et du soutien à des femmes en prison, à Fleury Mérogis. Elle a récemment co-réalisé un film - Mode d’évasion - à ce sujet. Je la laisse se raconter mais si je devais associer 5 mot-clefs à cet épisode, ce serait : optimisme, lumière, humanisme, insertion et littérature. BONNE ÉCOUTE !LES RÉFÉRENCES - Front De Mode : https://frontdemode.com/fr/- Mode d'évasion en replay : https://www.france.tv/france-3/l-heure-d/944425-mode-d-evasion.htmlExposition photo avec Antoine d'Agata, sur les grilles de l'Hôtel de Ville de Paris - Du 25 septembre au 20 octobre, 75001 : https://www.paris.fr/pages/avec-sakina-m-sa-la-mode-franchit-les-grilles-des-prisons-7170 Jean Baudriard https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Baudrillard Yunus Social Business : https://www.yunussb.com/THEGOODGOODS :Instagram @thegoodgood.fr Facebook @thegoodgoods.fr Twitter @_thegoodgoods LinkedIn @thegoodgoods- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Avant de partir... Si vous appréciez le podcast, ce qui nous aide le plus pour le porter aux oreilles d'un maximum de personnes, c'est que vous preniez quelques secondes pour laisser une note étoilée sur Apple Podcast ou sur Itunes.N'hésitez pas également à :🎙Vous abonner au podcast sur la plateforme de votre choix📩Vous abonner à notre newsletter via thegoodgoods.fr pour recevoir chaque semaine la revue de presse de nos articles📸Suivre notre compte Instagram [https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/]💬Partager cet épisode avec d'autres engagés, curieux ou novices de la mode responsable Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
9/27/201950 minutes, 59 seconds
Episode Artwork

IMPACT x Who's Next, 2 Épisodes Exceptionnels 2/2

Le Sapping c’est le podcast du sens de l’Habit.Thegoodgoods, c’est le premier média mode & art de vivre éco-responsables.Dans ce podcast, on parle des problèmes de l’industrie de la mode avec ses intervenants : des créateurs, des entrepreneurs, des experts ou des consommateurs.On s’intéresse à l’éthique au sens large : une mode durable, écologique, socialement engagée, une mode inclusive qui respecte les identités et la diversité, une mode innovante qui cherche au quotidien à améliorer ses pratiques.Je suis Victoire Satto et je vous souhaite la bienvenue.Aujourd’hui, je vous emmène au cœur du plus grand salon Européen du prêt-à porter, Who’s Next, et plus particulièrement IMPACT le nouvel évènement hybride pour une mode éco-responsable. Durant 4 jours, IMPACT présente des marques sur le salon et des professionnels engagés au sein de conférences. On y parle une production, une distribution et une consommation maîtrisée, de la valorisation du made by et de la transparence en amont et sur la chaine de valeurs, des solutions tech for good pour accélérer la transition via l’innovation et, c’est une première sur le salon, fait une place d’honneur au marché de la seconde main, du recyclage et de l’upcycling.Cet épisode est le deuxième à paraître, c’est un medley des intervenants des 3e et 4e jours du salon. Je vous emmène à la rencontre de 27 intervenants de la mode, pas la mode responsable mais bien la mode au sens large, car c’est là toute la force d’IMPACT : faire de la transition écologique une évidence qui concerne l’industrie au global. On dit que le point de bascule du changement s’effectue quand 10% de ses acteurs donnent le ton à là majorité. Alors la viralité des bonnes pratiques, c’est concret et c’est maintenant. Vous pouvez vous abonnez au podcast sur la plateforme d’écoute de votre choix pour ne pas rater un épisode et nous suivre sur Instagram pour connaitre son actualité.Si vous souhaitez nous soutenir, la meilleur façon de faire est de nous le dire avec des étoiles et un commentaires sur Itunes. N’hésitez pas à nous faire part de vos suggestions de thématiques ou d’invités pour les prochains épisodes.SAPPING ÉDITION SPÉCIALE IMPACT / WHO’S NEXT1) Frédéric Maus / Directeur Général Who’s Next. & IMPACT Être salonneur : profiter de l’opportunité de transformer l’industrie au cœur. #IndustrieIntelligente- IMPACT https://impact.wsn.community- Who's Next : https://whosnext.com/fr2) Jérôme Malavoy / Fondateur & Executive Chairman Tranparency-One#TraçerTouteSaSupplyChain, connaître les consommateurs et appréhender le marché de la confiance.https://www.transparency-one.com/fr/solutions/3) Maeva Bessis / Directrice Générale La Caserne Le Good Fashion Accelerator qui va faire de Paris la capitale de la mode innovante et responsable.- L'exception https://www.lexception.com- La caserne https://www.lacaserneparis.com4) Kerry Banningan / Fondatrice Conscious Fashion Campaign - Celebrate and collaborate to build a global better fashion industry, following the United Nations Sustainable Development Goals #UnitedNations- Conscious Fashion Campaign https://consciousfashioncampaign.com/take-action/- Sustainable Devlopment Goals https://sustainabledevelopment.un.org/?menu=13005) Adèle Rinck / Responsable de Communication Eco-TLC & La Fibre du Tri L’éco-taxe et éco-conception : accompagner les metteurs en marché sur la fin/nouvelle vie de leur produit et pousser la R&D vers le tout circulaire - Craddle To Craddlehttps://www.ecotlc.fr6) Cindy Durdan / Responsable Développement Durable Ekyog La mode durable et féminine accessible pour toutes, depuis 2003. #DemocratizedSlowFashionhttps://www.ekyog.com7)... Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
9/17/20191 hour, 48 minutes, 55 seconds
Episode Artwork

IMPACT x Who's Next, 2 Épisodes Exceptionnels 1/2

Le Sapping IMPACT x Who's Next, Deux Épisodes ExceptionnelsLe Sapping c’est le podcast du sens de l’Habit. Thegoodgoods, c'est le 1er média mode & art-de-vivre éco-responsable.Dans ce podcast, on parle des problèmes de l’industrie de la mode avec ses intervenants : des créateurs, des entrepreneurs, des experts ou des consommateurs.On s’intéresse à la mode éthique au sens large : une mode durable, écologique, socialement engagée, une mode inclusive qui respecte les identités et la diversité, une mode innovante qui cherche au quotidien à améliorer ses pratiques.Je suis Victoire Satto et je vous souhaite la bienvenue.Aujourd’hui, je vous emmène au cœur du plus grand salon Européen du prêt-à porter, Who’s Next, et plus particulièrement IMPACT. IMPACT est le nouvel évènement hybride pour une mode éco-responsable. Durant 4 jours, IMPACT regroupe des marques et des professionnels engagés au sein de conférences pour une mode durable. On parle d’une production, d’une distribution et d’une consommation maîtrisées, on valorise le made by et la transparence en amont et sur la chaine de valeurs, on présente des solutions tech for good pour accélérer la transition via l’innovation et -c’est une première sur le salon - on fait une place d’honneur au marché de la seconde main, du recyclage et de l’upcycling.Ces épisodes 21 (sortie le 16 IX 2019) et 22 (sortie le 20 IX 2019) - sont des medleys d’interviews. Je vous emmène à la rencontre de 27 intervenants de la mode, pas la mode responsable mais bien la mode globale. Car c’est là la force d’IMPACT : faire de la transition écologique une évidence qui concerne toute l’industrie. On dit que le point de bascule du changement s’effectue quand 10% de ses acteurs donnent le ton à là majorité.La viralité des bonnes pratiques, c’est concret et c’est maintenant.Vous retrouverez ici l’ensemble des références citées et des sites vers les activités des invités.Vous pouvez vous abonner au podcast sur la plateforme d’écoute de votre choix pour ne pas rater un épisode et nous suivre sur Instagram pour connaitre son actualité.Si vous souhaitez nous soutenir, la meilleur façon de faire est de nous le dire avec des étoiles et un commentaires sur Itunes. Bonne écoute !TIMING, RÉFÉRENCES & SOURCES DES INTERVENANTS1) 02.14" Pierre-François Le Louët / Président de la Fédération Française du Prêt-à-Porter. Le futur du prêt à porter : de la prescription de tendance au guide de l’industrie, accompagner la transition vers une mode responsable. #sourcing #guide - Guide de l’approvisionnement responsable pour des marques désirables - Fédération Française du Prêt à Porter Féminin- Cabinet de conseil - Nelly Rodi2) 06.51" Élisabeth Laville / Cheffe d’entreprise et fondatrice Utopies.Le point de bascule de la transition écologique des entreprises #RSE #EntrepriseContributive- Utopies3) 14.54" Déborah Neuberg / Fondatrice De Bonne Facture.Traçabilité, co-branding & point d’honneur sur la qualité #SlowCreation- De Bonne Facture- Nathalie Ruelle Sourcing IFM- Salon Made In France4) 19.40" Lucie Soulard / Co-fondatrice Place2Swap Solution tech B2B : Intégrer la seconde-main au modèle de toutes les entreprises.https://www.place2swap.fr/5) 26.03" Gaetan Gimmer / Co-fondateur KlowConstruire un Eco-Eshop européen + Auditer cycliquement les marques engagées. Double modèle retail & market place.https://klow.fr6) 31.01" Agathe Cuvelier /... Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
9/15/20191 hour, 36 minutes, 41 seconds
Episode Artwork

ELI GRITA - Faire rayonner la puissance des femmes

Bienvenue dans Le Sapping épisode 20.Le Sapping c’est le podcast du sens de l’Habit. Thegoodgoods, c’est le premier média mode & art de vivre éco-responsables. Dans ce podcast, on parle des problèmes de l’industrie de la mode avec ses intervenants : des créateurs, des entrepreneurs, des experts ou des consommateurs. On s’intéresse à la mode éthique au sens large : durable, écologique, socialement engagée, une mode inclusive qui respecte les identités et la diversité, une mode innovante qui cherche au quotidien à améliorer ses pratiques. Bref, on construit la mode de demain et on a décidé d’y travailler dès aujourd’hui.Je suis Victoire Satto et je vous souhaite la bienvenue. Aujourd’hui, je reçois Julia Colleaux, dite Eli Grita, fondatrice de la marque éponyme.Julia est une artiste transdisciplinaire qui a trouvé en la mode le moyen de faire communiquer ses différents univers : la danse, le chant, le théâtre ou, la peinture.Elle crée des sacs et des vestes, les Power Jackets, qui mettent en valeur la femme en s’appuyant sur le potentiel émotionnel du vêtement. Pour elle, l’habit est un vecteur de puissance. Il ne donne pas la solution mais permet de réveiller l’énergie qui dort en celui ou celle qui le porte. Julia réalise deux collections par an dans un atelier parisien, à partir de chutes de tissus (upcycling), de cuirs recyclés.Sa marque a connu un succès fou et très rapide en créant un rapport authentique à sa communauté, des vestes sur-mesure pour des femmes en qui le message de Julia fait écho. Tout l’enjeu actuel est de garder cette manière de produire sincère et de proximité, alors que la marque grandit. Je n’en dis pas plus et si je devais associer 5 mot-clefs à cet épisode, ce serait :Féminisme Symbolique Transmission  Lumière SlowconceptionTrès bonne écoute !Les références citées :Alexandro Jodorowsky (La voix du tarot)  Jacques Antonin (Alimentation vivante) Irène Grosjean (Alimentation vivante) École Chardon SavartLes réseaux d’Eli Grita Site : https://www.eligrita-art.comInstagram : @eligritaofficialTwitter : @EliGritaFacebook : https://www.facebook.com/eligritaparis/ThegoodgoodsSite https://thegoodgoods.frInstagram : @thegoodgoods.frFacebook : @thegoodgoods.frTwitter : @_thegoodgoods- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Avant de partir... Si vous appréciez le podcast, ce qui nous aide le plus pour le porter aux oreilles d'un maximum de personnes, c'est que vous preniez quelques secondes pour laisser une note étoilée sur Apple Podcast ou sur Itunes.N'hésitez pas également à :🎙Vous abonner au podcast sur la plateforme de votre choix📩Vous abonner à notre newsletter via thegoodgoods.fr pour recevoir chaque semaine la revue de presse de nos articles📸Suivre notre compte Instagram [https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/]💬Partager cet épisode avec d'autres engagés, curieux ou novices de la mode responsable Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
9/4/201939 minutes, 49 seconds
Episode Artwork

JULIA FAURE - Loom. Fabriquer n'importe comment, c'est plus simple et plus rentable.

 Bienvenue dans le podcast du sens de l’Habit. Il est produit par Thegoodgoods, le média de la mode responsable. Je suis Victoire Satto et aujourd'hui j’accueille Julia Faure. Julia a co-fondé LOOM avec Guillaume Declair, une marque de basiques du vestiaire masculin, conçus pour durer et de la manière la plus écologique possible. Loom ne laisse rien au hasard : les contrôles qualités des matières, des teintures, des finitions, la politique anti-soldes, les achats en ligne, l’emballage ou encore l’éducation des consommateurs. C’est un challenge de tous les instants. Julia est ingénieur de formation et n’était pas vouée à la mode. C’est le constat amère du fossé entre le prix et la qualité des vêtements qu’on achète aujourd’hui qui l’a motivée dans ce projet. Vous allez entendre une jeune femme cartésienne, hyper informée, qui manie les patrons du chino idéal comme les chiffres sur la pollution du transport sur sa chaine de production. Dans cet épisode vous êtes assis dans le fauteuil d’un entrepreneur de la mode dont les choix radicaux sont portés par une conviction qui est le mantra de LOOM : notre seule voie de sortie viable, c’est produire moins et mieux. On parle de style aussi, bien sûr, du fantasme de l’uniforme et de comment s’offrir un look de ouf avec une bonne paire de chaussettes… Avant de commencer, je vous remercie tous sincèrement de nous suivre, vous êtes de plus en plus nombreux à être au rendez-vous tous les 10 jours et à nous porter dans cette aventure.Je vous annonce officiellement qu’après avoir été sermonnés sur la qualité de l’écoute, nous avons décidé d’améliorer le podcast à partir du mois de septembre. Ainsi c’est l’avant-dernier épisode où vous aurez l’impression qu’on fait une contre-soirée dans la salle de bain... Cette forme de production artisanale va un peu nous manquer mais elle devrait faire le plus grand bien à vos oreilles.Allez place à Julia, très bonne écoute !LOOM Instagram : https://www.instagram.com/loom_officiel/Site : https://www.loom.fr/Facebook : https://www.facebook.com/olisticthelabel/Twitter : https://twitter.com/Loom_officielFacebook : https://www.facebook.com/loom.fr/LES RÉFÉRENCES CITÉESSon amie Janaina Milheiro - Artisanat d'artDe Novembre / Arche / Velcorex (textiles) / Les récuperables / Hopaal / RepackARTICLES : Le coût des retours gratuits pour l'environnement / Le documentaire sur la pollution des fleuves en indonésie / Kiabi annonce vouloir être 100% durable sans changer ses prix / La loi sur le devoir de vigilance : Pairs in paris / Bonne maison / La 25e heure / Infographie du T-shirtSON APPLI : Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
7/17/201938 minutes, 11 seconds
Episode Artwork

CAMILLE JAILLANT - Olistic, des robes de luxe en matières végétales

Bienvenue dans le podcast du sens de l’Habit. Il est produit par Thegoodgoods, le média de la mode responsable. Je suis Victoire Satto et aujourd'hui j'accueille Camille Jaillant, fondatrice de la marque Olistic. Olistic est une marque de robes de luxe pour les mariages les cérémonies et les cocktails, 100% biodégradables, fabriquées en soie garantie sans cruauté et en Lyocell/Tencel, un tissus certifié GOTS fabriqué à partir de fibre des bois.Je vous propose de dépasser les préjugés qui viennent spontanément quand on parle de tissu issu de pin ou d'eucalyptus. Ces robes sont des bijoux, qui diffèrent des autres robes de mariée par les valeurs qu'elles portent : - promotion du travail artisanal- soutien à la communauté de femmes en Inde, au Portugal- respect de l’environnement- traçabilité des composants, non-toxicité pour la personne qui la porte. Si vous avez comme second arrière-pensée, c’est normal, quelles sont inaccessibles, je vous arrête encore. Les gammes de prix sont les mêmes que celles des grandes enseignes du prêt-à-porter jusqu'au modèles sur-mesure.Camille est également membre de l’alliance pour la mode durable de l'ONU. Elle a 26 ans.Je ne peux que souhaiter que l’avenir de la mode soit aussi brillant que son parcours et la promesse de sa marque. Je la laisse vous raconter, place à elle, très bonne écoute.Avant de partir, vous commencez à me connaître, il est très important pour nous de bénéficier de votre soutien en laissant une note et un commentaire laissé sur l’application d’écoute de votre choix, ainsi qu’en vous abonnant sur iTunes, Spotify, Apple podcast. Partagez cette épisode le plus grand nombre s’il vous a plu.Un grand merci d’être avec nous dans cette aventure humaine.OLISTIC Instagram : olisticthelabel Site : https://www.olisticthelabel.com/ Facebook : https://www.facebook.com/olisticthelabel/THEGOODGOODS http://thegoodgoods.fr Instagram : thegoodgoods.fr Twitter : _thegoodgoods Facebook : thegoodgoodsfr LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/25627214/- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Avant de partir... Si vous appréciez le podcast, ce qui nous aide le plus pour le porter aux oreilles d'un maximum de personnes, c'est que vous preniez quelques secondes pour laisser une note étoilée sur Apple Podcast ou sur Itunes.N'hésitez pas également à :🎙Vous abonner au podcast sur la plateforme de votre choix📩Vous abonner à notre newsletter via thegoodgoods.fr pour recevoir chaque semaine la revue de presse de nos articles📸Suivre notre compte Instagram [https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/]💬Partager cet épisode avec d'autres engagés, curieux ou novices de la mode responsable Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
7/8/201931 minutes, 16 seconds
Episode Artwork

BONNE MAMAN - 97 ans, 5 générations de vêtements

Bienvenue dans le podcast du sens de l’Habit. Il est produit par Thegoodgoods, le média de la mode responsable. Je suis Victoire Satto, co-fondatrice et je vous propose de ralentir. De prendre le temps, de vous asseoir à la table du Sapping avec un thé, en compagnie de Bonne Maman. Bonne Maman a 97 ans. Elle a eu 5 enfants, a connu 5 générations de ses grands-parents à ses arrières petit-enfants. 5 générations de vêtements. Elle a été habillée pendant plus de 40 ans par une couturière de quartier, Mademoiselle Oda, qui ramenait de Paris les patrons à la mode et les tissus des grandes maisons pour confectionner des robes et des ensembles à ses clientes. Elle a connu les belles toilettes des années 20, l’austérité de la seconde guerre mondiale, la pénurie d’après-guerre. Elle a vécu le débarquement américain, l’ouverture des frontières, l’avènement des grands magasins et celui de l’hyper consommation d’aujourd’hui, à laquelle elle ne comprend pas grand-chose. Dans la première partie de l’épisode, on parle beaucoup de vêtements. Dans la seconde partie de l'épisode, on parle de nous… De l’intime, de féminité, de couple & d’enfant. Vous en apprendrez beaucoup sur Victoire … à la volée d’une conversation entre femmes. Je vous invite à voyager dans le temps à travers les yeux et les vêtements d’une grand-mère de 97 ans. Je vous propose de ne pas suivre Bonne-Maman qui n’est pas sur les réseaux. De ne pas aller visiter le blog qu’elle n’écrit pas. Je vous engage à faire le tour des Bonne-Mamans de votre entourage, de les faire parler de leur vêtements et à les écouter. Personnellement, cela fait longtemps que je n’ai plus de grand-parents et j’ai emprunté la grand-mère de mon amie Julie que vous entendrez aussi sur l’épisode. Je lui en fais cadeau ainsi qu’à sa famille et à sa fille qu’elle vient de mettre au monde. Prenez place, Très bonne écoute. THEGOODGOODS http://thegoodgoods.fr Instagram : thegoodgoods.fr Twitter : _thegoodgoods Facebook : thegoodgoodsfr LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/25627214/- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Avant de partir... Si vous appréciez le podcast, ce qui nous aide le plus pour le porter aux oreilles d'un maximum de personnes, c'est que vous preniez quelques secondes pour laisser une note étoilée sur Apple Podcast ou sur Itunes.N'hésitez pas également à :🎙Vous abonner au podcast sur la plateforme de votre choix📩Vous abonner à notre newsletter via thegoodgoods.fr pour recevoir chaque semaine la revue de presse de nos articles📸Suivre notre compte Instagram [https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/]💬Partager cet épisode avec d'autres engagés, curieux ou novices de la mode responsable Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
6/30/201957 minutes, 49 seconds
Episode Artwork

CÉLINE PUFF-ARDICHVILI - La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) pour les newbies

Bienvenue dans le podcast du sens de l’Habit. Il est produit par Thegoodgoods, le média de la mode responsable. Je suis Victoire Satto, co-fondatrice et je vous propose aujourd’hui de sortir du cadre de la mode pour aborder un sujet vaste, qui englobe la mode elle-même. Vous connaissez sûrement la notion de « RSE », la responsabilité sociétale des entreprises, mais combien d’entre-vous savent réellement ce que ça signifie ? Est-ce une loi ? Une politique interne ? Un label ? Qui en définit les termes ? Et qui contrôle ses engagements ? Pour répondre à ces questions, j’ai invité Céline Puff-Ardichvili. Céline est entrepreneure et gère -avec son associée Béatrice Lêveque- LookSharp, une agence de Relations Presses et Relations Publiques qui aide les entreprises en mutation à communiquer. Ses clients sont des pionniers du changement. Ils réinventent les modèles d‘entreprises classiques dont l’objectif est habituellement la création de richesses matérielles, en y incluant d’autres valeurs telles qu’humaines, sociales et environnementales.Céline est convaincue que c’est par l’exemple qu’on influence, en tant qu’individu ou que géant industriel. Pour elle, l’entreprise peut et doit contribuer positivement au bien être social et environnemental contemporain et futur.Plus concrètement, dans cet épisode on décortique les termes qui fâchent : de green washing, de green hiding, de loi Pacte et ou encore de compensation carbone.On parle aussi de nous, les consommateurs et pourquoi il est crucial de faire l’effort permanent de bien s’informer… Même si c’est compliqué. Quelque chose me dit que c’est précisément ce que vous faites ici, alors merci d’être avec nous, place à elle.BONNE ÉCOUTE !Ses applis fétiches : RATP, La matinale du Monde, Gymlib’Sa citation : « C’est celui qui dit qui est ! »Les entreprises citées : SQUIZ GOURDES / PHENIX / MUD JEANS / FAIR PHONE / C QUI LE PATRON ?Entreprise Contributive : https://entreprisecontributive.blogCÉLINE SUR TWITTER : https://twitter.com/CelinePuffArdi LOOK SHARP : https://looksharp.fr/ / TWITTER : https://twitter.com/LookSharpParisTHEGOODGOODS http://thegoodgoods.fr Instagram : https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/ Twitter : https://twitter.com/victoiresatto Facebook : https://www.facebook.com/thegoodgoodsfr LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/25627214/- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Avant de partir... Si vous appréciez le podcast, ce qui nous aide le plus pour le porter aux oreilles d'un maximum de personnes, c'est que vous preniez quelques secondes pour laisser une note étoilée sur Apple Podcast ou sur Itunes.N'hésitez pas également à :🎙Vous abonner au podcast sur la plateforme de votre choix📩Vous abonner à notre newsletter via thegoodgoods.fr pour recevoir chaque semaine la revue de presse de nos articles📸Suivre notre compte Instagram [https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/]💬Partager cet épisode avec d'autres engagés, curieux ou novices de la mode responsable Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
6/16/201942 minutes, 17 seconds
Episode Artwork

ALEXIA TRONEL & CAROLINE PERDRIX - Itinérances : La puissance de l'artisanat

Bienvenue dans le podcast du sens de l’Habit. Il est produit par Thegoodgoods, le média de la mode responsable.Aujourd’hui Alexia Tronel & Caroline Perdrix. Elles ont créé l’Atelier Bartavelle, une marque de vêtements féminins et unisexes, basée entre Paris et Marseille qui défend un «nouveau luxe» fondé sur des valeurs sociales, le souci de la qualité et de l’héritage. Alexia et Caroline sont respectivement spécialisées dans le développement durable et diplômée d’une école de mode parisienne. Elles croient en un modèle de création engagé, en des collections au ralenti et des pièces qui possèdent une histoire dont elle peuvent tout raconter à leurs clients. Elles ont choisi d’explorer au maximum le lien et la transparence entre les artisans et les clients à travers un projet associatif appelé Itinérance. Elles parcourent 5 pays du bassin méditerranéen pendant deux ans - Grèce, Tunisie, Liban, Maroc,Turquie - pour réaliser 5 éditions limitées de vêtements en collaboration avec des artisans détenteurs de savoir-faire uniques et de traditions locales. Ce projet soutien des communautés locales de femmes qui se développent par la suite, en réalisant des partenariats d’autres marques, tout en restant en harmonie avec leur mode de vie. Leur dernière collaboration est présentée le 12 juin prochain à L’Institut Français de Tunisie, on y découvrira une exposition et un documentaire réalisé par Caroline, avec les brodeuses de Guermessa. Si vous aimez le podcast n’hésitez pas à vous abonner sur la plateforme d’écoute de votre choix, à nous noter avec des étoiles, laisser un commentaire et parlez-en autour de vous c’est la meilleure façon de nous porter loin ! N’hésitez pas à nous faire part des sujets que vous souhaitez aborder et des invités que vous aimeriez entendre. Place à elles, bonne écoute !ATELIER BARTAVELLE Le site : https://www.atelierbartavelle.comInstagram : https://www.instagram.com/atelierbartavelle/Twitter : https://twitter.com/ABartavelleFacebook : https://www.facebook.com/atelierbartavelleparis/ ITINÉRANCE sur Instagram https://www.instagram.com/itinerance_mediterranee/ THEGOODGOODS Site : thegoodgoods.frInstagram : https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/Twitter : https://twitter.com/victoiresattoFacebook : https://www.facebook.com/thegoodgoodsfrLinkedIn : https://www.linkedin.com/company/25627214/ - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Avant de partir... Si vous appréciez le podcast, ce qui nous aide le plus pour le porter aux oreilles d'un maximum de personnes, c'est que vous preniez quelques secondes pour laisser une note étoilée sur Apple Podcast ou sur Itunes.N'hésitez pas également à :🎙Vous abonner au podcast sur la plateforme de votre choix📩Vous abonner à notre newsletter via thegoodgoods.fr pour recevoir chaque semaine la revue de presse de nos articles📸Suivre notre compte Instagram [https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/]💬Partager cet épisode avec d'autres engagés, curieux ou novices de la mode responsable Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
6/6/201937 minutes, 36 seconds
Episode Artwork

MAJDOULINE SBAÏ - Fashion Green Days 2019 : c'est quoi, la fast fashion ?

 Bienvenue vous êtes dans Le Sapping, le podcast du sens de l’Habit. Il est produit par Thegoodgoods, le média de la mode responsable. Je suis Victoire Satto et je vous propose aujourd’hui un épisode exceptionnel. Il a été enregistré le 24 mai dernier aux Fashion Green Days, le forum de la mode circulaire, co-fondé Majdouline Sbaï et Annick Jehanne dans le but d’ouvrir une discussion entre les différents acteurs de l’industrie de la mode : les petits créateurs, les grandes maisons, les pionniers du slow et ceux qui viennent chercher les solutions du bien faire alors qu’ils ne savent pas par où commencer. Majdouline Sbaï est une femme multiple : elle est sociologue, auteure, a été engagée en politique, fondatrice de l’université citoyenne et populaire de Roubaix, enseignante et impliquée dans l’association Nordcréa. Dans l’épisode, Majdouline :synthétise l’histoire de l’industrie textile en France, sa gloire et ses déboires à la lumières de ses connaissances sociogiques et économiques sur le sujet,  nous explique les limites de l’économie linéaire et l’essoufflement réel du système actuel présente les solutions concrètes émergent du Forum qu’elle a construit comme un espace de rencontre entre la recherche, les entreprises et les institutions : éco-innovation, des nouveaux modèles, forces de la création française et de la réinvention des relations avec les clients dont les achats de mode décroissent, c’est officiel, depuis 1 an, pour des raisons écologiques (1).À l’issue de l’interview, j’ai pensé intéressant de vous faire vivre le forum avec moi, et je vous emmène pour ça à la rencontre de ses intervenants : Violaine, cofondatrice de la marque Au Juste, qui fabrique des pulls en France avec du fil 100% recyclé Olivier Grammont - Recycleather qui transforme des déchets industriels de cuir en matière apparentée au luxe Hélène, fondatrice de Gayaskin, sa collection éco-conçue en PET recyclée, Œko-Tex, Made in Europe, au transport zéro carbone et packaging plastic-free ! Isabelle Desfontaines, reponsable de communication du groupe Eram : actions et enjeux d’une entreprise mondialisée en cours de transition Gauthier Bedek, responsable innovation La Manufacture Eram : la location de chaussures mise en place par L’Atelier Bocage Améthys Aguilar - AméthysFabrics : néo-matière en cours de développement : le cuir bactérien /  Antoine Gatie, vainqueur du prix business du Forum cette année, avec sa marque de vêtements et ameublement upcyclée Alter. Voilà pour le programme de cet épisode long, en immersion totale dans le futur tant prometteur que fascinant de la Mode. Très bonne écoute ! LES RÉSEAUX DE MAJDOULINE SBAÏ & DES FASHION GREEN DAYS Twitter Majdouline Sbaï https://twitter.com/majdoulinesbaiUne Mode Éthique Est-Elle Possible ? Majdouline Sbaï, Éditions L’échiquier.Facebook FGD - https://www.facebook.com/LesFGD/Instagram FGD - https://www.instagram.com/fashiongreendays/Twitter FGD - https://twitter.com/lesfgdNordCréa : https://www.helloasso.com/associations/nord-creaTHEGOODGOODS thegoodgoods.frInstagram : https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/Twitter : https://twitter.com/victoiresattoFacebook : https://www.facebook.com/thegoodgoodsfrLinkedIn : https://www.linkedin.com/company/25627214/ (1) Journal de l’économie IFM - https://www.journaldeleconomie.fr/Le-secteur-de-l-habillement-accuse-une-baisse-de-son-activite-en-2018_a6673.html- - - - - - - - - - - - -... Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
5/26/201957 minutes, 2 seconds
Episode Artwork

MONIA SBOUAÏ - Supermarché, une marque de streetwear 100% upcyclée

Bienvenue dans Le Sapping, le podcast du sens de l’Habit. Il est produit par Thegoodgoods, le média de la mode responsable. Ici on s’intéresse au vêtement dans toutes ses dimensions : au style bien sûr mais aussi au rôle social de nos costumes, au pouvoir politique de nos actes d’achat. On cherche à mettre du sens dans nos dressings pour les rendre durables, et à discuter des solutions en faveur d’une production et d’une consommation plus responsables. Je suis Victoire Satto et je reçois aujourd’hui Monia Sbouaï. Monia est une jeune femme exceptionnelle d’une trentaine d’année. Elle est la fondatrice de la Supermarché, une marque de prêt-à-porter streetwear entièrement upcyclée. Alors l’upcycling, ça vous parle ? Non ça n’est pas ajouter un patch sur le bomber Schott lycée, ça n’est pas non plus l’art de rafistoler des fripes. C’est un procédé de fabrication à part entière qui permet non seulement créativité et originalité par le caractère unique de chaque pièce et c’est aussi une méthode de production vertueuse qui déstocke les invendus et donne une seconde vie aux vêtements non utilisés. Quand on sait que 70% de nos placards ne sont pas portés et que seuls 28% des vêtements non portés sont collectés… Monia a du travail. Ensemble on parle :De son changement de carrière de l’éducatrice spécialisée à créatrice de mode, De la contrainte créative qu’elle s’impose en n’utilisant pas de matières neuves Du rythme délirant des grandes enseignes de production de vêtements et des solutions pour en sortir : à son échelle de petite marque comme à notre échelle de consommateur. Monia a réalisé sa collection Supermarché Printemps / Été 2019 en collaboration avec Le Labo de L'Abbé, une initiative de l'Association Emmaus, elle en parle dans l'émission.L’ensemble des références citées et les infos sur Supermarché sont ci-dessous.Si vous aimez le podcast n’hésitez pas à vous abonner sur la plateforme d’écoute de votre choix, à nous noter avec des étoiles, laisser un commentaire sur Itunes et parlez-en autour de vous c’est la meilleure façon de nous porter loin ! B écoute !SUPERMACHÉ  Le site : https://www.instagram.com/super.marche/Instagram : https://www.instagram.com/super.marche/Facebook : https://www.facebook.com/supermarcheparis/Son appli :  Le bon coin pour les maisons à retaperLes adresses : Supermarché aux Grand Voisins : 74 Avenue Denfert-Rochereau, 75014 Paris, Métro Denfert-Rochereau La friperie solidaire :La Friperie Solidaire,8 rue Victor Hugo, 94140 Alfortville La Friperie Solidaire,17 Rue Chaligny, 75012 Paris Le labo de l’abbé : 25-27 Rue Oberkampf, 75011 ParisTHEGOODGOODS thegoodgoods.frInstagram : https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/Twitter : https://twitter.com/victoiresattoFacebook : https://www.facebook.com/thegoodgoodsfrLinkedIn : https://www.linkedin.com/company/25627214/ Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
5/6/201938 minutes, 36 seconds
Episode Artwork

LUDOVIK - YouTube & les costumes de la vraie vie

Bienvenue dans le podcast du sens de l’Habit. Il est produit par Thegoodgoods, le média de la mode responsable. Ici on s’intéresse au vêtement dans toutes ses dimensions. Au style bien sûr mais aussi au rôle social de nos costumes, au pouvoir politique de nos actes d’achat. On cherche à mettre du sens dans nos dressings pour les rendre durables, et à discuter des solutions en faveur d’une production et d’une consommation plus responsables. Pour ça, j’interroge les intervenants de la mode : ceux qui la pensent, ceux qui la font, ceux qui la portentAlors bien sûr, par nécessité, on s’habille tous les matins. Mais au delà des rôles de protection physique, de la pudeur ou de l’expression esthétique, la tenue du jour révèle aussi le personnage qu’on a envie d’endosser. On peut se réveiller charmeur, fragile, conquérante, désinvolte. On peut se sentir bien dans sa peau ou détester son corps. De fait, l’image qu’on a de soi-même et celle qu’on veut donner sont intimement liées à nos émotions. Ce sont un peu ces émotions qui fabriquent nos propres-rôles chaque matin.Alors les personnages de nos vies : quoi de mieux qu’un comédien pour en parler ? Je suis Victoire Satto et Aujourd’hui je reçois Ludovik. Ludovic est acteur, réalisateur, scénariste, humoriste. Des fictions Youtube aux micro-trottoirs, du one man-show au cinéma, il endosse - au sens propre- des rôles d’hommes et parfois de femmes dans tous les registres. Mais d’où vient sa passion pour le déguisement ? À quel point le costume l’aide à jouer un personnage ? Et qu’est-ce qu’un costume réussi ?Inconditionnelle « des Ludoviks » à l’écran, j’étais curieuse de savoir quel style porte le Ludovik dans la vraie vie, l’importance qu’il donne ou pas à ses vêtements, la perception de son corps et ses complexes d’homme. Il m’a révélé un truc qui semble évident mais qui si on y réfléchit, est assez incroyable : quand il s’agit d’un rôle, quel que soit son état physique, il oublie complètement son corps pour se fondre littéralement dans son personnage. Comme s’il suffisait d’entrer dans les vêtements d’un autre pour être dans la peau d’un autre, et donc, se sentir bien dans la sienne. Ce qui signifie en théorie que si je me réveille avec un rôle grognon, je peux en changeant de tenue changer aussi ce rôle et donc le cours de ma journée. On disait quoi déjà, que la perception de notre propre image était purement émotionnelle ? Je vais le laisser répondre. Allez, place lui.Bonne écoute ! Et PS : un peu comme sur Youtube, si vous aimez le podcast ABONNEZ-VOUS sur la plateforme d’écoute de votre choix, lâchez vos petites étoiles et vos commentaires sur Itunes, et parlez-en autour de vous c’est ce qui nous aide le plus ! LUDOVIK : Youtube : https://youtube.com/ludovikInstagram : https://www.instagram.com/Ludovik/Twitter : https://twitter.com/ludovikFacebook : https://www.facebook.com/ludovikApplis : ToGoodToGo & FrichtiCitation : On a qu'une vie, le temps passe vite. Ciao !THEGOODGOODS : thegoodgoods.frInstagram : https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/Twitter : https://twitter.com/victoiresattoFacebook : https://www.facebook.com/thegoodgoodsfrLinkedIn : https://www.linkedin.com/company/25627214/ Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
4/24/201937 minutes, 25 seconds
Episode Artwork

CÉCILE POIGNANT - Prédire le futur en observant la société

Bienvenue vous êtes dans le Sapping, le podcast du sens de l’Habit. Il est produit par Thegoodgoods, le média de la mode responsable. Ici on s’intéresse au vêtement dans toutes ses dimensions. Au style bien sûr mais aussi au rôle social de nos costumes, au pouvoir politique de nos actes d’achat. Comment mettre du sens dans nos dressings pour les rendre durables ?  Quelles sont les solutions en faveur d’une production et d’une consommation plus responsables ? Je suis Victoire Satto et je reçois ici les intervenants de la mode : ceux qui la font, ceux qui la pensent, ceux qui la portent. Aujourd’hui j’invite Cécile Poignant. Cécile est Trend Forecaster ou Prévisionniste de tendances.Son travail est fondé sur sa curiosité qu’elle a entretenu comme un muscle depuis les premières questions de l’enfance. Elle interroge tout ce qui concerne son époque et les humains qui font l’époque : ce qu’ils pensent, ce qu’ils consomment, ce à quoi ils rêvent. La tech, la médecine, la food, la beauté et bien entendu la mode : Cécile fait la somme des signes faibles qu’elle voit et les relient pour dessiner ce que seront les tendances de demain. Ensuite elle accompagne les marques qui développent des produits ou des services adaptés aux besoins - prévisibles donc - de leurs consommateurs. Cécile va nous parler des signes faibles de l’éveil, de l’état de bien-être global que notre génération recherche à travers le changement des pratiques alimentaires ou sportives, pourquoi celui-ci concerne aussi les vêtements. Elle va soulever le rôle des grandes entreprises dans cette époque de transition, en faisant état de la complexité à mettre en place ces changement. On va analyser des codes sociaux du style, la morosité de nos uniformes, parler petits trucs du quotidien pour réveiller notre créativité si indispensable à l’épanouissement personnel. Enfin, contrairement à ce qu’on pourrait penser, on va parler d'OPTIMISME. Oui la transition est rude mais elle belle et bien engagée.Ce n’est pas moi qui le dit mais une trend Forecaster… OUF !Un petit message avant de commencer cet épisode, et si vous aimez le podcast, la meilleure façon de nous soutenir c’est d’en parler autour de vous, de nous offrir un vote 5 étoiles sur iTunes et de laisser un commentaire dans l’application d’écoute de votre choix. Ça nous a aide énormément et personnellement vous lire est ma plus belle récompense ! BONNE ÉCOUTE ! LE TRAVAIL & LES RÉSEAUX DE CÉCILE POIGNANT  Instagram: @cecilepoignantTwitter: @cecilepoignantSite: www.cecilepoignant.comMail : [email protected] AppsPocket https://getpocket.com/a/ / Citymapper https://citymapper.com/ / Headspace https://www.headspace.com/headspace-meditation-appSur les costumes noirs des collègues... http://www.seuil.com/ouvrage/noir-michel-pastoureau/9782020490870Pour réenchanter le récit : cyril dion https://www.cyrildion.com/Sa citation vient du livre : Lire aux éclats, éloge de la caresse Ouaknin https://www.babelio.com/livres/Ouaknin-Lire-aux-eclats/162624THEGOODGOODSFacebook : https://www.facebook.com/thegoodgoodsfr/ Instagram : https://instagram.com/thegoodgoods.fr/ Twitter :... Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
4/16/201943 minutes, 13 seconds
Episode Artwork

CAMILLE LE GAL & LAURE BETSCH - Fairly Made® : proposer des matières éco-conçues aux grandes marques

Bienvenue dans le podcast du sens de l’Habit !Ici on s’intéresse aussi bien à l’impact humain et environnemental de la mode qu’à sa dimension sociologique : ce que révèle notre style, comment le vêtement change l’histoire et influence nos rapports sociaux.Comment mettre du sens dans nos dressings pour les rendre durables ? Quelles sont les solutions en faveur d’une production et d’une consommation plus responsables ? Aujourd’hui je reçois Camille Le Gal & Laure Betsch, cofondatrices de Fairly Made®.Fairly Made® est une entreprise de sourcing & confection éco-responsables. Camille et Laure ont fondé une bibliothèque matières contenant des tissus du monde entier répertoriés durant leurs voyages. Elles aident les marques à concevoir des vêtements durables dans le respect des hommes et de l'environnement, en leur proposant un panel de fournisseurs de fil, de teinturiers, de fabriquants de textile dont elles sont allées vérifier d'elles-même les engagements correspondants à leurs critères de durabilité, d'intégrité et de transparence, en s'appuyant sur les labels intenationaux. Leur projet d'entreprise est très innovant mais également ambitieux : après plusieurs expériences professionnelles au sein d'acteurs majeurs de l'industrie, tels qu'&Other stories du groupe H&M, Maison Kitsuné ou encore Louis Vuitton, Camille & Laure ont compris d'une part que c'était aux grandes industries d'initier de grands changements, d'autre part que celles-ci savaient peu par où commencer. Elles ont donc déconstruit la chaîne de production pour valider les pratiques de chaque partie prenante, depuis la matière première jusqu'à la confection, et les faire travailler ensemble pour améliorer la traçabilité globale du vêtement. Ce que j'ai adoré chez elles, c'est l'énergie positive et l'enthousiame qu'elles dégagent. Fortes de leurs voyages, elle savent qu'il est possible de concevoir bien et proprement un vêtement en Inde ou en Chine. Fairly Made® est une entreprise solutioniste, qui permet à l'industrie de faire des progrès concrets par des actions tangibles. Moi-même parfois découragée par l'ampleur de la tâche, auprès d'elles j'ai par exemple oublié tout ce que je savais sur le polyester recyclé, dont l'avenir est finalement prometteur. Le nôtre peut-être, alors ? Je les laisse vous (se) raconter. Bonne Écoute ! FAIRLY MADE® Le site : https://fairlymade.com  Instagram : https://instagram.com/fairly_made/ THEGOODGOODSFacebook : https://www.facebook.com/thegoodgoodsfr/ Instagram : https://instagram.com/thegoodgoods.fr/ Twitter : https://twitter.com/victoiresatto Bien sûr, si vous avez aimé le podcast, il serait heureux de recevoir 5 étoiles sur Itunes et de passer de bouche-à-oreilles, c’est la meilleure façon de nous porter loin.  Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
4/2/201944 minutes, 58 seconds
Episode Artwork

BENOÎT WOJTENKA - Bonne Gueule : Libérer les hommes

Le Sapping #9 BENOÎT WOJTENKA - Bonne GueuleÉPISODE DISPONIBLE SUR APPLE PODCAST - SPOTIFY - AUSHA  " Le vêtement doit t’aider à vivre le moment présent."BIENVENUE DANS LE PODCAST DU SENS DE L'HABIT Aujourd’hui je reçois Benoît Wojtenka.Benoît a confondé Bonne Gueule avec  son ami et associé Geoffrey Bruyère. Bonne gueule c’est d’abord un blog devenu un média dédié au style masculin, sur lequel Benoît sonne des conseils depuis 12 ans. C’est aussi une marque de vêtements pour hommes depuis 2014, dont le parti pris est de fabriquer des pièces de qualité, traçables, et l’objectif et de s’améliorer sans cesse jusqu’à obtenir une certification BCorp. Leur business model ou leur success story ont déjà fait l’objet de plusieurs articles et interviews, Benoît va donc plutôt nous raconter la façon dont Bonne Gueule a contribué à ne plus faire de la mode un bastion féminin. En effet depuis une quinzaine d’année, notamment grâce à Internet et à des courants comme le streetwear, ou le workwear, les hommes se sont ouverts à la possibilité de s’interroger sur leur style et ont modifié leur rapport aux vêtements, ainsi que leur façon de le consommer. Benoît a participé à cette émancipation. Il n’est pas un prescripteur de tendances, mais un pédagogue amoureux de sa discipline. C’est aussi un homme perfectionniste, avec une profonde empathie pour la gent masculine.On parle également de l’importance d’investir dans des matières de qualité, de la confiance que peut apporter un vestiaire bien choisit, du magasin du futur et de son amour pour les costumes des super-héros.Bien faire un vêtement c’est aussi faire le bien par le vêtement : il va nous expliquer pourquoi c’est important.Son appli fétiche : Pocket  Son bouquin de productivité : La semaine de 4 heure de Timothy FerrissBONNE GUEULE & SES RÉSEAUXSite : https://bonnegueule.frInstagram : https://www.instagram.com/bonnegueule.fr/Facebook : https://www.facebook.com/bonnegueule.fr/YouTube : https://www.youtube.com/user/BonneGueuleTVTHEGOODGOODSSite : https://thegoodgoods.frFacebook : https://www.facebook.com/thegoodgoodsfr/?ref=bookmarksInstagram : https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/Twitter : https://twitter.com/victoiresattoLinkedIn : https://www.linkedin.com/company/25627214/admin/Bien sûr, si vous avez aimé le podcast, il serait heureux de recevoir 5 étoiles sur Itunes et de passer de bouche-à-oreilles, c’est la meilleure façon de nous porter loin. Bonne écoute ! - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Avant de partir... Si vous appréciez le podcast, ce qui nous aide le plus pour le porter aux oreilles d'un maximum de personnes, c'est que vous preniez quelques secondes pour laisser une note étoilée sur Apple Podcast ou sur Itunes.N'hésitez pas également à :🎙Vous abonner au podcast sur la plateforme de votre choix📩Vous abonner à notre newsletter via thegoodgoods.fr pour recevoir chaque semaine la revue de presse de nos articles📸Suivre notre compte Instagram [https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/]💬Partager cet épisode avec d'autres engagés, curieux ou novices de la mode responsable Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
3/17/201939 minutes, 39 seconds
Episode Artwork

VULFRAN DE RICHOUFFTZ - Panafrica Shoes : casser les clichés sur le wax et l'industrie textile en Afrique

Bienvenue dans le podcast du sens de l’Habit.Il est édité par Thegoodgoods, un webmagazine dédié au Style conscient et à la Mode responsable. Ici on s’intéresse aussi bien à l’impact humain et environnemental de la mode qu’à sa dimension sociologique : ce que révèle notre style, comment le vêtement change l’histoire et influence nos rapports sociaux Comment mettre du sens dans nos dressings pour les rendre durables ? Quelles sont les solutions en faveur d’une production et d’une consommation plus responsables ? Aujourd’hui je reçois VULFRAN DE RICHOUFFTZ.Vulfran a confondé PANAFRICAShoes avec son ami et associé Hugues Didier. Panafrica est une marque de baskets urbaines dont la signature est une touche de wax, ce tissus très coloré symbolique de l’Afrique de l’Ouest. C’est aussi une histoire qui nous raconte qu’on peut monter une entreprise de mode à succès en étant diplôme en géographie, ou encore associer philantropie et rentabilité. Panafrica est une marque aux multiples engagements socio-économiques en Afrique, mais aussi écologiques et humains sur l’ensemble de la chaine de production, de la conception au client. Vulfran c’est une belle personne, excessivement sympathique et que j’ai eu grand plaisir à retrouver deux ans après la première interview pour Thegoodgoods. Dans cet épisode on va parler de pas mal de choses : de son parcours, de la concrétisation des rêves, de l’histoire du wax et des marchés concurrents de l’Afrique, de l’anatomie d’une basket.... Et puis on va sortir un peu des rangs pour questionner ce qui dérange: Peut-on concilier écologie et fonctionnement capitaliste ?  Quelle définition a-t-on de l’éthique lorsqu’elle est hypermarketée, est-ce que ça n’est pas une notion fondamentalement personnelle ?  Quand on est une entreprise, à quel moment l’obsession de bien faire se fait dévorer par l’ambition d’être grand ?  Quelles sont les limites d’une production responsable sur le terrain? Sans surprise après cette introduction… Cet épisode est long ! On vous invite chez Panafrica Shoes, au petit salon du sous-sol et si vous vous faites un café vous allez vraiment partager ce moment avec nous. Alors j’espère que vous l’apprécierez autant que moi. Je vous invite à lire ou relire l’interview de Hugues et Vulfran sur thegoodgoods.fr. Je voudrais remercier Hugues de s’autre confié à mon micro il y deux ans parce que c’est un fait rare et que je n’ai pas oublié les beaux propos qu’il a tenu ce jour là, mais c'est un homme d’action qui n’aime pas trop les mises en lumière. Alors je le salue et fais place à son associé. Bonne écoute ! PANAFRICA SHOES ET SES RÉSEAUXLinkedin: https://www.linkedin.com/company/10205613/Instagram : @panafrica_shoesFacebook : @PanafricaShoesTwitter : @PANAFRICA_SHOESTHEGOODGOODSFacebook : @thegoodgoods.frInstagram : @thegoodgoods.frTwitter : @victoiresattowww.thegoodgoods.fr - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Avant de partir... Si vous appréciez le podcast, ce qui nous aide le plus pour le porter aux oreilles d'un maximum de personnes, c'est que vous preniez quelques secondes pour laisser une note étoilée sur Apple Podcast ou sur Itunes.N'hésitez pas également à :🎙Vous abonner au podcast sur la plateforme de votre choix📩Vous abonner à notre newsletter via... Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
3/7/201953 minutes, 5 seconds
Episode Artwork

ADÈLE RINCK - La Fibre Du Tri : trier, à quoi ça sert ? De la seconde vie des vêtements

Bienvenue dans le podcast du sens de l’Habit.Il est édité par Thegoodgoods, un webmagazine dédié au Style conscient et à la Mode responsable. Ici on s’intéresse aussi bien à l’impact humain et environnemental de la mode qu’à sa dimension sociologique : ce que révèle notre style, comment le vêtement change l’histoire et influence nos rapports sociaux. Comment mettre du sens dans nos dressings pour les rendre durables ? Quelles sont les solutions en faveur d’une production et d’une consommation plus responsables ? Je suis Victoire Satto, sous écoutez Le Sapping et aujourd’hui je reçois Adèle Rinck. Adèle est responsable de communication chez Eco TLC. Vous ne savez probablement pas mais ceux qu’on appelle « les metteurs en marché » de Textile Linge et Chaussures -les TLC- doivent une éco-contribution à chaque fois qu’un produit est conçu, commandé, distribué ou importé.  Cette contribution permet de fédérer, de coordonner les acteurs de la collecte, de tri et de recyclage sur le territoire, de mesurer les flux et de sensibiliser les citoyens. Elle sert également à financer des projets de Recherche & Développement pour l’éco-conception. Adèle fait partie des vraies belles personnes que j’ai rencontré dans la vie et vous allez comprendre pourquoi. Elle va nous parler rapidement de la pollution liée aux TLC, mais surtout : nous expliquer pourquoi recycler est un vrai acte citoyen,  comment on fabrique des raquettes de pingpong et de l’isolant pour bâtiments avec des vieux vêtements,  nous parler futur passionnant de l’économie circulaire dans la mode, du craddle to craddle et des valeurs qui animent son quotidien. RETROUVEZ ADÈLE RINCK & LES RÉSEAUX D’ÉCO-TCLEco TLC : http://www.ecotlc.frLa Fibre du Tri et les points de collecte: https://www.lafibredutri.frFacebook La Fibre du Tri : https://www.facebook.com/lafibredutri/Instagram La Fibre du Tri : https://www.instagram.com/lafibredutri/Compte Twitter d’Adèle: @adelerinckRETROUVEZ-NOUS Facebook : @thegoodgoods.frInstagram : @thegoodgoods.frTwitter : @victoiresattowww.thegoodgoods.fr  Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
2/25/201923 minutes, 58 seconds
Episode Artwork

ARIELLE LEVY VERRY - Une Autre Mode Est Possible : aider les jeunes marques responsables à produire

Bienvenue dans le podcast qui s’intéresse au sens de l’Habit.Comment mettre du sens dans nos dressings pour les rendre durables ? Peut-on s’offrir le luxe d’être soi dans un monde où l’on possède trop de tout ?Je suis Victoire Satto, cofondatrice de Thegoodgoods, un webmagazine dédié au Style conscient et à la Mode responsable. Vous êtes dans Le Sapping et aujourd’hui je reçois Arielle Levy Verry. Arielle est entrepreneure sociale et fédératrice de talents dans la mode. Depuis 25 ans, elle conçoit, produit, distribue et communique une mode respectueuse et inclusive, depuis le design jusqu’à la fin de vie de l’objet. Elle partage sa vie entre Paris et Roubaix, les usines de textile et les ateliers de création. Elle maîtrise autant les savoir-faires qu’elle est passionnée d’innovations technologiques et est devenue spécialiste de la conception écologique.Pour elle, la mode est un éco-système qui doit fonctionner dans le partage et selon un principe de circularité, autrement-dit : penser à la fin de vie et au réemploi d’un produit dès sa conception. Aujourd’hui elle a cofondé Une Autre Mode Est Possible un collectif associatif d’entrepreneurs et de designers textiles qui agissent en faveur de l’économie circulaire et de la cohésion sociale. Ce collectif fonctionne comme un label de musique indépendant : accélérateur de développement via un Slowlab, et comme éditeur de projets à la signature artistique minimaliste et exigeante. Le label a ouvert sa résidence en janvier dernier dans le 11e arrondissement de Paris, on y trouve des vêtements de créateurs superbes et d’autres objets dont je vous laisse la surprise, qui changent chaque semaine avec une thématique spécifique. Pour vous donner un exemple, cette semaine c’est celle du romantisme. À ce propos, j'ai une petite réflexion à vous soumettre dans l'épisode, au sujet de la Saint-Valentin...La résidence d’UAMEP vous attend au 51 rue Léon Frot à Paris 11e. N'oubliez pas ! Si vous avez aimé le podcast, il serait heureux de recevoir 5 étoiles sur Itunes et de passer de bouche à oreilles, c’est la meilleure façon de nous porter loin. RETROUVEZ UNE AUTRE MODE EST POSSIBLELe site : uneautremode.frFacebook : https://www.facebook.com/UAMEP/Instagram : https://www.instagram.com/une_autre_mode_est_possible/RETROUVEZ-NOUS Facebook : @thegoodgoods.frInstagram : @thegoodgoods.frTwitter : @victoiresattowww.thegoodgoods.fr - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Avant de partir... Si vous appréciez le podcast, ce qui nous aide le plus pour le porter aux oreilles d'un maximum de personnes, c'est que vous preniez quelques secondes pour laisser une note étoilée sur Apple Podcast ou sur Itunes.N'hésitez pas également à :🎙Vous abonner au podcast sur la plateforme de votre choix📩Vous abonner à notre newsletter via thegoodgoods.fr pour recevoir chaque semaine la revue de presse de nos articles📸Suivre notre compte Instagram [https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/]💬Partager cet épisode avec d'autres engagés, curieux ou novices de la mode responsable Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
2/14/201922 minutes, 37 seconds
Episode Artwork

DÉBORAH BERGER - Amédée Paris : La blockchain au service d’un label responsable dans la laine

Bienvenue dans le podcast qui s’intéresse au sens de l’Habit.Aujourd’hui on parle de laine Mérinos : comment est-elle fabriquée ? Qu’est ce qui définit sa qualité ? Qu’est ce qui la garantit au consommateur ? Est-ce que ça peut-être un produit de luxe ? Est ce que les matières de type cachemire, angora, mohair sont encore haut de gamme maintenant qu’on les trouve à bas prix dans toutes les enseignes de fast fashion ? Pour répondre à ces questions je reçois Déborah Berger, Directrice Générale Adjointe en charge du Développement chez Chargeurs Luxury Materials, un groupe industriel qui produit notamment des textiles à haute valeur ajoutée. Chargeurs a récemment développé Organica Precious Fiber, un label international qui garantit une laine responsable des animaux, des acteurs de toute la chaine de production et des conséquences environnementales de son exploitation. Un standard d’excellence unique, qui valorise un savoir faire d’héritage en s’appuyant sur la technologie blockchain pour garantir sa traçabilité.Si c’est un peu flou pour vous pour l’instant, à la fin de cet épisode ces notions sont limpides, et démontrent qu’un un acteur mondial de l’industrie textile peut aussi être un exemple dans sa transition écologique. Si vous aimé le podcast, il serait heureux de recevoir 5 étoiles sur Itunes et de passer de bouche à oreilles, c’est la meilleure façon de nous porter loin. RETROUVEZ LE LABEL ORGANICA PRECIOUS FIBER & AMÉDÉE 1851 :Amédée 1851 : www.amedee1851.com  Instagram : https://www.instagram.com/amedee1851/  Le label de laine éco-responsable Organica Precious Fiber : www.organica-preciousfiber.com RETROUVEZ-NOUS : Facebook : @thegoodgoods.fr Instagram : @thegoodgoods.fr Twitter : @victoiresatto www.thegoodgoods.fr - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Avant de partir... Si vous appréciez le podcast, ce qui nous aide le plus pour le porter aux oreilles d'un maximum de personnes, c'est que vous preniez quelques secondes pour laisser une note étoilée sur Apple Podcast ou sur Itunes.N'hésitez pas également à :🎙Vous abonner au podcast sur la plateforme de votre choix📩Vous abonner à notre newsletter via thegoodgoods.fr pour recevoir chaque semaine la revue de presse de nos articles📸Suivre notre compte Instagram [https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/]💬Partager cet épisode avec d'autres engagés, curieux ou novices de la mode responsable Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
2/4/201931 minutes, 5 seconds
Episode Artwork

MAUD DEBS - Trail The World : Du monde du marketing à celui du trail, devenir bien dans ses baskets

Bienvenue dans le podcast qui s’intéresse au sens de l’Habit.De nos grand-pères à nos futurs enfants, on veut savoir ce que chacun révèle par son Style, comment le vêtement change l’Histoire, se fait miroir de notre époque, influence nos rapports sociaux.Comment mettre du sens dans nos dressings pour les rendre durables ? Peut-on s’offrir le luxe d’être soi dans un monde où l’on possède trop de tout ?Je suis Victoire Satto, cofondatrice de Thegoodgoods, un webmagazine dédié au Style conscient et à la Mode responsable. Aujourd’hui je reçois Maud Debs, une jeune femme extra-ordinaire. À 30 ans, elle a abandonné une brillante carrière de responsable marketing pour se consacrer à la course à pied, entrepris un tour du monde de deux ans où elle a couru dans plus de 20 pays, à la rencontre de femmes coureuses comme elle, auxquelles elle consacre un documentaire prévu en 2019. Aujourd’hui elle a cofondé, Trail The World, une agence de voyage hors des sentiers battus.Alors, quel rapport avec la mode ? Et bien Maud est passée d’une garde robe qui déborde de vêtements et d’insatisfaction à un style sportif féminin, minimaliste, épanoui. Elle nous parle de la difficulté de trouver des vêtements de sport techniques éco-conçus et durables. Elle a observé des femmes de tous pays et milieux socio-économiques et peut affirmer que les qualités d’un sportif ne s’achètent pas avec les logos des sponsors.Ce podcast a été enregistré via skype, il contient malheureusement quelques sons parasites et des coupures un peu raides. Je vous présente mes excuses sincères, j’espère que l’écoute ne sera pas grevée pour autant. RETROUVEZ MAUD SUR SON SITE ET SES RÉSEAUX:Instagram @worldwildrunneuze Facebook : www.facebook.com/worldwildrunneuze Site web : www.worldwildrunneuze.com Youtube : http://bit.ly/WWRYoutubeRETROUVEZ-NOUS : Sur Facebook : @thegoodgoods.fr Sur Instagram : @thegoodgoods.fr Sur Twitter : @victoiresatto Sur www.thegoodgoods.fr - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Avant de partir... Si vous appréciez le podcast, ce qui nous aide le plus pour le porter aux oreilles d'un maximum de personnes, c'est que vous preniez quelques secondes pour laisser une note étoilée sur Apple Podcast ou sur Itunes.N'hésitez pas également à :🎙Vous abonner au podcast sur la plateforme de votre choix📩Vous abonner à notre newsletter via thegoodgoods.fr pour recevoir chaque semaine la revue de presse de nos articles📸Suivre notre compte Instagram [https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/]💬Partager cet épisode avec d'autres engagés, curieux ou novices de la mode responsable Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
1/24/201924 minutes, 22 seconds
Episode Artwork

ALDEN WICKER - Ecocult : En Mode comme en politique, l'éco-conscience s'éduque

Bienvenue dans le podcast qui s’intéresse au sens de l’Habit.Que révèle le Style ? Comment le vêtement change l’Histoire ? Se fait miroir de notre époque ? Influence nos rapports sociaux ? Comment mettre du sens dans nos dressings pour les rendre durables ? Peut-on s’offrir le luxe d’être soi dans un monde où l’on possède trop de tout ?Je suis Victoire Satto, cofondatrice de Thegoodgoods et je reçois dans cet épisode Alden Wicker, une green-blogueuse new-yorkaise très renommée. Elle est la fondatrice d'Ecocult où elle écrit sur la Mode écoresponsable et le slowliving depuis 2013, elle est aussi journaliste freelance et fondatrice d'Ethical Writers, un collectif de créatifs engagés pour la transparence et la durabilité dans des domaines variés. Dans cet épisode nous allons parler :De camp scout hippies pour enfants aux États-Unis Du magazine de mode idéal Et des nouvelles identités des new-yorkaisesCet épisode a été enregistré en anglais et conservé dans sa version originale, doublée en français aujourd’hui par Emilie Satt de Madame Monsieur que je remercie infiniment.RETROUVEZ ALDEN WICKER : Sur Ecocult : https://ecocult.com Son compte Instagram : https://www.instagram.com/ecocult/ Le comité Ethical Writers : http://www.ethicalwriters.co/Le journal Vestoj dont nous avons parlé : http://vestoj.com/RETROUVEZ-NOUS : ° Sur Facebook : @thegoodgoods.fr° Sur Instagram : @thegoodgoods.fr° Sur Twitter : @victoiresatto° Sur www.thegoodgoods.fr - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Avant de partir... Si vous appréciez le podcast, ce qui nous aide le plus pour le porter aux oreilles d'un maximum de personnes, c'est que vous preniez quelques secondes pour laisser une note étoilée sur Apple Podcast ou sur Itunes.N'hésitez pas également à :🎙Vous abonner au podcast sur la plateforme de votre choix📩Vous abonner à notre newsletter via thegoodgoods.fr pour recevoir chaque semaine la revue de presse de nos articles📸Suivre notre compte Instagram [https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/]💬Partager cet épisode avec d'autres engagés, curieux ou novices de la mode responsable Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
1/1/201924 minutes, 17 seconds
Episode Artwork

VALERIE STEELE - Fashion Institute of Technology NYC : Les problèmes systémiques d'une industrie mondialisée

Bienvenue dans le podcast qui s’intéresse au sens de l’Habit.Que révèle le Style ? Comment le vêtement change l’Histoire ? Se fait miroir de notre époque ? Influence nos rapports sociaux ?Comment mettre du sens dans nos dressings pour les rendre durables ? Peut-on s’offrir le luxe d’être soi dans un monde où l’on possède trop de tout ?Je suis Victoire Satto, cofondatrice de Thegoodgoods, un webmagazine dédié au Style conscient et à la Mode responsable, et je reçois aujourd'hui Valerie Steele.Le Docteur Valerie Steele est un monument de Mode. Elle est historienne et l’auteure de plus de 25 ouvrages sur le sujet, ancienne enseignante, elle dirige le Musée du FIT à New York depuis 2003 et est Éditrice-en-chef de Fashion Theory. Dans cet épisode, on va parler :de cette véritable science qu’est la Mode, qui est bien loin d’être une discipline frivole de l’impact des consommateurs émergents en Inde et en Chine dans une offre globalisée de la difficulté d’implémenter des notions d’écologie dans une industrie gigantesqueRETROUVEZ VALERIE STEELE : -Dans Fashion Theory ici : https://www.tandfonline.com/loi/rfft20-Ses livres : Ofr : http://www.paris-art.com/lieux/ofr/ Fondation Azzedine Alaïa, 18 rue de la verrerie, Paris 3ème Librairie Descours, 31 Rue Auguste Comte, 69002 Lyon Ou à commander chez votre libraire de quartier (plutôt que sur Amazon)RETROUVEZ-NOUS : ° Sur Facebook : @thegoodgoods.fr° Sur Instagram : @thegoodgoods.fr° Sur Twitter : @victoiresatto° Sur www.thegoodgoods.fr- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Avant de partir... Si vous appréciez le podcast, ce qui nous aide le plus pour le porter aux oreilles d'un maximum de personnes, c'est que vous preniez quelques secondes pour laisser une note étoilée sur Apple Podcast ou sur Itunes.N'hésitez pas également à :🎙Vous abonner au podcast sur la plateforme de votre choix📩Vous abonner à notre newsletter via thegoodgoods.fr pour recevoir chaque semaine la revue de presse de nos articles📸Suivre notre compte Instagram [https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/]💬Partager cet épisode avec d'autres engagés, curieux ou novices de la mode responsable Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
12/18/201815 minutes, 42 seconds
Episode Artwork

LA FRENCH PIQUE - Pour booster sa marque, humaniser le digital

Bienvenue dans le podcast qui s’intéresse au sens de l’Habit.De nos grand-pères à nos futurs enfants, on veut savoir ce que chacun révèle par son Style, comment le vêtement change l’Histoire, se fait miroir de notre époque, influence nos rapports sociaux.Comment mettre du sens dans nos dressings pour les rendre durables ? Peut-on s’offrir le luxe d’être soi dans un monde où l’on possède trop de tout ?Je suis Victoire Satto, cofondatrice de Thegoodgoods, un webmagazine dédié au Style conscient et à la Mode responsable. Aujourd’hui je reçois Johanna dite La French Pique, entrepreneuse et créatrice de Mode. Elle a fondé seule sa marque  - éthique- de broderies personnalisées et prêt-à-porter, et levé en un an une communauté de près de 50 mille personnes sur Instagram par son authenticité. Dans cet épisode on va parler:de son hyperactivité qu’elle canalise en brodant de la façon dont les réseaux sociaux peuvent porter un business et du luxe de l’achat personnalisé vous ravi longtemps et qui ne coûte pas un brasRETROUVEZ JOHANNA : Sur Instagram : https://www.instagram.com/lafrenchpique/Son Eshop : lafrenchpique.comRETROUVEZ- NOUS : ° Sur Facebook : @thegoodgoods.fr° Sur Instagram : @thegoodgoods.fr° Sur Twitter : @victoiresatto° Sur www.thegoodgoods.fr- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Avant de partir... Si vous appréciez le podcast, ce qui nous aide le plus pour le porter aux oreilles d'un maximum de personnes, c'est que vous preniez quelques secondes pour laisser une note étoilée sur Apple Podcast ou sur Itunes.N'hésitez pas également à :🎙Vous abonner au podcast sur la plateforme de votre choix📩Vous abonner à notre newsletter via thegoodgoods.fr pour recevoir chaque semaine la revue de presse de nos articles📸Suivre notre compte Instagram [https://www.instagram.com/thegoodgoods.fr/]💬Partager cet épisode avec d'autres engagés, curieux ou novices de la mode responsable Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
12/11/201833 minutes, 31 seconds