Winamp Logo
Les Baladeurs Cover
Les Baladeurs Profile

Les Baladeurs

French, Social, 7 seasons, 101 episodes, 2 days, 12 hours, 28 minutes
About
Récits d'aventures et de mésaventures en pleine nature Avez-vous déjà poursuivi un loup dans les étendues sauvage d'Alaska, greloté au beau milieu des icebergs ou dormi le long d’une paroi d’escalade à plusieurs centaines de mètres de hauteur ? Tous les 15 jours, découvrez des récits d'aventures et de mésaventures en pleine nature. Un podcast du magazine Les Others (https://www.lesothers.com). 
Episode Artwork

#77 — S.O.S en Méditerranée, avec Lucille Guenier

Chaque année, des milliers de personnes tentent de traverser la Méditerranée sur des embarcations de fortune, dans l’espoir d’atteindre une vie meilleure. Mais beaucoup d’entre eux font naufrage dans l’indifférence générale. Face à ce drame humain, Lucille Guenier a voulu agir en rejoignant l’association SOS Méditerranée pour devenir les yeux et les oreilles de l’Océan Viking, son navire de sauvetage en mer. Le 13 mars 2024, alors qu’elle scrute la mer à la jumelle, un point noir apparaît à l’horizon. Un point noir qui signe le départ d’un sauvetage difficile…Abonnez-vous à notre newsletter pour ne louper aucun épisode ➡️ Retrouvez Les Baladeurs sur :Les Others SpotifyApple PodcastsDeezerYouTube AushaEn RSS🎙 Un épisode réalisé par Thomas Firh, assisté par Nicolas Alberty. Le récit a été présenté par Clémence Hacquart, la musique est composée par Nicolas de Ferran. Chloé Wibaux s'est assurée du montage et Antoine Martin du studio Krispy Records du mixage.🤝 La saison 7 des Baladeurs est soutenue par Columbia. — Plus d'infos sur l'épisode :Chaque année, des milliers de personnes s’engagent dans un terrible périple : traverser la Méditerranée sur des embarcations de fortune, dans l’espoir d’atteindre l’Europe et d’y trouver une vie meilleure.Mais peu d’entre-eux arrivent à destination. Beaucoup font naufrage dans l’indifférence générale. Face à cette catastrophe humanitaire, Lucille Guenier a voulu agir. Après des études de journalisme, elle a rejoint l’association SOS Méditerranée pour devenir les yeux et les oreilles de l’Océan Viking, son navire de sauvetage en mer. À bord, elle capture des images et recueille les témoignages des rescapés, pour pouvoir faire la lumière sur les drames qui se jouent loin des côtes. Et rappeler que quand on parle de migrants, on parle de vies d’hommes, de femmes et d’enfants. Le 13 mars 2024, alors qu’elle scrute la mer à la jumelle au début d’une nouvelle mission, un point noir apparaît à l’horizon. Un point noir qui signe le départ d’un sauvetage difficile pour les 25 membres d’équipages…Attention, cette histoire contient des scènes pouvant heurter votre sensibilité. Nous avons tout de même jugé essentiel de la documenter pour porter plus loin le témoignage de Lucille.À propos de Lucille Guenier : Après des études de journalisme, Lucille Guenier débute sa carrière comme correspondante à New Delhi avant de se tourner vers l’humanitaire avec Médecins Sans Frontière. Aujourd’hui, elle occupe le poste de chargée de communication pour l’association SOS Méditerranée. À bord de leur navire de sauvetage, elle capture des images et recueille des témoignages afin de mettre en lumière les drames qui se déroulent en mer.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
5/8/202455 minutes, 27 seconds
Episode Artwork

#76 — À pied de Paris à Alger, avec Mehdi Debbrah

Depuis quelques années, Mehdi Debbrah enchaine les longues marches. Depuis Paris, il a rejoint Marseille, Lisbonne, Venise ou encore Copenhague à pied. En chemin, il en profite pour récolter des fonds pour des associations, et pour partager les plaisirs et galères du voyage en temps réel avec des centaines de milliers de personnes sur les réseaux sociaux. En 2022, suite au décès de son père, il se lance un grand défi : faire Paris-Alger à pied, soit 4000 kilomètres à travers la France, la Suisse, l’Italie, la Sicile et la Tunisie, pour aller retrouver son grand-père dans la banlieue d’Alger. Et surtout, faire un pas vers le deuil.Abonnez-vous à notre newsletter pour ne louper aucun épisode ➡️ Retrouvez Les Baladeurs sur :Les Others SpotifyApple PodcastsDeezerYouTube AushaEn RSS🎙 Un épisode réalisé par Thomas Firh, assisté par Nicolas Alberty. Le récit a été présenté par Clémence Hacquart, la musique est composée par Nicolas de Ferran avec une musique additionnelle de Michel Boga. Chloé Wibaux s'est assurée du montage et Antoine Martin du studio Krispy Records du mixage.🤝 La saison 7 des Baladeurs est soutenue par Columbia. — Plus d'infos sur l'épisode :Depuis des années, Mehdi Debbrah marche. Paris-Marseille. Paris-Lisbonne, Paris-Venise, Paris-Copenhague. Autant de kilomètres à pied qui lui permettent d’échapper au quotidien et selon ses mots, de devenir « une meilleure version de lui-même ».En chemin, il en profite pour récolter des fonds pour des associations, et pour partager les plaisirs et galères du voyage en temps réel avec des centaines de milliers de personnes sur les réseaux sociaux. Un public qu’il veut inspirer, et à qui il veut transmettre sa passion du voyage à pied.En 2022, suite au décès de son père, il se lance un grand défi : faire Paris-Alger à pied, soit 4000 kilomètres à travers la France, la Suisse, l’Italie, la Sicile et la Tunisie, pour aller retrouver son grand-père dans la banlieue d’Alger. Et surtout, faire un pas vers le deuil.À propos de Mehdi Debbrah : Depuis quelques années, Mehdi Debbrah enchaîne les longues marches. Depuis Paris, il a rejoint Marseille, Lisbonne, Venise ou encore Copenhague à pied. En 2022, suite au décès de son père, il décide de marcher jusqu’à Alger pour rendre visite à son grand-père. Un chemin pour faire le deuil et récolter des fonds pour construire des châteaux d’eau avec l’association Life ONG.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
4/24/202447 minutes, 38 seconds
Episode Artwork

#75 — Alerte avalanche, avec Blaise Agresti

Fin 1998, à 27 ans Blaise Agresti accède à son rêve en devenant commandant du célèbre PGHM, le peloton de gendarmerie chargé des secours en haute montagne. Mais la saison commence mal… Le 9 février 1999, alors que la neige tombe sans discontinuer, le téléphone sonne pour annoncer la nouvelle : une immense avalanche vient de recouvrir le petit village de Montroc, dans la vallée de Chamonix. Pour Blaise Agresti, ici débute l’opération de secours du PGHM la grande jamais réalisée. Mais cette véritable cicatrice de la vallée aurait-elle pu être évitée ou pourrait-elle se répéter ?Abonnez-vous à notre newsletter pour ne louper aucun épisode ➡️ Retrouvez Les Baladeurs sur :Les Others SpotifyApple PodcastsDeezerYouTube AushaEn RSS🎙 Un épisode réalisé par Thomas Firh, assisté par Nicolas Alberty. Le récit a été présenté par Clémence Hacquart, la musique est composée par Nicolas de Ferran. Chloé Wibaux s'est assurée du montage et Antoine Martin du studio Krispy Records du mixage.🤝 La saison 7 des Baladeurs est soutenue par Columbia. — Plus d'infos sur l'épisode :Avant de savoir marcher, Blaise Agresti arpentait déjà les montagnes dans le sac à dos de ses parents. Son père, guide de haute montagne, et sa mère, habituée des expéditions lointaines, lui ont légué leur amour profond pour cet univers enneigé. Ainsi qu’un désir insatiable de liberté, qui a dirigé sa vie.Fin 1998, à 27 ans seulement, il accède à son rêve en devenant commandant du célèbre PGHM, le peloton de gendarmerie chargé des secours en haute montagne. Mais la saison commence mal. Les accidents mortels s’enchaînent et le moral des troupes est au plus bas. Ce n’est pourtant que le début.Le 9 février 1999, alors que la neige tombe sans discontinuer depuis plusieurs jours, le téléphone sonne pour annoncer la nouvelle : une immense avalanche vient de recouvrir le petit village de Montroc, dans la vallée de Chamonix. Pour Blaise Agresti, ici débute une opération de secours de grande ampleur, en pleine nuit, sur une zone dévastée. Un événement qui va s’étendre sur plusieurs jours en marquant au passage les mémoires de la vallée pour toujours.Mais après, il faudra mener l’enquête pour tenter de répondre aux grandes questions : pourquoi ce drame a-t-il eu lieu ? Aurait-il pu être évité ? Et surtout, comment se préparer à une époque où le changement climatique rend la prévention des risques et des sauvetages difficiles ?À propos de Blaise Agresti : Après un cursus militaire à Saint-Cyr, Blaise Agresti devient commandant du célèbre PGHM, le peloton de gendarmerie chargé des secours en haute montagne. Véritable expert dans la gestion de crises et l’histoire liée à cette profession, il partage son savoir dans plusieurs ouvrages comme In extremis publié chez Guérin, tout en l’enseignant dans son école Mountain Path, à la Sorbonne ou en entreprise.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
4/10/202441 minutes, 55 seconds
Episode Artwork

#74 — L’appel des Appalaches, avec Cécilia Bernabé

Le territoire américain est traversé par trois sentiers mythiques : Le Pacific Crest Trail, L'Appalachian Trail et le Continental Divide Trail. Chaque année, des millions de randonneurs et randonneuses s’y engagent, mais seulement une poignée d’entre-eux atteignent la ligne d’arrivée.À 27 ans, sans grande expérience de marche, Cécilia Bernabé s’élance sur les 3500 kilomètres du sentier des Appalaches. Elle part avec deux certitudes : celle d’avoir un sac à dos trop lourd, et de vouloir marcher au moins deux semaines sur ce chemin où il pleut un jour sur deux et qui, selon la légende, change la vie.Abonnez-vous à notre newsletter pour ne louper aucun épisode ➡️ Retrouvez Les Baladeurs sur :Les Others SpotifyApple PodcastsDeezerYouTube AushaEn RSS🎙 Un épisode réalisé par Thomas Firh, assisté par Nicolas Alberty. Le récit a été présenté par Clémence Hacquart, la musique est composée par Nicolas de Ferran. Chloé Wibaux s'est assurée du montage et Antoine Martin du studio Krispy Records du mixage.🤝 La saison 7 des Baladeurs est soutenue par Columbia. — Plus d'infos sur l'épisode :L’immense territoire américain est traversé du nord au sud par trois sentiers mythiques : Le Pacific Crest Trail, L'Appalachian Trail et le Continental Divide Trail. Sur des milliers de kilomètres, ils serpentent des déserts arides aux sommets enneigés en passant par de profondes forêts qui flamboient à l’automne.Chaque année, des millions de randonneurs et randonneuses s’y engagent, mais seulement une poignée d’entre-eux atteignent la ligne d’arrivée, au prix de longs mois d’efforts. On les appelle les “thru-hikers”, ou littéralement “les randonneurs qui traversent”. Un titre honorifique qui désigne les vrais, les véritables, les puristes.À 27 ans, quelques temps seulement après avoir découvert l’ivresse de la marche, Cécilia Bernabé a foulé le mont Springer dans l’état de Géorgie, point de départ officiel du sentier des Appalaches. Devant elle, 3500 kilomètres de nature sauvage, de vallées fleuries et de lacs paisibles où s’abreuvent les cerfs.Bien loin de la recherche de performance, Cécilia n’a que deux certitudes : celle d’avoir un sac à dos trop lourd, et de vouloir marcher au moins deux semaines sur ce chemin qui dépouille, où il pleut un jour sur deux et qui, selon la légende, change la vie.À propos de Cécilia Bernabé : À 27 ans, quelques mois seulement après avoir découvert la randonnée, Cécilia Bernabé s’est engagée sur l’Appalachian Trail, un des trois sentiers mythiques des États-Unis. Ce périple de 4 mois et 3600 km a changé sa vie et sa manière de voir le monde, au point de la pousser à repartir l’année suivante sur le Pacific Crest Trail qui traverse le continent du Nord au Sud. Depuis, elle chercher l’équilibre entre l’appel des sentiers et sa vie citadine.
3/27/20241 hour, 4 seconds
Episode Artwork

#73 — Une minute d’éternité, avec François Sarano

Il suffit parfois d’une rencontre pour tomber amoureux. Une rencontre avec un poulpe pour tomber amoureux de la mer enfant. Une rencontre avec une raie manta adulte pour changer son regard sur les animaux à sang-froid.Docteur en océanographie et plongeur professionnel, il a dédié sa vie à l’océan. Ancien conseiller scientifique du Commandant Cousteau sur la Calypso, il a parcouru les fonds-marins pour étudier, comprendre et ramener des images de ce dernier grand monde sauvage, où l’on peut approcher les animaux sans qu’ils fuient. En 2006, sur le tournage du documentaire Océans, une nouvelle rencontre va changer sa vie. Embarqué loin du bateau, il va croiser le chemin d’un grand requin blanc.Abonnez-vous à notre newsletter pour ne louper aucun épisode ➡️ Retrouvez Les Baladeurs sur :Les Others SpotifyApple PodcastsDeezerYouTube AushaEn RSS 🎙 Un épisode réalisé par Thomas Firh, assisté par Nicolas Alberty. Le récit a été présenté par Clémence Hacquart, la musique est composée par Nicolas de Ferran. Chloé Wibaux s'est assurée du montage et Antoine Martin du studio Krispy Records du mixage. 🤝 La saison 7 des Baladeurs est soutenue par Columbia. — Plus d'infos sur l'épisode :Jean-Marc Rochette est l’un des plus grands auteurs de Bande-dessinée français. Avec l’ouvrage La Dernière Reine, qui trône fièrement dans les vitrines de toutes les librairies, il vient de clôturer en beauté sa trilogie Alpine, débutée en 2018 avec son autobiographie, Ailefroide, Altitude 3954 et poursuivie l’année suivante avec Le Loup. Mais avant de rencontrer son public, Jean-Marc Rochette a d’abord du se trouver lui-même.Pendant sa jeunesse à Grenoble, il calme son tempérament rebelle grâce à l’alpinisme. Comme ses copains, il veut devenir guide de haute montagne et fait ses gammes dans le massif des Écrins. L’objectif suprême : la face nord d'Ailefroide, magnifique et réputée très difficile.Mais son parcours est semé d’embuches. Coup sur coup, deux accidents vont faire basculer sa vie dans le chaos et l’éloigner de la montagne pendant près de 40 ans. La chair et l’esprit marqués à vif. Mais c’est parfois quand on touche le fond, qu’on peut entrevoir la lumière…À propos de François Sarano : Docteur en océanographie et plongeur, François Sarano a passé 13 ans sur la Calypso aux côtés du commandant Cousteau. Il a consacré sa vie à l'étude et à la protection des océans. Ses plongées lui ont permis de côtoyer les peuples de la mer, cachalots, baleines ainsi qu’une quarantaine d’espèces de requins. Il tirera de ses expériences sous-marines de nombreux ouvrages comme “le retour de Moby Dick” ou “Au nom des requins”.
3/14/202446 minutes, 22 seconds