Winamp Logo
Le podcast de So Sweet Planet Cover
Le podcast de So Sweet Planet Profile

Le podcast de So Sweet Planet

French, Social, 1 season, 163 episodes, 5 days, 13 hours, 57 minutes
About
So Sweet Planet propose une série d’interviews en podcasts d’artistes, écrivains, activistes, chercheurs… avec l’idée de sensibiliser au respect du vivant – humains et non humains – et d’ouvrir des portes vers d’autres cultures, d’autres regards et d’autres approches du monde.  ✨? Think out of the box ! ?✨ Animatrice et réalisatrice : Anne Greffe Soutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, sur Patreon et accédez à des contenus exclusif : https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy (https://acast.com/privacy) pour plus d'informations.
Episode Artwork

"Dessiner pour résister" : 6 dessinatrices face à la violence politique et patriarcale de leur pays. L’interview des productrices !

"Dessiner pour résister" : 6 dessinatrices face à la violence politique et patriarcale de leur pays. L’interview des productrices !De la Syrie à l'Inde en passant par la Russie, l'Égypte et le Mexique, la série documentaire Dessiner pour résister met en lumière les femmes dessinatrices à travers le monde, défiant les lignes rouges et les tabous de leur société. Chaque épisode plonge dans l’univers unique d’une dessinatrice, dévoilant non seulement les obstacles et dangers auxquels elle est confrontée, mais également son courage et son humour pour les affronter. Six beaux portraits de femmes qui, à leurs risques et périls, opposent leurs dessins à la violence politique et patriarcale pour faire bouger les lignes.L'interview des deux productrices, Estelle Robin You (de Grande Ourse films à Nantes) et Hanne Phlypo (de Clin d'oeil films en Belgique), pour parler de cette super série documentaires à voir sur Arte !La bande-annonce sous-titrée en françaisVoir les épisodes de Dessiner pour résister sur arte.tvLe site de la série Draw For Change (Dessiner pour résister)Soirée Arte "Femmes caricaturistes | Dessiner pour résister" - Maison des Arts de Créteil • Mercredi 20 mars 2024 à 20h30Projection de deux documentaires de la série Dessiner pour résister et rencontre avec Victoria Lomasko (illustratrice), Anna Mosienko (réalisatrice) et Hanne Phlypo (productrice, Clin d’oeil Films)So Sweet Planet : un site et un podcast indépendants !Merci de soutenir mon travail sur Patreon Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
3/15/202447 minutes, 26 seconds
Episode Artwork

Being there : jubilatoire ! Omar Victor Diop s’immisce dans des univers où il n’a pas été invité, des photos des années 50, 60, dans des familles de la classe moyenne blanche et privilégiée.

Being There, c’est le titre d’un projet photographique de Lee Shulman et d’Omar Victor Diop et d’un très beau livre aux éditions Textuel, préfacé par Taous Dahmani.Omar Victor Diop s’immisce dans des univers où il n’a pas été invité, des photos des années 50, 60, dans des familles de la classe moyenne blanche et privilégiée.Le réalisateur Lee Shulman, créateur de The Anonymous Project, a proposé à Omar Victor Diop, autoportraitiste sénégalais, de se glisser dans les photographies anonymes de sa collection de diapositives américaines des années 1950 et 1960. Images de célébrations ordinaires où l’on voit essentiellement des familles issues de la classe moyenne blanche et privilégiée poser à table pour fêter un anniversaire, à la plage, au milieu d’un barbecue ou devant leur rutilant pavillon. Diop s’immisce dans des univers où il n’a pas été invité, dans le contexte de l’Amérique ségrégationniste d’après-guerre, comme s’il avait toujours fait partie du cadre. Shulman et Diop proposent une nouvelle façon d’agiter les esprits et d’interroger les représentations, avec humour. Leur performance fonctionne comme un révélateur. (source : éditions Textuel)C'est formidablement réussi, intelligent, comme une revanche non-violente et jubilatoire.Je reçois Taous Dahmani qui a préfacé ce très beau livre. Taous Dahmani est historienne de l’art, écrivaine et commissaire d’exposition dont les travaux portent sur les liens entre photographie et luttes politiques, et en particulier sur les récits migratoires et intersectionnels.Le site des éditions Textuel pour voir une sélection de photos / acheter le livre :https://www.editionstextuel.com/livre/omar_victor_diop__the_anonymous_project_being_thereGalerie Magnin A : https://www.magnin-a.com/Galerie Binôme : https://galeriebinome.com/So Sweet Planet : un site et un podcast indépendants !Merci de soutenir mon travail sur Patreon Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
12/17/202336 minutes, 16 seconds
Episode Artwork

Gardiens de la forêt : 5 très beaux documentaires sur Arte ! L’interview de Muriel Barra, productrice de cette série événement.

À l’occasion de la COP 28, qui se tient du 30 novembre au 12 décembre 2023 à Dubaï, Arte propose une programmation spéciale dédiée aux Gardiens de la forêt.Au cœur de cinq forêts primaires, de l’Amazonie à l’Océanie en passant par l’Afrique, cinq représentants des communautés autochtones s’engagent pour la protection de ces poumons verts : reboiser, lutter contre la pollution, préserver la biodiversité... À travers leur regard sensible, cette série documentaire nous invite à redonner place à leur vision du monde. "Gardiens de la forêt" c’est une série de 5 documentaires accompagnée d’un beau livre et d’une campagne d’impact.Pour en parler, je reçois Muriel Barra, productrice de cette série événement et coordinatrice de la campagne d’impact.Les cinq Gardiens de la forêt sont encore en France ce vendredi 1er et samedi 2 décembre : Le programme des rendez-vous pour repenser notre rapport au vivant à La Gaité lyriqueJournée spéciale Gardiens de la forêt sur ARTE le Samedi 9 décembre 2023 et les documentaires sont déjà visibles sur arte.tv ! Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
12/1/202356 minutes, 56 seconds
Episode Artwork

Focus : Défricheuses / féminismes, caméra au poing et archive en bandoulière. Une belle expo à La Cité Internationale des Arts !

"Défricheuses / féminismes, caméra au poing et archive en bandoulière", c’est le titre de cette passionnante exposition proposée par La Cité internationale des arts à Paris, en partenariat avec le Centre audiovisuel Simone de Beauvoir et dans le cadre du Festival d’Automne 2023.L’exposition revient sur l’histoire culturelle et visuelle du féminisme en France dans les années 1970 et 1980 à travers la fondation en 1982 du Centre audiovisuel Simone de Beauvoir par 3 femmes - Delphine Seyrig, Carole Roussopoulos et Ioana Wieder, membres du collectif Les Insoumuses. La page de l’exposition Défricheuses / féminismes, caméra au poing et archive en bandoulière sur le site de la Cité Internationale des Arts avec les textes explicatifs du Parcours de l’expo, les manifestations Programme satellite et les Informations pratiques :https://www.citedesartsparis.net/fr/defricheuses-feminismes-camera-au-poing-et-archive-en-bandouliereGalerie de la Cité internationale des arts | Site du Marais18, rue de l’Hôtel de Ville75004 ParisDu 28 septembre au 20 décembre 2023Les mercredis de 14h à 21h Du jeudi au samedi de 14h à 19hVernissage le 27 septembre 2023, de 18h à 21hEntrée libreToutes les informations sur : http://www.citedesartsparis.fr Le site du Centre Simone de Beauvoir :https://www.centre-simone-de-beauvoir.com/So Sweet Planet : un site et un podcast indépendants !Merci de soutenir mon travail sur Patreon Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
11/28/20236 minutes, 12 seconds
Episode Artwork

Urgence Climatique : grande exposition pour 10 ans à la Cité des Sciences ! Interview d'Adrien Stalter, co-commissaire de l'exposition

Comment continuer d’habiter la Terre ? Pour y parvenir, nous n’avons pas d’autre choix que de transformer nos manières de vivre et de faire société. Alors, comment pouvons-nous nous y prendre ? À l’entrée de l’exposition, le visiteur est accueilli par une fresque illustrée évoquant les origines des émissions de gaz à effet de serre, avant qu'il rejoigne, au centre du parcours,une table d’orientation le menant vers trois séquences de visite :> Décarbonons : découvrir les enjeux de réduction des émissions de gaz à effet de serre> Anticipons : apprendre et comprendre les causes comme les effets du réchauffementclimatique> Agissons : se mobiliser individuellement et collectivement"Montée des eaux, mégafeux, cyclones, glissements de terrain, canicules et autresphénomènes liés au réchauffement climatique font de plus en plus régulièrement l’actualité.Ce dérèglement à l’échelle de la planète a des conséquences pour toutes les espèces,dont la nôtre. Le péril climatique n’est plus une perspective lointaine, mais une urgenceomniprésente. Cette nasse dans laquelle nous nous sentons pris favorise un sentimentd’impuissance, face à l’énormité des enjeux, et rend d’autant plus difficile une réflexionsereine sur les solutions à mettre en oeuvre.Urgence climatique, nouvelle exposition permanente de la Cité des sciences et del’industrie, conçue et réalisée en partenariat avec le Centre national de la recherchescientifique et sous le commissariat scientifique de Jean Jouzel, nous invite justementà prendre de la hauteur et du recul pour repenser notre façon d’habiter le monde etvoir comment nous pouvons, toutes et tous, agir. Urgence climatique offre une vued’ensemble des dispositifs qui permettent à la fois la décarbonation et la résilience de nos sociétés. Centrée sur la question de la sobriété, elle rappelle la nécessité d’engager destransformations collectives profondes et de mobiliser le plus grand nombre en faveur d’un monde durable et d’une plus grande justice sociale.Cette exposition vise à nous donner envie de réinventer notre façon de vivre, qu’ils’agisse de nos modes de déplacement, de nos pratiques agricoles ou de nos habitudesalimentaires. Les connaissances tout comme les moyens d’action sont là, mais ne seront rien sans vous. Il est encore temps !"Bruno Maquart, Président d’UniverscienceInformations pratiques :Cité des sciences et de l’industrie30 avenue Corentin-Cariou75019 ParisPorte de la Villette 3bhttps://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/expos-permanentes/urgence-climatiqueExposition trilingueHorairesOuvert tous les jours,sauf le lundi, de 10h à 18h,et jusqu’à 19h le dimanche.#ExpoUrgenceClimatiqueSo Sweet Planet : un site et un podcast indépendants !🌱 Merci de soutenir mon travail sur Patreon Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
11/1/20231 hour, 9 minutes, 55 seconds
Episode Artwork

Rencontre avec Guillaume Meurice ! Humoriste, écrivain, animateur de plusieurs podcasts, en tournée avec deux spectacles, parrain du festival Atmosphères de Courbevoie, entre autres activités !

Dans cet épisode de So Sweet Planet, je reçois Guillaume Meurice, humoriste, écrivain, réalisateur, animateur de plusieurs podcasts, en tournée avec deux spectacles, parrain du festival Atmosphères de Courbevoie, entre autres activités ! Je vous propose d’en savoir un peu plus sur toutes ses activités et peut-être sur ce qui l’anime…Nous parlons donc du savoureux et célèbre "Moment Meurice" sur France Inter - 1452 épisodes ! - avec la joyeuse bande de Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek, de son réjouissant podcast "Meurice recrute" et du tout nouveau "Mission Poséïdon" mais aussi de trois de ses livres récents, Les gens qui likent, Peut-on aimer les animaux et les manger ? et Petit éloge de la médiocrité, de ses deux spectacles Vers l’infini avec Éric Lagadec (Astrophysicien / Enseignant-chercheur) et Meurice 2027, du Festival Atmosphères dont il est parrain (à Courbevoie), des causes et associations qu’il soutient, de la vidéo de Greenpeace à laquelle il a prêté sa voix (sur la Coupe du monde de rugby), du documentaire contre les delphinariums qu’il a réalisé et qui sera projeté lors du festival Atmosphères… pour le reste, je vous laisse écouter l’interview et découvrir !Site officiel de Guillaume Meurice, infos et liens vers ses livres, spectacles, podcasts… :https://www.guillaumemeurice.fr/ Nous en avons parlé :Vidéo de Greenpeace sur la Coupe du monde de rugby :https://www.dailymotion.com/video/x8nkpdlC’est assez :https://www.cestassez.fr/Sea Shepherd France :https://seashepherd.fr/One Voice :https://one-voice.fr/Bloom :https://bloomassociation.org/Al’Lark :http://www.al-lark.org/So Sweet Planet : un site et un podcast indépendants !🌱 Merci de soutenir mon travail sur Patreon Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
10/6/20231 hour, 15 minutes, 36 seconds
Episode Artwork

Le festival Atmosphères : pour un monde durable, plus juste, en harmonie avec la nature ! Interview de Pascal Signolet, fondateur

Un festival au croisement du cinéma, de l’art et de la science, avec une belle ambition : mettre la culture au service de la transition écologique et sociale. Du 11 au 15 octobre 2023 à Courbevoie, 13ème édition !Dans une ambiance joyeuse et participative, de grands scientifiques, des experts et pionniers de la transition écologique et sociétale, des artistes engagés viendront partager des savoirs, des expériences, des nouveaux imaginaires et des émotions fortes. Un festival qui accueille un large public intergénérationnel avec environ 15000 personnes et 3000 scolaires à chaque édition et tout est gratuit.Pour cette année 2023, les parrains et marraines sont Guillaume Meurice et Pauline Zarrouk, le président d'honneur, Sébastien Folin et le délégué général et fondateur, Pascal Signolet, que j’ai le plaisir de recevoir sur So Sweet Planet pour nous en parler !📅 du 11 au 15 octobre 2023  💲 Pass gratuit à prendre sur le site du festival ou en cliquant ICI📍 Courbevoie, 92400 et retransmis sur les réseaux sociaux🔍 Thématiques : Cinéma - Arts - Sciences - Développement durable - Nouveaux RécitsⓂ️ Métro : Métro Ligne 1 ~ Station La Défense ~ RER A – Station La Défense ~ Ligne L –    Bécon-les Bruyères - Courbevoie🍴  Village : animations, buvette et restauration végétariennehttps://www.atmospheresfestival.com/So Sweet Planet : un site et un podcast indépendants !🌱 Merci de soutenir mon travail sur Patreon Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
9/29/202351 minutes, 20 seconds
Episode Artwork

Sandra Nkake : "Je ne me pose pas en donneuse de leçons mais en accélératrice de questionnements." Son nouvel album Scars et autres beaux projets hors format !

Sandra Nkake : "Je ne me pose pas en donneuse de leçons mais en accélératrice de questionnements." Sandra Nkaké est chanteuse, autrice, compositrice, comédienne - au théâtre, au cinéma et à la télévision - active aussi dans des ateliers de chant qu’elle anime, des résidences, des associations, elle est aussi la présentatrice de Platine Africa sur TV5 Monde, une belle émission qui présente les musiques afro-caribéennes et dans laquelle elle met joliment d’autres artistes en valeur, et cette année, après trois albums solo - une Victoire de la Musique en 2012 - et de multiples collaborations musicales, cette artiste hors-normes et hors formatage nous offre SCARS, son quatrième album solo, superbe ! Ce disque "parle d’exil, de violence, de partage, de déracinements, d’échec, de réussite, de changements de cap, de moments d’Afrique, de sororité, d’amour, d’arrivée en Europe, de la violence d’être femme, noire, musicienne, de rêves brisés, de réalité qui dépasse les rêves, du bonheur de pouvoir panser toutes ces plaies et de dire toutes ces joies en chantant, en travaillant comme artiste, auteure, compositrice, directrice de projet et de le partager avec d’autres, dans l’intimité et sur la scène. C’est un disque d’amour. Ces cicatrices du passé sont comblées par des rêves, des cadeaux de la vie et de l’amour et se traduisent par le son qui sort de mon corps et dit qui je suis. Chanter m’a sauvée, ces cicatrices sont désormais ma force". Son univers est riche, dense, ouvert, profond, lumineux, en mouvement… Vous en aurez un aperçu en écoutant cette interview pour So Sweet Planet et en explorant les liens ci-dessous !Écouter / télécharger l’albumVisionner SCARS [Official Film] : Sandra Nkaké présente son nouvel album SCARSLes dates de ses prochains concerts :29/09 - ST BRIEUC (22) 30/09 @lapasserellesaintbrieuc [Prix libre ✊🏾] 06/10 - TOULOUSE (31) @lemetronum 21/10 - NANCY (54) @nancyjazzulsations 09/11 - AURAY (56) Espace Athéna 10/11 - LA CHAPELLE SUR ERDRE (44) Espace Capellia 25/11 - MIRAMAS (13) @marseillejazz 01/12 - LYON (69) @opera.underground 02/12 - LYON (69) @opera.underground 09/12 - ARGENTEUIL (95) PROTEST SONGS : Jeanne Added, Camélia Jordana, L (Raphaële Lannadère) & Sandra Nkaké11 juin 2024 à La Philharmonie de ParisSandra Nkake, site officiel (tournée, musique, vidéos, bio…)So Sweet Planet : un site et un podcast indépendants !🌱 Merci de soutenir mon travail sur Patreon Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
9/22/202347 minutes, 12 seconds
Episode Artwork

"Scandale sur l’évaluation du glyphosate : les agences sanitaires ignorent de très nombreux effets toxiques du glyphosate mis en évidence par la recherche médicale française". Générations Futures publie un rapport alarmant !

La France est-elle sur le point de voter pour la ré-utilisation du glyphosate pour 15 ans ? Générations Futures publie un rapport alarmant.Le point avec Pauline Cervan, docteure en pharmacie et toxicologue pour l'association.Le sujet du glyphosate, herbicide le plus utilisé au monde, est au cœur de l'actualité depuis des mois puisque son autorisation expire au sein de l’UE en décembre 2023. Le 12 septembre 2023, l’association Générations Futures a publié un rapport et alerté la presse avec un communiqué intitulé : "Scandale sur l’évaluation du glyphosate : les agences sanitaires ignorent de très nombreux effets toxiques du glyphosate mis en évidence par la recherche médicale française (l’Inserm, Institut national de la santé et de la recherche médicale, organisme scientifique de référence au niveau mondial). Selon Générations Futures, la France va probablement suivre l’avis de l’agence européenne de sécurité des aliments (EFSA), qui estime qu’ "Il n’y a pas de domaine de préoccupation critique, ni pour l’environnement, ni pour la santé humaine" et voter pour un renouvellement de l’autorisation du glyphosate lors des prochaines réunions du comité européens chargé de statuer sur cette question, le Scopaff, en arguant suivre l’avis "des scientifiques". Pourtant, en 2021, l’Inserm a mis à jour son expertise collective sur "pesticides et santé" dans laquelle l’institut a une analyse bien différente de celles des agences sur plusieurs points concernant la toxicité du glyphosate.Générations Futures met en lumière les différences entre l’analyse de l’Inserm et l’évaluation réglementaire du glyphosate sur de nombreux points majeurs comme la génotoxicité et le stress oxydant, les effets sur le microbiote, la toxicité mitochondriale, les effets sur la reproduction et de perturbation endocrinienne et les effets neurotoxiques.Générations Futures demande donc au gouvernement français de suivre les alertes de l’INSERM en votant contre la ré-autorisation du glyphosate.Pourquoi la France risque-t’elle de voter pour la ré-autorisation du glyphosate pour 15 ans ? Quels sont les risques ? Pourquoi de telles divergences de conclusions et d'avis entre l’Inserm et les agences réglementaires ? Qui croire ? Qui évalue ? Comment ? Le dossier d’évaluation n’est pas complet, beaucoup de domaines n’ont pas été évalués, par exemple les effets du glyphosate sur la biodiversité, comment peut-on en arriver à un vote aussi important pour 15 ans et au niveau de toute l’Europe sans tenir compte de ce type d’impacts qui nous concernent tous ? Les citoyens que nous sommes peuvent-ils jouer un rôle ? Générations Futures a créé un outil pour donner un peu de pouvoir aux citoyen.ne.s, Shake ton politique, qu’est-ce que c’est ? Nous en discutons avec Pauline Cervan, docteure en pharmacie et toxicologue pour l’association mais qui a aussi travaillé de nombreuses années pour les industriels, ce qui lui permet de bien maîtriser les failles et les points de bloquage des procédures et de répondre aux questions que nous sommes nombreux à nous poser !Télécharger / lire le rapportShake ton politiqueLe site de Générations FuturesSoutenir So Sweet Planet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
9/13/20231 hour, 5 minutes, 38 seconds
Episode Artwork

Interview de Ramata-Toulaye Sy pour son film Banel et Adama, en compétition officielle du 76e Festival de Cannes. En salles ce 30 août.

Interview de Ramata-Toulaye Sy, réalistarice et scénariste Son premier long-métrage Banel et Adama était cette année en compétition officielle du 76e Festival de Cannes. À 36 ans, elle était la seule réalisatrice débutante invitée à concourir pour la Palme d'or et pour la Caméra d’Or à Cannes ! Son film Banel & Adama a été récompensé de deux prix au Festival International du Film de Biarritz, Prix du jury d'étudiants et du Prix du jury Pass Culture…"Banel et Adama" est un film dense, sensible, poétique et puissant, un peu mystérieux et dramatique aussi. Il y est question d’amour fou, du poids des traditions, de liberté, de folie, de changement climatique… Un vrai beau travail de création.Dans ce podcast, Ramata-Toulaye Sy nous parle de son parcours, de ses études, de ses goûts et influences et bien sûr, de son premier long-métrage qui s'est distingué à Cannes et sort en salles ce 30 août !SYNOPSISBanel et Adama s’aiment. Ils vivent dans un village éloigné au Nord du Sénégal. Du monde, ils ne connaissent que ça, en dehors, rien n’existe. Mais l’amour absolu qui les unit va se heurter aux conventions de la communauté. Car là où ils vivent, il n’y a pas de place pour les passions, et encore moins pour le chaos.Bande-annonce du film Banel et Adama (sur YouTube)So Sweet Planet : un site et un podcast indépendants !🌱 Merci de soutenir mon travail sur Patreon :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
8/29/202359 minutes, 5 seconds
Episode Artwork

La 4ème édition du formidable festival Agir pour le vivant commence ce soir à Arles !

La 4ème édition du formidable festival Agir pour le vivant commence soir, lundi 21 août 2023, dans la belle ville d’Arles et jusqu’au 27 août vous pourrez assister à des débats, rencontres, ateliers, résidences, expositions, films, spectacles, concerts…Le site Agir pour le vivantBilletterieVisionner les conférences en direct ou en replayÉcouter l’interview d’Anne-Sylvie Bameule sur So Sweet PlanetPour soutenir So Sweet Planet, un site et un podcast indépendants : https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
8/21/20234 minutes, 28 seconds
Episode Artwork

Stop aux emballages plein de vide : les marques ont répondu ! Et ensuite ? Une action de foodwatch et Zero Waste France

"Le Focus de So Sweet Planet" : un épisode centré sur un seul sujet, présenté rapidement : un livre, un album "musique", un événement, un film, une expo, une info concernant les droits humains, l’environnement… donc toujours en lien avec les sujets de So Sweet Planet. Les focus s’intercalent entre les épisodes d’interviews.Pétition sur le site de foodwatchEn savoir plus :"Suremballage : Zero Waste France s’asocie à foodwatch pour interpeller 5 grandes marques de l’industrie agroalimentaire" (27 juin 2023, sur le site de Zero Waste France) :Écouter le podcast de So Sweet Planet consacré à l’association foodwatch avec l’interview de Karine Jacquemart, directrice générale de Foodwatch FrancePour soutenir So Sweet Planet, un site et un podcast indépendants : https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
8/18/20233 minutes, 50 seconds
Episode Artwork

So Sweet Planet évolue ! Je vous en dis plus...

À l’occasion du 10ème anniversaire du site So Sweet Planet et du 150ème épisode de son podcast, So Sweet Planet évolue !Pour soutenir So Sweet Planet, un site et un podcast indépendants : https://www.patreon.com/sosweetplanetLe site So Sweet Planet :http://sosweetplanet.comSo Sweet Planet sur Instagram :https://www.instagram.com/sosweetplanet_podcast/So Sweet Planet sur Facebook :https://www.facebook.com/SoSweetPlanetLe podcast de So Sweet Planet à écouter sur toutes les applis : https://linktr.ee/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
8/17/20239 minutes, 28 seconds
Episode Artwork

Le point sur "l’humeur écologique" des Français. Rencontre avec François Gemenne pour discuter de ce baromètre inédit.

Le point sur « l’humeur écologique » des Français. Rencontre avec François Gemenne pour discuter de ce baromètre inédit de la Fondation pour la Nature et l’Homme réalisé avec ODOXA, du 16 au 24 mai 2023.Les Français ressentent-ils le réchauffement climatique dans leur vie quotidienne ? Comment agir pour protéger le climat et la biodiversité ? Comment et dans quelle mesure les Français sont-ils déjà passés à l’action ? A quelles conditions accepteraient-ils d’en faire plus pour le climat et la biodiversité ? Cette enquête offre des réponses qui permettent d’y voir plus clair au présent pour mieux préparer l’avenir : un état des lieux des ressentis, des faits, des freins et des motivations. Pour François Gemenne, Président du Conseil Scientifique de la Fondation : « Ce vaste sondage montre que nous avons franchi une étape essentielle : le changement climatique n’est plus une projection abstraite mais une réalité tangible pour une grande majorité de Français. Cela veut dire que l’heure ne doit plus être à sonner l’alerte, mais au contraire à donner des solutions : tout le monde voit que la maison brûle. Il ne sert plus à rien de crier au feu, il faut éteindre l’incendie. C’est cela qui permettra de sortir du sentiment d’impuissance, qui est un frein terrible à l’action. Avec la Fondation, c’est bien cette vision plus constructive que nous défendons : être au plus près des solutions et tournés vers les gens pour leur donner les moyens d’agir et les raisons d’espérer. » Dans cet épisode de So Sweet Planet, je reçois François Gemenne, Président du Conseil Scientifique de la Fondation, que l’on connait déjà en tant que co-auteur du sixième rapport du GIEC. François Gemenne est chercheur en sciences politiques, enseigne les politiques de l'environnement à Sciences Po et à la Sorbonne. Ses travaux portent en particulier sur la gouvernance du climat et des migrations. Il dirige à l’Université de Liège (Belgique) l’Observatoire Hugo, un laboratoire de recherches dédié à l’étude des migrations environnementales. Il est également co-directeur de l’Observatoire ‘Climat et Défense’ du Ministère des Armées. François Gemenne est aussi actif dans l’édition, il dirige le domaine ‘Politiques de la Terre’ des Presses de Sciences Po. Il a rejoint le conseil scientifique de la Fondation pour la Nature et l’Homme en 2013 et en a pris tout récemment la présidence, en mai 2023.Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont le formidable Atlas de l’Anthropocène pour lequel je l’avais déjà reçu sur So Sweet Planet (2 épisodes).Ce baromètre de la Fondation pour la Nature et l’Homme a été réalisé avec ODOXA, du 16 au 24 mai 2023, auprès d’un échantillon représentatif de 3000 personnes. Pour en savoir plus, écoutez l’interview !Les résultats de l’enquête, à télécharger gratuitement sur le site de la Fondation pour la Nature et l’HommeLe site de la Fondation pour la Nature et l’HommeSo Sweet Planet : un site et un podcast indépendants !🌱 Merci de soutenir mon travail sur Patreon :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
7/18/202334 minutes, 26 seconds
Episode Artwork

Ciné-Jardins : un dialogue avec les habitant·e·s des quartiers populaires sur la question de la transition écologique et solidaire

Rencontre avec Marine Cerceau, co-coordinatrice du festival Ciné Jardins et de son édition 2023.So Sweet Planet est partenaire de cette très belle édition !Ciné-Jardins construit un dialogue avec les habitant·e·s des quartiers populaires sur la question de la transition écologique et solidaire. Ces deux festivals de cinéma en plein air, itinérants et gratuits, favorisent la concitadinité (sentiment d’appartenir à une même ville et de partager un espace citoyen commun) et l’écologie dans les quartiers populaires du Nord-Est parisien. Le festival propose des rencontres entre le cinéma, les habitant·e·s et leur environnement, avec des soirées conviviales en trois temps : 1. Visite guidée du jardin ou du quartier 2. Buffet participatif préparé par les partenaires associatifs ou les habitant·e·s 3. Film, éventuellement suivi d’une conversation avec le public Programmation Ciné-Jardins 2023 :Mercredi 17/08/2023, Jardins d’Eole (Paris 18e)Don’t Look Up! (Adam McKay, 2021)Jeudi 18/08/2023, Jardin Villemin (Paris 10e)Nausicaä de la vallée du vent (Hayao Miyazaki, 1984)Vendredi 19/08/2023, Amphithéâtre du Parc de Belleville (Paris 20e)Animal (Cyril Dion, 2021), en présence de Vipulan Puvaneswaran, protagoniste du filmSamedi 20/08/2023, Parc de la Butte du Chapeau Rouge (Paris 19e)Tous au Larzac (Christian Rouaud, 2011)Vendredi 25/08/2023, Cité-jardin (Stains)Le Peuple loup (Tom Moore et Ross Stewart, 2021)Samedi 26/08/2023, Parc Josette et Maurice Audin (Bagnolet)Vivant (Yann Arthus-Bertrand, 2023)Vendredi 01/09/2023, Jardin des Lyanes (Paris 20e)I am Greta (Nathan Grossman, 2020)Samedi 02/09/2023, Couleurs et senteurs / jardin Luc Hoffmann (Paris 19e)Lynx (Laurent Geslin, 2021)Vendredi 08/09/2023, Comm’un Jardin / jardins Rosa Luxemburg (Paris 18e)Prendre racine : la vision de Wangari Maathai (Alan Dater & Lisa Merton, 2008)Samedi 09/09/2023, prairie des Murs à pêches (Montreuil)Plogoff, des pierres contres des fusils (Nicole Le Garrec, 1980)(programmation sous réserve de modification, toutes les infos actualisée sur http://cine-jardins.fr)So Sweet Planet : un site et un podcast indépendants !🌱 Merci de soutenir mon travail sur Patreon :https://www.patreon.com/sosweetplanet  Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
7/5/202328 minutes, 3 seconds
Episode Artwork

Les belles actions de la fabrique documentaire ! Ciné-Jardins, Ciné-Voisins, Un Toit - une Toile… Avec Benjamin Bibas

Rencontre avec Benjamin Bibas et Marine Cerceau pour évoquer toutes les belles actions de la fabrique documentaire !Depuis 2005, la fabrique documentaire : - réalise et programme des oeuvres documentaires, qui engagent des points de vue d’auteur.e.s. - produit des documentaires sur de grands enjeux internationaux : économie extractive, justice pénale internationale, portraits de métropoles… pour les médias publics francophones- met son expertise d’information et de communication au service de clients d’intérêt général : institutions culturelles, collectivités locales, ONG…- depuis 2015, la fabrique documentaire se saisit du cinéma pour partager avec le public un regard sur les principales questions de notre temps : écologie ; réduction des inégalités économiques, culturelles, générationnelles… - depuis 2019, la fabrique documentaire anime les Cinéma dans mon quartier, des Ciné-Club d’habitant.e.s, en lien avec un acteur du quartier où le festival Ciné-Voisins s’installe.La fabrique documentaire travaille dans un souci d’utilité sociale et dans un esprit de proximité et qu’elle privilégie les projets qui lui semblent de nature à nourrir la pensée, voire à infléchir le réel.Je suis ravie de vous faire découvrir aujourd’hui leur travail concret plus en détails avec Benjamin Bibas, co-fondateur de la fabrique documentaire, qui va nous expliquer un peu l’historique, la raison d’être et les actions de la fabrique documentaire, leurs productions audio et vidéo, leur travail radiophonique avec la formidable Fondation Hirondelle, les actions "Cinéma dans mon quartier", avec les beaux moments de partages lors des festivals Ciné-voisins, Ciné-Jardins, les ateliers avec les enfants, les choix de films avec les habitants, les buffets participatifs, l’initiative Un toit, une toile avec les sans-abris…Puis en seconde partie de ce podcast (2ème épisode), j’accueille Marine Cerceau, co-coordinatrice du festival Ciné Jardins et de son édition 2023 et je suis ravie de vous annoncer que So Sweet Planet est partenaire de cette très belle édition !la fabrique documentaireLa programmation de Ciné-Jardins 2023La programmation de Ciné-Voisins 2023🌱 So Sweet Planet : un site et un podcast indépendants !Merci de soutenir mon travail sur Patreon :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
7/5/202356 minutes, 22 seconds
Episode Artwork

"Ziskakan, une révolution créole": le combat pacifique mené par le collectif d’artistes, d’intellectuels et de militants, dans les années 70 à L’île de La Réunion

Rencontre avec Sébastien Folin, réalisateur, auteur et producteur de ce documentaire."Ziskakan, une révolution créole" raconte le combat pacifique mené par le groupe Ziskakan, collectif d’artistes, d’intellectuels et de militants, dans les années 70 à L’île de La Réunion.Un documentaire de 52 min écrit et réalisé par Sébastien Folin, raconté par Abd Al Malik d’après une idée originale de Maya Kamaty (fille de Gilbert Pougnat, co-fondateur de Ziskakan).Ce film vient de recevoir le Prix "coup de coeur" de l’Académie Charles Cros 2023.Diffusion sur France 3 le lundi 1 mai à 23h40 et sur La1ere.fr puis disponible en replay sur france.tvPrésentation du film :"Ziskakan, une révolution créole, documentaire de 52 minutes, en créole réunionnais (sous-titré) raconte le combat pacifique mené par le groupe Ziskakan, collectif d’artistes, d’intellectuels et de militants, dans les années 70 à L’île de La Réunion. À cette époque, la langue créole et ses avatars culturels étaient absents de l’espace public et dévalorisés par le pouvoir politique.Pour contourner la censure, les concerts clandestins et les fanzines distribués sous le manteau, ont participé à la naissance d’un mouvement, dont le ciment a été une solidarité sans faille. Pour la première fois, cette jeunesse réunionnaise racontait sa réalité et dessinait un portrait sans artifice de La Réunion. Une lutte qu’ils ont mené sur le terrain de la parole, à travers les contes, les poèmes et les chansons. 43 ans après la création du mouvement, alors que le groupe a fait le tour du monde, que le Maloya est classé au patrimoine mondial de l'Unesco et le créole enseigné à l’école, le film interroge ces pionniers sur leurs motivations, leur histoire, leur héritage, et brosse un portrait sans concession de La Réunion post coloniale où ils ont évolué. Ziskakan, une révolution créole est autant l’histoire d’un mouvement artistique que celle de la quête identitaire d’un bout de France de l’Océan Indien."Sébastien Folin a été animateur radio, télé, directeur d’antenne, DJ, il a réalisé des publicités, des clips, des magazines musicaux, il a aussi un parcours d’engagements et de réalisations professionnelles par rapport à l’environnement - il est d’ailleurs président d’honneur du Festival Atmosphères à Courbevoie, un beau festival de Cinéma et Développement Durable - et il est aujourd’hui auteur, réalisateur et producteur de Ziskakan, une révolution créole, son premier documentaire en tant que réalisateur.Bande-annonce du documentaire Ziskakan, une révolution créole :https://www.youtube.com/watch?v=ujqvWFzLPZISo Sweet Planet : un site et un podcast indépendants !🌱 Merci de soutenir mon travail sur Patreon :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
4/30/202347 minutes, 13 seconds
Episode Artwork

Fakear : son nouvel album Talisman s’accorde avec ses engagements pour la planète !

Fakear est auteur, compositeur et musicien français de musique électronique. Je le reçois pour parler de son cinquième album, Talisman, de son parcours et de son cheminement par rapport aux enjeux de notre planète.Nous parlons donc de musique, de forêts, de décroissance, de la chanteuse Pomme, de produire moins et de consommer moins, des difficultés et des efforts pour partir en tournée en polluant le moins possible, de la clause d’exclusivité territoriale dans les contrats de concerts qui ne favorise pas des tournées éco-responsables, des marches pour le climat, de Camille Etienne qui est présente sur un titre, de son parcours d’artiste dans une major et un label indépendant, des pistes et obstacles pour du merchandising écolo (les produits dérivés liés à un artiste), de ce qui l’inspire et de plein d’autres choses passionnantes !Vidéo Odyssea de Fakear + Camille Etienne :https://www.youtube.com/watch?v=x7lpbyluJXIFakear sur Instagram :https://www.instagram.com/fakearmusic/Écouter / acheter l’album sur Bandcamp :https://fakear.bandcamp.com/album/talismanMusic Declares Emergency :https://www.musicdeclares.net/fr/So Sweet Planet : un site et un podcast indépendants !🌱 Soutenir mon travail sur Patreon :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
4/24/20231 hour, 12 minutes, 38 seconds
Episode Artwork

Mode, l’une des industries les plus polluantes du monde : mieux comprendre pour mieux consommer ! Avec Catherine Dauriac

Rencontre avec Catherine Dauriac pour son livre Fashion, fake or not ? (Tana éditions). Une interview pour décrypter le secteur de la mode et de l’industrie textile, ses impacts sociaux et environnementaux sur la planète, et trouver des alternatives pour une garde-robe plus responsable.Catherine Dauriac, est "activiste pour le climat, rédactrice en chef adjointe aux impacts de la revue papier Hummade, dédiée au vêtement comme un fait social total, et autrice d'ouvrages sur les textiles. Elle est aussi présidente et coordinatrice nationale pour la France de l'ONG Fashion Revolution, qui milite pour un changement positif mais radical dans l'industrie de la mode."Présentation du livre Fashion, fake or not ? par l’éditeurNous achetons de plus en plus de vêtements. Nos armoires débordent, alors que nous ne portons qu’un tiers de notre vestiaire. Nous sommes affamés de nouveauté, de style, de fringues.Sur Internet, nous n’avons jamais autant commandé.Pour produire 150 milliards de vêtements par an, la fast fashion transforme chaque jour 1 million de barils de pétrole en fils textiles. Des couturières à bas coût assemblent sans répit nos tee-shirts et nos pulls. Des produits chimiques interviennent à chaque étape. Des porte-conteneurs et des camions parcourent des dizaines de milliers de kilomètres…Nous jetons nos fringues à la même vitesse que nous les achetons… Alors, n’est-il pas temps de renouer avec l’élégance de la sobriété, d’acheter moins, mais surtout d’acheter mieux ? Catherine Dauriac, experte et militante pour une mode durable, nous alerte sur les ravages que cette industrie inflige à la planète."La collection FAKE OR NOT ? QUOI?Fake or Not scrute nos modes de consommation, donne une boîte à outils qui aiguise l'esprit critique et décrypte les enjeux environnementaux qui font débat: énergie, alimentation, décroissance, climat, déchets....COMMENT?Fake or Not donne la parole aux experts, aux chercheurs, aux scientifiques qui analysent et décodent chaque sujet en s'appuyant sur des données et des chiffres vérifiés.POURQUOI?Pour partager ce qu'on sait de l'état réel du monde, déconstruire les idées reçues et lutter contre les fake news. Une collection pour penser l'avenir de nos démocraties, agir à son échelle et s'engager pour un futur désirable."Acheter le livre Fashion, fake or not"Où donner vos textiles, linges de maison et chaussures usagés ?"Trouvez votre point de collecte sur la carte interactive de RefashionLe site Fashion RevolutionL’index de transparence "Fashion Transparency Index 2022" : 250 marques, du luxe à la grande distribution, étudiées sur leur déclaration RSE (responsabilité sociétale des entreprises)Rapport à télécharger gratuitement, en anglais :Soutenir mon travail - So Sweet Planet, un site et un podcast indépendants - sur Patreon :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
4/13/20231 hour, 24 minutes, 6 seconds
Episode Artwork

Julien Vidal : un livre-guide sur les métiers de demain, déjà déployés par l’économie sociale et solidaire et la transformation écologique

Rencontre avec Julien Vidal pour parler de son nouveau livre Mon métier aura du sens. Un véritable guide qui explore les filières et métiers de demain, déjà déployés par l’économie sociale et solidaire et la transformation écologique. Un livre pour accompagner la jeunesse ET les personnes qui se réorientent vers de nouveaux débouchés."Les métiers de demain existent déjà ! Ils sont déployés par les structures de l’économie sociale et solidaire et de la transformation écologique. Faire mieux avec moins de ressources, recréer du lien avec les autres, retrouver du sens au travail, régénérer le Vivant, faire de la culture un engagement éthique : avec plus d’une trentaine de fiches métiers et une galerie de témoignages inspirants, Julien Vidal montre qu’il existe un maillage de projets, de structures et d’initiatives qui incarnent les modes de vie de demain. Ce livre participe à la bataille des imaginaires et apporte les références économiques, techniques et culturelles nécessaires pour révéler d’autres pistes d’orientations professionnelles et être (enfin) à la hauteur des enjeux du 21ème siècle.""Julien Vidal a lancé le mouvement et le podcast "Ça commence par moi", dont le livre s’est vendu à plus de 40 000 exemplaires, pour "éveiller les consciences aux enjeux du dérèglementdes écosystèmes et aux alternatives durables et solidaires". Il est directeur de l’association Ça commence par moi et également conférencier, formateur et enseignant à l’Institut Transitions à Lyon. Son nouveau podcast 2030 Glorieuses a dépassé les 500 000 écoutes depuis sa création en 2020."Acheter le livre Mon métier aura un sens sur le site des Librairies IndépendantesLe site 2030glorieuses.orgLe site Ça commence par moiSoutenez So Sweet Planet / mon travail sur Patreon :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
3/10/20231 hour, 3 minutes, 18 seconds
Episode Artwork

Kaz Hawkins : "C’est mon histoire qui a fait de moi l’artiste que je suis, mais ce n’est pas ce qui me définit"

Une voix puissante dont les fêlures évoquent les grandes chanteuses de blues, de soul, de rhythm’n’blues… Mais la voix de Kaz Hawkins est bien plus riche qu’une simple performance vocale et témoigne d’un parcours d’épreuves impressionnant !Sa personnalité bien trempée, sa sensibilité touchante, son rire tonitruant, ses interprétations subtiles et toutes en nuances, sa force de vie et de résilience, autant d’éléments qui la caractérisent et semblent avoir été alimentés par ce vécu difficile, depuis l’enfance bafouée jusqu’à la vie mise en danger par un conjoint violent. Aujourd’hui, si Kaz Hawkins est engagée et soutient des associations de femmes victimes, c’est sa proposition artistique - car ses talents sont nombreux : autrice, compositrice, interprète… - qu’elle souhaite mettre en avant.Je l’ai rencontrée pour enregistrer cette interview en juin dernier, à l’occasion de la sortie d’un best of intitulé "My Life and I", sorti au printemps 2022 sur le label Dixiefrog. Une sélection de dix-sept titres déjà connus de ses admirateurs et destinée à la faire découvrir à un plus grand public. Dix-sept titres dont elle a signé les textes et mélodies, sauf le célèbre "Feeling’ Good" écrit par Anthony Newley et Leslie Bricusse, deux reprises d’Etta James : "Something’s Gotta Hold On Me" et «"At Last" et "Full Force Gale" de Van Morrison.Le site de Kaz Hawkins (infos, vidéos, dates de concerts…)La chaîne YouTube de Kaz HawkinsSoutenez So Sweet Planet / mon travail sur Patreon :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
2/2/202340 minutes, 18 seconds
Episode Artwork

Le brésilien Chico Cesar : résistance artistique, musiques, amour, panafricanisme… Sortie de son 10ème album studio !

C’est une personnalité fascinante et attachante, sa voix d’or se glisse comme une onde d’amour dans le chaos du monde… et ça fait du bien !Interview de Chico Cesar pour parler de son parcours, de ses racines, ses engagements, de ses rencontres importantes et bien sûr de Vestido de Amor, son dixième album studio !Présentation de l'album par Zamora Label (producteur)"Originaire du Nordeste brésilien, Chico César, né en 1964, est un musicien multiple, chantre de l’universalité qui fait siens tous les rythmes du monde. Ancien journaliste, auteur de plusieurs recueils de poésie, il cisèle des textes qui mettent son talent au service d’un engagement pour la culture (il en fut le secrétaire de son état natal, la Paraíba pendant plusieurs années), l’environnement, les minorités opprimées, les Indiens et les Noirs, victimes d’un racisme qui a subi lui-même." "Vestido de Amor, le dixième album studio du Bresilien Chico Cesar, creuse le sujet du panafricanisme, cette fois du point de vue de la diaspora. Le chanteur, auteur, compositeur né a Catole do Rocha, dans la zone désertique de l’Etat du Paraiba, a invité deux grandes personnalités de la musique africaine a enrichir Vestido de Amor : Salif Keita et Ray Lema. Bien plus que des featurings, ces collaborations scellent un changement de paradigme.Le peuple noir est large, un et indivisible. Longtemps, l’Amerique tropicale a cherche a renouer avec ses racines africaines, trop souvent diminuées si ce n’est ignorées. En 1978, Gilberto Gil, Nordestin comme Chico Cesar, publiait l’album Refavela, apres avoir assisté au Festival des arts et cultures noires de Lagos (Festac). Chico Cesar livre un album aux couleurs multiples, du forro nordestin au reggae jamaicain, de la rumba zairoise aux langueurs du calypso, du coco des pêcheurs côtiers aux éléctricités du rock urbain. Vestido de amor n’en demeure pas moins totalement brésilien. Pour tracer la philosophie sous-jacente a ces courants transatlantiques, Chico Cesar s’en réfère au grand compositeur brésilien Pixinguinha (1897-1973). En 1922, il y a cent ans donc, le flutiste arrive a Paris, avec son orchestre, Os Oito Batutas. En 1916, ce métis carioca, noir selon les critères brésiliens, a composé l’un des chrorinhos les plus célèbres du pays, Carinhoso. Jusqu’alors la culture brésilienne était incarnée par des Blancs : le poète Mario de Andrade, le compositeur Heitor Villa-Lobos, la peintre Tarsila de Amaral. À Paris, l’afro-bresilien Pixinguinha crée l’évènement, joue six mois durant au Sheherazade, rencontre des artistes du monde entier, des Américains, des Caribéens, des Orientaux, des Africains. Ensemble, ils inventent une musique hybride. En rentrant au Brésil, Pixinguinha rapporte le saxophone et la batterie, fait ainsi évoluer le choro, déja issu d’un mélange de polka européenne et de lundu africain. La diaspora se contamine et ne cesse de muer". Concerts le 13/10 à Marseille, Espace Julien, le 14/10 à Paris au Café de la danse Tous les concertsChico Cesar sur FacebookChico Cesar à Jazz à Vienne Soutenir So Sweet Planet sur Patreon :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
9/26/202237 minutes, 46 seconds
Episode Artwork

Comment reprendre le pouvoir et mettre notre argent au service du climat ? Avec Lucie Pinson de Reclaim Finance

Rencontre avec Lucie Pinson de Reclaim Finance pour le lancement du site change-de-banque.org , un nouvel outil de pouvoir citoyen : refusons d’être complices de financements climaticides !"Paris, le 12 septembre 2022 - Après un été caniculaire, qui pousse de nombreuses personnes à s’interroger sur comment elles peuvent agir pour le climat, Reclaim Finance lance le site internet “Change de banque” pour permettre à chacun de mettre son argent au service du climat. En distinguant les banques françaises qui continuent d’aggraver le chaos climatique de celles qui proposent des alternatives responsables, le site invite tant les particuliers, salariés et étudiants, que les collectivités et entreprises à agir !" (extrait du communiqué de presse de Reclaim Finance)Lucie Pinson a créé l’ONG Reclaim Finance en 2020. Depuis, son équipe d’experts se mobilise avec l’objectif de mettre la finance au service du climat et d’obtenir le désinvestissement des énergies fossiles de la part des acteurs financiers. La pertinence de ses analyses, de ses actions et des outils déjà mis en place lui a valu de se voir décerner en 2020 le prix Goldman pour la région Europe (considéré comme un équivalent du Prix Nobel pour l’environnement).Reclaim Finance dresse un constat sans appel : "Les plus grandes banques françaises continuent de financer de nouveaux projets d’énergies fossiles et ont versé plus de 350 milliards de dollars en soutien au charbon, au pétrole et au gaz depuis que l’Accord de Paris sur le climat a été adopté." et propose des pistes pour ne plus subir. "La bonne nouvelle est que vous pouvez agir ! Car derrière ces banques se cachent peut-être la vôtre, celle de votre entreprise, collectivité, université, ou encore le gestionnaire de votre épargne salariale. Vous pouvez faire bouger les choses en refusant d’être complice de leurs financements climaticides et en contribuant au mouvement global visant à convaincre le secteur financier de se mettre enfin au service du climat !" Choisissez le profil qui vous correspondLa finance est partout ! Que vous soyez un particulier, un.e salarié.e, un.e étudiant.e, un.e chef.fe d’entreprise ou un.e représentant.e de collectivité, vous contribuez certainement malgré vous à renforcer le pouvoir des banques climaticides. Cliquez sur votre profil pour découvrir comment passer à l’action ! À voir ici : https://change-de-banque.org/Plus nous serons nombreux à passer à l’action et à partager largement cette initiative, plus le mouvement pourra prendre de l’ampleur et faire bouger les lignes en profondeur ! Partagez ce podcast et les publications de Reclaim Finance sur vos réseaux : Le site de Reclaim Finance : https://reclaimfinance.org/La page Facebook de Reclaim FinanceLe compte Twitter de Reclaim FinanceLe compte Instagram de Reclaim FinanceSoutenir So Sweet Planet - podcast et site indépendants ! - sur Patreon :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
9/12/20221 hour, 4 minutes, 57 seconds
Episode Artwork

Les Dames de la Joliette : hommage en musique à la poésie féminine et engagée ! Cinq artistes marseillaises, héritières de l’esprit de résistance…

Soutenir So Sweet Planet - podcast et site indépendants ! - sur Patreon :https://www.patreon.com/sosweetplanet"À toutes celles qui ont vécu des veillées d’armes, nous voudrions avec nos chants leur rendre hommage".Les Dames de la Joliette se veulent héritières de l’esprit de résistance à l’image de toutes ces femmes du monde qui ont mené des combats contre toute forme de violence ou de discrimination et dont les voix trouvent un écho puissant dans les luttes contemporaines.Elles portent en elles la Sicile, la Provence, la Grèce, la Kabylie, l’Espagne, elles ont évolué dans le bain des musiques traditionnelles et polyphoniques : provençales, grecques, italiennes, hispaniques, berbères mais aussi urbaines. Pour ce podcast, je suis en compagnie de deux des Dames de la Joliette, Sylvie Paz et Annie Maltinti, pour parler des Dames de la Joliette - qui elles étaient et qui elles sont aujourd’hui - de ce qui les anime, de la formidable richesse de leurs univers, de leur parcours, de la multiculturalité et de leur premier album "Fremas de Marsiho".En concert le 15 octobre au Blanc Mesnil dans le cadre du Festival des villes des musiques du mondeLe site des Dames de la JolietteVidéo de présentation Les Dames de la JolietteLa page Facebook des Dames de la JolietteLe site de Les Voies du ChantLa chaîne YouTube de Diwan Concerts© Anne Greffe - So Sweet Planet . Tous droits réservés. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
8/31/202244 minutes, 52 seconds
Episode Artwork

Voyage dans une humanité en relation avec tous les vivants. Avec Sabah Rahmani, anthropologue et directrice de la collection "Voix de la Terre" (Actes Sud)

"Dans la faillite généralisée de sens où notre monde se coupe de ses racines vivantes, épuisant les ressources premières, en proie à l’avidité de l’egologie au détriment de l’écologie, pillant la Maison Terre, il est urgent de donner la parole à celles et ceux qui (r)éveillent d’autres voies, des voix qui portent les lueurs d’un chemin où l’humanité se reconnecte à la source de sa nature profonde : terre-ê(s)tre."Dans cet épisode de So Sweet Planet, nous parlons d’une nouvelle collection de livres, "Voix de la Terre", dirigée par la journaliste et écrivaine Sabah Rahmani, diplômée en anthropologie. Sabah Rahmani travaille sur les peuples racines depuis plus de vingt ans et elle a effectué de nombreux reportages auprès de communautés autochtones. Sabah Rahmani est aussi auteure du livre "Paroles des peuples racines" paru chez Actes Sud en 2019.La collection "Voix de la terre" propose un voyage "dans les profondeurs d’une humanité aux mille et un visages, une humanité en relation avec tous les vivants, dans la multitude des mondes, visibles et invisibles, ici au plus près ou là-bas, à l’autre bout du globe. Une Terre où des femmes et des hommes vivent en lien profond avec l’eau, la terre, l’air, le feu, le minéral, le végétal, l’animal, le céleste, les esprits, les ancêtres, en dialogues fertiles avec l’ensemble des vivants, quelle que soit leur essence." Éditions Actes SudAcheter Kogis, le chemin des pierres qui parlent dans une librairie indépendante sur Place des LibrairesAcheter Yanomami, l'esprit de la forêt dans une librairie indépendante sur Place des LibrairesLe site de Survival International (France)Le podcast de So Sweet Planet consacré à Survival InternationalLa revue NativesSoutenir So Sweet Planet - podcast et site indépendants ! - sur Patreon :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
8/10/20221 hour, 22 minutes, 42 seconds
Episode Artwork

(2ème partie) Comment la non-violence peut-elle nous aider à construire un monde juste et soutenable ? Avec Pauline Boyer

2ème épisode - Comment la non-violence peut-elle nous aider à construire un monde juste et soutenable ? Avec Pauline BoyerDans ce podcast en deux épisodes, je reçois Pauline Boyer pour parler de ce formidable "Manifeste pour la non-violence" !(co-écrit par Pauline Boyer et Johann Naessens, éditions Charles Leopold Mayer).La non-violence vous évoque Gandhi et Martin Luther King, vous trouvez que c’est une belle idée mais qu’elle n’est plus adaptée au monde tel qu’il est aujourd’hui ? Vous pensez qu’elle ne fait plus le poids ? Il est grand temps de vous mettre à jour ! Les luttes de stratégies non-violentes n’ont cessé de progresser, de se professionnaliser et de gagner des victoires, elles font aujourd’hui bouger les lignes en profondeur sur toute la planète !Cet essai vous donne toutes les clés pour comprendre pourquoi la non-violence peut tout changer, mais aussi comment elle prépare concrètement, en amont, la nouvelle société qu’elle souhaite voir advenir. C’est passionnant et surtout, très convaincant ! De nombreux exemples de réussites sont d’ailleurs cités, sur toute la planète. Écoutez l’interview !Pauline Boyer est activiste climat, membre de l’équipe d’animation d’Aletrnatiba et d’Action non-violence COP21, mouvements citoyens pour la justice climatique et sociale. Elle est co-fondatrice d’Action Climat Paris et de la Base et elle est aussi maintenant Chargée de campagne Transition Énergétique pour Greenpeace France.Présentation par les éditions Charles Leopold Mayer :MANIFESTE POUR LA NON-VIOLENCE de Pauline Boyer et Johann NaessensFace à la menace climatique, à l’augmentation des inégalités et à l’incapacité des dirigeant·es à changer radicalement de cap, la tentation de la violence est forte, y compris dans les mouvements qui luttent pour un changement de société. Méconnues, les stratégies de luttes non-violentes représentent pourtant un outil puissant pour redonner du pouvoir au plus grand nombre et construire un monde juste et soutenable.Cet ouvrage revient sur les fondements théoriques de la non-violence, philosophie ayant donné naissance à une stratégie de lutte qui constitue une force de transformation radicale et populaire. Il expose les défis de notre époque, infiniment complexes et entremêlés dans des « chaînes de déresponsabilisation » et montre comment l’action non-violente permet de s’ancrer dans une dynamique enthousiasmante et efficiente qui génère de l’espoir et transcende la peur. Les auteur·es ouvrent des pistes d’action et de réflexion pour aboutir à la création de mouvements efficaces, inclusifs et créatifs.Acheter le livre Manifeste pour la non-violence sur le site des Librairies IndépendantesSoutenir So Sweet Planet - podcast et site indépendants - sur Patreon :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
7/12/202252 minutes, 47 seconds
Episode Artwork

(1/2) Comment la non-violence peut-elle nous aider à construire un monde juste et soutenable ? Avec Pauline Boyer. 1er épisode

1er épisode - Dans ce podcast en deux épisodes, je reçois Pauline Boyer pour parler de ce formidable "Manifeste pour la non-violence" !(co-écrit par Pauline Boyer et Johann Naessens, éditions Charles Leopold Mayer).La non-violence vous évoque Gandhi et Martin Luther King, vous trouvez que c’est une belle idée mais qu’elle n’est plus adaptée au monde tel qu’il est aujourd’hui ? Vous pensez qu’elle ne fait plus le poids ? Il est grand temps de vous mettre à jour ! Les luttes de stratégies non-violentes n’ont cessé de progresser, de se professionnaliser et de gagner des victoires, elles font aujourd’hui bouger les lignes en profondeur sur toute la planète !Cet essai vous donne toutes les clés pour comprendre pourquoi la non-violence peut tout changer, mais aussi comment elle prépare concrètement, en amont, la nouvelle société qu’elle souhaite voir advenir. C’est passionnant et surtout, très convaincant ! De nombreux exemples de réussites sont d’ailleurs cités, sur toute la planète. Écoutez l’interview !Pauline Boyer est activiste climat, membre de l’équipe d’animation d’Aletrnatiba et d’Action non-violence COP21, mouvements citoyens pour la justice climatique et sociale. Elle est co-fondatrice d’Action Climat Paris et de la Base et elle est aussi maintenant Chargée de campagne Transition Énergétique pour Greenpeace France.Présentation par les éditions Charles Leopold Mayer :MANIFESTE POUR LA NON-VIOLENCE de Pauline Boyer et Johann NaessensFace à la menace climatique, à l’augmentation des inégalités et à l’incapacité des dirigeant·es à changer radicalement de cap, la tentation de la violence est forte, y compris dans les mouvements qui luttent pour un changement de société. Méconnues, les stratégies de luttes non-violentes représentent pourtant un outil puissant pour redonner du pouvoir au plus grand nombre et construire un monde juste et soutenable.Cet ouvrage revient sur les fondements théoriques de la non-violence, philosophie ayant donné naissance à une stratégie de lutte qui constitue une force de transformation radicale et populaire. Il expose les défis de notre époque, infiniment complexes et entremêlés dans des « chaînes de déresponsabilisation » et montre comment l’action non-violente permet de s’ancrer dans une dynamique enthousiasmante et efficiente qui génère de l’espoir et transcende la peur. Les auteur·es ouvrent des pistes d’action et de réflexion pour aboutir à la création de mouvements efficaces, inclusifs et créatifs.Acheter le livre Manifeste pour la non-violence sur le site des Librairies IndépendantesSoutenir So Sweet Planet - podcast et site indépendants - sur Patreon :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
7/11/202255 minutes, 19 seconds
Episode Artwork

Marion Rampal chante la "langue des coeurs coulés" sur un magnifique album avec Archie Shepp, Piers Faccini et Anne Paceo

Soutenir So Sweet Planet - podcast et site indépendants - sur Patreon :https://www.patreon.com/sosweetplanetRencontre avec Marion Rampal, chanteuse, auteure, compositrice et musicienne dont le dernier album m’a complètement enthousiasmée !Ce magnifique album c’est "Tissé", dont les 11 titres ont été écrits et co-composés par Marion Rampal. Ici on se promène sur "L’île des chant mêlés" et on parle la "langue des coeurs coulés", le tout dans un savant mélange de traditions vivantes d’outre-Atlantique, de blues, soul, folk, jazz, musique cajun… Un univers poétique, grave parfois, subtil et lumineux toujours. Un parfait équilibre ! Avec les participations de Archie Shepp, Piers Faccini & Anne Paceo et les musiciens Matthis Pascaud, Pierre-François Blanchard, Sébastien Llado et Raphaël Chassin.Je ne vous en dit pas plus, écoutez l’interview de Marion Rampal ! On y parle de son parcours, des rencontres importantes, de ses intentions pour cet album, de ce qui l'a inspirée, de celles et ceux qui l'entourent, de poésie, de migrants, de deuils, de vie, d'espoir, de Marseille, de création, des Rivières Souterraines, de ses invité.e.s, de ce qui la nourrit en-dehors de la musique, de la musicalité de ses mots, des titres en lien avec la nature, de ce qui l'anime... entre autres !PARC FLORAL : 2 concerts et 1 spectacle cet été13/07 L’ÎLE AUX CHANTS MÊLÉS - Spectacle en famille ! 21/07 TISSÉ - avant Cécile McLorin Salvant 24/07 LE SECRET avec Pierre-François Blanchard - Feat Patrick MessinaBilletterie pour les concerts du Parc FloralJAZZ IN MARCIAC - TISSÉPlus d'infos et billetterieÉcouter / acheter l’album Tissé de Marion Rampal en ligne sur BandcampÉcouter / acheter l’album Tissé de Marion Rampal sur la plate-forme de votre choixLa chaîne YouTube de Marion RampalLa page Facebook de Marion RampalSoutenir So Sweet Planet - podcast et site indépendants - sur Patreon :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
6/30/202252 minutes, 54 seconds
Episode Artwork

Marie-Monique Robin : "Protéger la biodiversité : une question de survie pour l’humanité !" Rencontre pour son nouveau documentaire "La fabrique des pandémies" avec Juliette Binoche

Après une première rencontre exceptionnelle - un podcast de deux heures - en mars 2021 pour le livre La fabrique des pandémies, voici une nouvelle interview à l’occasion de la sortie du film !"Si nous continuons de détruire les écosystèmes, nous connaîtrons "une ère d’épidémie de pandémies", nous avertit le parasitologue Serge Morand (CNRS), l’un des pionniers français de l’écologie de la santé.Après avoir interviewé à distance, pendant le confinement, plus de soixante chercheurs du monde entier - interviews à retrouver dans son livre La fabrique des pandémies - Marie-Monique Robin est allée rencontrer et filmer certains d’entre eux sur le terrain : huit pays, quatre continents visités.En croisant habilement leur paroles et leurs recherches, le film témoigne du fait que leurs mises en garde se recoupent, quel que soit le milieu dans lequel ils travaillent et l’endroit où ils se trouvent sur la planète. Que ce soit aux États-Unis et en Géorgie, au Mexique, au Gabon, en Thaïlande, en Guyane, à Madagascar, en France ou au Kénya, tou.te.s lancent l’alerte (et depuis longtemps !) : il faut d’urgence protéger la biodiversité, c’est une question de survie pour l’humanité ! Mais quel rapport entre la biodiversité et la survie de l’humanité ? En quoi la chute de la biodiversité permet-elle l'apparition de nouvelles maladies infectieuses ?Quels sont les liens d’interdépendance qui nous relient, nous les humains, aux autres vivants ? En quoi la disparition des lémuriens de Madagascar est-elle inquiétante pour nous ? Quel rapport entre le virus Ebola, la maladie de Lyme et la pandémie de Covid 19 ? Y-a-t’il des causes communes à la chute de la biodiversité et au réchauffement climatique ?Les réponses et les explications des scientifiques nous sont rendues formidablement accessibles dans ce film. Juliette Binoche, dans le rôle de "passeuse" entre les chercheurs et le public, nous permet de créer un lien sensible avec le sujet. Sa spontanéité et son humour sont réjouissants !Pour en savoir plus, écoutez l'interview...Marie-Monique Robin est journaliste d’investigation, auteure, lauréate d’une trentaine de prix dont le prix Albert-Londres en 1995 et le prix norvégien Rachel Carson en 2009 et réalisatrice d’une quarantaine de documentaires très engagés qui ont bousculé la / les société(s) : Le monde selon Monsanto, Escadrons de la mort, l’école française, Sacrée croissance, Torture mais in USA, Voleurs d’organes, Argentine, le soja de la faim…La liste de toutes les projections-débats du film La fabrique des pandémiesComment organiser une projection-débat près de chez vous ?La bande-annonce du film avec Juliette BinocheSoutenir So Sweet Planet sur Patreon Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
6/18/202239 minutes, 32 seconds
Episode Artwork

Aya Cissoko : "Devenir quelqu’un, c’est avoir une véritable conscience de l’autre." Triple championne du monde de boxe, passée par Sciences Po, conférencière, autrice et comédienne.

Aya Cissoko : "Devenir quelqu’un, c’est avoir une véritable conscience de l’autre."Dans cet épisode de So Sweet Planet, je vous propose une rencontre avec Aya Cissoko, triple championne du monde de boxe, passée par Sciences Po et conférencière, autrice et comédienne.Aya Cissoko a publié en 2011 un premier livre sur son parcours, "Danbé", écrit avec Marie Desplechin et adapté en téléfilm pour Arte en 2014, suivi en 2016 par N’ba et le 6 mai 2022 est sorti ce nouveau livre, "Au nom de tous les tiens", publié au Seuil. Une parole puissante, claire, juste et nécessaire, parce qu'il est urgent d'écouter.Dans cette interview, nous revenons sur le parcours d'Aya Cissoko, sur le contenu de son nouveau livre et sur ce qui l'anime aujourd'hui, parce qu' "Il faut continuer à se battre et à interroger les hiérarchies sociales, montrer comment racisme et mépris de classe se mêlent dans une logique perverse." et parce que "Devenir quelqu’un, c’est avoir une véritable conscience de l’autre." Des réflexions sous-tendues par une colère légitime mais aussi par un profond désir de mettre à plat ensemble ce sur quoi nous avons collectivement à réfléchir, dans une approche constructive qui appelle à un véritable universalisme qui inclurait enfin tout le monde.Présentation du livre "Au nom de tous les tiens" par l’éditeur"Quand Aya Cissoko était jeune, sa mère, Massiré Dansira, ne cessait de lui répéter : "Tu n’es pas l’enfant de rien ni de personne !". Devenue mère à son tour, l’autrice entend ici rappeler à sa propre fille ses origines ; son enfant est en effet issue d’une double lignée à l’histoire violente et douloureuse, celle de guerriers bambaras du Mali qui ont affronté la colonisation, et de juifs ashkénazes déportés à Auschwitz. Comment calmer les brûlures de ces destins mêlés ? Il faut continuer à parler, dénoncer, lutter, ne pas cacher les difficultés de la condition noire, regarder en face les vexations subies par une mère vaillante dans un pays hostile. Il faut continuer à se battre et à interroger les hiérarchies sociales, montrer comment racisme et mépris de classe se mêlent dans une logique perverse. Parce qu’elle a compris que l’ascension sociale, si elle éloigne de la pauvreté, ne protège pas des préjugés, Aya Cissoko ne veut oublier ni les siens, ni d’où elle vient. Elle sait maintenant transformer en mots puissants et éruptifs, dans une ultime tentative de conciliation, une colère qui jaillit des tréfonds de son enfance. Aya Cissoko est une ancienne championne de boxe passée par Sciences Po. Elle est aujourd’hui conférencière, autrice et comédienne."Acheter le livre "Au nom de tous les tiens" sur le site Librairies IndépendantesAcheter le livre "Danbé" de Aya Cissoko avec Marie Desplechin sur le site Librairies IndépendantesSo Sweet Planet, un site et un podcast indépendants !Soutenez mon travail sur Patreon, accédez à vos contenus exclusifs et vos épisodes sans publicité :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
6/9/20221 hour, 14 minutes, 43 seconds
Episode Artwork

David Linx : le jazz, la vie, ses rencontres exceptionnelles - Ella Fitzgerald, James Baldwin, Kenny Clarke et bien d’autres - et son nouvel album Be my guest !

Rencontre avec David Linx pour évoquer son parcours, le jazz, la vie, ses rencontres exceptionnelles - d’Ella Fitzgerald aux invités de cet album en passant par Kenny Clark, James Baldwin et bien d’autres - et son nouvel album Be my guest.David Linx est une personnalité étonnante. Son approche du jazz et de la vie, sa créativité et sa curiosité, sa liberté, son audace, ses réflexions sur le monde, ses propres remises en question, la dynamique de son esprit toujours en mouvement, ses engagements qu’il traduits dans sa façon de vivre et de créer, tout cela a de quoi intriguer. On sent que ce qui l’anime a été façonné de longue date, que c’est le fruit de multiples expériences, réflexions et dialogues et que rien n’est figé : le socle est solide mais l’esprit créatif bouillonne et célèbre toujours l’ouverture. Je ne vous en dis pas plus, écoutez l’interview pour découvrir son univers.David Linx a reçu récemment le prix Octave d’Honneur en Belgique pour l’ensemble de sa carrière, le prix Edison pour le meilleur album de l’année (Brel avec le Brussels Jazz Orchestra) et a été de nombreuses fois récompensé en France : prix Charles Cros, prix de l’Académie du Jazz, Victoires du Jazz. Skin In The Game son dernier opus de compositions originales chantées en anglais, a réuni un combo de leaders avec Gregory Privat au piano, Chris Jennings à la contrebasse, Arnaud Dolmen à la batterie et en invité de luxe Manu Codjia à la guitare. Entre ballades et titres plus rythmés, deux morceaux agrémentés de poèmes dits par Marlon Moore rajoutent une couleur de plus et rappellent le premier sublime album réalisé par David Linx avec l’écrivain James Baldwin en 1987. Skin In The Game, sorti en 2020 fut chaleureusement accueilli par les médias (Approved by Jazz Magazine, Choc Jazz Magazine) et vivement récompensé ( Les Victoires du Jazz 2019, l’Académie du Jazz, Coup de Cœur Charles Cros).“Ce projet est venu à moi très naturellement tel un inventaire qui se réclame, un peu comme si je retournais à l’école. Il est un hommage à la transmission, à l’esprit de curiosité indissociable et indispensable à cet apprentissage par soi-même.Ces duos sont une façon de continuer à évoluer encore et toujours et me rappellent ma jeunesse lorsque je me ruais sur tout ce que je ne connaissais pas, avec une curiosité qui est toujours intacte." David LinxÉcouter / Acheter l’album :Sur le site de CristalProdSur Apple Music Sur Spotify Sur DeezerVoir les clips et autres vidéos sur la chaîne YouTube de David LinxLa page Facebook de David LinxSo Sweet Planet, un site et un podcast indépendants !Soutenez mon travail sur Patreon, accédez à vos contenus exclusifs et vos épisodes sans publicité :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
5/31/20221 hour, 16 minutes, 39 seconds
Episode Artwork

Survival International : avec les peuples autochtones pour protéger leur vie et leurs territoires ! Avec Marie Ndenga Hagbe de Survival International France

Survival International travaille depuis 50 ans de l'Amazonie au Kalahari, des jungles de l'Inde à la forêt tropicale du Congo, en partenariat avec les peuples autochtones pour protéger leur vie et leurs territoires. "Ils sont victimes de racisme, du vol de leurs terres et de violence génocidaire – simplement parce qu'ils vivent différemment. Il faut y mettre fin."Les équipes de Survival International amplifient les voix autochtones et s'assurent qu'elles soient entendues. "Nous n’abandonnerons pas avant que les peuples autochtones soient respectés en tant que sociétés contemporaines, ayant le contrôle de leur vie et de leurs terres, libres de déterminer leur propre avenir."Survival International a reçu le prix Nobel alternatif (Right Livelihood Award) en 1989.Je reçois Marie Ndenga Hagbe de Survival International France. Nous parlons ici des difficultés rencontrées par les peuples autochtones, des victoires emblématiques de Survival International depuis cinquante ans, des pressions sur les gouvernements pour qu'ils reconnaissent les droits territoriaux autochtones, du travail pour documenter et mettre en lumière les atrocités commises contre les autochtones – et agir pour y mettre un terme, de l’aide apportée aux Yanomami pour créer la plus grande zone de forêt tropicale au monde sous contrôle autochtone, de colonialisme vert, de diversité, des controverses autour de la conservation de la nature et du mythe de la wilderness (nature vierge et sauvage), de droits humains, de racisme, du projet de transformer 30% de la planète en Aires protégées d’ici 2030 et Marie nous explique pourquoi Survival International y est opposé.Survival International FranceSurvival International France sur Twitter, Facebook, InstagramLes éléments cités :L’étude sur l'efficacité des Aires protégéesUne étude démontrant que les humains façonnent et gèrent leur environnement depuis au 12 000 ans.Informations et liens de Survival International contre le plan 30X30 (30% d’aires protégées d’ici 2030)Podcast québécois "Laissez-nous raconter : L’histoire crochie", par Marie-Andrée Gill, femme autochtoneLa Chute Du Ciel - Paroles d'un Chaman Yanomami, Davi Kopenawa, Bruce Albert, PocketYanomami, L'Esprit De La Forêt, Bruce Albert, Davi Kopenawa, Actes SudL’invention du colonialisme vert. Pour en finir avec le mythe de l'Éden africain, Guillaume Blanc, Flammarion Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
5/23/202258 minutes, 42 seconds
Episode Artwork

Pourquoi et comment renouer avec le vivant ? Avec Anne-Sophie Novel pour "L'enquête sauvage"

Rencontre avec Anne-Sophie Novel. Son nouveau livre "L’enquête sauvage. Pourquoi et comment renouer avec le vivant ?" nous propose une enquête journalistique et immersive !Avec le réchauffement climatique et la chute de la biodiversité, les menaces qui pèsent sur l’humanité se font de plus en plus pressantes. De tous côtés fleurissent des invitations à renouer avec le vivant… de toute urgence. Mais qu’est-ce que ça veut dire exactement et comment s’y prendre ? Portée par une prise de conscience personnelle, la journaliste Anne-Sophie Novel a mené l’enquête pendant plus d’un an. Ce livre nous invite à la suivre dans ce parcours initiatique, à la rencontre de celles et ceux qui cultivent concrètement ce lien au vivant mais aussi d’experts et de scientifiques reconnus. Si l’enquête est riche et rigoureuse, l’autrice a le bon goût de distiller humour et autodérision dans le récit de ses expériences qui tournent parfois au véritable défi ! Un éventail d’approches variées que l’on explore avec plaisir, qui invitent à réfléchir, nous apportent des connaissances et offrent des pistes que chacun.e peut ensuite décider d’expérimenter.Pour en savoir beaucoup plus sur cette belle aventure, écoutez l’interview !Anne-Sophie Novel est journaliste indépendante, auteure et réalisatrice, spécialisée dans les questions d’environnement et d’écologie. Elle travaille ou a travaillé pour Le Monde, Le 1, So Good, DardDard, Kaizen, Colibris le Mag, la Salamandre et de nombreux autres organes de presse. Elle est l’auteure de plusieurs livres et je l’avais déjà reçue sur So Sweet Planet pour parler de l’un d’entre eux, "Les médias, le monde et nous", une enquête riche et passionnante sur la façon dont on fabrique et consomme l’information. Acheter le livre L’enquête sauvage, pourquoi et comment renouer avec le vivant ? d'Anne-Sophie Novel sur le site des Librairies IndépendantesPour en savoir plus sur : le site officiel d'Anne-Sophie NovelL'interview d'Anne-Sophie Novel sur So Sweet Planet pour son livre (+ documentaire) Les médias, le monde et nous (janvier 2020)So Sweet Planet, un site et un podcast indépendants !Soutenez mon travail sur Patreon, vous accèderez à des contenus exclusifs et vos épisodes sans publicité :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
5/15/20221 hour, 23 minutes, 44 seconds
Episode Artwork

Christine Spengler, photographe de guerre : "L'important dans la guerre, ce sont les survivants."

À l’occasion de l'exposition "Femmes photographes de guerre" - Paris, Musée de la Libération - qui présente les oeuvres de huit femmes photographes reconnues qui ont couvert 75 ans de conflits internationaux entre 1936 et 2011, je vous propose dans cet épisode une rencontre avec l'une de ces huit femmes aux parcours exceptionnels : Christine Spengler. Christine Spengler a couvert 14 conflits - Cambodge, Liban, Sahara Occidental, Nicaragua, Salvador, Iran, Afghanistan… - et ses photos, publiées par toute la presse internationale, ont fait le tour du monde. Pendant plusieurs décennies, elle travaille pour Life, Paris-Match, El Pais, le New-York Times, El Mundo, les agences Associated Press, Sipa-Press, Sygma… Sa célèbre photo du bombardement de Phnom Penh est actuellement sur les murs de Paris, c'est la photo de l'affiche de l’exposition "Femmes photographes de guerre".Dès le début et tout au long de sa carrière, Christine Spengler a refusé le sensationnalisme : "L'important dans la guerre, dit-elle, ce ne sont pas les morts, ce sont les survivants." et c’est pour "témoigner des causes justes" qu’elle a parcouru la planète, gardant sa capacité d’indignation toujours intacte.Aujourd’hui, Christine Spengler est toujours photographe, toujours du côté des opprimés. Elle est aussi artiste plasticienne et poursuit sa quête perpétuelle pour faire gagner la couleur sur l’obscurité, l’espoir sur la résignation, la vie sur la mort. Dans cette interview, vous en apprendrez un peu plus sur Christine Spengler, la femme, la photographe, l’artiste, la correspondante de guerre, ses choix, son oeuvre, les risques, ses réflexions, la place de l’écriture, de la musique, de Madrid, de Christian Lacroix, Pedro Almodovar, Marguerite Duras, Amélie Nothomb… entre autres ! Une personnalité et un parcours hors normes.Le site officiel de Christine Spengler et sa biographieLes livres de Christine SpenglerLes expositions de Christine Spengler :- Femmes photographes de guerre, Paris, Musée de la Libération, jusqu’au 31 décembre 2022- Vierges et toreros, gallerie Fisheye, Arles, jusqu’au 12 juin 2022- Promenades photographiques de Vendôme, du 2 juillet au 27 août 2022L’épisode de So Sweet Planet consacré à Femmes photographes de guerre, l’interview et la visite commentée de cette exposition avec Sylvie Zaidman, commissaire générale, au Musée de la Libération de ParisSo Sweet Planet, un site et un podcast indépendants !Merci de soutenir mon travail sur Patreon, vous accèderez à des contenus exclusifs et vos épisodes sans publicité :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
5/8/20221 hour, 30 minutes, 13 seconds
Episode Artwork

"Femmes photographes de guerre" : une belle exposition, huit femmes reconnues, 75 ans de conflits internationaux

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs et vos épisodes sans publicité :https://www.patreon.com/sosweetplanetInterview et visite commentée !Cet épisode de So Sweet Planet est consacré à une la belle exposition "Femmes photographes de guerre" et pour en parler je suis sur place, au musée de la Libération de Paris – musée du général Leclerc – musée Jean Moulin avec la commissaire générale de cette exposition, Sylvie Zaidman, historienne, conservatrice générale, directrice du musée de la Libération de Paris.Si la photographie de guerre est une profession dominée par les hommes, de nombreuses femmes photographes ont cependant travaillé dans les zones de guerre. Elles ont documenté les crises mondiales et ont joué un rôle décisif dans la formation de l’image de la guerre. Dans les territoires de conflits, contrairement aux hommes, ces femmes ont souvent eu accès aux familles, dont elles ont réalisé des portraits particulièrement émouvants. Elles ont également été activessur le front et pris des photos de victimes de guerre qui n’épargnent pas l’observateur.Cette exposition présente les oeuvres de huit femmes photographes reconnues - Lee Miller, Gerda Taro, Catherine Leroy, Christine Spengler, Françoise Demulder, Susan Meiselas, Carolyn Cole, Anja Niedringhaus - qui ont couvert 75 ans de conflits internationaux entre 1936 et 2011. À l’aide d’une centaine de documents, plus de 80 photographies, ainsi qu’une douzaine de journaux et de magazines originaux, l’exposition met en évidence l’implication des femmes dans tous les conflits, qu’elles soient combattantes, victimes ou témoins. L’exposition questionne la notion de genre, interroge la spécificité du regard féminin sur la guerre, bouscule certains stéréotypes, montre que les femmes sont tout autant passeuses d’images que témoins de l’atroce. Et certaines y ont laissé la vie, comme Gerda Taro et plus récemment, Anja Niedringhaus.Ces photographes, dont les oeuvres vont des conflits européens des années 1930 et 1940 aux guerres internationales les plus récentes, font appel à une grande variété stylistique et narrative. Leurs approches alternent entre le maintien d’une distance objective, le constat et l’implication personnelle.L’exposition aborde aussi une problématique partagée par les correspondants de guerre : comment témoigner de la sauvagerie de la guerre ? Faut-il passer par une vision crue ou par une euphémisation formelle ? Autant de questions qui permettent de découvrir sous de nouveaux angles le travail de ces femmes, de réfléchir sur les intentions des photographes et les impératifs de la presse, entre autres.FEMMES PHOTOGRAPHES DE GUERREdu 8 mars au 31 décembre 2022Musée de la Libération de Paris – musée du général Leclerc – musée Jean Moulin4, avenue du Colonel Rol TanguyPlace Denfert Rochereau - 75014 ParisTél : 01 71 28 34 70Du mardi au dimanche de 10h à 18hhttps://www.museeliberation-leclerc-moulin.paris.fr/So Sweet Planet, un site et un podcast indépendants.Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
5/1/202238 minutes, 38 seconds
Episode Artwork

Thelonious Monk et la baronne Pannonica : une étonnante aventure artistique et politique ! Un documentaire à voir sur Arte. L’interview du réalisateur Jacques Goldstein.

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetRencontre avec le réalisateur Jacques Goldstein pour discuter de ce beau documentaire, à voir sur Arte le 1er mai et sur arte.tv à partir du 24 avril !"Nica", son fume-cigarette en or, son élégance et son amour infini du jazz… Quand elle croise l’étrange musique de Thelonious Monk salle Pleyel, à Paris, en 1954, Pannonica de Koenigswarter est aussitôt happée par son génie et sa radicale liberté. Épouse d’ambassadeur, la baronne, née Rothschild, ancienne pilote et résistante, va tout quitter pour accompagner à New York la "révolution" du pianiste et l’installer, avec le be-bop, sur la scène internationale. Dans l’Amérique ségrégationniste des années 1950, le jazz est méprisé, et Monk, interdit de club après une arrestation pour détention de drogue, incarne à lui seul l’incandescence entravée des musiciens afro-américains, leur dénuement et leur solitude. L’égérie "Nica" les aide et les héberge dans sa suite d’hôtel où Charlie Parker mourra dans un éclat de rire – puis dans sa maison du New Jersey. Dans un carnet de cuir rouge, elle consigne aussi les portraits de ses amis jazzmen, de Charlie Mingus à Miles Davis en passant par John Coltrane, saisis sur le vif avec un Polaroid, qu’elle documente de trois vœux recueillis auprès de chacun d’eux. Photos et textes composent alors l’album simple et sensible d’une génération d’artistes en lutte, qui se retrouvent au Five Spot pour de légendaires jam-sessions.Au fil d’archives, photos et concerts, de contributions de musiciens – Archie Shepp, William Parker, Wadada Leo Smith, Roy Nathanson… – et d’éclairages (Laurent de Wilde, le biographe de Monk), le réalisateur Jacques Goldstein raconte ce combat, artistique et politique, en s’appuyant sur les émouvants trésors du carnet rouge de la baronne, retrouvé par sa petite-fille et édité en fac-similé en 2006. À travers l’amitié entre Pannonica et l’insaisissable pianiste, dont le portrait, nourri par le témoignage de son fils, est esquissé, ce film retrace l’épopée créative de ces musiciens noirs pour résister à la violence sociale, inventer le jazz et l’imposer comme un art majeur. "À voir sur Arte le 1er mai 2022 à 23h50 et sur arte.tv du 24/04/2022 au 30/05/2022Documentaire de Jacques Goldstein (France/Luxembourg, 2021, 54mn) - Coproduction : ARTE GEIE, CFRT, A_BahnSo Sweet Planet, un site et un podcast indépendants.Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
4/24/202245 minutes, 13 seconds
Episode Artwork

🇪🇸 🇬🇹 Entrevista a Sara Curruchich, la voz de los pueblos indígenas en Guatemala, para su nuevo disco Mujer indígena

Sara Curruchich es la primera cantautora indígena guatemalteca en llevar sus cantos en kaqchikel -su idioma materno- y español a nivel internacional.Official website : https://saracurruchich.com/ Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
4/13/202258 minutes, 34 seconds
Episode Artwork

Sara Curruchich, voix des peuples autochtones en Amérique latine. Chanteuse maya née au Guatemala.

Soutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à des contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetSara Curruchich est une formidable jeune femme, chanteuse et musicienne, originaire du Guatemala et de culture maya. Elle est la première artiste maya à s'illustrer sur la scène latino-américaine et la division ONU Femmes des Nations Unies l’a nommée ambassadrice afin de relayer les messages de lutte contre les discriminations et la défense de l'égalité de genre au Guatemala. Sara Curruchich est très engagée pour la reconnaissance et le respect des droits des peuples autochtones qui sont souvent malmenés, invisibilisés, maltraités, menacés. Ils sont victimes de racisme dans leur propre pays mais aussi de l’appétit des multinationales qui viennent s’accaparer leurs terres et les ressources qu'elles contiennent.Son succès aujourd’hui en Amérique latine relève d’un incroyable parcours d’obstacles pour une jeune femme indigène, les petites filles ayant peu accès à l’éducation et encore moins à l’étude de la musique, mais ses parents se sont battus pour qu’elle ait les deux. Une très belle et riche rencontre, à écouter !Voir les clips de Sara Curruchich :Mujer IndigenaSiguanabaAmor diversoPueblos avec Lila DownsTukurResistir (2016)La page Facebook de Sara CurruchichLe site officielLe festival (virtuel) des femmes indigènesLien enquête et vidéos de Forbidden StoriesMerci à Vincent Simon pour traductionUne interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSo Sweet Planet, un site et un podcast indépendants.Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
4/9/20221 hour, 3 minutes, 40 seconds
Episode Artwork

Diversité dans les médias : agir pour que les médias reflètent toutes les diversités ! Avec Marc Epstein, président de "La Chance"

Soutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à des contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetDans cet épisode de So Sweet Planet, j’accueille Marc Epstein, journaliste franco-britannique, qui a été chef du service "Monde" de L’Express auteur de plusieurs livres dont "Ils ont assassiné Massoud "(Robert Laffont), avec Jean-Marie Pontaut et de "Cachemire, le paradis oublié" (Chêne), avec Marie Dorigny. Marc Epstein est aussi président de La Chance, une formidable association qui agit de façon très concrète pour la diversité dans les médias. Pour que les médias reflètent mieux la diversité de la société, il faut déjà que plus d'étudiants issus des diversités puissent accéder aux écoles de journalisme. Depuis 2007, La Chance aide des étudiants boursiers à préparer les concours des écoles de journalisme. Et il ne s'agit pas que de "la" diversité mais "des" diversités, avec par exemples des jeunes qui arrivent du monde rural ou en situation de handicap. 350 journalistes bénévoles accompagnent plus de 80 bénéficiaires dans toute la France et 73% des anciennes et anciens bénéficiaires sont devenu.e.s journalistes. Une action dont les bénéfices ne vont pas qu'aux étudiants : une société mieux représentée dans ses médias se porte mieux !La Chance c’est aussi tout un programme d’éducation aux médias avec des journalistes qui vont par exemple échanger avec des jeunes dans les écoles pour les aider à décrypter l’information.Un vrai gros travail de fond. Passionnant !Le site internet de La ChanceUne interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSo Sweet Planet, un site et un podcast indépendants.Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
4/1/20221 hour, 1 minute, 46 seconds
Episode Artwork

"Climat : mon cerveau fait l’autruche", un documentaire sérieux et jubilatoire sur Arte ! L’interview du réalisateur Raphaël Hitier.

Soutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à des contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetPourquoi, en dépit de l'imminence de la catastrophe climatique, ne parvenons-nous pas à changer nos modes de vie ? Y a-t-il une explication scientifique à cette inertie ? Réponse dans cette riche enquête qui révèle les surprenants réflexes du cerveau humain.Dans cet épisode, avec l'interview du réalisateur Raphaël Hitier, je vous propose d’en savoir un peu plus sur ce documentaire enthousiasmant."Nombre de biais cognitifs entravent en effet notre jugement : celui de l’optimisme, qui nous conduit à minimiser l’impact négatif d’un événement ; celui de la culture, selon lequel l’humain, au-dessus de la nature, sera toujours sauvé par le progrès technologique ; ou encore celui de la « confirmation ». « Notre cerveau s’intéresse aux informations qui confirment sa vision du monde, pas à celles qui la contredisent », résume Andreas Kappes, psychologue en sciences cognitives. Ce dernier réflexe cérébral favorise la polarisation des opinions, aujourd’hui renforcée par les algorithmes des réseaux sociaux qui, en proposant des contenus liés aux préférences de leurs utilisateurs, les enferment dans une « bulle de filtres ». À ces mécanismes bien peu rationnels s’ajoute le phénomène psychosocial dit « effet spectateur » : plus nous sommes nombreux à pouvoir intervenir en cas de danger, plus nous nous sentons autorisés à ne rien faire, en rejetant la responsabilité sur les autres... Nos habitudes contemporaines de consommation, ancrées dans les couches profondes de nos cerveaux et encouragées par le circuit de la récompense, constituent un frein supplémentaire à l’action."Climat : mon cerveau fait l’autruche – réalisé sans qu’aucun membre de l’équipe ne prenne l’avion – convoque une dizaine de chercheurs de disciplines variées, des neurosciences à la philosophie en passant par la psychologie et la sociologie. Cette enquête scientifique met leurs travaux à notre portée sous forme d’animations éclairantes en recréant plusieurs expériences qui dévoilent le fonctionnement du cerveau humain. Raphaël Hitier est documentariste scientifique et a déjà réalisé plusieurs très bons documentaires pour Arte : Bien nourrir son cerveau, Génération écrans, génération malade ?, Chauve-souris : alliée ou ennemie ? pour n’en citer que quelques uns. Climat : mon cerveau fait l’autrucheSur arte.tv du 5 mars au 10 mai 2022Sur ARTE samedi 12 mars 2022 à 22h40Documentaire de Raphaël Hitier Auteurs : Sylvie Deleule et Raphaël Hitier Soutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à des contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
3/11/202236 minutes, 47 seconds
Episode Artwork

Un beau conte musical initiatique dans les forêts primaires d’Amazonie ! Avec Fanny Charrasse, l’autrice de "Plumes, poils, écailles"

Soutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à des contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetFanny Charrasse nous parle de ce conte musical exceptionnel, Plumes, poils, écailles, et vous ne pouvez pas imaginer tout ce qu'il contient !Interview + extraits musicaux."Alors que la forêt amazonienne est ravagée par de terribles "monstres" qui détruisent ses arbres et contraignent des centaines d’animaux à fuir, Paco, un grand tamanoir grincheux et affamé, Molly, une petite tatoue égarée et sans défense, et Rico, un beau toucan orgueilleux et blessé à l’aile, se rencontrent au hasard de leur migration précipitée. Bien qu’ils n’aient presque rien en commun, les trois animaux décident de cheminer ensemble en quête d’un nouvel endroit où s’installer. Au gré de ce périple mouvementé, ponctué de nombreuses rencontres et d’aventures parfois périlleuses, une belle amitié, profonde et solidaire, viendra souder ce trio pour le moins inattendu."Dans ce périple les personnages cheminent et évoluent jusqu’à acquérir sagesse et maturité. Fanny Charrasse éveille ainsi à la conscience écologique en sensibilisant les petits comme les plus grands aux problématiques environnementales actuelles.Un beau livre de 160 pages doublé d’une formidable version audio et musicale du conte, disponible en ligne et accessible grâce à un QR Code en fin d’ouvrage. Adapté aux enfants à partir de 8 ans, ce conte écologique aborde à travers une belle histoire les conséquences de la déforestation, afin de sensibiliser les plus jeunes aux problématiques environnementales actuelles. Le texte est illustré de superbes dessins naturalistes, transportant ses jeunes lecteurs dans l’univers dépaysant et fascinant des forêts primaires d’Amazonie. Autrice : Fanny CharasseIllustrateur : Etienne DruonCompositeur : Richard CailleuxNombre de page : 160Éditions Terre VivanteAcheter le livre Plumes, poils, écailles sur le site de l'éditeur :https://www.terrevivante.org/boutique/livres/autres-livres/livres-societe/plumes-poils-ecailles/Accéder au conte musical Plumes, poils, écailles en ligne :https://www.assopepino.com/ppeaudio1744Teaser vidéo :https://www.youtube.com/watch?v=QHUSF-9jJtASoutenez mon travail sur Patreon et accéder à des contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet© Anne Greffe - Tous droits réservés Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
3/6/20221 hour, 12 minutes, 28 seconds
Episode Artwork

Les Coups de coeur de So Sweet Planet n°2. Livres, films, musique, événements, actu des ONG, documentaires, séries...

Accédez aux liens mentionnés dans ce podcast et à des avantages exclusifs sur Patreon : https://www.patreon.com/sosweetplanetJe vous propose un épisode Coup de coeur une fois par mois, cet épisode s’intercale au milieu des épisodes habituels d’interviews de So Sweet Planet et j’y partage une sélection de livres, films, albums musicaux, clips, expos, événements, livres, documentaires, expos, bons plans, séries... toujours en lien avec les thèmes de So Sweet Planet : Environnement, Culture & Droits humains, avec l’idée d’ouvrir des portes vers d’autres cultures, d’autres regards et d’autres approches du monde. Dans un podcast mi-janvier, je vous ai expliqué que j’ai ouvert un espace sur la plate-forme Patreon et que vous pouvez y soutenir mon travail par des abonnements découpés en 6 paliers, ça commence à 3 euros par mois, ce qui vous fait à peu près 75 centimes par semaine… Au 3ème palier, vous aurez accès à un texte avec tous les liens mentionnés dans les épisodes Coups de coeur. Exceptionnellement pendant trois mois, même si vous n’êtes pas contributeur, vous avez tous accès au texte avec tous les liens qui vous permettent d’aller explorer tous les sujets dont je vous parle dans ce podcast. Vous avez accès à des clips musicaux, des vidéos de bandes-annonces de films, les sites officiels des événements, les interviews etcCrédit des bandes-annonces de The Journalist et L’arnaqueur de Tinder : © NetflixExtraits musicaux :- Youn Sun Nah, album "Waking World": Waking World, Heart of a woman, Lost Vegas, Don’t get me wrong- Rovski : L’aventure- Cat Power, album "Covers" : Bad religion, It Wasn't God Who Made Honky Tonk Angels© Un podcast réalisé par Anne Greffe / So Sweet Planet - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à des contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
3/2/202249 minutes, 58 seconds
Episode Artwork

Rovski : une pop amazone poétique aux préoccupations féministes et écologistes !

Soutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetRovski est un duo musical composé de Sonia Nemirovsky et d’Olive Perrusson. Après un premier EP Mangroves, elles ont été lauréates du Fair 2020, du Mégaphone Tour en 2019, du Give Me Five, Finaliste du Prix Georges Moustaki, de la Médaille d’Or de la Chanson française et du Grand Zebrock. Leur travail est présenté comme "une pop amazone poétique et percussive en marge des sentiers battus". Le clip du premier titre extrait de cet album est magnifique. Voici le petit texte d’explications qui le présente : "Métaphorique et fantastique, le clip de L'Aventure, réalisé par Matthieu Berner et Alexandre Wahl est pensé comme le voyage initiatique d'un personnage masculin, mi-homme mi-rapace. Sa déambulation commence de la cime d'un arbre pour s'achever dans ses racines, ses fondements. L'occasion pour lui de se remettre en question et de rééquilibrer les positions de pouvoir. Il passera de la ville sombre et tortueuse où la femme est exposée comme une imagerie fantasmée à des paysages pop et fleuris métamorphosant ses préceptes archaïques et l'accompagnant bon gré mal gré vers sa renaissance sous les traits d'un jeune arbre, graine d'un nouvel espoir."Cela donne une bonne idée de l’univers de Rovski et de ce premier album.Leur premier album La Proie est reine sort le 25 février, je reçois Sonia pour en parler !Concert : le 30 mars 2022 au Café de la Danse (Paris)Le clip de L’AventureLe site de RovskiSoutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet© Anne Greffe - Tous droits réservés Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
2/16/202239 minutes, 29 seconds
Episode Artwork

Climat : 5 ans pour sauver notre humanité. Avec Jean-François Julliard, directeur général de Greenpeace France

Soutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetJe reçois Jean-François Julliard, directeur général de Greenpeace France pour parler de son nouveau livre "Climat. 5 ans pour sauver notre humanité. Ce que la France doit faire." aux éditions Tallandier.Ce livre propose un état des lieux, avec des chiffres clairs et nets de où nous en sommes, de où nous devrions en être et nous rappelle qu’ "Au début de l’automne 2021, Climate Tracker indiquait qu’aucun pays du G20 n’était en phase avec les engagements pris lors de la signature de l’accord de Paris, six ans plus tôt.". Avec ce livre, Jean-François Julliard lance un ultimatum aux politiques et une alerte à la population, il rappelle que "le prochain quinquennat est la dernière chance d’inverser la courbe du réchauffement climatique. Au rythme actuel, la neutralité carbone n’arrivera pas en France avant 2084 !"Dans le texte de présentation, on lit : "Si le prochain gouvernement ne lance pas urgemment les transformations nécessaires, nous entrerons en territoire inconnu. Jean-François Julliard dresse un état des lieux précis et donne des propositions concrètes pour notre pays émanant d’acteurs de terrain dans les domaines les plus décisifs : l’agriculture, le transport, le logement, l’industrie et l’énergie. Transformation de notre modèle économique, réinvention de nos modes de vie, changement de notre consommation alimentaire, les mesures à prendre avant 2030 sont urgentes et radicales. La prise de conscience des citoyens est là, il nous manque le courage politique."Nous parlons donc de où nous en sommes, des occasions manquées, de l’agriculture – son lien avec le climat et l’urgence de sa transformation – de l’Affaire du siècle, de la place des communs, du traitement médiatique du sujet climat, d’exemples positifs et encourageants, d’initiatives concrètes qui allient justice climatique et justice sociale… entre autres !Acheter "Climat. 5 ans pour sauver notre humanité. Ce que la France doit faire." sur le site Place des libraires (librairies indépendantes).Signer la pétition "Ensemble, exigeons de parler climat dans le débat présidentiel !" Soutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet© Anne Greffe - Tous droits réservés Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
2/4/20221 hour, 9 minutes, 24 seconds
Episode Artwork

(2/2) Laura Nsafou pour Nos jours brûlés : une aventure palpitante, afrofuturiste, écologique et dystopique qui stimule nos imaginaires !

Soutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet2ème partie. J’accueille Laura Nsafou pour parler du premier tome de son roman Nos jours brûlés, une belle aventure dystopique et afrofuturiste - entre autres ! - et de son nouvel album jeunesse, La demeure du ciel.Présentation par l’éditeur :"2049. Depuis vingt ans, le soleil a disparu et le monde est plongé dans la pénombre. La faune et la flore se sont peu à peu adaptées, et les espèces nocturnes, multipliées. Pour les humains, s’éclairer, se nourrir, survivre sont devenus des défis quotidiens. Elikia, née peu après l’avènement de la Grande Nuit, et sa mère Diba, se sont fixé pour mission de ramener le jour sur le monde. Persuadées que la disparition du soleil est liée à celle de Juddu, une ancienne et mystérieuse cité ayant abrité des esprits et des individus dotés de pouvoirs, toutes deux sillonnent le continent africain dont elles sont originaires à la recherche de témoignages. Les récits glanés auprès des Anciens les conduisent jusqu’à l’Adamaoua, une montagne où nulle âme sensée n’oserait s’aventurer…Après la perte brutale de sa mère, Elikia va rencontrer l’Éclaireur, un des seuls survivants du massacre de Juddu. À son côté, elle découvrira qu’elle peut faire usage de la magie… et aussi que les deux marques incrustées sur sa joue gauche la relient malgré elle à Guddi, la divinité responsable de la disparition du soleil. La jeune fille parviendra-t-elle à s’affranchir de l’emprise que la nuit exerce sur elle afin de respecter la dernière volonté de sa mère : poursuivre leur quête ?"Dans cette interview avec Laura Nsafou, nous discutons de la genèse de Nos jours brûlés, des recherches qu’elle a dû mener pour écrire cette aventure riche de mythologies, cosmogonies, croyances… Nous parlons des conséquences de la grande Nuit, comme la montée des eaux et les préoccupations environnementales qui sont au coeur de cette histoire. Nous évoquons les questions que nous sommes amenés à nous poser en suivant son héroïne, Elikia, telles que "y-a-t’il un monde invisible, quelles sont les frontières entre superstitions, croyances, réalités…", des questions qui existent depuis la nuit des temps mais qu’Elikia pose d’une façon très moderne et qui peuvent nous interpeller sur la façon dont l’Occident considère, depuis des siècles, les autres cultures.Laura Nsafou nous invite à entrer dans un monde que certain.e.s considèreront comme réel, d’autres comme de la science-fiction, libre à chacun.e de s’approprier le récit et de s’interroger. Il sera aussi question de chemin initiatique, de métaverse, de transmission des savoirs, de tourisme virtuel, de sortir de sa zone de confort, d’écrire sur l’espoir…Enfin, nous parlerons de son bel album jeunesse La demeure du ciel, courageusement consacré au deuil. Un sujet difficile abordé avec beaucoup de bienveillance dans ce livre doux, sensible et beau !Acheter le livre Nos jours brûlés (Albin Michel)Acheter le livre La demeure du ciel , de Laura Nsafou et Olga Guillaud (Cambourakis)© Anne Greffe - Tous droits réservés Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
1/29/202237 minutes, 35 seconds
Episode Artwork

Laura Nsafou pour Nos jours brûlés (1/2) : une aventure palpitante, afrofuturiste, écologique et dystopique qui stimule nos imaginaires !

Soutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet1er épisode - J’accueille Laura Nsafou pour parler du premier tome de son roman Nos jours brûlés, une belle aventure dystopique et afrofuturiste - entre autres ! - et de son nouvel album jeunesse, La demeure du ciel.Présentation par l’éditeur :"2049. Depuis vingt ans, le soleil a disparu et le monde est plongé dans la pénombre. La faune et la flore se sont peu à peu adaptées, et les espèces nocturnes, multipliées. Pour les humains, s’éclairer, se nourrir, survivre sont devenus des défis quotidiens. Elikia, née peu après l’avènement de la Grande Nuit, et sa mère Diba, se sont fixé pour mission de ramener le jour sur le monde. Persuadées que la disparition du soleil est liée à celle de Juddu, une ancienne et mystérieuse cité ayant abrité des esprits et des individus dotés de pouvoirs, toutes deux sillonnent le continent africain dont elles sont originaires à la recherche de témoignages. Les récits glanés auprès des Anciens les conduisent jusqu’à l’Adamaoua, une montagne où nulle âme sensée n’oserait s’aventurer…Après la perte brutale de sa mère, Elikia va rencontrer l’Éclaireur, un des seuls survivants du massacre de Juddu. À son côté, elle découvrira qu’elle peut faire usage de la magie… et aussi que les deux marques incrustées sur sa joue gauche la relient malgré elle à Guddi, la divinité responsable de la disparition du soleil. La jeune fille parviendra-t-elle à s’affranchir de l’emprise que la nuit exerce sur elle afin de respecter la dernière volonté de sa mère : poursuivre leur quête ?"Dans cette interview avec Laura Nsafou, nous discutons de la genèse de Nos jours brûlés, des recherches qu’elle a dû mener pour écrire cette aventure riche de mythologies, cosmogonies, croyances… Nous parlons des conséquences de la grande Nuit, comme la montée des eaux et les préoccupations environnementales qui sont au coeur de cette histoire. Nous évoquons les questions que nous sommes amenés à nous poser en suivant son héroïne, Elikia, telles que "y-a-t’il un monde invisible, quelles sont les frontières entre superstitions, croyances, réalités…", des questions qui existent depuis la nuit des temps mais qu’Elikia pose d’une façon très moderne et qui peuvent nous interpeller sur la façon dont l’Occident considère, depuis des siècles, les autres cultures.Laura Nsafou nous invite à entrer dans un monde que certain.e.s considèreront comme réel, d’autres comme de la science-fiction, libre à chacun.e de s’approprier le récit et de s’interroger. Il sera aussi question de chemin initiatique, de métaverse, de transmission des savoirs, de tourisme virtuel, de sortir de sa zone de confort, d’écrire sur l’espoir…Enfin, nous parlerons de son bel album jeunesse La demeure du ciel, courageusement consacré au deuil. Un sujet difficile abordé avec beaucoup de bienveillance dans ce livre doux, sensible et beau !Acheter le livre Nos jours brûlés (Albin Michel)Acheter le livre La demeure du ciel , de Laura Nsafou et Olga Guillaud (Cambourakis)© Anne Greffe - Tous droits réservés Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
1/28/202245 minutes, 12 seconds
Episode Artwork

Les Coups de coeur de So Sweet Planet 1. Livres, films, musique, expos, événements, actu des ONG, documentaires, séries...

Retrouvez tous les liens mentionnés dans ce podcast sur mon espace Patreon :https://www.patreon.com/sosweetplanetJe vous proposerai un épisode "Les Coups de coeur de So Sweet Planet" une fois par mois, cet épisode s’intercalera au milieu des épisodes habituels d’interviews de So Sweet Planet et j’y partagerai une sélection de livres, films, albums musicaux et clips, expos, événements, livres, documentaires, expos, bons plans, séries... toujours en lien avec les thèmes de So Sweet Planet : Environnement, Culture & Droits humains, avec l’idée d’ouvrir des portes vers d’autres cultures, d’autres regards et d’autres approches du monde. Voici donc le 1er épisode et dès la semaine prochaine, les interviews habituelles reviennent sur So Sweet Planet.Soutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet© Anne Greffe - Tous droits réservés Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
1/23/202226 minutes, 41 seconds
Episode Artwork

Pourquoi j'ai besoin de votre soutien pour So Sweet Planet ! Je vous explique tout. Des avantages pour vous et pour moi.

Soutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetUn épisode un peu particulier où je m'adresse à vous directement pour vous informer de l’ouverture de mon espace sur Patreon.Cela m’a pris quelques semaines à mettre tout en place, je prends donc le temps maintenant de vous expliquer :qu’est-ce que Patreon, pourquoi j’ai choisi Patreon, et vous aurez un peu d’infos sur qui je suis et comment j'ai créé So Sweet Planet…!© Anne Greffe - Tous droits réservés Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
1/16/202212 minutes, 55 seconds
Episode Artwork

Internet : mieux le comprendre, mieux se protéger, mieux l’utiliser ! Avec Lucie Ronfaut-Hazard

Soutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetJe reçois Lucie Ronfaut-Hazard pour vous parler de ce formidable petit livre : "Internet aussi, c’est la vraie vie !"Ce livre destiné aux ados - mais aussi aux adultes, j’y ai découvert plein de choses ! - est une invitation à réfléchir aux liens entre le numérique et le monde dans lequel nous vivons et il tente de répondre à de nombreuses questions qui ont un impact immédiat sur nos vies. Un livre qui a aussi été conçu pour aider à construire un futur connecté, inclusif et plus juste !Dans ce podcast, nous parlons avec Lucie Ronfaut-Hazard de comment elle s'est intéressée au numérique et à la diversité dans le numérique, puis nous revenons sur quelques uns des 20 chapitres qui constituent ce livre : "Faut-il se méfier des algorithmes", "Est-ce qu’internet est raciste", avec les problèmes de la reconnaissance faciale mais aussi des explications sur ce que sont les bulles de filtres et les biais algorithmiques, la façon dont ils impactent nos vies, nous parlons aussi de "La superhéroïne des algorithmes" et d’un excellent documentaire sur Netflix !Nous enchainons avec "Est-ce qu’internet est sexiste ?", où il est question de Google Traduction, de revenge porn, de nudes et des problèmes de "modération"…Nous nous arrêtons sur le chapitre des fausses informations ou fake news dans lequel Lucie donne quelques règles de base indispensables sur "Comment vérifier une information ?". Ensuite nous abordons le sujet du rapport au corps avec les chapitres "Pourquoi se sent-on moche sur les réseaux sociaux" et "Pourquoi ne voit-on pas de personnes grosses sur Instagram" et quelques mots sur les placements de produits auprès des influenceuses…Nous évoquons enfin "Le numérique est-il dangereux pour la planète ?", "C’est quoi la cancel culture ?", "Pourquoi la modération des réseaux sociaux est-elle si nulle ?", "Comment se protéger du cyberharcèlement"… Nous parlons aussi de ce sentiment d’avoir de moins de moins de marge de manoeuvre, de moins en moins de liberté individuelle et d’intimité, de vie privée, et de rien pouvoir faire pour arrêter ça : Lucie n’est pas si pessimiste et nous donne des pistes pour reprendre un peu le pouvoir.Lucie Ronfaut-Hazard est journaliste indépendante, spécialisée dans les nouvelles technologies et la culture web. Elle écrit notamment dans Libération, Le Monde, Numerama, et elle est l’autrice de la newsletter #Règle30, consacrée à la diversité dans le numérique. Elle a publié en 2021, Les règles du jeu, un premier roman consacré à l’économie numérique.Mirion Malle est autrice de bande dessinée et illustratrice. Elle a publié Commando Culotte (2017), La ligue des super-féministes (2019), C’est comme ça que je disparais (2020).- Acheter le livre Internet aussi, c’est la vraie vie ! (Éditions La ville brûle) :https://www.librairiesindependantes.com/product/9782360121342/- La newsletter #Règle30- Le documentaire Coded Bias, Algorithmes et discriminations sur Netflix© Anne Greffe - Tous droits réservés Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
1/8/20221 hour, 12 minutes, 56 seconds
Episode Artwork

La belle initiative "Forbidden Stories" : un réseau de journalistes qui poursuit et publie le travail de journalistes menacés, emprisonnés ou qui ont été assassinés.

Soutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetLa belle initiative "Forbidden Stories" : un réseau de journalistes qui poursuit et publie le travail de journalistes menacés, emprisonnés ou qui ont été assassinés.Interview du producteur et réalisateur Laurent Richard, fondateur de Forbidden StoriesForbidden Stories est un réseau de journalistes dont la mission est de poursuivre et de publier le travail d’autres journalistes qui sont menacés, emprisonnés ou ont été assassinés. Il s’agit du seul programme au monde à poursuivre cette mission. Leur devise : "Ils ont tué le messager. Ils ne tueront pas le message."Forbidden Stories est un consortium international de journalistes et une plate-forme collaborative ultra-sécurisée pour protéger leur travail d’investigation, si leur vie est menacéeForbidden Stories offre aux journalistes du monde entier la possibilité de protéger leur travail et s’assurer que leurs enquêtes soient terminées et publiées dans le cas où ils ne seraient plus en mesure de le faire eux-mêmes. Ils peuvent protéger leurs informations sensibles via l’un de leurs moyens de communication chiffrés. S’il leur arrive quelque chose, ils assurent la survie des histoires par-delà les frontières, par-delà les gouvernements, par-delà la censure.Leurs enquêtes : Pegasus Project, Projet Cartel, Projet Daphné (journaliste maltaise assassinée), Green Blood... Ils travaillent aussi à protéger la journaliste philippine Maria Ressa (Prix Nobel de la Paix 2021)et les enquêtes de Rappler - le site d’informations qu'elle a créé - que les autorités philippines tentent de faire taire.Laurent Richard est producteur, journaliste, auteur et réalisateur de nombreuses investigations pour France Télévisions, Arte, Canal+ et pour de nombreuses chaînes internationales, il est le co-fondateur du magazine Cash Investigation sur France 2, a reçu de nombreux prix pour ses documentaires. Il est aussi le fondateur de Forbidden Stories.Le site de Forbidden StoriesLe site So Sweet PlanetSo Sweet Planet sur InstagramSo Sweet Planet sur FacebookSoutenez mon travail sur Patreon et accéder à des contenus exclusifs !© Anne Greffe - Tous droits réservés Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
12/8/202114 minutes, 14 seconds
Episode Artwork

Deux journalistes assassinés au coeur de l’Europe : deux documentaires à voir sur France 5. Interview du producteur Laurent Richard, fondateur de Forbidden Stories

Soutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetDeux journalistes qui se battaient contre la corruption et qui ont fait évoluer leur pays.À voir dimanche 12 décembre sur France 5 (20h55 et 21h50) puis sur france.tvDans ces deux épisodes de So Sweet Planet, j'accueille Laurent Richard pour parler de deux documentaires qu'il a produits - Slovaquie, les fiancés assassinés et Malte, au nom de Daphné - à voir lors de la soirée Mafias, au cœur de l’Europe, dimanche 12 décembre sur France 5 et, dans le deuxième épisode, de sa formidable initiative Forbidden Stories. Présentation de Mafias, au cœur de l’Europe"Au cœur même de l’Europe, des journalistes sont assassinés à cause de leurs enquêtes sur des organisations criminelles capables de corrompre les plus hautes sphères du pouvoir : trafics multiples, évasions fiscales, fraude aux subventions. Des pratiques illégales et scandaleuses, au cœur même de l’Europe, qui minent chaque jour un peu plus le contrat démocratique entre les citoyens et leurs représentants."Le premier documentaire : Slovaquie, les fiancés assassinésLe 26 février 2018, les corps de Jan Kuciak, 27 ans et de sa compagne Martina Kusnirova sont découverts dans leur maison, près de Bratislava, en Slovaquie. Le journaliste s’apprêtait à publier un rapport sur les liens présumés entre des hommes politiques slovaques et la mafia italienne ainsi que sur des fraudes autour des fonds agricoles européens.Le second documentaire : Malte, au nom de DaphnéLe 16 octobre 2017, la journaliste Daphne Caruana Galizia est tuée dans l’explosion de sa voiture, à quelques mètres de chez elle, à Malte. Elle était connue pour son travail d’investigation sur les réseaux mafieux et la corruption des responsables politiques à Malte. Deux ans plus tard, de nouveaux éléments sont mis au jour et secouent le gouvernement maltais.À voir le 12 décembre à 21h50 sur France 5 puis sur france.tvLaurent Richard est producteur, journaliste, auteur et réalisateur de nombreuses investigations pour France Télévisions, Arte, Canal+ et pour de nombreuses chaînes internationales, il est le co-fondateur du magazine Cash Investigation sur France 2, a reçu de nombreux prix pour ses documentaires. Il est aussi le fondateur d’une formidable initiative, Forbidden Stories : un consortium international de journalistes et une plate-forme collaborative ultra-sécurisée pour protéger leur travail d’investigation, si leur vie est menacée.- Le premier podcast est consacré à ces deux documentaires- Le second podcast est consacré au formidable travail de Forbidden Stories So Sweet Planet, un site et un podcast indépendants.Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet© Anne Greffe - Tous droits réservés Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
12/8/202129 minutes, 14 seconds
Episode Artwork

David Wengrow, son oeuvre colossale avec David Graeber : "Au commencement était... Une nouvelle histoire de l’humanité"

Soutenez So Sweet Planet :https://www.patreon.com/sosweetplanetRé-écrire une histoire plus juste de l’humanité. "L’ultime opus commis par David Graeber, avec la complicité de son ami, le chercheur David Wengrow. Aboutissement du travail d’une vie, ils proposent un renversement magistral de nos convictions profondément ancrées sur l’histoire des trente derniers millénaires. Depuis des siècles, nous nous racontons sur les origines de l’inégalité une histoire très simple. Pendant l’essentiel de leur existence sur terre, les êtres humains auraient vécu au sein de petits clans de chasseurs-cueilleurs. Puis l’agriculture aurait fait son entrée, et avec elle la propriété privée. Enfin seraient nées les villes, marquant l’apparition non seulement de la civilisation, mais aussi des guerres, de la bureaucratie, du patriarcat et de l’esclavage. Or ce récit pose un gros problème : il est faux. David Graeber et David Wengrow se fixent l’objectif de "poser les bases pour une nouvelle histoire du monde". Une histoire du monde selon laquelle les "bandes" de chasseurs-cueilleurs n’étaient pas – comme on l’imagine bien souvent – des entités sociales parfaitement égalitaires, mais des groupes dotés de consciences politiques et capables de choisir une forme d’organisation sociale adaptée aux circonstances. Une histoire du monde selon laquelle l’humanité n’a pas vécu une Révolution agricole mais des milliers d’expérimentations de modes de cultures qui n’ont pas systématiquement aboutit à l’adoption de l’agriculture. Une histoire du monde dans laquelle il n’y a pas de fatalité, pas d’inexorable évolution vers les modes de domination contemporains. Les auteurs renversent les idées communément acceptées sur la nature humaine. Ils affirment que les hommes n’ont pas vécu dans des organisations égalitaires et bienveillantes avant d’adopter l’agriculture et d’"inventer" l’État. Que ce n’est pas parce que les humains ont toujours été capables de s’attaquer mutuellement, que la guerre a toujours existé. Que les hommes ne sont pas faits pour ne vivre qu’en petits groupes et que les larges communautés d’humains n’ont pas besoin d’être encadrées et contrôlées. Ce livre, étayé par des conclusions tirées de centaines de travaux de nombreuses disciplines scientifiques, montre que si quelque chose est allé de travers dans l’histoire humaine, c’est probablement que les hommes ont perdu la liberté d’imaginer et de mettre en place différentes formes d’organisation politique. Il raconte l’histoire de nombreuses sociétés "primitives" qui témoignent d’une époque où la flexibilité politique était un des principaux attributs humains."David Wengrow est archéologue et professeur à l’institut d’archéologie de l’UCL (University College de Londres). Il s’est intéressé dans ses livres et articles universitaires à l’origine de l’écriture, à l’art antique, aux sociétés néolithiques, à l’émergence des premiers États en Égypte et en Mésopotamie… et son collègue David Graeber, qui malheureusement nous a quittés en septembre 2020, a été connu du grand public à travers le monde en tant que figure de proue du mouvement Occupy Wall Street. Il était Docteur en anthropologie et économiste, historien de la dette, anarchiste et c’est lui qui a identifié les "bullshit jobs" sur lesquels il a écrit un livre très remarqué en 2018. Acheter Au commencement était... Une nouvelle histoire de l’humanité Traduction simultanée : Michel Zlotowski@Anne Greffe Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
11/28/202159 minutes, 16 seconds
Episode Artwork

Salomé Leclerc : "Mille ouvrages mon coeur", 4ème album très réussi ! Nous parlons du Québec, d’Émily Loizeau, de musiques, de nature, d'images...

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet"Issue d’un lieu de terres et de forêts qui la traverse encore, la jeune Salomé qui jouait de la batterie dans la maison familiale devient en grandissant autrice-compositrice et décide de se consacrer entièrement à la musique. Elle signe avec Audiogram au Québec et Tôt ou tard en Europe. Enregistré à Paris avec la musicienne Emily Loizeau à la réalisation, Sous les arbres paraît en 2011 - un sensible et somptueux premier album qui lui vaut notamment une nomination comme Révélation de l’année à l’ADISQ.""Mille ouvrages mon cœur" (Audiogram / Yotanka) est son quatrième album et c’est une réussite. Après avoir ré-ajusté les éléments qui composent ses chansons, Salomé Leclerc nous offre des nouveaux titres intimes, sensibles et percutants aussi, car l’énergie rock n’est jamais bien loin. Nous discutons ici de son parcours, de ses origines géographiques et musicales, de ses nouveaux titres et de quelques sujets qui se sont invités…!Le site officiel de Salomé Leclerc avec les liens pour écouter : https://salomeleclerc.com/So Sweet Planet, un site et un podcast indépendants.Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet© Anne Greffe - Tous droits réservés Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
11/12/202145 minutes, 38 seconds
Episode Artwork

Une histoire des luttes pour l’environnement. (2/2) Un beau livre essentiel ! Interview de Steve Hagimont

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetUne histoire des luttes pour l’environnement : 18ème - 20ème siècles, trois siècles de débats et de combats !2ème épisode (sur 2)C'est un beau livre essentiel et j'ai rencontré Steve Hagimont, l'un des quatre co-auteurs, pour en parler.Présentation par l’éditeur :"Une première histoire des luttes environnementales en 100 focus illustrés.Riche d’une documentation visuelle jamais encore rassemblée, cet ouvrage constitue lepremier panorama des luttes environnementales à l’échelle mondiale, de la fin du XVIIIeaux dernières années du XXe siècle. Cette mise en perspective historique a été renduepossible par le partage des recherches des quatre historiens co-auteurs de ce livre.À rebours du récit mythique d’une foi collective dans le progrès, ils présentent une histoiredes voies et des voix divergentes, éclairent la façon dont elles ont été combattues oudomestiquées, mais montrent aussi combien elles constituent un socle précieux pour lescombats d’aujourd’hui."Co-auteurs : Alexis Vrignon, Steve Hagimont, Anne-Claude Ambroise-Rendu, Charles-François Mathis. Éditions TextuelAcheter Une histoire des luttes pour l’environnement sur le site Librairies Indépendantes :https://www.librairiesindependantes.com/product/9782845978652/So Sweet Planet, un site et un podcast indépendants.Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet© Anne Greffe - Tous droits réservés Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
11/1/202144 minutes, 47 seconds
Episode Artwork

Une histoire des luttes pour l’environnement. (1/2) Un beau livre essentiel ! Interview de Steve Hagimont

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetUne histoire des luttes pour l’environnement : 18ème - 20ème siècles, trois siècles de débats et de combats !1er épisode (sur 2)C'est un beau livre essentiel et j'ai rencontré Steve Hagimont, l'un des quatre co-auteurs, pour en parler.Présentation par l’éditeur :"Une première histoire des luttes environnementales en 100 focus illustrés.Riche d’une documentation visuelle jamais encore rassemblée, cet ouvrage constitue lepremier panorama des luttes environnementales à l’échelle mondiale, de la fin du XVIIIeaux dernières années du XXe siècle. Cette mise en perspective historique a été renduepossible par le partage des recherches des quatre historiens co-auteurs de ce livre.À rebours du récit mythique d’une foi collective dans le progrès, ils présentent une histoiredes voies et des voix divergentes, éclairent la façon dont elles ont été combattues oudomestiquées, mais montrent aussi combien elles constituent un socle précieux pour lescombats d’aujourd’hui."Co-auteurs : Alexis Vrignon, Steve Hagimont, Anne-Claude Ambroise-Rendu, Charles-François Mathis. Éditions TextuelAcheter Une histoire des luttes pour l’environnement sur le site Librairies Indépendantes :https://www.librairiesindependantes.com/product/9782845978652/So Sweet Planet, un site et un podcast indépendants.Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet© Anne Greffe - Tous droits réservés Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
10/31/202158 minutes, 24 seconds
Episode Artwork

Chanel Miller : victime d'agression sexuelle, elle a fait changer la loi en Californie. Interview !

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetInterview de Chanel Miller pour son livre "J'ai un nom". Un parcours, un talent et un livre exceptionnels !Le 17 janvier 2015, Chanel Miller a 22 ans, elle vit et travaille à Palo Alto en Californie et ce jour-là, elle assiste avec sa soeur à une fête sur le campus de la célèbre université de Stanford. Quelques heures plus tard, elle se réveille dans une chambre d’hôpital et comprend, au fur et à mesure des examens, qu’elle a sans doute été violée. Elle apprend aussi que deux témoins ont assisté à la scène et l’ont sauvée. Son agresseur présumé est un athlète prometteur et il adoptera une ligne de défense qu’il gardera jusqu’à la fin : "la victime était consentante". Devant les preuves irréfutables, il est reconnu coupable mais uniquement condamné à six mois de prison.Lors du verdict, en 2016, Chanel Miller a rédigé et lit une déclaration dont la publication sur le site Buzzfeed deviendra virale, atteindra en quelques jours 15 millions de vues, sera publiée par le Guardian, le New-York-Times, le Washington Post, sera lue sur CNN, reprise par HiIlary Clinton, Joe Biden, alors vide-président, lui écrit et cette déclaration contribuera à faire changer la loi californienne.Cette lettre, elle l’a signée du nom d’Emily Doe car elle a longtemps souhaité rester anonyme. Finalement, la jeune femme publie un livre, "Know my name", en 2019 aux États-Unis - "J’ai un nom" pour la version française qui vient de sortir - sous son vrai nom, Chanel Miller. J’ai dévoré ce livre de 460 pages avec un grand enthousiasme, j’ai été surprise par le réel plaisir de lecture que Chanel Miller réussit à procurer avec une histoire dont le sujet n’est pas, à priori, très agréable… On comprend aisément que la la critique ait unanimement salué son talent aux États-Unis. Elle a un ton indéniablement personnel, attachant, beaucoup d’humour et un don absolument extraordinaire pour les associations d’idées…!Une belle personnalité à découvrir dans ce podcast qui vous permettra d’en savoir un peu plus...Acheter le livre J'ai un nom de Chanel Miller sur le site Librairies Indépendantes :https://www.librairiesindependantes.com/product/9782749165844/Site de Chanel Miller :https://www.chanel-miller.com/Chanel Miller sur Instagram :https://www.instagram.com/chanel_miller/Traductrice de l'interview : Eve DayreSo Sweet Planet, un site et un podcast indépendants.Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet© Anne Greffe - Tous droits réservés Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
10/22/202135 minutes, 31 seconds
Episode Artwork

Langston Hughes : son autobiographie enfin ré-éditée. Coup de coeur ! Interview d'Antoine Caro des éditions Seghers

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetLa formidable autobiographie The Big Sea de Langston Hughes a été publiée en 1940 aux États-Unis et en 1947 en France, par Pierre Seghers. Ce livre, véritable trésor retrouvé dans le catalogue Seghers, vient d’être ré-édité. Antoine Caro, directeur des éditions Seghers, nous explique toute cette fabuleuse histoire.Dans cette interview, nous discutons de la vie incroyablement riche de Langston Hughes en suivant son récit : son enfance aux Etats-Unis au début du XXè siècle, les périodes difficiles avec son père au Mexique, son passage dans un Paris où la vie quotidienne est rude mais les nuits riches de poètes, d’écrivains engagés, de danseuses avant-gardistes - Isadora Duncan, Joséphine Baker… - et de jazzmen dans les clubs de Montmartre, puis les cargos sur lesquels il s’embarque pour travailler et grâce auxquels il découvre l’Afrique, à l’époque des colonies, avant de regagner New-York, Harlem, et de plonger dans la Harlem Renaissance… Une immersion dans une époque, dans des lieux et un contexte historique que l’on traverse avec Langston Hughes, au travers de son regard et de ses réflexions d'une lucidité implacable mais non dénué d'humour. Nous parlons aussi de Léopold Sedar Senghor, de Zora Neale Hurston, de Bessie Smith…À écouter !Présentation par l’éditeur"La littérature est une grande mer où nagent toutes sortes de poissons. J'y ai jeté mes filets. Et je continue de pêcher."Ecrite en 1940, publiée par Seghers en 1947, l'autobiographie du grand poète noir américain Langston Hughes est à redécouvrir, en même temps que son auteur, un écrivain majeur et méconnu en France. Langston Hughes (1901-1967) est un auteur majeur du xxe siècle : premier poète africain-américain à introduire le blues puis le jazz dans la poésie, il a considérablement influencé le développement de la culture dans le Nouveau Monde. Dans son autobiographie, écrite en 1940, et traduite en France aux éditions Seghers dès 1947, il raconte sa jeunesse aventureuse et la naissance de sa vocation d'écrivain. The Big Sea est un document exceptionnel sur une décennie d'une folle liberté, les Roaring Twenties, et son effervescence dans le domaine des arts, sur la lutte pour les droits civiques et le sort des intellectuels et des artistes noirs aux États-Unis au début du siècle dernier, sur le Harlem du jazz et la " Renaissance noire ", sur le Paris nocturne des cabarets de Montmartre... Une œuvre littéraire pleine de vie, de style, de drôlerie et de beauté, à redécouvrir aujourd'hui dans une traduction revue."Je lis The Big Sea et j'ai tant de plaisir, vous ne pouvez pas imaginer ! " Nina Simone Antoine Caro, ex-directeur général adjoint de Robert Laffont, est aujourd’hui directeur de la maison d’édition Seghers.Acheter The Big Sea de Langston Hughes sur le site Librairies Indépendantes :https://www.librairiesindependantes.com/product/9782232145209/© Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
10/15/20211 hour, 2 minutes, 23 seconds
Episode Artwork

Rencontre avec Youth For Climate France ! Ils marchent pour le climat depuis l'appel de Greta et déploient des initiatives en France

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetYouth for Climate France est un mouvement de jeunes - les plus âgés ont vingt-trois ans - qui se mobilisent pour la justice climatique et sociale, la protection de l’environnement et de la biodiversité.Le 15 mars 2019, ils ont répondu à l’appel international à la mobilisation et réuni plus de 200 000 jeunes en France (pour un total de plus de 2 millions à travers le monde !). "Dans plus de 200 villes, nous avons manifesté afin de sensibiliser et conscientiser le plus grand nombre, ainsi que pour dénoncer l’inaction des dirigeants politiques."Zoé Tazibte et Sirius Despeches ont accepté de répondre à quelques questions pour mieux les connaître…Alors je leur ai demandé comment est né Youth For Climate, en quoi consistent leurs actions en général - et aussi en particulier, pour Zoé et Sirius qui ont commencé à Metz et Toulouse - qu’est-ce qui les a fait s’engager dans ce mouvement, qu’est-ce que la Charte de Grenoble et la Charte de Lausanne, pourquoi ont-ils appelé à soutenir les jardins ouvriers d’Aubervilliers qui étaient en cours d’expulsion le 2 septembre dernier, qu’est-ce que ce projet nommé #YouthNow présenté le 15 septembre dernier aux côtés de quatre autres organisations de jeunesse, qu’en est-il de cette Tribune publiée par Youth For Climate France dans le JDD le 13 avril 2021, avec des signataires renommés - Valérie Masson-Delmotte, Gilles Boeuf, Dominique Bourg, Marc-André Selosse pour n’en citer que quelques uns - dans laquelle ils réclamaient "une réelle éducation aux enjeux environnementaux au collège et au lycée", qu’est-ce que le Réseau Écoles Vertes… © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
10/11/202132 minutes, 39 seconds
Episode Artwork

"Turbulentes. Des Africaines en avance sur leur temps". Interview de Géraldine Faladé pour évoquer ces formidables pionnières

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetJe vous propose une rencontre avec une femme exceptionnelle, Géraldine Faladé, journaliste d'origine béninoise. Je l’accueille pour parler du livre qu’elle a récemment publié aux éditions Présence Africaine et qui s’intitule assez joyeusement "Turbulentes", sous-titré "Des Africaines en avance sur leur temps", des "grandes pionnières extraordinaires du XXè siècle qui ont osé se lancer dans des voies qui étaient loin d’être tracées d’avance. Avec courage et détermination." Dix-sept portraits de femmes africaines qui ont bousculé et fait progresser leur époque, certaines se sont engagées en politique, d’autres ont été sage-femmes, enseignantes, chorégraphe, esthéticiennes, journaliste, cinéaste… Elles ont mené leur révolution des cours d’écoles aux assemblées de l’ONU et Géraldine Faladé leur offre avec ce livre un superbe hommage.Présentation :"Chacune dans son domaine a exercé la première une profession jusque-là réservée aux hommes : magistrate, médecin, institutrice, maire, artiste… Dans un monde farouchement masculin, elles ont fait sauter bien des préjugés, essuyé bien des critiques. Des "demoiselles Frigidaire" (ces premières institutrices qui avaient mieux à faire que mitonner des petits plats), laquelle a ouvert la voie aux suivantes ? Ce livre tente de ranimer le souvenir de ces pionnières déterminées, courageuses, incroyablement en avance sur la société de leur temps. Dans l’histoire du combat des femmes pour leur émancipation, s’il remonte à la nuit des temps, elles sont le jalon sur lequel se construit l’avenir."Acheter "Turbulentes. Des africaines en avance sur leur temps" de Géraldine Faladé, éditions Présence Africaine :- sur le site de Présence Africaine :https://www.presenceafricaine.com/temoignages-afrique-caraibes/1028-turbulentes-9782708709461.html- sur le site des Librairies Indépendantes :https://www.librairiesindependantes.com/product/9782708709461/© Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
10/3/202144 minutes, 58 seconds
Episode Artwork

Les Rendez-vous de l’histoire vont parler "Travail" et ça va être passionnant ! Interview d’Éric Alary

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetLes Rendez-vous de l’histoire, du 6 au 10 octobre 2021 à Blois (41). Interview d'Eric Alary, président du Conseil d’administration du CEPH (Centre Européen de Promotion de l’Histoire) de Blois, association organisatrice de l'événement.Plus de 1000 intervenants, 500 conférences-débats, un grand salon du livre avec plus de 200 éditeurs et 300 auteurs, des cafés historiques, un festival de cinéma présidé par Dominique Besnehard avec une cinquantaine de films, fictions et documentaires, des expos, des découvertes gastronomiques (dîners historiques)... Avec entre autres Florence Aubenas, présidente de cette édition, Dominique Méda, Pap NDIAYE, Bruno Latour, Michelle Perrot, Paulin Ismard, Léonora Miano... et aussi des politiques, des journalistes et plus de 40 000 festivaliers !Pour celles / ceux qui comme moi ont été longtemps fâché.e.s avec l'histoire et se demandent comment ce festival aux thèmes à priori bien peu excitants peut à ce point séduire les foules, vous aurez les réponses dans cet épisode de So Sweet Planet : je suis allée rencontrer Éric ALARY, président du Conseil d’administration du CEPH (Centre Européen de Promotion de l’Histoire) de Blois, association organisatrice de l'événement. Il nous explique comment ces Rendez-vous de l’histoire peuvent donner des clés pour mieux comprendre le présent et donc peut-être... mieux préparer l’avenir !"Éric Alary est agrégé d’histoire, docteur en histoire de l’Institut d’études politiques de Paris, enseignant en khâgne et en hypokhâgne au lycée Descartes de Tours et à Sciences-Po. Il a été l'assistant de Réné Rémond de l'Académie française, a enseigné à Sciences-Po-Paris de 1996 à 2010 et a été chercheur associé au Centre d'histoire de Sciences-Po de 1996 à 2015. Auteur d’ouvrages sur l'histoire de la vie quotidienne des Français, notamment en 1939-1945, mais aussi sur l'ensemble du XXe siècle (Les Français au quotidien ; La ligne de démarcation, L'Exode ; Les Français au quotidien ; La Grande Guerre des civils (Perrin) ; Dictionnaire de la France occupée (Larousse))."Présentation"Un lieu d’échanges.Il s’agit de créer un lieu de rencontre privilégié où chaque année les historiens peuvent se retrouver afin d’exposer l’état de leurs réflexions, de présenter leurs travaux et de confronter leurs points de vue dans le but de concourir au progrès de la recherche et de la connaissance historique. Il importe également que les Rendez-vous de l’histoire soient une manifestation populaire. Il faut que chacun puisse assouvir sa curiosité, trouver matière à s’instruire mais aussi à se divertir. Ainsi, les Rendez-vous de l’histoire ont pour vocation de devenir un lieu unique et privilégié d’échanges, de discussions, et de divertissement entre les historiens et le grand public."Le site des Rendez-vous de l’histoire :https://rdv-histoire.com/© Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
9/23/202138 minutes, 23 seconds
Episode Artwork

Vert de rage : 3 nouveaux documentaires d’investigations sur des scandales environnementaux. Interview du réalisateur Martin Boudot

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetInterview de Martin Boudot, auteur et réalisateur de la série Vert de rage, une série documentaire d’enquêtes scientifiques sur les grands scandales environnementaux.  Mission : faire bouger les lignes.Trois nouveaux épisodes - "Engrais maudits", "Du charbon dans les poumons" et "L’uranium de la colère" - seront diffusés le 19 septembre 2021 à 20h55 sur France 5 et disponibles sur france.tv à partir du samedi 18 septembre."Martin Boudot, journaliste d’investigation, part sur les traces des pollutions de notre monde : contamination des fleuves, de l’air et des sols, radioactivité, rejets toxiques, etc. Pendant un an, il enquête avec le soutien d’une équipe de scientifiques indépendants, dans le monde mais aussi localement, pour réaliser des tests et documenter les pollutions. Les résultats de ses études scientifiques inédites sont ensuite mis à disposition des citoyens, victimes de ces contaminations, qui s’en emparent pour mobiliser la société, et faire bouger les lignes. Le journaliste confronte aussi les responsables industriels et politiques mis en cause dans ces scandales environnementaux. Chaque enquête internationale se déroule également en France, car les pollutions n’ont pas de frontières."La première saison de "Vert de rage" a été sélectionnée par 16 prestigieux festivals internationaux et"Green Warriors", sa version internationale, est diffusée sur les chaînes d’une quinzaine de pays et cumule pour certains numéros plus de 10 millions de vues en ligne.Dans cette interview, Martin Boudot revient sur la création de la série Vert de rage qu’il a imaginée suite à son travail sur Cash Investigation, il nous explique ses intentions et la réalisation de ces trois nouveaux documentaires d’investigations, du Maroc à la Pologne en passant par le Niger et bien sûr la France, "car les pollutions n’ont pas de frontières." Il nous explique aussi comment ces documentaires contribuent à faire bouger les lignes dans nos sociétés.© Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
9/11/20211 hour, 11 minutes, 47 seconds
Episode Artwork

Le festival Agir pour le vivant : "Comment construire un monde commun ?" avec Anne-Sylvie Bameule (Actes Sud). Du 22 au 29 août 2021 à Arles !

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetAGIR POUR LE VIVANT du 22 au 29 août 2021 à Arles ! Comment construire un monde commun ?"Un monde s’étiole mais de nouvelles énergies, connaissances et capacités d’action émergent." Rencontre avec Anne-Sylvie Bameule, directrice du département Art, Nature et Société des éditions Actes Sud, membre du directoire du groupe et qui participe à l’organisation de ce festival.Un ensemble de manifestations pour réfléchir et agir pour le vivant.7 jours de rencontres, 150 intervenants, 5 soirées-événements, plus de 30 conférences et débats, des ateliers, des lectures, de la musique, des expositions, performances et projections sur une semaine avec des philosophes, chercheurs, économistes, activistes, artistes, auteurs, chefs d’entreprise "réunis pour explorer une question qui nous concerne toutes et tous : comment être vivant parmi les vivants ? Comment penser le vivant, le comprendre pour agir ? Comment construire un monde commun ? Un monde s’étiole mais de nouvelles énergies, connaissances et capacités d’action émergent. Agir pour le vivant, imaginer, par des rencontres transversales et pluridisciplinaires, comment tisser le plus de relations possibles entre les savoirs, les récits et les êtres. Le temps de la métamorphose s’impose, Agir pour le vivant est un engagement commun.""Agir pour le Vivant vise à organiser dans la durée un programme de réflexions et d’expérimentations territoriales afin de repenser la manière avec laquelle l’ensemble du vivant se côtoie et notre façon d’habiter le monde aujourd’hui." Quelques noms parmi les intervenants : Felwine Sarr, Vinciane Despret, Alain Damasio, Laurence Tubiana, Wilfried N’Sondé, Anne-Sophie Novel, François Sarano, Laurent Tillon, Eva Sadoun, Achille Mbembe, Marie Toussaint, Patrick Boucheron, Séverine Kodjo-Grandvaux, Ernst Zurcher, Cyril Dion, Abdennour Bidar, Philippe Mangeot, Myriam Mihindou, Jacques Bonnafé, Corinne Lepage, Jean-Luc Raharimanana, Bartabas…Programme complet sur le site du festival Agir pour le vivant :https://www.agirpourlevivant.fr/Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet© Anne Greffe - Tous droits réservés© Anne Greffe - Tous droits réservés Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
8/20/20211 hour, 25 minutes, 43 seconds
Episode Artwork

"Une minorité modèle ? Chinois de France et racisme anti-Asiatiques" (2/2) : une impressionnante enquête en immersion ! Avec Ya-Han Chuang pour son livre.

Soutenez mon travail sur Patreon et accédez à des contenus exclusifs !https://www.patreon.com/sosweetplanetDans cet épisode de So Sweet Planet, je reçois la sociologue et chercheuse Ya-Han Chuang pour son livre "Une minorité modèle ? Chinois de France et racisme anti-Asiatiques", une passionnante enquête qui dresse un portrait des trajectoires migratoires et politiques des populations chinoises en France, et aussi des mobilisations antiracistes qui ont émergé dans la jeune génération.Le racisme anti-Asiatiques, on en a peu parlé en France. Cette "minorité modèle", discrète, travailleuse, ne semblait pas concernée par les problèmes de racisme. Et pourtant, comme l’explique la sociologue au début de son livre : "Depuis l’assassinat du couturier Chaolin Zhang en 2016 à Aubervilliers, les médias et les pouvoirs publics ont pris conscience de l’existence d’un racisme anti-Asiatiques au sein de la société française. L’expression de ces préjugés culmine en 2020 lorsque la pandémie de Covid 19 frappe le monde. a révélation décomplexée de ces sentiments antichinois en France dévoile un mécanisme d’essentialisation encore peu étudié.""Qu’elles soient Chinoises ou pas, toutes les personnes perçues comme Asiatiques sont impactées par les effets de ces représentations." écrit Ya-Han Chuang.Dans ce podcast en deux épisode, nous revenons sur l’histoire des différentes vagues de migrations et des quartiers chinois de Paris, des trajectoires migratoires et politiques des populations chinoises en France, du rôle des colonisations dans la construction du racisme, du fonctionnement de cette structure économique communautaire, des réseaux de passeurs, des syndicats et de leur rôle (qui a un peu bifurqué par rapport à leurs intentions !), des agressions subies par les commerçants, du fait que les Asiatiques sont rarement inclus dans les problématiques discriminatoires en France, du profond sentiment de solitude des jeunes, de leur difficulté à identifier le racisme dont ils sont victimes, des actions de l’Association des Jeunes Chinois de France pour lutter contre la stigmatisation, des appels à la haine engendrés par la pandémie de Covid 19 mais aussi du fait qu’ils ont provoqué une nouvelle vague de prises de paroles et d’initiatives de personnes d’origine asiatique au travers de comptes Instagram, de podcasts, de graffitis, de groupes de paroles, de rencontres dans le monde réel…La page Facebook du livre :https://www.facebook.com/Une-minorit%C3%A9-mod%C3%A8le--105550998303347/Acheter le livre "Une minorité modèle ? Chinois de France et racisme anti-Asiatiques" de Ya-Han Chuang aux éditions La Découverte sur le site des Librairies Indépendantes : https://www.librairiesindependantes.com/product/9782348065125/So Sweet Planet : un site et un podcast indépendants.Soutenez mon travail sur Patreon et accédez à des contenus exclusifs !https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
8/13/202143 minutes, 41 seconds
Episode Artwork

"Une minorité modèle ? Chinois de France et racisme anti-Asiatiques" (1/2) : une impressionnante enquête en immersion ! Avec Ya-Han Chuang pour son livre.

Soutenez mon travail sur Patreon et accédez à des contenus exclusifs !https://www.patreon.com/sosweetplanetDans cet épisode de So Sweet Planet, je reçois la sociologue et chercheuse Ya-Han Chuang pour son livre "Une minorité modèle ? Chinois de France et racisme anti-Asiatiques", une passionnante enquête qui dresse un portrait des trajectoires migratoires et politiques des populations chinoises en France, et aussi des mobilisations antiracistes qui ont émergé dans la jeune génération.Le racisme anti-Asiatiques, on en a peu parlé en France. Cette "minorité modèle", discrète, travailleuse, ne semblait pas concernée par les problèmes de racisme. Et pourtant, comme l’explique la sociologue au début de son livre : "Depuis l’assassinat du couturier Chaolin Zhang en 2016 à Aubervilliers, les médias et les pouvoirs publics ont pris conscience de l’existence d’un racisme anti-Asiatiques au sein de la société française. L’expression de ces préjugés culmine en 2020 lorsque la pandémie de Covid 19 frappe le monde. la révélation décomplexée de ces sentiments antichinois en France dévoile un mécanisme d’essentialisation encore peu étudié.""Qu’elles soient Chinoises ou pas, toutes les personnes perçues comme Asiatiques sont impactées par les effets de ces représentations." écrit Ya-Han Chuang.Dans ce podcast en deux épisode, nous revenons sur l’histoire des différentes vagues de migrations et des quartiers chinois de Paris, des trajectoires migratoires et politiques des populations chinoises en France, du rôle des colonisations dans la construction du racisme, du fonctionnement de cette structure économique communautaire, des réseaux de passeurs, des syndicats et de leur rôle (qui a un peu bifurqué par rapport à leurs intentions !), des agressions subies par les commerçants, du fait que les Asiatiques sont rarement inclus dans les problématiques discriminatoires en France, du profond sentiment de solitude des jeunes, de leur difficulté à identifier le racisme dont ils sont victimes, des actions de l’Association des Jeunes Chinois de France pour lutter contre la stigmatisation, des appels à la haine engendrés par la pandémie de Covid 19 mais aussi du fait qu’ils ont provoqué une nouvelle vague de prises de paroles et d’initiatives de personnes d’origine asiatique au travers de comptes Instagram, de podcasts, de graffitis, de groupes de paroles, de rencontres dans le monde réel…La page Facebook du livre :https://www.facebook.com/Une-minorit%C3%A9-mod%C3%A8le--105550998303347/Acheter le livre "Une minorité modèle ? Chinois de France et racisme anti-Asiatiques" de Ya-Han Chuang aux éditions La Découverte sur le site des Librairies Indépendantes : https://www.librairiesindependantes.com/product/9782348065125/Soutenez mon travail sur Patreon et accédez à des contenus exclusifs !https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
8/13/202152 minutes, 45 seconds
Episode Artwork

Dessine-moi ta planète : sur les pas du Petit Prince et de l'écologie positive ! Un beau livre et une expo. Avec Louis-Albert de Broglie

Je vous propose une promenade où il est question d’écologie positive et d’émerveillement, de poésie et d’environnement, de réveil de nos imaginaires et d’actions, le tout, sur les pas du Petit Prince, oui… celui de Saint-Exupéry, pour l’exposition et le beau livre Dessine-moi ta planète.Prendre soin de sa planète et prendre soin des hommes sont les enjeux de cette exposition en dix étapes expérientielles et pédagogiques associées à une dimension métaphorique et philosophique. "Dessine-moi ta planète" est un voyage, chaque aventure est une page que l’on découvre et une planète que l’on visite, avec son âme d’enfant. À travers un livret pédagogique d’accompagnement, les visiteurs, petits et grands, sont invités ensemble à imaginer des actions afin de mesurer comment réduire leur empreinte écologique et participer à un monde plus raisonnable. Cette exposition destinée aux enfants et aux "grandes personnes" porte les valeurs communes du Petit Prince et de Deyrolle, et invite le visiteur à réfléchir au monde de demain. Dessine-moi ta planète fête un double anniversaire : les 75 ans du Petit Prince et les 190 ans de la maison Deyrolle.Les 10 étapes du parcours sont : 1. La Nature est une aventure ; 2. L’Inattendu ; 3. La Maison commune ; 4. La Faune ; 5. Le Temps ; 6. Cultiver son jardin ; 7. L’eau ; 8. Le Lien social ; 9. L’Espace ; 10. L’Imaginaire.Le beau livre Dessine-moi ta planète propose les dix étapes avec des extraits du Petit Prince, de belles images de planches Deyrolle et des textes de Baptiste Morizot, Camille Etienne, François Sarano, Jean-Louis Etienne, Coline Serreau, Louis-Albert de Broglie, Charles et Perrine Hervé-Gruyer, Etienne Klein, Yann-Arthus Bertrand, Rémy Marion, Jean-François Clervoy, publié par Actes Sud. L’exposition Dessine-moi ta planète est un voyage sensoriel, pédagogique, poétique et écologique en plein air, dans le parc et la forêt du superbe Domaine de la Bourdaisière à Montlouis-sur-Loire, en Indre et Loire (55 minutes de Paris en TGV). Le parcours de l’exposition se déploie tant en intérieur qu’en extérieur. Il permet aux visiteurs d’explorer des caves jusqu’ici restées secrètes, de parcourir des œuvres de land art in situ dans la forêt et de découvrir des installations audiovisuelles où tous les sens sont en éveil. Entre chacune des étapes, le visiteur parcourt un cadre naturel exceptionnel et prend le temps d’observer l’environnement qui l’entoure.Alors "Dessine-moi ta planète", qu’est-ce que c’est ? Pour en savoir plus, écoutez cette rencontre avec Louis Albert de Broglie, propriétaire du Chateau de la Bourdaisière et de la maison Deyrolle et initiateur de "Dessine-moi ta planète"…Exposition Dessine-moi ta planète du 29 juin au 15 novembre 2021 et pendant trois ansChâteau de La Bourdaisière - 37270 Montlouis-sur-Loire Le site du Domaine de la Bourdaisière :http://www.labourdaisiere.com Acheter le livre Dessine-moi ta planète sur le site Place des Libraires :https://www.placedeslibraires.fr/livre/9782330152000Soutenez mon travail sur Patreon et accédez à des contenus exclusifs !https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
8/2/202152 minutes, 52 seconds
Episode Artwork

Wasis Diop : "De la glace dans la gazelle", un nouvel album élégant, profond, sensible, puissant... et le cinéma n'est jamais bien loin ! Interview.

Soutenez mon travail sur Patreon et accédez à des contenus exclusifs !https://www.patreon.com/sosweetplanetRencontre avec un grand monsieur de la musique, auteur-compositeur et interprète, qui aime aussi s’enrichir d’autres univers artistiques et qui nous offre enfin un nouvel album, "De la glace dans la gazelle" : douze titres élégants, sensibles, profonds, puissants, délicats, vibrants, et desquels émane une profonde sagesse.Au cours de cette interview, nous parlons bien sûr de ce nouvel album mais aussi du Sénégal, de la Jamaïque, du Japon, des migrants, du regard amusé de ses chansons sur des controverses, nous discutons aussi de cinéma puisque Wasis Diop est le frère du réalisateur Djibril Diop Mambéty et la père de Mati Diop, dont le premier long-métrage "Atlantique" a obtenu le Grand Prix en compétition officielle du festival de Cannes en 2019 et qui a réalisé le clip du titre "Voyage à Paris" extrait de cet album. Nous revenons aussi avec un peu de malice sur une chanson de l’album "No Sant" qui parlait d’un homme avec un encensoir et que nous avions déjà évoquée lors de notre première rencontre, en 1995…! Enfin, nous évoquons bien d’autres choses, à découvrir en écoutant le podcast !Site officiel de Wasis Diop :https://wasisdiop.fr/Wasis Diop sur Facebook : https://www.facebook.com/wasisdiopmusicLe site So Sweet Planet :http://sosweetplanet.comSo Sweet Planet sur Instagram :https://www.instagram.com/sosweetplanet/So Sweet Planet sur Facebook :https://www.facebook.com/SoSweetPlanetSoutenez mon travail sur Patreon et accédez à des contenus exclusifs !https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
7/25/202159 minutes, 10 seconds
Episode Artwork

Qu’est-ce qu’une famille ? Il existe de multiples formes de famille et "Faire famille" est le plus important. Avec Marie-Rose Moro, pédopsychiatre.

Soutenez mon travail sur Patreon et accédez à des contenus exclusifs !https://www.patreon.com/sosweetplanetIl existe d’innombrables modèles de famille dans l’histoire et dans le monde - et rien qu’en France aujourd’hui ! - et aucun n’est meilleur qu’un autre. C’est ce qu’affirme Marie-Rose Moro après de nombreuses années d’analyse des études scientifiques et d’observations sur le terrain.Au travers des différentes rubriques de son joli livre illustré "Quand ça va Quand ça va pas - Leurs familles expliquées aux enfants et aux parents", on parcourt la famille dite "traditionnelle", la famille recomposée, la famille homoparentale, la famille monoparentale, la famille élargie, les enfants confiés, les différentes formes de familles dans l'histoire, dans le monde et en France … Un livre pour enfants et pour adultes qui nous offre une véritable mise à jour importante et salutaire de notre conception de la famille !Marie-Rose Moro est Fondatrice et Présidente de l'Association Internationale d'EthnoPsychanalyse et psychiatre, professeur de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent à l'université Paris Descartes et psychanalyste française. Elle dirige la maison des adolescents, la Maison de Solenn. Elle est aussi spécialiste de psychiatrie transculturelle, d'ethnopsychiatrie et d’ethnopsychanalyse. Marie-Rose Moro est la chef de file actuelle de l'ethnopsychanalyse et de la psychiatrie transculturelle en France. Enfin, Marie-Rose Moro est fondatrice et directrice scientifique de La Revue L'autre, Cliniques, Cultures et Sociétés.Plus d’informations sur Marie-Rose Moro sur le site transculturel.eu https://www.transculturel.eu/Marie-Rose-Moro_a231.htmlAcheter le livre "Quand ça va Quand ça va pas - Leurs familles expliquées aux enfants et aux parents" et voir un extrait sur le site de l'éditeur Glénat :https://www.glenat.com/quand-ca-va-quand-ca-va-pas/quand-ca-va-quand-ca-va-pas-leurs-familles-9782344044117La Revue L’autre : http://www.revuelautre.comMaison de Solenn, pour les adolescents :http://www.maisondesolenn.fr/Le site So Sweet Planet :http://sosweetplanet.comSoutenez mon travail sur Patreon et accédez à des contenus exclusifs !https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
7/15/202158 minutes, 3 seconds
Episode Artwork

Flavia Coelho : l'artiste brésilienne installée à Paris revient sur son parcours riche de voyages, de musiques, de couleurs, d’engagements et d’expériences

Soutenez mon travail sur Patreon et accédez à des contenus exclusifs !https://www.patreon.com/sosweetplanetPour faire un peu plus connaissance, nous parlons ici avec Flavia Coelho de son parcours et des ruptures qui l’ont jalonné, de l’endroit où elle est née, où elle a grandi, des cabarets où sa maman disparue trop tôt travaillait et l’emmenait, petite, où elle était entourée de personnes LGBTIQ+ - ce qui lui a permis de les comprendre et les défendre plus tard - et nous évoquons aussi bien sûr Rio de Janeiro, les grandes étapes dans son parcours musical, son arrivée à Paris, les lieux qui comptent pour elle, la personnalité qu’elle admire côté droits humains / environnement, sa rencontre avec les artistes Cheikh Lo et Gael Faye, son album DNA (ADN) sorti fin 2019, ce qu’elle y raconte, comment elle se sent aujourd’hui, ses indignations, nous parlons aussi de joie et de gratitude, de tolérance, d’humilité, de résistance, de diversité, d’empathie, de street-art, d’écologie, de culture…Site officiel de Flavia Coelho (albums, clips, tournée) :https://fr.flaviacoelhomusic.com/Flavia Coelho sur Instagram :https://www.instagram.com/flaviacoelhobr/Flavia Coelho sur Facebook : https://www.facebook.com/flaviacoelho.officielLe site So Sweet Planet :http://sosweetplanet.comSo Sweet Planet sur Instagram :https://www.instagram.com/sosweetplanet/So Sweet Planet sur Facebook :https://www.facebook.com/SoSweetPlanetSoutenez mon travail sur Patreon et accédez à des contenus exclusifs !https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
7/8/20211 hour, 7 minutes, 57 seconds
Episode Artwork

"L'intelligence du vivant, dix scientifiques racontent" : un livre enthousiasmant ! Avec Fabienne Chauvière, créatrice des Savanturiers sur France Inter

Soutenez mon travail sur Patreon et accédez à des contenus exclusifs !https://www.patreon.com/sosweetplanetDans cet épisode de So Sweet Planet je reçois Fabienne Chauvière, journaliste, spécialiste de l’agro-alimentaire, du spatial et de l’énergie qui anime depuis 2011 l’émission "Les Savanturiers" sur France Inter et dont le réjouissant livre "L’intelligence du vivant, dix scientifiques racontent" vient de sortir chez Flammarion. Une lecture jubilatoire !Présentation par l'éditeur :Qui aurait dit, il y a seulement quelques années, que les plantes étaient capables de réagir au vol d’une abeille, ou les corbeaux de réconforter un congénère blessé ? Qu’il suffisait aux poulpes d’observer un comportement pour le mémoriser, ou que des singes avaient créé un protolangage en associant plusieurs sons dans un même cri ?Non, Sapiens n’a pas le monopole de l’intelligence !Il est temps de reconnaître le génie du vivant et c’est pour en mesurer l’étendue que Fabienne Chauvière a mené l’enquête, en sollicitant une dizaine de chercheurs prestigieux. D’hypothèses en découvertes, c’est un univers d’une richesse insoupçonnée qui se révèle au fil des pages.Un monde d’autant plus fascinant qu’il pourrait bien nous inspirer des solutions d’avenir pour une croissance plus sobre et plus respectueuse.Une enquête de Fabienne Chauvière, créatrice de l’émission «Les Savanturiers» sur France Inter. Avec : Loïc Bollache, Laure Bonnaud-Ponticelli, François Bouteau, Tarik Chekchak, Patrice Debré, Fabienne Delfour, Audrey Dussutour, Guilhem Lesaffre, Marc-André Selosse, Jacques Tassin, Maxime Zucca.256 pages - 147 x 219 mm BrochéAcheter "L’intelligence du vivant, dix scientifiques racontent" sur le site des librairies indépendantes :https://www.librairiesindependantes.com/product/9782080244154/Voir cet article sur le site So Sweet Planet :http://sosweetplanet.com/lintelligence-du-vivant-dix-scientifiques-racontent/Le site So Sweet Planet :http://sosweetplanet.comSo Sweet Planet sur Instagram :https://www.instagram.com/sosweetplanet/So Sweet Planet sur Facebook :https://www.facebook.com/SoSweetPlanetSoutenez mon travail sur Patreon et accédez à des contenus exclusifs !https://www.patreon.com/sosweetplanet@Anne Greffe - Tous droits réservés Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
7/1/202146 minutes, 19 seconds
Episode Artwork

Chimurenga (3/3) Interview de la curatrice Pascale Obolo : création, enjeux et bilan de la bibliothèque Chimurenga à Paris

Soutenez mon travail sur Patreon et accédez à des contenus exclusifs !https://www.patreon.com/sosweetplanetJe vous propose de revenir sur cet événement exceptionnel - la bibliothèque Chimurenga - qui a pris place sur les trois niveaux de la BPI - la Bibliothèque Publique d’Information du Centre Pompidou - du 2 avril au 16 mai 2021, ainsi que sur les événements liés et l’aventure Chimurenga. Trois épisodes. Épisode 3/3 : Interview de Pascale Obolo, curatrice, un mois après la fermeture. Retour sur la création, les enjeux et le bilan de la bibliothèque Chimurenga à Paris.Dans le cadre de la Saison Africa 2020 (reportée en 2021), le Centre Pompidou et la Bibliothèque publique d’information ont donné carte blanche au collectif Chimurenga, originaire d’Afrique du Sud, pour proposer une nouvelle édition de la fameuse "bibliothèque Chimurenga" à la Bpi. Qu’est-ce qu’une bibliothèque Chimurenga ? La "bibliothèque Chimurenga", "c’est une intervention au long cours qui produit des connaissances en vue de ré-imaginer la bibliothèque comme un laboratoire de curiosité étendue, de réflexion critique, de rêverie, d’implication sociopolitique, de fête et de lecture. Initiée et présentée par le collectif Chimurenga depuis 2009, elle offre l’opportunité d’investir la bibliothèque en tant qu’espace conceptuel et physique dans lequel la mémoire est préservée, l’histoire décidée et leurs réactivations possibles. Cette nouvelle édition de La Bibliothèque Chimurenga prend la forme d’une étude noire des collections de la Bpi, afin d’enquêter sur les généalogies de l’imagination radicale noire dans le monde francophone."Un travail colossal. Le collectif Chimurenga a travaillé pendant plus de deux ans en collaboration avec une équipe de chercheurs, ici en France, pour organiser la bibliothèque Chimurenga à Paris et ses événements.Les membres du collectif Chimurenga qui ont travaillé sur cet événement : Ntone Edjabe, fondateur de Chimurenga en Afrique du Sud, que l’on retrouvera en interview dans le second épisode de ce podcast, Pascale Obolo, Amzat Boukari-Yabara, Amandine Nana, Amina Belghiti, Paul-Aim William et Rosanna Puyol.Épisode 1/3 : À la découverte de la bibliothèque Chimurenga à la BPI du Centre Pompidou, avec une visite commentée par Pascale Obolo, curatrice et membre du collectif Chimurenga. Épisode 2/3 : Rencontre exceptionnelle avec Ntone Edjabe, fondateur de Chimurenga en Afrique du Sud, qui nous parle depuis Cape Town. Il nous raconte la genèse de l'aventure et de la méthodologie de La bibliothèque Chimurenga pour proposer "d'autres façons d'articuler la présence des histoires", une autre méthode de production des connaissances.Article et photos de La bibliothèque Chimurenga sur le site So Sweet PlanetLe site de ChimurengaCommander The Chronic Spécial bibliothèque Chimurenga à Paris Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
6/24/202155 minutes, 8 seconds
Episode Artwork

Chimurenga (2/3) : Interview de Ntone Edjabe, fondateur de Chimurenga en Afrique du Sud. "Proposer d'autres façons d’articuler la présence des histoires".

Soutenez mon travail sur Patreon et accédez à des contenus exclusifs !https://www.patreon.com/sosweetplanetJe vous propose de revenir sur cet événement exceptionnel - la bibliothèque Chimurenga - qui a pris place sur les trois niveaux de la BPI - la Bibliothèque Publique d’Information du Centre Pompidou - du 2 avril au 16 mai 2021, ainsi que sur les événements liés et l’aventure Chimurenga. Trois épisodes. Épisode 2/3 : Rencontre exceptionnelle avec Ntone Edjabe, fondateur de Chimurenga en Afrique du Sud, qui nous parle depuis Cape Town. Il nous raconte la genèse de l'aventure et de la méthodologie de La bibliothèque Chimurenga pour proposer "d'autres façons d'articuler la présence des histoires", une autre méthode de production des connaissances.Dans le cadre de la Saison Africa 2020 (reportée en 2021), le Centre Pompidou et la Bibliothèque publique d’information ont donné carte blanche au collectif Chimurenga, originaire d’Afrique du Sud, pour proposer une nouvelle édition de la fameuse "bibliothèque Chimurenga" à la Bpi. Qu’est-ce qu’une bibliothèque Chimurenga ? La "bibliothèque Chimurenga", "c’est une intervention au long cours qui produit des connaissances en vue de ré-imaginer la bibliothèque comme un laboratoire de curiosité étendue, de réflexion critique, de rêverie, d’implication sociopolitique, de fête et de lecture. Initiée et présentée par le collectif Chimurenga depuis 2009, elle offre l’opportunité d’investir la bibliothèque en tant qu’espace conceptuel et physique dans lequel la mémoire est préservée, l’histoire décidée et leurs réactivations possibles. Cette nouvelle édition de La Bibliothèque Chimurenga prend la forme d’une étude noire des collections de la Bpi, afin d’enquêter sur les généalogies de l’imagination radicale noire dans le monde francophone."Un travail colossal. Le collectif Chimurenga a travaillé pendant plus de deux ans en collaboration avec une équipe de chercheurs, ici en France, pour organiser la bibliothèque Chimurenga à Paris et ses événements.Les membres du collectif Chimurenga qui ont travaillé sur cet événement : Ntone Edjabe, fondateur de Chimurenga en Afrique du Sud, que l’on retrouvera en interview dans le second épisode de ce podcast, Pascale Obolo, Amzat Boukari-Yabara, Amandine Nana, Amina Belghiti, Paul-Aim William et Rosanna Puyol.Épisode 1/3 : À la découverte de la bibliothèque Chimurenga à la BPI du Centre Pompidou, avec une visite commentée par Pascale Obolo, curatrice et membre du collectif Chimurenga. Épisode 3/3 : Interview de Pascale Obolo, curatrice, un mois après la fermeture. Retour sur la création, les enjeux et le bilan de la bibliothèque Chimurenga à Paris.Article et photos de La bibliothèque Chimurenga sur le site So Sweet PlanetLe site de ChimurengaCommander The Chronic Spécial bibliothèque Chimurenga à Paris Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
6/20/202157 minutes, 57 seconds
Episode Artwork

Chimurenga (1/3) : La bibliothèque Chimurenga à Paris, une enquête "à vivre" sur les généalogies de l’imagination radicale noire dans le monde francophone. Avec Pascale Obolo à la BPI du Centre Pompidou

Soutenez mon travail sur Patreon et accédez à des contenus exclusifs !https://www.patreon.com/sosweetplanetJe vous propose de revenir sur cet événement exceptionnel - la bibliothèque Chimurenga - qui a pris place sur les trois niveaux de la BPI - la Bibliothèque Publique d’Information du Centre Pompidou - du 2 avril au 16 mai 2021, ainsi que sur les événements liés et l’aventure Chimurenga. Trois épisodes. Épisode 3/3 : Interview de Pascale Obolo, curatrice, un mois après la fermeture. Retour sur la création, les enjeux et le bilan de la bibliothèque Chimurenga à Paris.Dans le cadre de la Saison Africa 2020 (reportée en 2021), le Centre Pompidou et la Bibliothèque publique d’information ont donné carte blanche au collectif Chimurenga, originaire d’Afrique du Sud, pour proposer une nouvelle édition de la fameuse "bibliothèque Chimurenga" à la Bpi. Qu’est-ce qu’une bibliothèque Chimurenga ? La "bibliothèque Chimurenga", "c’est une intervention au long cours qui produit des connaissances en vue de ré-imaginer la bibliothèque comme un laboratoire de curiosité étendue, de réflexion critique, de rêverie, d’implication sociopolitique, de fête et de lecture. Initiée et présentée par le collectif Chimurenga depuis 2009, elle offre l’opportunité d’investir la bibliothèque en tant qu’espace conceptuel et physique dans lequel la mémoire est préservée, l’histoire décidée et leurs réactivations possibles. Cette nouvelle édition de La Bibliothèque Chimurenga prend la forme d’une étude noire des collections de la Bpi, afin d’enquêter sur les généalogies de l’imagination radicale noire dans le monde francophone."Un travail colossal. Le collectif Chimurenga a travaillé pendant plus de deux ans en collaboration avec une équipe de chercheurs, ici en France, pour organiser la bibliothèque Chimurenga à Paris et ses événements.Les membres du collectif Chimurenga qui ont travaillé sur cet événement : Ntone Edjabe, fondateur de Chimurenga en Afrique du Sud, que l’on retrouvera en interview dans le second épisode de ce podcast, Pascale Obolo, Amzat Boukari-Yabara, Amandine Nana, Amina Belghiti, Paul-Aim William et Rosanna Puyol.Épisode 1/3 : À la découverte de la bibliothèque Chimurenga à la BPI du Centre Pompidou, avec une visite commentée par Pascale Obolo, curatrice et membre du collectif Chimurenga. Épisode 2/3 : Rencontre exceptionnelle avec Ntone Edjabe, fondateur de Chimurenga en Afrique du Sud, qui nous parle depuis Cape Town. Il nous raconte la genèse de l'aventure et de la méthodologie de La bibliothèque Chimurenga pour proposer "d'autres façons d'articuler la présence des histoires", une autre méthode de production des connaissances.Article et photos de La bibliothèque Chimurenga sur le site So Sweet PlanetLe site de ChimurengaCommander The Chronic Spécial bibliothèque Chimurenga à Paris Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
6/18/202140 minutes, 3 seconds
Episode Artwork

Laura Cahen assume qui elle est, tout en délicatesse. Interview sur son parcours et son nouvel album, "Une fille", aussi subtil qu’enthousiasmant !

Soutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetLaura Cahen assume qui elle est, tout en délicatesse. Interview sur son parcours et son nouvel album, "Une fille", aussi subtil qu’enthousiasmant !Dans cette rencontre avec Laura Cahen, autrice, compositrice et interprète, nous avons discuté de ce qui a pu construire sa personnalité telle qu’elle est aujourd’hui, de ses origines multiples, de leur influence, de son apprentissage de la musique, de ses goûts musicaux - Feist, Gainsbourg, Keren Ann, Lhasa, Barbara, Laura Marling, Camille, Billie Holiday… - de la création de ce second album, de ses tournées déjà nombreuses à l’étranger et de Saint-Pierre-et-Miquelon, de son processus créatif pour écrire et composer, du long travail de maturation sur les chansons de cet album avec le producteur Dan Lévy (ex moitié de The Do qui a aussi travaillé avec Jeanne Added), de ses beaux clips cinématographiques pour "Cavale" avec la comédienne Camille Rutherford, "La Jetée" avec Sarah-Megan Allouch, "Dans mon lit" avec Luàna Bajrami, "La complainte du soleil" qui fait partie de la bande originale du film "J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapinet (doublement césarisé) et bientôt le mystérieux clip de "Nuit Forêt" avec Hafsia Herzi (plus d’infos dans l’interview !). Nous parlons aussi de Yael Naïm avec laquelle elle chante le titre "Coquelicot" et de la belle place accordée à la nature sur cet album, de ce que peut représenter l'engagement, de coming out, de la place du cinéma et de la littérature dans sa vie et de bien d’autres choses…!La page de Laura Cahen sur Facebook :https://www.facebook.com/lauracahenLe compte Instagram de Laura Cahen :https://www.instagram.com/lauracahen/La chaîne YouTube de Laura Cahen :https://www.youtube.com/channel/UCC1kiIRLoKsnT0jSdBIBj6QSoutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
6/7/202154 minutes, 21 seconds
Episode Artwork

Africa 2020 : l'exposition "Ce qui s'oublie et ce qui reste" avec Meriem Berrada du MACAAL (Marrakech) et Isabelle Renard du Musée national de l’histoire de l’immigration (Paris)

Soutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet"Comment les artistes abordent-ils les notions d’héritages, d’influences et de circulations, de frontières et de migrations, de liens entre générations ?""À rebours des représentations colorées d’une supposée production artistique africaine, l’exposition oscille entre continuités et points de fracture. Elle tord les clichés d’une identité visuelle souvent associée au continent africain. Et loin de construire un ensemble uniforme, les œuvres se révèlent dans toutes leurs spécificités, facettes et complexité.""Née de la collaboration entre le Musée d’Art Contemporain Africain Al Maaden (MACAAL) de Marrakech et le Musée national de l’histoire de l’immigration à Paris, l’exposition explore la notion de transmission à travers les œuvres de dix-huit artistes du continent africain et de ses diasporas.""Peintures, tissages, sculptures, photographies, vidéos, installations, performances s’attachent autant aux échanges qu’aux fêlures, à ce qui est partagé qu’à ce qui est omis, effacé, rendu invisible et silencieux. A ce qui s’oublie et à ce qui reste."Dans ce podcast, je reçois :- Meriem Berrada, commissaire générale de l’exposition et directrice artistique du Musée d’Art Contemporain Africain Al Maaden (Marrakech)- Isabelle Renard, commissaire associée et cheffe du service des collections et des expositions du Musée national de l’histoire de l’immigration (Paris)Nous discutons de la conception de cette exposition, des intentions et des réflexions autour des notions de transmission, des oeuvres et des artistes présentés, de la richesse de la création contemporaine africaine et des idées pré-conçues qui persistent à son sujet, du lieu de l’exposition - le Palais de la Porte Dorée, lié à l’histoire coloniale de la France - du travail de chacune des deux commissaires - passionnées et passionnantes ! - et de leur collaboration souvent à distance, de la complexité de tout ce travail en période de pandémie, du défi "Regarder et comprendre le monde d’un point de vue africain" lancé par N’Goné Fall, commissaire générale de la saison Africa2020, des processus créatifs qui incitent les spectateurs à devenir acteurs, du souhait de "convoquer plusieurs narrations et questionner la narration dominante"... Meriem Berrada et Isabelle Renard nous expliquent aussi en détail quelques oeuvres !À la fin du podcast, quelques minutes supplémentaires avec Meriem Berrada pour évoquer son parcours et ses activités au sein du MACAAL à Marrakech.Jusqu’au 29 août 2021Le site de l’exposition "Ce qui s’oublie et ce qui reste" :https://www.histoire-immigration.fr/agenda/2020-11/ce-qui-s-oublie-et-ce-qui-resteAcheter la revue "Hommes et migrations" consacrée à "Ce qui s'oublie et ce qui reste", 272 pages :https://www.histoire-immigration.fr/hommes-migrations/numeros/ce-qui-s-oublie-et-ce-qui-resteLe site du MACAAL, Musée d'Art Contemporain Africain Al Maaden :http://macaal.org/ Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
5/25/20211 hour, 2 minutes, 54 seconds
Episode Artwork

Delgres : "4AM", un second album de blues caribéen très réussi ! Interview de Pascal Danaé

Soutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetRencontre avec Pascal Danaé. Après Mo Jodi, un premier album très remarqué, Delgres revient enfin avec 4 AM. Quatre heures du matin. Un titre qui ne doit rien au hasard. Il est ici question d’histoire... de ces petites histoires qui rejoignent la grande !Dans ce podcast, nous évoquons le son bien particulier, puissant, étonnant, de Delgres. De ce cocktail qui dynamite les clichés. De cet univers à la fois sombre et lumineux, composé par Pascal Danaé, chanteur, auteur et compositeur, Baptiste Brondy, batteur et Rafgee, joueur de sousaphone.Pour mieux comprendre cet univers, Pascal Danaé nous parle de ses influences musicales depuis l’enfance, de l’arrivée de sa famille en métropole et du travail de son père qui se levait à 4 heures du matin, de héros dans l’ombre, du racisme et de l’envie d’aller de l’avant… Nous revenons sur ses rencontres musicales en tant que guitariste mais aussi pour Delgres et le groupe Rivière Noire, ou encore avec Souad Massi, Gilberto Gil, Morcheeba et Skye Ewards… Il est aussi question de jazz, de blues, de langue créole, de clichés, d'anecdotes, de la vie de Louis Delgres, des superbes clips et des textes des chansons de ce nouvel album… entre autres !Le site de Delgres :https://www.delgresmusic.com/La chaîne YouTube de Delgres : https://www.youtube.com/channel/UCGNmc-Oe6vhPrUPYDA2eUkQSo Sweet Planet :http://sosweetplanet.comSoutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
5/18/202156 minutes, 5 seconds
Episode Artwork

Marine Calmet : Devenir gardiens de la nature, comment ? (2/2) Après le cas Montagne d'or et les forages offshore, de nouveaux outils et moyens pour protéger la nature.

Soutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet2ème partie - Ce podcast vous propose une interview de Marine Calmet pour son livre Devenir gardiens de la nature - Pour la défense du vivant et des générations futures. Une réflexion et des propositions pour "dépasser le stade de la contestation moralisatrice" et être capable de proposer des alternatives inscrites dans une vision globale. (2 épisodes)"Juriste en droit de l’environnement et porte-parole du collectif Or de question opposé au projet Montagne d’or et à l’industrie minière en Guyane, Marine Calmet milite pour la défense des droits de la nature. Un pied en Amazonie et l’autre en métropole, elle élabore de nouvelles réponses à la crise écologique, inspirées de l’intelligence des écosystèmes et des savoirs des peuples autochtones. À trente ans, elle est présidente de Wild Legal, une association qui s’est donné pour mission d’être une école et un incubateur pour les prochains procès en défense des droits de la nature. Experte auprès de la Convention citoyenne pour le climat, elle se bat pour la reconnaissance du crime d’écocide."Extrait de la présentation du livre "Piller, polluer, déforester... L'humain est devenu la plus grande menace pour la nature. Lancé dans une course à l'accaparement des richesses naturelles, le monde industriel dépasse toujours plus les limites biologiques de notre planète. Ce livre est le récit d'un engagement. Après trois années de mobilisation en Guyane française contre le projet de mine industrielle Montagne d'or et les forages offshore de Total, la juriste Marine Calmet témoigne des carences de notre société et de nos lois pour protéger la nature." (source : Tana éditions)Au travers de cette aventure, aussi exaltante que documentée, Marine Calmet nous invite à suivre son parcours et à prendre conscience de l’urgence de "protéger et défendre notre lien à la Terre pour former une nouvelle communauté du vivant".Marine Calmet est engagée pour faire advenir un profond changement de société. Elle le résume assez bien dans les dernières pages de ce livre, p191 : "Si je raconte tout cela, ce n’est pas dans le but de faire l’éloge exotique de ces peuples d’Amazonie ou d’essayer de dépeindre un tableau paradisiaque d’une civilisation qui pourrait être le nouveau fétichisme des écologistes métropolitains, mais bien pour interroger notre relation à la nature, sa place dans notre imaginaire collectif et son rôle dans notre apprentissage."Acheter Devenir gardiens de la nature - Pour la défense du vivant et des générations futures : https://www.lisez.com/livre-grand-format/devenir-gardiens-de-la-nature-manifeste-pour-la-defense-du-vivant-des-generations-futures-et-la-reconnaissance-du-crime-decocide-en-droit/9791030103649Le site de Wild Legal :https://www.wildlegal.eu/ Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
5/10/202152 minutes, 10 seconds
Episode Artwork

Marine Calmet : Devenir gardiens de la nature, pourquoi ? (1/2) Avec les peuples autochtones de Guyane française

Soutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetCe podcast vous propose une interview de Marine Calmet pour son livre Devenir gardiens de la nature - Pour la défense du vivant et des générations futures. Une réflexion et des propositions pour "dépasser le stade de la contestation moralisatrice" et être capable de proposer des alternatives inscrites dans une vision globale. (2 épisodes)"Juriste en droit de l’environnement et porte-parole du collectif Or de question opposé au projet Montagne d’or et à l’industrie minière en Guyane, Marine Calmet milite pour la défense des droits de la nature. Un pied en Amazonie et l’autre en métropole, elle élabore de nouvelles réponses à la crise écologique, inspirées de l’intelligence des écosystèmes et des savoirs des peuples autochtones. À trente ans, elle est présidente de Wild Legal, une association qui s’est donné pour mission d’être une école et un incubateur pour les prochains procès en défense des droits de la nature. Experte auprès de la Convention citoyenne pour le climat, elle se bat pour la reconnaissance du crime d’écocide."Extrait de la présentation du livre "Piller, polluer, déforester... L'humain est devenu la plus grande menace pour la nature. Lancé dans une course à l'accaparement des richesses naturelles, le monde industriel dépasse toujours plus les limites biologiques de notre planète. Ce livre est le récit d'un engagement. Après trois années de mobilisation en Guyane française contre le projet de mine industrielle Montagne d'or et les forages offshore de Total, la juriste Marine Calmet témoigne des carences de notre société et de nos lois pour protéger la nature." (source : Tana éditions)Au travers de cette aventure, aussi exaltante que documentée, Marine Calmet nous invite à suivre son parcours et à prendre conscience de l’urgence de "protéger et défendre notre lien à la Terre pour former une nouvelle communauté du vivant".Marine Calmet est engagée pour faire advenir un profond changement de société. Elle le résume assez bien dans les dernières pages de ce livre, p191 : "Si je raconte tout cela, ce n’est pas dans le but de faire l’éloge exotique de ces peuples d’Amazonie ou d’essayer de dépeindre un tableau paradisiaque d’une civilisation qui pourrait être le nouveau fétichisme des écologistes métropolitains, mais bien pour interroger notre relation à la nature, sa place dans notre imaginaire collectif et son rôle dans notre apprentissage."Acheter Devenir gardiens de la nature - Pour la défense du vivant et des générations futures : https://www.lisez.com/livre-grand-format/devenir-gardiens-de-la-nature-manifeste-pour-la-defense-du-vivant-des-generations-futures-et-la-reconnaissance-du-crime-decocide-en-droit/9791030103649Le site de Wild Legal :https://www.wildlegal.eu/Une interview réalisée par Anne Greffehttp://sosweetplanet.com Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
5/10/202155 minutes, 29 seconds
Episode Artwork

Thérèse : chanteuse, styliste, Française d’origine sino-lao-viet et engagée. Du luxe à la musique en passant par les squats de migrants et les expériences de son père dans le commerce équitable au Laos…

Soutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetÀ l’occasion de la sortie de Rêvalité, son premier EP 6 titres, Thérèse nous parle de son parcours, du luxe à la musique et au stylisme en passant par les squats de migrants et les expériences de son père dans le commerce équitable au Laos, bref de tout ce qui l’a enrichie en cours de route !Dans ce podcast, nous parlons donc de la richesse de ses multiples origines, de ses efforts pour se libérer des clichés (ceux qu’on lui colle et ceux qu’elle peut avoir), de la banlieue, de Paris, d’image, de stylisme, de mode, de fast-fashion, de mode responsable, de guerre du Vietnam, d’agent orange, de racisme anti-asiatique, d’engagement, de synesthésie (Thérèse est synesthète), d’Instagram, de ses chansons et de leurs sujets, du clip de Chinoise ?, du vivant, d’écocide, du Laos, de musique, de grossophobie, d’anthropocentrisme, de décoloniser les regards, de représentativité des communautés en France, d’anti-racisme, de décloisonnement, du monde qu’elle espère, entre autres sujets abordés…! Et enfin Thérèse nous donnera ses conseils de films, livres, recettes de cuisine, comptes Instagram à suivre pour découvrir ses cultures !"Compiler les clichés, les détourner, les démonter, se réapproprier ses identités. Pas de drama, pas de haine, pas de victimisation, pas de ton moralisateur. Parce qu'on peut aborder les sujets qui fâchent de façon positive et colorée. Non dans la volonté de banaliser cette violence, mais au contraire de ne pas y céder, de s’en servir comme une force pour avancer et façonner le monde à notre image. Se battre "pour" et non "contre"." ThérèseLe clip de Chinoise ?https://www.youtube.com/watch?v=6-A5UdLJamwÉcouter Rêvalité : https://ditto.fm/revaliteLe compte Instagram de Thérèse :https://www.instagram.com/tcommetherese/Le site So Sweet Planet :http://sosweetplanet.comSo Sweet Planet sur Instagram :https://www.instagram.com/sosweetplanet/So Sweet Planet sur Facebook :https://www.facebook.com/SoSweetPlanetSoutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
5/2/20211 hour, 13 minutes, 22 seconds
Episode Artwork

JOUR DE LA TERRE - Laure Noualhat pour sa série "Carbonisés", dix petits documentaires passionnants sur france.tv

Soutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetÀ l’occasion du Jour de la Terre, france.tv diffuse trois séries documentaires inédites : Carbonisés, Au bord de la crise de vert et Pur, que dit la nature ? Pour en parler, j’accueille dans ce podcast en deux épisodes : la journaliste, auteure et réalisatrice, Laure Nouhalat pour la série Carbonisés et l’audio-naturaliste Fernand Derroussen pour la série "Pur, que dit la nature ?".Dans cet épisode de So Sweet Planet, je vous propose une rencontre avec Laure Nouhalat pour parler de la série Carbonisés.Pourquoi ce titre ? "Parce que nous sommes un peu punk !" Pourtant la série qui suit "ceux qui hier ont commencé à prévoir demain" nous propose une approche sensible, tendre et non dénuée d’humour ! Laure Noualhat nous explique son engagement dans ce projet, son propre parcours de prise de conscience et son cheminement pour transmettre au mieux les affres mais aussi les joies que traversent les protagonistes de sa série, bien décidés à contribuer comme ils peuvent à un monde meilleur... et c’est passionnant !Carbonisés. Disponible en intégralité (10 épisodes)Mathilde et Jade, 13 ans, sont fans de Greta Thunberg. Elles aimeraient changer le monde mais c’est compliqué. Elles vivent à Joigny, à une heure de Paris en train. Une petite ville entre ruralité tranquille et urbains assoiffés de nature et de cohérence écologique. Une terre d’accueil pour tous ceux qui hier ont commencé à prévoir demain. Mathilde et Jade sont des figures tourmentées de "Carbonisés", l’histoire d’une autre surchauffe climatique: celle qui irradie le crâne.Auteurs et réalisateurs : Laure Noualhat & Christophe KilianDécouvrir les épisodes de la série "Carbonisés" sur la plate-forme france.tv :https://www.france.tv/documentaires/societe/carbonises/Soutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
4/22/202137 minutes, 27 seconds
Episode Artwork

JOUR DE LA TERRE - Fernand Derroussen pour sa série audio "Pur. Que dit la nature ?" sur france.tv et son magnifique travail d’audio-naturaliste

Soutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetÀ l’occasion du Jour de la Terre, france.tv diffuse trois séries documentaires inédites : Carbonisés, Au bord de la crise de vert et Pur, que dit la nature ? Pour en parler, j’accueille dans ce podcast en deux épisodes : la journaliste, auteure et réalisatrice, Laure Nouhalat pour la série Carbonisés et l’audio-naturaliste Fernand Derroussen pour la série "Pur, que dit la nature ?".Dans cet épisode de So Sweet Planet, je vous propose une rencontre avec Fernand Derroussen qui a réalisé la série "Pur - Que dit la nature ?"Fernand Derroussen est l’un des rares audio-naturalistes en France ! Nous parlons ici de son activité en immersion totale dans les sons de la nature, de sa passion pour la contemplation du vivant, pour nous la transmettre et réveiller notre capacité d’émerveillement !La série "Pur, que dit la nature ?" est une création originale de France Télévision dont l’enjeu est une approche documentaire de la nature différente, dédiée à la stimulation de l’imaginaire et à une écoute nouvelle, intense, de l’environnement et des animaux. Une expérience sensorielle exceptionnelle."C’est une histoire sonore mais vous ignorez laquelle. Quatre minutes. 100% nature. Un lieu, une espèce, une action. Saurez-vous identifier ce que vous entendez ? La mécanique : celle d’un mystère que l’on cherche à découvrir. Une voix et l’image qui se dévoile vous donnent la réponse à la fin." Format : 36 x 4’30 (36 Vodcasts / 36 podcasts)Réalisation sonore : Fernand Deroussen , Sébastien WéraDécouvrir les épisodes de la série "Pur. Que dit la nature ?" sur la plate-forme france.tv :https://www.france.tv/documentaires/environnement/pur-que-dit-la-nature/Le site internet de Fernand Derroussen :https://naturophonia.jimdo.com/Soutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet© Anne Greffe - Tous droits réservés Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
4/22/202137 minutes, 58 seconds
Episode Artwork

Séverine Kodjo-Grandvaux pour son livre "Devenir vivants" : une nouvelle manière d’être au monde et de vivre avec le tout-vivant

Soutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetUne interview de Séverine Kodjo-Grandvaux pour discuter de son nouveau livre "Devenir vivants" dans lequel elle nous propose des pistes à explorer pour mieux "respirer" au sens large, dans les années qui viennent. Présentation par l’éditeurNotre monde suffoque. Tandis que la terre est exploitée sans limites par une course effrénée aux richesses, de trop nombreuses populations vivent dans une grande pauvreté, subissent discriminations ou violences… Que l’on se situe d’un point de vue social ou environnemental, l’urgence s’impose de construire un monde qui établisse de nouvelles relations avec le vivant. C’est là un des défis majeurs du XXIe siècle.Cet essai appelle à porter sur la Nature un regard nouveau, radicalement différent de celui qui a permis à la Modernité occidentale de piller une large part de la planète et de l’humanité. Il nous invite à réaliser que nous ne sommes pas hors de l’univers ni dans l’univers : nous sommes l’univers. Séverine Kodjo-Grandvaux plaide pour une nouvelle manière d’être au monde en vibrant avec le tout-vivant. Pas seulement en harmonie avec le cosmos, mais surtout en éveil, à l’écoute, dans l’attention. Entrer en résonance et transformer l’écologie en une échologie. Alors pourra-t-on sortir de soi et habiter pleinement le monde. Pour être, enfin. Et devenir vivants.Séverine Kodjo-Grandvaux est philosophe et chercheure associée au Laboratoire d’études et de recherches sur les logiques contemporaines de la philosophie de l’université Paris 8, mais aussi auteure de l’essai Philosophies africaines paru en 2013 et a co-dirigé l’ouvrage Droit et colonisation, en 2006. Séverine Kodjo-Grandvaux est aussi rédactrice en chef des pages Culture de Jeune Afrique et actuellement journaliste pour le journal Le Monde.Publié aux éditions Philippe ReyAcheter le livre "Devenir vivants" sur le site librairiesindépendantes.com :https://www.librairiesindependantes.com/product/9782848768564/Soutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
4/13/20211 hour, 23 minutes, 50 seconds
Episode Artwork

(2/2) Makan Fofana : s'émanciper des clichés et croire que de l'esprit peut naître une autre réalité, une autre banlieue, la banlieue du turfu !

Soutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet2ème épisode. Makan Fofana nous propose de stimuler et libérer les imaginaires pour offrir un nouveau départ à cette banlieue figée dans une image qui lui colle à la peau et l'asphyxie. Il nous livre son propre parcours d'émancipation et des clés pour libérer la créativité indispensable à l'élaboration d'un autre récit.Makan Fofana nous invite à faire le pari que de l'esprit peut naître une autre réalité, une autre banlieue, la banlieue du Turfu !Doué d'un talent exceptionnel pour les formules qui font mouche, il flingue avec une certaine jubilation les contradictions de ceux qui l'entourent et les siennes aussi. Il jongle avec les univers et mixe les citations d’horizons très variés - de Booba à Harry Potter en passant par Henry Bergson, Achille Mbembe, Miyasaki, 50 Cent, Nancy Huston, Nietzsche, les mangas.. - au cours de réflexions très documentées. Il ne s'agit pas d'élucubrations, c’est une proposition construite, une réflexion très érudite qu'il met aussi à l’épreuve sur le terrain avec des expérimentations concrètes ! Makan Fofana a un parcours étonnant, un esprit ouvert et brillant." Il était une fois, au onzième étage d'une tour embrumée par des contes, un adolescent solitaire dans sa petite chambre de banlieue. Au cours d'une nuit poussiéreuse en étoiles, il eut une vision merveilleuse. Dès lors s'incrusta, telle une émeraude en son cœur, le sentiment que se cachait sous ce bâtiment un trésor : la banlieue du turfu.Pour suivre la quête de cette métamorphose, suivons les storys Snapchat et le lapin aux yeux rouges qui nous entraîne vers l'entrée d'un terrier, là où tout commença ! Cette histoire, inspirée par Peter Pan, Nietzsche et quelques autres, est si fabuleuse que vous ne la croirez peut-être pas. Tout dépendra précisément, cher banlieus'art, de votre capacité à rêver !"Acheter La banlieue du turfu (Tana éditions), lire un extrait :https://www.lisez.com/livre-grand-format/la-banlieue-du-turfu-du-chaos-nait-la-creation-une-contre-histoire-de-la-banlieue-par-le-design-fiction-la-philosophie-la-mythologie-repondre-a-la-crise-des-quartiers-par-de-nouveaux-imaginaires/9791030103632Soutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
4/8/202147 minutes, 13 seconds
Episode Artwork

(1/2) Makan Fofana : s'émanciper des clichés et croire que de l'esprit peut naître une autre réalité, une autre banlieue, la banlieue du turfu !

Soutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet1er épisode. Makan Fofana nous propose de stimuler et libérer les imaginaires pour offrir un nouveau départ à cette banlieue figée dans une image qui lui colle à la peau et l'asphyxie. Il nous livre son propre parcours d'émancipation et des clés pour libérer la créativité indispensable à l'élaboration d'un autre récit.Makan Fofana nous invite à faire le pari que de l'esprit peut naître une autre réalité, une autre banlieue, la banlieue du Turfu !Doué d'un talent exceptionnel pour les formules qui font mouche, il flingue avec une certaine jubilation les contradictions de ceux qui l'entourent et les siennes aussi. Il jongle avec les univers et mixe les citations d’horizons très variés - de Booba à Harry Potter en passant par Henry Bergson, Achille Mbembe, Miyasaki, 50 Cent, Nancy Huston, Nietzsche, les mangas.. - au cours de réflexions très documentées. Il ne s'agit pas d'élucubrations, c’est une proposition construite, une réflexion très érudite qu'il met aussi à l’épreuve sur le terrain avec des expérimentations concrètes ! Makan Fofana a un parcours étonnant, un esprit ouvert et brillant." Il était une fois, au onzième étage d'une tour embrumée par des contes, un adolescent solitaire dans sa petite chambre de banlieue. Au cours d'une nuit poussiéreuse en étoiles, il eut une vision merveilleuse. Dès lors s'incrusta, telle une émeraude en son cœur, le sentiment que se cachait sous ce bâtiment un trésor : la banlieue du turfu.Pour suivre la quête de cette métamorphose, suivons les storys Snapchat et le lapin aux yeux rouges qui nous entraîne vers l'entrée d'un terrier, là où tout commença ! Cette histoire, inspirée par Peter Pan, Nietzsche et quelques autres, est si fabuleuse que vous ne la croirez peut-être pas. Tout dépendra précisément, cher banlieus'art, de votre capacité à rêver !"Acheter La banlieue du turfu sur le site des éditions Tana + lire un extrait :https://www.lisez.com/livre-grand-format/la-banlieue-du-turfu-du-chaos-nait-la-creation-une-contre-histoire-de-la-banlieue-par-le-design-fiction-la-philosophie-la-mythologie-repondre-a-la-crise-des-quartiers-par-de-nouveaux-imaginaires/9791030103632Soutenez So Sweet Planet, podcast indépendant, et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
4/2/202143 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

(2/2) Marie-Monique Robin, "La fabrique des pandémies" : L'urgence de préserver la biodiversité, un impératif pour la santé planétaire !

Soutenez So Sweet Planet, podcast indépendant2ème épisode - Une interview exceptionnelle - 2 heures - pour un livre et des enjeux tout aussi exceptionnels, qui nous concernent tous : sauver la biodiversité pour sauver la planète avec tout ce qu’elle compte de vivant. Et nous épargner une épidémie de pandémies. Climat, biodiversité, pauvreté, santé, tout est lié.Pourquoi sauver la biodiversité ? Parce que les scientifiques tirent les sonnettes d'alarme depuis des décennies, parce qu'ils avaient prévu cette pandémie, parce que leurs autres prédictions ne sont guère réjouissantes et que les clés pour les éviter nous sont données depuis des lustres... Il est donc urgent de les écouter et de lire ce livre très complet qui nous transmet leurs études et leurs conclusions, nous enseigne ce que nous pouvons faire et surtout, ce que nous ne devons plus faire ! Un livre qu'il faut aussi lire pour comprendre les enjeux dans lesquels nous sommes… Comprendre pour agir, vite, à tous les niveaux.Comme le rappelle le texte de présentation : "les activités humaines, en précipitant l’effondrement de la biodiversité, ont créé les conditions d’une "épidémie de pandémies". C’est ce que montre cet essai, mobilisant de nombreux travaux et des entretiens inédits avec plus de soixante chercheurs du monde entier. En apportant enfin une vision d’ensemble, accessible à tous, Marie-Monique Robin contribue à dissiper le grand aveuglement collectif qui empêchait d’agir. Le constat est sans appel : la destruction des écosystèmes par la déforestation, l’urbanisation, l’agriculture industrielle et la globalisation économique menace directement la santé planétaire. Cette destruction est à l’origine des "zoonoses", transmises par des animaux aux humains : d’Ébola à la covid-19, elles font partie des "nouvelles maladies émergentes" qui se multiplient, par des mécanismes clairement expliqués dans ce livre. Où on verra aussi comment, si rien n’est fait, d’autres pandémies, pires encore, suivront. Et pourquoi, plutôt que la course vaine aux vaccins ou le confinement chronique de la population, le seul antidote est la préservation de la biodiversité, impliquant d’en finir avec l’emprise délétère du modèle économique dominant sur les écosystèmes."Le livre fait plus de 300 pages, vous y trouverez de très nombreuses études scientifiques racontées de façon accessible et passionnante.À suivre : le documentaire de Marie-Monique Robin avec Juliette Binoche, pour faire le lien entre les scientifiques et le grand public (sortie prévue 2022)Dans ce 2ème épisode, nous parlons de biodiversité, de parcs nationaux et de "réserves de biosphère" - dont le concept a eu besoin d'une sérieuse mise à jour - de One Health et de santé planétaire, d'Anthropocène, de chamanes, des Indiens Kogis, des expériences sur la biodiversité, d'interdépendance, des avis de plus de 60 scientifiques pour sauver la planète...Acheter le livre La fabrique des pandémies, Éditions La Découverte :https://www.editionsladecouverte.fr/la_fabrique_des_pandemies-9782348054877Contribuer au financement participatif du documentaire La fabrique des Pandémies :https://m2rfilms.com/la-fabrique-des-pandemiesLe site de Marie-Monique Robin :https://www.m2rfilms.com/ Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
3/23/202159 minutes, 3 seconds
Episode Artwork

(1/2) Marie-Monique Robin : "La fabrique des pandémies". L'urgence de préserver la biodiversité : un impératif pour la santé planétaire !

Soutenez So Sweet Planet, podcast indépendant1er épisode - C’est une interview exceptionnelle - 2 heures - pour un livre et des enjeux tout aussi exceptionnels, qui nous concernent tous : sauver la biodiversité pour sauver la planète avec tout ce qu’elle compte de vivant. Et nous épargner une épidémie de pandémies. Climat, biodiversité, pauvreté, santé, tout est lié.Pourquoi sauver la biodiversité ? Parce que les scientifiques tirent les sonnettes d'alarme depuis des décennies, parce qu'ils avaient prévu cette pandémie, parce que leurs autres prédictions ne sont guère réjouissantes et que les clés pour les éviter nous sont données depuis des lustres... Il est donc urgent de les écouter et de lire ce livre très complet qui nous transmet leurs études et leurs conclusions, nous enseigne ce que nous pouvons faire et surtout, ce que nous ne devons plus faire ! Un livre qu'il faut aussi lire pour comprendre les enjeux dans lesquels nous sommes… Comprendre pour agir, vite, à tous les niveaux.Comme le rappelle le texte de présentation : "les activités humaines, en précipitant l’effondrement de la biodiversité, ont créé les conditions d’une "épidémie de pandémies". C’est ce que montre cet essai, mobilisant de nombreux travaux et des entretiens inédits avec plus de soixante chercheurs du monde entier. En apportant enfin une vision d’ensemble, accessible à tous, Marie-Monique Robin contribue à dissiper le grand aveuglement collectif qui empêchait d’agir. Le constat est sans appel : la destruction des écosystèmes par la déforestation, l’urbanisation, l’agriculture industrielle et la globalisation économique menace directement la santé planétaire.Cette destruction est à l’origine des "zoonoses", transmises par des animaux aux humains : d’Ébola à la covid-19, elles font partie des « nouvelles maladies émergentes » qui se multiplient, par des mécanismes clairement expliqués dans ce livre. Où on verra aussi comment, si rien n’est fait, d’autres pandémies, pires encore, suivront. Et pourquoi, plutôt que la course vaine aux vaccins ou le confinement chronique de la population, le seul antidote est la préservation de la biodiversité, impliquant d’en finir avec l’emprise délétère du modèle économique dominant sur les écosystèmes."Le livre fait plus de 300 pages, vous y trouverez de très nombreuses études scientifiques racontées de façon accessible et passionnante.À suivre : le documentaire de Marie-Monique Robin avec Juliette Binoche, pour faire le lien entre les scientifiques et le grand public (sortie prévue 2022)Marie-Monique Robin est journaliste d’investigation, auteure, lauréate d’une trentaine de prix dont le prix Albert-Londres en 1995 et le prix norvégien Rachel Carson en 2009 et réalisatrice d’une quarantaine de documentaires très engagés qui ont bousculé la / les société(s) : "Le monde selon Monsanto", "Escadrons de la mort, l’école française", "Sacrée croissance", "Torture mais in USA", "Voleurs d’organes", "Argentine, le soja de la faim"…Acheter le livre La fabrique des pandémies, Éditions La DécouverteContribuer au financement participatif du documentaire La fabrique des Pandémies Le site de Marie-Monique Robin Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
3/18/20211 hour, 3 minutes, 31 seconds
Episode Artwork

Mathieu Des Longchamps : "Vivo en Panama" nous invite au voyage, de la jungle panaméenne aux aventures musicales… Embarquement immédiat !

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetJe reçois Mathieu des Longchamps pour parler de son premier album "Vivo en Panama" qui sort le 26 mars 2021 chez Polydor, un très bel album, riche, dense, ouvert, lumineux, un album de voyage, à la fois nostalgique et en mouvement, plein de couleurs, de titres qui invitent à vagabonder et auxquels on s’attache très vite, un son mat et soyeux, une musique dans laquelle on se laisse glisser avec volupté… et ça fait vraiment du bien !Mathieu des Longchamps est né au Québec, à Montréal, d’une mère chanteuse de folk et d’un père guitariste flamenco et harpiste aux influences latino. Mathieu passe ses premières années au Panama, à la Guaira, dans une cabane sur pilotis, entre jungle et océan. Ensuite son parcours le mènera à Paris, puis en Argentine, en Uruguay, en Espagne, en Italie… entre autres. Avec parfois sa guitare pour seul bagage !En janvier 2020, Mathieu est parti en expédition vers ses racines, sac au dos, pour remonter la rivière et traverser la jungle jusque La Guaira, son village au Panama. Un ami l’accompagne pour filmer. “Ce film, c’est un peu le disque en images. Une sorte d’introduction. Mon idée au départ, c’était de retourner au Panama et de me lancer dans une expédition. C’était un rêve que j’avais depuis longtemps. L’aventure, pour moi, c’est quelque chose de crucial. Un rêve de gosse. C’était ça l’idée”. Il réalise un documentaire qui sortira sur internet en même temps que l’album.Nous parlons ici de son cheminement, de la musique dans sa vie et sur les images de sa vie, de la route, de la jungle, du skate, de l’enfance, du Panama, de l’Argentine, de l’Uruguay, de la Guaira, des héros anonymes, de ses chansons, d’un coup de foudre dans un aéroport, de la pluie la nuit dans le hamac, de la nature, du documentaire, des rencontres… et de bien d’autres choses. À découvrir !Vivo en Panama, sortie le 26 mars 2021, Polydor / UniversalMathieu des Longchamps sur YouTube :https://www.youtube.com/channel/UC-Ray58wtDZ13gaoCIm8CGwBio & musique :https://www.universalmusic.fr/artistes/32037278815Une interview réalisée par © Anne Greffe - So Sweet Planet. Tous droits réservés.Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
3/5/202155 minutes, 32 seconds
Episode Artwork

(2/2) La Maison des Lanceurs d’Alerte, créée à l’initiative de 17 associations et syndicats. Interview de Juliette Alibert. 2ème partie (fin)

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetLa Maison des Lanceurs d’Alerte est une association destinée à améliorer la protection des lanceurs d’alerte en France. Créée à l’initiative de 17 associations et syndicats, elle accompagne les lanceurs d’alerte au quotidien et mobilise les décideurs et l’opinion publique pour faire évoluer la législation en leur faveur.Qu’est-ce qu’un lanceur d’alerte ? Où en est la protection des lanceurs d’alerte aujourd’hui, sont-ils bien protégés ? Qu’est-ce que La Maison des Lanceurs d’Alerte ? Quels sont les enjeux et les risques de lancer une alerte ? Ce sont quelques unes des nombreuses questions que j’ai posées à Juliette Alibert, avocate auprès de la Maison des Lanceurs d’Alerte. Sur ce podcast en deux épisodes, Juliette Alibert nous explique en détails leurs activités et ce qu’il faut savoir sur le sujet !Juliette Alibert Après plusieurs expériences en cabinet d’avocats et dans le secteur associatif (défense des droits humains), Juliette a rejoint la Maison des Lanceurs d’Alerte en janvier 2019.Avocate auprès de la Maison des Lanceurs d’Alerte, titulaire d’un Master 2 de droit public de l’Université Paris 1 et d’un Master 2 à Sciences Po Bordeaux, elle accompagne juridiquement les lanceurs d’alerte. Il s’agit de leur prodiguer des conseils, les orienter mais également participer à toutes les activités juridiques pour assurer au mieux leur protection.En parallèle, elle participe au développement des projets de l’association en lien avec l’accompagnement individuel des lanceurs d’alerte : aide financière, aide sociale, aide médiatique, etc.Le site de La Maison des Lanceurs d'Alerte :https://mlalerte.org/Une interview réalisée par © Anne Greffe - So Sweet Planet. Tous droits réservés.Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
2/24/202119 minutes, 7 seconds
Episode Artwork

(1/2) La Maison des Lanceurs d’Alerte, créée à l’initiative de 17 associations et syndicats. Interview de Juliette Alibert. 1ère partie

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetLa Maison des Lanceurs d’Alerte est une association destinée à améliorer la protection des lanceurs d’alerte en France. Créée à l’initiative de 17 associations et syndicats, elle accompagne les lanceurs d’alerte au quotidien et mobilise les décideurs et l’opinion publique pour faire évoluer la législation en leur faveur.Qu’est-ce qu’un lanceur d’alerte ? Où en est la protection des lanceurs d’alerte aujourd’hui, sont-ils bien protégés ? Qu’est-ce que La Maison des Lanceurs d’Alerte ? Quels sont les enjeux et les risques de lancer une alerte ? Ce sont quelques unes des nombreuses questions que j’ai posées à Juliette Alibert, avocate auprès de la Maison des Lanceurs d’Alerte. Sur ce podcast en deux épisodes, Juliette Alibert nous explique en détails leurs activités et ce qu’il faut savoir sur le sujet !Juliette Alibert Après plusieurs expériences en cabinet d’avocats et dans le secteur associatif (défense des droits humains), Juliette a rejoint la Maison des Lanceurs d’Alerte en janvier 2019.Avocate auprès de la Maison des Lanceurs d’Alerte, titulaire d’un Master 2 de droit public de l’Université Paris 1 et d’un Master 2 à Sciences Po Bordeaux, elle accompagne juridiquement les lanceurs d’alerte. Il s’agit de leur prodiguer des conseils, les orienter mais également participer à toutes les activités juridiques pour assurer au mieux leur protection.En parallèle, elle participe au développement des projets de l’association en lien avec l’accompagnement individuel des lanceurs d’alerte : aide financière, aide sociale, aide médiatique, etc.Le site de La Maison des Lanceurs d'Alerte :https://mlalerte.org/Une interview réalisée par © Anne Greffe - So Sweet Planet. Tous droits réservés.Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
2/19/202144 minutes, 31 seconds
Episode Artwork

Petite Gueule : entre Arletty et les musiques urbaines, une autrice, compositrice, musicienne, chanteuse, danseuse et comédienne aux multiples talents !

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetPetite Gueule, de son vrai nom Manon Gilbert, est une jeune femme aux multiples talents qui a déjà fait beaucoup de choses côté théâtre et musique - autrice, compositrice, musicienne, chanteuse, danseuse et comédienne ! - mais… le confinement a eu sur elle un effet explosif et révélateur : elle en est sortie avec une série de formidables titres et clip faits "maison", entre rap et chanson, dont le réjouissant "Ça m’énerve" qui a très vite cumulé plus de 100 000 vues ! Son "Concerto pour triangle" - plein d'humour et de sensibilité - et son superbe clip donnent une belle idée de ce dont elle est capable.Petite Gueule navigue joyeusement entre Arletty et les musiques urbaines, entre la Madeleine de Proust et Dumbo l’éléphant, entre un concerto pour triangle avec orchestre et les rues de Montreuil, entre de solides formations dans divers domaines artistiques et une farouche liberté, entre la musique classique, le piano, le cinéma, les musiques sud-américaines… Une créativité qui s’exprime à tous les étages sans négliger l’image, avec une urgence d’exprimer tout ça et une auto-dérision aussi désarmante que décapante. Je vous invite dans ce podcast à découvrir l’univers de Petite Gueule !Tous les clips des chansons et autres vidéos de Petite Gueule sur sa chaîne YouTube :https://www.youtube.com/channel/UCuRytsgy5kAt2WM1VM85HvQLa page Facebook de Petite Gueule :https://www.facebook.com/PetiteGueuleGrondeTous les liens des pages de Petite Gueule :https://linktr.ee/petitegueuleUne interview réalisée par © Anne Greffe - So Sweet Planet. Tous droits réservés.Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
2/12/202148 minutes, 20 seconds
Episode Artwork

L’Affaire du Siècle : l’État français reconnu coupable d’inaction climatique. Interview de Cécilia Rinaudo, coordinatrice générale de Notre Affaire à Tous

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetMercredi 3 février 2021, l’État français a été reconnu coupable d’inaction climatique. Un jugement historique !Il y a 2 ans, je suis allée à La base, à Paris dans le 10ème, pour enregistrer un podcast consacré à l'association Notre affaire à Tous, à ses nombreuses activités et notamment un procès contre l'État français pour son inaction climatique - L'Affaire du siècle - porté par quatre associations : Notre affaire à tous, Greenpeace, Oxfam et la Fondation pour la Nature et l'Homme.Il y avait déjà cette pétition pour le climat, signée par 2 300 000 personnes, qui témoignait d'un élan et d'une prise de conscience historiques. Et puis ce procès pour que l'État prenne enfin ses responsabilités : un recours en justice contre l'Etat pour inaction face au changement climatique. Et puis plein d'autres choses, des actions concrètes pour faire bouger les lignes, les lois, les consciences. À l'origine : des jeunes femmes, professionnelles du droit. Il y a deux ans, certains se sont moqués, n'ont pas voulu les prendre au sérieux. Mais 2 300 000 personnes étaient là, conscientes du sérieux des enjeux, de simples citoyens mais aussi des scientifiques, des artistes (Marion Cotillard, Juliette Binoche…), des journalistes.Le 3 février, après deux ans de course d'obstacles, le Tribunal administratif de Paris a rendu son jugement : l'État est coupable et doit agir.Pourquoi ce procès ? Quel sera son impact ? Pourquoi la décision du Tribunal, quelle que soit la suite donnée, est déjà considérée comme historique ? Qu’est-ce que "Notre affaire à tous" et "L’Affaire du siècle" ? Que va-t’-il se passer, suite à cette décision juridique ? Qu'en est-il du "préjudice écologique" ? Comment accélérer la lutte contre le changement climatique ?Je vous propose une rencontre avec Cécilia Rinaudo, Coordinatrice générale de Notre affaire à tous, sur So Sweet Planet pour avoir toutes les réponses !Le site de l'Affaire du Siècle :https://laffairedusiecle.net/Une interview réalisée par © Anne Greffe - So Sweet Planet. Tous droits réservés.Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
2/5/202139 minutes, 32 seconds
Episode Artwork

L'Université populaire du Quai Branly : de prestigieuses conférences accessibles à tous ! Interview d’Olivier Bétourné, éditeur et historien, sur cette programmation

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetDepuis janvier 2020, la nouvelle programmation conçue par Olivier Bétourné, éditeur et historien, s’ancre dans l’actualité autour de deux cycles : Où va le monde ? et Penseurs d’hier et d’aujourd’hui. Dans ce podcast, j’accueille Olivier Bétourné pour évoquer cette belle programmation, ses intentions, les axes choisis. Nous revenons sur la raison d’être de l’Université populaire en général et de celle-ci en particulier, nous parlons des thèmes de ce cycle de conférences, de leur importance dans le monde actuel et à venir. Olivier Bétourné nous présente les conférenciers et leur domaine d’excellence. Nous évoquons aussi le dispositif de ces rencontres qui a dû s’adapter en raison de la pandémie de coronavirus, toutes les conférences étant désormais accessibles en direct et en replay sur YouTube. Une invitation à la réflexion et à se mettre en mouvement !Présentation des conférences"Où va le monde ? Telle est bien, décidément, la question. Mais l’actualité, ce sont aussi et toujours, l’intolérance et l’exacerbation des identités à l’heure de la globalisation du monde, le retour de la question coloniale dans le débat politique et culturel, la pression démographique et migratoire dans le contexte du réchauffement climatique. La crise sanitaire, qui a contraint le musée du quai Branly – Jacques Chirac à suspendre certains rendez-vous du premier semestre, nourrira bien des interventions prévues cette saison. L’Université Populaire poursuit parallèlement son cycle Penseurs d’hier et d’aujourd’hui, en mettant cette fois Albert Einstein et la relativité générale à l’honneur : car si l’espace-temps est courbe, si la lumière ne va pas en ligne droite, si le temps, donc, fait aussi des virages, l’intelligence des réalités du monde doit bien tout de même en être affectée… Programmation conçue par Olivier Bétourné, éditeur et historien."Olivier Bétourné « L’éditeur a commencé sa carrière en 1977, comme simple lecteur, aux Éditions du Seuil. Il en est devenu le Président-directeur général (2009-2018) après avoir assumé des fonctions de direction chez Fayard (1992-2006) puis Albin Michel (2006-2009). Il est aujourd’hui Conseil en édition. Diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris, l’historien a consacré ses années de recherche universitaire (Sorbonne, Paris-I, sous la direction d’Albert Soboul) à la Révolution française. OEuvres : La section parisienne de Bonne-Nouvelle : contradictions sociales et luttes politiques (juin 1793-prairial an III) (1975), Penser l’histoire de la Révolution. Deux siècles de passion française (en coll., La Découverte, 1989). Son dernier ouvrage La Vie comme un livre. Mémoires d’un éditeur engagé vient de paraître aux Philippe Rey éditeur (septembre 2020). »Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
1/29/202154 minutes, 47 seconds
Episode Artwork

(2/2) HOP... parce que l'obsolescence programmée, ça suffit ! Interview de Samuel Sauvage, président de HOP. 2ème partie

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetLa France est pour l'instant le seul pays au monde à avoir créé un délit pour l'obsolescence programmée. Une étape importante même s'il reste beaucoup à faire, comme nous l'explique Samuel Sauvage, président et co-fondateur de HOP - Halte à l'Obsolescence Programmée - la petite association qui lutte pour augmenter la durabilité de nos produits et préserver la planète !Dans ce second épisode, Samuel Sauvage nous décrit les impacts sociaux et environnementaux de l'obsolescence programmée et les conséquences en France et dans le reste du monde . Il nous détaille aussi les moyens mis en oeuvre par HOP et leurs partenaires pour faire bouger les lignes aussi bien au niveau des lois que des façons de produire. Les ressources de notre planète ne sont pas illimitées. La pollution et les déchets plastiques, électroniques, chimiques doivent être limités au plus vite. Nous parlons donc des différents leviers pour sensibiliser les politiques, les industriels, les citoyens... mais aussi de changement de système économique et de société, de créer des modèles plus vertueux. À écouter !Site de HOP :https://www.halteobsolescence.org/et :https://www.produitsdurables.fr/Une interview réalisée par © Anne Greffe - So Sweet Planet. Tous droits réservés.So Sweet Planet, un site et un podcast indépendants.Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet© Anne Greffe - Tous droits réservés Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
1/22/202133 minutes, 43 seconds
Episode Artwork

(1/2) HOP... parce que l'obsolescence programmée, ça suffit ! Interview de Samuel Sauvage, président de HOP. 1ère partie

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetLa France est pour l'instant le seul pays au monde à avoir créé un délit pour l'obsolescence programmée. Une étape importante même s'il reste beaucoup à faire, comme nous l'explique Samuel Sauvage, président et co-fondateur de HOP - Halte à l'Obsolescence Programmée - la petite association qui lutte pour augmenter la durabilité de nos produits et préserver la planète !Dans ce premier épisode, Samuel Sauvage nous explique pourquoi et comment l'association HOP a été fondée, il nous décrit les impacts sociaux et environnementaux de l'obsolescence programmée et les conséquences en France et dans le reste du monde de l'emballement de la consommation. Il nous détaille aussi les moyens mis en oeuvre par HOP et leurs partenaires pour faire bouger les lignes aussi bien au niveau des lois que des façons de produire. Les ressources de notre planète ne sont pas illimitées. La pollution et les déchets plastiques, électroniques, chimiques doivent être limités au plus vite. Nous parlons donc des indices de réparabilité, de durabilité, d'économie circulaire, de rencontres avec les politiques, les industriels, les citoyens... mais aussi de changement de système économique et de société, de créer des modèles plus vertueux. Samuel Sauvage nous explique aussi que les procès qu'ils ont gagné contre des multinationales (dont l'une des GAFAM, quand même...!) ont aussi pour but de créer des prises de conscience, de faire bouger l'opinion et donc les méthodes de production. Nous évoquons aussi les liens de ces produits durables ou non durables avec nos vies quotidiennes. À écouter !Site de HOP :https://www.halteobsolescence.org/et :https://www.produitsdurables.fr/Une interview réalisée par © Anne Greffe - So Sweet Planet. Tous droits réservés.So Sweet Planet, un site et un podcast indépendants.Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
1/16/202132 minutes, 17 seconds
Episode Artwork

(2/2) Le 360 Paris Music Factory et le parcours de Saïd Assadi : le montage du 360, les intentions culturelles et sociales

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetRencontre avec Saïd Assadi pour parler de son étonnant parcours et de la création du 360 Paris Music Factory, un nouvel immeuble entièrement dédié à la musique au cœur du quartier de la Goutte d’Or à Paris. Un lieu de concerts, de résidence, de répétition, d'enregistrement, de convivialité, de restauration et bien sûr de défense de la diversité.Dans ce second épisode, nous parlons du montage - sur plusieurs années ! - du projet 360 Paris Music Factory, des intentions culturelles et sociales, des réflexions en amont pour créer un modèle économique alternatif, nous parlons aussi de sa situation au coeur du quartier de la Goutte d'Or à Paris (18ème arrondissement), de ses liens avec la population locale, de ses belles activités et de l'esprit qui sous-tend tout ça, nous évoquons les difficultés actuelles et la détermination de l'équipe pour maintenir la culture vivante... et nous terminons en re-parlant de souvenirs à propos du célèbre violoniste Yehudi Menuhin !Le site du 360 Paris Music Factory :https://le360paris.com/Le site du festival Au fil des voix :https://www.aufildesvoix.com/Une interview réalisée par © Anne Greffe - So Sweet Planet. Tous droits réservés.So Sweet Planet, un site et un podcast indépendants.Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
1/6/202156 minutes, 37 seconds
Episode Artwork

(1/2) Le 360 Paris Music Factory et le parcours de Saïd Assadi : de l’Iran à Paris, l’engagement politique et culturel, Yehudi Menuhin, Miriam Makeba, Ravi Shankar…

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetRencontre avec Saïd Assadi pour parler de son étonnant parcours... de l'Iran à Paris, de l'activisme politique à l'activisme culturel, de sa rencontre avec Yehudi Menuhin àl'organisation des concerts de Miriam Makeba et Ravi Shankar, de tout ce qui l’a mené à la création du 360 Paris Music Factory, un nouvel immeuble entièrement dédié à la musique au cœur du quartier de la Goutte d’Or à Paris. Un lieu de concerts, de résidence, de répétition, d'enregistrement, de convivialité, de restauration et bien sûr de défense de la diversité. Toute une aventure donc, à écouter sur So Sweet Planet !Dans ce premier épisode, nous parlons de sa vie d’étudiant en Iran puis à Paris, de ses engagements politiques, de ses découvertes musicales lors d’un stage au Kurdistan iranien, des questions qu’il se pose à son départ d’Iran et à son arrivée en France, notamment "Comment nous les Iraniens, avec une civilisation assez ancienne, avec une culture importante, comment avons-nous pu nous faire piéger par des idées réactionnaires ?". Saïd Assadi nous donne quelques unes de ses réponses. Puis nous évoquons sa rencontre avec le grand violoniste Yehudi Menuhin, leur collaboration et la mise en place du concert "Les voix de la paix" ainsi que son travail avec deux personnalités qui ont marqué l’histoire de la musique : Miriam Makeba et Ravi Shankar.Le site du 360 Paris Music Factory :https://le360paris.com/Le site du festival Au fil des voix :https://www.aufildesvoix.com/Une interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSo Sweet Planet, un site et un podcast indépendants.Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
12/28/202055 minutes, 43 seconds
Episode Artwork

Thérapies de conversion : une proposition de loi pour - enfin ! - les interdire et protéger les personnes homosexuelles et transgenres. Interview de la députée Laurence Vanceunebrock

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetLaurence Vanceunebrock a déposé en juin 2020 une proposition de loi pour interdire les pratiques visant à modifier l'orientation sexuelle ou l'identité de genre d'une personne.Exorcismes, excisions, électrochocs, manipulation mentale... ce ne sont que quelques unes des pratiques répertoriées lors des auditions que Laurence Vanceunebrock - députée LREM - et Bastien Lachaud - député LFI - ont menées pour comprendre l'étendue de ces pratiques d'un autre temps qui, après les États-Unis, commencent à prospérer en France.Dans ce podcast, Laurence Vanceunebrock nous explique l'importance et l'urgence de légiférer sur le sujet. Nous discutons des limites du droit français actuel sur les thérapies de conversion, de son travail pour préparer cette proposition de loi, du temps qu'il faut pour que le texte soit adopté, des résistances rencontrées, de l'évolution des mentalités, de ceux qui pratiquent ces thérapies, de ce qui sous-tend une orientation vers une thérapie de conversion, de l'urgence de reconnaître les victimes (une étude américaine estime à 700 000 le nombre de victimes rien qu'aux États-Unis) et de pénaliser ces pratiques afin de protéger les personnes homosexuelles, transgenres et par extension toute la population LGBTIAQ+.Dès 2015, un rapport du Haut‑Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme appelait à l’interdiction des "thérapies de conversion", soulignant l’inquiétude grandissante face à des "pratiques contraires à l’éthique, dénuées de fondement scientifique, inefficaces et, pour certaines d’entre elles, constitutives de torture". Le 1er mars 2018, le Parlement européen a adopté une motion condamnant les "thérapies de conversion" et appelant les États membres de l’Union européenne à légiférer pour les interdire.Une interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSo Sweet Planet, un site et un podcast indépendants.Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
12/20/202046 minutes, 12 seconds
Episode Artwork

Épisode 2 - Superbe panorama des revues artistiques et culturelles du 20è siècle ! Interview de Mica Gherghescu pour ce beau livre (2/2)

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetRencontre avec Mica Gherghescu pour La Fabrique de l’Histoire de l’Art, 200 revues artistiques et culturelles, de 1903 à 1969. Dans ce podcast, nous évoquons la fascinante histoire de ces 200 revues. Un panorama qui nous offre une nouvelle perspective sur une histoire de l'art qui s'écrit en parallèle !Nous parcourons le siècle et la planète avec cette superbe et passionnante anthologie qui met en lumière le rôle joué par ces revues d'art, qu'elles soient internationales ou clandestines.Nous explorons ces espaces - dans le temps et sur le papier - véritables "incubateurs de tendances", où artistes et intellectuels ont esquissé et façonné l'histoire de l'art mais aussi l'histoire tout court !Cette sélection, réalisée parmi les 9000 titres que compte la Bibliothèque Kandinsky du Musée national d’Art Moderne - Centre Pompidou, est extraite de l’un des fonds les plus riches du monde.Nous vous proposons une déambulation dans ces drôles de laboratoires où les esprits en ébullition ont impulsé de profonds changements de société !Dans ce second épisode, nous parlons des années 1960 / 70, de militantisme, d'engagement, d'Aimé Césaire, d'André Breton, de la revue, librairie et maison d'éditions Présence Africaine, des revues Tropiques, Provoke, Art Forum et Aspen, entre autres...Mica Gherghescu et docteure en histoire de l’art et responsable de l’accueil scientifique et de la programmation à la bibliothèque Kandinsky du Musée National d'Art Moderne du Centre Pompidou.LA FABRIQUE DE L’HISTOIRE DE L’ART - 200 revues artistiques et culturelles, 1903 - 1969sous la direction de Mica Gherghescu et Laurence Gueye-Parmentier24X31,5, relié480 pages - 59 euros400 fac-similés en quadriAcheter ce livre sur le site Librairies Indépendantes :https://www.librairiesindependantes.com/product/9782845978447/Voir la page de ce podcast sur le site So Sweet Planet :http://sosweetplanet.com/le-premier-panorama-des-revues-artistiques-et-culturelles-du-20e-siecle/Le site des éditions Textuel :https://www.editionstextuel.com/livre/la_fabrique_de_lhistoire_de_lartLe site de la bibliothèque Kandinsky :http://bibliothequekandinsky.centrepompidou.fr/medias/medias.aspx?INSTANCE=INCIPIOUne interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSo Sweet Planet, un site et un podcast indépendants.Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
12/12/202035 minutes, 44 seconds
Episode Artwork

(1/2) Superbe panorama des revues artistiques et culturelles du 20è siècle ! Interview de Mica Gherghescu pour ce beau livre (1ère partie)

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetRencontre avec Mica Gherghescu pour La Fabrique de l’Histoire de l’Art, 200 revues artistiques et culturelles, de 1903 à 1969. Dans ce podcast, nous évoquons la fascinante histoire de ces 200 revues. Un panorama qui nous offre une nouvelle perspective sur une histoire de l'art qui s'écrit en parallèle !Nous parcourons le siècle et la planète avec cette superbe et passionnante anthologie qui met en lumière le rôle joué par ces revues d'art, qu'elles soient internationales ou clandestines.Nous explorons ces espaces - dans le temps et sur le papier - véritables "incubateurs de tendances", où artistes et intellectuels ont esquissé et façonné l'histoire de l'art mais aussi l'histoire tout court !Cette sélection, réalisée parmi les 9000 titres que compte la Bibliothèque Kandinsky du Musée national d’Art Moderne - Centre Pompidou, est extraite de l’un des fonds les plus riches du monde.Nous vous proposons une déambulation dans ces drôles de laboratoires où les esprits en ébullition ont impulsé de profonds changements de société !Mica Gherghescu et docteure en histoire de l’art et responsable de l’accueil scientifique et de la programmation à la bibliothèque Kandinsky du Musée National d'Art Moderne du Centre Pompidou.LA FABRIQUE DE L’HISTOIRE DE L’ART - 200 revues artistiques et culturelles, 1903 - 1969sous la direction de Mica Gherghescu et Laurence Gueye-Parmentier24X31,5, relié480 pages - 59 euros400 fac-similés en quadriAcheter ce livre sur le site Librairies Indépendantes :https://www.librairiesindependantes.com/product/9782845978447/Voir la page de ce podcast sur le site So Sweet Planet : http://sosweetplanet.com/le-premier-panorama-des-revues-artistiques-et-culturelles-du-20e-siecle/Le site des éditions Textuel :https://www.editionstextuel.com/livre/la_fabrique_de_lhistoire_de_lartLe site de la bibliothèque Kandinsky :http://bibliothequekandinsky.centrepompidou.fr/medias/medias.aspx?INSTANCE=INCIPIOUne interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSo Sweet Planet, un site et un podcast indépendants.Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
12/4/202045 minutes, 23 seconds
Episode Artwork

L'écoféminisme, quezaco ? Un beau livre nous ouvre de nouveaux horizons… écoféministes ! Interview de Solène Ducrétot

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetConcept bidon ou nouvelle force de propositions ? Si l’écoféminisme a parfois été malmené, ce livre entend bien lui faire gagner ses lettres de noblesse.J’ai échangé avec Solène Ducrétot - co-fondatrice du collectif Les Engraineuses et du premier festival écoféministe en France "Après la pluie" - pour parler du très beau livre "Après la pluie. Horizons écoféministes" qui propose une soixantaine de textes d’une soixantaine d’intervenant.e.s d’horizons très variés. Il offre des interviews, des poèmes, des couleurs, des explications de professeurs de philosophie et des tutos amusants, des oeuvres d’art, des réflexions, des images de street-artiste et des recettes, le tout porté par une belle mise en page, colorée et ludique et surtout, une large diversité de points de vue. Il y a là des propositions variées et enrichissantes, que l’on soit convaincus ou non par l’écoféminisme !Dans ce podcast, Solène Ducrétot revient sur les origines de l'écoféminisme et sur les sept grandes parties du livre, sept espaces thématiques qui accueillent des figures majeures du mouvement. Les sept parties : 1. Le terreau de l’écoféminismeD’où viennent les racines du mouvement ?2. À la lisière du climat, de l’égalité et de la justice socialeQuelles places ont les femmes face aux changements climatiques ?3. Essaimer le pouvoir-du-dedansSur quel système de valeurs peut-on construire un modèle de société écoféministe ?4. L’occupation des territoires, un sujet en fricheQuels liens entretiennent les femmes avec la terre, d’un point de vuegéographique, agricole et urbain ?5. Briser la glace du care et du self-carePourquoi les femmes sont-elles les premières à prendre soin de leur entourage ?6. La magie des vieilles branches et des rameauxComment se traduit la spiritualité dans l’écoféminisme, des sorcières d’autrefoisaux pratiques actuelles ?7. Un leadership grandeur natureComment redéfinir le leadership pour qu’il soit plus respectueux de la planèteet de ses humains ?C’est donc véritablement un "tour d’horizons" écoféministes !Ce livre a été co-conçu par Solène Ducrétot et Alice Jehan, aussi co-fondatrices du collectif Les Engraineuses et du premier festival écoféministe en France "Après la pluie", dont la première édition s’est tenue en 2019 à La Cité Fertile et le second vient d’avoir lieu en ligne.Acheter "Après la pluie. Horizons écoféministes" sur le site Librairies Indépendantes :https://www.librairiesindependantes.com/product/9791030103489/Une interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
11/26/202047 minutes, 23 seconds
Episode Artwork

Episode 2 - L'Himalaya, de Lhassa à l'Everest : l'extraordinaire aventure écologique et spirituelle de Marion Chaygneaud-Dupuy (2/2, suite et fin)

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetRencontre avec Marion Chaygneaud-Dupuy autour de son livre "Respire, tu es vivante. De Lhassa à L’Everest, une aventure écologique et spirituelle."Dans ce second épisode, nous évoquons avec Marion Chaygneaud-Dupuy son cheminement spirituel et ses expériences en tant que guide de trekking et de montagne dans l'Himalaya - Marion est la seule Européenne à avoir gravi trois fois l’Everest - et elle nous décrit les initiatives sociales et écologiques menées avec les Tibétains, notamment la création d’un modèle de gestion des déchets en haute-montagne.Nous parlons donc du Tibet, de la fonte des glaciers de l’Himalaya et du réchauffement climatique, des écosystèmes, d'interdépendance, des techniques étonnantes pour escalader l’Everest, du travail d'accompagnement avec les alpinistes et les sherpas, de méditation, des prises de conscience réalisées au cours de ces années d’entraînement spirituel et de leur mise en application sur le terrain, des cultures nomades, des réseaux sociaux, de la mise en place de l'opération Clean Everest, lors de laquelle Marion et ses collègues ont redescendu dix tonnes de déchets de la face Nord du plus haut sommet du monde."Respire, tu es vivante. De Lhassa à L’Everest, une aventure écologique et spirituelle". Massot Éditions.Acheter ce livre :https://www.librairiesindependantes.com/product/9782380352221/La page Facebook de So Sweet Planet :https://www.facebook.com/SoSweetPlanet/So Sweet Planet sur Instagram :https://www.instagram.com/sosweetplanet/Une interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSo Sweet Planet, un site et un podcast indépendants.Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
11/19/202047 minutes, 51 seconds
Episode Artwork

1 - L'Himalaya, de Lhassa à l'Everest : l'extraordinaire aventure écologique et spirituelle de Marion Chaygneaud-Dupuy (1 ère partie)

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetRencontre avec Marion Chaygneaud-Dupuy autour de son livre "Respire, tu es vivante. De Lhassa à L’Everest, une aventure écologique et spirituelle."Dans ce premier épisode, nous revenons sur l’incroyable parcours de Marion Chaygneaud-Dupuy, depuis son départ à 18 ans de sa Dordogne natale pour aller étudier auprès de maîtres du bouddhisme tibétain dans des monastères, puis de son installation au Tibet à 22 ans, de son cheminement spirituel et de ses expériences en tant que guide de trekking et de montagne - Marion est la seule Européenne à avoir gravi trois fois l’Everest - de ses initiatives sociales et écologiques avec les Tibétains, notamment la création d’un modèle de gestion des déchets en haute-montagne et l’opération "Clean Everest" pour préserver la qualité des glaciers himalayens, aujourd’hui menacés par le réchauffement climatique. Nous parlons donc du Tibet, de la fonte des glaciers de l’Himalaya et du réchauffement climatique, des écosystèmes, d’écologie, de méditation, de yacks, de nomades, d’escalade sur l’Everest, de gérer les relations humaines et interculturelles à 8000 mètres d’altitude, du travail d'accompagnement avec les alpinistes et les sherpas, des prises de conscience réalisées au cours de ces années d’entraînement spirituel et de leur mise en application sur le terrain, des cultures nomades... entre autres !Avec Clean Everest, Marion et ses collègues ont redescendu dix tonnes de déchets de la face Nord du plus haut sommet du monde."Respire, tu es vivante. De Lhassa à L’Everest, une aventure écologique et spirituelle". Massot Éditions.Acheter ce livre :https://www.librairiesindependantes.com/product/9782380352221/So Sweet Planet, un site et un podcast indépendants.La page Facebook de So Sweet Planet :https://www.facebook.com/SoSweetPlanet/So Sweet Planet sur Instagram :https://www.instagram.com/sosweetplanet/Une interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
11/12/202043 minutes, 51 seconds
Episode Artwork

Emel : "Tunis Diaries", un bel album intimiste et épuré. Retour aux sources !

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetL'an dernier, j'avais rencontré Emel pour évoquer son album "Everywhere we looked was burning" et son parcours entre la Tunisie, la France et les États-Unis (podcast d'octobre 2019). Une belle rencontre, riche et passionnante.Pendant le confinement du printemps 2020, Emel est restée à Tunis, retrouvant sa terre natale, la maison de son enfance et sa famille alors que son mari et sa fille étaient aux Etats-Unis. Différentes formes de nostalgie étaient donc présentes. Elle participe alors à plusieurs concerts "confinés", pour Arte et le Royal Albert Hall entre autres, mais elle s'enregistre aussi avec les moyens du bord sur la terrasse de l'appartement où elle vit alors, à Tunis. Lorsqu'elle poste "Holm", enregistré sur cette terrasse, sa voix exceptionnelle va émouvoir des centaines de milliers de personnes qui vont partager en quelques heures cette vidéo et faire flamber le nombre de vues, jusqu’à plus de 2 millions à ce jour.Pendant ce confinement, Emel va ainsi enregistrer un double-album - The Tunis Diaries - avec pour seul matériel un ordinateur portable, un petit enregistreur et une guitare classique obtenue avec l’aide d’un fan sur Facebook. Elle y interprète des ré-enregistrements de ses propres titres mais aussi de belles reprises de Nirvana, David Bowie, Placebo, Jeff Buckley... dans des versions intimistes, épurées et personnelles qui laissent la part belle à sa superbe voix. Au mois de juillet, Emel a aussi réuni un groupe de 53 musiciens, artistes, chanteurs et acteurs du monde entier pour proposer à distance une interprétation de sa chanson la plus connue, "Kelmti Horra" ("My Word is Free"), que vous pouvez voir sur YouTube. La performance a été saluée à travers le monde par The National, Gulf Today, Khaleej Times, – Vogue Arabia la qualifiant de "saisissante démonstration d'unité". Tout cela nous a donné l'occasion d'une nouvelle interview, le 13 octobre dernier à Paris, nous ne savions pas encore que nous serions si vite re-confinés…!Dans ce podcast, nous discutons de ce qui s’est passé depuis un an, nous parlons de ce bel album (double !) de 18 titres - 9 titres "jour", 9 titres "nuit" - et des aventures musicales sur internet durant le confinement, de la nostalgie et de l’avenir !Emel sur Facebook : https://www.facebook.com/E.MathlouthiLa page Facebook de So Sweet Planethttps://www.facebook.com/SoSweetPlanet/So Sweet Planet sur Instagram :https://www.instagram.com/sosweetplanet/Une interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSo Sweet Planet, un site et un podcast indépendants !Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
11/4/202038 minutes, 29 seconds
Episode Artwork

Valérie Cabanes : pourquoi donner des droits à la nature ? Pourquoi reconnaître le crime d’écocide ?

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetPourquoi la nature devrait-elle avoir des droits ? Qu’est-ce qu’un crime d’écocide ? En quoi est-ce si urgent de se batte pour ces causes, quels liens avec notre vie quotidienne ? En quoi notre avenir en dépend-il ? Pourquoi les traités et les mesures adoptés pour protéger l’environnement ne sont-ils pas plus contraignants ? Comment faire pour avoir des réglementations internationales plus efficaces ? Que faut-il changer en profondeur dans nos sociétés pour répondre à l’urgence des défis que nous rencontrons ?Dans ce podcast, Valérie Cabanes nous explique ce qu’est un crime d’écocide et les raisons pour lesquelles elle se bat depuis des années pour que cela soit reconnu dans le droit international. Nous discutons aussi de l’urgence de protéger la nature et ses éco-systèmes pour notre propre survie, de revoir notre rapport au vivant, de reprendre conscience de notre interdépendance avec tout le vivant, y compris et surtout "non-humain"… parce que tout est lié. Nous évoquons aussi la Convention Citoyenne pour le Climat et l’importance d’une meilleure éducation et information pour que les citoyens puissent évaluer en toute connaissance de cause les politiques menées et à mener (et voter en conséquence). Nous parlons aussi d’avidité et de ressources, de peuples autochtones et de notre système de valeurs, de préserver notre capacité d’émerveillement et de la brutalité de notre civilisation, entre autres… Bref, un podcast d’actualité !Valérie Cabanes est juriste en Droit International spécialisée dans les Droits de l’Homme et le Droit humanitaireSigner la pétition + informations : https://www.stopecocide.earth/Acheter les livres de Valérie Cabanes sur Librairies Indépendantes : - Homo Natura. En harmonie avec le vivant :https://www.librairiesindependantes.com/product/9782283030196/- Un nouveau droit pour la Terre. Pour en finir avec l’écocide :https://www.librairiesindependantes.com/product/9782021328615/La page Facebook de So Sweet Planethttps://www.facebook.com/SoSweetPlanet/So Sweet Planet sur Instagram :https://www.instagram.com/sosweetplanet/Une interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSo Sweet Planet, un site et un podcast indépendants !Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
10/26/202038 minutes, 31 seconds
Episode Artwork

Femmes, noires et libres. 60 portraits ! Interview d’Audrey Celestine pour son livre "Des vies de combat"

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetDes vies de combat. Femmes, noires et libres. Interview d’Audrey CelestineAudrey Celestine nous parle ici de ce beau livre dans lequel elle propose une soixantaine de portraits de femmes noires, de la fin du XIXème siècle à aujourd’hui. Nous revenons sur le destin de ces femmes célèbres ou inconnues, artistes, sportives, scientifiques, écrivaines, militantes… Nous évoquons leur courage exceptionnel, leurs réalisations souvent extraordinaires, l’injustice et l’adversité auxquelles elles ont été confrontées, leur audace, leur créativité, leur intelligence et leur capacité d’abnégation.De Sojourner Truth à Michelle Obama, des soeurs Nardal à Rihanna, de Zora Neale Hurston à Serena Williams, d’Angela Davis à Beyonce, de Claudia Jones à Christiane Taubira, d’Antonia Pantoja à Viola Davis… Audrey Celestine a fait le choix de ne pas écrire de longues biographies pour proposer une série de petits portraits, courts et denses, qui éveillent la curiosité et donnent envie de découvrir ces femmes, d’explorer leur oeuvre et leur parcours. Ce livre est une invitation à ouvrir la porte… Ouvrez-le et écoutez le podcast !Présentation par l’éditeurDes vies de femmes célèbres ou méconnues à la conquête de leur liberté.On connaît Michelle Obama, Rosa Parks ou Nina Simone. Mais peut-être moins Sojourner Truth, Audre Lorde ou Darling Légitimus…Des Antilles aux États-Unis, en passant par Paris, ce livre retrace la vie de ces femmes, noires, libres, inspirantes. Des combattantes parfois méconnues, oubliées.De la fin de l’esclavage jusqu’à aujourd’hui, l’historienne Audrey Célestine dresse plus de 60 portraits d’héroïnes ou d’inconnues. Refusant d’être réduite à la couleur de leur peau, elles ont chanté, créé, écrit…Loin d’être des passagères clandestines de l’histoire, elles se sont battues contre l’asservissement, la ségrégation, le racisme. Aujourd’hui, leurs héritières poursuivent et réinventent leurs luttes.Un livre nécessaire et inspirant. Préface d’Aïssa Maïga304 pages - Éditions L’IconoclasteAcheter "Des vies de combat. Femmes, noires et libres" d’Audrey Celestine sur Librairies Indépendantes : https://www.librairiesindependantes.com/product/9782378801632/Audrey Celestine est enseignante et chercheuse en sciences sociales à l’Université de Lille, spécialiste des États-Unis et des populations noires en France.Une interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
10/19/202052 minutes, 37 seconds
Episode Artwork

Pomme : une artiste aux "failles" sensibles et lumineuses ! Victoire de la Musique "Révélation" 2020. Interview

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetUne belle rencontre pour découvrir - un peu plus - la chanteuse et musicienne Pomme.(Victoire de la Musique "Révélation" 2020 pour son deuxième album Les failles cachées)Dans ce podcast avec Pomme, après avoir pris de ses nouvelles (post-confinement), je lui propose de réagir sur des mots et des sujets liés - ou pas - à son univers. Nous discutons de l’enfance, de l’âge adulte, de l’écriture, d'émancipation, de la scène, de Paris, du Québec, de Pierre Lapointe, du Japon, des pays qui l’ont marquée, et aussi de… sensibilité, tolérance, vulgarité, mode, voix, auto-harpe, égo, exposition (être exposée au regard des autres), sincérité, sorcières, régime végétarien, racisme, engagement, écologie, de Barbara, Janis Joplin, Patti Smith, Joan Baez, et des merveilleux films de Miyazaki… et d'autres personnalités qu’elle trouve inspirantes. À ne pas manquer : sa réponse à la question "De quoi es-tu la plus fière aujourd'hui ?"Nous avons parlé de tout ça et de bien d’autres choses qu’il vous restent à découvrir en écoutant l'interview ! Site officiel de Pomme - écoute de l'album, dates de concerts, infos :http://pommemusic.fr/Une interview réalisée par Anne Greffe @ So Sweet Planet. Tous droits réservés.La page Facebook de So Sweet Planethttps://www.facebook.com/SoSweetPlanet/So Sweet Planet sur Instagram :https://www.instagram.com/sosweetplanet/So Sweet Planet, un site et un podcast indépendants.Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
10/9/202050 minutes, 2 seconds
Episode Artwork

Un roman féministe et queer qui fait bouger les lignes de la réparation. Interview de Marcia Burnier pour son roman Les Orageuses

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetDans ce podcast, Marcia Burnier nous parle de son premier roman et de tout ce qui l’a nourri, de son enfance en Haute-Savoie, de son parcours d’études en France puis à Philadelphie et Montréal, de son éveil et de ses remises en question sur les sujets liés aux genres, au féminisme, à l’enseignement des questions post-coloniales, aux violences sexuelles, aux migrants et surtout aux terribles difficultés des femmes migrantes qu’elle a rencontrées, à l’écriture, à la justice… Nous parlons aussi de son travail, de ses amies et de ses activités qui l’ont confrontée à la détresse des femmes victimes de violence sexuelles jusqu’à ce livre et son désir de changer la vision des victimes. Un style et un ton percutants et sensibles, au plus près du réel mais sans voyeurisme, qui nous entraînent dans l’intimité de sept jeunes femmes, sept amies, qui ont décidé d’en découdre avec le sujet de la réparation. Un thème délicat et complexe que l’autrice explore avec habileté. Une belle histoire de sororité.Un livre qui fait bouger les lignes puisque son impact est déjà bien réel, comme Marcia Burnier nous le raconte ici.Présentation du livre Les orageuses et de l’autrice par les éditions Cambourakis"Depuis qu’elle avait revu Mia, l’histoire de vengeance, non, de “rendre justice”, lui trottait dans la tête. On dit pas vengeance, lui avait dit Mia, c’est pas la même chose, là on se répare, on se rend justice parce que personne d’autre n’est disposé à le faire. Lucie n’avait pas été très convaincue par le choix de mot, mais ça ne changeait pas grand-chose. En écoutant ces récits dans son bureau, son cœur s’emballe, elle aurait envie de crier, de diffuser à toute heure dans le pays un message qui dirait On vous retrouvera. Chacun d’entre vous. On sonnera à vos portes, on viendra à votre travail, chez vos parents, même des années après, même lorsque vous nous aurez oubliées, on sera là et on vous détruira. "Un premier roman qui dépeint un gang de filles décidant un jour de reprendre comme elles peuvent le contrôle de leur vie.Marcia BurnierMarcia Burnier est une autrice franco-suisse de 33 ans. Elle a co-créé le zine littéraire féministe It’s Been Lovely but I have to Scream Now et a publié différents textes dans les revues Retard Magazine, Terrain vague et Art/iculation. Née à Genève, elle a grandi dans les montagnes de Haute-Savoie. Elle a notamment suivi des études de photographie et cinéma à Lyon 2 et vit désormais à Paris, tout en restant profondément passionnée par les loups. Les Orageuses est son premier roman.Acheter Les orageuses sur Librairies Indépendantes :https://www.librairiesindependantes.com/product/9782366245189/Une interview réalisée par Anne Greffe @ So Sweet Planet. Tous droits réservés.Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
10/3/202050 minutes, 14 seconds
Episode Artwork

Hip-hop cubain, musiques afro-latines, électro… Interview de La Dame Blanche pour "Ella", son 4ème album !

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetRencontre avec La Dame Blanche pour explorer son univers entre Cuba et la France et son nouvel album.Yaite Ramos a grandi dans un quartier modeste de Pinar del Rio à Cuba. Un environnement verdoyant et musical dans lequel elle doit s’affirmer : il n’est pas questionde se mesurer aux autres membres de la famille - son père Jesus “Aguaje” Ramos sera directeur musical du Buena Vista Social Club - sans se donner les moyens de mériter leur reconnaissance. Dans ce podcast, nous évoquons ce parcours musical depuis l’école de flûte traversière à Cuba jusqu’à son arrivée à Paris et les tournées avec de nombreux groupes, nous discutons de ses influences mais aussi des couleurs, des odeurs, de ce qui compose aujourd’hui La Dame Blanche, de son envie de faire se côtoyer le hip-hop et les musiques traditionnelles, de jouer avec les codes, de clamer haut et fort son souhait de voir les femmes se défendre et reconnaître leur valeur. La Dame Blanche soutient aussi le mouvement "#NiUnaMenos" (en français : "Pas une de moins"), le hashtag "sous lequel se sont rassemblées les manifestations massives du 3 juin 2015 et 2016 qui ont eu lieu dans plusieurs villes d’Argentine, et dans d'autres pays de la région comme l'Uruguay (2015), le Chili et le Pérou (2016), et l'Espagne (2015)1 pour protester contre les violences faites aux femmes, notamment les féminicides. (source Wikipedia).Nous parlons de son nouvel album "Ella", une ode à la féminité qui célèbre dix femmes, des amies et des inconnues qui ont croisé son chemin et qui ont toutes un peu d’elle-même. "Ce sont aussi des archétypes féminins universels qui racontent le refus de la violence, l'affirmation de soi face à l'adversité, la liberté sexuelle et les méandres du désir."Cet album est à l’image de La Dame Blanche, il refuse de se laisser enfermer et il est riche de son parcours, de ses expériences, de ses aventures, de sa curiosité, elle y invite les musiques afro-latines, le rap, la trap, le reggae, la makuta, l’électro…Si vous souhaitez en savoir un peu plus, écoutez l’interview de La Dame Blanche !Pour écouter l'album + voir les dates de tournée, vidéos etc :http://www.boaviagemmusic.com/fr/artist/la-dame-blanche/Une interview réalisée par Anne Greffe @ So Sweet Planet. Tous droits réservés.La page Facebook de So Sweet Planethttps://www.facebook.com/SoSweetPlanet/So Sweet Planet sur Instagram :https://www.instagram.com/sosweetplanet/So Sweet Planet, un site et un podcast indépendants.Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
9/26/202044 minutes, 51 seconds
Episode Artwork

Transparency International : comment lutter contre la corruption et protéger les lanceurs d’alerte ?

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetInterview de Nadège Buquet, déléguée générale de Transparency International France et co-présidente de la Maison des lanceurs d’alerteQu’est-ce que la corruption aujourd’hui ? Quelles sont ses répercussions dans le monde et dans nos vies quotidiennes ? Quels sont les moyens d’anticiper la corruption dans le monde politique ? Comment la réduire dans les entreprises ? Est-il possible d’exiger la transparence du lobbying ? Et la transparence des comptes de campagne présidentielles ? Qu’est-ce que "l’affaire des "biens mal acquis" ? Qu’est-ce que "l’indicateur de l’état des lieux de la corruption dans le monde", publié chaque année par Transparency International ? Quelles mesures ont été mises en place pour protéger les lanceurs d’alerte ? Est-ce suffisant ?La corruption, c’est un vaste sujet… pour en savoir plus, écoutez le podcast !"Transparency International France est la section française de Transparency International, un mouvement mondial animé par une vision : un monde dans lequel les États, les entreprises, la société civile et les individus dans leur quotidien seraient épargnés par la corruption sous toutes ses formes."Le site de la section française de Transparency Internationalhttps://transparency-france.org/Integrity Watch, une plateforme d’open data, véritable outil citoyen de prévention des conflits d’intérêts (mis en ligne par Transparency International)https://transparency-france.org/actu/transparency-international-met-en-ligne-integrity-watch-une-plateforme-dopen-data-veritable-outil-citoyen-de-prevention-des-conflits-dinterets/#.XwcyLygzaUkUne interview réalisée par Anne Greffe @ So Sweet Planet. Tous droits réservés.La page Facebook de So Sweet Planethttps://www.facebook.com/SoSweetPlanet/So Sweet Planet sur Instagram :https://www.instagram.com/sosweetplanet/Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
9/20/202055 minutes, 47 seconds
Episode Artwork

Smmmile Festival, le petit festival vegan et pop qui change le monde comme les grands !

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetBienvenue dans La Bulle de So Sweet Planet, un podcast plus court qui vous propose un focus sur un événement - festival, conférences, expo… - en lien bien sûr avec les thèmes de So Sweet Planet, Environnement, Culture et Droits humains. La Bulle s’intercalera de temps en temps entre deux interviews habituelles du podcast de So Sweet Planet. Comment faire ensemble que le monde d’après devienne vite le monde d’aujourd’hui ? En allant par exemple faire un tour au Smmmile Festival les 19 et 20 septembre prochains (2020), à la Grande Halle de La Villette à Paris.Le Smmmile Festival, c’est vegan et pop, un festival engagé ouvert à tou·te·s, dédié aux arts, à la culture, au débat citoyen et à des modes de vie plus durables… et on en parle avec Clémence Landeau, directrice opérationnelle du Smmmile Festival ! (enregistré à distance)Tous les signaux sont au rouge : nous devons changer nos modes de vie, adopter des façons de consommer plus durables, re-considérer notre rapport au vivant, réfléchir à comment mieux vivre ensemble avec nos différences… mais ce changement n’est pas facile à mettre en place dans nos vies quotidiennes, alors le Smmmile Festival vous propose de vous accompagner avec des propositions festives et ludiques, de la musique, de la cuisine végétale, des associations (L214, Sea Shepherd, SOS Méditerranée, les frigos solidaires...) et des speakers parmi lesquels Jane Goodall, Rob Hopkins... de quoi régaler tous vos sens ! Un podcast pour vous mettre en appétit… Toutes les informations pratiques sur le site :https://smmmilefestival.com/Une interview réalisée par Anne Greffe @ So Sweet Planet. Tous droits réservés.La page Facebook de So Sweet Planethttps://www.facebook.com/SoSweetPlanet/So Sweet Planet sur Instagram :https://www.instagram.com/sosweetplanet/Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
9/13/202028 minutes, 49 seconds
Episode Artwork

Pierre Ducrozet : un roman d’aventures haletant au coeur des enjeux du réchauffement climatique !

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetRencontre avec Pierre Ducrozet pour évoquer son nouveau roman Le grand vertigeDans ce podcast, Pierre Ducrozet nous explique ce qui lui a donné envie d’écrire un roman sur ce sujet qui concerne tout le monde : le changement climatique ! Nous parlons donc d’aventures et de fiction qui s’ancrent dans une réalité inquiétante… la nôtre, et de cette histoire qui se mêle au réel de façon troublante. Nous parlons aussi de rythme et de séries Netflix - puisque cette histoire nous fait virevolter d’un endroit à l’autre sur la planète avec un petit quelque chose de la série Sense 8 des soeurs Wachowski - de grands projets, de petites réformes et de fausses bonnes idées, de changement climatique et de pétrole, de capitalisme et de partage du monde, de prédation, du Japon, du coronavirus, de réalité et de fiction qui se télescopent au-delà du grand vertige, d’éco-terrorisme, de maîtres du monde, de plantes bioniques, de voyages et de ce qui a inspiré ces personnages si représentatifs de ce début de 21e siècle… Présentation par l’éditeur Pionnier de la pensée écologique, Adam Thobias est sollicité pour prendre la tête d’une “Commission internationale sur le changement climatique et pour un nouveau contrat naturel”. Pas dupe, il tente de transformer ce hochet géopolitique en arme de reconstruction massive. Au coeur du dispositif, il crée le réseau “Télémaque”, mouvant et hybride, constitué de scientifiques ou d’intuitifs, de spécialistes ou de voyageurs qu’il envoie en missions discrètes, du Pacifique sud à la jungle birmane, de l’Amazonie à Shanghai... Tandis qu’à travers leurs récits se dessine l’encéphalogramme affolé d’une planète fiévreuse, Adam Thobias conçoit un projet alternatif, novateur, dissident.Né en 1982, Pierre Ducrozet a rejoint les éditions Actes Sud en 2017 avec L’invention des corps, lauréat du prix de Flore. Après un détour de quelques années à Berlin, il est retourné vivre à Barcelone, mais la crise du coronavirus l’a surpris au Japon où il poursuivait un voyage à travers l’Asie entamé en septembre 2019 sur les traces de ses personnages. Il a donné des nouvelles de cette longue équipée à travers sa chronique Résidence sur la terre pour Libération. Auparavant, il avait déjà publié trois romans chez Grasset : Requiem pour Lola rouge (2010, Prix de la Vocation 2011, à paraître en Babel en cette rentrée 2020), La vie qu’on voulait (2013) et le très remarqué Eroica (2015 et Babel n°1525). Acheter Le grand vertige de Pierre Ducrozet (Actes Sud) :https://www.librairiesindependantes.com/product/9782330139261/Une interview réalisée par Anne Greffe @ So Sweet Planet. Tous droits réservés.Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
9/6/202041 minutes, 38 seconds
Episode Artwork

Teresa Maffeis : "Humaine, point barre." La solidarité avec les migrants à Vintimille et dans la Vallée de la Roya.

"Les Sentinelles - Chroniques de la fraternité à Vintimille", un livre co-écrit par Teresa Maffeis et Aurélie Selvi.Dans ce podcast, nous parlons de ce journal de bord qui couvre les cinq dernières années depuis 2015, date de la fermeture de la frontière entre la France et l’Italie. Teresa Maffeis nous raconte son expérience de terrain auprès des migrants à Vintimille et dans la Vallée de la Roya, du quotidien des "solidaires", de ce qui les pousse à aider, quitte à parfois enfreindre la loi et prendre des risques pour leur propre vie.Les plus connus du grand public sont sans doute l’agriculteur Cédric Herrou et la militante Martine Landry… Amnesty International prend régulièrement leur défense avec d’autres associations dans un contexte où la solidarité est souvent considérée, voire jugée comme un délit. "Délit de solidarité", l'expression laisse perplexe. Nombre d’entre eux sont régulièrement appelés dans les tribunaux, en tant que témoins ou en tant qu'accusés. Quelle est leur réalité, à quoi sont-ils confrontés, qu’est-ce qui les motive ? Que faire lorsque des réfugiés qui ont fui des guerres ou des conditions de vie inhumaines sont à votre porte ? Lorsque des mineurs, souvent non accompagnés, sont victimes des réseaux de prostitution ? Quelles conséquences ont les décisions prises par les autorités locales sur le terrain ? Que se passe-t’-il si elles décident de couper l’eau ou d’interdire les distributions de nourriture pour les migrants ? Le renforcement des contrôles et de la répression aux frontières est-il une solution ou un cache-misère qui ne fait que déplacer le problème sans le résoudre ? Teresa Maffeis nous raconte son expérience, la souffrance mais aussi les belles histoires et l'espoir qui rythment son quotidien et nous permet d’approcher au plus près celles et ceux qu’elle aide, par un regard différent de celui des médias traditionnels. À écouter !Les sentinelles - Chroniques de la fraternité à VintimilleAurélie Selvi, Teresa Maffeis - Éditions Max MiloAcheter le livre sur Librairies Indépendantes :https://www.placedeslibraires.fr/livre/9782315009541-les-sentinelles-chroniques-de-la-fraternite-a-vintimille-teresa-maffeis-aurelie-selvi/"Vintimille, ville-frontière italienne, supermarché des Azuréens en quête de cigarettes à prix cassé, s’illustre pour une autre spécialité : le transit de migrants. Fuyant l’horreur des zones de conflits ou la brutalité des dictatures, ce sont des milliers de jeunes hommes, femmes et enfants qui trouvent refuge dans cette ville balnéaire et ses montagnes environnantes.Pour leurs venir en aide, de nombreux citoyens, connus ou inconnus, boulanger ou retraité, princesse ou ouvrier, anarchiste ou curé, se mobilisent. Ils collectent des vêtements et de la nourriture, manifestent avec les réfugiés, dénoncent l’illégalité de pratiques policières et beaucoup doivent se défendre devant les tribunaux.Dans ce journal de bord, Teresa Maffeis, figure militante locale, et Aurélie Selvi, journaliste, souhaitent leurs rendre hommage en racontant l’histoire de la fraternité que ces insurgés écrivent depuis cinq ans."Une interview réalisée par Anne Greffe @ So Sweet Planet. Tous droits réservés.Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
8/27/202059 minutes, 54 seconds
Episode Artwork

30 ans de luttes pour les petits paysans, la souveraineté alimentaire et la biodiversité ! Interview avec GRAIN, la petite association internationale

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetInterview de Ange-David BaimeyGRAIN se définit comme "une petite organisation internationale qui soutient la lutte des paysans et des mouvements sociaux pour renforcer le contrôle des communautés sur des systèmes alimentaires fondés sur la biodiversité."Dans ce podcast enregistré à distance avec Ange-David Baimey, l’un des membres de l’équipe de GRAIN qui est en Côte d’Ivoire, nous abordons l’histoire de cette association très engagée et cela nous amène à évoquer les nombreux sujets sur lesquels ils travaillent, sur le terrain avec les communautés aussi bien que par des rapports, analyses et expertises destinés au médias et aux institutions internationales. Nous parlons donc de petits paysans, de biodiversité, de semences paysannes, d’OGM, des conséquences et de la violence des règles imposées par le commerce international, des accaparements de terre, de l’huile de palme, des invasions de criquets en Afrique et en Asie, de défenseurs de l’environnement assassinés, d’écocides, de pollutions, d’activisme, d’élevage intensif, d’agro-écologie, de traités de libre-échange, de crise alimentaire, d’énergies fossiles, de réchauffement climatique, de souveraineté alimentaire, problèmes fonciers, terres devenues stériles, luttes sociales et environnementales… Le monde d’après, cela fait 30 ans qu’ils y travaillent !Visiter le site de GRAINUne interview réalisée par Anne Greffe @ So Sweet Planet. Tous droits réservés.La page Facebook de So Sweet Planethttps://www.facebook.com/SoSweetPlanet/So Sweet Planet sur Instagram :https://www.instagram.com/sosweetplanet/Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
8/15/20201 hour, 17 minutes, 37 seconds
Episode Artwork

La Fondation Abbé Pierre (suite et fin) 3/3 : La belle aventure de La Bazoche ! (2) Interview de Delphine Laugier

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetLa Fondation Abbé Pierre (3/3) : La belle aventure de La Bazoche ! (suite et fin)Retrouver les clés d’un logement… et d’une vie sociale. Interview de Delphine LaugierTroisième et dernier épisode du Podcast de So Sweet Planet consacré à la Fondation Abbé Pierre et à ses initiatives pour lutter contre le mal-logement, la précarité, l’exclusion sociale… Je vous propose ici une rencontre avec Delphine Laugier qui est "hôte" à La Bazoche et qui, comme Delphine Picard (2ème épisode), connait ce lieu depuis ses débuts, il y a 12 ans. Nous sommes sur le terrain, là où s’appliquent concrètement tout ce qui a été dit par Christophe Robert et Delphine Picard dans les deux épisodes précédents. Puis nous écouterons le témoignage de Sophie, l’une des habitantes de la Bazoche.Rappel : Après le premier épisode avec l’interview de Christophe Robert - délégué général de la Fondation Abbé Pierre - nous mettons le cap au sud, à 230 kilomètres de Paris. Nous nous installons dans le charmant jardin de La Bazoche, à Tours. C’est dans le cadre bucolique de cette étonnante pension de famille que je discute avec quelques personnes qui font vivre cet endroit exceptionnel !Ces pensions de famille accueillent des habitants aux parcours de vie chaotiques, douloureux, qui se sont parfois retrouvés à la rue et qui ici s’installent enfin, retrouvent la paix, retrouvent les clés d’un logement mais aussi les clés d’une vie sociale… Dans ce podcast, Delphine Laugier nous parle de la vie quotidienne à La Bazoche, de son rôle et des interactions avec les habitants. Un métier hors des cadres traditionnels qui lui demande de savoir jongler et d’être équilibriste mais cela participe à la réussite du lieu !Le site de Soliha Centre Val de Loirehttps://www.soliha.fr/nos-actions/soliha-centre-val-de-loire-partenaires-contribuent-a-resorption-de-lhabitat-insalubre/Le site de la Fondation Abbé Pierre :https://www.fondation-abbe-pierre.fr/Une interview réalisée par Anne Greffe @ So Sweet Planet. Tous droits réservés.La page Facebook de So Sweet Planethttps://www.facebook.com/SoSweetPlanet/So Sweet Planet sur Instagram :https://www.instagram.com/sosweetplanet/Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
8/6/202036 minutes, 32 seconds
Episode Artwork

La Fondation Abbé Pierre (2/3) : La belle aventure de La Bazoche ! Retrouver les clés d’un logement… et d’une vie sociale.

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetRetrouver les clés d’un logement… et d’une vie sociale. Interview de Delphine Picard, directrice du secteur Pensions de familles – Soliha du Centre Val de LoireDeuxième épisode du Podcast de So Sweet Planet consacré à la Fondation Abbé Pierre et à ses initiatives pour lutter contre le mal-logement, la précarité, l’exclusion sociale.Après le premier épisode avec l’interview de Christophe Robert, délégué général de cette fondation, je vous propose de mettre cap au sud, à 230 kilomètres de Paris, pour une rencontre avec Delphine Picard, directrice du secteur Pensions de familles Soliha du Centre Val de Loire avec le soutien de la Fondation Abbé Pierre.Ces pensions de famille accueillent des habitants aux parcours de vie chaotiques, douloureux, qui se sont parfois retrouvés à la rue et qui ici s’installent enfin, retrouvent la paix, retrouvent les clés d’un logement mais aussi les clés d’une vie sociale…Delphine Picard nous parle de leur gestion avant-gardiste des pensions de famille – même si, comme elle le précise, la méthode n’est pas si nouvelle –  et de la belle aventure de La Bazoche, ouverte à Tours (Indre et Loire), il y a douze ans. Un lieu exceptionnel, tant par son cadre de vie que par la façon hors normes qui est ici proposée de reprendre sa vie en main. Une façon d’envisager l’être humain et la société qui sort un peu des cadres et vous allez l’entendre, non seulement c’est passionnant mais en plus… ça marche !Nous nous installons dans le charmant jardin de La Bazoche, l’une de leurs pensions de famille, pour discuter !Ici, nous parlons de capabilité, de co-construction, de confiance, d’estime de soi, de culture, d’accompagnement, de création et d’adaptation plutôt que d’exécution, d’impulsion émancipatrice, de liberté de choisir, de militantisme, de care, de perpétuelle remise en question, de pouvoir d’agir, de réflexions sur la violence du don, des festivals "Une place à table", "Sète à toi" et "C’est pas du luxe", d’alimentation, de réussite…!La page de ce podcast sur le site So Sweet PlanetLe site de Soliha Centre Val de LoireLe site de la Fondation Abbé PierreUne interview réalisée par Anne Greffe @ So Sweet Planet. Tous droits réservés.Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
7/31/20201 hour, 11 minutes, 27 seconds
Episode Artwork

La Fondation Abbé Pierre (1/3): les initiatives pour lutter contre le mal-logement et la précarité. Interview de Christophe Robert, délégué général.

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetInterview de Christophe Robert, délégué général."La misère ne se gère pas, elle se combat" disait l’Abbé Pierre. C’est toute cette différence de conception et d’approche que défend aujourd’hui la Fondation qui porte son nom !Dans ce podcast avec Christophe Robert : nous parlons de la situation du mal-logement et de la précarité en France, des nombreuses actions de la Fondation Abbé Pierre pour combattre la misère, aider les mal-logés, sortir des personnes de la rue, améliorer les conditions de vie des plus fragiles, soutenir le secteur associatif… Nous évoquons aussi les multiples causes qui mènent au mal-logement ou à l’absence de logement et la difficulté pour faire émerger cette cause dans l’espace public. Christophe Robert revient pour nous sur l’importance du logement dans le processus d’exclusion, sur le rôle de la Fondation pour interpeller les pouvoirs publics et pointer la responsabilité de certains choix politiques, il nous explique le concept de "Housing first" / Le logement d’abord, revient sur le sens du "care" - prendre soin - sur le terrain et sur l’importance de ré-humaniser… Plus de détails dans l’interview !La Fondation Abbé Pierre c’est un réseau de 30 Boutiques Solidarité et un réseau de 40 Pensions de famille implantés à travers tout le pays, c’est le financement et le soutien en direction de partenaires associatifs locaux - 700 logements très sociaux sont créés ou rénovés chaque année, 350 logements sont réhabilités grâce au programme SOS Taudis qui vise à l’éradication des 600 000 logements insalubres ou indécents, c’est aussi un ensemble d’actions de solidarité internationale avec des partenaires locaux pour permettre à des familles démunies de trouver un toit ou de le réhabiliter, ce sont aussi des actions de sensibilisation au travers de chiffres et d’analyses - chaque année, la Fondation publie notamment un rapport sur "L’État du mal-logement en France" qui décrypte la politique du logement et présente des propositions. La Fondation Abbé Pierre facilite et soutient aussi des actions innovantes pour apporter des réponses aux nouvelles formes d’exclusion.Le site de la Fondation Abbé PierreLa page Facebook de la Fondation Abbé PierreSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
7/21/202048 minutes, 8 seconds
Episode Artwork

Semer les graines d'une nouvelle société : le MAIF Social Club et l'expo Champs Libres

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetRencontre avec Chloé Tournier, programmatrice du lieu et Julie Sicault Maillé, commissaire de l’exposition Champs Libres, autour de la transition écologique.C’est un bel espace hybride de 1000 m2, situé au cœur du quartier du Marais à Paris, dont la vocation est de questionner l’innovation sociale et sociétale par le prisme artistique. Ce lieu gratuit et ouvert à tous accueille tout au long de l’année des expositions, spectacles, débats d’idées, ateliers pour petits et grands, espace de travail, café avec des produits locaux et de saison, distribution de paniers de fruits et légumes bio…Ce podcast vous propose deux interviews : - dans la première partie, Chloé Tournier, programmatrice du MAIF Social Club nous explique le travail de fond que constitue la programmation de ce lieu, comment toucher des publics variés, créer des opportunités de rencontres entre artistes et scientifiques, entre collectifs de citoyens et intervenants... Chloé Tournier nous détaille tout le travail de réflexion réalisé en amont de cette programmation, quels choix, quelles intentions, comment permettre au public d’acquérir de nouvelles compétences, de réfléchir et de s'impliquer, quelle approche pour la représentation des minorités, personnes racisées, LGBT, comment induire des changements de comportement dans la société…- dans la seconde partie, Julie Sicault Maillé, commissaire de l’exposition Champs Libres, nous explique comment se met en place une exposition comme celle-ci, qui sont ces artistes, quelles sont leurs motivations, l'importance de réunir de multiples nationalités pour évoquer l'environnement, nous parle des interconnexions du vivant, de la montée des eaux due au réchauffement climatique, de la disparition de ressources naturelles, de sable, de glacier, de Village Vert, d’écosystèmes, de tapis en forme de roue, tissé au Népal, pour illustrer l’interdépendance des organismes du vivant, rappelant que la nature est notre maison, de droits humains, d’écologie, de l’importance de décentrer notre regard, de semer des graines, de l’oeuvre d’Ettore Favini sur la surconsommation (distributeur de graines) et des oeuvres de Suzanne Husky… entre autres !Voir la page du podcast sur So Sweet Planet (avec vidéos et photos) :http://sosweetplanet.com/semer-les-graines-dune-nouvelle-societe-le-maif-social-club-et-lexpo-champs-libres/Site du MAIF Social Club :https://www.maifsocialclub.fr/Site de l’exposition Champs Libres : https://programmation.maifsocialclub.fr/programmation/transition/champs-libresUne interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
7/13/202051 minutes, 56 seconds
Episode Artwork

François Gemenne (2): un état des lieux essentiel de l'impact humain sur la planète ! L'Atlas de l'Anthropocène - Partie 2/2

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet"Changement climatique, érosion de la biodiversité, évolution démographique, urbanisation, pollution atmosphérique, détérioration des sols, catastrophes naturelles, accidents industriels, crises sanitaires, mobilisations sociales, sommets internationaux... Voici le premier atlas réunissant l'ensemble des données sur la crise écologique de notre temps." Ce livre est d’une importance fondamentale. Il nous offre une excellente synthèse, très claire, d’une masse de données considérable - souvent très "floues" pour le grand public - et nous propose ainsi un état des lieux de l'impact humain sur la planète : climat, biodiversité, multiples pollutions, politiques… Un ensemble de données qui nous permet d’avoir une vision globale, de visualiser les évolutions dans le temps - que ce soit ce qui nous a précédé, là où nous en sommes et ce qui peut nous attendre - et d’appréhender, donc, ce vaste concept de l’Anthropocène !Nous parlons donc d’écosystèmes, de pollutions, de biodiversité, de réchauffement climatique, de nucléaire, d'élevage intensifs, de modèle agro-alimentaire, de poursuite de croissance infinie dans un monde de resources limitées, de nos responsables politiques et d’entreprises auxquels les questions d’environnement et de climat n’ont pas été enseignées (et ne le sont toujours pas assez !), de la possibilité ou non de rester dans une logique de compromis entre développement économique et réduction de nos émissions de gaz à effet de serre, de l’Accord de Paris sur le climat et de sa faible application, du problème des objectifs de - trop - long terme pour le climat et l’environnement, de scénario de l’emballement, de déforestation, d’agriculture intensive, de l’expression "transition écologique" qui n’est déjà plus d’actualité… et de tant d’autres choses !François Gemenne est chercheur du FNRS - Fonds National pour la Recherche Scientifique - à l'Université de Liège, où il dirige l'Observatoire Hugo qui est le premier observatoire au monde des migrations environnementales. Il est Membre du fameux GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), spécialiste des questions de géopolitique de l’environnement qu'il enseigne à Sciences Po et à l’Université libre de Bruxelles. Il co-dirige l’Observatoire sur le climat et la défense mis en place par le ministère des Armées et a déjà publié plusieurs livres. Acheter l'Atlas de l'Anthropocène de François Gemenne et Aleksandar RankovicVoir la page du podcast sur le site So Sweet Planet (+ visuels)Une interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
7/4/202038 minutes, 17 seconds
Episode Artwork

François Gemenne (1): un état des lieux essentiel de l'impact humain sur la planète ! L'Atlas de l'Anthropocène - Partie 1/2

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet"Changement climatique, érosion de la biodiversité, évolution démographique, urbanisation, pollution atmosphérique, détérioration des sols, catastrophes naturelles, accidents industriels, crises sanitaires, mobilisations sociales, sommets internationaux... Voici le premier atlas réunissant l'ensemble des données sur la crise écologique de notre temps." Ce livre est d’une importance fondamentale. Il nous offre une excellente synthèse, très claire, d’une masse de données considérable - souvent très "floues" pour le grand public - et nous propose ainsi un état des lieux de l'impact humain sur la planète : climat, biodiversité, multiples pollutions, politiques… Un ensemble de données qui nous permet d’avoir une vision globale, de visualiser les évolutions dans le temps - que ce soit ce qui nous a précédé, là où nous en sommes et ce qui peut nous attendre - et d’appréhender, donc, ce vaste concept de l’Anthropocène !Nous parlons donc d’écosystèmes, de pollutions, de biodiversité, de réchauffement climatique, de nucléaire, d'élevage intensifs, de modèle agro-alimentaire, de poursuite de croissance infinie dans un monde de resources limitées, de nos responsables politiques et d’entreprises auxquels les questions d’environnement et de climat n’ont pas été enseignées (et ne le sont toujours pas assez !), de la possibilité ou non de rester dans une logique de compromis entre développement économique et réduction de nos émissions de gaz à effet de serre, de l’Accord de Paris sur le climat et de sa faible application, du problème des objectifs de - trop - long terme pour le climat et l’environnement, de scénario de l’emballement, de déforestation, d’agriculture intensive, de l’expression "transition écologique" qui n’est déjà plus d’actualité… et de tant d’autres choses !François Gemenne est chercheur du FNRS - Fonds National pour la Recherche Scientifique - à l'Université de Liège, où il dirige l'Observatoire Hugo qui est le premier observatoire au monde des migrations environnementales. Il est Membre du fameux GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), spécialiste des questions de géopolitique de l’environnement qu'il enseigne à Sciences Po et à l’Université libre de Bruxelles. Il co-dirige l’Observatoire sur le climat et la défense mis en place par le ministère des Armées et a déjà publié plusieurs livres. Acheter l'Atlas de l'Anthropocène de François Gemenne et Aleksandar RankovicVoir la page du podcast sur le site So Sweet Planet (+ visuels)Une interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
6/27/202043 minutes, 32 seconds
Episode Artwork

"Sankara n’est pas mort", une balade poétique et politique au Burkina Faso ! Rencontre avec Lucie Viver, réalisatrice

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetInterview de Lucie Viver, réalisatrice du documentaire Sankara n’est pas mort, une étonnante expédition poétique au pays des hommes intègres !J’accueille la réalisatrice Lucie Viver pour nous parler de son premier long-métrage, un très beau documentaire, sensible, poétique et politique, au titre énigmatique Sankara n’est pas mort. Lucie Viver nous entraine dans un voyage en immersion, assez intimiste, sur les traces de Thomas Sankara au Burkina-Faso. Un voyage en compagnie du poète Bikontine, de ses poèmes et de la musique de Rodolphe Burger (peut-être plus connu du grand public pour son groupe Kat Onoma).Que reste-t'-il de Thomas Sankara, surnommé le Che Guevara africain - bien que leurs parcours soient différents à bien des niveaux - président du Burkina-Faso de 1983 à 1987, assassiné à 33 ans, très engagé contre la corruption, pour l’auto-suffisance alimentaire, écologiste ayant travaillé avec Pierre Rabhi pour développer l’agroécologie dans son pays, féministe convaincu…?Le documentaire ne prétend pas répondre à la question, qui est plutôt le prétexte au départ. Pas plus qu'il ne prétend parler de l'insurrection de 2014 : "Je n'étais pas sur place et ce n'était pas mon rôle" précise Lucie Viver. C'est au travers du regard de Bikontine, de ses poèmes, de ses déambulations diurnes et nocturnes, de ses échanges avec celles et ceux qu'il croise sur sa route que le documentaire esquisse des réponses.Dans cet entretien à distance, nous avons donc discuté de cette sortie de film particulière, de Thomas Sankara bien sûr, du contexte du tournage après l’insurrection populaire de 2014 qui a renversé Blaise Compaoré après 27 ans de pouvoir et des espoirs qui ont suivi... Lucie Viver nous explique aussi le choix du fil conducteur de son documentaire : l’unique voie ferrée du Burkina Faso et sa drôle d'histoire.Enfin nous parlons de Bikontine, de la place du poète dans le chaos - un thème universel et d’actualité ! - de la musique de Rodolphe Burger, du cheminement personnel de Lucie pour la construction de son film, de ses souhaits pour l’avenir… Bonne écoute !- Voir la bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=x7OcI-akljg- Voir le documentaire Sankara n’est pas mort en V.O.D sur UniversCiné : https://www.universcine.com/films/sankara-n-est-pas-mort- Informations sur les projections en salles sur AlloCiné :http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=272640.html Une interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
6/14/202048 minutes, 15 seconds
Episode Artwork

Loya et son voyage musical sur les îles de l'Océan Indien : passionnant, enrichissant, dépaysant...!

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetLoya fait le tour des îles de l'Océan Indien pour explorer et enregistrer des musiques et des sons, collaborer avec des artistes locaux, mêlant musiques traditionnelles, musique électronique, sons de la nature... Blakaz, c'est le nouvel projet de Loya, originaire de La Réunion, avec Menwar, un artiste Mauricien. L'album s'intitule Sagaï.Dans ce podcast, nous parlons de l'île Maurice, de La Réunion, de Madagascar, de Mayotte, de l'Inde... de musiques, de diversité, d'identité, d'exploration, d'environnement... Passionnant, enrichissant, dépaysant...!Écouter l'album de Blakaz (Loya + Menwar) sur Spotify : https://open.spotify.com/album/5H7yIqa1Hiw3vSXOxgVSxn?si=UMiQ_yN1S2O2avzuIfLOGgLe site de Loya : http://loya.re/La page Facebook de Loya : https://www.facebook.com/loyaproject/La page Facebook de Blakaz : https://www.facebook.com/BlakazMusic/Une interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
6/6/202058 minutes, 38 seconds
Episode Artwork

Tara Océan : des expéditions scientifiques exceptionnelles pour explorer les enjeux liés à l’océan !

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetLa goélette Tara est un véritable laboratoire scientifique flottant. Climat, biodiversité, écosystèmes, pollution plastique… Son équipage explore la vie de l’océan dont dépend la survie de l’humanité. Il partage ensuite ses résultats auprès de tous ceux qui peuvent aider à le préserver : décideurs, ONG, jeune public, médias, scientifiques, grand public, artistes…Tara c’est une fondation et c’est une célèbre "goélette". C’est aussi une belle aventure à l’origine de laquelle on trouve une famille de passionnés autour de la créatrice-styliste Agnès Troublé, plus connue sous le nom de sa célèbre marque Agnès b.La goélette Tara a déjà parcouru plus de 400 000 kilomètres, faisant escale dans plus de 60 pays lors de quatre expéditions majeures menées en collaboration avec des laboratoires internationaux d’excellence (CNRS, CEA, la NASA, entre autres…). Tara, c’est un "laboratoire scientifique flottant"qui a fait la Une du prestigieux journal de publications scientifiques Cell en 2019, celle de Science en 2015 et compte plus de 100 publications scientifiques à son actif.La Fondation Tara Océan est Observateur spécial à l’ONU et participe activement aux Objectifs du Développement Durable de l’Agenda 2030 de l’ONU, parce que Tara c’est aussi de l’éducation et du plaidoyer pour sensibiliser le plus grand nombre à protéger cet océan si précieux.Tara c’est à ce jour plus de 100 000 échantillons collectés, 100 000 nouvelles espèces marines découvertes, plus de 150 millions de gènes issus du monde marin découverts... mais aussi deux millions de visiteurs à leurs expositions, 70 000 enfants sensibilisés à bord, plus de 100 000 élèves qui ont suivi les programmes éducatifs développés par la Fondation, 450 professeurs qui ont été formés et depuis la rentrée 2018, en partenariat avec l’Education Nationale, 390 classes soit 6500 enfants qui suivent les programmes de la Fondation Tara Océan en France et à l’étranger.Dans ce podcast - exceptionnellement enregistré à distance en raison des contraintes liées au coronavirus - Romain Troublé, directeur général de la fondation Tara Océan, nous explique la raison d’être de Tara, ses missions, ses choix, ses défis et le rôle crucial de l’océan pour le bon fonctionnement de la vie sur notre planète.Le site de Tara :https://oceans.taraexpeditions.org/La chaîne YouTube de Tara :https://www.youtube.com/user/TaraexpeditionsLa BD Planktos :https://oceans.taraexpeditions.org/planktos/tara-oceans.htmlComprendre l'impact du changement climatique sur l'Océan avec cette interface interactive et immersive en ligne. Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
5/15/202052 minutes, 50 seconds
Episode Artwork

Hommage à Idir. Une interview réalisée à l’occasion de la sortie de son album "Identités" en 2000 [Archive]

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetHommage à Idir. Une interview réalisée à l’occasion de son album Identités en 2000. [Archive]Nous sommes aujourd’hui le dimanche 3 mai 2020 et nous avons appris le décès du chanteur kabyle Idir. J’ai rencontré ce grand monsieur pour l’interviewer il y a tout juste 20 ans. J’ai ré-écouté cette interview ce matin et j’ai eu envie de la partager avec vous parce que je trouve que ses propos sont toujours d’actualité et que les réflexions qu’il livre ici méritent d’être ré-entendues. C’est pour moi un beau souvenir et vous allez l’entendre, c’est dans la droite ligne des interviews de So Sweet Planet. Alors... en souvenir de Monsieur Idir.Dans cette interview, nous avions parlé de ses débuts, de sa chanson A vava inouva, de son pseudo "Idir", de son arrivée en France, de la Kabylie, de l’identité, de son album Identités qui venait de sortir et de bien d’autres choses.Une interview réalisée par © Anne Greffe. Tous droits réservés.Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
5/3/202023 minutes, 55 seconds
Episode Artwork

Foodwatch : pour une alimentation sans risque, saine et abordable pour tous et toutes !

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetRencontre avec Karine Jacquemart, directrice générale de Foodwatch France.Foodwatch est une organisation à but non lucratif qui se bat pour une alimentation sans risques, saine et abordable pour tous et toutes. Ils font entendre la voix des consommateurs∙rices, militent pour plus de transparence dans le secteur alimentaire et défendent notre droit à une alimentation qui ne porte atteinte ni aux personnes, ni à l’environnement.Du logo Nutriscore à l’affaire Lactalis -laits infantiles contaminés- en passant par des campagnes de sensibilisation telles que "Arnaques sur l’étiquette", l’équipe de Foodwatch joue un rôle de contre-pouvoir citoyen avec des investigations, la révélation de scandales, de la mobilisation citoyenne et des actions de plaidoyer pour peser face au pouvoir - et aux lobbies - de l’industrie agro-alimentaire.Dans cette interview, Karine Jacquemart nous raconte la création de Foodwatch et comment son parcours personnel, après avoir travaillé avec Greenpeace et Action Contre le Faim, l’a menée à diriger Foodwatch France. Nous évoquons les méthodes de Foodwatch pour réussir à pousser les responsables politiques à améliorer les règlementations liées à l’alimentation. Nous parlons donc du logo Nutriscore, de la malbouffe et de notre santé - en France, un enfant sur six est en surpoids ou obèse - et des moyens pour que fabricants et distributeurs de produits trop gras, trop sucrés, trop salés revoient leurs recettes et leurs étiquettes. Nous parlons aussi des accords de libre-échanges, puisque Foodwatch est vent debout contre les TAFTA, CETA, JAFTA et autres MERCOSUR et Karine Jacquemart nous explique pourquoi. Il est aussi question des difficultés et des réussites pour défendre les consommateurs.trices que nous sommes, de notre droit à l’information et à la santé et bien sûr, nous parlons des lobbies, de leur pouvoir mais aussi de certaines grandes entreprises qui acceptent d’améliorer leurs pratiques… entre autres sujets brulants !À visiter sur le Net :Le site de Foodwatch Vidéo : Pourquoi le CETA est dangereux pour les citoyens et la planète ?La page Facebook de FoodwatchLa chaîne YouTube de FoodwatchSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
3/12/20201 hour, 17 minutes, 21 seconds
Episode Artwork

Samira Sedira : De beaux romans sur la violence des préjugés…

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetRencontre avec Samira Sedira pour évoquer son roman, Des gens comme eux, et son étonnant parcours de vie... Un parcours de vie qui lui a permis d’explorer l’âme humaine à partir de différents angles de vue : de comédienne dans la lumière à femme de ménage ignorée et méprisée jusqu’à l’écriture d’un premier roman sur ce vécu et ses humiliations, L’odeur des planches, adapté au théâtre et interprété par Sandrine Bonnaire. Aujourd’hui, Samira Sedira sort son quatrième roman, inspiré du fait divers de la tuerie du Grand Bornand.Dans ce podcast, nous discutons de la vie de comédienne, du théâtre, de la précarité, de sa vie de femme de ménage, du courage d’en faire un livre - L’odeur des planches - des épreuves, des conséquences du regard de l’autre lorsque l’on n’est pas ou plus dans la lumière, lorsqu’on n’est pas ou plus dans la bonne case (racisme, classe sociale…), de l’arrivée de sa famille algérienne en France, de la visibilité et de l’invisibilité, de l’écriture, du déterminisme social, de couleur de peau, de ses quatre romans, de son rôle d’auteure, de la différence, de ses projets et de bien d’autres choses…Des gens comme eux, Samira Sedira. Éditions Le Rouergue - Collection : La Brune au RouergueAcheter Des gens comme eux, L’odeur des planches et les autres livres de Samira Sedira sur librairiesindepndantes.comUne interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSo Sweet Planet, un site et un podcast indépendants.Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
3/1/202059 minutes, 29 seconds
Episode Artwork

Faire de la politique autrement : au coeur d'une expérience de démocratie participative à Saillans !

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetRencontre avec Maud Dugrand pour son livre "La petite République de Saillans". Une immersion au coeur d'un village de la Drôme qui a eu envie de renverser la table ! Maud Dugrand, journaliste et originaire de Saillans, nous raconte de vive voix l’enquête qu’elle a menée sur place depuis le début de cette expérience. Présentation par l’éditeurEn mars 2014, alors que le Front national fait une percée historique dès le premier tour des élections municipales, Saillans, petit bourg de la vallée de la Drôme, renverse la table. Des citoyens débutants en politique décident sans programme ni candidat de plancher sur les priorités de la commune. Le succès est immédiat et inattendu. Pour la première fois, des habitants prennent la parole, réfléchissent collectivement à une autre façon de faire vivre la politique locale. La liste citoyenne « Autrement pour Saillans… tous ensemble » se constitue. Le 23 mars 2014, elle remporte les élections au premier tour avec 56,8 % des voix. Depuis cinq ans, Saillans, un village de la Drôme de 1300 habitants, expérimente un modèle de démocratie citoyenne où les décisions sont prises par les habitants. De nouvelles façons d’exercer le pouvoir mais aussi de vivre ensemble. La journaliste Maud Dugrand, originaire du lieu, était la mieux placée pour nous raconter cette histoire. À l’heure où se profilent de nouvelles élections, elle fait le bilan d’une expérience sans équivalent, qui répond à sa manière aux aspirations réitérées à une renaissance démocratique.En 2010, après treize ans passés au journal L’Humanité, Maud Dugrand s’installe en famille à quelques kilomètres de Saillans, où elle a grandi. Elle poursuit son métier de journaliste en indépendante. Et suit de très près les premiers pas de la nouvelle municipalité, notamment dans le cadre de reportages pour le magazine Siné mensuel et le journal Le Monde.Acheter La petite République de Saillans - Une expérience de démocratie participative Une interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
2/20/202053 minutes, 4 seconds
Episode Artwork

Laura Nsafou : estime de soi et diversité dans la littérature jeunesse !

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetLaura Nsafou a écrit et publié deux très beaux livres pour enfants, avec les superbes illustrations de Barbara Brun. Et parce qu’elle a elle-même souffert de ne pas trouver d’enfants noirs auxquels s’identifier dans les livres qu’on lui proposait lorsqu’elle était petite, elle a créé de magnifiques petites héroïnes noires !Nous parlons ici de représentativité, d'estime de soi, de colorisme, d'émancipation de la parole, de se mettre en mouvement, de créer nous-même ce qui nous manque, d’appropriation de la narration, de Tom Tom et Nana (si, si !), du rôle de Toni Morisson et de Léonora Miano dans son parcours, d’afroféminisme et d’intersectionnalité, des difficultés à faire tomber les limites que l’on nous pose et à dépasser celles que l’on se met à soi-même, on parle aussi d’illustrations, de poésie, de cheveux crépus et de nuances de couleurs, de composer avec des origines multiples, de s’affranchir du regard des autres, de l’expérience de la poupée Clarck, de films, de livres et de bien d’autres choses…!Présentation par Les éditions CambourakisLaura Nsafou, originaire de la Martinique et du Congo, a grandi en France. Militante afroféministe, elle tient un blog très suivi, sous le nom de Mrs Roots. Elle y interroge les représentations sociales, historiques et culturelles des femmes noires. Déplorant l’absence de visibilité des enfants noirs dans les albums jeunesse, elle est à l’origine du projet de Comme un million de papillons noirs, devenu l'album jeunesse le plus vendu du catalogue des éditions Cambourakis avec plus de 10 000 exemplaires écoulés. Elle est également l’auteure d’un roman, intitulé À mains nues, où elle étudie notamment l’influence des différences culturelles dans les rapports sociaux.Acheter Le chemin de Jada sur librairiesindépendantes.comde Laura Nsafou & Barbara BrunAcheter Comme un million de papillons noirsde Laura Nsafou & Barbara BrunUne interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
2/9/202059 minutes, 35 seconds
Episode Artwork

Faire de l'info autrement, consommer de l'info autrement... Est-ce possible ? Avec Anne-Sophie Novel pour son livre "Les médias, le monde et nous"

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetRencontre avec la journaliste Anne-Sophie Novel pour parler de son livre Les médias, le monde et nous : une enquête de 400 pages pour mieux aborder le monde de demain !Une discussion au long cours pour évoquer ce vaste sujet. Dans un monde en profonde mutation, quel est le rôle des médias ? Pourquoi tant de défiance à l’égard des journalistes ? Quel rapport entre production / consommation alimentaire et production / consommation d’information ? Y-a-t-il de la production intensive, de la junk-information comme de la junk-food, de l’addiction à des choses toxiques, quels sont les enjeux aujourd’hui de l’information, comment mieux la produire, est-ce possible, y-a-t’il des exemples, nos systèmes économiques ont-ils une responsabilité dans la façon dont nos médias nous nourrissent… et dans le retard pris par l’information sur le changement climatique ? Est-ce que c’est mieux ailleurs ? Tout cela et bien plus encore dans ce podcast !Les médias, le monde et nous, Actes Sud / Domaine du Possible, 400 pages.Acheter le livre sur librairiesindépendantes.comLe site pour le livre et le documentaire :lesmediaslemondeetmoi.comComment s’informer pour comprendre les enjeux du monde à venir, par Anne-Sophie Novel pour Le Monde, 19-01-2020Voir le documentaire en ligne :https://docs.tv/Une interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSo Sweet Planet, un site et un podcast indépendants.Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
1/26/20201 hour, 18 minutes, 21 seconds
Episode Artwork

Valoriser l’engagement bénévole des étudiants avec des Open Badges !

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetUne belle expérimentation menée à l’université de Tours (Indre-et-Loire). Rencontre avec Bénédicte Froment et Mathieu Muselet, initiateurs du projet.En 2018-2019, à l’aide d’un nouveau dispositif - les Open Badges - l’université de Tours s'est engagée dans une expérimentation pour encourager, valoriser, rendre visible et lisible l’expérience d’engagement bénévole des étudiants, en milieu associatif notamment. Il s’agit donc de rendre visibles les apprentissages informels. A l’issue de cette année universitaire, l’expérimentation est concluante, le projet se poursuit.Bénédicte Froment, directrice de la Vie Étudiante de l’université de Tours, et Mathieu Muselet, animateur du projet "Badgeons le Centre Val de Loire" et membre salarié de la Ligue de l’Enseignement d’Indre-et-Loire nous expliquent l’origine du projet, l’aventure de son développement, les avantages qu’il apporte aux étudiants et à la société. Ils nous parlent aussi des intentions qui sous-tendent cette initiative car ce n’est pas d’un gadget mais bien d’une valorisation de l’individu dont il s’agit ici : une expérimentation qui ouvre, enrichit et débride le CV traditionnel !Avec les témoignages de Sandrine Alberini et Cyrielle Duroyon, en service civique sur cette expérimentation à l’université de Tours.Voir la page du podcast "Valoriser l’engagement bénévole des étudiants avec des Open Badges !" sur So Sweet PlanetUne interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
1/17/202045 minutes, 44 seconds
Episode Artwork

L214 - Pourquoi faut-il en finir avec l’élevage intensif ? Bien-être animal, santé, climat économie, planète...

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetRencontre avec Sébastien Arsac pour parler du livre-manifeste "Quand la faim ne justifie plus les moyens"Sébastien Arsac est l’un des co-fondateurs de L214 - Éthique et Animaux, une association qui montre les conditions de vie, de transport et d'abattage des animaux en s'appuyant sur des enquêtes filmées et accompagnées d'informations sourcées, qui soulève des questions éthiques et propose des solutions à mettre en oeuvre aux niveaux politique et individuel.Nous connaissons surtout L214 pour leurs vidéos choc d’animaux maltraités dans les abattoirs, mais qui sont les activistes qui ont fondé cette association, soutenue aujourd’hui par des centaines de milliers de citoyens et de nombreuses personnalités ?Dans ce podcast, Sébastien Arsac nous explique l’histoire de la naissance de cette association, leurs motivations, comment ils ont découvert l’envers du décor et comment ils ont choisi ce qui deviendra leur stratégie - très efficace - pour informer et sensibiliser. C’est aussi l’occasion de découvrir de façon plus approfondie leurs analyses de la situation car s’il est question de bien-être animal, il est aussi question de toutes les conséquences de l’élevage intensif sur la planète, sur l’environnement, sur la santé humaine, sur les ressources et sur les éleveurs eux-mêmes. Sébastien Arsac nous décrit ce système à bout de souffle et nous raconte comment nous en sommes arrivés là et comment en sortir. Voir la page du podcast de L214 sur So Sweet Planet (avec photos, vidéos et liens vers les sites) :http://sosweetplanet.com/podcast-l214-pourquoi-faut-il-en-finir-avec-lelevage-intensif/Une interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
12/22/20191 hour, 16 minutes, 11 seconds
Episode Artwork

Dominique Fils-Aimé : son superbe parcours en musique de l’histoire africaine-américaine !

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetUn voyage personnel, universel et spirituel. Magnifique ! Rencontre à Paris pour parler de son nouvel album "Stay Tuned", second d’une trilogie exceptionnelle.Dans ce podcast avec Dominique Fils-Aimé, nous parlons de ce qui l’a construite musicalement, de son enfance à Montréal et de ses origines haïtiennes, de la façon dont elle crée sa musique, de ses études de psychologie, de ses deux premiers albums qui s’inscrivent dans une trilogie et nous font voyager au travers de l’histoire noire américaine, "africaine-américaine", des origines de ce projet et de ces chansons, des "bonnes raisons" pour elle de faire de la musique, de ce qui lui a fait choisir choisi les événements historiques et les personnalités qui jalonnent ce parcours, de Maya Angelou et de son célèbre poème "Still I rise", des couleurs bleu, rouge et jaune qui ne sont pas là par hasard, de sa reprise de Strange Fruit - célèbre chanson de Billie Holiday - qui ouvre le premier album Nameless et de sa reprise très personnelle et très réussie de "Feeling Good", que l’on connait souvent par la version de Nina Simone, du moment où les chanteuses de jazz - Billie Holiday, Ella Fitzgerald, Nina Simone - sont entrées dans sa vie, de ce que représente le jazz dans sa vie, de son exploration des "traces" invisibles qui se transmettent, de ses titres "Free Dom", "Old Love" et "Constructive Interference", de la façon dont l’Histoire des Noirs est enseignée et lui a été enseignée, dans une école française au Québec, de la façon dont l’Histoire des autochtones est aussi enseignée, de sa chansons 9LRR qui parle de Little Nine Rocks et d’un événement dans la même lignée qui s’est déroulé à Concordia, à Montréal où elle a étudié mais qu’elle a découvert plus tard, de sa prestation en Chine avec vingt danseurs internationaux, de son approche personnelle de la scène, de cinq mots sur lesquels je lui demande de réagir et de plein d’autres choses…!Voir la page du podcast sur So Sweet Planet pour plus d'infos, liens, photos et vidéos.Une interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
12/7/20191 hour, 24 seconds
Episode Artwork

Le Refuge et l’aide aux jeunes victimes de LGBT-phobie

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetL’association nationale Le Refuge, fondée en 2003, a pour objet de prévenir l’isolement et le suicide des jeunes LGBT, de 18 à 25 ans, victimes d’homophobie ou de transphobie et en situation de rupture familiale. Depuis 16 ans, Le Refuge héberge et accompagne ces jeunes majeurs vers leur reconstruction émotionnelle et matérielle.Dans ce podcast Alice Evain, éducatrice spécialisée, nous parle des jeunes qui arrivent au Refuge, souvent après avoir été rejetés violemment par leur famille, mis "à la rue" et en grande précarité matérielle aussi bien qu’émotionnelle. Un jeune rejeté par sa famille pour son orientation sexuelle ou une identité de genre qui ne rentre pas dans les normes traditionnelles vit une détresse profonde. Les jeunes homosexuels et transgenres se suicident sept fois plus que les autres et se retrouvent rapidement dans des situations qui favorisent les comportements à risque : prostitution, consommation abusive de drogues et d’alcool, scarifications… Alice nous détaille ce que Le Refuge leur apporte concrètement, les solutions mises à leur disposition ainsi que les actions de sensibilisation réalisées par l’association dans la société (établissements scolaires, entreprises, hôpitaux…). Nous discutons aussi de la formation des bénévoles, des difficultés rencontrées, de l’évolution inquiétante de l’homophobie et de la transphobie ces dernières années dans la société française - le nombre d’agressions physiques est en hausse de 66 %, passant de 139 en 2017 à 231 en 2018 et une agression physique par jour était rapportée à SOS homophobie au dernier trimestre 2018 - ainsi que la situation dans d’autres pays. Enfin nous abordons les différentes façons de soutenir Le Refuge…!Voir le détail - textes, liens et photos - sur la page originale du Podcast du Refuge sur sosweetplanet.comSite du RefugeUne interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
11/27/201938 minutes, 22 seconds
Episode Artwork

Marie-Monique Robin : "Nouvelle Cordée", son documentaire sur un "Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée"

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetUne approche révolutionnaire, radicalement différente du monde du travail, de l'entreprise, du chômage longue durée… L’expérimentation "Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée" présentée dans Nouvelle Cordée offre un changement de perspective, bouscule le système et nous permet d’entrevoir une autre forme de société. Ça fait du bien !Ce podcast vous propose une rencontre avec Marie-Monique Robin, journaliste d'investigation, auteure, Prix Albert Londres (entre autres) et réalisatrice d'une quarantaine de documentaires très engagés qui ont bousculé la / les société(s) : "Le monde selon Monsanto", "Escadrons de la mort, l'école française", "Sacrée croissance", "Torture mais in USA", "Voleurs d'organes", "Argentine, le soja de la faim"...Dans cette interview, Marie-Monique Robin nous raconte comment son cheminement personnel l'a menée à mettre le focus sur des alternatives positives et sur des "lanceurs d'avenir", alors que l'humanité est dans un tournant crucial pour sa survie. Son nouveau documentaire suit l'étonnante - et enthousiasmante ! - expérimentation "Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée", une approche radicalement différente du monde du travail, de l'entreprise, des chômeurs... Une brèche possible dans le système, pour entrevoir une autre société...? Nous parlons de ce tournage, des trois ans à suivre l'évolution des personnes impliquées dans cette magnifique expérience... qui n'était pas gagnée, de ce qui l’a sensibilisée aux droits humains au point de vouloir les défendre par son activité professionnelle, de son parcours, d’écologie, des nombreux atouts de cette expérimentation "Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée", de l’importance du "care" (du "soin"), de l’estime de soi, des réactions du public… et de bien d’autres choses !À voir en salle à partir du 20 novembre 2019 !Synopsis"C’est l’histoire de l’expérimentation « Territoires Zéro Chômeur de Longue Durée », qui a été lancée dans l’agglomération de Mauléon (Deux-Sèvres) en 2015. À l’époque, Pierrick, Anne, Sébastien et les autres vivent dans une grande précarité. « On nous appelait les cassos », dit Philippe. Quatre ans plus tard, ils sont salariés dans la première « entreprise à but d’emploi » de France. Et leur vie a changé. « Une vraie résurrection », dit Sylvie. À leurs côtés depuis le début de cette improbable aventure humaine et collective, la caméra capte la transformation physique et morale – les corps qui se redressent, les sourires retrouvés, la parole qui se libère – des anciens laissés-pour-compte de l’économie dominante, qui revendiquent aujourd’hui une nouvelle manière de travailler et de vivre ensemble. À l’heure des « gilets jaunes », un film pour montrer qu’il est possible de concilier solutions de fins de mois et de fin du monde."Voir la bande-annonce de Nouvelle CordéeUne interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
11/14/20191 hour, 4 minutes, 43 seconds
Episode Artwork

Fluctuart, centre d’art urbain sur la Seine et son exposition Veni Vidi Vinci !

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetUne rencontre sur la Seine, dans la première plate-forme flottante d’art urbain au monde, avec Nicolas Laugero-Lasserre, co-fondateur de Fluctuart et Cyrille Gouyette, commissaire de l’exposition "Veni Vidi Vinci - L’art urbain face au génie"Dans la première partie de ce podcast, Nicolas Laugero-Lasserre nous explique comment est né ce projet de centre d’art urbain qui a ouvert ses portes le 4 juillet 2019, ses intentions et ses souhaits pour ce lieu, ce qui s’y passe sur les trois niveaux, nous prendrons aussi avec lui un petit cours sur le street-art, les graffs, les tags, l’art urbain… Il nous raconte l’origine de sa passion pour cette forme d’art et les premières réactions du public qui l’ont marqué…Puis nous discutons avec Cyrille Gouyette, commissaire de l’exposition "Veni Vidi Vinci - L’art urbain face au génie", un autre passionné d’art urbain qui travaille pour le Louvre depuis 25 ans et réalise aujourd’hui des ponts entre les différentes formes d’art, les siècles et les artistes. Il nous propose une visite guidée exceptionnelle des oeuvres cette exposition et nous en présente les artistes.Voir l'article (+ liens et photos) de la page du #podcast de So Sweet Planet sur Fluctuart À l’occasion des 500 ans de la disparition de Léonard de Vinci, Fluctuart propose de redécouvrir Léonard de Vinci, l’homme d’esprit, à la fois artiste, scientifique, ingénieur, inventeur, anatomiste et peintre à travers le regard de 20 artistes internationaux issus de l’art urbain.Entre installations in situ, prêts et commandes, les artistes prennent possession des lieux à travers différentes techniques : installations monumentales, peinture, pochoir, collages…Un line up exceptionnel, dont sept artistes femmes, a été réuni à cette occasion :ANDREA RAVO MATTONI • BLUB • BOM.K • CLET • FAITH 47 JULIO ANAYA CABANDING • LEK & SOWAT • LOGAN HICKS • MADAME NICK WALKER • OKUDA • OZMO • PANG • SPEEDY GRAPHITO SWO O N • SY LVAIN RI STO RI • VL P • Y Z • ZEVS • 13 BI SUne occasion pour le visiteur de redécouvrir les grands thèmes du maître à travers 4 sections : La pensée en mouvement - Le chef-d’œuvre iconique - L'homme au centre de l'univers - La question du mur.Du 8 novembre 2019 au 19 avril 2020Du mercredi au dimanche de 12h à 00hAccès libre et gratuit pour tousVisites guidées gratuites avec les étudiants de l’ICART du mercredi au dimanche à 12h30 I 14h30 I 16h30 I 18h30Visiter le site de FluctuartUne interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
11/3/201955 minutes, 56 seconds
Episode Artwork

Coline Serreau, la réalisatrice à l'esprit avant-gardiste sort un livre à son image !

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetC’est un livre à son image, passionnant et passionné, vivant, hors normes, riche de culture et d’engagements, profondément libre. Un livre qui réveille, éveille et donne envie de se mettre en mouvement. Toujours avec humour, un humour bien présent dans cette interview !Dans ce podcast, Coline Serreau - réalisatrice, metteur en scène de théâtre et d’opéra, auteure, actrice, compositrice, chef de choeur… - nous ouvre les portes de son univers, composé d’ancêtres avant-gardistes, d’une famille de résistants, d’artistes et d’intellectuels qui accueillent et soutiennent des réfugiés (certains devenus célèbres), de rencontres exceptionnelles… Nous revenons sur cette école alternative - l’école de Beauvallon - fondée dans les années 30 par des pionnières du genre, Marguerite Soubeyran avec sa première et sa seconde compagne (respectivement marraine et tante de Coline Serreau). Une école dans laquelle elle passe une partie de son enfance, élevée par des femmes dont trois ont été honorées du titre de Juste parmi les nations pour avoir protégé des Juifs et des enfants juifs, de façon héroïque, pendant la guerre. Nous discutons de plusieurs passages de ce livre et de sa vie qui ont été fondateurs de son approche du monde et de ses engagements, de cette impasse près de chez eux, à Paris, dans le 14ème, après la guerre, "dans laquelle vivaient des charbonniers et des ferrailleurs noirs de crasse dans des baraques en bois", de ses visites avec sa mère aux prisonniers politiques en prison…Nous parlons aussi de nouvelles sociétés à inventer très vite, de boycott, de capitalisme, d’environnement, de lectures, de Rembrandt, de Balzac, des engagements de la jeunesse pour le climat (et de ce qui l’agace un peu !), de musique, de son film La belle verte devenu culte, de La Crise et de parcours initiatique, d’humour, de l’importance de la gratitude, du nouveau film "Nouvelle cordée" de la réalisatrice Marie-Monique Robin, de ce que Coline Serreau écrit sur la responsabilité du patriarcat et des religions monothéistes, de son rôle de chef de choeur pour la chorale du Delta, de l’importance du rythme dans tous les domaines, y compris pour le trapèze, qu’elle a longtemps pratiqué. Coline Serreau, c’est un bouillonnement culturel et intellectuel à elle toute seule. Voilà, c’est tout ça et beaucoup plus que ça, ça bouscule les neurones et c’est sans langue de bois !PLUS D'INFORMATIONS, LIENS ET PHOTOS sur la page du podcast sur So Sweet Planet . Le livre "#colineserreau" est édité par Actes Sud, à retrouver sur cette page du site librairiesindépendantes.comUne interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
10/21/201957 minutes, 31 seconds
Episode Artwork

Emel Mathlouthi, de son statut d’égérie de la révolution tunisienne jusqu’à Woodstock… "Everywhere we looked was burning", son nouvel album.

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetRencontre avec Emel Mathlouti à l’occasion de la sortie de son nouvel album "Everywhere we looked was burning".Plus d'informations + photos sur la page du podcast d'Emel Mathlouthi sur So Sweet PlanetLe parcours d’Emel Mathlouthi est un parcours riche, ouvert et toujours très connecté au monde qui l’entoure. C’est aussi un chemin qui la mène à un retour profond, à une reconnexion à la nature, au monde organique et aux préoccupations environnementales qui en découle. "Everywhere we looked was burning" n’est pas un album qui s’écoute comme on consomme des titres en mp3, c’est un album qui s’écoute "à l’ancienne" (vous noterez que cette écoute qualitative, retours au vinyl et bonnes enceintes regagne heureusement du terrain !). Ce ne sont pas des titres à lancer sur un ordi, par la simple sortie "son". Il faut y entrer, véritablement, comme on entre dans une forêt inconnue, car c’est un univers en plusieurs dimensions que nous propose cette création sonore.Dans ce podcast, nous parlons de l’enfance d’Emel Mathlouthi en Tunisie, du contexte dans lequel elle a grandi, de ses influences, de son père, de ce qui a contribué à former la personnalité qui est la sienne aujourd’hui, de ses voyages et déménagements, de son statut - parfois devenu réducteur - d’égérie de la révolution tunisienne de 2011, de ce qui lui reste du "printemps arabe", de sa vie aux États-Unis, de la mer, de la montagne, de cet esprit néocolonialiste qui voudrait que "de certains pays n’émanent que des choses liées à la tradition, à l’exotisme ou à la politique", de sa participation au documentaire "No land’s song" en Iran, de l’influence de Rainer Maria Rilke sur sa création, de ses préoccupations actuelles, de son nouvel album "Everywhere we looked was burning" et de beaucoup d’autres choses…!Concert le 29 octobre 2019 au Café de la Danse, Paris.Toutes les dates de concerts à retrouver sur la page Facebook d’Emel MathlouthiChaîne YouTube de Emel Mathlouthi : https://www.youtube.com/channel/UC5MtqxMFa_ZDnnnGh9xEBmgUne interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
10/9/201939 minutes, 44 seconds
Episode Artwork

# Rame Pour Ta Planète - Les surfeurs se mobilisent !

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetRencontre au Pays basque avec François Verdet, l’un des organisateurs de ce mouvement.Ce podcast a été enregistré à Guéthary, charmant petit village de la côte basque. Nous y parlons de la mobilisation des surfeurs qui pendant un an, jusqu'au G7 de Biarritz, ont - au sens propre ! - "ramé pour la planète".François Verdet nous explique en quoi a consisté cette mobilisation exceptionnelle pour alerter sur la sauvegarde des océans, ses résultats, ses motivations, les bons souvenirs, les raisons de son propre engagement militant, nous évoquons aussi les autres mouvements - bizi, Alternatiba, Surfrider… - de ce pays basque qui a une longue histoire militante et nous abordons les projets du mouvement #RamePourTaPlanète, entre autres sujets de discussion chargés d’embruns… Prenez la vague avec nous ! Plus d'informations sur la page du podcast de Rame pour ta planète sur So Sweet PlanetSuivre #RamePourTaPlanète sur les réseaux sociaux :- le compte Instagram- le groupe FacebookLe site internet #RamePourTaPlanèteUne interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
10/1/201942 minutes, 46 seconds
Episode Artwork

"Forte", documentaire sur des femmes artistes du monde arabe - rap, graffiti, danse... Rencontre avec Salim Saab, réalisateur..

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetRencontre avec Salim Saab, réalisateur franco-libanais, animateur radio et activiste de la culture hip-hop.Après un premier documentaire sur le hip-hop au Liban, Salim Saab s’étonne des réactions… "Des femmes peuvent faire du hip-hop dans le monde arabe…?" C’est donc pour tordre le cou à quelques clichés et généralités qu’il se lance dans la réalisation de son second documentaire, consacré exclusivement à de jeunes femmes ."Je ne dis pas qu’il n’y a pas de problèmes mais les femmes que je côtoie dans le monde arabe sont dans les cultures urbaines, épanouies et indépendantes, elles sont fortes et ne demandent rien à personne, elles ne sont pas dans la victimisation. Je trouvais intéressant de montrer un autre aspect, au-delà de l’image souvent négative que l’on a presque toujours ici."Dans ce podcast avec Salim Saab, nous parlons de son propre parcours dans le hip-hop et entre le Liban, Chypre et la France, de son envie de contribuer à déconstruire certains clichés, sans nier les difficultés ni certaines situations, nous revenons sur les réactions qui ont suivi les projections, sur les malentendus fréquents sur le "monde arabe" (pour rappel : l’Iran n’est pas un pays arabe, c’est perse…!), sur les jeunes femmes qu’il a rencontrées pour ce tournage… Synopsis Le documentaire « Forte » est né de l'envie de montrer une image des femmes Arabes différente de celle qu'il y a dans les médias ou le cinéma. Des femmes qui s'expriment par le biais de domaines artistiques comme la danse, le graffiti, le tatouage mais également les sports de combats. Elles nous parlent de leur passion, leur quotidien, de la place de la femme au sein de la société dans laquelle elles vivent et reviennent sur leur perception du féminisme. Elles sont principalement du Liban mais aussi Koweït, Arabie Saoudite et Tunisie.Durée : 31 minutes. "Forte" a été projeté dans divers festivals - Au cinéma pour les droits humains, Amnesty International, Urban Film Festival, AWAN Festival à Londres, La Belle Hip Hop en Belgique, à l institut français du Liban, au musée Mahmoud Darwich en Palestine… - et continue à tourner. Plus d'informations (bande-annonce, photos, liens) sur la page du podcast avec Salim Saab sur So Sweet Planet.Une interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
9/19/201936 minutes, 57 seconds
Episode Artwork

La Cité Fertile, La REcyclerie et autres tiers-lieux avec Stéphane Vatinel !

Dans ce podcast avec Stéphane Vatinel, nous parlons de friches, de gares désaffectées, de tiers-lieux, de Cité Fertile, de REcyclerie, d’éco-quartiers, d’écologie, de planter des graines pour un monde meilleur… mais aussi de Françafrique, d’une partie de son enfance au Cameroun, de son expérience au Comptoir Général, des critiques sur les tiers-lieux, du statut de musicien amateur pour lequel il se bat et des difficultés en France pour rémunérer correctement les musiciens dans les petits lieux, nous revenons sur son parcours, ses motivations, sur les raisons du succès de ses lieux, les erreurs qui lui ont le plus appris et qu’il pourrait conseiller de ne pas faire, les formations qu’il a mises en place pour créer et gérer des tiers-lieux en milieu urbain mais aussi rural, sur ce qu’il pense de l’"appel à manifestation d’intérêt" lancé par l’État en juin 2019 pour identifier 300 "fabriques de territoire" dont 150 dans les quartiers prioritaires, des nombreuses activités de La REcyclerie et de La Cité Fertile… bref, un podcast qui propose tout un périple et s’aventure sur les chemins de traverse ! Stéphane Vatinel a fondé le Glaz’Art, un lieu culturel porte de la Villette à Paris (19ème arrdt), en 1992, il reprend ensuite Le Divan du Monde, puis en 2008, crée l’entreprise Sinny & Ooko, en 2010 il reprend La Locomotive qu’il transforme en La Machine du Moulin rouge, en 2014, il ouvre Le Pavillon des Canaux, "une maison de campagne au bord du canal de l'Ourcq où l'on vient co-worker au rez-de-chaussée, danser avec les DJs dans la cuisine et refaire le monde 3.0 dans les canapés du salon…" et, dans une ancienne gare de la petite ceinture parisienne - une ancienne ligne de chemin de fer - il ouvre La REcyclerie, avec un nouveau concept de tiers-lieu sur le thème de l’éco-responsabilité, il en fait un lieu d’expérimentation sur l’engagement de la société civile sur les sujets liés à l’environnement avec des ateliers, un potager, des chantiers collaboratifs, des rencontres, des marchés, le tout en impliquant des citoyens, des start-ups, des entreprises, des collectivités, des ONG, des artistes… tout ce petit monde s’inscrivant dans une dynamique de transition vers une société qu’il espère durable et plus humaine. En 2015, il ouvre le Bar à bulle sur le toit du Moulin Rouge et en 2018, la Cité Fertile à Pantin, tout près de Paris en Seine Saint-Denis.Plus d'informations et de photos sur la page du podcast de Stéphane Vatinel sur So Sweet Planet (nombreuses photos, liensLa page Facebook de La Cité FertileUn podcast enregistré à La Cité Fertile - 14 avenue Edouard Vaillant à Pantin (93)Une interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
9/6/20191 hour, 10 minutes, 34 seconds
Episode Artwork

Pascale Obolo, fondatrice de la revue d’art Afrikadaa, activiste, réalisatrice…

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetDes Ladies Night - 1er groupe de rap féminin en France - à la revue Afrikadaa en passant par le African Art Book Fair de Dakar et la réalisation de documentaires - notamment sur Calypso Rose - un parcours riche, engagé et inspirant, à ne pas manquer !Pascale Obolo est artiste plasticienne, cinéaste, commissaire d’exposition indépendante, activiste, féministe, fondatrice, directrice et rédactrice en chef de la revue d’art Afrikadaa, entre autres activités…Dans ce podcast avec Pascale Obolo, nous discutons de son parcours, de ce qui lui a donné envie de s’engager et d’apprendre à voir le monde autrement, de la fac Paris 8 des années 80 - à l’époque étonnante où Georges Lapassade fait entrer le hip-hop à l’université - et des webdocs qui viennent de lui être consacrés (Arte), des manières de transmettre le savoir dans nos universités, de la formidable histoire de son documentaire sur Calypso Rose et de sa rencontre avec elle, de féminisme à Trinidad, des conséquences du capitalisme dans le monde et de la place de l’argent dans nos sociétés occidentales, des questionnements pour faire "avec" et non pas "contre" (les hommes, les institutions culturelles…), de la place des femmes dans la musique et de la conférence que Pascale Obolo a donné sur le sujet dans le cadre de l’exposition "Paris-Music migrations, 1962-1989" au Musée nationale de l’Histoire de l’immigration, de ses études en cinéma expérimental et de ses films, dont "La femme invisible", du thème de l’invisibilité, de l’enseignement aujourd’hui et de ce qu’il pourrait être, de l’African Art Book Fair qu’elle a mis en place à Dakar, du lieu parisien de rencontres et d’échanges La Colonie (barrée) auquel elle a participé, de contribuer à créer un monde où l’on pourrait mieux vivre ensemble, du "care" (soin), de la revue Afrikadaa qu’elle a créée et dont elle est rédactrice en chef… entre autres choses passionnantes !Voir la page du Podcast de So Sweet Planet avec Pascale Obolo et écouter l'interview.Acheter la revue Afrikadaa (168 Pages) sur le site Librairies IndépendantesUne interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
8/22/20191 hour, 45 minutes, 13 seconds
Episode Artwork

Olivier Nouaillas pour son livre "La Brézentine, une rivière en résistance" !

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetComment l’engagement collectif a-t-il sauvé cette petite rivière de la Creuse ?Jusqu’aux années 1960, la Brézentine est une petite rivière qui réjouit les pêcheurs, les baigneurs, les riverains mais en 1961, une usine d’équarrissage se construit et bientôt la rivière agonise, asphyxiée par les eaux usées qui y sont déversées. Il faudra trente ans pour que le collectif de citoyens réussisse à faire respecter la Brézentine et les salariés de l’usine."Pourquoi n’accepte-t-on plus un jour ce qu’on a supporté pendant tant d’années ?" Qu’est-ce qui déclenche le fait que des citoyens décident de se réunir et de passer à l’action ? C’est ce qu’Olivier Nouaillas nous raconte dans son livre et dans cette interview.Pour ce livre, il a aussi entrepris de suivre le cours de la Brézentine sur ses 24 kilomètres, de partir faire connaissance avec les habitants qui vivent près d’elle et cela lui permet de replacer cette petite rivière dans un contexte plus large, avec des informations écologiques, notamment sur le changement climatique.En tant que journaliste, Olivier Nouaillas a couvert, plusieurs sommets internationaux consacrés au changement climatique et à la préservation de la biodiversité, il nous explique ce qu’il en pense aujourd’hui. Olivier Nouaillas est journaliste à La Vie, en charge des questions d’écologie. Originaire de la Creuse, il possède une maison familiale sur la Brézentine. Il est l’auteur de trois ouvrages sur l’environnement : La Ferme aux 1000 terroirs (Chêne, 2017), Quel climat pour demain ? 15 questions/réponses pour ne pas finir sous l’eau (avec Jean Jouzel, Dunod, 2015) et Le changement climatique pour les nuls (First, 2014). En 2019, il publie Une rivière en résistance, la Brézentine aux Éditions du Rouergue.Plus d'informations sur la page du podcast de Olivier Nouaillas sur So Sweet PlanetAcheter La Brézentine, une rivière en résistance sur :- le site de librairiesindépendantes.com- le site placedeslibraires.comUne interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
8/11/201941 minutes, 57 seconds
Episode Artwork

Jo Gustin pour son livre "Ah Sissi, il faut souffrir pour être française !".

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetRencontre avec Jo Gustin, autrice, humoriste, parolière... entre bien d’autres activités et talents qu’elle vous décrira elle-même !J’ai découvert Jo Gustin lors de la sortie de son premier livre, un excellent recueil de nouvelles qui s’intitule "9 histoires lumineuses" que j’avais présenté sur So Sweet Planet. Dans son nouveau livre "Ah Sissi, il faut souffrir pour être française !", toujours aux éditions Présence Africaine, Jo Gustin propose une fiction inspirée par des événements et réflexions tirés de son propre parcours et de celui de femmes racisées qu’elle a interviewées.Pas si facile de vivre en France lorsqu'on n'est pas blanche. Vous en doutez ? Au travers de sa vie quotidienne, la narratrice Sissi Lama nous offre une bonne paire de verres correcteurs, histoire de bien voir les détails qui habituellement nous échappent, le tout porté par une écriture désinhibée, des analyses au scalpel, beaucoup d’auto-dérision et un humour décapant. Ce livre est sa lettre d’adieux à la France, après 16 ans de tentatives de vie commune. J’ai rencontré Jo Gustin mi-juin 2019, juste avant qu’elle ne parte, comme sa narratrice, s’installer définitivement au Canada. Elle m’a donné rendez-vous dans le cadre bucolique d’un petit jardin du 14ème arrondissement de Paris. Voir la page du podcast de Jo Gustin sur le site So Sweet PlanetVous pouvez commander "Ah Sissi, il faut souffrir pour être française !" sur le site de Présence Africaine.Une interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
7/31/201950 minutes, 1 second
Episode Artwork

ICAN, Prix Nobel de la Paix 2017 pour le Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetRencontre avec Jean-Marie Collin, porte-parole de ICAN France.En quoi "un Traité de plus" contre les armes nucléaires est-il utile ? Pourquoi travailler autant d’années, dans le monde entier, pour un Traité non contraignant ? Quelle est la raison d’être d’un Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires qui n’est pas signé par ceux qui les détiennent ? Quels sont les enjeux ? Les objectifs ? Quels sont les résultats ? Où en est la mobilisation ? Les réponses de Jean-Marie Collin, expert et porte-parole de ICAN France dans ce podcast !Voir la page du podcast avec ICAN sur So Sweet PlanetLe site de ICAN France : http://icanfrance.org/Une interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
7/18/201942 minutes, 44 seconds
Episode Artwork

Sylvia Earle, "légende vivante". L’urgence de protéger les océans ! 🇺🇸

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetRencontre avec Sylvia Earle, célèbre océanographe, exploratrice, auteure et conférencière américaine.Elle est la fondatrice, présidente et présidente du conseil d’administration de Mission Blue et exploratrice résidente de la National Geographic Society. Elle est appelée "Her Deepness" par le New Yorker et le New York Times, "Living Legend" par la Library of Congress et "Premier héros de la planète" par Time Magazine. Netflix lui a consacré un documentaire - Mission Blue - et Lego a créé sa figurine !Dans cette interview, exceptionnellement en anglais, le Dr Sylvia Earle nous explique comment elle est passée de la simple observation des océans à la défense de la vie marine, elle nous détaille ce qui la décourage et ce qui lui donne de l’espoir dans l’humanité, elle nous livre ses réflexions sur ce qui nous empêche de prendre conscience de notre interdépendance avec la nature. Sylvia Earle nous livre aussi sa façon - toujours humble et déterminée - d’envisager ses rencontres avec les présidents américains (Georges W. Bush, Barack Obama…), elle nous parle de son sentiment d’urgence à sauver cette planète, de la nécessité de changer nos modes de consommation alimentaires et enfin de son organisation Mission Blue et des "Hope Spots" qu’elle a créés.Voir la page du podcast avec Sylvia Earle sur So Sweet Planet.La vie de Sylvia Earle résumée par une petite vidéo de BrutLe site officiel de l’organisation Mission Blue - Sylvia Earle AllianceJ’ai rencontré Sylvia Earle lors de deux jours de conférences organisées par USI à Paris avec des speakers exceptionnels (Sylvia Earle, Jane Goodall, Raffaello d’Andrea, Cynthia Fleury-Perkins…)  Une interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
7/5/201924 minutes, 17 seconds
Episode Artwork

BD : Du Bidonville de Nanterre (1962 - 1966) à la Cité de transit de Gennevilliers (1973), interview de Laurent Maffre

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetBD - Du Bidonville de Nanterre (1962 - 1966) à la Cité de transit de Gennevilliers (1973)Rencontre avec Laurent Maffre à l'occasion de la sortie du deuxième volume de sa bande dessinée "Demain, demain".Laurent Maffre nous raconte la vie quotidienne des familles dans le bidonville de La Folie à Nanterre dans les années 60, de sa rencontre avec Monique Hervo - qui vivait sur le bidonville de La Folie à Nanterre et a réalisé un précieux fond documentaire d’enregistrements audio et de photographies - et nous explique comment il a imaginé le récit d’une famille algérienne, de son arrivée en France jusqu’à la Cité de transit de Gennevilliers. Un travail de plusieurs années sur la base de témoignages afin de nous permettre une immersion dans un réel passé qui entre en résonance avec notre présent."Dans Demain, demain, publié en 2012, Laurent Maffre reconstituait, sous la forme d’une fiction documentaire, le quotidien d’une famille d’immigrés algériens, les Saïfi, installés dans le vaste bidonville de La Folie, dans les années 60. Situé à Nanterre, on y maintenait à l’écart de la société, des dizaines de milliers de personnes, travailleurs, ouvriers, venus prêter main forte aux usines et chantiers de constructions français, quittant leur pays pour un mirage, celui d’une vie meilleure.Ce deuxième volume débute en 1973. Le bidonville a été rasé, les familles sont relogées dans des cités de transit... Laurent Maffre dévoile ici un autre pan de notre histoire récente, trop souvent oubliée.Il ne reste rien du bidonville de la Folie à Nanterre, rasé en 1971, quelques années seulement après le départ de la famille Saïfi qui, entre-temps, a été installée rue du Port à Gennevilliers, un no man’s land où plusieurs cités de transit ont été édifiées. Produit de la pensée coloniale, ces dernières se présentaient comme le lieu où une action socioéducative devait être menée afin de favoriser l’insertion sociale des populations immigrées et l’accession aux HLM. Marginalisés, surveillés par l’administration, les enfants de la seconde génération prennent conscience de l’injustice de leur condition. "Demain, demain (Actes Sud BD / Arte Éditions)Laurent Maffre est professeur agrégé, il enseigne les arts appliqués à Paris. Il possède également un DEA d’histoire sociale et culturelle. Il a publié une adaptation, sélectionnée à Angoulême en 2007, de L’Homme qui s’évada d’Albert Londres (Actes Sud BD). Puis Les Chambres du cerveau, d’après une nouvelle de Stevenson (Actes Sud BD). En 2012, il publie la très remarquée première partie du docu-fiction Demain, demain (Actes Sud BD / Arte Éditions).Plus d'informations et photos du livre sur So Sweet PlanetAcheter Demain, demain - vol 1 - Nanterre, Bidonville de la Folie, 1962-1966Acheter Demain, Demain - vol 2 : Genevilliers Cite De Transit 1973 Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
6/28/201941 minutes, 58 seconds
Episode Artwork

LUPA, Les Universitaires Planteurs d’Alternatives !

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetAu sein de Sorbonne Université, Camille et Yanis nous présentent toutes leurs initiatives pour la protection de l’environnement et la transition écologique… Un vrai travail de fond !LUPA – Les Universitaires Planteurs d’Alternatives - est une association loi 1901 créée à l’été 2016 en vue d’agir pour la protection de l’environnement et la transition écologique au sein de Sorbonne Université (anciennes universités Pierre et Marie Curie et Paris-Sorbonne) avec tous les membres de l’université (étudiant·te·s et enseignante·s, chercheur·euse·s, travailleur·euse·s), à travers trois axes :Informer et sensibiliser les usagers de l’université et promouvoir un mode de vie plus durableRendre notre université plus respectueuse de l’environnementPromouvoir un mode de vie plus durableJe suis allée rencontrer Camille et Yanis sur le campus de Jussieu pour en savoir plus…! Nous parlons donc dans ce podcast de l’anecdote qui a été fondatrice de cette grande aventure, de tout ce qu’ils ont déjà mis en place, de leurs analyses et réflexions pour faire bouger toute l’université en profondeur, de leurs actions pour sensibiliser tous ceux qui étudient mais aussi ceux qui cherchent et travaillent à l’université, de leur festival, des Lupapéros, des paniers bio, des projections-débats, de leurs "week-ends d’intégration" alternatifs et solidaires, de leurs actions pour sensibiliser leurs parents (Yanis a décidé de ne plus prendre l’avion pour aller en vacances en Grèce avec sa famille, il a donc mis trois jours… mais il ne voulait plus se "téléporter" et il est ravi du voyage !), ils nous racontent aussi ce que cet engagement a changé dans leur vie, ce que ça leur apporte… et ça fait du bien ! Bonne écoute !Plus d'informations sur la page du podcast avec LUPA - Camille et Yanis - sur So Sweet PlanetUne interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
6/6/201942 minutes, 43 seconds
Episode Artwork

Sea Shepherd, Lamya Essemlali : protéger les océans, la biodiversité, le climat, la vie…!

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetProtéger les océans, la biodiversité, le climat, la vie…! Rencontre avec Lamya Essemlali, directrice et co-fondatrice de Sea Shepherd France pour évoquer son parcours personnel et les raisons qui motivent son engagement.Dans cette rencontre, nous parlons de l’enfance de Lamya Essemlali entre la grisaille bétonnée de la banlieue parisienne et les grands espaces sauvages du Maroc - quelle petite fille était-elle, comment est née son envie de protéger la nature, les animaux…? - puis de son adolescence et de ce qui l’a menée jusqu’à la création de Sea Shepherd France et la co-direction de Sea Shepherd Global, du capitaine Paul Watson, nous discutons aussi des menaces qui pèsent sur les océans, de leur rôle pour le climat et la survie de l’humanité, des missions de Sea Shepherd pour préserver les milieux marins et la biodiversité mais aussi pour sensibiliser le plus de monde possible à leur protection, nous évoquons les domaines d’intervention de Sea Shepherd et les raisons qui les poussent à s’impliquer ainsi que les conséquences de la pêche industrielle et les actions en cours pour protéger les dauphins, les tortues marines à Mayotte, les baleines, et bien d’autres choses… Bonne écoute !Plus d'informations sur la page du podcast de Lamya Essemlali, Sea Shepherd sur So Sweet Planet (photos et liens)Une interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
5/23/201951 minutes, 22 seconds
Episode Artwork

Tiken Jah Fakoly : climat, reggae, écologie... Le monde est chaud !

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetClimat, écologie... "Le monde est chaud" ! C’est le titre du nouvel album de Tiken Jah Fakoly, enregistré dans son studio à Abidjan avec des musiciens africains.Dans cette rencontre, nous parlons bien sûr des nouveaux titres et des nouvelles préoccupations du chanteur ivoirien, nous discutons de ses nombreux engagements "pour le peuple" - politiques mais aussi pour l’agriculture familiale, l’altermondialisme, contre l’excision, … - de ses déceptions et de ses espoirs, de son indépendance, de son nouvel album et de ses nouveaux titres, de son studio, des écoles qu’il aide à construire, de son bilan sur ces vingt dernières années (depuis notre première rencontre !), de son titre "Le monde est chaud" avec Soprano, de ses choix… et de bien d’autres choses ! Tout est dans le podcast, bonne écoute !Plus d'informations sur la page du Podcast de So Sweet Planet avec Tiken Jah FakolyUne interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
5/17/201932 minutes
Episode Artwork

Commerce équitable : justice économique, justice environnementale et climat. Rencontre avec Julie Stoll, déléguée générale de Commerce Équitable France

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetJustice économique et justice environnementale, quels liens ? Rencontre avec Julie Stoll, déléguée générale de Commerce équitable France, pour faire le point à l’occasion de la Quinzaine du Commerce Équitable.Tout est lié ! On ne cesse de vous le répéter…Chaque année, Commerce Équitable France et ses membres organisent la Quinzaine du Commerce Équitable. Elle se déroulera cette année du 11 au 26 mai et aura pour thème "Commerce équitable et climat : même combat !"Dans ce podcast avec Julie Stoll, nous revenons sur ce qu’est le commerce équitable, sur son histoire, ses promesses et ses progrès, nous évoquons les enjeux actuels du climat, la convergence des revendications de justice sociale et de justice climatique, les atouts du commerce équitable qui "permet une meilleure répartition des richesses et offre les moyens aux producteurs d’investir pour des modes de production plus respectueux de l’environnement.", nous abordons aussi le sujet des labels, de la fiabilité et de la traçabilité, ainsi que ce qui est mis en place pour optimiser les processus. Et puisque des militants du mouvement du commerce équitable organisent dans toute la France des rencontres avec les candidats au futur Parlement européen, Julie Stoll détaille pour nous les cinq propositions concrètes du mouvement du commerce équitable pour une Europe inclusive et écologique !La page du podcast sur So Sweet PlanetLa Quinzaine du Commerce Équitable.Pendant 15 jours, entreprises, association, collectivités territoriales et militants du commerce équitable proposent des animations partout en France pour mieux connaître le commerce équitable.Au programme : repas partagés, dégustation, concerts, débats, projections de films, témoignages de producteurs, animation culturelle, etc.Ces nombreuses rencontres et la campagne de communication mise en place permettent de :Accompagner les changements des modes de production et de consommation en informant et sensibilisant les consommateurs, les entreprises et les collectivités territoriales au commerce équitableInterpeller les décideurs politiques et économiques sur les apports du commerce équitable à la réflexion en cours sur la transition écologique et socialeDémontrer l’accessibilité, la crédibilité et l’efficacité du commerce équitable.Site officiel de La Quinzaine du Commerce ÉquitableSite officiel de la plate-forme Commerce équitable FranceUne interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
5/12/201949 minutes, 52 seconds
Episode Artwork

Le premier roman sur la condition homosexuelle en Égypte - Interview de Mohammed Abdelnabi

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetRencontre avec l’écrivain Mohammed Abdelnabi pour parler de son livre La chambre de l’araignée (Sinbad / Actes Sud).Dans cette interview, nous discutons de ce roman égyptien qui, s’il n’est pas le premier à évoquer ce sujet dans le monde arabe, est sans doute le premier à lui offrir la place centrale. À une époque où l’homosexualité est sévèrement réprimée en Égypte, l’auteur nous parle de ce livre, écrit en arabe, dans lequel le narrateur est homosexuel. Il nous explique ses intentions et son envie de contribuer à une meilleure compréhension de cette réalité. Traduction : Rania SamaraVoir la page du podcast de Mohammed Abdelnabi sur So Sweet Planet (+ photos et liens)"L’affaire du Queen Boat, qui fit à l’époque couler beaucoup d’encre, marque le début de la descente aux enfers de Hani Mahfouz, arrêté le jour-même de la rafle non sur le bateau mais dans la rue, alors qu’il se promène en compagnie de son ami Abdelaziz. Celui-ci, appartenant à une famille influente, est rapidement acquitté. Mais pas Hani, qui passe en prison plusieurs mois d’incessantes humiliations et en sort brisé – tant physiquement que moralement –, et ayant perdu l’usage de la parole.Reclus depuis lors dans une petite chambre d’hôtel, où seule une araignée comble sa solitude, il entreprend, sur le conseil d’un psychiatre, de consigner son histoire, en commençant par son enfance au sein d’une famille aisée. Habité de ses angoisses, il s’attelle à la tâche dans un va-et-vient permanent entre deux temps : avant et après son incarcération, avant et après son mariage forcé, avant et après sa première expérience charnelle avec un homme, avant et après la fréquentation de son mentor – dit “le Prince” pour son élégance et son rayonnement dans le milieu gay.D’autres histoires que la sienne surgissent dans sa mémoire : celles de ses compagnons d’infortune durant son incarcération ou d’homosexuels côtoyés auparavant, tous victimes de l’incompréhension de leurs proches et d’un rejet social quasi unanime, mais qui luttent différemment contre l’ostracisme ambiant, chacun selon son tempérament, tantôt en se repliant douloureusement sur lui-même, tantôt en affichant haut et fort son homosexualité – sans oublier ceux qui finissent par se suicider.Le grand mérite de La Chambre de l’araignée n’est pas seulement d’explorer en profondeur, et pour la première fois, la condition homosexuelle en Égypte, mais aussi de le faire dans une langue toute en retenue, en évitant les clichés et les anachronismes."Né en 1977, Muhammad Abdelnabi a fait des études de langue anglaise, de traduction et d’interprétation simultanée à l’université d’Al-Azhar, au Caire. Il est traducteur-interprète et anime un atelier d’écriture. Son deuxième roman, La Chambre de l’araignée, a été retenu en 2016 sur la short list de l’International Prize for Arabic Fiction. Muhammad Abdelnabi compte incontestablement parmi les écrivains égyptiens les plus brillants de sa génération.Acheter La Chambre de l’araignée de Mohammed Abdelnabi sur le site Librairies Indépendantes Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
5/2/201921 minutes, 45 seconds
Episode Artwork

Fatoumata Diawara, une artiste profondément libre - Chanteuse et comédienne malienne

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetRencontre avec une artiste sensible, libre, solaire !Fatoumata Diawara, la chanteuse, musicienne et comédienne malienne nous parle de sa différence, ressentie depuis toute petite, de son choix de l’assumer, de son enfance, des décisions qu’elle a prises pour pouvoir être libre et vivre sa vie, du pouvoir des textes de chansons, de leur impact, de son cheminement pour s’affirmer auprès de ses proches et de ses musiciens, de sa révolte contre l’excision, de son souhait de provoquer des dialogues et des remises en questions, de son personnage de sorcière dans Kirikou, de son choix de chanter en Bambara, de la photographe éthiopienne Aida Muluneh qui a réalisé son dernier clip et ses photos, de son désir de voir la jeunesse africaine se ré-approprier son continent et en être fière…Et si Fatoumata est assurément une "vieille âme", elle a heureusement gardé son âme d’enfant… Respect ! Voir la page du podcast de So Sweet Planet avec Fatoumata DiawaraSite officiel de Fatoumata Diawara (musique, vidéos)Une interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
4/25/201935 minutes, 58 seconds
Episode Artwork

Notre affaire à tous et la pétition "climat" aux 2 millions de signatures

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetDeux millions de signatures pour le climat ! Rencontre avec Marie Pochon pour parler de la pétition "L'affaire du siècle" - soutenue par Marion Cotillard, Juliette Binoche etc - et du recours en justice engagé contre l'État pour "inaction climatique".Pour cette interview, rendez-vous à La Base, le nouveau QG parisien des associations engagées pour le climat. Marie Pochon nous raconte les débuts de l’association "Notre affaire à tous", la mise en place de cette pétition historique, elle nous explique les raisons des actions juridiques en cours, les motivations de leur engagement, la mise en place d’un réseau qui s’internationalise, la mobilisation sans précédent de la jeunesse et bien d’autres choses…!Voir la page du Podcast de Notre Affaire à Tous sur So Sweet Planet (+ photos)Site de Notre affaire à tousSite de L’affaire du siècle (pétition)Acheter le Manifeste : Comment nous allons sauver le monde : manifeste pour une justice climatiqueVidéo : Comprendre le réchauffement climatique en 4 minutes Article de So Sweet Planet sur le livre Le syndrome de l’autruche - Pourquoi notre cerveau veut ignorer le changement climatiqueUne interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
4/18/201929 minutes, 14 seconds
Episode Artwork

Feurat Alani, Le parfum d'Irak, documentaire d'animation

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetUn superbe documentaire d'animation ! La complexité de l'Irak, entre douceur et violence, guerre et poésie, terrorisme et désir de vivre en paix... Dans cette interview, nous évoquons cette web-série devenue documentaire d'animation, le livre qui l'accompagne, l'enfance et la vie de Feurat Alani entre la France et l'Irak, son désir, très tôt, de travailler pour déconstruire les clichés sur ce pays, ses habitants et sa culture. Tout comme dans son récit, Feurat Alani nous raconte aussi sa propre histoire et celle de sa famille.Nous parlons ensuite des guerres et du terrible embargo qui ont détruit l’Irak, de la vie quotidienne sous un tel embargo, de l'injustice de ces mesures pour les civils, des conséquences des sanctions internationales et de ce qu'elles contribuent à faire naître, du traitement médiatique du terrorisme, des guerres et des migrants qui n'offre que trop rarement de perspective pour comprendre les origines des problèmes... Nous abordons aussi le sujet des armes chimiques utilisées par les Américains qui, rappelons-le, accusaient l'Irak d'en posséder. Et enfin, Feurat Alani nous parle de ce qu'il voit de positif aujourd'hui en Irak, malgré une situation critique, il nous décrit la jeunesse et la culture irakienne et nous offre quelques conseils pour la découvrir !Feurat Alani est né en 1980 à Paris de parents irakiens. Il a été correspondant à Bagdad entre 2003 et 2008 de I Télé, Ouest France, La Croix et Le Point. Il a ensuite travaillé à Paris avec l’équipe de l’émission l’Effet Papillon, pour laquelle il réalise des reportages en Irak mais aussi dans beaucoup d’autres pays, il collabore régulièrement avec Le Monde Diplomatique, le site web Orient XXI et la revue Géo. Il s’est à installé à Dubaï en 2012 et y a créé une agence de production In Sight Films. Il collabore donc régulièrement en tant que producteur et réalisateur avec les chaînes Arte, France 24 et Canal+. Il a écrit une histoire passionnante, la sienne, qui s’est transformée en un superbe documentaire d’animation et un tout aussi superbe livre, Le Parfum d’Irak, co-produits et co-édités par Arte et Nova et je l’ai rencontré pour en parler.Voir la page du podcast de Feurat Alani, Le parfum d'Irak sur So Sweet PlanetUne interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
4/11/20191 hour, 2 minutes, 37 seconds
Episode Artwork

Histoire des Blancs. Interview de Nell Irvin Painter

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetRencontre avec Nell Irvin Painter pour son "Histoire des Blancs"Nell Irvin Painter est historienne, écrivaine, artiste peintre, ancienne présidente de l'association des historiens américains et longtemps professeure à l'université de Princetown. Son livre Histoire des Blancs est un monument ! “Une histoire intellectuelle de la race blanche pour un large public.” - The New York Times.“La blancheur a été construite pendant des siècles sur la base de la tromperie et des impératifs politiques déguisés.” - The New Yorker.Comment s’est construite la notion de race blanche ? Dans cette interview avec Nell Irvin Painter, lors de son passage à Paris, nous avons discuté de cette passionnante Histoire des Blancs, parue aux Etats-Unis en 2010 et récemment publiée en France.Nous y évoquons l’origine de cette aventure exceptionnelle qui a duré dix ans, les recherches en Allemagne à Göttingen, les véritables enquêtes pour remonter jusqu’à l’antiquité lorsque cette couleur "blanche" a commencé à être idéalisée, les esclaves Blancs en Europe dont la beauté - plus ou moins phantasmée - marque les imaginaires, la façon dont Nell Irvin Painter a réussi à retracer la construction et l’évolution de ce concept de race supérieure, comment son nées "les" races blanches et leur hiérarchie, la "traversée de l’Atlantique" de ces idées et comment les Américains se les sont appropriées de façon extrême, avec des conséquences sur des millions de gens (et pas que sur les Noirs), la montée en puissance de la vénération d’une race "pure", blanche, aryenne aux Etats-Unis jusqu’à ce que le nazisme en Allemagne effraie un peu les adeptes de ces théories au XXème siècle, les révélations surprenantes de ce livre - et choquantes ! - sur Ralph Waldo Emerson - révélations reconnues aujourd’hui par la société Emerson qui réunit les spécialistes de l’auteur - le rôle des "influenceurs" tout au long de cette histoire qui n’a cessé d’évoluer et bien d’autres choses, le tout avec une bonne dose d’humour !Voir la page du Podcast sur So Sweet PlanetSite officiel de Nell Irvin Painter Histoire des Blancs, Max Milo éditions, 432 pagesCommander le livre Histoire des Blancs sur le site des éditions Max MiloUne interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
3/28/201934 minutes, 19 seconds
Episode Artwork

Alternatiba, un mouvement écologiste et citoyen. Interview de Pauline Boyer

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetAlternatiba, un mouvement écologiste et citoyenDes villages des alternatives aux faucheurs de chaises, le mouvement écologiste et citoyen sensibilise et initie de nombreuses actions pour le climat.Rencontre avec Pauline Boyer, l’une des responsables d’Alternatiba.Dans cette interview, Pauline Boyer nous retrace les début du mouvement en 2013, les raisons de sa création, le premier rassemblement d’envergure à Bayonne, avec Christiane Hessel, l’évolution du mouvement marqué par les différentes étapes des COP de Copenhague (?) et Paris, elle nous explique le fonctionnement qui séduit aujourd’hui de nombreux jeunes, les formations à la communication non-violente, les villages des alternatives, les Tours Alternatiba à la rencontre des citoyens sur tout le territoire et au-delà de nos frontières, la fameuse réquisition des 196 chaises dans les banques pour créer un sommet international - qui s’est tenu en 2015 en parallèle de la COP21 - et discuter du financement de la transition écologique et sociale… Nous parlons aussi de l'actualité du mouvement et des Marches pour le climat !Voir la page du podcast d'Alternatiba sur So Sweet PlanetUne interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
3/22/201934 minutes, 32 seconds
Episode Artwork

L’expo Paris-Londres. Music Migrations (1962 - 1989)

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetDu début des années 1960 à la fin des années 1980, de multiples courants musicaux liés aux flux migratoires ont transformé Paris et Londres en capitales multiculturelles. Interviews de Stéphane Malfettes, co-commissaire de l'exposition, et de Martin Meissonnier, producteur-réalisateur, très impliqué dans l’histoire musicale de ces trois décennies.Présentation"Paris-Londres. Music Migrations" propose un parcours immersif et chronologique pour traverser ces trois décennies (1962 - 1989) décisives de l’histoire musicale des deux villes, et faire résonner un brassage inédit de rythmes musicaux avec les évolutions sociales et politiques, les transformations urbaines et les flux migratoires successifs qui ont marqué l’époque.Paris-Londres, Music Migrations explore les liens denses et complexes entre migrations, musiques, luttes anti-racistes et mobilisations politiques. L’exposition montre comment plusieurs générations d’immigration dans ces deux anciennes puissances coloniales se sont emparées de la musique pour faire entendre leurs droits à l’égalité, revendiquer leur place dans l’espace public, et contribuer aux transformations à la fois urbaines, économiques et culturelles des deux pays.À voir au Musée national de l’histoire de l’immigration, du 12 mars 2019 au 5 janvier 2020Voir la page du podcast "Paris-Londres. Music Migrations" sur So Sweet Planet (+ photos)Une interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
3/15/201932 minutes, 44 seconds
Episode Artwork

Ray Lema, un musicien hors format !

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetRay Lema a publié plus d’une vingtaine d’albums et pour Transcendance, sorti fin 2018, il a refusé la dictature des étiquettes pour mettre ses "amours sur la table". S’il a été l’un des pionniers de la world music lorsqu’il s’agissait de faire se rencontrer différents styles musicaux, il a aussi aimé passionnément le classique, le rock, et bien d’autres styles. Il se définit comme un musicien-voyageur et un éternel étudiant. Ray Lema compose régulièrement pour le cinéma et le théâtre et a reçu plusieurs prix et distinctions pour l’ensemble de sa carrière.Lors de cette rencontre, nous évoquons quelques étapes de la longue carrière de Ray Lema jusqu’à son album Transcendance, son aventure enrichissante en tant que directeur musical du ballet national du Zaïre et le challenge qu’il a dû y relever, ses rencontres un peu décevantes aux Etats-Unis avec les jazzmen américains à la fin des années 70, son arrivée à Paris sur l'invitation de Jean-François Bizot, sa quête de compréhension sur le sens de la vie et sa vision de la spiritualité, ses liens avec le Congo, le Dr Denis Mukwege, Prix Nobel de la paix et bien d’autres choses…!L’interview a été enregistrée dans une brasserie parisienne, vous aurez un peu l’ambiance avec les bruits de fond…!Voir la page du podcast de Ray Lema sur So Sweet Planet (écouter l'album + vidéo)Une interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
3/8/201928 minutes, 53 seconds
Episode Artwork

Youn Sun Nah : de l'enfance en Corée aux tournées internationales en passant par les écoles de jazz en France jusqu'à l'album "Immersion"...

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetInterview de la chanteuse Youn Sun Nah, la personnalité sud-coréenne la plus connue à l'étranger après Ban Ki-Moon !Youn Sun Nah sort un nouvel album, Immersion, le 8 mars. Les amateurs de jazz la connaissent bien mais Youn Sun Nah aime brouiller les pistes car ce qu’elle préfère dans la musique, c’est découvrir, explorer, innover, rencontrer, partir à l’aventure. Et c’est ce qu’elle fait avec ce très bel album, plus électro, créatif, qu’elle a conçu en immersion dans un véritable "laboratoire".Dans cette interview, nous évoquons son enfance en Corée, ses voyages, ses sources d’inspiration, l’influence de son pays natal sur sa personnalité, les quatre écoles pour lesquelles elle est venue en France et y est restée quelques années, apprenant aussi notre langue. Nous parlons aussi de quelques titres de ce nouvel album, dont une reprise de Marvin Gaye pour son message écologique. Et nous aurons aussi un beau fou-rire…!Voir la page du podcast de Youn Sun Nah sur So Sweet PlanetUne interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
2/28/201931 minutes, 4 seconds
Episode Artwork

Autres Brésils, une association engagée pour faire découvrir la complexité de la société brésilienne à un public francophone

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetAutres Brésils - Rencontre à Paris avec Glauber Sezerino, co-président d’Autres Brésils, une association engagée pour faire découvrir la complexité de la société brésilienne à un public francophone.Autres Brésils propose de l’information, des rencontres, un site internet, des projections-débats, un festival de documentaires sur le Brésil à Paris…Dans cette interview, nous évoquons les différentes actions de l’association avant d’aborder quelques sujets "qui fâchent" de l’actualité du Brésil et de son nouveau gouvernement : - l’apprentissage de l’histoire des populations noires au Brésil, très récent, pourrait être remis en cause- deux populations sous menace imminente au Brésil : les peuples autochtones - leurs droits et leurs territoires sont en danger - et les populations LGBTQI, avec le retour des thérapies de conversion et d’incroyables "fake news" mais aussi la révision des programmes H.I.V et la diabolisation des personnes trans, alors qu’une personne trans est déjà tuée toutes les 48 heures au Brésil, le pays où l’on tue le plus de personnes LGBTQI au monde. - les populations noires, déjà malmenées, sont aussi menacées dans bien des domaines.Si la situation est très critique dans le pays, l’espoir demeure avec une forte mobilisation d’activistes pour protéger les droits des personnes menacées, mais aussi une mobilisation des mères de jeunes Noirs tués par la police, l’apparition de nouveaux mouvements de jeunes femmes militantes sur l’intersectionnalité, l’engagement de nombreuses personnes pour protéger l’environnement ainsi que des mouvements qui ont appris erreurs passées et essaient de nouvelles voies pour exiger plus de justice…Voir la page du podcast d'Autres Brésils sur So Sweet Planet (+ photos et liens)Une interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
2/22/201948 minutes, 38 seconds
Episode Artwork

Mélissa Laveaux : Canada, Haïti, influences, musique, esprit livre, vaudou, colonisation, homosexualité, capacité d'émerveillement...

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetRencontre avec une artiste libre, riche, passionnée et passionnante !Mélissa Laveaux est actuellement en tournée et cette rencontre, calée entre deux dates, entre des TGV bloqués et une tempête de neige a été quelque peu difficile à réaliser… Dans cette interview, nous évoquons les origines - Canada et Haïti - les influences, la genèse de ces magnifiques chansons - toutes superbes ! - et leur riche histoire, le cheminement d’un esprit libre, le vaudou, l’influence de la colonisation sur la perception de l’homosexualité, l’importance de la capacité d’émerveillement et la possibilité de préserver un regard d’enfant sur la vie.Oui, cela valait le coup de braver les éléments… Bonne écoute !Voir la page du podcast de Mélissa Laveaux (+ liens) sur le site de So Sweet Planet Une interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
2/1/201932 minutes, 53 seconds
Episode Artwork

"Éloge du ver de terre - Notre futur dépend de son avenir" avec Christophe Gatineau

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetRencontre avec Christophe Gatineau, agronome, auteur et cultivateur, pour évoquer son livre "Éloge du ver de terre - Notre futur dépend de son avenir" paru chez Flammarion. C'est un essai passionnant, érudit, drôle... inquiétant aussi. Le lombric terrestre, véritable "cerveau de l'agriculture durable", est en train de disparaître dans l'indifférence générale. Ce précieux laboureur est victime de l'agriculture intensive, des pesticides et des engrais chimiques qui appauvrissent les sols jusqu'à les rendre dramatiquement stériles. Comment en sommes-nous arrivés là ? Pourquoi un tel mépris des écosystèmes et de l'interdépendance des organismes vivants ?Christophe Gatineau réussit à nous entraîner dans ses analyses et à nous intéresser à ses explications grâce à un dialogue passionnant et plein d'humour avec son ami le lombric terrestre. Un ami drôle et insolent auquel il offre une tribune et qui "prend un peu le melon" après tant d'honneurs.Une discussion pour évoquer l’urgence de reconsidérer notre rapport à la terre, à l'agriculture, à l'économie, au vivant...Voir la page du podcast de Christophe Gatineau sur So Sweet Planet (+ photos, livre, liens)Une interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
1/22/201942 minutes, 24 seconds
Episode Artwork

Droits de l'Homme au Musée de l'Homme - Interview d'André Delpuech

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetRencontre avec André Delpuech, directeur du Musée de l'Homme, pour parler de la saison "En Droits" à l'occasion des 70 ans de la Déclaration des Droits de l'Homme. Une saison qui, jusqu'en juin 2019, accueillera expositions, colloques, évènements dont une rétrospective du célèbre photographe brésilien Sabastiao Salgado, avec des photos en lien avec la déclaration des Droits de l'Homme, et des street-artistes, dont Obey qui a réalisé l'affiche "Home" de la campagne de Barack Obama. Avec un retour sur l’étonnante histoire du Musée de l’Homme, de sa création en 1938 jusqu’à sa mission actuelle, en passant par le réseau de résistance - "Le Réseau du Musée de l’Homme" - qu’il a accueilli pendant la seconde guerre mondiale. Nous évoquons aussi la mission actuelle de ce musée, son rôle dans la société et ses différentes activités.Voir la page du podcast sur So Sweet Planet (+ photos, liens)Une interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
12/16/201837 minutes, 51 seconds
Episode Artwork

Felwine Sarr : restitution du patrimoine africain, place de l'économie, estime de soi, complexe du bon samaritain et autres sujets...

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetUne discussion à bâtons rompus avec Felwine Sarr, professeur, écrivain, économiste, universitaire, éditeur et musicien sénégalais. Histoire de se décentrer. D’approcher le monde avec un autre angle, un autre regard.Dans ce podcast, il sera question de la place de l’économie dans le monde, des traces qu’a laissé la colonisation sur l’estime de soi, de Picasso et des masques africains, du complexe du bon samaritain, de la restitution du patrimoine africain et des débats que le rapport - co-écrit par Felwine Sarr et Bénédicte Savoy pour Emmanuel Macron et sorti en livre - a provoqués… Felwine Sarr est un bouillonnement culturel à lui tout seul. Brillant et passionnant. Attention, turbulences…!Voir la page du podcast de Felwine Sarr sur So Sweet Planet (+ photos, livres, liens)Une interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
12/3/201830 minutes, 48 seconds
Episode Artwork

Bonga : son parcours d'artiste et d'activiste. Angola, Portugal, Hollande, Paris, Cap Vert...

Soutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanetUne interview de Bonga, le chanteur angolais à la voix rauque et chaleureuse, ami de Cesaria Evora. Nous évoquons ses 46 ans de carrière, ses 400 chansons, son incroyable parcours d'activiste, de musicien et de chanteur, ses collaborations artistiques, ses engagements, son titre de champion du 400 mètres au Portugal, son exil, la Hollande, le Cap Vert, Paris... et bien sûr, la sodade !Voir la page du podcast de Bonga sur So Sweet Planet (+ musique, vidéos, liens)Une interview réalisée par © Anne Greffe - Tous droits réservésSoutenez So Sweet Planet et accédez à vos contenus exclusifs :https://www.patreon.com/sosweetplanet Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
11/24/201826 minutes, 36 seconds