Winamp Logo
En sol majeur Cover
En sol majeur Profile

En sol majeur

French, Cultural, 1 season, 140 episodes, 4 days, 17 hours, 17 minutes
About
En Sol Majeur joue la partition du métissage de façon ludique et musicale. Des personnalités (politique, culture, sport, sciences) de « double culture » nous font partager leur histoire jalonnée d’espérances, de combats, d’humiliations parfois, de rêves souvent. Le tout sous la houlette d’un programme musical signé par l'invité. Une émission de Yasmine Chouaki avec la collaboration de Caroline Filliette (programmation) et de Laura Pinto (réalisation).
Episode Artwork

Spécial Esprit de famille avec Malek et Dorothée-Myriam Kellou

Oui, on arrive juste à temps… On dirait qu’en France et dans le monde, c’est l’heure d’un tête-à-tête entre les racines d’hier et les fleurs d’aujourd’hui. L’heure d’un Esprit de famille à la sauce ESM qui réunit un père et sa fille, Malek et Dorothée-Myriam Kellou. Même s’ils ont vécu ensemble de nombreux Noël, entre ce père cinéaste, né dans un hameau kabyle et sa fille journaliste indépendante née à Nancy (en France), la part de mystère reste immense. Qu’a-t-il vécu, Malek, pendant la guerre d’Algérie entre 1954 et 1962 ? Ce mystère et tant d’autres ont valu à Dorothée Myriam une quête majuscule. Cette tête joliment bouclée a quasiment fait le tour du monde - arabe - pour approcher quelque chose de son algérianité. La quête s’est transformée en objets de transmission (un livre et des films vous attendent). Mais déjà quelques mots-clé pour savourer ce tête-à-tête : Mansourah (le village du père), camp de regroupement (au chapitre Histoire coloniale), cinéma (de fiction et de documentaire pour les deux Kellou). Bref, un ESM qui nous rappelle qu’à un jour près, nous sommes le 5 juillet, jour anniversaire de l’Indépendance algérienne et que c’est l’heure de voter pour le dialogue entre les deux rives. Avec en kémia, l’ombre d’une statue en bronze… 
7/6/202456 minutes, 33 seconds
Episode Artwork

Sofiane Si Merabet, un Arabe confus

Qu’est-ce qu’être arabe ? En voilà une belle et grande question, qui fait trembler l’Occident, et qui évidemment n’a pas une seule réponse, surtout dans la tête de notre invité Sofiane Si Merabet, fils d’Algériens, né en France et vivant à Dubaï. Mille et une questions trottent chez ce voyageur polyglotte, travailleur pour l’industrie du luxe et tombé en amour pour les pays du Golfe. Un bien bel endroit pour dire la fierté d’être soi, en étant arabe, avec en poche plein de… et si. Et si la nostalgie très ancrée dans la culture arabe n’avait rien à voir avec le repli identitaire ? Et si le concept de futur de la nostalgie était devenu le mantra de notre invité ? Créateur du compte Instagram The confused arab suivi par plus de 85 000 followers, notre artiste - qui ne perd pas le nord - en a fait aussi un livre qui paraît c/o Belfond L’Arabe confus. Un livre où l’on peut tomber sur cette phrase : Chez soi n’est pas là où nous sommes nés. Chez soi, le home est là où toutes les tentatives de fuite cessent. Naguib Mahfouz
6/29/202448 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Sabine Huynh, sur le radeau poétique des boat people

C’est parce qu’elle a été mise à la porte de sa mémoire qu’elle écrit et qu’elle traduit. Née dans un Saïgon vietnamien perdu avec la guerre, Sabine Huynh aura traîné sa valise sans souvenirs en France, en Angleterre, aux États-Unis, au Canada. Mise à la porte de l’Histoire, il n’est pas indifférent de savoir qu’elle vit aujourd’hui en Israël. Bardée de diplômes (licence d’anglais, maîtrise de sciences du langage, post-doctorat en sociolinguistique), quelque chose me dit que Sabine Huynh se méfie des humains, la preuve : cette poétesse se barricade derrière une montagne de livres et de théières. Connectée au presque dire et au comment traquer le souvenir, elle nous arrive de Tel Aviv avec deux bombes poétiques : un nouveau livre Prendre la mer : 60 sonnets pour les boat people (c/o Bruno Doucey) et puis Elvis à la radio (c/o Maurice Nadeau) qui pourrait nous servir ESM de fil narratif… Tiens, me revient un vers de Prévert qu’elle cite parfois, qui pourrait résumer notre belle passagère et qui dit: je suis ce que j’ignore devine oublie découvre. 
6/22/202448 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Droits humains et métissage avec Diagne Chanel

La France à plusieurs visages, mais depuis quelques décennies et une loi sur l’immigration elle semble ne pas se trouver photogénique. L’un de ces visages métis est assis dans le fauteuil d’ESM. Magnifique, artiste internationale, œuvrant pour la beauté et les droits humains, Diagne Chanel, c’est son nom, en a gros sur la patate bressane. Descendante d’une grande famille sénégalaise, n’est-elle pas la petite fille du grand Amadou Mapaté Diagne, et d’une non moins grande famille française, le patronyme Chanel sonne comme un indice. Néanmoins Diagne aura eu presque la même vie de femme et d’artiste que ses amis noirs et ses amis blancs. C’est ce presque qu’elle raconte dans Est-ce que ton pipi est noir ? et qui fera de cette artiste peintre, sculptrice, autrice également du documentaire Même si tu pries, tu n’iras pas au paradis, une femme engagée qui contribuera à révéler le génocide du Sud-Soudan.
6/15/202448 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Brent Hayes Edwards et sa pratique de la diaspora noire

La terre est bleue comme une orange. C’est le poète qui l’a dit. Il y a un chercheur qui vient de poser sur cette terre, un mot ancré partout dans le monde et qui prend souvent l’avion : le mot diaspora. Ce chercheur qui pose ses lunettes acérées sur la littérature afrodiasporique, les théories de l’archive, la politique culturelle à Harlem, le surréalisme, le jazz et le Paris noir de l’entre-deux guerres s’appelle Brent Hayes Edwards. Professeur d'anglais et de littérature comparée à l'Université de Columbia aux États-Unis, il vient nous parler des races les plus sombres de l’humanité (pour reprendre la belle expression d’un certain Du Bois) à travers Pratique de la diaspora, aux Éditions Rot•Bo•Krik.Au menu de cet ESM, des noms de villes (Marseille, Bruxelles, New-York), des noms d’auteurs dissidents (Claude McKay, René Maran, James Baldwin) et des musiques diasporées, à fond les ballons.
6/8/202448 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Diene Keïta, une Guinéenne femme du Monde

Quand ESM a su qu’elle arrivait des États-Unis, porteuse du rapport annuel sur l’état de la population mondiale, j’ai dit banco. Même si on ne fait pas de politique par ici, on aime bien savoir qui-quoi-qu’est-ce, qui sont-ils ces hommes et ces femmes aux manettes de notre destin. J’ai retrouvé la belle citation d’Abraham Lincoln : L’homme politique, c’est celui qui pense à la prochaine élection, l’homme d’État c’est celui qui pense aux prochaines générations. Je pense pouvoir dire que Diene Keïta est de cette trempe, qui pense génération, et non pas élection. Ministre guinéenne de la coopération et de l’Intégration africaine jusqu’en 2021, actuelle sous-secrétaire générale de l’ONU et directrice exécutive adjointe du Fonds des Nations unies pour la population, elle sillonne le monde, et toque à la porte des États pour sauver quelque chose notamment de la maternité, donc de l’Humanité…
6/1/202448 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

De Buenos Aires à Shakespeare avec Marilù Marini

C’est pas une Marylin, c’est une Marilù. Espiègle et lumineuse, clownesse et tragique, enfantine et sans âge : voilà quelques-uns des visages de la comédienne Marilù Marini filmés par Sandrine Dumas dans un beau documentaire intitulé Marilù Marini, rencontre avec une femme remarquable. Tous les visages sont filmés au fil du temps qui passe, et tous les corps de la Marini qui aura échappé de peu à la dictature argentine de 1976, en suivant son instinct de danseuse, puis de comédienne jusqu’à Paname, où elle jouera le scandaleux Copi, mais aussi Fassbinder, Shakespeare et Beckett. Immense interprète argentine au corps tatoué par la culture française et qui ne se sent libre et vivante que sur un plateau de théâtre, dans les coulisses ou derrière son miroir à se grimer parfois monstrueusement. J’vous dis, c’est une Marilù, pas une Marylin.
5/25/202448 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Aly Yeganeh, cinéaste de la cause yézidie

Un œil persan vous regarde, et pas seulement parce que nous sommes en plein festival de Cannes. Regard de cinéaste sur le monde comme il va, poétique, dramatique, lyrique. C’est l’histoire d’un cinéaste ayant quitté son Iran d’origine, pour faire de l’image sa nouvelle terre d’accueil. Le parcours d’Aly Yeganeh - retenez bien ce nom - est à l’image de cette passion pour le bien regarder. Formé à la London Film school, puis à la Southern Methodist University aux EU, un peu de sociologie, de philosophie à l’Université de Nanterre en France, un peu beaucoup de géopolitique dans sa poche de Moyen-Oriental, et nous voici au pays de la photo telle qu’il aime la concevoir.Avec son long métrage Le silence de Sibel qui sort ce mois-ci (mai 2024) sur nos écrans, il braque sa caméra au nord de l’Irak sur une toute jeune fille kurde yézidie, enlevée et réduite à l’esclavage sexuel par Daech. Couronné de prix aux EU et au Canada, soutenu en France par la Fondation Danielle Mitterrand, ce film reste en nous comme un silence intérieur d’où l’on peut entendre les hurlements de ces milliers de femmes yézidies, toujours disparues. 
5/18/202448 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Bienvenue.s en Métisland avec Gurvan Kristanadjaja

Après l’avoir lu, m’est avis qu’il faudrait inventer le métisland, un pays imaginaire pour métis qui, dans le cas de notre invité, ne serait ni la France ni l’Indonésie, et où surtout on n’attendrait jamais le retour du père. C’est en substance et en souffrance ce qui se dégage du très beau premier roman de Gurvan Kristanadjaja, Amok mon père. Lorsqu’il laisse sa plume de journaliste à Libération, c’est pour se raconter et pour se laisser transpercer par un abandon premier et une quête identitaire qui le conduira sur les rives de la mythologie indonésienne et de la survie, coûte que coûte. Un récit qui passe au tamis les non-dits des adultes et les fantasmes qui vont avec, un récit qui fait vivre ou revivre des souvenirs hauts comme trois pommes.
5/11/202448 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Lyz Parayzo, artiste à double tranchant

ESM risque de vous jeter un sort aujourd’hui, ça va se passer en extérieur du côté de la Grande Halle de la Villette à Paname. À cause ou grâce à Lyz Parayzo, la trentaine lumineuse, à l’intersection de plusieurs identités, avec un accent brésilien à couper au couteau. D’ailleurs, le tranchant est son domaine. Voilà une sculptrice formée entre Rio de Janeiro et les Beaux-Arts de Paris, qui conçoit des performances dérangeantes aux yeux des institutions et du public, en prenant appui sur son expérience d’artiste transgenre.Ou comment catalyser un corps dissident et racialisé à travers des pièces d'aluminium découpées au laser ou des constellations de scies argentées. Soyez effrayés, sa vie libérée dans une société normée est effrayante. Armée d’un Paul B Presciado (côté philo) et d’une Lygia Clark (côté thérapeutique), nous lui avons tendu nos micros au moment de son installation Tempête magique qu’elle présentait récemment dans le cadre de 100% l’expo sur le parvis de la Grande Halle de la Villette. Et comme toujours ça commence ESM.
5/4/202448 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Justine Masika Bihamba, femme congolaise, femme debout

La femme est la ceinture qui tient le pantalon de l’homme, nous dit un proverbe africain. Peut-être. Mais lorsqu’on vit au Nord-Kivu, à l’Est de la République Démocratique du Congo, il semblerait que certains proverbes aient perdu leur chemin. Il y a quelques semaines, pour En Sol Majeur, je suis allée enregistrer in extremis avant son retour sur Goma Justine Masika Bihamba, un petit bout de bonne femme, petit bout de bois de Dieu, aurait peut-être dit Sembene Ousmane.  Cette fille du Nord-Kivu, qui a l’allure d’une sœur, le cœur d’une mère et la force du monde puisée dans la foi, n’est qu’un maillon indispensable d’une chaîne humaine héroïque. Cofondatrice de l’association La Synergie des femmes pour les victimes des violences sexuelles, elle sillonne inlassablement le monde pour interpeller les instances internationales, et sensibiliser la France par exemple, à ce qui se joue autour du champ de bataille congolais qui utilise le viol comme arme de guerre, depuis 30 ans, d’interminables conflits. Interview sur le pouce autour de cet ouvrage qu’elle publie aux éditions de L’Aube, Femme debout face à la guerre.
4/27/202448 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Emmanuelle Huynh, l'épiderme du Vietnam

Quel lien peut-il y avoir entre le pays d’un père et le pied d’une danseuse ? Quel lien entre un Vietnam lointain et l’obscurité d’un corps sur scène ? (Rediffusion). Ces points d’interrogation sont comme des petites boussoles pour Emmanuelle Huynh qui vient de créer Nuée en mars 2021 au Théâtre de Nîmes avant une grande tournée en France. Au pays de cette nouvelle errance identitaire, le discours se cherche, et n’apparaissent sous vos yeux que des fragments de corps, de biographie, d’histoire, de langue et de lumière. Le discours se cherche et se cherchera, le corps toujours dans tous ses états. Danseuse, chorégraphe, enseignante, la pensée d’Emmanuelle Huynh s’est forgée auprès de l’iconoclaste Trisha Brown, du danseur de buto Akira Kasai et du philosophe Merleau-Ponty...Les choix musicaux de Emmanuelle Huynh Prince KissAntony and the Johnsons Another worldBach La Passion selon saint Matthieu.
4/20/202448 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

1. Maryse Condé

Née en 1934 à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), Maryse Condé est l’auteur d’une œuvre considérable : la trilogie Ségou, La Migration des cœurs, La Traversée de la mangrove, Désirada, La Belle Créole, Histoire de la femme cannibale, Les Belles Ténébreuses, publiée aux Editions Robert Laffont et au Mercure de France. Elle a reçu le prix Tropiques, le prix de l’Académie Française et le prix Marguerite Yourcenar. Après avoir longtemps enseigné à l’Université de Columbia, elle se partage aujourd’hui entre Paris et New York. On retrouve dans En attendant la montée des eaux son dernier roman, ses thèmes et ses paysages de prédilection, l’empire de Ségou, les sociétés antillaises, la terrible Haïti.→ Une interview-portrait de Maryse Condé sur le blog La ville est ailleurs Les choix musicaux de Maryse CondéPhilippe Lavil Kolé seréGloria de VivaldiLena Horn Stormy weatherRequiem d’Anton DvorjakRediffusion du 9 septembre 2010.
4/13/202448 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Le linceul des absents rwandais avec Dorcy Rugamba

Jésus l’a dit bien avant que Dorcy Rugamba ne l’écrive : Je ne suis pas venu vous apporter la paix, mais le glaive. Je suis venu séparer le fils de son père. Difficile de retourner sur le lieu du crime, là où père, mère, frères et sœurs ont disparu en trois quarts d’heure un certain 7 avril. À l’occasion de la Journée internationale de réflexion sur le génocide des Tutsis au Rwanda en 1994, ESM vient de lire Hewa Rwanda, Lettres aux absents que publie Dorcy Rugamba, l’intrus de la famille, puisque rescapé du génocide. Que nous est-il arrivé ? La question, il la pose en metteur en scène de lui-même, les tiroirs de la mémoire, il les ouvre en dramaturge avisé.  Les choix musicaux de Dorcy Rugamba : - Ali and the Hodi Boys This world - Cyprien Rugamba Urukundo/L’Amour- Putumayo & Nina Ogo Ningojee (playlist RFI).
4/6/202448 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

De Jérusalem à Ramallah avec Christine Zayed

Tu as choisi de voyager dans une nuit au clair de lune, abandonnant mon cœur à terre, aussi brillant qu’une épingle en argent. Pourtant, j’espère que tu l’accrocheras à tes cheveux. Ces mots masqués par le clair de lune viennent d’une langue pleine de sang et de diamant, cette langue arabe palestinienne parlée et chantée par Christine Zayed. Comment chanter la Palestine depuis le 7 octobre ?Cette histoire christique commence à Jérusalem, elle se poursuit au Conservatoire de musique Edward Saïd de Ramallah entre violon et qanoun, vous savez... cette cithare qui a si joliment orné le monde arabe dans la nuit des temps, depuis les Mille et une nuits. Aujourd’hui dotée d’un master en Musicologie et tout en étudiant les répertoires grec, turc, arabo-andalou, algérien et tunisien au Conservatoire Edgar Varèse de Gennevilliers, près de Paris, Christine Zayed sort son tout premier album intitulé Kamakuntu/Comme j’étais… Les choix musicaux de Christine Zayed- Christine Zayed Romman - Christine Zayed Gharimi- Tchaïkovsky Autumn song.
3/30/202448 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Le Brésil à la baguette avec Simone Menezes

Sur RFI, il n’y pas que de l’actualité chaude et tragique, non… y a aussi de la musique. Pop, funk, afro. Soyons En Sol Majeur de façon classique aujourd’hui en recevant une exception culturelle : madame Simone Menezes, brune profonde, venue avec sa baguette de chef d’orchestre très recherchée dans le monde. Une exception en tant que 2ème femme chef d’orchestre au Brésil, sa terre natale. Une exception aussi dans sa manière de réenvisager les partitions de Fauré, Villa Lobos ou Arvö Part. Il se peut que Simone Menezes - face à la musique - ne vive plus le piédestal de la même manière que les chefs d’orchestre d’autrefois. Formée à la Royal Academy de Londres et à l’École normale de musique de Paris, au fil de l’eau, au fil des mots, elle a mitonné sa petite cuisine à elle auprès des plus grands chefs, de Daniel Barenboim à Paavo Jäarvi, en recherchant l’au delà de la musique.Les choix musicaux de Simone MenezesTom Jobim & Vinicius WaveTom Jobim Samba de uma nota so.
3/24/202448 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Un ultramarin représentant la France à la Biennale de Venise nommé Julien Creuzet

En fouillant virtuellement dans l’atelier de Julien Creuzet, j’ai cru retrouver ces mots d’Edouard Glissant. Le poète choisit, élit dans la masse du monde, ce qu'il lui faut préserver, chanter, sauver, et qui s'accorde à son chant. J’aurais pas dit mieux, merci Monsieur Tout-monde. C’est la fête, champagne, c’est un grand jour En Sol Majeur que de pouvoir choper au vol Julien Creuzet, vidéaste, plasticien, poète, au carrefour des cultures européennes africaines et indiennes - un artiste français quoi - qui a l’initiative de l’Institut Français représentera notre pays à la 60è Biennale internationale d’Art de Venise. Et la radio de préciser mi-figue mi-raisin, qu’il sera le premier homme noir à le faire. Exposé à Londres, Kampala, Bamako, Francfort, Paris, Prix Étant donnés 2022 d'Art Basel et nominé pour le Prix Marcel Duchamp 2021, le sillon de Creuzet est celui d’une hybridité accordée à son chant, poétique et forcément politique...Les choix musicaux de Julien CreuzetChristophe Chassol Pipornithology 1Jacques Coursil Frantz Fanon 1952Jacques Coursil GoréeAnaiis Vanishing.
3/23/202448 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Leïla Beratto, une journaliste sauce algérienne

Essayons de ne pas nous fâcher avec nos livres d’histoire et au hasard, pointons la date du 19 mars 1962. Date à laquelle les accords d’Evian mettent fin officiellement à 132 années de colonisation française en Algérie et à 7 années de guerre sans nom. L’heure n’est pas à la fâcherie, puisque société civile et journalistes des deux rives œuvrent pour un rafraîchissement de notre mémoire commune. En Sol Majeur a le plaisir de pousser un youyou de bienvenue à Leïla Berrato, journaliste ancienne correspondante à Alger pour RFI, autrice et productrice du podcast documentaire Sauce algérienne où la jeunesse raconte bien dans quelle marmite post-guerre de libération et guerre civile elle vit.Les choix musicaux de Leïla BerattoGnawa Diffusion AlgeriaTracy Chapman Give me one reason
3/17/202448 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Femme, Vie, Liberté avec Farid Vahid

Bientôt deux ans qu’une jeune fille dans les rues de Téhéran s’est fait arrêter par la police des mœurs pour un voile mal porté. Bientôt deux ans que Mahsa Amini est morte, assassinée par la dictature des Mollahs. Depuis, le soulèvement Femme Vie Liberté avance, que ce soit avec force cris et autodafés ou tout en sourdine, le soulèvement continue d’avancer... Il se trouve que dans le monde et depuis Paris, un réseau de solidarité s’organise. En Sol Majeur accueille aujourd’hui un cœur iranien exilé, et qui fait de sa formation de politologue une force d’engagement. Farid Vahid, également co-directeur de l’Observatoire de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient de la Fondation Jean Jaurès, est l’un des contributeurs de Femme Vie Liberté cette bande dessinée collective emmenée par Marjane Satrapi. Pour ne jamais enterrer le désir de liberté de Mahsa Amini...Les choix musicaux de Farid VahidSchubert Ave MariaMohammad Reza Shajarian Morghe SaharAlan Stivell Tri Martolod.
3/16/202448 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Un dissident pakistanais nommé Taha Siddiqui

Nous sommes le 10 janvier 2018 à Islamabad, il est 8h12. Un homme monte dans un taxi, direction l’aéroport, pour London. Vous voyez comme il a l’air relax, à se fumer un joint, sans se soucier du chauffeur ? Tout à coup, des hommes armés braquent le taxi, le tabassent et le kidnappent en pleine rue, sous les yeux d’une patrouille militaire qui ne moufte pas. Clap moteur, on la garde, elle est bonne. Tu m’étonnes, c’est pas du cinéma : cette séquence est à la fois la vraie vie de Taha Siddiqui et le début de son roman graphique Dissident club - dont il signe le scénario c/o Glénat avec les dessins d’Hubert Maury. Terrible et passionnante histoire que celle de Taha Siddiqui qui aura tenté de combiner deux identités incompatibles en dictature : pakistanais et journaliste. Prix Albert Londres 2014 pour La guerre de la polio, cet exilé à Paris continue d’informer, tout en ouvrant un bar parisien à tous les dissidents…Les choix musicaux de Taha SiddiquiGregory Porter Liquid SpiritJunoon Meri awaz suno
3/10/202448 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Josèfa Ntjam, la femme sans nom

Voilà une enfant d’Internet et de la diaspora africaine installée dans la chambre d’En Sol Majeur et dans les abysses de ses multiples inspirations. Étoile montante de la scène contemporaine, Josèfa Ntjam se dit habitée par une généalogie schizophrénique. Alors que vous pourrez découvrir son univers à partir du 15 avril 2024 à la Biennale de Venise, avec la Fondation LAS où elle présentera Swell of spaecies (houle d’espèces) En Sol Majeur ose pousser la porte de son monde connecté à l’afrofuturisme, la mythologie afro-descendante, la science et les cultures du web. Exposée dans le monde entier, cette plasticienne explore la profondeur des océans et l’étendue du cosmos avec autour du cou un pendentif philosophique, qui dit Je suis plusieurs. Êtes-vous prêts à décoller ?… Car Josèfa Ntjam est une météorite, qui se mérite.Les choix musicaux de Josèfa NtjamRadiohead ReckonerAlice Coltrane Journey in SatchidanandaCasey Créature ratéeSun Ra The lady with the golden stockingESG My Love for You.
3/9/202448 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Les psaumes de David chantés par Noga

Pénélope où es-tu ? Pas loin sans doute, puisqu’il y a du tissage dans les cordes vocales de notre invitée. Sur la terre, il se dit que Noga tisse une relation intime entre son histoire personnelle et ces poèmes millénaires que sont les psaumes de David. Son odyssée déambule entre la Suisse, Israël et de multiples prétendants à son cœur. Le chant, la musique, le jeu d’actrice, une lointaine robe d’avocate, le tout avec une colonne vertébrale située du côté de la tradition hébraïque. Parce que Babel va bien et va mal, Noga souhaite remettre du dialogue entre toutes les langues, son nouvel album Lev en est la très belle preuve. Album qui coïncide avec la partition de son spectacle Retiens tes voix, elles fleuriront. C’est comme une petite intervention divine, d’accueillir Noga, venue avec son percussionniste préféré : son cœur. Les choix musicaux de Noga- Noga Lev- Sophie Hunger Le vent nous portera.
3/3/202448 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Du génocide arménien à la panthéonisation avec Thomas Tcherkezian

En Sol Majeur aime à ne pas oublier. Aime à se rappeler de ces noms étrangers qui ont fait la France, de Guillaume Apollinaire à Marie Curie, en passant par Pierre Cardin, Milan Kundera et Charles Aznavour. Mais il y a aussi ces apatrides, qui ont lutté contre le nazisme et qui sont morts pour la France sans être français. C’est le destin tragique de Missak Manouchian, rescapé du génocide arménien, qui deviendra un symbole de la résistance française pendant la Seconde Guerre mondiale. Pour accompagner l’entrée du communiste Manouchian et de son épouse au Panthéon (c’était le 24 février),  les éditions Dupuis sortent une bande dessinée qui raconte Missak, Mélinée & le groupe Manouchian, signée Jean-David Morvan pour le scénario et un certain Thomas Tcherkezian pour le crayon…Les choix musicaux de Thomas TcherkezianChildish Gambino Feels Like SummerNat King Cole Quizas, quizas, quizasMC Solaar Caroline
3/2/202448 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Un instant tango avec l'acrobate Juan Ignacio Tula

La spirale est son monde. Danseur de tango, acrobate en mouvement, circassien spécialisé dans la roue Cyr, impossible de suivre physiquement Juan Ignacio Tula, mais impossible aussi de décrocher les yeux de son cerceau métallique devenu son centre de gravité, son centre terrestre. Son sol majeur commence en Argentine et se poursuit dans la mystique des derviches tourneurs… Installé en France depuis 2012 et programmé avec sa Compagnie 7bis au Théâtre du Rond-Point à Paris avec les soli Lontano et Instante, Juan Ignacio Tula nous arrive avec sa tempête émotionnelle qui commence souvent par un murmure andin.Les choix musicaux de Juan Ignacio TulaMercedes Sosa interprète Atahualpa Yupanqui Piedra Y CaminoJuan d’Arienzo, Alberto Echague Bien Pulenta.
2/25/202448 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Arsène Sabanieev, un patriote ukrainien

Sauver la vie de ces hommes, ces héros, ces défenseurs de l’Ukraine : c’est l’engagement que s’est fixé dès février 2022 Arsène Sabanieev, héros tranquille ; ou à l'entendre, un simple médecin civil engagé dans le bataillon des hospitaliers. C’est l’histoire d’un patriotisme qui ne se négocie pas pour ce Franco-Ukrainien parti rejoindre le pays des conifères, le parfum étant plutôt celui des crimes de guerre russes. Comment soigner sur un terrain de guerre ? Comment vivre les conditions extrêmes du front ? Comment respirer, dormir sous la menace permanente des obus ? L’Europe a-t-elle les moyens de continuer à soutenir l’Ukraine ? Une série de questions urgentes abordées dans ce témoignage qu’il signe avec Éric Dussart chez Robert Laffont, La liberté ou la mort. Avec une énième interrogation : l’affaire Alexeï Navalny va-t-elle éclairer différemment la guerre en Ukraine ? Les choix musicaux de Arsène SabanieevHaydamaky LelekiMozart Lacrimosa
2/24/202448 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Reda Seddiki, humoriste «normal»

Histoire d’en rire, je vous donne l’image : c’est un échalas immense avec une coupe involontairement afro. Il s’appelle Reda Seddiki, mesure pour de vrai 1m98, ne nous regarde pas de haut, mais pense qu’il vaut mieux faire l’humour, que l’amour. (Rediffusion du 12 octobre 2019). Peut-être que j’ai pas tout compris en regardant Deux mètres et davantage de liberté, son one-man-show sans frontières entre la France et l’Algérie... oui, j’ai un doute, car ce trentenaire venu étudier en France avec une bifurcation par l’humour, pose sur un coin de chaise de son one-man-show de sacrées thématiques, comme la liberté, le bien et le mal, l’ego et la pizza. D’ailleurs, le concept pizza m’a un peu échappé, par contre ce que j’ai bien retenu - et ça c’est un scoop pour qui ne connaît pas ce pays- c’est que l’Algérie a de l’humour... bezef. Les choix musicaux de Reda Seddiki Beatles Let it be ou Houari Dauphin Mhatma NkhalikSinatra Fly me to the moonBen Mazué 25 ans.
2/18/202448 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Velibor Čolić

C’est l’histoire d’un écrivain bosniaque, illettré en français, qui rêvait de décrocher le Goncourt. L’histoire de Velibor Čolić commence comme une fiction. Et elle a peut-être produit pour de vrai un personnage de roman. (Rediffusion du 7 novembre 2017) Né en 1964 dans un coin des Balkans traqué par l’Histoire (la Bosnie), notre invité cultive un sillon littéraire fait d’humour, de désertion, d’effacement et d’oubli impossible pour Sarajevo. En Sol Majeur est très heureux d’avoir pu coincer une page de son agenda, à Velibor Čolić, car on va pouvoir feuilleter ses névroses d’exilé linguistique avec Manuel d’exil, comment réussir son exil en 35 leçons.Les choix musicaux de Velibor ColicLou Reed Walk on Wild sideŠaban Bajramović Kerta mange daje.
2/17/202448 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Du Ghana à Suzanne Césaire avec Annette Joseph-Gabriel

Quoi de mieux, pour poser un regard sur l’histoire française noire, qu’une fenêtre anglophone. Préparez vos oreilles et vos lunettes, car le mot « intersection » va sans doute tomber En Sol Majeur dans la conversation. Car c’est à l’exacte intersection de la francophonie et de l’étude des mouvements féministes qu’Annette Joseph Gabriel s’est mise à soulever un voile, celui de l’invisibilité. Universitaire jeune et belle, cette professeure d’études féministes en Caroline du Nord aux EU cherche, c’est son job. Elle cherche à ne pas oublier 7 femmes noires effacées de l’histoire de la décolonisation française. De Suzanne Césaire à Aoua Keïta en passant par Eugénie Eboué-tell Imaginer la libération des femmes noires face à l’empire, c’est cette petite bible indispensable qu’elle signe aux Ed Robokrik. Belle traversée que celle de notre invité franco-ghanéenne qui, pour comprendre la question de l’aliénation sera passée, non pas par l’Afrique, mais par la Martinique.Les choix musicaux de Annette Joseph-GabrielJoseph Boulonge, chevalier de Saint-Georges Violin Concerto No. 9 in G Major, Op. 8, Mvt. IKassav An ba che!nn'laPrince Nico Mbarga Sweet Mother
2/11/202448 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Aux origines de l'humour avec Fadily Camara

C’est une intermittente qui a un sourire… on dira magnifique et familier. Fadily Camara, la trentaine, coche toutes les cases En Sol Majeur. Du bagout, un parcours de vie et des origines heureuses d’avoir dans le couffin du Sénégal, de la Guinée et du Maroc. Cette émission a été enregistrée avant l'annonce du report des élections présidentielles au Sénégal. On aura aperçu son mari tunisien, mais aussi son talent et sa belle photogénie au Jamel Comedy Club, puis au Point Virgule à Paris, dans l’émission de télé-réalité Lol : qui rit, sort ! (faut pas rire pendant les vannes, c’est le concept), mais aussi au cinéma dans Selfie ou dans la série En place… Aujourd’hui, Fadily Camara est la première standuppeuse française à signer son spectacle intégral La plus drôle de tes copines sur Netflix…Les choix musicaux de Fadily CamaraAfrikando Yay boyGreen Day Holiday
2/10/202448 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

D'Istanbul à Dubaï, les hasards de Mehtap Teke

Que se passe-t-il aujourd’hui à Dubaï ? Et qu’est-ce qui s’est joué hier en Turquie ou le mois dernier au Kurdistan, et l’avant-veille en Belgique ? Notre invitée qui a des attaches avec tous ces coins du monde vit sans doute avec plusieurs points d’interrogation au quotidien. Ou pas... Certes, Mehtap Teke, 42 ans, est née à Charleroi - la ville de Magritte - dans une famille ouvrière d’origine kurde et turque, et voilà qu’aujourd’hui elle pense à cette famille dans le bleu des Émirats arabes unis, mais franchement, sa maison réelle est faite entièrement de papier. Car elle ne pense qu’à ça : écrire et lire. Elle vient de finir son 2ème roman Au hasard heureux c/o Viviane Hamy. Et elle n’arrête pas de relire Les contemplations de Victor Hugo.  Les choix musicaux de Mehtap TekeArif Sag KaytagiAsik Veysel Uzun ince bir yoldayımIam Petit frère.
2/4/202448 minutes, 29 seconds
Episode Artwork

De l'Esquive à Shakespeare avec Sabrina Ouazani

Un peu de lune dans notre ciel de la Mondiale, un peu de Shakespeare et de Songe d’une nuit d’été. D’autant que c’est elle, la lune (imprévisible) qui a guidé les escarpins de Sabrina Ouazani. En un seul film (L’esquive), cette princesse du 9.3 s’est retrouvée sur le tapis rouge du Festival de Cannes, c’était il y a 20 printemps. D’ailleurs tout est une question de nature chez Sabrina Ouazani. Quand elle débarque sur un plateau, on la sent puissante, terrienne, passionnée. Qu’elle soit dirigée au cinéma par Abdelatif Kechiche, Xavier Beauvois, Mabrouk El Mechri, Abd al Malik ou Emmanuel Demarcy-Mota au Théâtre de la Ville à Paris actuellement, elle le fait toujours corps et âme. Un petit supplément d’âme urbain et très contemporain, idéal pour raviver une langue et un costume venus tout droits du XVIème siècle. Ça se passe comme ça au pays de Mademoiselle Ouazani. Les choix musicaux de Sabrina OuazaniAznavour Parce queKhaled BakhaWallen Mes rêves.
2/3/202448 minutes, 29 seconds
Episode Artwork

Pondichéry mon amour avec Koumarane Valavane

Pour donner un peu de rêve safran dans ce monde de brutes, il vous faut trois choses : de l’amour, du théâtre et un oiseau. Et vous voilà dans Auberlywood la nouvelle pièce de Koumarane Valavane qui a fait sienne la doctrine de Tchekhov : on ne doit pas représenter la vie telle qu’elle doit être ou qu’elle existe, mais telle qu’on se la représente en rêve. Une phrase qui circule dans le corps des acteurs-habitants d’Aubervilliers rejoints par une mouette, un désir de danser Bollywood et d’en découdre avec leur propre personnage. Un mantra qui a fait son œuvre dans la tête de notre invité, directeur du Théâtre Indianostrum à Pondichéry, et qui se produit au Théâtre de la Commune à Aubervilliers, près de Paris jusqu’au 31 janvier 2024.Les choix musicaux de Koumarane ValavaneNina Simone Feeling goodMozart Le Requiem
1/28/202448 minutes, 29 seconds
Episode Artwork

Nara Keo-Kosal, l'impossible retour au Cambodge

Nous pouvons améliorer les images du monde, et comme ça, nous pouvons améliorer le monde. C’est ce que dit le réalisateur Wim Wenders. Qu’en pense notre invité Nara Keo-Kosal, né au Cambodge d’une mère vietnamienne et d’un père cambodgien, devenu directeur de la photographie, actuellement co-directeur artistique du festival Si loin, si proche, premières rencontres cinématographiques du Cambodge, Laos et Vietnam, à la Ferme du Buisson du 24 au 28 janvier ? Nara Keo-Kosal traversé par le cinéma de Tavernier, le travail mémoriel de Rithy Panh et l’esthétique d’un Ozu, fait partie de ces rencontres cinématographiques en signant Au pays des sentinelles éternelles : du cinéma qui lui permet de se rapprocher de son pays si éloigné...Les choix musicaux de Nara Keo-KosalThanh Lan Bang bangGeorges Ka Saïgon.
1/27/202448 minutes, 29 seconds
Episode Artwork

Nadia Yala Kisukidi, l'art de la dissociation

Si jamais vous faites vos courses en cette rentrée littéraire, vous pourrez faire le plein de choses essentielles. Grâce à un seul roman, où il est question de joie, de rêve éveillé, de folie assumée, d’utopie politique et d’échappée merveilleuse... (Rediffusion du 17/09/22). Que des choses qui ne rapportent rien au grand capital, Nadia Yala Kisukidi a l’art de La dissociation (titre de son roman paru au Seuil). Un concept qui n’a rien d’autobiographique, encore que. Née à Bruxelles entre l’évidence de la philosophie et la passion pour la littérature, la Kisukidi (Yala pour les intimes) s’y connaît en monde pluriel. Cette spécialiste de la pensée de Bergson et des études postcoloniales (maîtresse des conférences à Paris 8) a un penchant pour l’entêtement et les échappées belles, direction l’Imaginaire. Plus qu’un mot, l’imaginaire est un territoire (on le sait) qui terrifie les dirigeants de notre monde.Les choix musicaux de Nadia Yala Kisukidi- Jeanne Lee Sophisticated lady- Nick Cave and the Bad Seeds From her to eternity- Miriam Makeba Congo
1/21/202448 minutes, 29 seconds
Episode Artwork

Baru, cheville ouvrière du dessin

Elles avaient pris la poussière, planquées sous notre lit, ces bandes dessinées de notre adolescence, aux titres inoubliables… Quéquettes blues, L’autoroute du soleil, Les Années Spoutnik. Son auteur est un copain, d’emblée, sans le connaître. Comment ne pas trinquer avec le papa de Quéquettes blues ? (Rediffusion du 16/10/22) Il dit s’appeler Baru. Un loup blanc du festival d’Angoulême plusieurs fois primé. Pour sa génération toujours en perfecto, tendance sociologique I can’t get no satisfaction, Baru ne peut être qu’un copain, parce qu’il est resté ce fils d’étrangers, fils d’ouvriers qui aujourd’hui, avec une tendresse rageuse, nous présente (attention Grand Oeuvre) la grande histoire de l’immigration italienne et la petite histoire de sa smala de Macaronis, comme il dit. C’est aux Éditions Futuropolis et ça s’appelle Bella Ciao.Les choix musicaux de Baru- The Who My Generation- Wilson Pickett The Land Of a Thousand Dances- The Beatles I Saw Her Standing There.
1/20/202448 minutes, 29 seconds
Episode Artwork

Dominique Celis, des survivants aux vivants

Revivre au Rwanda, est-ce que c’est revenir à soi ? Et puisqu’on y est, faut-il en finir avec le mausolée Rwanda ? Et puis enfin, d’où peut naître la résurrection après le génocide des Tutsis ? (Rediffusion du 19 novembre 2022). Mille questions dévalent le pays des mille collines dans le roman saisissant de Dominique Celis Ainsi pleurent nos hommes (c/o Philippe Rey). Saisissant comme peut l’être un corps de survivant qui tombe amoureux dans un contexte post-Génocide. Dominique Celis n’est pas agrégée de philosophie pour rien. Grâce à son écriture toute en poésie osseuse et fragmentée, on perçoit les yeux de la guerre bien ouverts, sur Dieu et sur le sexe. Une naissance au Burundi, un attachement à Merleau-Ponty, New-York et Jérusalem, miss Celis a l’intransigeance des grandes marcheuses…Les choix musicaux de Dominique CelisKamaliza Ni muve mu nziraOum Kalthoum Ya habibi.
1/14/202448 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Fabien Truong, la taille des origines

C’est un sociologue bien dans ses baskets. Un sociologue new génération qui fait ses lacets, soit pour hurler dans le micro avec ses potes punks, soit pour retrouver ses élèves Toufik, Zora ou Lison. (Rediffusion du 19 février 2022). C’est ça, Fabien Truong a plusieurs baskets. Après avoir été prof, éducateur et enquêteur (lire son Loyautés radicales. L’islam et les mauvais garçons de la nation), lui qui enseigne aujourd’hui la sociologie à l’Université Paris 8 nous revient d’un voyage étoilé entre la ville de Saint-Denis, la Nouvelle-Calédonie et le Vietnam. Fabien Truong qu’on imagine toujours en jean, signe La taille des arbres, roman romanesque et sociologique où la paire de baskets est escortée à la fois par ses élèves issus de l’immigration et par le fantôme d’un grand-père vietnamien, parti trop tôt...Les choix musicaux de Fabien TruongThis is the Kit Silver JohnSaul Williams Sunday Bloody Sunday.
1/13/202448 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Spéciale Esprit de famille: en Sardaigne

Aujourd’hui, notre Esprit de famille nous fait toquer à la porte de la Sardaigne. Pour y aller, c’est aussi joli qu’un aller simple pour la Méditerranée. C’est à deux vagues de la Corse, et vous voilà arrivés à Cagliari, chef-lieu de cette petite île italienne. Petite mais fière: de son histoire, de ses traditions pastorales, de ses plages sublimes, de son autonomie politique et de son porcheddu, son fameux cochon de lait parfumé au thym.Rediffusion du 13/03/2021 Et c’est sur cette île que j’ai pu recueillir, cet été, une conversation entre petites-filles tendres et pétillantes (Marie et Jeanne, la vingtaine) et grands-parents sardes croulant sous les photos et les souvenirs (Gabriella 80 ans, et Mario 84 ans). Avec pour cet Esprit de famille (série mensuelle pour En Sol Majeur) toujours cette même question : qu’est-ce qui au fil du temps, des générations, des exils, se transmet, se déplace, s’oublie ou s’intensifie ?...Les choix musicauxPavarotti Mama Santo Felice Domenico Modugno VolarePolyphonie sardeAdriano Celentano I want to know
1/7/202448 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Transmission En Sol Majeur entre grand-mères et petites-filles

En Sol Majeur s’est glissé comme une petite souris, derrière la porte d’une conversation entre trois grand-mères exceptionnelles et leurs petites filles. Que des femmes : un hasard me too, sans doute. Trois conversations intergénérationnelles, où l’une questionne l’autre, où l’une ne se souvient plus, où l’une traduit la langue de l’autre...Rediffusion du 19/12/2019. Avec  :- Sarah Maldoror, réalisatrice engagée dans les Indépendances africaines, née en Guadeloupe et sa petite fille Clara(Musique : Facundo Cabral No Soy De Aquì, Ni Soy De Allà). Sarah Maldoror est décédée en 2020- Hélène Cixous (femme de lettres née en Algérie d’une mère allemande juive) et sa petite fille adoptive, Saranya, née en Inde(Musique : Mahler Le chant de la terre)- Jeanne Pham Tran (directrice des Éditions des Équateurs) née en région parisienne et sa grand-mère centenaire Ama, née près de Canton, en 1918 ou 1919, et qui se retrouve dans les années 30 au service de Bao Dai, le dernier empereur du Vietnam. Ama est décédée depuis ...(Musique : Crazy Rich Asians Soundtrack - Wo Yao Ni De Ai - Grace Chang).
1/6/202448 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Solenn Bardet, femme blanche, femme rouge

Solenn Bardet est officiellement connue pour être géographe, ethnographe, documentariste, mais en réalité elle est issue d’innombrables rêves (comme dirait Ariane Mnouchkine). Des rêves nés, allongée sur une moquette, au gré de récits signés Karen Blixen, Pierre Loti ou Thomas Edward Lawrence.Rediffusion du 16 avril 2022. Des rêves qui s’incarneront dans un coin des plus reculés de Namibie, dans le Kaokoland, au pays des Himbas. Rencontre est le mot-clé. Rencontre entre une Blanche et ce peuple rouge des Himbas qui finira par l’adopter. Ça semble partir d’un délire d’Européenne en mal d’exotisme, mais finalement ça aboutit à un lien véritable entre ce peuple d’éleveurs et celle qui marche, surnom de Solenn Bardet qui (après Pieds nus sur la terre rouge, récit autobiographique) publie son premier roman chez Robert Laffont Les veilleuses. Où il est encore et toujours question de quête et d’engagement humain.Les choix musicaux de Solenn BardetKeny Arkana Je veux rentrer chez moiChants HimbasYoun Sun Nah Lament
12/31/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Hommage à Henri Lopes

Né à Léopolville en 1937, décédé le 2 novembre 2023,  Henri Lopes était une personnalité politique emblématique depuis l'indépendance à nos jours (Premier ministre, plusieurs fois ministre, directeur général adjoint puis sous-directeur de l'Unesco, membre du Haut Conseil de la Francophonie, ambassadeur du Congo en France et au sein de l'Union Européenne...).Rediffusion 30 juin 2013. Il a volontairement préféré quitter la politique pour devenir fonctionnaire international à l’Unesco, en 1981. Henri Lopes était également un des grands noms de la littérature africaine francophone, auteur de nombreux romans, et de recueils de nouvelles et d’essais...Les choix musicaux d'Henri LopesÉmile Oboa Les Piroguiers du CongoJoseph Kabassélé Félicité Kid Ory & his créole jazz Band Créole SongBeethoven 3ème mouvement (adagio) de la IXe Symphonie
12/30/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Mao, Proust et les bambous avec Ru Xiao Fan

Vous faites quoi à Noël ? Vous, je sais pas, mais du côté d’En Sol Majeur on a choisi de pousser la porte d’un atelier de peintre. Pas n’importe lequel, un de ceux qui font des Bouddha à tête de fleurs par exemple. Bienvenus sur RFI dans le temple de Ru Xiao Fan, artiste majeur de la scène artistique internationale, diplômé des Beaux arts de l’Ecole normale supérieure de Nankin et, une dictature maoïste plus tard, diplômé de l’école nationale des Beaux-Arts de Paris. Exposé dans le monde entier, à l’affiche de J’ai une famille (au milieu de 10 artistes de l’avant garde chinoise installés en France) au Palais de la Porte Dorée à Paris, nous allons surfer sur sa double culture artistique, entre langage pictural occidental et techniques traditionnelles chinoises. Et franchement, quoi de mieux que réveillonner au milieu d’une forêt de bambous…Les choix musicaux de Ru Xiao FanVerdi La Traviata Acte I Libiamo ne’lieti caliciSinatra Jingle bellsMichael Jackson Don’t stop ‘till you get enough
12/24/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Mokhtar Amoudi, une naissance littéraire

Si le Père Noël existe, peut-être qu’il déposera au pied du sapin un livre, un premier roman en lice récemment pour le Goncourt des lycéens et le Renaudot et qui finalement vient de décrocher le Goncourt des détenus.... Les conditions idéales, c’est son titre. Sacré père Noel, rien ne lui échappe. Et sûrement pas son auteur, Mokhtar Amoudi, diplômé de l'université Paris-I-Panthéon Sorbonne en droit des affaires, droit européen et fiscalité, dont le roman est directement inspiré de son enfance en familles d’accueil.Autant dire que les questions de filiation, d’ancrage, de survie, de prison, de libération littéraire et de désenchantement urbain… ça le connaît.→ Le site du Goncourt des détenus iciLes choix musicaux de Mokhtar AmoudiFonky Family Art de rueKery James Deux issuesMafia K’1 fry C.B.R. 
12/23/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Les carnets italiens d'Alfred

Le son, le bruit que vous aimez : le son de la pluie sur un toit, la nuit. Le son, le bruit que vous détestez : les sonneries de téléphone. Votre juron ou gros mot favori: baltringue ! Une plante, un arbre ou un animal dans lequel vous aimeriez être réincarné : un pin parasol sur les hauteurs de Rome. Et voilà comment en un questionnaire de Proust, on peut percevoir la sensibilité du bédéiste Alfred qui s’offre une belle madeleine italienne à travers sa trilogie en 3 volets: Come prima (Fauve d’or prix du meilleur album au FIBD à Angoulême 2014) Senso 2ème volet et Maltempo le tout dernier (c/o Delcourt), à lire loin de la télé pour entrer en intimité avec votre petite mythologie italienne. Alfred donc… comme de Musset, de Vigny ou Hitchcock ? Un prénom qui compte...Les choix musicaux d'AlfredBeatles A day in the lifeLucio Batisti Il nostro caro angeloFace B Notturno  Face A Maltempo Uno Andrea Laszlo de Simone Conchiglie
12/17/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Lamine Diagne, sur les traces de Claude McKay

Les planètes sont alignées : 2023 sera l’année Claude McKay. Faut dire qu’avec une Christiane Taubira en marraine de cette fameuse année McKay, ça aide. Mais qui est-il, ce Claude McKay ? Quel rapport entre ce poète romancier jamaïcain de New-York et la ville de Marseille ? Et quel lien entre lui et la Harlem renaissance (ce mouvement de renouveau de la culture afro-américaine de l’entre deux guerres) ? À toutes ces questions, des réponses multiples, artistiques, en forme de documentaires Mckay de Harlem à Marseille signé Matthieu Verdeil et de création musicale et littéraire KAY ! Lettres à un poète disparu de notre invité Lamine Diagne, musicien conteur, allié de plusieurs mondes. Donc m’est avis qu’y a de l’arbre à palabres dans l’air....Les choix musicaux de Lamine DiagneThe Lounge Lizards Voice of ChunkGaël Faye MétisLaureen Hill Used to love him
12/16/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

De l'Indochine à la décolonisation avec Frank Lao

Justement, il souhaite parler de race pour combattre vous savez quoi.Frank Lao, la petite quarantaine, aura appris à l’école de la République qu’il devait se définir comme sino-laotien, de nationalité française. Un peu fort de café. Mais la tragédie commence pour lui lorsque son père décède, victime du scandale du sang contaminé. Frank Lao y voit un lien avec le racisme et même avec la colonisation. C’est en autodidacte connecté qu’il crée le compte Instagram Décolonisons-nous et qu’il plonge dans les textes de Kerry James, les écrits de Césaire, la pensée de Fanon et qu’il donne corps à sa colère intime sous la forme d’un récit sociologique qui explore la manière dont l’héritage colonial s’incarne dans notre société contemporaine. Décolonisons-nous, un livre qui paraît chez J.-C. Lattès. Les choix musicaux de Frank LaoMc Solaar Bouge de làNTM C’est arrivé près d’chez toi Bobby Caldwell What you won’t do for loveSade Your love is king
12/10/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Dominique Fils-Aimé, le souffle de Montréal

Un peu de jazz, de néo jazz. Un peu de féminin fait main. Un peu, beaucoup, passionnément de voix. Dominique Fils-Aimé… êtes-vous là ? Je pose la question à cet esprit si singulier, venu de la scène montréalaise qui a émergé en 2015 d’une pochette surprise appelé télé-crochet au Canada. Autrice, compositrice, interprète et peintre de la voix auréolée de nombreuses distinctions, Dominique Fils- Aimé a du sang militant, du bleu et du rouge sur les cordes vocales. Bleu océan, rouge vivant, jaune fraternel à l’image de sa trilogie Nameless, Stay Tuned! Three Little Words qui a installé sa partition dans le temple de l’âme musicale. Et voici que nous arrive son 4ème album Our Roots Run Deep toujours percussif, habité, vocale, végétal et en tournée internationale, récemment au Café de la Danse à Paris, elle s’envolera pour New-York, Montréal, etc.Les musiques de l'émissionBeethoven Moonlight sonataDominique Fils- Aimé Our roots run deepDominique Fils-Aimé Three little wordsDominique Fils-Aimé BirdsBillie Holiday Strange fruit Dominique Fils-Aimé Strange fruitElisapie ArnaqSandra N’kake I miss my land/Camilleta douleur/Bobby Mc FerrinCircle song oneDominique Fils Aimé Home
12/9/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Marin Karmitz, de Bucarest à Padre Padrone

On ne connaît que lui et on ne sait rien de lui. Si je vous dis MK2, vous avez tout de suite l’image d’un cinéma de quartier et peut-être l’affiche de Padre Padrone en tête. Mais si je vous dis Marin Karmitz, vous ne faites pas forcément le lien avec le réalisateur, devenu producteur et fondateur de ce fameux réseau des salles MK2. Un peu comme vous, je découvre En Sol Majeur que celui qui est tombé dans le chaudron du cinéma aux côtés d’Agnès Varda et Jean-Luc Godard reste d’abord un homme d’images. À l’heure où cet esthète entre en dialogue avec le Centre Pompidou à Paris, à travers Corps à corps, exposition nourrie de sa propre collection de photographies, à l’heure où les identités continuent d’être meurtrières, je vous offre une conversation avec cet ancien réfugié qui s’est choisi le meilleur passeport diplomatique qui soit… le 7ème art.Les choix musicaux de Marin KarmitzA.Flammer & Moshe Leiser Az der rebbeLeonard Cohen You Want It Darker
12/3/202348 minutes, 29 seconds
Episode Artwork

Oser le Panthéon avec Florence Alexis

Quel point commun peut-il y avoir entre Condorcet, Louis Delgrès, l’abbé Grégoire et Toussaint Louverture ? Sans doute un Idéal qui aura été défendu par des anonymes et d’illustres figures, mais aussi bafoué et piétiné en plein siècle des Lumières. Oser la liberté, figures des combats contre l’esclavage… expose et éclaire la généalogie d’une volonté partagée de liberté comme processus universel. C’est ce que nous explique Florence Alexis, commissaire de cette grande exposition à voir actuellement dans ce lieu si symbolique qu’est le Panthéon à Paris. Une commande du Centre des Monuments nationaux et de la Fondation pour la Mémoire de l’Esclavage. Signe des temps qui changent dans notre France si mal à l’aise avec son passé colonial ? Peut-être. Florence Alexis qui n’est pas que la fille de l’immense Jacques Stéphen Alexis nous le dira. Signe en tout cas que certains gestes viennent de mains précieuses, chargées d’histoire, de mémoire et de voix tutélaires…Les choix musicaux de Florence AlexisMaya Angelou Still I riseHarry Belafonte Merci Bon DieuDanyèl Waro Mandela
12/2/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

De l'Iran aux attentats du 13 novembre 2015 avec Bahareh Akrami

Le regard persan tout un week-end, c’est ce que vous propose En Sol Majeur. Hier nous avons sorti les tapis, la calligraphie et le setâr de Shadi Fathi, concertiste kurde iranienne (les retardataires ont la solution du podcast sur Pure radio). Aujourd’hui, ambiance dessins de presse avec Bahareh Akrami qui a l’art de l’humour. Est-ce en lien avec la tragédie iranienne que Bahareh Akrami a reçue en intraveineuse (ses parents ont fui la dictature islamique en 86) ? Ce qui est sûr, c’est que cette snipeuse du crayon tient un carnet de bord de la révolte iranienne sur le blog de Mediapart et elle a contribué à l’ouvrage collectif Femme, vie, liberté sous la direction de Marjane Satrapi. L’ironie veut que cette fille de réfugiés soit aussi une rescapée des attentats du 13 novembre 2015 en France. Son roman graphique On aurait aimé savoir (ed. Steinkis) nous ouvre les portes de ce procès qui aura duré 10 mois… Ou comment rendre lisible et presque drôle une problématique aussi nébuleuse et douloureuse que ces attentats terroristes...Les choix musicaux de Bahareh Akrami- Contre les lois racistes servi par un collectif culte du rap français politique emmené par maître Madj d’Assassin & Akhenaton. -Amel Bent Ma philosophie.
11/26/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

De Persépolis à l'Iran avec Shadi Fathi

Le regard persan tout un week-end, c’est ce que vous propose ESM. Demain nous suivrons le crayon acidulé d’une dessinatrice de presse Bahareh Akrami, fille de réfugiés iraniens et rescapée des attentats du 13 novembre à Paris. Aujourd’hui, nous en appelons aux tables du ciel pour qu’il installe sur terre un immense tapis, la saveur du thé noir, la beauté du cheval, le son du sêtar et le doigté d’une concertiste d’exception nommée Shadi Fathi. Disciple du grand maître Dariush Talaï à Téhéran, chaque soir elle dépose cette musique classique millénaire sur le grand tapis de Cabaret de l’exil, Femmes Persanes la nouvelle création du Théâtre équestre Zingaro conçue et mise en scène par Bartabas, au Fort d’Aubervilliers initialement prévu jusqu'au 31 décembre 2023 et qui joue les prolongations du 12 janvier au 31 mars. Alors que le bras de fer se poursuit en Iran, entre les Iraniens opposés au voile et le régime des ayatollahs opposés à la vie… Musique !Les choix musicaux de Shadi FathiShadi Fathi Azadi DaryoushTala’i PishdaramadJeanne Moreau Le tourbillonShadi Fathi KhayyâmShadi Fathi Khab O khiyal
11/25/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

La dictature brésilienne en BD avec Matthias Lehmann

Je ne connaissais pas Matthias Lehmann, j’avais peut-être repéré ses illustrations de presse pour des journaux comme Libération, Le Monde ou Siné Mensuel, mais (faute grave) je n’avais pas lu sa Favorite, primé meilleur album en 2015 au festival Normandiebulle. Aujourd’hui, ce n’est plus possible de ne pas connaître cet auteur de bande dessinée franco-brésilien qui se pose des questions de légitimité et de lien avec son Brésil maternel, mais aussi et surtout des questions de conscience politique. Ou comment ses deux amours peuvent être minés par une pensée d’extrême droite : sa France d’un côté et son Brésil de l’autre, depuis des décennies. Voilà comment vous avez en perspective quelques soirées feu de cheminée (on aime les images par ici) puisque Matthias Lehmann publie chez Casterman, Chumbo une fresque colossale qui balaie 70 ans d’histoire brésilienne à travers l’épopée d’une famille déclassée de Belo Horizonte. Les choix musicaux de Matthias LehmannElizabeth Cotten Freight trainChico Buarque Meu Caro amigoNara Leão Opinião
11/19/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Yuval Rozman, un coeur israélien

L’aveuglement : c’est l’un des mots-clé qui illumine le travail de Yuval Rozman, un metteur en scène franco-israélien qui aime l’amour et la difficulté de l’amour. Autant dire qu’un chantier immense s’est ouvert à lui, le 7 octobre 2023, dans son Moyen-Orient. Yuval Rozman qui a déserté l’armée, il y a presque 20 ans, est un poseur de questions qui dérangent. Comment être israélien sans être juif ? Comment être juif, français et sans couleur politique ? Comment dire l’abandon d’un pays à travers l’histoire d’un couple (France-Israël en quelque sorte) ? Quelques jours après la marche contre l’antisémitisme en France, En Sol Majeur vous invite à prononcer ce mot : Ahouvi  Mon amour en hébreu, titre du 3ème volet de La Quadrilogie de ma terre présenté au Théâtre du Rond-Point à Paris. Expérience théâtrale, expérience de vie, puisqu’il se sert du plateau pour scruter à la fois son identité israélienne et le conflit israélo-palestinien…Les choix musicaux de Yuval RozmanBarbara Streisand Avinu MalkeinouFairouz Habbaytak.
11/18/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Spéciale GenevAfrica avec Nash, rappeuse nouchi

Et on reprend la plume pour un week-end ESM autour du festival GenevAfrica, ancré entre la Suisse, l’Afrique et les Antilles, qui organise chaque année une résistance littéraire, sous forme de correspondance entre artistes de Genève et artistes d’une ville africaine. Démarche inter-monde, interculturelle emmenée par Silvana Moï Virchaux, présidente de Laboratorio Arts Contemporains et co-curatrice avec l’écrivain Max Lobe de l’édition 2023 de GenevAfrica et de son festival qui se déroule, du 7 au 10 décembre 2023, à Abidjan. Hier, le tandem Heike Fiedler poétesse et Amee Slam slameuse était notre boussole. Aujourd’hui, c’est la go cracra du djassa star montante du hip-hop ivoirien Nash Nouchi qui tient le crachoir et le bougeoir face à la romancière suisse Mélanie Chappuis. Conversation placée (comme cette correspondance) sous le signe de la parole où j’adorerais glisser une phrase, du style Je te bôrôtise avec ce message enjaillant.Les choix musicaux de Nash NouchiGG Vickey Vive les mariésPriss K DonguiliKajeem La familiaNash Eux ils parlent
11/12/202348 minutes, 29 seconds
Episode Artwork

Spécial GenevAfrica avec Heike Fiedler, poétesse polyglotte

Y a-t-il encore dans le monde des écriveurs de lettres qui peuvent prolonger la plume au-delà d’un texto, SMS ou mail ? La réponse est oui grâce au festival GenevAfrica qui œuvre pour une circulation artistique entre la Suisse, l’Afrique et les Caraïbes. Et qui, chaque année, organise une correspondance entre des artistes de Genève et des artistes d’une ville africaine, avec un but qui risque d’écorcher votre syntaxe planplan, puisqu’il s’agit de penser la monde et non pas le monde. Une syntaxe politique, je vous l’accorde, signée Silvana Moï Virchaux, directrice de Laboratorio Arts contemporain, co-curatrice avec l’écrivain Max Lobe de l’édition 2023 de GenevAfrica et à l’origine du Festival éponyme qui se tiendra du 7 au 10 décembre 2023 à Abidjan. Week-end ESM spécial autour de cette parole en forme de correspondances, demain je recevrai la rappeuse ivoirienne Nash (qui a échangé avec Mélanie Chappuis, romancière suisse romande), aujourd’hui je reçois Heike Fiedler (auteur ou autrice ?) suisse de poésie sonore qui a posté ses mots à destination de la slameuse ivoirienne Amee Slam, où l’on apprendra en bon français que « fopa te tcha » veut dire « faut pas te blanchir ».Les choix musicaux de Heike FielderRobert Wilson, Philip Glass Ensemble Einstein On the Beach: Knee Play 1Nina Simone Ain’t got no, I got life
11/11/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Mame-Fatou Niang, pour un universalisme postcolonial

À force de lorgner de l’autre côté du périph’, aujourd’hui Mame-Fatou Niang réfléchit outre Atlantique. La parole précieuse de Miss Niang, maître de conférences à la Carnegy Mellon University de Pittsburgh, commence par Virginia Woolf, se poursuit par le rire noir (qui deviendra un Mémoire) et par la représentation des périphéries dans la littérature et le cinéma français contemporain. (Rediffusion du 13 mars 2022)    Parce que « L’arbre qui tombe fait plus de bruit que la forêt qui pousse », notre intellectuelle franco-sénégalaise a dégainé son fameux documentaire Mariannes noires et elle nous revient avec une petite bombe de 100 pages, co-écrite avec Julien Suaudeau, sobrement intitulé Universalisme, un concept humaniste blanc puissamment interrogé par une conscience postcoloniale… Bienvenue à Mame-Fatou Niang qui avance comme une ambassadrice du dialogue.Les choix musicaux de Mame Fatou Niang :Baaba Maal + Taj Mahal - « Trouble Sleep Yanga Wak am ​​​​​​​».
11/5/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Christian Lara, rediffusion hommage

Une naissance en Guadeloupe, un ancêtre au Cameroun, une sensibilité antillaise énervée et une révérence tirée le 9 septembre 2023 à Fort-de-France. Voilà pourquoi En Sol Majeur rediffuse l’entretien que Christian Lara nous accordait en 2018, année du 170ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage, au moment où il projetait à Paris Esclave et courtisane & Héritage perdu, deux films combattant les trous de mémoire de notre histoire de France. Présenté comme le père du cinéma antillais, réalisateur, scénariste, producteur français, Christian Lara aura signé 27 films avec en tête le conseil d’Ingmar Bergman « Ne filme que ce que tu connais parfaitement. » De Sucre amer, à Coco-la fleur, candidat en passant par 1802 l’épopée guadeloupéenne et Yafa le pardon, le jamais content du 7ème art créole aura tenu parole se revendiquant petit-fils du premier historien noir de Guadeloupe.Les choix musicaux de Christian Lara Vélo Lékol laExpérience 7 CarmélinaLouis Amstrong The Good Book, Rock my soul
11/4/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Le Liban dans l'objectif de Sirine Fattouh

En écoutant RFI, il ne vous aura pas échappé que depuis le 7 octobre 2023, l’actualité n’est plus chaude, mais brûlante. Depuis l’attaque du Hamas, j’entends et je lis que le spectre d’un second front entre le Hezbollah et Israël rôde. Notre invitée vient précisément du Levant, ce paradis en ruines appelé Liban. Née dans un pays en guerre et partageant sa vie entre Beyrouth, Damas et Paris, l’artiste vidéaste Sirine Fattouh interroge les conséquences des conflits sur la vie quotidienne des gens comme vous et moi. Diplômée de l’École nationale supérieure d’arts de Paris-Cergy et de l’Université Paris 1 en Arts plastiques et Sciences de l’art, cette féministe, chercheuse et motarde, arrive le porte bagage chargé de nombreuses actualités Faire, nager et s’envoler à La Gaya Scienza de Nice à partir du 4 novembre 2023 et puis au Centre d'art de Noisy-le-Sec à partir du 18 novembre 2023, dans le cadre du Festival du film franco-arabe, projection de Behind the Shield...Les choix musicaux de Sirine FattouhMarcel Khalife Passport Sarah El Badawiya  Etla3 3a Lebnan.
10/29/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Falmarès, Guinéen et réfugié poétique

Bienvenue En Sol Majeur au cœur mandingue d’une poésie française. C’est l’histoire d’un zodiaque de 7 mètres qui a déposé sur nos rives un tout jeune poète. Un réfugié poétique qui commet des poèmes-sans-papiers. C’est ce que j’aime à lire dans son Catalogue d’un exilé qui vient de paraître chez Flammarion, préfacé par un certain Nimrod. C’est donc l’histoire d’un fou rendu fou par un pays (la Guinée) devenu poète par l’arrachement (l’exil) mais aussi par un rythme premier (celui de la kora). Aujourd’hui qu’il vit entre deux mondes - entre une récente obligation de quitter le territoire français et un statut d’Ambassadeur de la Paix, entre les saules pleureurs bretons et les baobabs soussous, entre Rimbaud et Tierno Monenembo, Falmarès, 21 ans, jadis enfant roi, aujourd'hui flaque d'eau en exil, nous ramène à l’essentiel : la parole.Les choix musicaux de FalmarèsMory Kanté Yéké yékéStromae Formidable.
10/28/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Michel Jean, l'Indien québécois

Si vous êtes un amoureux des proverbes, je vous en dépose un dans le creux de l’oreille. La souveraineté est une chose qui s’étend en cercles toujours plus larges, à partir de vous-même. Proverbe venu à tire d’aile d’une terre qui ne compte pas les années en décennies ni en siècles, mais en saisons et en générations d’anciens : la terre des Innus, communauté d’autochtones d’Amérique du Nord. En Sol Majeur est heureux de voir assis derrière ce micro un homme multiple, appartenant à la communauté de Mashteuiatsh sur les bords du lac Saint-Jean au Québec. Journaliste et auteur qui a le talent du castor, puisque de livre en livre, Michel Jean tisse une hutte immense avec des fils d’or pris dans les bois et des histoires que personne ne souhaite entendre : Atuk, Elle et nous sur sa grand-mère Jeannette Siméon, Le vent nous parle encore sur la tragédie des pensionnats autochtones, Kukum succès de librairie autour de son arrière-grand-mère innue Almanda et voici Tiohtiá:ke /Montréal sur la question de l’itinérance autochtone en milieu urbain.Conversation enregistrée quelques jours avant la nomination d'un Premier ministre autochotone à la tête d'une province québécoise.Les choix musicaux de Michel JeanNiagara Pendant que les champs brûlentVilain pingouin Sous la pluieElisapie Isaac Ton vieux nom
10/22/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Maryna Kumeda, la guerre qui rend ukrainien

Elle aurait préféré qu’on ne sache toujours pas où se trouve l’Ukraine sur une carte du monde. Mais comme de façon terriblement ironique, une guerre en chasse une autre, il se peut qu’on perde à nouveau la boussole de Maryna Kumeda. Boussole que l’on peut réactiver en lisant son Journal d’une Ukrainienne (Éditions de l’Aube) où elle raconte ses multiples mutations, à l’image de ces mondes qui font l’Histoire en mouvement. Une naissance dans les dernières années de la République soviétique d’Ukraine et une renaissance de son identité ukrainienne au gré des montagnes russes (sic) depuis la révolution orange et surtout depuis le 24 février 2022, voilà pour la traversée de Maryna Kumeda, aujourd’hui installée en France, présidente du Fonds pour l’Ukraine et dont la conversation est forcément agrémentée de hareng salé et de tranches d’oignons sucrés…Les choix musicaux de  Maryna KumedaKhrystyna Khalimonova Navesni Пиріг і батіг de « Гаї шумлять - 1913 р. » le vent dans les bosquets Tarte et Fouet.
10/21/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

La force corse et l'élégance malienne de Niagalé Bagayoko

Vous l’avez entendue sur RFI en juillet dernier nous expliquer que les attaques au Sahel étaient la confirmation de l'expansion des mouvements d'influence jihadistes.  D’ailleurs sa voix et son expertise de spécialiste de la réforme des systèmes de sécurité en Afrique francophone, des politiques de sécurité internationales menées en Afrique subsaharienne et des mécanismes africains de gestion des conflits sont régulièrement convoquées sur la Mondiale. Mais que sait-on de Niagalé Bagayoko? Peut-on seulement imaginer qu’en sa compagnie il peut être question, le temps d’un En Sol Majeur de Marilyn, de Bobby Womack, de théâtre à la Birago Diop, de gynécée corse (musclé) et pourquoi pas… de Queen ?Les choix musicaux de Niagalé BagayokoQueen Bohemian RhapsodyBallake Sissoko NiandouDiana Ross Upside downAbba Mamma mia
10/15/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Le rêve palestinien de Yara El-Ghadban

Depuis le 7 octobre le Proche-Orient n’a jamais été aussi proche et les mots aussi impuissants. Seul Mahmoud Darwich, poète palestinien, poète troyen, poète des vaincus, peut dire par exemple Il n’existe pas chez moi de vision unique et définitive de l’autre. Celui qui m’a éduqué était juif, celui qui m’a persécuté aussi. La femme qui m’aimait était juive, celle qui me détesta aussi. Une langue pleine de nuances et d’humanité que parle Yara El-Ghadban dont le cœur a vibré douloureusement en écoutant l’actualité le week-end dernier. Pour Yara El-Ghadban, 47 ans, c’est l’histoire d’un déracinement qui n’en finit pas. Une naissance à Dubaï, des parents réfugiés palestiniens, de multiples déménagements et une nationalité canadienne qui lui permet d’aller et venir jusqu’en Palestine. Musicologue, anthropologue, enseignante à l’université d’Ottawa, écrivaine, c’est le cœur lourd que nous l’accueillons autour de trois de ses livres aux Editions Mémoire d’encrier : Les racistes n’ont jamais vu la mer (dialogue avec Rodney Saint-Eloi), Je suis Ariel Sharon et Le parfum de NourLes choix musicaux de Yara El-GhadbanSchubert StandchenSanaa Moussa La Tetlla’iPiaf Padam Padam
10/14/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Le panthéon de Raphaël Barontini

À votre avis et à vol d’oiseau, il y a combien de distance entre la ville de Saint-Denis (93) et le fameux Panthéon à Paris ? Combien de fresques, de toiles et de bas reliefs célébrant ou ne célébrant pas des personnalités qui ont illustré la patrie ? En Sol Majeur se réjouit d’accueillir un artiste plasticien se revendiquant de Saint-Denis, qui se voit invité pour une exposition carte blanche au Panthéon du 19 octobre au 11 février. Un conseil : accrochez vous au bastingage… Raphaël Barontini, Italo-guadeloupéen passé par les Beaux-Arts de Paris et qui expose dans le monde entier (EU, Maroc, Singapour, France) ne cesse de réinterroger l’histoire de l’art et l’histoire coloniale, au point de proposer une contre histoire. Suivons cet orfèvre de l’hybridité, profondément inspiré par le concept de créolisation du sieur Glissant, un orfèvre qui a du Toussaint Louverture sur la couture…Les choix musicaux de Raphaël BarontiniArrested Development People everydayKassav Zouk la se sel Medikaman nou niSun Ra orchestra  he space is the place
10/8/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Les langues des autres avec Raphaële Benisty

Elle a une mémoire de poisson rouge mais un oeil de lynx. Raphaële Benisty filme les autres, peut-être à la recherche d’elle même. Mais comme souvent chez ceux qui sont derrière la caméra, c’est difficile de les mettre en lumière. Rencontre dans la pénombre En Sol Majeur avec une réalisatrice française, attirée par ceux qui sont à la marge de la marge - on évoquera L’écho de la révolte (émeutes de 2005), Le mot je t’aime n’existe pas (sur comment se construire en exil), Le fantôme du roi (avec le spectre de Michael Jackson aperçu en Côte d’Ivoire) quelques-uns de ses films projetés dans de nombreux festivals. Et puis on tentera une percée dans l’album familial qui laisse entrevoir un lien lointain avec le Maroc, l’Algérie, la culture judéo-arabe, bref: une histoire de smala qui mériterait… un clap moteur.Les choix musicaux de Raphaële BenistyKoffi Olomide LoiCasey Chez moi.
10/7/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Estelle Ndjandjo, mbenguiste, afropéenne et podcasteuse

Que se cache-t-il derrière des questions de journaliste ? Bien souvent un parcours, parfois un divan et quelquefois une intuition. Pour Estelle Ndjandjo, journaliste indépendante, podcasteuse travaillant pour Médiapart, Slate, Binge Audio et notre belle maison, il y a une philosophie que nous sommes nombreux à partager : celle de croire au pouvoir de la narration. Chaque documentaire réalisé sur le continent par cette philosophe du micro le prouve. À suivre dans vos oreilles d’auditeurs professionnels, Dakar c’est la vie, Les survivantes de Bangui et un podcast RFI dont on n’est pas peu fiers Une afropéenne en pays Sawa qui met les pieds dans le plat d’une double interrogation autour de l’identité et de l’écologie.Les choix musicaux d'Estelle NdjandjoGrâce Decca Parce queBlick Bassy MaquiKanye West Through the Wire
10/1/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Yngvild Aspeli, une Norvégienne au pays des marionnettes

Yngvild. Un prénom qui vient du pays d’Ibsen, des fjords et des maisons colorées. Yngvild Aspeli vient de là, habitée qu’elle est par un monde invisible, fait de sorcières, de spectres et de sentiments terriblement humains. Bienvenue dans son monde, et quel monde ! Actrice, marionnettiste, metteuse en scène, directrice de Plexus Polaire et depuis 2022 directrice artistique du Nordland Visual Théâtre à Stamsund (en Norvège), Yngvild Aspeli est une sorte de passe-muraille : elle traverse les frontières. À travers chacune de ses créations (Dracula, Moby Dick, et actuellement Une maison de poupée) et grâce à ses marionnettes à taille humaine, elle nous reconnecte au sensible, au sauvage et au double qui sommeille en nous.Les choix musicaux d'Yngvild AspeliAne Brun Do you rememberRavnene FolqueJoni Mitchell Both sides now.
9/30/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Du barbare au berbère avec Zadig Hamroune

Zadig porte un prénom qui nous rappelle des souvenirs d’école. Prénom prédestiné à se prendre un ticket pour l’ampleur du monde, l’amour du théâtre et de l’opéra. Dans la vie terrestre, Zadig aime Le lac des cygnes mais aussi la voix berbère de Taos Amrouche, les piments qui grésillent sur le feu mais aussi les Paris-Brest, le tiercé commenté par Léon Zitrone mais aussi la voix soprano de Leontyne Price. Âme d’enfant, âme d’artiste pour Lyazid Hamroune qui signe Zadig Hamroune lorsqu’il écrit, ou pour le dire autrement, lorsqu’il s’échappe en écrivant par exemple je suis une rime orpheline. Après Le pain de l’exil, Le miroir des princes, voici La nuit barbare qui sème les petits cailloux d’une enfance charmante et menaçante, enfance normande et kabyle où il semblerait qu’il y ait… un loup.Les choix musicaux de Zadig HamrouneAmel Brahim Djelloul Il Kheir InouRita Hayworth Put on the blame on nameVerdi La Trouvère air de Leonora D’amor sull’ali rosee, interprété par Leontyne Price. 
9/24/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Nerval, le Vietnam et les papillons de Hoai Huong Nguyen

Hoai Huong Nguyen est devant moi en chair et en os, et pourtant elle semble tout droit sortie d’un autre siècle. Sur le papier, je lis qu’elle est agrégée de Lettres et docteur en Littérature générale et comparée, qu’elle enseigne la communication à l’Université de Versailles Saint-Quentin. Ce qui n’est pas dit, c’est qu’elle écrit comme elle respire l’encens ou l’absinthe. Car après avoir frissonné avec Sous le ciel qui brûle (Prix de la renaissance française 2018) et Tendres ténèbres (nouveau roman aux Ed. Viviane Hamy) je me demande si Hoai Huong Nguyen, née en France de parents vietnamiens, n’est pas sous l’emprise nervalienne et baudelairienne des passions mortelles. Et si aux hommes, elle ne préfère pas la compagnie des spectres, de ceux que l’on peut honorer à la pagode, ou sur l’autel de l’écriture...Les choix musicaux de Hoai Huong NguyenKhanh Ly Tieng sao thiên thai/La flûte célesteSerge Gainsbourg BaudelairePhilippe Jarrousski Thibault Garcia Manha de carnaval.
9/23/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Beyrouth en création avec Rana Haddad

Que peut l’Art majuscule face à l’explosion d’une bombe? Que peut le génie de l’artiste dans un Beyrouth en guerre? Mais aussi et finalement, que peut la guerre face à l’imaginaire? Les questions sans débris de réponse ne manquent pas. Mais il se trouve que certains artistes savent quoi faire des débris, des cicatrices et des souffrances, bien loin des discours, des écoles et des institutions. Rana Haddad, par exemple. Architecte de formation, sa vision du monde ne rentre dans aucune case. Croisée peu de temps après Quand l’inconcevable prend forme (exposition à la Cité Internationale des arts de Paris) cette artiste qui sait quoi faire d’un fauteuil de théâtre ou d’une valise d’exilé a quelque chose à nous dire sur l’art du détournement.Les choix musicaux de Rana HaddadYasmine Hamdan Get it rightSteve Reich Six marimbasFairuz Aateni el nay we ghanny Marcel Khalife Rita
9/17/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Sami Bouajila, un prince du 7ème art

Une beauté d’ange, un souffle intérieur et une passion souterraine qui transcende sa pudeur naturelle. Je vous présente  Sami Bouajila, une gueule du cinéma hexagonal, aussi bankable qu’intimiste. Depuis une cinquantaine de films, il habite nos écrans sous la direction des plus grands : Dridi, Kechiche, Rochant, Desplechin, Bouchareb, Roschdy Zem. Carrière toute en finesse, entre cinéma d’auteur et films d’action, Sami Bouajila sait tout faire. Incarner un tirailleur algérien, un homosexuel en trithérapie ou un père tunisien aux prises avec la question de la filiation. De filiation il est doublement question : d’abord au Théâtre de l’Oeuvre à Paris où il joue Un Prince d’Émilie Frèche- un seul en scène qui raconte l’histoire d’un homme dont la mémoire se confond avec elle de son fils… ensuite dans le paysage du cinéma hexagonal qui découvrait, il y a 30 ans, un acteur beur et qui fait de lui aujourd’hui un acteur français au sens plein et noble du terme...Les choix musicaux de Sami BouajilaYasmin Levy Una noche masAdriane Lenker & Buck Meek AngelsMatt Corby Le live on the resolution Tour Resolution.
9/16/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Le Venezuela hors-champ d'Oleñka Carrasco

Comment faire - à des milliers de kilomètres de sa terre natale - le deuil de son géniteur ? Comment photographier l’absence, la distance, les non dits et le noeud dans la gorge ? Et comment lutter contre l’oubli ? Des questions plurielles et intimes qui traversent un objet personnel et universel : Patria (aux Éditions The Eyes) qui donne lieu à une exposition dans le cadre des Rencontres d’Arles jusqu’au 24 septembre: c’est un récit entre écriture et photographies, qui se retourne sur le Venezuela d’Oleñka Carrasco et qui nous interroge collectivement sur la question de l’appartenance au clan et à la terre natale. C’est un En Sol Majeur qui sera remué par des voix politiques, poétiques, littéraire (Hugo Chavez, Charles Aznavour, Cesaria Evora, Olga Tokarczuk) remué aussi par des vaguelettes calypso…Les choix musicaux d'Oleñka CarrascoCésaria Evora Petit PaysCaetano Veloso Tonada de luna llena.
9/10/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Sortir du silence marocain avec Rachid Benzine

Corps et âme, il est Rachid Benzine. Du corps pour cet ex-champion de France de kick boxing, de l’âme aussi puisque cet amoureux du ring est devenu un intellectuel mouvant. Islamologue et politologue formé à l'École des sciences humaines, Rachid Benzine est un transfrontalier de la pensée, capable de siroter Jacques Derrida autant que Kery James. La sourate Maryam, autant que la pensée d’un Jacques Ricoeur (philosophe chrétien). Bref, au bout de ses gants, il y a de la banlieue, de la marge, de la périphérie et de l’abaya à interroger. De par ses multiples appartenances (marocaines pour les origines, françaises pour l’ancrage), il prêche ici un enseignement, là la bonne parole littéraire. Ravis que nous sommes de découvrir ensemble Les silences des pères aux Éditions du Seuil, dernier volet de son cycle familial…Les choix musicaux de Rachid BenzineLemchaheb Daba tchoufKeith Jarrett Köln ConcertLino Wolfgang
9/9/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Joël Andrianomearisoa, l'émotion malgache

Joël Andrianomearisoa est un nom soyeux de l’art contemporain. Un plasticien malgache et français pas fâché de faire grandiose et monumental lorsqu’il s’agit de l’Afrique. Lui qui a représenté Madagascar à la 58e Biennale de Venise en 2019 entretient une approche plurielle avec son art: sculpture, installations, écritures. Pour produire a l’arrivée des récits abstraits. Joël Andrianomearisoa qui (avec les poètes malgaches) envoie un baiser aux livres de Baudelaire, lui qui nous rappelle que les objets sont payants, et les sentiments gratuits. Lui qui est capable (avec du métal et des lettres en néon) de faire de l’horizon un terrain de jeu pour les yeux ou de parler de la migration avec un archipel suspendu fait de papier de soie noir. Sa formation est celle d’un architecte, sa sensibilité celle d’un architecte des sentiments. Fondateur et directeur artistique de Hakanto Contemporary (Centre d’art indépendant à Antananarivo), lui qui expose sur les cinq continents, nous fait l’amitié d’une Litanie des horizons obscurs à la galerie Almine Rech à ParisLes choix musicaux de Joël AndrianomearisoaTroy Sivan RushJeanne Moreau India SongLalao Rabeson Ry Tanindrazanay malala
9/3/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Jordan Mechner, prince de la narration

Dans la famille Mechner, ça pianote pas mal, tantôt à la machine à écrire, tantôt sur ordinateur, tantôt sur un vrai piano pour pianoter du Schubert. De génération en génération, ça déménage aussi beaucoup. En voiture Franzi, Adolf, Hedy, pour l’Autriche, les EU, la France, La Havane, la Perse même  Mais là j’suis plus dans la biographie familiale, j’me suis perdue dans un jeu vidéo. Car dans la tête de Jordan Mechner - le fils de tous ces déménagements - on rêve mille et une nuits, on se balade sur les toits, on court sur les murs, d’un quai de gare à un orient Express, avec le talent du casse cou sur un canapé. Il était une fois Replay, mémoires d'une famille  magnifique roman graphique qui met en scène tout un arbre généalogique, contraint au déracinement, une famille qui aura produit un conteur hors pair et le créateur du cultissime jeu vidéo Prince of Persia. Les choix musicaux de Jordan MechnerSlim Gaillard Drei Six CentsJacques Dutronc Il est 5h, Paris s’éveilleWingy Malone Ochi Chornya
9/2/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Alberto Manguel, un lecteur polygame

Il paraît que les livres se reproduisent la nuit. C’est ce que j’ai cru entendre dans certaines bibliothèques murmurantes.(Rediffusion du 17 avril 2022) Il paraît qu’Alberto Manguel, ce penseur de la lecture en connaît un rayon sur la question: il passe sa vie à tourner les pages. Écrivain, éditeur, traducteur de renommée mondiale, on lui doit de nombreuses nuits d’insomnie et notamment Une histoire de la lecture (prix Médicis Essai 1998). Intellectuel argentin et canadien, vivant au Portugal quand ce n’est pas en France, à New-York ou à Buenos Aires, il est traversé par le multiple… des géographies, des langues et des mythes. Professeur invité du Collège de France pour 2021-2022 sur la chaire annuelle intitulée L'invention de l'Europe par les langues et les cultures, il passe en coup de vent imaginaire nous instruire sur l’identité commune des Européens, et nous glisser sous le lit de futures insomnies sous forme de livres Actes sud : Je remballe ma bibliothèque et Monstres fabuleux.Les choix musicaux d'Alberto ManguelSammy Kaye Lavender’s blueSinead O’Connor How InsensitiveCecilia Bartoli Lascia ch'io pianga
8/27/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Pol Pi, danseur déplacé

C’est drôle de rencontrer une fiction humaine. J’ai l’impression que c’est ce qui peut nous arriver en accueillant le visage, la voix et le corps de Pol Pi.(Rediffusion du 10 juillet 2021) Né dans la dictature brésilienne des années 80, ce danseur chorégraphe transmasculin fait des entrechats sur le mot frontière. À la frontière de la musique, du butô, de la performance, du théâtre physique et du genre, Pol Pi propose un univers qui dialogue. Avec le Temps, la Mémoire, l’Histoire et les représentations du corps. Et puisque le déconfinement mental est peut-être en route, traversons En Sol Majeur ce corps sculpté par quelques-uns de ses paysages chorégraphiques comme Daté.es, Alexandre ou Me too Galatée. Et voyons de quelle manière dansée, il traverse la frontière entre la France et le Brésil...→ La dates de tournée des spectacles de Pol Pi ici.Les choix musicaux de Pol PiMaria Bethânia  SerenôNelson da Rabeca e Benedita Da Silva  A Saudade é CompanheiraGilberto Gil Andar com fé
8/26/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Fatima Daas, ou comment être Fatima Daas?

Chercher sa place. Dans le cœur, dans le monde, sur une page blanche. Chercher sa place : c’est ce que tente Fatima Daas. (Rediffusion du 27 novembre 2020) Pour En Sol Majeur, j’aimerais vous donner à lire son premier roman intitulé La petite dernière. La mazoziya en arabe. Un roman où, assis sur le même banc, se retrouvent des mots qui ne se fréquentent pas forcément: rap, Islam, homosexualité, prière, banlieue, Alger, asthme, honte, polyamoureuse... Sélectionnée pour le prix littéraire 2020 du journal Le Monde, lauréate du prix Les Inrockuptibles dans la catégorie Prix du 1er Roman... «La petite dernière», de Fatima Daas, aux éditions Noir sur Blanc.Les choix musicaux de Fatima DaasSniper Sans RepèresCiara Like a boyMédine Voltaire
8/20/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Najah Albukai, les prisons syriennes noir sur blanc

Une tête bouclée et un mental traumatisé. Un talent pour dessiner et un crayon qu’il aura cher payé dans les geôles de Bachar al-Assad. Lorsqu’il était enfant, il dessinait des animaux et des cow-boys. (Rediffusion du 12 juin 2021) Après 7 guerres, une révolution syrienne, trois emprisonnements et l’horreur de la torture raffinée au centre 227 de Damas, Najah Albukaï dessine le corps syrien comme personne. À la vue de ces dessins qui témoignent de l’enfer carcéral en Syrie, artistes et humanitaires ont décidé d’accompagner ce travail exceptionnel d’une exposition à la galerie parisienne Fait et cause et d’un livre Tous Témoins, dessins de prison, Syrie, Octobre 2015-Juin 2020 (qui paraît c/o Actes Sud, une co-édition Pour que l’esprit vive). Alors que les 10 ans de la révolution pacifique syrienne viennent de sonner, que le peuple syrien saigne toujours dans l’indifférence générale (presque 400.000 morts) et que Bachar al-Assad vient de s’arroger un énième mandat, En Sol Majeur grave, peint, dessine le Moyen-Orient avec un de ses enfants.Les choix musicaux de Najah AlbukaïChanson de berger Munir Bachir Ya HnayinaBaaba Maal Njilou.
8/19/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Halimata Fofana, la femme cicatrice

Longtemps tiraillée entre deux mondes, sous le poids d’un tabou hérité de génération en génération qui s’appelle l’excision. Bienvenue dans notre intimité En Sol Majeur. Sans doute que vous faites votre vie (au volant ou dans votre salon) et pourtant je vais vous demander de vous mettre sur pause. D’accorder vos violons avec la voix d’Halimata Fofana. (Rediffusion du 11 septembre 2022) 38 ans, Française, brûlée de l’intérieur par cette blessure qui concerne aujourd’hui dans le monde une petite fille toutes les 4 minutes. En Égypte, au Mali, au Sénégal, en Mauritanie, en Indonésie, en Colombie et n’oublie pas chérie… en France aussi. Après ce traumatisme, certaines femmes s’allongent sur une feuille blanche pour y bercer leur douleur, et pour écrire ce qui ne peut être dit ou entendu du côté de la honte et du plaisir. Mais que peut la fiction en termes de réparation ? À cette question, Halimata Fofana, armée d’une licence en art à La Sorbonne et d’un Master en littérature, répond par deux romans et un documentaire. Après Mariama l’écorchée vive, En Sol Majeur vous conseille À l’ombre de la cité Rimbaud (aux Éditions du Rocher) à lire parallèlement avec À nos corps excisés (titre du documentaire actuellement sur Arte).Les choix musicaux d'Halimata FofanaOumou Sangaré Moussolou Boubou Samba DunaCéline Dion J’attendais (live à Paris).
8/13/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Yoram Leker, avocat du diable

Voix lumineuse et pleine d’humour, voilà Yoram Leker. Et surtout, voilà un avocat qui a fréquenté pas mal de livres d’histoire: l’histoire de l’Holocauste vue sous le prisme de l’affaire Kasztner, du nom de celui qui sauva 1 684 Juifs au moment où les déportations commencent en 1944 en Hongrie, et qui fut condamné en Israël pour l’avoir fait. (Rediffusion du 4 décembre 2021) À la fin de son roman bien nommé L’âme au diable, notre invité dresse son arbre généalogique, avec le nom des membres de sa famille dotés d’une bonne étoile, en se retrouvant dans ce fameux train. Roman documenté et plein d’humour hypocondriaque qui souligne que Kasztner a été assassiné pour avoir été le seul juif de l’histoire à en avoir sauvé d’autres, au péril de sa vie. Comme dit son auteur, on dirait presque une histoire juive...Les choix musicaux de Yoram LeckerThe Andrews Sisters Tico TicoMme Butterfly Un bel di vedremo par Angela GheorghiuBob Dylan Hard Rain.
8/12/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Ysabel Saïah-Baudis, l'Orient du Couchant au Levant

Tous les soleils de tous les Orients vont tenter de rentrer dans ce studio. Cela fait longtemps qu’Ysabel Saïah-Baudis marche sur la route de l’encens, de la myrrhe rouge, pied nus sur un tapis des Mille et une nuits...(Rediffusion du 18 septembre 2020). Pourtant la dame est journaliste, écrivain et fondatrice des Éditions Orients... Ah, nous y voilà. L’Orient si meurtri a de l’écriture et de la pensée à revendre. De sa meurtrière ou de son patio, Ysabel Saïah-Baudis en est persuadée. Ses origines pieds-noirs et algériennes ont, elles aussi, des larmes et du miel à revendre. Au menu de cet En Sol Majeur Bleu blanc vert rouge, un peu d’ambivalence amoureuse, et puis des livres qui tissent un fil entre Ariane et Ysabel: Pieds-noirs et fiers de l’être, Oum Kalsoum, l’étoile de l’Orient et Haram, itinéraire des femmes orientales.Les choix musicaux de Ysabel Saiah-Baudis La Traviata Libiamo ne’lieti caliciOum Kalsoum Anta omriEl Gusto Je suis pied noir.
8/6/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Tonino Benacquista, au nom du père et de la fiction

Malgré ses prix littéraires et autre César, y a toujours au fond de sa prunelle une inquiétude de cancre éclairé, devenu un patriote de la langue, un amoureux des mots, capable de transformer Commedia dell’arte en Commedia des ratés. (Rediffusion du 29 janvier 2022) Bon, la famille italienne n’a pas apprécié. Mais, Tonino est du genre à foncer bélier dans la Fiction, même quand il y a du roman familial dans l’air. Vous avez certainement craqué sur La maldonne des sleepings, tremblé avec Sur mes lèvres ou Malavita, bullé sur L’outremangeur et ça ne m’étonne pas. C’est finalement assez normal de devenir un goûteur abonné aux tiroirs de Tonino Benacquista, le tout terrain du succès (roman, cinéma, B.D). J’ai une bonne nouvelle en ce début d’année, il vient de se fendre d’un 200 pages c/o Gallimard qui porte la marque de ses origines ritales, dans la langue du père. Le titre Porca miseria… désolée, scusate.Les choix musicaux de Tonino BenacquistaMozart Dom Juan Notte et giorno a faticarNino Rota La stradaAdriano Celentano  Il Ragazzo Della Via GluckBrassens Gastibelza l’homme à la carabine.
8/5/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Uèle Lamore, pop-girl ou chef d'orchestre?

Elle donne l’impression de marcher sur l’eau. L’au-delà, l’eau ambiante, techno, rock, jazz, elle vous embarque aussi avec des cordes, genre siphonnées de symphonies. (Rediffusion du 5 mars 2022) Uèle Lamore explore tout ce qu’il y a à explorer dans la musique. Et ça fait des partitions et des partitions que ça dure, même si elle n’a que 28 ans. Passée par le Berklee College of Music de Boston, spécialisée dans la direction orchestrale et la composition, cette cinglée de guitare a créé l’Orchestre Orage en 2017 avec lequel, en compositrice, productrice, arrangeuse, elle s’aventure sur des routes de campagne où l’on croise des chevreuils, mais aussi des musiciens rock ou électro. Et la voilà qui se balance, entre la France et les EU avec Loom, premier album solo où l’on surprend un peu de pop indé, de musique alternative, proche, toute proche du poème symphonique. À écouter urgemment et follement.Les choix musicaux de Uèle Lamore :Uèle Lamore Gene poolUèle Lamore The first treeCharlotte Dos Santos Away From You
7/30/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Mahmud Nasimi, de Kaboul à Victor Hugo

En quittant, ou plutôt en fuyant l’Afghanistan en 2013, Mahmud Nasimi ne parlait pas un mot de français. Et pour tout dire, cet étudiant en Sciences politiques était fâché avec les livres, il préférait courir derrière son cerf volant. (Rediffusion du 18 avril 2021) Aujourd’hui et après 730 jours de traversée dans l’enfer migratoire, il ne jure que par Baudelaire, Balzac, Hugo et Camus. La langue française est devenue le refuge de cet étranger qui bénéficie auprès de l’OFPRA d’une protection subsidiaire, ne serait-ce pas ça le plus étrange ? Rencontre En Sol Majeur avec celui qui a construit une relation poétique avec les cimetières, celui du Père Lachaise à Paris, en particulier, et qui publie dans une langue qui n’est pas la sienne Un Afghan à Paris.Les choix musicaux de Mahmud NasimiCharles Aznavour Hier encoreMohammad Hussain Sarāhang Sokhta lala zare manAhmad Zahir Marg man rozi fara khahad raside.
7/29/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

La Chine dans le coeur démocrate de Lun Zhang

Vous le savez sans doute, nous sommes toujours friands de certains proverbes. Celui qui pose une question est bête 5mn, celui qui n’en pose pas est bête toute sa vie. Proverbe chinois qui ravit l’intervieweuse que je suis, puisque j’ai la musette pleine d’interrogations à l’endroit d’un sinologue, Lun Zhang, professeur d’Études chinoises à l’Université de Cergy-Paris qui, dans une première vie, a eu l’audace d’interroger la dictature chinoise. Lorsqu’il se regarde aujourd’hui dans le miroir, il est toujours ce magnifique militant du mouvement pro-démocratie de la place TianAnMen en 1989, combat qu’il poursuivra à Hong Kong, l’île refuge devenue l’une des étapes de son exil. Histoire épique, héroïque, douloureuse racontée à travers deux bandes dessinées poignantes, parues chez Delcourt TianAnMen 1989 Nos espoirs brisés et Hong Kong révolutions de notre temps.Les choix musicaux de Lun ZhangCui Jian à TianAnMenWham! Wake me up before you gogoGiuseppe Verdi Va Pensiero ou Cui Jian
7/23/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Objectif Judée avec Didier Ben Loulou

Dormir à la belle étoile sur cette terre de Jérusalem, se laisser réveiller le matin par le cri des martinets, il l’a fait. Didier Ben Loulou est comme un chat. Derrière son objectif, il guette une présence. Photographe franco-israélien, tellement d’ici et tellement d’ailleurs qu’il ne cesse de guetter le mouvement. Auteur de plus d’une vingtaine d’ouvrages (dont Chroniques de Jérusalem et d’ailleurs ou Mise au point, conversations avec Fabien Ribéry), Didier Ben Loulou est doté d’une rétine plurielle - un peu de philosophie, un peu d’architecture et beaucoup de Méditerranée - Bref, son baluchon de promeneur nomade l’aura jeté sous le soleil de Marseille, Jaffa, Athènes, Tanger, Salonique, Ajaccio. Avec une manière presque métaphysique de tourner le dos au tumulte du monde pour accueillir les hommes, leur histoire, leur alphabet. C’est ce qui semble se dégager de son nouvel opus aux Éditions La table ronde intitulé Judée, magnifique album pour apprendre à regarder, et qui nous le rappelle: le désert n’est pas désert.Les choix musicaux de Didier Ben LoulouSerge Gainsbourg Mélody Nelson Yehudit RavitzThe Doors Riders on the Storm.
7/22/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Mareva Galanter, le coeur tahitien d'une Parisienne

Une étoile filante dans le ciel musical de la radio mondiale, c’est possible, on l’a même vue passer sous les fenêtres de Vous m’en direz des nouvelles (à réécouter en podcast). L’étoile filante - Mareva en tahitien - fait une pause dans le fauteuil d’En Sol Majeur, avec sous le parasol un nouvel album racinien (sous-entendu plein de racines): Paris-Tahiti. Intime et autobiographique, ce nouvel opus de Mareva Galanter, raconte sa vie d’avant Miss France, et d’après les poissons du lagon. Dans le dictionnaire de cette conversation estivale, quelques mots, quelques noms risquent de faire leur entrée : Gauguin, Castelbajac, Marlon Brandon, Helena Noguerra, des marins, des ukulélés, des vahinés, un roi Arthur, bref: vous êtes en tête-à-tête avec une Polynésienne très parisienne, et inversement. Les choix musicaux de Mareva GalanterMareva Galanter Lettres d’amour Mareva Galanter Paris-TahitiMareva Galanter Ma MitaBobby Holcombe & Angelo E ruauNouvelle vague Sur ma mob Lily Drop.  
7/16/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Aliocha Wald Lasowski, un philosophe créolisé

Parce que la terre inquiète, le philosophe enquête. Depuis que le monde est langage, y a toujours un lutin de la pensée qui passe devant, pour nous éclairer. Celui-là porte des p’tits chapeaux, fait de la batterie, fredonne parfois des comptines yiddish, a un sens entêtant de la ritournelle (que ce soit en musique, en littérature ou en philo : il en a même fait sa thèse), il fréquente de façon gourmande la partition des Sartre, Jacques Rancières et autres Deleuze. Mais parce que la terre inquiète, Aliocha Wald Lasowski arpente le tout-monde - des outremers en Afrique jusqu’en France et aux États-Unis - à la rencontre de ceux et celles qui ont approché Édouard Glissant. S’ensuit une conversation autour des défis écologiques, culturels, identitaires qui guettent notre humanité. Imaginaire et politique de la créolisation (avec Raphaël Confiant, Souleymane Bachir Diagne, Amin Maalouf, Regis Debray notamment) paraît aux Éditions de l’Aube.Les choix musicaux de Aliocha Wald LasowskiChic Good TimesGalactic Storm Stupid Boss.
7/15/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Le deuil gabonais de Stève Wilifrid Mounguengui

Tiens, voilà un voyageur qui a pris un aller simple pour la mélancolie. Un voyageur qui tourne les pages de son pays et de son premier récit intitulé Tu as fait de moi celui qui enjambe le monde. Un voyageur mélancolique adepte de la philosophie des sentiments, qui nous fait toucher du doigt sa colère de Lambarene, sa honte et sa solitude de Libreville, avec une écriture qui anéantit les frontières entre la pluie de Port-Gentil et celle de Paris. Dans le baluchon de Stève Wilfrid Mounguengui, parti de son Gabon natal, il y a toujours eu un goût de l’Europe. Mais aussi une tendresse inconsolable pour l’enfance trouée laissée au pays, avec à son bras la force du monde puisée dans la Littérature. Avec Stève Wilfrid Mounguengui, c’est l’histoire d’une nouvelle génération d’écrivains d’Afrique subsaharienne qui se rêve moins en président autocrate, qu’en poète baudelairien.Les choix musicaux de Stève Wilifrid MounguenguiAnnie Flore Batchiellilys Moine vole Blick Bassy Ngwa.
7/9/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Le spleen cubain d'un français, William Navarrete

En refermant Cuba spleen de William Navarrete, khlas, finito, terminus, le Cuba carte postale avec sa révolution roulant chachacha dans de vieilles voitures américaines en a pris un coup dans la carrosserie. En à peine 200 pages, l’enfant cubain (qu’il a été) quadrille l’univers carcéral du régime castriste dans lequel il a survécu. Fidèle, il reste fidèle aux souvenirs traumatiques, aux événements surréalistes, aux documents chiffrés qui ont produit l’anomalie cubaine que le monde entier a fini par accepter. Je cite William Navarrete pas devenu journaliste-écrivain par hasard. Le propre de la dictature étant aussi de produire de la farce et souvent du ridicule, Cuba spleen ramène sur sa pellicule un grain de folie, c’est peut-être celle des hommes lorsqu’ils arrivent un jour au pays de l’écriture… Les choix musicaux de William NavarreteFreddy Noche de RondaBach Sonate n°4 pour violon et clavecin un C mineurBeny Moré Cómo Fué?
7/8/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Aliou Mohamadou, missionnaire du peul

Munyaani cuurki danyataa ƴulɓe, celui qui ne supporte pas la fumée n’obtiendra pas de braise. Comment je le sais ? Il suffit de souffler sur le parler peul, tel que le pratique à l’Inalco (l’Institut des langues et civilisations orientales) le professeur Aliou Mohamadou. Lui qui vient du bleu de la montagne de Djinga au Cameroun, lui qui a couru au milieu des senteurs, proverbes et contes en pulaar, il pose sur la table un amour pour cette langue sous la forme d’un dictionnaire, aux Éditions Karthala, 368 mots du parler du Fuuta Tooro sont recensés et décortiqués. Grace à son Dictionnaire des mots grammaticaux et des dérivatifs du peul, vous pourrez conjuguer l’amour à la pratique...Aliou Mohamadou, professeur émérite (INALCO/PLIDAM) ;- Membre fondateur de l’Encyclopédie des littératures en langues africaines ;- Directeur d’ELLAF Éditions ;- Membre du comité de rédaction de la Revue des oralités du monde. Les choix musicaux de Aliou Mohamadou- Manu Dibango Soul Makossa- Doura Barry Cidiricca tchidiritcha- Louis Armstrong & Duke Ellington Duke’s Place.
7/2/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Rocio Berenguer, herbe catalane très sauvage

Rocio Berenguer serait-elle une mauvaise herbe du spectacle vivant ? Et d’abord, qui est Rocio Berenguer qui pousse sous vos fenêtres, là où l’herbe déborde de réflexion sauvage... ? Disons que c’est une jeune metteuse en scène catalane, installée en France depuis 10 ans, qui peut accueillir dans une même conversation Deleuze, les Spice Girls, Nietzsche, Paul B Preciado et Harry Potter. Rocio Berenguer leur concède un point commun non négligeable : celui de faire partie de la même planète. Mais qu’allons-nous en faire, de cette planète ? À cette angoissante question, l’artiste répond par TheBadWeeds où des danseurs-musiciens, mi-humains, mi-végétaux nous apportent un message sur notre futur… végétal. Allo la terre ? Ici, le jardin punk d’une fiction folle, ou comment faire un spectacle écosexy autour de l’urgence climatique… Les choix musicaux de Rocio BerenguerEnrique Morente La leyenda del tiempoKae Tempest MoveBjork Crystalline
7/1/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Ceaucescu, Toussaint Louverture et Vanessa Schneider

Elle écrit des portraits, des enquêtes, des essais politiques, bref c’est une journaliste politique, mais pas que. Il se trouve que Vanessa Schneider, grand reporter au journal Le Monde, est une Française née au cœur des mondes, merci pour toute la famille. Pour En Sol Majeur et en trois livres parus en poche (Tâche de ne pas devenir folle, La mère de ma mère & Tu t’appelais Maria Schneider), je mesure la nécessité pour Vanessa Schneider de coucher sur le papier Marthe, Hélène, Constantin, Clara, des prénoms fragiles et précieux comme de la porcelaine, brinquebalés dans la grande Histoire et qui produiront une tribu cabossée (je la cite). Au menu de cette conversation pleine d’origines silencieuses, la Roumanie, Haïti chérie, les hippies des années papa, une petite icône transmise de mère en fille et la figure de Georges Kiejman (L’homme qui voulait être aimé qui paraît en poche aussi et qui fait partie de la famille élargie).Les choix musicaux de Vanessa SchneiderLa Callas Puccini O mio babbino caroJosephine Baker Si j’étais blancheBob Marley Get up, stand up
6/25/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

De Venise à Mogadiscio, Ubah Cristina Ali Farah

Une arrivée au monde, puis un départ pour le monde, un retour et un n’y revenez plus. Tous ces mots voyageurs font partie du partir de Ubah Cristina Ali Farah. Père somalien, mère italienne, faire sa valise dans la famille, c’est un métier: un peu de Vérone en Italie, de Mogadiscio en Somalie, de Pécs en Hongrie, de Rome en Italie, pour poser le sac un jour à Bruxelles en Belgique. Qu’est-ce que l’ancrage ? Comment faire maison ou faire famille ? Les bagages, s’ils pouvaient parler, raconteraient la guerre, l’exfiltration vers la paix, le statut de réfugié, le mot « diaspora », les paysages fantasmés. Heureusement les livres écrivent un peu mieux que les valises. Enfin, c’est surtout qu’on a appris à les lire, les livres. À l’occasion de la sortie chez Zulma de Madre Piccola, En Sol Majeur ouvre grand la porte à Ubah Cristina Ali Farah, marcheuse du monde, poétesse, romancière et dramaturge…Les choix musicaux de Ubah Cristina Ali FarahBi Kidude AlaminaduraFabrizio De André La Ballata del MinchéK’naan 15 minutes away
6/24/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Esprit de famille avec Armand Abécassis

Hier pour En Sol Majeur, nous écoutions à l’ombre d’un proverbe juif en forme de pommier la pensée du philosophe Armand Abécassis, auteur d’Il était une fois le Judaïsme. Sa manière de traverser le XXème siècle depuis son Maroc natal en s’appelant Amran, m’a transmis le désir de l’écouter transmettre à Ethan, Capucine et Elisheva ses petits-enfants. Le Talmud étant la matrice de leurs conversations philosophiques, leur causerie ne sera jamais très loin des lettres en hébreu trempées dans du miel, elle tournera autour de l’enfance de papy (ou comment être juif dans un pays arabe occupé par les Français), du colonialisme hier, de l’antisémitisme aujourd’hui. Un En Sol Majeur tendance Esprit de famille puisqu’on circulera entre le quartier juif de Casablanca et le XVIème arrondissement de Paris. Allez, on reprend la séquence photo avec Armand Abécassis, aussi armé que désarmant...
6/18/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Entre philosophie et judaïsme, Armand Abécassis

Il y a plus de pommiers dans une pomme que de pommes dans un pommier. Proverbe juif qui nous fait l’amitié de nous rapprocher d’un philosophe, spécialiste renommé de la pensée juive et du christianisme : Armand Abécassis qui rêve secrètement d’un judaïsme universel. Un mot qui fâche parfois, mais qui (dans la pensée du penseur) rendrait le pommier attentif à la singularité de chaque pomme. Armand Abécassis rend addict à la métaphore, c’est le problème après l’avoir lu dans Il était une fois le judaïsme et Rue des synagogues où il déroule une séquence sépia : celle de son enfance dans l’Orient juif du Mellah, dans son Maroc natal qui n’appartient plus qu’aux années 30, 40, 50. En Sol Majeur vous propose un week-end en famille, chez les Abécassis. Demain dans sa version Esprit de famille, Armand sera entouré de ses petits enfants pour une conversation pleine de transmission. Et aujourd’hui, monsieur Abécassis s’assoit dans le fauteuil du portrait, avec des mots prêts à sortir du chapeau: alliance, Talmud, heder, Abraham...Les choix musicaux d'Armand AbécassisRachmaninoff Concerto Numéro 2 Allegro scherzandoYossi Azula Vehi sheamdaPinhass Cohen Zine li atak Allah 
6/17/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

De Saïgon au Collège de France, Phượng Bùi Trân

En préparant cette émission, je suis tombée sur cette citation du conteur Julos Beaucarne Dès que nous sortons du ventre de notre mère, nous devenons des émigrés. Et je me suis demandé ce que notre invitée Phượng Bùi Trân devait à notre roi François 1er. Pour avoir la réponse, il faut lorgner du côté du Collège de France (créé par François 1er) où en mars 2023, elle était invitée en tant que titulaire de la chaire Mondes francophones. Sa leçon inaugurale intitulée Les femmes dans l’histoire du Vietnam a fait grand bruit, peut-être parce que cette historienne vietnamienne, spécialisée dans l’histoire de la colonisation, accumule les premières fois. D’abord, cette leçon inaugurale est une tentative de relecture au féminin de l’histoire du Việt Nam. Et puis Phượng Bùi Trân a été la première à enseigner l’histoire des femmes au Vietnam. Comme un engagement, avec une volonté de dresser une passerelle entre ses deux ventres à elle : le monde vietnamien et le monde francophone.Les choix musicaux de Phượng Bùi TrânPham Duy Chant d’amour/Tinh ca Trịnh Công Sơn Gia Tài Cua me
6/11/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Samy Manga, le poète du cacao

Il a 7 collines dans le cœur, puisqu’il vient de Yaoundé. Il a encore et toujours la vaillance de l’enfant écorce qu’il a été dans sa forêt équatoriale d’Afane-Ibandè, au centre du Cameroun. Toujours et encore nostalgique du tragique poème des planteurs de cacao. C’est donc en écrivain, ethno-musicien et militant écologiste que Samy Manga nous entraîne sous son manguier premier, là où la petite graine de la révolte s’est plantée dans son esprit. Témoin à 10 ans des rapports économiques néocoloniaux qu’entretiennent les multinationales de l’or vert avec les pays du Sud, il publie un petit manifeste politiquement poétique intitulé Chocolaté, le goût amer de la culture du cacao. De quoi donner envie aux pays du Nord de boycotter cette petite barre de chocolat noir qui ponctue peut-être vos soirées. Mais d’une manière générale, l’enfant écorce est prêt à tout pour défendre terre et mer.Les choix musicaux de Samy MangaFela Kuti Gentleman Zap Mama Rafiki
6/10/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Du Brésil dans une assiette française avec Alessandra Montagne Gomes

Du soir au matin et comme dans tout (la politique, le couple, la famille, le travail, la cuisine), ce qu’il faut c’est de la technique et du cœur. Alessandra Montagne Gomes vous le confirmera, que ce soit avec le pigeon, le risotto, les épinards ou les asperges, il faut du doigté mais aussi de l’amour. Lorsqu’on se retrouve à sa table, c’est peut-être l’ingrédient le plus utilisé par notre invité, la chef franco-brésilienne, étoile montante de la gastronomie française, dont l’histoire inspirante est racontée dans un beau livre qui paraît chez Flammarion Ma cuisine de cœur. Où l’on apprendra le mot Nosso au cours de cette conversation, et puis un proverbe brésilien qui le dit très bien Souviens toi que le bœuf en terre étrangère devient vache.  Les choix musicaux d'Alessandra Montagne GomesVinicius de Moraes TristezaÉlis Regina & Carlos Jobim Aguas de marco Django Reinhardt Brazil.
6/4/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Pélerinage au pays du raï avec Hadj Sameer

Il se balade, la tête dans les étoiles et les baskets sur la planète raï. En réalité, il a moult planètes accrochées à ses basques. C’est l’histoire d’un immense collectionneur de vinyles et de cassettes, qui a trouvé le moyen d’installer ses deux pays sur une terrasse avec thé à la menthe, guitare électrique et album photos.  L’Algérie et la France, un casque sur les écoutilles, avec dans les oreilles l’histoire du raï né clandestinement en Algérie pour exploser en France et à l’international, et disparaître on ne sait diantre pourquoi. But… Raï is not dead, un slogan et surtout une série documentaire à voir en ce moment sur Arte, co-écrite par Simon Maisonobe, Grégoire Belhoste et notre invité Hadj Sameer.Les choix musicaux d'Hadj SameerEl Hachemi Guerouabi El korsan Azymuth Manhã
6/3/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Julia Sarr, jazz en wolof

Pas une personne ne chante comme une autre. On peut comparer la voix aux empreintes digitales… Qui a dit ça ? On demandera au ciel tout à l’heure, mais cette citation pourrait faire office de vêtement à la voix de Julia Sarr. Une voix mezzo soprano touchée par la grâce, la grâce de ces oiseaux nés entre Dakar et Banjul et piquant du bec dans les faubourgs parisiens. Y a de ça dans les gammes de Julia Sarr: de la kora, de la corne de brume et du piano quart de ton. Car Mademoiselle chante le jazz en wolof. Nouvel album pour cette artiste interprète, autrice et compositrice, sous nos platanes et nos platines En Sol Majeur : Njaboot. Les choix musicaux de Julia Sarr Julia Sarr Habib Lenny Kravitz Are you gonna go my way Orchestra Baobab Ledi ndieme M’bodj Julia Sarr Yobuma Julia Sarr Prayers
5/28/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Alfonso Zapico, la voix des mineurs asturiens

Et si dessiner, c’était lutter contre l’oubli ? Il semblerait que notre invité Alfonso Zapico en soit convaincu. L’oubli de certaines pages d’Histoire restées trop longtemps dans le placard, comme un cadavre forcément encombrant. C’est ainsi que la commune des Asturies fait l’objet d’une série best-seller sur les lieux du crime (en Espagne), merci qui ? Merci Futuropolis qui publie les deux tomes de ce roman graphique qui vaut dix cours d’histoire, intitulé Le chant des Asturies. Où l’on comprend que Alfonso Zapico n’est pas fils des Asturies pour rien, qu’il dessine après avoir lu Camus, Pouchkine ou James Joyce (il a aussi croqué L’homme de Dublin), qu’il a un oeil sur la politique basque (lire Ceux qui construisent des ponts) et qu’après les ponts, il s’est intéressé aux traits d’union. En quelques traits de crayon, c’est ce qu’il a réalisé entre Blimea sa ville natale en Espagne et Angoulême où il réside aujourd’hui et où il a déjà été récompensé. Les choix musicaux d'Alfonso Zapico Rodrigo Cuevas El día que nací yo Chicho Sánchez Ferlosio Hay una lumbre en Asturias The Melodic Runaway
5/27/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Mohammad Alsadhan, parole de syrien

Y a un proverbe syrien qui dit quand la vache tombe, les couteaux se multiplient. Autrement dit, lorsqu’un syrien a le genou à terre, nombreux sont les candidats à sa mort. Proverbe glaçant, lu pour vous dans Paroles syriennes en exil aux Presses Universitaires de la Méditerranée. Un ouvrage qui donne la parole à ces syriens, hommes, femmes, 30 ans, 50 ans, ingenieur, pédiatre, libraire, sunnite, kurde, chrétien, qui n’ont pas eu d’autre choix, pour ne pas mourir, que de tout quitter : terre, culture, langue, statut, famille. Des hommes et des femmes devenus dans notre langage administratif des réfugiés et dont la parole traumatisée est recueillie par le linguiste et universitaire syrien Mohammad Alsadhan, qui sait de quoi il retourne. Lui qui pourrait dire aussi cette phrase (lue pour vous) Les syriens ont été emprisonnés, persécutés, torturés. Ceux qui sont restés au pays vont mourir soit de faim, soit sous les bombes, soit de folie . Et rien ne dit que dans cette conversation nous évoquerons le retour de la Syrie dans la ligue arabe Les choix musicaux de Mohammad Alsadhan Enrico Macias Adieu mon pays Yanni Prélude Julio Iglesias Je n’ai pas changé
5/21/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Entre belgitude et congolitude , Lisette Lombé

Elle écrit comme les numéros qui se succèdent, dans le rythme et l’urgence, elle écrit pour les vivants une langue qui s’adresse aux derniers rangs. Elle, Lisette Lombé, apparemment assise sur le fauteuil d’En Sol Majeur. Mais les apparences ne sont plus ce qu’elles étaient, surtout depuis cette slameuse passe-frontières (c’est son mot), protest-performeuse (ça, c’est le mien), érotiquement engagée et poétiquement militante, puisque née dans un panier de crabe qui s’appelle le monde. Un panier situé pour Lisette Lombé entre Bruxelles et Kinshasa, entre une sensation de belgitude et une congolitude à questionner. Ça commence à être une habitude: on la cite, on la revendique, parce qu’on la lit : La magie du burn out, Black words, On ne s’excuse de rien, Tenir, Venus poetica jusqu’aux p’tits derniers Brûler brûler brûler et Enfants poètes  Les choix musicaux de Lisette Lombé Massive Attack Unfinished Sympathy Kae Tempest Thirsty Des’ree I’m kissing you
5/20/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Un cirque palestinien avec Ashtar Muallem

Perchée, cosmique et néanmoins comique. Je vous présente Ashtar Muallem. Insaisissable, tellement elle est aérienne et circassienne. Palestinienne née à Jérusalem, son corps est le plus bel outil pour raconter l’inénarrable, c’est-à-dire son histoire simple, son rapport à la terre, à la religion et à l’humour. En SM vous invite à une voltige sans risque à travers 2 spectacles, fruit d’une rencontre entre le metteur en scène Clément Dazin et Ashtar Muallem, cette jongleuse d’émotions : Cosmos actuellement en tournée et Inops… sur scène déambulant au milieu de gobelets renversés, une acrobate en robe blanche, par terre, qui se contorsionne, pleine de questions. Les choix musicaux d'Ashtar Muallem Emsallam, Adan Wakeem Aref Innak Bashar Murad Intifada on the dancefloor
5/14/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Delphine Diaz, réfugiée dans l'Histoire

Arrêtons ce naufrage de civilisation ! Est-ce que vous avez repéré cette phrase du pape François à la fin de l’année dernière lorsqu’il était au chevet des réfugiés de Lesbos ? Naufrage de civilisation, crise migratoire, quels sont les bons mots ? Tout dépend celui qui fait la prise de vue, me dira le photographe. (Rediffusion)  Delphine Diaz, maîtresse de conférence en Histoire contemporaine à l’Université de Reims Champagne Ardennes (France), m’a tout l’air de s’y connaître en mise au point sur les invisibles et les proscrits d’hier et d’aujourd’hui. L’histoire des exilés à la dérive n’étant pas née de la dernière pluie, elle nous le rappelle -archives à l’appui- en publiant En exil, les réfugiés en Europe de la fin du XVIIIème à nos jours. À voir ses nombreuses collaborations et publications (je citerai Un asile pour tous les peuples? Exilés et réfugiés étrangers dans la France du premier XIXème siècle) mon petit doigt En Sol Majeur me dit que son arbre généalogique a quelque chose à nous dire sur toutes ces brûlantes questions… Delphine Diaz est commissaire scientifique du nouveau Musée de l'histoire de l'immigration. Les choix musicaux de Delphine Diaz Jean-Philippe Rameau Les Indes galantes Joxean Artze et Mikel Laboa Txora txori / Hegoak Rolling Stones Can’t you hear me knocking
5/13/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

John Greaves, un patriote du jazz

Donc c’est entendu, John Greaves est un inclassable. Un musicien, chanteur, pianiste, compositeur subtil, élégant, né dans les belles années du noir et du blanc. Dans le jazz, 1ère patrie. Mais aussi au Pays de Galles, avant de finalement s’ancrer à Paname, 2ème patrie. (Rediffusion) Esprit artistique indépendant qui le tient éloigné des majors, et toujours plus proche de lui-même. Il se trouve qu’au pays de lui-même, il y a plein de John Greaves, y a l’amoureux du free jazz, le disciple de Robert Wyatt, le presque protégé de Carla Bley, mais aussi le merveilleux adaptateur de Verlaine et Apollinaire. Au menu de cet En Sol Majeur, vous apprendrez comment on peut quitter un pays pour un autre, grâce à un ballon rouge, et vous barboterez dans de nombreuses partitions avec un gros accent british… Les choix musicaux de John Greaves Beatles Love me do John Greaves God song
5/7/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Du pays des crevettes à la mer Celtique, Olivette Otele

Il faut aller jusqu’au Pays de Galles pour la rencontrer, en mer Celtique pour y laisser mourir ses préjugés. Et jusqu’à Bristol pour l’y voir travailler. Il y a en elle de la poésie anglo-saxonne et des chants religieux en beti ou en bassa. (Rediffusion) Il y a des mondes qu’elle met en relation. C’est beau et c’est triste à la fois d’avoir à annoncer qu’Olivette Otele est la première femme noire titulaire d’une chaire d’Histoire en Grande-Bretagne où elle enseigne l’histoire coloniale. Et c’est jouissif de lire son Histoire des Noirs d’Europe de l’Antiquité à nos jours, élu meilleur livre en 2020 par le Guardian et History Today. Une lecture qui coïncide, mais est-ce un hasard, avec la Journée internationale de commémoration des victimes de l’esclavage et de la traite transatlantique. Les choix musicaux d'Olivette Otele Reniss Manamuh Bob Marley Exodus.
5/6/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Chen Jiang Hong, entre Pasolini et Lao Tseu

Son ordinaire est fait de noir, d’ocre, de bleu et de rouge. Avec une frontière entre l’abstraction et le figuratif qu’il franchit allègrement, même lorsqu’une fleur de lotus taquine son pinceau. (Rediffusion) L’allégresse, elle, n’était peut-être pas au rendez-vous, le jour où cet artiste peintre a pris ses pinceaux, salué la muraille de Chine (ou pas) et présenté ses hommages à la rue Bonaparte, du côté de Paname. Le prétexte tout trouvé étant, après l’École des Beaux-Arts de Pékin, l’École nationale des Beaux-Arts de Paris. Bon, le coup des salutations et de la révérence, ce n’est pas de moi, ce qui parle en fait c’est le lyrisme de mon invité Chen Jiang-Hong, que je reçois avec gravité, autant que son extraordinaire Mao et moi : le petit garde rouge qu’il publie en grand format pour la jeunesse à l’École des loisirs. L'adaptation théâtrale du Petit Garde Rouge, sera présentée au Théâtre du Rond Point du 31 mai au 18 juin 2023. Les choix musicaux de Chen Jiang Hong : Sam Cooke - A change is gonna come  Franz Schubert - Winterreise (Voyage d’hiver) n°5 Yodelice - Talk to me.
4/30/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Nico, chanteuse de Nico and The Red Shoes

Nico est une chanteuse née au Cameroun, mais qui a emmené sa chambre dans le monde entier : Grande-Bretagne, États-Unis, Italie et virée sur le continent... À l'arrivée : un 1er EP de Nico & The Red Shoes très pop électro, entêtant... Les choix musicaux de Nico Nico and The Red Shoes Shame Nico and the Red Shoes  Friday Dinah Washington Mad about the boy Tupac Californie love Nico and the Red Shoes Dont'go (Rediffusion)
4/29/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Un enfant khmer nommé Jeanne Truong

Tout ce qui est écrit existe car rien d’autre n’existe. Voilà bien une phrase d’auteur. Une phrase qui sort d’une bouche traumatisée, passée par le mutisme, le trou noir, la culpabilité du survivant. Bien sûr, depuis les films notamment de Rithy Panh, nous avions en tête la tragédie des crimes Khmers rouges entre 1975 et 1979, où l’on avance le chiffre de deux millions de Cambodgiens éliminés avec une rare violence par l’Angkar, l’organisation communiste de Pol Pot Nous avions des images, des témoignages, mais pas de roman à hauteur d’enfance, par un de ces enfants des camps qui sera non seulement la proie des chiens noirs (autre nom des Khmers rouges), mais également de la cruauté sanglante de la Thaïlande. Épisode peu connu, nourri de source intime mais pas seulement qui paraît dans la collection blanche c/o Gallimard, sous le titre Ceux qui sont restés là-bas par Jeanne Truong. Les choix musicaux de Jeanne Truong Jacques Brel Quand on n’a que l’amour Arno Lonesome Zorro
4/23/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Evgueni Galperine, de l'Ukraine et de la Russie dans la partition

On dit souvent que la vie est une pièce de théâtre, mais elle peut aussi être une scène de film. Être aux côtés d’Evgueni Galperine, c’est vivre un film, un drame politique, une comédie noire, une atmosphère urbaine ou électro. Une partition est généralement somptueusement sombre. C’est aussi le métier premier de notre invité qui compose des musiques de films auprès des plus grands réalisateurs français et américains (Hazanivicius, Besson, Lartigau, Barry Levinson et Barry Sonenfeld). À l’écoute de Theory of becoming son premier album personnel qui paraît sur le très sélect label ECM, on sent que le cinéma a forgé son langage de musicien, il raconte comme personne le monde comme il va, c’est-à-dire : mal. Je dirais même que sa musique est un pressentiment. Forcément, c’est ce qu’on se dit, lorsque les coulisses de son histoire nous rappellent les origines d’Evgueni Galperine: russe par sa mère, ukrainienne par son père. Les choix musicaux d'Evgueni Galperine Moussorgsky Une nuit sur le mont chauve Evgueni Galperine Loplop im wald
4/22/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Rahma Adjadj, française, arabe et transgressive

Toute vérité n’est pas bonne à dire. Vous connaissez ce petit dicton, il est malheureusement un peu court dans certaines situations. C’est l’histoire de jeunes filles françaises qui n’en peuvent plus d’être comptables d’un mot (le nif, l’honneur), qui n’en peuvent plus d’être épiées, jugées, infantilisées par le grand cercle familial et par sa communauté. Des jeunes filles qui en deviennent transgressives de façon irréversible. C’est ce que raconte magnifiquement l’enquête de Rahma Adjadj, 28 ans, diplômée de l’Institut de journalisme de Bordeaux, elle-même au cœur de cette enquête qui paraît aux Editions Les Arènes sous le titre Nous les transgressives, ces jeunes françaises d’origine maghrébine qui s’affranchissent des tabous. Enquête qui démarre d’une chambre intime et qui en ressort avec le désir de toute une génération qui ne veut plus rien sacrifier: ni son émancipation, ni ses origines. Les choix musicaux de Rahma Adjadj Doria vrrr Budaya Gotas de Vinagre Magic system feat 113 et Mohamed Lamine un Gaou à Oran 
4/16/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Rodney Saint-Eloi, la revanche d'un fils haïtien

Les ailes de l’alphabet ont été son premier exil. C’est lui qui le dit, c’est même lui qui l’écrit. Et y a tout de Rodney Saint-Éloi dans cette phrase. Tout de l’homme né caca sans savon, à Cavaillon en Haïti. Tout de l’intellectuel lettré, qui aura fait de sa terre nouvelle, Montréal, un laboratoire d’apprentissage et de réflexion sur le monde post-Floyd. Poète, romancier, essayiste, fondateur de la maison d’édition Mémoire d’encrier, qu’on se le dise au pays, Rodney Saint-Eloi est debout. Il aura traversé dictature, mer, tempête humaine pour pourvoir discuter de racisme avec Yara El Gadban (lire Les racistes n’ont jamais vu la mer), pour pouvoir publier l’indispensable Contrat racial du philosophe Charles Mills (qui réfute l’idée du contrat social). Pour pouvoir libérer la voix des ancêtres à travers le recueil Nous ne trahirons pas le poème. Pour enfin pouvoir rendre hommage aux femmes de sa vie dans Quand il fait triste, Bertha chante Les choix musicaux de Rodney Saint-Eloi Coupe Cloué Jij jige m byen Cantin le voyageur Ti zwazo Bob Marley Get up stand up
4/15/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Santiago Gamboa et son double

« C’est bien de transformer un roman en maison ». L’auteur d’Une maison à Bogota a eu cette phrase un jour. Et plein d’autres phrases encore, qui ont rempli à foison d’autres maisons : à Madrid, New-York, Paris, New-Delhi, Cali. Dur à suivre, le garçon On le connaît notamment pour son roman Perdre est une question de méthode, traduit dans 6 langues et adapté au cinéma, en 2005. Et on le suit avec un peu de tremblement dans le marque page car son imaginaire latino américain a souvent du sang sur les mains. On lit, on réfléchit, on s’interroge. Serait-ce son passé de journaliste intello, sa psyché narco-traumatisée de colombien, son impossible sevrage de lectures teintées de réalisme magique? Mais à la lecture de son nouvel opus Colombian psycho, qui s’ouvre sur des membres humains retrouvés dans une friche de Bogota et dont le propriétaire est toujours vivant, la question persiste et signe : Santiago Gamboa serait-il un auteur psychopathe ?… Les choix musicaux de Santiago Gamboa Rafael Escalona, Bovea y sus vallenatosEl Testamento   Rubén Blades Dime
4/9/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Rebecca Chaillon, corps à corps

Attention, avis de grand vent révolutionnaire sur le bastingage, ou pour être théâtralement précise: En Sol Majeur vous signale l’arrivée d’un vent porté par une enfant d’exilés ultramarins, Marine accroche toi bien. Rebecca Chaillon autrice, metteuse en scène explosive dans le paysage du théâtre contemporain français, annonce la couleur. Elle se décrit comme (je cite) meuf noire grosse queer catho valide et racisée. Je rajouterai que cette afro-féministe a aussi une obsession crevette. Une enquête s’impose, qui lèvera un pan du voile autour de Carte noire nommée désir et Plutôt vomir que faillir ses deux dernières créations qui s’attaquent frontalement à notre imaginaire colonial. Conversation boulimique avec cette performeuse très française, passée de l’identité picarde à l’identité africaine, sans passer par la case de l’oncle Dom. Dit-elle. Elle qui sera aussi passée des Spice Girls à Rodrigo Garcia, quasiment sans transition… Les choix musicaux de Rebecca Chaillon Mélissa Laveaux Lè Ma Monte Chwal Mwen Kassav Bay chabon Lala &ce Doudouw&ve Ophélie Winter Dieu m’a donné la foi
4/8/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Fatima Ouassak, une pensée pirate

Ne pas rentrer dans le moule, c’est le grand talent de la politologue Fatima Ouassak qui n’a pas la langue militante dans sa poche, ni même dans son caftan. La culture de la résistance lui vient du RIF marocain où elle est née, et de Bagnolet en région parisienne où elle a co-fondé le collectif Front de mer et Verdragon, première maison de l’écologie populaire en France. Elle qui ne lutte jamais sur des questions idéologiques se bat pour un féminisme et une écologie dans les quartiers. À lire Pour une écologie pirate (Editions de la Découverte) et nous serons libres, précédé de La puissance des mères, pour un nouveau sujet révolutionnaire. Ou comment, lorsqu’on est descendante de l’immigration post-coloniale et militante dans une organisation majoritaire, ne pas être disqualifiée ou rangée dans la rubrique mère arabe, noire ou musulmane… Les choix musicaux de Fatima Ouassak Mohamed Rouicha Inas Inas Ed Sheeran I see fire
4/2/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Beya Gille Gacha, une perle bamiléké

C’est une perle. Une artiste qui, dans son travail, marie raffinement africain et européen. D’ailleurs, la perle parle. Elle parle d’art métis, pas faux, puisqu’on le doit à une Camerounaise ch’ti revendiquée, issue d’un chaudron multiculturel et passionnée par l’histoire de l’art. Autant que vous le sachiez tout de suite, c’est une hypersensible, allergique à la hiérarchie, donc autodidacte surdouée, passée par l’École du Louvre, premier Prix de la Biennale Internationale de sculpture de Ouagadougou en 2019, ayant exposé à Rome, New-York, Paris, Dakar et bientôt à Yaoundé. 32 ans, Beya Gille Gacha, bouscule notre petit confort, rien qu’en lorgnant ses sculptures. En cause: sa tendance à perler le corps humain, en s’inspirant des codes traditionnels bamilekés. Forcément, ça produit de la pensée, du discours et même un regard sur les questions d’identité, de féminin, de justice ou d’injustice dans notre hier et notre aujourd’hui. À voir en ce moment à Paris (3ème) sa série Orant à couper le souffle, dans le cadre de l’exposition Le chant des forêts. Les choix musicaux de Beya Gille Gacha Childish Gambino Redbone Gael Faye Tôt le matin Reniss La sauce
4/1/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Astrig Siranossian

Juste après la voix du violoncelle, il y a la voix d’Astrig Siranossian. Une surdouée, doublée d’une passionnée, avec une force de conviction à renverser les montagnes. Montagne de la musique classique, montagnes arméniennes aussi. Formée à Lyon en France, passée par la classe de l’immense Ivan Monoghetti en Suisse, Astrig Siranossian est considérée comme l’une des plus grandes violoncellistes de sa génération. N’a-t-elle pas fait courir ses doigts aux côtés de Daniel Barenboïm, le temps d’un album consacré à Nadia Boulanger. La voilà qui nous revient d’une tournée aux États-Unis avec Michael Barenboïm (le fils de) et un album classé par le journal Le Monde parmi les 5 meilleurs albums classiques de 2022: Duo solo où elle convie autant Bach, Ligeti ou Kodaly qu’une mélodie traditionnelle arménienne. Pas de frontière dans l’oreille de celle qui est programmée à la Philharmonie de Paris ce 28 mars 2023. Les choix musicaux d'Astrig Siranossian Michael Jackson Thriller Astrig Siranossian Sareri Hovin Mernem Art Tatum Tea for two.
3/26/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Florent Dabadie

S’installer pour 2, 3 saisons à Tokyo, y rester finalement 30 printemps, 30 hivers, y devenir une star de la télévision, faire son job à la nippone et s’y marier. C’est ce qui est à arrivé à Florent Dabadie qui publie aux Éditions les Arènes Comment je suis devenu japonais. Dabadie, dabada-bada, ça me rappelle quelque chose de très français, y a un loup (un Jean-Loup) c’est sûr, faudra enquêter En Sol Majeur. C’est quoi devenir japonais ? C’est rencontrer l’envers kafkaïen de l’île, c’est découvrir les Japonaises bien plus cash que dans les films de Ozu, c’est suivre l’équipe de football nippone face à Zidane, c’est vivre l’après Lehman Brothers & survivre à l’après Fukushima... Les choix musicaux de Florent Dabadie Ryuichi Sakamoto Merry Christmas Mr Lawrence Paul Desmond feat Gabor Szabo Music for a While.
3/25/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Monika Gintersdorfer, une metteuse en scène hors-sol

C’est une dangereuse, une Monika Gintersdorfer politiquement incorrecte. Notre époque engluée dans l’autocensure appréciera. Parce qu’elle a intégré des bouts d’Atlas (Pérou, Allemagne,  Mexique, Côte d’Ivoire), cette metteuse en scène autrichienne s’affranchît naturellement des frontières, mais aussi des cultures et des disciplines. Avec elle, le théâtre n’est pas un long fleuve cool cool, et le plateau pas à l’abri d’accueillir des artistes internationaux ne jouant pas forcément dans leur catégorie, et très souvent inspirés par le coupé décalé. Et moi-même je ne sais pas très bien dans quoi je m’engage En Sol Majeur, en tendant le fauteuil à celle qui vit sur des braises, pour cause de double création avec son collectif La fleur. A voir: Les chercheurs (sur ces danseurs et danseuses d’Afrique de l’Ouest venus tenter leur chance en Europe) et El Nueve, ce bar gay qui aura fait les nuits chaudes de Mexico Les choix musicaux de Monika Gintersdorfer Casino Shangai Cuerpos huecos JS BACH Erbame Dich Skelly feat Debordo Leekunfa Makanagbachi
3/19/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Chowra Makaremi, pour un Nous iranien

Parce qu’elle ne peut supporter les trous de mémoire entre elle et ce pays qu’est l’Iran, elle a pris la caméra. Et bien sûr, qu’une anthropologue telle que Chowra Makaremi prenne la caméra n’est pas anodin. Depuis le meurtre de Mahsa Amini, sa voix de chercheuse se fait l’écho du soulèvement inédit que connaît depuis six mois sa terre d’origine. Un écho qui la reconnecte sans doute à ses travaux de recherche portant notamment sur la violence post-révolutionaire en Iran et les massacres de masse. Qui la reconnecte aussi à l’année 1988 et au chapitre fondateur de sa vie, lorsque sa mère disparaît dans le massacre de milliers de prisonniers politiques opposés à la République islamique d’Iran. Une anthropologue sur le terrain de la mémoire à tiroirs (la mémoire familiale) en quête de sa propre narration, cela donne un documentaire d’une douce violence affective intitulé Hitch, une histoire iranienne… Les choix musicaux de Chowra Makaremi Marjan Farsad Khooneye Maa Dakh Daughters Rozy /Donbass
3/18/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Marisa Gnondaho dit Simon

Il y a des yeux bleus qui peuvent raconter la profondeur de l’océan. Des yeux bleus qui viennent d’une pirogue et d’un casque colonial. Des yeux qui vibrent vaudou, après enquête familiale, travail sur le corps et théâtre documentaire. Histoire fascinante que celle de Marisa Gnondaho dit Simon. Histoire d’amours coloniales aux yeux bleus entre une jeune fille de Ouidah au Bénin (son arrière-grand-mère) et un administrateur des colonies (son arrière grand-père). Histoire d’un patronyme qui se perd dans les profondeurs de l’océan, d’amours amères qui rejouent un tête-à-tête entre descendants d’indigènes et descendants de colons. Les petites épouses des Blancs, histoires de mariages noirs, du théâtre documentaire qui pose plein de questions à notre XXIème siècle: qu’est-ce qu’un mariage noir juridiquement dans les colonies ? Ou encore descendre d’un colon, qu’est-ce que ça veut dire ? Les choix musicaux de Marisa Gnondaho dit Simon Sona Jobarteh Jarabi Francis Bebey La condition masculine.
3/12/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Nedjib Sidi Moussa

Il faudrait du temps, il faudrait du thé pour digérer. Nedjib Sidi Moussa, que vous ne connaissez pas encore, mérite qu’on prenne le thé, qu’on prenne le temps pour absorber ses réflexions de docteur en Science politique. Après La fabrique du musulman (2017), j’ai sous les yeux son nouvel opus (au Puf) intitulé Histoire algérienne de la France, avec sur la couverture une carte de France algérianisée. L’affaire est sérieuse, puisqu’il s’agit pour ce chercheur de démêler la France contemporaine en se confrontant enfin à la question algérienne. Khlas, finito, basta (que ce soit autour de l’identité, l’immigration, le colonial ou l’islam), il faut en finir avec ce que notre invité appelle la centralité refoulée de la question algérienne, de 1962 à nos jours. Le divan ne durera que le temps de mes questions, pour ce quarantenaire qui ne jure que par la grande Histoire, alors que son récit familial vaut évidemment un p’tit diwan. Les choix musicaux de Nedjib Sidi Moussa Puccini, Turandot (Luciano Pavarotti) John Lennon Working Class Hero
3/11/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Jeanne Benameur, fille de la Méditerranée et soeur d'Isis

Jeanne pense, même quand elle danse, elle pense. Elle a des pensées Atlantique, tournées aussi vers la mer Egée. C’est comme ça que dans son sac, le ressac d’une Histoire commencée en Algérie, se poursuit dans l’eau des sensations intérieures. (Rediffusion du 22 mars 2022). Dans l’eau d’un langage toujours en apprentissage, on se souvient bien de ses Demeurées. Et lire son nouveau roman La patience des traces en lice pour le prix Roman France TV 2022. Mais l’eau peut-elle réparer les bobos de la terre ? C’est peut-être une des questions que nous poserons à cet auteur Actes Sud Jeanne Benameur, passée de la Méditerranée à l’Atlantique, du silence à l’écriture, et que nous recevons en pleine commémoration des Accords d’Evian. Les choix musicaux de Jeanne Benameur Janis Joplin Move over Bach Suite pour Violoncelle n°2 Philip Glass Façades.
3/5/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Tout simplement Jean-Pascal Zadi

C’est un mec de la street auréolé d’un César du meilleur espoir masculin. L’humour franchouillard et fédérateur de Jean-Pascal Zadi trône désormais sur le grand et le petit écran: puisque sa websérie Carrément Craignos (2ème saison) a pris ses quartiers sur France TV. Et la série En Place, actuellement sur Netflix (Rediffusion du 27/3/2021). C’est peut-être l’effet Tout simplement noir, ce film sorti en 2020 qui a mis tout le monde d’accord: la critique et le public (760.000 entrées au compteur et un César). Zadi, 43 ans, passe donc officiellement de l’univers rap des cités et films autoproduits à la Gaumont et à la plateforme de la TV publique. Avec pour seule devise chez cet autodidacte pro : l’aventure, la bricole et la poilade. Tout simplement Zadi En Sol Majeur et vous savez quoi : Il attend de ouf l’émission (je le cite) car il va pouvoir parler de Boris Vian, Dany Laferrière, Ernesto Djédjé, autrement dit de la Côte d’Ivoire, des préjugés autour des Noirs et de la liberté artistique... → Craignos sur France Télévisions.  Les choix musicaux de Jean-Pascal Zadi Ideal J Pour une poignée de dollars Ernesto Djédjé Zibote Charles Bradley Black velvet
3/4/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Annie Lulu, entre vodka et kinkéliba

Un peu comme son héroïne, Annie Lulu a le sourire de la mer Noire et l’ironie des Grands Lacs, mais ça s’arrête là. Elle aussi est le fruit d’une palabre entre un verre de vodka et un bol de kinkéliba, mais ça s’arrête là. Rediffusion 03/04/2021 Née d’une mère roumaine et d’un père congolais, Annie Lulu s’est d’abord aventurée sur des terres philosophiques avant de s’immerger dans un océan de langues et d’imaginaires aboutissant parfois à un pays nommé : Littérature. Prise amoureusement dans un tissage fait de multiples bouches qui parlent français, roumain, lingala ou swahili, elle publie c/o Julliard La Mer Noire dans les Grands Lacs. Un premier roman remarqué où le monologue croise le collectif et où la conscience politique supplante la haine de soi. Tissage et métissage avec des phrases qui disent le monde, comme page 85 où il est écrit « faudrait qu’on raconte, pour qu’un jour les gens sachent ce que c’est qu’être le rare enfant d’un Noir dans une province du monde où la lune est encore pleine de pogroms ». Les choix musicaux d'Annie Lulu Dimba Diangola Fuma Monika Lakatos Romanimo Grégory Porter Liquid Spirit
2/26/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Adolfo et Leïla Kaminsky (hommage)

C’était la Saint-Valentin, c’était en 2012... J’allais à la rencontre de ces amoureux éternels qui ont échangé un jour (resté langoureux): une promesse, une œillade, un baiser. Mais à la sauce En Sol Majeur... faut bien dire que ceux qui font notre miel sont les couples mixtes. Et les tourtereaux nous ouvrant leur porte ce fameux jour s'appellent Adolfo et Leïla Kaminsky. Lui né en 1925. Elle en 1954. Lui venant d'une famille argentine d'origine juive russe, elle d'une famille algérienne musulmane. Lui aura été un faussaire de génie (pour la résistance, le FLN et les luttes révolutionnaires d'Amérique du Sud). Elle restera la fille d'un imam libéral amoureuse de l'Art et des grandes causes. Lui a tiré sa révérence le 9 janvier dernier (2023), pour lui rendre hommage, retournons au pays des Kaminsky, où jamais ne manquera la dimension romanesque. Rediffusion Les choix musicaux d'Adolfo et Leïla Kaminsky Yves Montand Le temps des cerises Fadela Dzeria Koumtara Rocé Je chante la France Nina Simone The last rose of summer
2/25/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Andreï Makine, le déchirement russe

Je le vois comme un immortel (ce qu’il est) dans une planque d’auteur qui ressemble à un bunker d’écriture. C’est ce que j’imagine. Quel honneur En Sol Majeur d’avoir en face de moi Andreï Makine dont je viens de lire L’ancien calendrier d’un amour. Un regard perçant et intimidant, une biographie assez mystérieuse qui commence en Sibérie, et qui se poursuit avec un abandon et une adoption. L’abandon de la langue de Pouchkine pour celle de Zola. Derrière tout ça, il y aurait peut-être une langue grand-maternelle. Gardien d’un classicisme élégant, Makine l’académicien pose une lumière russe sur bon nombre de ses romans, bien loin du fracas du monde et de cette guerre ukrainienne dont nous n’avons qu’une lecture occidentale. Qui sait, le gardien nous éclairera peut-être, grâce à l’évocation de L’ami arménien (paru en poche) et du Testament français (prix Goncourt et prix Médicis 1995) Les choix musicaux d' Andreï Makine Schubert Trio Rameau Les Boréades, Entrée de Polymnie Ludovico Einaudi Primavera
2/19/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Lumières d'Asie avec Jeanne Pham Tran

« L’eau ne coule jamais que là où se lézarde la terre ». C’est ce que dit son auteur préféré Xavier Grall. Peut-être et sans doute que l’inconnu dévore aussi notre invitée Jeanne Pham Tran, qui a l’art des citations. Les fidèles se souviennent que notre route En Sol Majeur a déjà croisé ce regard incisif, d’une beauté toute eurasienne... Croisé autour d’un porc au caramel fait en l’honneur d’une grand-mère chinoise, délicieusement centenaire, pour un spécial Esprit de famille. C’était en 2019, Jeanne l’éditrice parisienne courait partout, toujours un manuscrit sous le bras. Le Covid et l’amour étant passés par là, son nid est désormais à Bangkok et sa vie saveur fruit de la passion. Passion pour la littérature, pour Jack Preger (médecin des rues à Calcutta), pour le pays de la réincarnation (l’Inde). Tout ça au moment où la grande faucheuse toquait à la porte maternelle. L’écriture de Jeanne Pham Tran n’avait plus le choix. Il fallait s’exécuter. De rage et de lumière, c’est le titre de son premier roman paru au Mercure de France. Les choix musicaux de Jeanne Pham Tran Rita Mitsouko Marcia Baïla Camille Ta douleur Rameau, les Sauvages dans les Indes Galantes, filmé  par Clément Cogitore à l’Opéra de Paris
2/18/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Chems-Eddine Hafiz, entre la loi et la foi

Chems-Eddine Hafiz collectionne les rendez-vous avec l’Histoire. Celle de l’Algérie où il naît en 1954 (année historique) et celle de la France où depuis 2 ans, il guide les musulmans en tant que recteur de la Grande Mosquée de Paris (période critique). Vous connaissez son visage d’avocat au Barreau de Paris et certains de ses combats, puisque sa carrière est marquée par des procès qui racontent une certaine France (que ce soit l’affaire Mohamed Khouas & Sohane Benziane deux crimes racistes, que ce soit l’affaire Houellebecq ou celle de Charlie Hebdo). Mais la paix soit sur Chems-Eddine Hafiz, sa France est celle de Flaubert et de la laïcité. Son Afrique celle de Mandela, Bourguiba et Senghor, son credo celui d’un humanisme arabe. Il plaide pour la justice (lorsqu’on attaque le prophète) et prie pour la connaissance (lorsqu’on déclare que l’Islam est la religion la plus con). Mille et une nuits de questions à poser à ce recteur qui annonce la couleur dans N’en déplaise à certains, nous sommes les enfants de la République, aux Éditions Kero: « Je dis aux musulmans: apprenez votre religion. Et aux non-musulmans: n’ayez pas peur. » Les choix musicaux de Chems-Eddine Hafiz Éric Clapton, BB King When my heart beats like a hammer Lila Borsali Rawdhat el Ochaq  
2/12/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Le regard caméléon de Cléa Chakraverty

Cléa Chakraverty semble avoir eu mille vies déjà, mille et une cartes d’embarquement, quelques milliers de feuillets à rendre pour des journaux, et une montagne de questions sous la lampe. Productrice, journaliste, hier correspondante en Inde pour Le journal diplomatique, publiant aujourd’hui pour The Conversation France, cette plume française mais pas que, vient de laisser tomber l’enquête pour le roman. Suite à l’affaire Nirbhaya, cette jeune femme victime d’un terrible viol dans un bus de New Delhi en 2012, avec La voix de Sita, elle interroge la vision sexiste du Ramayana (texte fondateur de la mythologie hindoue). Armée d’une sensibilité indienne mais pas que, elle interroge ce mythe, le fait redescendre sur terre, histoire de corriger les errements de notre condition humaine.  Les choix musicaux de Cléa Chakraverty MIA Bad Girls Mohammed Rafi Suno seetha ki kahani London Tumakda (film Queen)
2/11/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Angélica Kiyomi Tisseyre-Sekiné, un coeur jumeau

Elle est mobile, elle est métisse, donc un peu à côté. Quand elle danse, c’est asiatique, quand elle commence ses phrases par je, c’est français. Son récit familial est un peu durassien, une lignée japonaise, une lignée franco-vietnamienne énigmatique qui suggère à la petite Angélica cette question: mais pourquoi mon père français chante des chansons vietnamiennes? Heureusement qu’il y a l’imaginaire, la danse, le théâtre… En Sol Majeur rencontre Angelica Kiyomi Tisseyre-Sekiné au moment où elle incarne au Théâtre Tran To Nga: cette ancienne maquisarde qui a assigné en justice 26 multinationales de l’industrie agrochimique américaine pour avoir déversé l’agent orange sur les terres du sud Vietnam entre 1961 et 1971. Nos corps empoisonnés (c’est le titre) ou comment la tragédie circule encore dans les cellules, les muscles et le mental. Un texte écrit et mis en scène par Marine Bachelot Nguyen. Les choix musicaux d'Angélica Kiyomi Tisseyre-Sekiné Victor Shonen Minyoki Keiko Odaka Bjork Tabula rasa Kae Tempest Hold Your own.  
2/5/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Seynabou Sonko, pirate des mots

J’t’abîme m’abîme, j’dois t’oublier. J’suis le djinn de mon djinn, j’suis bousillé. Son premier roman commence comme ça, par cette citation de PNL. Sa conversation poursuit sur des mots qu’elle n’aime pas dans la langue française (le mot bizarre par exemple) Et dans la langue wolof, il y a des mots que vous aimez ? Que je lui demande… la réponse pourrait faire une émission En Sol Majeure. Je la laisse poursuivre sur sa passion pour les films de Xavier Dolan ou d’Alice Diop, pour la pensée de Bell Hooks ou l’écriture de Virginie Despentes. Le Sénégal passe une tête dans notre échange, mais une petite. Seynabou Sonko, chanteuse et autrice parisienne veut tout dire, tout écrire dès son premier roman Djinns qui vient de paraître chez Grasset. Les choix musicaux de Seynabou Sonko Naboo Djinns Rosalia Saoko Ibeyi Foreign Country.
2/4/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Laurence Campa, à demi-mot

Pudique et raffinée, de façon innée. Une pudeur et un raffinement qui viennent d’un pays perdu et du serpent qui danse. Entre une page vietnamienne et un poème à la Baudelaire, Laurence Campa étudie, reconstitue et navigue à sa manière sur le Captain Cook familial. Et tout ça, depuis Paris. Professeur de Littérature française à l'Université Paris-Nanterre, membre du Conseil scientifique du Centre de recherche de l'Historial de la Grande Guerre de Péronne et spécialiste d'Apollinaire, ou la la, ça fait beaucoup d’infos, ça fait beaucoup de routes. Laurence Campa les multiplie (entre l’académique, la créative et celle liée à la recherche), à croire qu’elle se cherche une petite place de parking sur notre terre, jusqu’à remonter à la source aujourd’hui sous la forme d’un livre Mémoires de nos mères, des femmes en exil, qui paraît aux Éditions Textuel. Les choix musicaux de Laurence Campa Amy Winehouse Back to black live at SXSW Gabriel Fauré In Paradisum, Requiem, op. 48 Nick Cave and the Bad Seeds Red Right Hands.
1/29/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Betty Tchomanga, un corps sur le ring

Elle pourrait nous donner une leçon de choses, de danse, et surtout une leçon de ténèbres, titre de la dernière création de Betty Tchomanga. Jamais entendu parler ? Jamais vue danser ? Il faut réparer ESM cette grande injustice des yeux et de la tête. Commençons petit patapon par son côté littéraire (elle a un master en Lettres Modernes), enchaînons avec sa formation d’artiste chorégraphique au CNDC (Centre national de danse contemporaine d’Angers) auprès d’une Emmanuelle Huynh qu’on a savourée En Sol Majeur. Les finitions pourraient tourner autour d’une définition d’elle-même: auteure-interprète. Betty Tchomanga qui combine des origines françaises et camerounaises à l’art du territoire. Celui de la métamorphose dansée. Marquée autant par le rap coup de poing de Casey que par la divinité vaudou Mami Wata, en 2020 elle signe Mascarade, un solo fiévreux inoubliable. Marquée aussi par Une écologie décoloniale, de Malcom Ferdinand, elle danse aujourd’hui contre la destruction de la terre et nous donne une sacrée Leçon de ténèbres, spectacle en tournée sur notre petit globe européen…  Toutes les dates des spectacles ici.  Betty Tchomanga est artiste associée du Festival DansFabrik à Brest du 28 février au 4 mars 2023. Les choix musicaux de Betty Tchomanga Fanny Polly Dunk Nina SimoneDambala Jimi Hendrix Voodoo Child Ausgang Casey Bonne Conduite.
1/28/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Nadine Khouri, des origines dormantes

Chères oreilles de RFI, habituellement vous avez votre lot de guerre en Ukraine, de révoltes iraniennes, de diplomatie en Afrique subsaharienne, chères oreilles, si on faisait une pause. Si on disait stop, chuuut. Faites de la place pour une respiration anglo-libanaise hantée par le sombre, le sobre, le folk. Il y eu The Salted air en 2017, voici Another life servi par une voix proche, toute proche de nous, celle de Nadine Khouri. Une voix-signature, qui caresse et se réinvente une vie, poussée à l’exil par une guerre civile au Liban, poussée par le vent jusqu’à New-York, Londres et aujourd’hui Marseille au sud de la France. Un En Sol Majeur musical complètement sous le charme de cette Lady. À noter que le premier séduit de la longue liste des séduits s’appelle John Parish, producteur britannique de PJ Harvey… alors, prêts pour cette voix qui caresse? Les choix musicaux de Nadine Khouri  Nadine Khouri Another life Lhasa de Sela Anywhere on this Road
1/22/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Lydie Salvayre, la salvatrice

Entre l’ombre et la lumière, il y a Lydie Salvayre. De livre en livre, le lugubre, la noirceur du monde, l’ombre est moquée par le radieux, le lumineux, le destin possible. C’est peut-être ça être fille de républicains espagnols réfugiés en France: c’est retourner le Mektoub, retourner la terre, retourner la langue. Lire Lydie Salvayre est salvateur, pas seulement parce que ça sonne bien. Lire cette amoureuse moqueuse, c’est se promener dans la dualité de nous-mêmes et du langage, entre le beau parlé, et le parlé popu. C’est se familiariser avec la figure de l’étranger (Pas pleurer, prix Goncourt 2014), c’est voler au secours de Don Quichotte (voir à Rêver debout) et c’est faire la peau à un virus très contemporain, appelé réussite, voir à son Irréfutable essai de successologie qui vient de paraître au Seuil. Les choix musicaux de Lydie Salvayre Billie Eilish Bad Guy Stromae Santé.
1/21/202348 minutes, 30 seconds
Episode Artwork

Leili Anvar, entre Rûmî et Hugo

Une plongée dans l’océan du Savoir ; c’est ce à quoi En Sol Majeur vous invite. Évidemment, il va nous falloir une felouque de curiosité et un peu de souffle mystique, pour se réconcilier avec nos grandes oreilles. Histoire d’écouter. La vie n’est pas courte, mais le temps est compté. Dixit Malek Jân Ne’mati grande figure de la tradition spirituelle kurde. Sa parole a guidé notre invitée, Leili Anvar, qui a croisé aussi celui qui parfume l’univers de ses poèmes  mystiques, Farid ad-dîn ‘Attâr auteur du célèbre Cantique des oiseaux qu’elle a traduit. C’est une Leili reliée, à une autre voix disant Je suis Afghane, il est donc légitime que sans cesse je parle en cris. Ce qui nous donne une anthologie Le cri des femmes afghanes établie et traduite par notre invitée, docteure en Littérature persane, maître de conférences à l’Inalco, fille de Rûmi et de Victor Hugo ou, pour le dire simplement, née d’un père iranien et d’une mère française et tombée en amour pour la poésie mystique... Les choix musicaux de Leili Anvar Darya Dadvar Sarzamine man Salar Aghili Poem of the Atoms B Marjan Farsad Notre maison est loin, si loin
1/15/202348 minutes, 30 seconds